Rassemblement commun à la Maison du peuple    Algérie Télécom sensibilise sa clientèle sur le paiement électronique    « Les algériens passeront un été sans problème d'eau »    Les journées des 1er et 2e chaoual chômées et payées    Les Sétifiens décimés... mais décidés    Le DGSN insiste sur la lutte contre le crime transfrontalier    Le moment de la qualité    Serie A italienne (préparation) Inter Milan : Saphir Taider convoqué pour le stage des Etats-Unis    Yacine Brahimi s'engage officiellement avec le FC Porto    94 morts dans des accidents de la circulation en une semaine    « Salutations » syndicales    Il y aura bien un Aïd cette année    La FAF prépare déjà le voyage des verts en Ethiopie    Brèves    NAHD    Son Ambassadeur multiplie les rencontres avec les pouvoirs publics et le patronat    Prévu du 14 au 17 août prochain à Tanger    Installation de la commission provisoire de mise en œuvre de la carte du journaliste professionnel    Crash en Ukraine    Turquie    ... La direction du commerce fait un premier bilan    La population de BEni Zmenzer se mobilise pour la libération de Amar Gada    BRÈVES de l'Ouest    Au moins 75 civils victimes des raids de l'armée irakienne    L'euro stable face au dollar sur les marchés asiatiques    D'autres manifestations sont prévues dans d'autres villes    Les attentats visent notamment les forces de sécurité    Ghardaïa : Lueur d'espoir    Au lendemain de l'incendie à Sétif : Samsung à l'heure du bilan    Constructions inachevées : Près de 2.500 dossiers, seulement, régularisés en 5 ans    L'Occident joue l'Autorité palestinienne contre le Hamas    ASO Chlef : La préparation bat son plein avant les derniers réglages en Turquie    EL HACHIMIA, HAIZER, BOUDERBALA ET BOUKRAM: 25 ha et 525 arbres fruitiers calcinés    Prise en charge des cancéreux: De souffrances en souffrances    Algérie: Le projet de loi relatif au service national adopté à l'unanimité    Un plan d'action pour booster le théâtre    Crash d'un hélicoptère de l'armée libyenne    Au Brésil, les opérateurs télécoms sont les grands gagnants du Mondial    Malya Saâdi donne un concert à Alger    Etrange silence des partis et organisations politiques    Suspension des négociations de paix à Brazzaville    Nessma Tv zappe Ghaza et opte pour le Ramadhan    De l'inhumanité du colonialisme...    Une caravane pédagogique pour les jeunes    Hommage au jurisconsulte, Al-Gubrini (1246-1314)    Les Rouge et Noir fin prêts pour la Supercoupe    Le champ politique a joué la carte de son destin !    Mais où est donc passé le glaive de Constantin ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

L'hôpital militaire de Ali-Mendjeli (Constantine) baptisé du nom du Chahid Abdelali Benbaatouche
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 11 - 2010

L'hôpital militaire régional universitaire de Ali-Mendjeli (Constantine) a été baptisé, lundi à l'occasion du 56e anniversaire du déclenchement de la révolution, du nom du Chahid commandant Abdelali Benbaatouche, dit Alloua. La cérémonie de baptisation, organisée en présence des autorités locales, civiles, militaires et judiciaires, a été présidée par le commandant de la 5e région militaire. Dans une allocution prononcée en son nom par le colonel Larbi Bouchoucha, directeur régional de la communication, de l'information et de l'orientation de la 5e région militaire, le commandant de la 5ème région militaire a rappelé le parcours héroïque du Martyr Benbaatouche, tombé au Champ d'honneur au soir du 3 mars 1958 au niveau de la ligné électrifiée Morice, près de Bouchegouf (Guelma).
Issu d'une famille de notables conservateurs, cinquième d'une grande famille composée de 6 frères et de 4 soeurs, Abdelali Benbaatouche suit dès l'âge de 4ans, en 1933, les cours de l'école coranique de Barika. Deux années plus tard, il est inscrit à l'école indigène de Batna (actuellement école Emir Abdelkader), avant d'entrer, en 1942, au collège moderne de Batna (actuellement lycée Amrani) où il décroche le brevet d'enseignement général (BEG) en 1946. Il poursuit ensuite ses études au lycée Daumale de Constantine (actuellement Lycée Redha Houhou) où il obtint le baccalauréat. Il rejoint ensuite Alger pour s'inscrire dans l'unique université qui existait alors en Algérie où il obtient une licence en droit. Durant les études universitaires, il rencontre de nombreux compagnons musulmans avec lesquels il mène des activités politiques intenses.
C'est ainsi qu'en 1955, il participe à la création de l'Union des étudiants musulmans algériens (UGEMA). Lors de la grève des étudiants et lycéens algériens, le 19 mai 1956, il rejoint le maquis dans la wilaya II où il s'occupe notamment de la formation des cadres de l'ALN. En juin 1956, Zighoud Youcef le charge de rédiger les règlements des comités et assemblées du peuple en lutte pour son indépendance, textes qui seront soumis et adoptés au congrès de la Soummam.
En mars 1958, le commandant Abdelali Benbatouche, revenant de Ghardimaou (frontière algéro-tunisienne) en compagnie de membres du commandement de la wilaya II, est électrocuté par une décharge de 8.000 volts de la ligne Morice après avoir creusé une fosse sous cette ligne électrifiée, permettant le passage du guide et du commandant de la wilaya II, Ali Kafi. Cela s'était passé au lieu-dit Bouderoua, sur le territoire de l'actuelle daïra de Bouchegouf, dans la wilaya de Guelma.
En marge de la cérémonie, le frère du Chahid, M. Rachid Benbaatouche, a exprimé sa profonde gratitude au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, qui a approuvé cette baptisation qui constitue, a-t-il dit, une fierté pour tous les Moudjahidine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.