Gaïd Salah inspecte la corvette "EZZADJER" au Commandement des Forces navales (MDN)    L'Iran participera à la réunion de l'OPEP en Algérie en septembre prochain    Solidarité scolaire : distribution prochaine de plus de 4.000 trousseaux scolaires aux élèves défavorisés    Aziz Mouats: le FNTA est l'antichambre du théâtre semi professionnel et professionnel (TROIS QUESTIONS)    L'UE désapprouve le contenu de l'article de Politico    Bouira : Perturbations dans l'AEP    La demande de liberté provisoire pour Ali Boumbar rejetée pour la 28e fois    La terre a violemment tremblé en Italie    Stades : Pas d'annulation du retrait de la police    MO Béjaïa : Les Crabes rêvent d'une finale historique    JO-2016 : Retour de la délégation algérienne    39e congrès de la FIDH : La LADDH représentée par Me Noureddine Benissad    Mise en place d'un système d'alerte    Larves de moustiques dans l'eau du robinet    «La rentrée sociale se fera sous le signe des luttes unitaires»    M. Ould Ali affirme à Boumerdes la nécessité d'assurer aux jeunes les meilleures conditions dans les camps d'été    Les Bourses européennes ont ouvert aujourd'hui en baisse    Mansouri autorisé à réintégrer le Paradou AC    Mehiaoui, l'autre président du MCO    "Notre parcours démontre que la réussite en Algérie est une réalité"    Un terroriste neutralisé, des armes et des munitions récupérées    France : soutien des uns, peur des autres    5 morts et 221 blessés dans 200 accidents de la route    70 ovins décimés par la clavelée à Sidi Bel-Abbès    Coupure d'électricité demain dans des communes d'Alger    CPI : 9 à 11 ans requis à l'encontre du terroriste malien    Miroir en songe (2 et fin)    "J'ai pleuré l'arrêt de Jornane El-Gosto"    Mauvais traitements sur ascendant, agression, détérioration des biens d'autrui…: Un individu condamné à neuf ans de prison    Santé: Les producteurs de médicaments pénalisés par la dévaluation du dinar    Louisa Hanoune critique Bouteflika et la CLTD    Plus de casques dans les stades !    «Des cas l'âge»    Influences mutuelles des insécurités dans les pays arabes    Ukraine : John Kerry rencontrera Sergueï Lavrov vendredi à Genève    Secteur touristiques au Royaume-Uni : Malgré le Brexit, 65% des hôteliers se disent très confiants    Alger : "Ensemble pour un tourisme muséal"    Des articles scolaires incitent à la drogue    Berlin adopte un nouveau plan de défense civile    Un nouveau cabinet sera soumis au Parlement    déclarations    On prend les mêmes et on recommence!    Messahel représentera le président Bouteflika    Jugurtha ou les aléas de l'Histoire    Tout pour l'argent    Une sélection "professionnelle et artistique" des pièces    Un terroriste se rend aux autorités sécuritaires à Adrar (MDN)    Algérie- La rectification électronique des erreurs dans les actes de l'état civil opérationnelle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'hôpital militaire de Ali-Mendjeli (Constantine) baptisé du nom du Chahid Abdelali Benbaatouche
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 11 - 2010

L'hôpital militaire régional universitaire de Ali-Mendjeli (Constantine) a été baptisé, lundi à l'occasion du 56e anniversaire du déclenchement de la révolution, du nom du Chahid commandant Abdelali Benbaatouche, dit Alloua. La cérémonie de baptisation, organisée en présence des autorités locales, civiles, militaires et judiciaires, a été présidée par le commandant de la 5e région militaire. Dans une allocution prononcée en son nom par le colonel Larbi Bouchoucha, directeur régional de la communication, de l'information et de l'orientation de la 5e région militaire, le commandant de la 5ème région militaire a rappelé le parcours héroïque du Martyr Benbaatouche, tombé au Champ d'honneur au soir du 3 mars 1958 au niveau de la ligné électrifiée Morice, près de Bouchegouf (Guelma).
Issu d'une famille de notables conservateurs, cinquième d'une grande famille composée de 6 frères et de 4 soeurs, Abdelali Benbaatouche suit dès l'âge de 4ans, en 1933, les cours de l'école coranique de Barika. Deux années plus tard, il est inscrit à l'école indigène de Batna (actuellement école Emir Abdelkader), avant d'entrer, en 1942, au collège moderne de Batna (actuellement lycée Amrani) où il décroche le brevet d'enseignement général (BEG) en 1946. Il poursuit ensuite ses études au lycée Daumale de Constantine (actuellement Lycée Redha Houhou) où il obtint le baccalauréat. Il rejoint ensuite Alger pour s'inscrire dans l'unique université qui existait alors en Algérie où il obtient une licence en droit. Durant les études universitaires, il rencontre de nombreux compagnons musulmans avec lesquels il mène des activités politiques intenses.
C'est ainsi qu'en 1955, il participe à la création de l'Union des étudiants musulmans algériens (UGEMA). Lors de la grève des étudiants et lycéens algériens, le 19 mai 1956, il rejoint le maquis dans la wilaya II où il s'occupe notamment de la formation des cadres de l'ALN. En juin 1956, Zighoud Youcef le charge de rédiger les règlements des comités et assemblées du peuple en lutte pour son indépendance, textes qui seront soumis et adoptés au congrès de la Soummam.
En mars 1958, le commandant Abdelali Benbatouche, revenant de Ghardimaou (frontière algéro-tunisienne) en compagnie de membres du commandement de la wilaya II, est électrocuté par une décharge de 8.000 volts de la ligne Morice après avoir creusé une fosse sous cette ligne électrifiée, permettant le passage du guide et du commandant de la wilaya II, Ali Kafi. Cela s'était passé au lieu-dit Bouderoua, sur le territoire de l'actuelle daïra de Bouchegouf, dans la wilaya de Guelma.
En marge de la cérémonie, le frère du Chahid, M. Rachid Benbaatouche, a exprimé sa profonde gratitude au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, qui a approuvé cette baptisation qui constitue, a-t-il dit, une fierté pour tous les Moudjahidine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.