Algérie-Cuba : Le président Castro achève sa visite d'Etat en Algérie    Nous ne sommes pas sortis de l'auberge    Algérie-cuba : Le président Castro a reçu M. Sellal    Abdelmoumène Khalifa aujourd'hui à la barre    Cisco : Le patron John Chambers, figure du secteur technologique, passe le relais    Tizi-Ouzou : Organisation de la première foire d'huile d'olive du 12 au 15 mai    Bourses : Les places européennes commencent la semaine en hausse    Tunisie Ennahdha appelle au respect des droits et libertés énoncés dans la Constitution    Yémen : Ryad envisage une trêve dans certaines zones pour l'aide humanitaire    Ligue des champions de la CAF : L'ES Sétif avec l'USM Alger, le MC El Eulma et El Merrikh    APN : Approbation de la loi relative aux activités et au marché du livre    Les démarches administratives facilitées    Les talibans afghans réitèrent leurs conditions    Une petite princesse est née    Le gouvernement au banc des accusés    Gourcuff explique son programme    Benghebrit veut appliquer la loi    Du cannabis plein les yeux !    La famille demande que justice soit rendue    550 comprimés de psychotropes confisqués à Boumerdès    La Protection civile algérienne retire trois victimes et apporte des soins aux sinistrés    Report du procès DGSN-ABM    Une édition réduite à deux semaines au lieu d'un mois !    Agenda culturel    Kamel Daoud lauréat    06 et 07-05-2015 : Ministère de la Jeunesse    ESS : Clément pour les champions d'Afrique    ASO : Messaoud : «Tout pour jouer le prochain match»    Trois narcotrafiquants arrêtés et dix quintaux et demi de kif traité saisis    Le gouvernement malien « optimiste », indique Zahabi Ould Sidi Mohamed    La défense affirme détenir la preuve de son innocence    Affaire de l'autoroute est-ouest    Le SNMGSP satisfait du taux d'inscription    La 30e et dernière journée fixée au 29 mai    Kamel Daoud remporte le Prix Goncourt du premier roman    Baisse de la facture des importations des produits laitiers et sucre au 1er trimestre    La Révolution de novembre 54, un lien commun entre tous les Algériens    Saison estival à El Tarf : près de 70 millions de DA pour aménager et équiper les plages    2.100 militaires sénégalais seront envoyés en Arabie saoudite pour le Yémen    Algérie:inauguration d'un centre de formation Renault pour renforcer les compétences professionnelles en mécatronique    La canicule frappe la région de Sétif    Tempête politique au RND    Le père de Guardiola écarte un retour au Barça    APN: adoption à la majorité de la loi sur les activités et le marché du livre    Yémen : L'opération militaire saoudienne critiquée    MO Bejaia : Amrani, une main de fer dans un gant de velours    MCA : L'USMH, un tournant pour le maintien    Le ministre des Moudjahidine à Oran : «La France reconnaîtra un jour ou l'autre ses crimes»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

L'hôpital militaire de Ali-Mendjeli (Constantine) baptisé du nom du Chahid Abdelali Benbaatouche
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 11 - 2010

L'hôpital militaire régional universitaire de Ali-Mendjeli (Constantine) a été baptisé, lundi à l'occasion du 56e anniversaire du déclenchement de la révolution, du nom du Chahid commandant Abdelali Benbaatouche, dit Alloua. La cérémonie de baptisation, organisée en présence des autorités locales, civiles, militaires et judiciaires, a été présidée par le commandant de la 5e région militaire. Dans une allocution prononcée en son nom par le colonel Larbi Bouchoucha, directeur régional de la communication, de l'information et de l'orientation de la 5e région militaire, le commandant de la 5ème région militaire a rappelé le parcours héroïque du Martyr Benbaatouche, tombé au Champ d'honneur au soir du 3 mars 1958 au niveau de la ligné électrifiée Morice, près de Bouchegouf (Guelma).
Issu d'une famille de notables conservateurs, cinquième d'une grande famille composée de 6 frères et de 4 soeurs, Abdelali Benbaatouche suit dès l'âge de 4ans, en 1933, les cours de l'école coranique de Barika. Deux années plus tard, il est inscrit à l'école indigène de Batna (actuellement école Emir Abdelkader), avant d'entrer, en 1942, au collège moderne de Batna (actuellement lycée Amrani) où il décroche le brevet d'enseignement général (BEG) en 1946. Il poursuit ensuite ses études au lycée Daumale de Constantine (actuellement Lycée Redha Houhou) où il obtint le baccalauréat. Il rejoint ensuite Alger pour s'inscrire dans l'unique université qui existait alors en Algérie où il obtient une licence en droit. Durant les études universitaires, il rencontre de nombreux compagnons musulmans avec lesquels il mène des activités politiques intenses.
C'est ainsi qu'en 1955, il participe à la création de l'Union des étudiants musulmans algériens (UGEMA). Lors de la grève des étudiants et lycéens algériens, le 19 mai 1956, il rejoint le maquis dans la wilaya II où il s'occupe notamment de la formation des cadres de l'ALN. En juin 1956, Zighoud Youcef le charge de rédiger les règlements des comités et assemblées du peuple en lutte pour son indépendance, textes qui seront soumis et adoptés au congrès de la Soummam.
En mars 1958, le commandant Abdelali Benbatouche, revenant de Ghardimaou (frontière algéro-tunisienne) en compagnie de membres du commandement de la wilaya II, est électrocuté par une décharge de 8.000 volts de la ligne Morice après avoir creusé une fosse sous cette ligne électrifiée, permettant le passage du guide et du commandant de la wilaya II, Ali Kafi. Cela s'était passé au lieu-dit Bouderoua, sur le territoire de l'actuelle daïra de Bouchegouf, dans la wilaya de Guelma.
En marge de la cérémonie, le frère du Chahid, M. Rachid Benbaatouche, a exprimé sa profonde gratitude au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, qui a approuvé cette baptisation qui constitue, a-t-il dit, une fierté pour tous les Moudjahidine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.