Communication: mise en demeure aux chaînes de télévision exerçant de manière illégale    Argentine : Les JO se feront avec Martino    Palestine: Ban dénonce le blocus israélien imposé à Ghaza depuis 10 ans    Real Bétis: Mandi attendu ce soir à Séville    L'action de proximité et coercitive, une base stratégique    Les auteurs de l'assassinat de K. Mhenna arrêtés    Le transport maritime ouvert au privé    Les dirigeants européens se penchent mardi à Bruxelles sur les conséquences politique du Brexit    Ligue 1 Mobilis: la saignée se poursuit à l'USM Alger    Angleterre : Wenger pour remplacer Roy Hodgson ?    Abdelkader Choual nommé à la tête de la CREG    La communauté internationale doit œuvrer pour garantir le droit à l'autodétermination aux Sahraouis    Escalade de violence au Yémen    HASSI AMEUR (ORAN) : Chute mortelle d'un adolescent dans un puits    Milovan Rajevac conviendra-t-il tactiquement aux Verts ?    Emeutes de Ain Arnet : 25 personnes arrêtées    Algérie-Le ministère de la Communication met en demeure les télévisions offshores non autorisées    L'Ensemble féminin de musique andalouse en concert à Alger    Soirée thématique à Alger dédiée à Meriem Fekkaï et Fadhéla Dziria    Un terroriste et d'un élément de soutien aux groupes terroristes arrêtés    Recrutement des enseignants / L'épreuve aura lieu début juillet : 148 689 candidats à l'oral    Equipe nationale / il promet une équipe à dimension mondiale - Rajevac : «L'Algérie possède de grands joueurs»    Yémen / Série d'attentats-suicides : Carnage à l'heure du ftour    Vie des clubs / NAHD - la reprise est fixée au 1er juillet : Seddiki veut résilier son contrat    en bref...    Dix monuments et sites historiques classés biens culturels    "Les velléités d'un coup d'Etat existent"    Retrait de la plénière de 4 groupes parlementaires    Le P/APW d'Alger honore le général-major El Hamel    Le nid de la renaissance de la boqala    Un conseil communal de la jeunesse en projet    L'Onu prend en charge 250.000 victimes de Boko Haram    Brexit syndical    Retour vers l'enfer    L'hémicycle sera chaud ce jeudi    Mebarakou et Zerdab rejoignent leur nouvelle équipe à Aïn Draham    Nouvelair lance un nouveau vol entre Tunis et Alger    Trois tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation saisies    Hommage à Cheikha Tetma et Maâlma Yamna    Nouveau modèle de croissance économique : Réformes qui conditionnent l'avenir de la nation    Les bureaux de poste ouverts jusqu'à 23 h30    Nouveau P-DG de Sonelgaz : Mustapha Guitouni installé dans ses fonctions    BEA : Saïd Kessasra remplace Mohamed Loukal    Trois terroristes identifiés    Projet de loi relatif au régime éléctorl Bedoui affirme que le seul objectif est la garantie d'une élection intègre    Record battu à l'APN    Aline Moussaoui nous quitte    Percée attendue de Podemos aux législatives    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'hôpital militaire de Ali-Mendjeli (Constantine) baptisé du nom du Chahid Abdelali Benbaatouche
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 11 - 2010

L'hôpital militaire régional universitaire de Ali-Mendjeli (Constantine) a été baptisé, lundi à l'occasion du 56e anniversaire du déclenchement de la révolution, du nom du Chahid commandant Abdelali Benbaatouche, dit Alloua. La cérémonie de baptisation, organisée en présence des autorités locales, civiles, militaires et judiciaires, a été présidée par le commandant de la 5e région militaire. Dans une allocution prononcée en son nom par le colonel Larbi Bouchoucha, directeur régional de la communication, de l'information et de l'orientation de la 5e région militaire, le commandant de la 5ème région militaire a rappelé le parcours héroïque du Martyr Benbaatouche, tombé au Champ d'honneur au soir du 3 mars 1958 au niveau de la ligné électrifiée Morice, près de Bouchegouf (Guelma).
Issu d'une famille de notables conservateurs, cinquième d'une grande famille composée de 6 frères et de 4 soeurs, Abdelali Benbaatouche suit dès l'âge de 4ans, en 1933, les cours de l'école coranique de Barika. Deux années plus tard, il est inscrit à l'école indigène de Batna (actuellement école Emir Abdelkader), avant d'entrer, en 1942, au collège moderne de Batna (actuellement lycée Amrani) où il décroche le brevet d'enseignement général (BEG) en 1946. Il poursuit ensuite ses études au lycée Daumale de Constantine (actuellement Lycée Redha Houhou) où il obtint le baccalauréat. Il rejoint ensuite Alger pour s'inscrire dans l'unique université qui existait alors en Algérie où il obtient une licence en droit. Durant les études universitaires, il rencontre de nombreux compagnons musulmans avec lesquels il mène des activités politiques intenses.
C'est ainsi qu'en 1955, il participe à la création de l'Union des étudiants musulmans algériens (UGEMA). Lors de la grève des étudiants et lycéens algériens, le 19 mai 1956, il rejoint le maquis dans la wilaya II où il s'occupe notamment de la formation des cadres de l'ALN. En juin 1956, Zighoud Youcef le charge de rédiger les règlements des comités et assemblées du peuple en lutte pour son indépendance, textes qui seront soumis et adoptés au congrès de la Soummam.
En mars 1958, le commandant Abdelali Benbatouche, revenant de Ghardimaou (frontière algéro-tunisienne) en compagnie de membres du commandement de la wilaya II, est électrocuté par une décharge de 8.000 volts de la ligne Morice après avoir creusé une fosse sous cette ligne électrifiée, permettant le passage du guide et du commandant de la wilaya II, Ali Kafi. Cela s'était passé au lieu-dit Bouderoua, sur le territoire de l'actuelle daïra de Bouchegouf, dans la wilaya de Guelma.
En marge de la cérémonie, le frère du Chahid, M. Rachid Benbaatouche, a exprimé sa profonde gratitude au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, qui a approuvé cette baptisation qui constitue, a-t-il dit, une fierté pour tous les Moudjahidine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.