La reprise du dialogue intermalien inclusif reportée à mardi pour des "raisons techniques"    Les Kurdes de Kobané soulagés par les armes larguées par Washington    Partenariat algéro-émirati : Création, fin 2014, d'une société de distribution de véhicules fabriqués localement    APN: poursuite des travaux mardi par la présentation et l'examen du projet de loi de finances 2015    CAN-2015 (Organisation) : "aucune décision n'est encore prise par le Ghana (Président)    Football-LFP : Hannachi ne s'est pas présenté devant la commission de discipline    Le Premier ministre inspecte le chantier d'un hôpital de 60 lits à Bordj Badji Mokhtar    Tlemcen : saisie de 7 qx de déchets de cuivre destinés à la contrebande vers le Maroc (Douanes)    Soulagement et satisfaction chez les corps constitués    L'école des petits pas    14e Salon d'automne du petit format    Indépendance identitaro-culturelle de l'Algérie d'aujourd'hui    Pour un partenariat gagnant-gagnant entre l'Algérie et la France    Un partenariat algéro-français novateur et équilibré    Un modèle de résolution exportable ?    Projection d'un film sur les réfugiés sahraouis    En regroupement depuis hier    Tlemcen : 2 morts dans un accident de la route à El Aricha    Bejaia : une fille libérée des mains de ses ravisseurs    Ligue 1 de football/8e journée : JS Kabylie-ASM Oran le vendredi 24 octobre au stade du 20-août-1955 (Alger)    Benyounès s'entretient avec le président du groupe OMC chargé de l'accession de l'Algérie    Le gouvernement satisfait plusieurs revendications socioprofessionnelles des policiers    Deux tirs de sommation des GGF transformés en polémique    Valoriser les efforts de l'Etat    Le développement du Grand Sud au centre de la visite    2014-2015 : l'année de l'approfondissement des réformes    25 haragga interceptés à Aïn Barbar    Algérie:une feuille de route en préparation pour la prise en charge les migrants africains    L'Algérie est un pays « très important » pour les Etats-Unis (responsable américain)    Algérie:Lancement de 105.000 logements AADL à travers le pays (ministre)    À l'origine du désaccord    Abbas menace de mesures judiciaires    Un pas "positif" pour lutter contre Daesh    Ils ont jugé l'avant-projet de loi sanitaire incohérent    Une vingtaine d'hommes d'affaires autrichiens en visite en Algérie    Les Emirats ont levé l'interdiction de visas aux Algériens de moins de 40 ans    "Aucune pression n'est exercée sur l'Anep"    Protestation des policiers    Appels à l'arrêt des combats    Soustara en ébullition    Alors que Bentaleb a été ménagé pour le match de l'Europa League    Le rêve des Algériennes prend fin    Sans relâche de Antoine Bourseiller : La vraie histoire du théâtre français    Association «Les Nomades Algériens» : Sortie découverte au fortin de «Santiago», la semaine prochaine    Leonardo DiCaprio s'allie à Netflix    Le début de la purge ?    Modiano en tête des ventes de romans    Le groupe Freeklane et d'autres artistes algériens au Festival    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

L'hôpital militaire de Ali-Mendjeli (Constantine) baptisé du nom du Chahid Abdelali Benbaatouche
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 11 - 2010

L'hôpital militaire régional universitaire de Ali-Mendjeli (Constantine) a été baptisé, lundi à l'occasion du 56e anniversaire du déclenchement de la révolution, du nom du Chahid commandant Abdelali Benbaatouche, dit Alloua. La cérémonie de baptisation, organisée en présence des autorités locales, civiles, militaires et judiciaires, a été présidée par le commandant de la 5e région militaire. Dans une allocution prononcée en son nom par le colonel Larbi Bouchoucha, directeur régional de la communication, de l'information et de l'orientation de la 5e région militaire, le commandant de la 5ème région militaire a rappelé le parcours héroïque du Martyr Benbaatouche, tombé au Champ d'honneur au soir du 3 mars 1958 au niveau de la ligné électrifiée Morice, près de Bouchegouf (Guelma).
Issu d'une famille de notables conservateurs, cinquième d'une grande famille composée de 6 frères et de 4 soeurs, Abdelali Benbaatouche suit dès l'âge de 4ans, en 1933, les cours de l'école coranique de Barika. Deux années plus tard, il est inscrit à l'école indigène de Batna (actuellement école Emir Abdelkader), avant d'entrer, en 1942, au collège moderne de Batna (actuellement lycée Amrani) où il décroche le brevet d'enseignement général (BEG) en 1946. Il poursuit ensuite ses études au lycée Daumale de Constantine (actuellement Lycée Redha Houhou) où il obtint le baccalauréat. Il rejoint ensuite Alger pour s'inscrire dans l'unique université qui existait alors en Algérie où il obtient une licence en droit. Durant les études universitaires, il rencontre de nombreux compagnons musulmans avec lesquels il mène des activités politiques intenses.
C'est ainsi qu'en 1955, il participe à la création de l'Union des étudiants musulmans algériens (UGEMA). Lors de la grève des étudiants et lycéens algériens, le 19 mai 1956, il rejoint le maquis dans la wilaya II où il s'occupe notamment de la formation des cadres de l'ALN. En juin 1956, Zighoud Youcef le charge de rédiger les règlements des comités et assemblées du peuple en lutte pour son indépendance, textes qui seront soumis et adoptés au congrès de la Soummam.
En mars 1958, le commandant Abdelali Benbatouche, revenant de Ghardimaou (frontière algéro-tunisienne) en compagnie de membres du commandement de la wilaya II, est électrocuté par une décharge de 8.000 volts de la ligne Morice après avoir creusé une fosse sous cette ligne électrifiée, permettant le passage du guide et du commandant de la wilaya II, Ali Kafi. Cela s'était passé au lieu-dit Bouderoua, sur le territoire de l'actuelle daïra de Bouchegouf, dans la wilaya de Guelma.
En marge de la cérémonie, le frère du Chahid, M. Rachid Benbaatouche, a exprimé sa profonde gratitude au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, qui a approuvé cette baptisation qui constitue, a-t-il dit, une fierté pour tous les Moudjahidine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.