Bédoui promet de sévir contre les semeurs de fitna    Le ministre de la Communication s'emploie à son renforcement    Ministère de la Communication : Le département songe à renforcer le secteur audiovisuel public    Noureddine Bedoui prend en charge le dossier de Ghardaïa    Plaider non coupable    Travaux publics : Un plan de restructuration des entreprises publiques prochainement    Marée noire du golfe du Mexique : BP annonce un accord avec la justice américaine    Référendum grec : Un sondage prévoit une avance du "oui"    Un chef terroriste tué dans un raid américain    Tunisie:la Grande-Bretagne observe un jour de deuil en mémoire des victimes de l'attaque terroriste de Sousse    Libye : Contretemps dans les discussions de paix au Maroc    Nucléaire : L'AIEA juge qu'il faut encore travailler pour un accord avec l'Iran    Une équipe remaniée face aux Soudanais d'Al-Merreikh    Makhloufi part à la chasse du record d'Algérie du 1500m de Morceli    Le coup d'envoi de la 2e étape du tour préliminaire a été donné hier soir    Mercato des Verts : Aoudia, Francfort envisage une action en justice    Oran : Les restaurants ambulants face au problème de stationnement    Incendie dans l'usine Condor de Bordj-Bou-Arreridj : 15 000 climatiseurs sont partis en fumée    Les violences faites aux femmes sont un problème de société et non de religion    Appel des députés islamistes    5 Casques bleus burkinabés tués dans le nord du Mali    L'esprit des Verts tourné vers la seconde journée    Vers des frappes en Syrie    Inauguration de l'extension du métro et du stade du 5-Juillet    Pyromanie ou effets de la canicule ?    Un policier tire et blesse mortellement l'agresseur    Un enfant de 11 ans décède    L'Etat déterminé à "prendre en charge les besoins socioprofessionnels"    Zoom sur Climat-de-France ou la "Colombie algérienne"    AGENDA CULTUREL    Un réseau démantelé à Bouira    ESS : Difficile de qualifier Benlamri et Keniche avec le match du MCEE    Nouvelles promotions au sein de l'ANP    L'Egypte face aux limites de l'option sécuritaire    Taoufik Makhloufi détrône Nour-Eddine Morceli    Méga concert à Riadh El Feth, l'OSN au Palais de la Culture et 3e Nui    Une cimenterie et une briqueterie à Adrar et quatre unités métallurgiques à Tamanrasset    « Les entreprises seront toujours associées au processus de formation », affirme Mebarki    Classification de l'Université d'Alger comme monument historique    Distinction de 19 journalistes lauréats du prix annuel de TAJ    L'Algérie doit optimiser la gestion de ses finances pour éviter un nouveau choc pétrolier (expert)    L'Algérie participe au séminaire préparatoire au Sénégal sur le climat    « Je suis plutôt calme durant le Ramadan »    Les jeunes de demain sur les pas du chantre d'El Bareh    Plus de 200 kg de kif traité et plus de 8.000 litres de carburant saisis à l'Ouest et l'Est du pays (MDN)    Cas suspects de botulisme à Batna et Khenchela : près de 1700 kg de cachir retirés des marchés    Gaïd Salah souhaite que les promotions dans les rangs de l'ANP soient un leitmotiv pour avancer sur la voie de la modernité    Histoire-indépendance: "L'épopée de Constantine" reprise dimanche soir à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

L'hôpital militaire de Ali-Mendjeli (Constantine) baptisé du nom du Chahid Abdelali Benbaatouche
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 11 - 2010

L'hôpital militaire régional universitaire de Ali-Mendjeli (Constantine) a été baptisé, lundi à l'occasion du 56e anniversaire du déclenchement de la révolution, du nom du Chahid commandant Abdelali Benbaatouche, dit Alloua. La cérémonie de baptisation, organisée en présence des autorités locales, civiles, militaires et judiciaires, a été présidée par le commandant de la 5e région militaire. Dans une allocution prononcée en son nom par le colonel Larbi Bouchoucha, directeur régional de la communication, de l'information et de l'orientation de la 5e région militaire, le commandant de la 5ème région militaire a rappelé le parcours héroïque du Martyr Benbaatouche, tombé au Champ d'honneur au soir du 3 mars 1958 au niveau de la ligné électrifiée Morice, près de Bouchegouf (Guelma).
Issu d'une famille de notables conservateurs, cinquième d'une grande famille composée de 6 frères et de 4 soeurs, Abdelali Benbaatouche suit dès l'âge de 4ans, en 1933, les cours de l'école coranique de Barika. Deux années plus tard, il est inscrit à l'école indigène de Batna (actuellement école Emir Abdelkader), avant d'entrer, en 1942, au collège moderne de Batna (actuellement lycée Amrani) où il décroche le brevet d'enseignement général (BEG) en 1946. Il poursuit ensuite ses études au lycée Daumale de Constantine (actuellement Lycée Redha Houhou) où il obtint le baccalauréat. Il rejoint ensuite Alger pour s'inscrire dans l'unique université qui existait alors en Algérie où il obtient une licence en droit. Durant les études universitaires, il rencontre de nombreux compagnons musulmans avec lesquels il mène des activités politiques intenses.
C'est ainsi qu'en 1955, il participe à la création de l'Union des étudiants musulmans algériens (UGEMA). Lors de la grève des étudiants et lycéens algériens, le 19 mai 1956, il rejoint le maquis dans la wilaya II où il s'occupe notamment de la formation des cadres de l'ALN. En juin 1956, Zighoud Youcef le charge de rédiger les règlements des comités et assemblées du peuple en lutte pour son indépendance, textes qui seront soumis et adoptés au congrès de la Soummam.
En mars 1958, le commandant Abdelali Benbatouche, revenant de Ghardimaou (frontière algéro-tunisienne) en compagnie de membres du commandement de la wilaya II, est électrocuté par une décharge de 8.000 volts de la ligne Morice après avoir creusé une fosse sous cette ligne électrifiée, permettant le passage du guide et du commandant de la wilaya II, Ali Kafi. Cela s'était passé au lieu-dit Bouderoua, sur le territoire de l'actuelle daïra de Bouchegouf, dans la wilaya de Guelma.
En marge de la cérémonie, le frère du Chahid, M. Rachid Benbaatouche, a exprimé sa profonde gratitude au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, qui a approuvé cette baptisation qui constitue, a-t-il dit, une fierté pour tous les Moudjahidine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.