L'équipage du vol AH5017 avait demandé à se dérouter puis à rebrousser chemin (Laurent Fabius)    Crash du vol AH 5017: le Gouvernement décide de mesures d'accompagnement des familles victimes    Ghaza: sept enfants palestiniens tués par une frappe israélienne sur un camp de réfugiés    Crash du vol d'Air Algérie: Hollande ostensiblement en première ligne    Liga sagres 2014-2015 (préparation): débuts en amical de Yacine Brahimi avec le FC Porto    Fraude fiscale: poursuite de l'enquête sur Messi    Crash au Mali: l'enquête s'annonce longue et difficile    Les aviculteurs pour une reconduction de la suppression de TVA sur les matières premières    "Ikber", un modèle de construction ancestral bien préservé par les Touaregs du Tassili    Fièvre aphteuse à Sétif : les services vétérinaires en état d'alerte pour empêcher la propagation du foyer    Aid El-fitr: Plusieurs actions de solidarité avec les enfants hospitalisés    Les Algérois célèbrent l'aïd El fitr en ayant une pensée à la population de Ghaza    Libye: le FN dénonce "les graves erreurs" de Sarkozy et du PS    L'hôpital de Ain Azel saccagé : Deux morts et plusieurs blessés    Libye:l'Allemagne évacue son personnel diplomatique en pour des raisons de sécurité    Algérie:poursuite des essais techniques du téléphérique Oued Koreiche-Bouzaréah    La sévère expertise d'un commandant de bord : «Il y a une défaillance au niveau du commandement d'Air Algérie»    Tunisie:un plan pour assurer le retour des tunisiens de Libye    Une vingtaine de centrales photovoltaïques installées d'ici la fin de l'année (CDER)    Depuis le début de l'agression israélienne : Plus de 1.000 morts à Ghaza    Ligue des champions d'Afrique : L'Entente proche du carré final    RCD : Les événements de Ghardaïa et le crash de l'avion d'Air Algérie    Permanences de l'Aïd : Près de 2.000 commerces réquisitionnés à l'Ouest    Oh, impuissance quand tu nous tiens !    Maroc:grâce Royale au profit de 277 personnes à l'occasion de l'Aid Al-Fitr    Vol AH 5017 : Le PDG d'Air Algérie était à bord du MD-83 la veille de son crash    Olympique Lyonnais : Nabil Fékir n'a pas encore tranché sur son avenir international    Lundi, premier jour de Aïd El-fitr    L'Aïd El-Fitr a été fixé au lundi 28 juillet en Algérie    Ibn 'Arafa Al-warghamî Une référence dans les fetwas au Maghreb    DEUX POIDS DEUX MESURES !    25 MORTS ET 64 BLESSES EN 48H SUR LES ROUTES DU PAYS !    Né dans le sillage de l'opposition à un 4e mandat pour Bouteflika    Elle a réuni 500 personnalités dans une conférence sur la transition    Le président Bouteflika présente ses condoléances aux chefs d'Etat des pays touchés par le crash    Match amical    Il a rompu avec ses éclipses post-présidentielles    Le club cède 80% des droits à un fonds d'investissement    Les clubs professionnels face à «l'impératif» de s'occuper convenable    Dirigé par Amine Kouider, il présente «Schéhérazade»    La police fête un événement historique....    Mohamed Assef et Indila à l'honneur    L'Etat n'a jamais cessé de d'œuvrer à recouvrer la sécurité et bannir la culture de la violence à Ghardaïa (Sellal)    Sept entraîneurs étrangers en Ligue 1    "Nous sommes dans l'inhumain"    L'hommage au Sage    Oran : Prochain recensement de sites archéologiques des communes côtières    Ouargla : Plusieurs actions pour la réhabilitation du musée saharien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Formation professionnelle à Annaba
Effectifs en hausse
Publié dans El Watan le 09 - 10 - 2005

Le renouvellement de la nouvelle direction de la formation professionnelle de la wilaya de Annaba avec l'installation d'un nouveau responsable semble avoir donné un sérieux coup de frein à la routine qui s'était installée ces dernières années. Malgré les statistiques ronflantes présentées à chaque occasion, cette routine n'a pas permis un encadrement à la mesure de l'attente des stagiaires inscrits pour la formation de différentes filières et métiers courant 2004/ 2005.
Ce à quoi pourrait remédier le nouveau directeur qui, aussitôt installé, s'est penché sur les points forts et les points faibles de son institution à vocation régionale. En matière de formation en institut, Annaba englobe en effet les wilayas de El Tarf, de Souk Ahras, de Khenchela, de Constantine, d'Oum El Bouaghi et de Guelma. La plupart, des candidats sont issus de ces régions et jouissent du régime de l'internat. Ce sont d'abord, des candidats à une formation de formateurs, de recyclage et/ou de perfectionnement, des cadres de la Fonction publique à l'Institut de formation professionnelle de Bouhdid. On trouve aussi 1100 autres candidats qui ont un diplôme de technicien supérieur en agriculture (IFP Hadjar Dis) ou dans l'électronique industrielle et la fabrication mécanique (IFP Didouche Mourad). Il y a enfin ceux du palier inférieur. Il compose la plupart des jeunes stagiaires dans différents métiers. Que ce soit en résidentiel, en apprentissage, en formation continue ou à distance, la demande n'a pas cessé de croître. Actuellement, ils sont 6611 stagiaires des deux sexes à s'être inscrits dans 14 branches professionnelles offrant 78 spécialités. Et si 1134 ont préféré les cours du soir, ils sont 5342 à tenter leur chance dans l'apprentissage d'un métier. Ils ont à leur disposition 19 branches où ils pourront fixer leur choix sur une des 115 spécialités qui leur sont proposées. Pour cette année 2005/2006, ils sont 566 jeunes filles et garçons à privilégier une formation à distance. Une nouvelle formule de formation a été mise en place avec l'introduction de l'enseignement professionnel. Il est destiné aux élèves de 9e année et admis en 1re année secondaire. Dans ce contexte, le ministère de la Formation professionnelle a retenu 13 INSFP au niveau national, dont celui de Didouche Mourad à Annaba, appelé à prendre en charge 2 groupes de 70 élèves pour les former dans la fabrication mécanique. La formation professionnelle dans le secteur privé est également examinée au microscope du directeur de wilaya de la formation. Onze établissements agréés offrant une capacité d'accueil de 1320 places pédagogique sont en activité proposant à leurs candidats payants, différentes formations professionnelles. Des instructions ont été données par le ministère de la FP pour la prise en charge et l'incorporation de tous les stagiaires du secteur privé. Pour ce faire, une disposition commune du ministère de la Formation professionnelle, de celui de l'Education est du reste en cours d'élaboration pour permettre l'orientation de tous les exclus du système scolaire. A Annaba, ils sont 5710 à s'inscrire dans ce cadre pour l'année 2005/2006. La date des inscriptions a été prolongée jusqu'au 15 octobre. Dans le lot, les 2216 jeunes filles représentent 38% du nombre d'inscrits. Le taux d'incorporation de 80% enregistré par la wilaya de Annaba est considéré comme étant l'un des meilleurs à l'échelle nationale. Il ne pouvait en être autrement, sachant qu'en matière d'infrastructures de formation, Annaba se positionne en tête de liste des wilayas les plus nanties. Selon M. Kadri, l'actuel directeur de la formation professionnelle à Annaba, il existe 20% d'autres types de candidats à la formation professionnelle à même d'être pris en charge d'ici à la fin octobre. « La démarche actuelle est de développer les spécialités dans les métiers manuels, artisanaux et les nouvelles technologies basées sur le savoir. Il s'agit, entre autres, du lancement de nouvelles spécialités, telles que la protection de l'environnement, le froid et la climatisation industrielle, l'arboriculture fruitière, l'apiculture et la sculpture sur bois. Les femmes au foyer sont également prises en charge dans le cadre de la formation aux petites activités ménagères », a estimé ce responsable véritablement ouvert à la communication. Les handicapés ne sont pas en reste dans cette frénésie qui caractérise ces derniers jours le secteur de la formation à Annaba. Ils sont 35 handicapés physiques à bénéficier d'une formation dans différents métiers. Tout autant que le milieu carcéral qui a permis à 166 détenus de suivre régulièrement un apprentissage, notamment dans le jardinage, la ferronnerie et la chaufferie. 355 formateurs, dont 13 nouvellement recrutés et 100 agents en préemploi, forment les effectifs d'encadrement dans les différents centres et instituts de la wilaya. Le ministère de l'Habitat et celui de la Formation professionnelle lanceront dans le cadre d'une convention, dans les prochains jours, des chantiers écoles. Il s'agit de groupes homogènes de 20 stagiaires qui seront placés sur des chantiers déjà en activité. « Des instructions nous ont été données pour l'ouverture de structures de formation dans la maçonnerie dans chaque commune. Le pays connaît un manque criard en matière de maçons spécialisés et avec les chantiers de construction de logements et autres infrastructures lancées un peu partout à travers le pays, et l'important programme quinquennal relatif à la construction de 1 million de logements, les besoins se feront de plus en plus sentir », a expliqué M. Kadri.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.