Le Polisario déposera plainte pour une application des décisions de la CJUE    Plusieurs axes routiers bloqués par la neige    La manifestation a tenu ses promesses    Début de la bataille des frontières    Festival international des programmes audiovisuels à Biarritz    Le Sénégal premier qualifié    Tanger et le FUS Rabat au menu du CR Belouizdad au Maroc    Le citoyen est «au cœur» de l'équation sécuritaire    Benghebrit : «Le rattrapage des cours ne représente aucun problème pour le secteur»    La CNAS a réalisé des résultats importants    Le président Bouteflika condamne «avec la plus grande fermeté»    Les Tunisiens, bête noire des Verts !    Les bureaux de change "peuvent attendre"    Il pleut...des candidatures au FLN    L'homme du nouveau rêve américain    Les Etats-Unis renouvellent leur gratitude à l'Algérie    Trump, le formidable allié    L'Algérie fidèle à ses principes    La paix au Mali perd du temps    Messahel au Caire pour prendre part à la réunion    Le narcotrafiquant "El Chapo" a été extradé vers les Etats-Unis    Les islamistes misent sur 180 sièges    Deux dangereux terroristes arrêtés    Feu vert du gouvernement    Une reprise amputée de trois chocs    Abdoun dit avoir décliné une offre du WA Casablanca    Annulation de la 33e édition    "Impossible de gagner en donnant des cadeaux"    Les Africains subsahariens dénoncent le racisme des Maghrébins    Les promoteurs appellent à une révision des textes    Sonatrach dénonce des "pressions"    Incendie à la résidence universitaire de jeunes filles    Les orientations de Mohamed Aissa    Trois phrases et mille dégâts    Les dangers d'une consommation excessive    "La sécurité du citoyen est notre priorité"    Coup de pouce pour les épidémies de grippe    Bouteflika : «L'Algérie a survécu»    Sonatrach booste "la production nationale"    Ce que pèse le passeport dans le monde    "Le voyage de Keltoum" de Anis Djaâd en compétition    Hamza Bounoua expose    Les télévisions privées et les législatives 2017    Algérie - Le docteur Kamel-Eddine Fekhar décidé à poursuivre sa grève de la faim (Avocat)    ELECTIONS LEGISLATIVES : Première réunion de l'instance de surveillance, ce dimanche, à Alger    Deux terroristes arrêtés à Tizi Ouzou    9EME EDITION du FESTIVAL DU THEATRE ARABE A MOSTAGANEM : Une cérémonie de clôture grandiose    «Boudiaf a été assassiné par ceux qui l'ont ramené»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Arabs Got Talent 2 aura une session de casting en Algérie»
Mazen Hayek. Porte-parole de MBC Group et DG des affaires générales et relations publiques
Publié dans El Watan le 26 - 07 - 2011

Mazen Hayek, porte-parole de MBC Group et DG des affaires générales et relations publiques, parle du prochain lancement sur MBC1 de «Arab Idol», une réplique panarabe de l'émission musicale «American Idol» et dévoile la grille des programmes du Ramadhan
- MBC Group vient de lancer une version arabe de «American Idol» : «Arab Idol». Un nouveau challenge…
C'est un nouvel «achievement», un nouvel acquis. On est fier de pouvoir proposer à l'auditoire arabe, du Maghreb au Machreq et ce, jusqu'au Golfe, le format de découverte de talents en matière de chant et de musique, le plus célèbre et le plus coté à la télévision mondialement. Finalement, MBC Group, à travers MBC1 arrive à proposer au téléspectateur «Arab Idol», «Arab Got Talent» sur MBC4, qui est notre second grand format mondial. Donc, on arrive à la meilleure audience arabe.
- Comment allez-vous marquer votre différence avec «American Idol» ?
Il n'y a pas de différence de A à Z. Sauf que c'est sur MBC1. C'est du chant et de la musique en langue arabe et les participants sont des pays arabes, donc, avec un «parfum» arabe personnalisé portant le rêve des candidats, jeunes chanteurs et musiciens, sur une chaîne généraliste arabe. Mais c'est un format qui ressemblera à «American Idol» et «Pop Idol» («British Idol»).
- Quels sont les critères du casting ?
Ce qu'il faut avoir : c'est la voix et de la personnalité.
- Qui choisira à la fin l'«Arab Idol» ? Le jury ou bien le public ?
C'est le public, qui à travers son vote, choisira l'Arab Idol. Le jury aura pour tâche de filtrer, d'encadrer, tester, d'encourager, de stimuler les talents tout au long de cette aventure musicale.
- Comme membres du jury, votre choix s'est porté sur deux grands chanteurs…
Oui, Ragheb Alama et Ahlam. On va bientôt annoncer un troisième et voire un quatrième membre du jury de «Arab Idol» qui pourront être des stars, mais aussi des spécialistes de la musique.
- Avez-vous eu des candidats du Maghreb qui ont postulé pour «Arab Idol» ?
Nous sommes fiers des candidats du Maroc, d'Algérie et de Tunisie et de la qualité de leurs prestations. On les a vus dans les castings d'«Arabs Got Talent». Je m'attends à une aussi bonne qualité dans «Arab Idol». Et j'espère que le public du Maghreb arabe sera enchanté par la qualité des participants issus de cette partie du monde, à laquelle nous sommes vraiment attachés par un héritage culturel, historique, artistique et créatif.
- Allez-vous venir en Algérie pour caster les candidats d'«Arabs Got Talent» ?
On va venir en Algérie pour des castings de «Arabs Got Talent», contrairement à ce qui a été dit en Algérie, comme quoi «Arabs Got Talent 2» n'aurait pas de candidats algériens. Je le confirme : «Arabs Got Talent 2» aura une session de casting en Algérie. Et on tâchera aussi pour qu'«Arab Idol» ait une session de casting en Algérie. De toute façon, il est impossible de faire des castings dans 22 pays arabes. On invite franchement les candidats algériens pour y participer. Même si c'est un petit voyage dans un pays voisin et ce, dans le cas ou l'autre, on n'arrive pas à faire un casting.
- A quelques jours du Ramadhan, MBC a déjà préparé sa grille spéciale des programmes. Toujours la «drama» au menu…
Bien sûr ! La grille de MBC1 et de MBC Drama reviennent, à l'occasion du
Ramadhan, avec une profusion de séries, «dramas» (feuilletons, soap operas…), des programmes religieux, des comédies ou encore des émissions de jeux. Notre spécificité est que MBC1 amorce un retour avec des programmes phares qui, maintenant, parlent avec des chiffres d'audience. On parle, actuellement, de Tach 18, Khawater 7, Oum El Hal 2, Hourouf wa oulouf 10… Les acteurs de Bab El Hara reviennent avec la drama El Zaïm.
Si vous voulez, la grille des programmes de MBC1 et MBC Drama, durant le Ramadhan, est un succès tout en étant une continuité quant aux attentes et autres goûts des téléspectateurs d'une année à l'autre, ce qui est devenu une tradition pendant le Ramadhan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.