La science pour traquer le crime    La classe politique transmet les virus    Plan d'action du gouvernement : Un modèle à promouvoir les acquis sociaux    La BEA maintient le cap    Annaba prépare la saison estivale    Remise du Prix du concours "Ma vie étudiante"    Une économie libérée de l'hégémonie des hydrocarbures    Pendant le mois de Ramadhan : Saisie de plus de 19 tonnes de marchandises    Conseil exécutif de l'Union africaine : Messahel à la tête de la délégation algérienne    Doha rejette les accusations de Riyadh    Afrique: une base militaire étrangère    3 militaires tués par balles dans le Sud-Est    Mouassa : «Le MCA a été toujours victime de l'arbitrage, mais cette fois-ci c'est un peu trop»    Pas de stage de l'ES Sétif à Sidi Moussa    Les Rouge et Noir en conquérants à Sfax    Le Doyen veut sceller sa place en quarts    Taux de réussite au BEM : Plusieurs facteurs responsables de la faiblesse des résultats    Dans plusieurs régions du pays : Des dizaines d'hectares ravagés par les feux    4 marins portés disparus à Mostaganem    Skikda submergée par les touristes    Tizi ouzou a soif    Durant les quatre moments décisifs de l'histoire de l'Algérie contemporaine : Mohamed Boudiaf a eu à accomplir quatre grandes missions    Prochaine création d'un Centre de ressources à Oran    Websérie "Wesh derna?"    Calligraphies berbères    Le MJS impute «toute la responsabilité» au président de la Fédération    Terrorisme et vigilance    Les proches et les amis du défunt s'expriment    Le koctail de Jeudi    La «plateforme-piège» des alliés !    10 vols programmés à partir de l'aéroport d'Ouargla    Une femme arrêté a Tizi-Ouzou    Les missions du comité national    Spectacle "Rêve d'une ballerine" à l'Opéra d'Alger    Lancement d'un laboratoire de recherche typographique    Le conseil de Ronaldo pour Verratti    Bordeaux : Ounas à Naples, Gourvennec justifie son départ    CONSEIL DE LA NATION : Tebboune annonce un nouveau découpage administratif    Algérie- Le bac des "retardataires": Benghabrit stoïque, les syndicats plus indignés qu'approbateurs    Chypre : 40 ans de division : De délicates négociations    Coupe d'Algérie : Le trophée à Sétif le 1er juillet et au Caroubier le 2 juillet    Bousaâda : L'empreinte indélébile et omniprésente d'Etienne Dinet    Communiqué de la famille Sadi    La question de tamazight n'est toujours pas réglée    Pourquoi ne parlez-vous pas ?    Réfugiés subsahariens : L'Algérie n'utilise pas les migrants à des fins politiques    Le scepticisme de l'opposition    Le musée national Ahmed-Zabana s'invite à Ouargla en septembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Arabs Got Talent 2 aura une session de casting en Algérie»
Mazen Hayek. Porte-parole de MBC Group et DG des affaires générales et relations publiques
Publié dans El Watan le 26 - 07 - 2011

Mazen Hayek, porte-parole de MBC Group et DG des affaires générales et relations publiques, parle du prochain lancement sur MBC1 de «Arab Idol», une réplique panarabe de l'émission musicale «American Idol» et dévoile la grille des programmes du Ramadhan
- MBC Group vient de lancer une version arabe de «American Idol» : «Arab Idol». Un nouveau challenge…
C'est un nouvel «achievement», un nouvel acquis. On est fier de pouvoir proposer à l'auditoire arabe, du Maghreb au Machreq et ce, jusqu'au Golfe, le format de découverte de talents en matière de chant et de musique, le plus célèbre et le plus coté à la télévision mondialement. Finalement, MBC Group, à travers MBC1 arrive à proposer au téléspectateur «Arab Idol», «Arab Got Talent» sur MBC4, qui est notre second grand format mondial. Donc, on arrive à la meilleure audience arabe.
- Comment allez-vous marquer votre différence avec «American Idol» ?
Il n'y a pas de différence de A à Z. Sauf que c'est sur MBC1. C'est du chant et de la musique en langue arabe et les participants sont des pays arabes, donc, avec un «parfum» arabe personnalisé portant le rêve des candidats, jeunes chanteurs et musiciens, sur une chaîne généraliste arabe. Mais c'est un format qui ressemblera à «American Idol» et «Pop Idol» («British Idol»).
- Quels sont les critères du casting ?
Ce qu'il faut avoir : c'est la voix et de la personnalité.
- Qui choisira à la fin l'«Arab Idol» ? Le jury ou bien le public ?
C'est le public, qui à travers son vote, choisira l'Arab Idol. Le jury aura pour tâche de filtrer, d'encadrer, tester, d'encourager, de stimuler les talents tout au long de cette aventure musicale.
- Comme membres du jury, votre choix s'est porté sur deux grands chanteurs…
Oui, Ragheb Alama et Ahlam. On va bientôt annoncer un troisième et voire un quatrième membre du jury de «Arab Idol» qui pourront être des stars, mais aussi des spécialistes de la musique.
- Avez-vous eu des candidats du Maghreb qui ont postulé pour «Arab Idol» ?
Nous sommes fiers des candidats du Maroc, d'Algérie et de Tunisie et de la qualité de leurs prestations. On les a vus dans les castings d'«Arabs Got Talent». Je m'attends à une aussi bonne qualité dans «Arab Idol». Et j'espère que le public du Maghreb arabe sera enchanté par la qualité des participants issus de cette partie du monde, à laquelle nous sommes vraiment attachés par un héritage culturel, historique, artistique et créatif.
- Allez-vous venir en Algérie pour caster les candidats d'«Arabs Got Talent» ?
On va venir en Algérie pour des castings de «Arabs Got Talent», contrairement à ce qui a été dit en Algérie, comme quoi «Arabs Got Talent 2» n'aurait pas de candidats algériens. Je le confirme : «Arabs Got Talent 2» aura une session de casting en Algérie. Et on tâchera aussi pour qu'«Arab Idol» ait une session de casting en Algérie. De toute façon, il est impossible de faire des castings dans 22 pays arabes. On invite franchement les candidats algériens pour y participer. Même si c'est un petit voyage dans un pays voisin et ce, dans le cas ou l'autre, on n'arrive pas à faire un casting.
- A quelques jours du Ramadhan, MBC a déjà préparé sa grille spéciale des programmes. Toujours la «drama» au menu…
Bien sûr ! La grille de MBC1 et de MBC Drama reviennent, à l'occasion du
Ramadhan, avec une profusion de séries, «dramas» (feuilletons, soap operas…), des programmes religieux, des comédies ou encore des émissions de jeux. Notre spécificité est que MBC1 amorce un retour avec des programmes phares qui, maintenant, parlent avec des chiffres d'audience. On parle, actuellement, de Tach 18, Khawater 7, Oum El Hal 2, Hourouf wa oulouf 10… Les acteurs de Bab El Hara reviennent avec la drama El Zaïm.
Si vous voulez, la grille des programmes de MBC1 et MBC Drama, durant le Ramadhan, est un succès tout en étant une continuité quant aux attentes et autres goûts des téléspectateurs d'une année à l'autre, ce qui est devenu une tradition pendant le Ramadhan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.