1.600 délégués attendus    « Le peuple a plébiscité le président Bouteflika »    L'Algérie propose de revoir le système et les structures de l'UMA    « Pas d'augmentation salariale », tranche la direction    Messahel s'entretient avec le ministre tunisien des Affaires étrangères    La 21e opération avant le ramadan    Une grande mobilisation attendue    Ban Ki-moon appelle à défendre la liberté et l'indépendance de la presse    FIFA 16 : Slimani et Boudebouz stars de l'équipe FUT de la semaine    «Le développement local est l'affaire de tous»    Reprise des pourparlers directs entre rebelles et gouvernement    L'incivisme et l'insalubrité, des fléaux qui pèsent sur le quotidien des habitants    Manifestations à la mesure de l'évènement    Baisse du nombre d'accidents de travail    Forcing diplomatique pour rétablir la trêve    L'AMA suspend l'accréditation du laboratoire sud-africain de Bloemfontein    L'Atlético en finale grâce à Griezmann, 3e échec pour Guardiola    Les Crabes veulent sauver une saison presque ratée    Djemina beaucoup de touristes attendus    Une trentaine de participants au 2e colloque national sur le Coran et la civilisation    L'écho de l'histoire dans la création africaine    USA / Investiture républicaine : Trump, le vent en poupe    en bref...    Tiaret, Safav-MB : Livraison de 480 véhicules Mercedès-Benz    Vie des clubs / JSMB : elle joue sa survie à Oum El-Bouaghi : Yemma Gouraya retient son souffle    Ligue des champions d’Europe (Demi-finale, retour)    Angleterre    Commission de Discipline de la LFP    Le FFS célÚbre la liberté de la presse et la fÃate des travailleurs    El-Ghazi : "Le SNMG ne sera pas augmenté"    Mauritanie    Sid-Ahmed Ferroukhi lance la campagne moissons-battages    455 332 candidats participent aux examens de fin d'année scolaire    Secousse tellurique de magnitude 3,3    Grine : "L'Autorité de régulation de la presse écrite, c'est moi"    La seconde vie du correspondant de presse    L’ANP continue sa traque à Kerkera    Emprunt national et crise du systÚme de financement    Corruption en région MENA: 50 millions de personnes ont payé des pots-de-vin    CHUO: Un cycle de formation pour le personnel médical, sur le virus Zika    Tizi Ouzou: Recueillement à la mémoire des journalistes assassinés par le terrorisme    Appel à une rapide mise en oeuvre    On met les bouchées doubles    Or noir : Les cours rebondissent en Asie    Houria Aïchi à l'affiche    Caravane "Cinéma pour tous"    Captain America: Civil War à l'affiche    Un prix spécial pour le gouvernement algérien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Arabs Got Talent 2 aura une session de casting en Algérie»
Mazen Hayek. Porte-parole de MBC Group et DG des affaires générales et relations publiques
Publié dans El Watan le 26 - 07 - 2011

Mazen Hayek, porte-parole de MBC Group et DG des affaires générales et relations publiques, parle du prochain lancement sur MBC1 de «Arab Idol», une réplique panarabe de l'émission musicale «American Idol» et dévoile la grille des programmes du Ramadhan
- MBC Group vient de lancer une version arabe de «American Idol» : «Arab Idol». Un nouveau challenge…
C'est un nouvel «achievement», un nouvel acquis. On est fier de pouvoir proposer à l'auditoire arabe, du Maghreb au Machreq et ce, jusqu'au Golfe, le format de découverte de talents en matière de chant et de musique, le plus célèbre et le plus coté à la télévision mondialement. Finalement, MBC Group, à travers MBC1 arrive à proposer au téléspectateur «Arab Idol», «Arab Got Talent» sur MBC4, qui est notre second grand format mondial. Donc, on arrive à la meilleure audience arabe.
- Comment allez-vous marquer votre différence avec «American Idol» ?
Il n'y a pas de différence de A à Z. Sauf que c'est sur MBC1. C'est du chant et de la musique en langue arabe et les participants sont des pays arabes, donc, avec un «parfum» arabe personnalisé portant le rêve des candidats, jeunes chanteurs et musiciens, sur une chaîne généraliste arabe. Mais c'est un format qui ressemblera à «American Idol» et «Pop Idol» («British Idol»).
- Quels sont les critères du casting ?
Ce qu'il faut avoir : c'est la voix et de la personnalité.
- Qui choisira à la fin l'«Arab Idol» ? Le jury ou bien le public ?
C'est le public, qui à travers son vote, choisira l'Arab Idol. Le jury aura pour tâche de filtrer, d'encadrer, tester, d'encourager, de stimuler les talents tout au long de cette aventure musicale.
- Comme membres du jury, votre choix s'est porté sur deux grands chanteurs…
Oui, Ragheb Alama et Ahlam. On va bientôt annoncer un troisième et voire un quatrième membre du jury de «Arab Idol» qui pourront être des stars, mais aussi des spécialistes de la musique.
- Avez-vous eu des candidats du Maghreb qui ont postulé pour «Arab Idol» ?
Nous sommes fiers des candidats du Maroc, d'Algérie et de Tunisie et de la qualité de leurs prestations. On les a vus dans les castings d'«Arabs Got Talent». Je m'attends à une aussi bonne qualité dans «Arab Idol». Et j'espère que le public du Maghreb arabe sera enchanté par la qualité des participants issus de cette partie du monde, à laquelle nous sommes vraiment attachés par un héritage culturel, historique, artistique et créatif.
- Allez-vous venir en Algérie pour caster les candidats d'«Arabs Got Talent» ?
On va venir en Algérie pour des castings de «Arabs Got Talent», contrairement à ce qui a été dit en Algérie, comme quoi «Arabs Got Talent 2» n'aurait pas de candidats algériens. Je le confirme : «Arabs Got Talent 2» aura une session de casting en Algérie. Et on tâchera aussi pour qu'«Arab Idol» ait une session de casting en Algérie. De toute façon, il est impossible de faire des castings dans 22 pays arabes. On invite franchement les candidats algériens pour y participer. Même si c'est un petit voyage dans un pays voisin et ce, dans le cas ou l'autre, on n'arrive pas à faire un casting.
- A quelques jours du Ramadhan, MBC a déjà préparé sa grille spéciale des programmes. Toujours la «drama» au menu…
Bien sûr ! La grille de MBC1 et de MBC Drama reviennent, à l'occasion du
Ramadhan, avec une profusion de séries, «dramas» (feuilletons, soap operas…), des programmes religieux, des comédies ou encore des émissions de jeux. Notre spécificité est que MBC1 amorce un retour avec des programmes phares qui, maintenant, parlent avec des chiffres d'audience. On parle, actuellement, de Tach 18, Khawater 7, Oum El Hal 2, Hourouf wa oulouf 10… Les acteurs de Bab El Hara reviennent avec la drama El Zaïm.
Si vous voulez, la grille des programmes de MBC1 et MBC Drama, durant le Ramadhan, est un succès tout en étant une continuité quant aux attentes et autres goûts des téléspectateurs d'une année à l'autre, ce qui est devenu une tradition pendant le Ramadhan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.