Ghezzal et l'OL s'imposent face à Dijon    Colère à la faculté des sciences politiques "Alger 3" : les enseignants décident une grève de 3 jours    POUR RENFORCER LES AXES DE LA COOPERATION ECONOMIQUE : Merkel aujourd'hui en visite officielle en Algérie    PROJETS D'HYPERMARCHES : Le walis instruits de dégager des assiettes foncières    AIR ALGERIE : Talai révèle de grands problèmes d'organisation    BOUIRA : Six casemates pour terroristes détruites    Somalie : au moins 30 morts dans un attentat à la voiture piégée    TLEMCEN : 20 ans de prison pour les assassins d'un policier    EL-BAYADH : Arrestation de trois narcotrafiquants    7 militaires tués et 10 autres blessés    Le réalisme d'Angela Merkel    Décès de M'hamed Boucetta    Le discours foncièrement mystique de Bouteflika    Rahmouni : "La JSK est résolue à jouer son va-tout"    Ligue 2 Mobilis (21e journée)    Ould Ali : "L'assemblée générale est souveraine !"    FFS : "Nous n'avons pas de leçons à recevoir"    23 604 postes d'emploi créés en 2016    Les réserves intactes mais forte dépendance à la rente    Des chefs d'entreprise algériens en mission d'affaires en mars    106 structures privées mises en demeure    Plus de 1 900 affaires traitées par la police en 2016    Regardons en face le passé colonial de la France    Une discipline à l'agonie    Une nouvelle chance pour faire taire les armes en Libye    Brèves...    LG Electronics dévoile ses produits high-tech    «La France coloniale est venue pour nous effacer»    Benflis plaide pour un gouvernement d'union nationale    Le président du RCD, Mohcine Belabbas, accuse «L'administration veut freiner la mobilisation des citoyens»    La somme de 1,8 milliard réunie    Nouvelles de l'ouest    La Saoura face à un défi historique    » Plus de 500 candidats aux épreuves préliminaires    Début d'une opération pour reprendre l'ouest de Mossoul    Khartoum salue la déclaration de la Troïka sur le Soudan    MCA 4 - Bechem United 1 : Le Mouloudia, puissance quatre    Ligue 1 : ESS 1 USMBA 0 - L'Entente provisoirement leader    Algérie-France : Les relations conditionnées par les question de la mémoire    Amar Belani répond aux attaques marocaines    Les islamistes s'invitent à la course    Plus de 10.000 extincteurs saisis    Le plan anti-boycott mis en route    Benjamin Stora soutient Macron    L'Algérie lauréate    "Le Retour en Algérie" le documentaire qui dénonce la guerre    Baby Boss, Lego Batman et Logan bientôt à Alger    Babel à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Arabs Got Talent 2 aura une session de casting en Algérie»
Mazen Hayek. Porte-parole de MBC Group et DG des affaires générales et relations publiques
Publié dans El Watan le 26 - 07 - 2011

Mazen Hayek, porte-parole de MBC Group et DG des affaires générales et relations publiques, parle du prochain lancement sur MBC1 de «Arab Idol», une réplique panarabe de l'émission musicale «American Idol» et dévoile la grille des programmes du Ramadhan
- MBC Group vient de lancer une version arabe de «American Idol» : «Arab Idol». Un nouveau challenge…
C'est un nouvel «achievement», un nouvel acquis. On est fier de pouvoir proposer à l'auditoire arabe, du Maghreb au Machreq et ce, jusqu'au Golfe, le format de découverte de talents en matière de chant et de musique, le plus célèbre et le plus coté à la télévision mondialement. Finalement, MBC Group, à travers MBC1 arrive à proposer au téléspectateur «Arab Idol», «Arab Got Talent» sur MBC4, qui est notre second grand format mondial. Donc, on arrive à la meilleure audience arabe.
- Comment allez-vous marquer votre différence avec «American Idol» ?
Il n'y a pas de différence de A à Z. Sauf que c'est sur MBC1. C'est du chant et de la musique en langue arabe et les participants sont des pays arabes, donc, avec un «parfum» arabe personnalisé portant le rêve des candidats, jeunes chanteurs et musiciens, sur une chaîne généraliste arabe. Mais c'est un format qui ressemblera à «American Idol» et «Pop Idol» («British Idol»).
- Quels sont les critères du casting ?
Ce qu'il faut avoir : c'est la voix et de la personnalité.
- Qui choisira à la fin l'«Arab Idol» ? Le jury ou bien le public ?
C'est le public, qui à travers son vote, choisira l'Arab Idol. Le jury aura pour tâche de filtrer, d'encadrer, tester, d'encourager, de stimuler les talents tout au long de cette aventure musicale.
- Comme membres du jury, votre choix s'est porté sur deux grands chanteurs…
Oui, Ragheb Alama et Ahlam. On va bientôt annoncer un troisième et voire un quatrième membre du jury de «Arab Idol» qui pourront être des stars, mais aussi des spécialistes de la musique.
- Avez-vous eu des candidats du Maghreb qui ont postulé pour «Arab Idol» ?
Nous sommes fiers des candidats du Maroc, d'Algérie et de Tunisie et de la qualité de leurs prestations. On les a vus dans les castings d'«Arabs Got Talent». Je m'attends à une aussi bonne qualité dans «Arab Idol». Et j'espère que le public du Maghreb arabe sera enchanté par la qualité des participants issus de cette partie du monde, à laquelle nous sommes vraiment attachés par un héritage culturel, historique, artistique et créatif.
- Allez-vous venir en Algérie pour caster les candidats d'«Arabs Got Talent» ?
On va venir en Algérie pour des castings de «Arabs Got Talent», contrairement à ce qui a été dit en Algérie, comme quoi «Arabs Got Talent 2» n'aurait pas de candidats algériens. Je le confirme : «Arabs Got Talent 2» aura une session de casting en Algérie. Et on tâchera aussi pour qu'«Arab Idol» ait une session de casting en Algérie. De toute façon, il est impossible de faire des castings dans 22 pays arabes. On invite franchement les candidats algériens pour y participer. Même si c'est un petit voyage dans un pays voisin et ce, dans le cas ou l'autre, on n'arrive pas à faire un casting.
- A quelques jours du Ramadhan, MBC a déjà préparé sa grille spéciale des programmes. Toujours la «drama» au menu…
Bien sûr ! La grille de MBC1 et de MBC Drama reviennent, à l'occasion du
Ramadhan, avec une profusion de séries, «dramas» (feuilletons, soap operas…), des programmes religieux, des comédies ou encore des émissions de jeux. Notre spécificité est que MBC1 amorce un retour avec des programmes phares qui, maintenant, parlent avec des chiffres d'audience. On parle, actuellement, de Tach 18, Khawater 7, Oum El Hal 2, Hourouf wa oulouf 10… Les acteurs de Bab El Hara reviennent avec la drama El Zaïm.
Si vous voulez, la grille des programmes de MBC1 et MBC Drama, durant le Ramadhan, est un succès tout en étant une continuité quant aux attentes et autres goûts des téléspectateurs d'une année à l'autre, ce qui est devenu une tradition pendant le Ramadhan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.