Le FFS reçoit Hamrouche    Reprise du dialogue le 15 novembre    Une délégation d'hommes d'affaires britanniques attendue à Alger en novembre    « L'optimisme est permis »    Zone euro : Légère progression de l'activité privée, mais voyants au rouge    Tunisie 6 personnes, dont 5 femmes, tuées dans l'assaut contre la maison assiégée    Irak : Raid massif de la coalition anti-EI    Real Madrid : Zinedine Zidane sort de sa réserve pour se défendre sur l'affaire des diplômes    Juventus : Et si Paul Pogba avait ouvert la porte à un départ d'Arturo Vidal ?    USA : Hausse des stocks de brut    Affaire Tibhirine : Bonne collaboration entre les autorités judiciaires algérienne et française    Les investissements de la BERD atteindront "pas moins de 120 millions d'euros" en 2015    Jijel : 30 000 emplois créés dans l'agriculture depuis 2008    Mascara : Un institut national spécialisé en techniques agricoles    Ouargla : Plus de 160 millions DA pour l'aménagement du lac de Hassi-Benabdellah    Vita Club - ESS : Sétif face à son destin    L'Aigle Noir ne doit pas laisser des plumes à Kinshasa    Préventif Vs curatif    Succès militaire favorisé par l'Algérie    Tunisie : rendez-vous avec l'histoire    Qui a tué qui ?    Le PT appelle Bouteflika à accélérer les réformes politiques    «Dikra 60» pour la commémoration du 1er Novembre 1954 au Musée du Bar    Des Britanniques en quête de bisness à Alger    Le calvaire au quotidien dans les bureaux de poste    Rousseff ou Neves : le Brésil à l'heure du choix    Est-ce le grand retour du foot algérien ?    Le CLA appelle à une journée de protestation le 10 novembre prochain    Un mal à en perdre la voix    Sinusite aiguë ou chronique : la prévention est impérative    Confiscation des preuves sur l'assassinat des sept moines    Les dessous d'un partenariat préjudiciable aux Algériens    François Ciccollini nouvel entraîneur    Mouvement national algérien: Naissance, évolution et maturation    Algérie-PLF 2015 : Les députés expriment leurs inquiétudes sur la baisse du prix du pétrole    Egypte-Au moins 28 membres des forces de sécurité tués dans des attaques dans le Sinaï    "Déterminée à accompagner le processus de transition"    Une soirée au ryhtme de la musique arabo-andalouse    Elle critique le lancement de nouvelles consultations sur la constitution    BELAIZ N'ECARTE PAS L'IDEE    Un cas détecté et 43 personnes sous surveillance dans le pays    Les enfants des nuages, derniÚre colonie au festival des libertés de Bruxelles    5e Festival international du théâtre de Béjaà ̄a    Lettre de province    JS Kabylie : Il devrait succéder à Hugo Broos    Le coup de bill’art du Soir    Patrimoine : la ministre de la Culture s'engage à rattraper les retard    Au pays de Boubagra, ce n'est toujours pas le raz-de- marrer !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

«Arabs Got Talent 2 aura une session de casting en Algérie»
Mazen Hayek. Porte-parole de MBC Group et DG des affaires générales et relations publiques
Publié dans El Watan le 26 - 07 - 2011

Mazen Hayek, porte-parole de MBC Group et DG des affaires générales et relations publiques, parle du prochain lancement sur MBC1 de «Arab Idol», une réplique panarabe de l'émission musicale «American Idol» et dévoile la grille des programmes du Ramadhan
- MBC Group vient de lancer une version arabe de «American Idol» : «Arab Idol». Un nouveau challenge…
C'est un nouvel «achievement», un nouvel acquis. On est fier de pouvoir proposer à l'auditoire arabe, du Maghreb au Machreq et ce, jusqu'au Golfe, le format de découverte de talents en matière de chant et de musique, le plus célèbre et le plus coté à la télévision mondialement. Finalement, MBC Group, à travers MBC1 arrive à proposer au téléspectateur «Arab Idol», «Arab Got Talent» sur MBC4, qui est notre second grand format mondial. Donc, on arrive à la meilleure audience arabe.
- Comment allez-vous marquer votre différence avec «American Idol» ?
Il n'y a pas de différence de A à Z. Sauf que c'est sur MBC1. C'est du chant et de la musique en langue arabe et les participants sont des pays arabes, donc, avec un «parfum» arabe personnalisé portant le rêve des candidats, jeunes chanteurs et musiciens, sur une chaîne généraliste arabe. Mais c'est un format qui ressemblera à «American Idol» et «Pop Idol» («British Idol»).
- Quels sont les critères du casting ?
Ce qu'il faut avoir : c'est la voix et de la personnalité.
- Qui choisira à la fin l'«Arab Idol» ? Le jury ou bien le public ?
C'est le public, qui à travers son vote, choisira l'Arab Idol. Le jury aura pour tâche de filtrer, d'encadrer, tester, d'encourager, de stimuler les talents tout au long de cette aventure musicale.
- Comme membres du jury, votre choix s'est porté sur deux grands chanteurs…
Oui, Ragheb Alama et Ahlam. On va bientôt annoncer un troisième et voire un quatrième membre du jury de «Arab Idol» qui pourront être des stars, mais aussi des spécialistes de la musique.
- Avez-vous eu des candidats du Maghreb qui ont postulé pour «Arab Idol» ?
Nous sommes fiers des candidats du Maroc, d'Algérie et de Tunisie et de la qualité de leurs prestations. On les a vus dans les castings d'«Arabs Got Talent». Je m'attends à une aussi bonne qualité dans «Arab Idol». Et j'espère que le public du Maghreb arabe sera enchanté par la qualité des participants issus de cette partie du monde, à laquelle nous sommes vraiment attachés par un héritage culturel, historique, artistique et créatif.
- Allez-vous venir en Algérie pour caster les candidats d'«Arabs Got Talent» ?
On va venir en Algérie pour des castings de «Arabs Got Talent», contrairement à ce qui a été dit en Algérie, comme quoi «Arabs Got Talent 2» n'aurait pas de candidats algériens. Je le confirme : «Arabs Got Talent 2» aura une session de casting en Algérie. Et on tâchera aussi pour qu'«Arab Idol» ait une session de casting en Algérie. De toute façon, il est impossible de faire des castings dans 22 pays arabes. On invite franchement les candidats algériens pour y participer. Même si c'est un petit voyage dans un pays voisin et ce, dans le cas ou l'autre, on n'arrive pas à faire un casting.
- A quelques jours du Ramadhan, MBC a déjà préparé sa grille spéciale des programmes. Toujours la «drama» au menu…
Bien sûr ! La grille de MBC1 et de MBC Drama reviennent, à l'occasion du
Ramadhan, avec une profusion de séries, «dramas» (feuilletons, soap operas…), des programmes religieux, des comédies ou encore des émissions de jeux. Notre spécificité est que MBC1 amorce un retour avec des programmes phares qui, maintenant, parlent avec des chiffres d'audience. On parle, actuellement, de Tach 18, Khawater 7, Oum El Hal 2, Hourouf wa oulouf 10… Les acteurs de Bab El Hara reviennent avec la drama El Zaïm.
Si vous voulez, la grille des programmes de MBC1 et MBC Drama, durant le Ramadhan, est un succès tout en étant une continuité quant aux attentes et autres goûts des téléspectateurs d'une année à l'autre, ce qui est devenu une tradition pendant le Ramadhan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.