L'ANP frappe fort    Un lot d'armements et de munitions découvert    Les fruits de la réconciliation    Les experts étrangers subjugués    "Nous continuerons à soutenir les entreprises"    "C'est un report conjoncturel"    Les familles des diplomates sommées de quitter la RDC    Réserves de Moscou    Un Syrien extradé par la France vers l'Allemagne    Rajevac choisit l'expérience    Kabele Camara et Kwezi Nyantakyi élus    TP Mazembe- MOB le 6 novembre à Lubumbashi    L'adolescente se trouve chez sa mère à Maghnia    blida attire les investisseurs    290 millions de DA consacrés à l'acquisition de bus scolaires    L'absence d'humanisme dénoncée    Un grand hommage rendu au chanteur Athmani    De bonnes performances cette année !    Hausse de la compétitivité de l'entreprise algérienne    Cinq membres d'une même famille tués    Un risque accru d'insuffisance cardiaque    Ankara hostile à une conquête de Rakka par les Kurdes    Washington utilise la trêve pour réarmer les terroristes    Affluence des hommages sur les réseaux sociaux    Les Etats-Unis menacent de geler toute coopération avec la Russie    La maîtrise par les médias de la terminologie juridique et policière, thème d'une rencontre    Alimentation des paléoberbères    Festival international de la bande dessinée d'Alger    Festival international de la calligraphie arabe    5 casemates et 3 bombes artisanales détruites    Cinq terroristes abattus    Rajevac veut mettre un terme à la «suprématie» camerounaise    Le Forum de l'énergie, une grande réussite    Consolider l'entente entre les Algériens    Plus de 35.000 élèves du préscolaire attendus cette année à Alger    L'Algérie à la 3e place au classement des pays qualifiés    Polémique autour de la liste des 24, Rajevac réagit    Ministère de la Communication    Algérie - Une nouvelle loi pour les Partenariats publics-privés (Bouchouareb)    POLITIQUE : Le consensus est l'unique solution selon le FFS    ABDELMALEK SELLAL: Le taux des projets reportés dans les wilayas du sud est faible    SERVICE DE RADIOTHERAPIE A MOSTAGANEM : Les travaux de réalisation lancés, ce mercredi, par le Wali    Un dossier pour classer le site funéraire des Djeddars au patrimoine mondial    L'ONU renforce ses positions    Ligue 2 (Mobilis) : Le live de la 4ème journée    Des civils pris au piège à Benghazi, selon Amnesty International    Zlatan : «J'attends plus de l'équipe mais nous jouons bien »    Le pétrole en hausse à New York au lendemain de la réunion de l'Opep    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Arabs Got Talent 2 aura une session de casting en Algérie»
Mazen Hayek. Porte-parole de MBC Group et DG des affaires générales et relations publiques
Publié dans El Watan le 26 - 07 - 2011

Mazen Hayek, porte-parole de MBC Group et DG des affaires générales et relations publiques, parle du prochain lancement sur MBC1 de «Arab Idol», une réplique panarabe de l'émission musicale «American Idol» et dévoile la grille des programmes du Ramadhan
- MBC Group vient de lancer une version arabe de «American Idol» : «Arab Idol». Un nouveau challenge…
C'est un nouvel «achievement», un nouvel acquis. On est fier de pouvoir proposer à l'auditoire arabe, du Maghreb au Machreq et ce, jusqu'au Golfe, le format de découverte de talents en matière de chant et de musique, le plus célèbre et le plus coté à la télévision mondialement. Finalement, MBC Group, à travers MBC1 arrive à proposer au téléspectateur «Arab Idol», «Arab Got Talent» sur MBC4, qui est notre second grand format mondial. Donc, on arrive à la meilleure audience arabe.
- Comment allez-vous marquer votre différence avec «American Idol» ?
Il n'y a pas de différence de A à Z. Sauf que c'est sur MBC1. C'est du chant et de la musique en langue arabe et les participants sont des pays arabes, donc, avec un «parfum» arabe personnalisé portant le rêve des candidats, jeunes chanteurs et musiciens, sur une chaîne généraliste arabe. Mais c'est un format qui ressemblera à «American Idol» et «Pop Idol» («British Idol»).
- Quels sont les critères du casting ?
Ce qu'il faut avoir : c'est la voix et de la personnalité.
- Qui choisira à la fin l'«Arab Idol» ? Le jury ou bien le public ?
C'est le public, qui à travers son vote, choisira l'Arab Idol. Le jury aura pour tâche de filtrer, d'encadrer, tester, d'encourager, de stimuler les talents tout au long de cette aventure musicale.
- Comme membres du jury, votre choix s'est porté sur deux grands chanteurs…
Oui, Ragheb Alama et Ahlam. On va bientôt annoncer un troisième et voire un quatrième membre du jury de «Arab Idol» qui pourront être des stars, mais aussi des spécialistes de la musique.
- Avez-vous eu des candidats du Maghreb qui ont postulé pour «Arab Idol» ?
Nous sommes fiers des candidats du Maroc, d'Algérie et de Tunisie et de la qualité de leurs prestations. On les a vus dans les castings d'«Arabs Got Talent». Je m'attends à une aussi bonne qualité dans «Arab Idol». Et j'espère que le public du Maghreb arabe sera enchanté par la qualité des participants issus de cette partie du monde, à laquelle nous sommes vraiment attachés par un héritage culturel, historique, artistique et créatif.
- Allez-vous venir en Algérie pour caster les candidats d'«Arabs Got Talent» ?
On va venir en Algérie pour des castings de «Arabs Got Talent», contrairement à ce qui a été dit en Algérie, comme quoi «Arabs Got Talent 2» n'aurait pas de candidats algériens. Je le confirme : «Arabs Got Talent 2» aura une session de casting en Algérie. Et on tâchera aussi pour qu'«Arab Idol» ait une session de casting en Algérie. De toute façon, il est impossible de faire des castings dans 22 pays arabes. On invite franchement les candidats algériens pour y participer. Même si c'est un petit voyage dans un pays voisin et ce, dans le cas ou l'autre, on n'arrive pas à faire un casting.
- A quelques jours du Ramadhan, MBC a déjà préparé sa grille spéciale des programmes. Toujours la «drama» au menu…
Bien sûr ! La grille de MBC1 et de MBC Drama reviennent, à l'occasion du
Ramadhan, avec une profusion de séries, «dramas» (feuilletons, soap operas…), des programmes religieux, des comédies ou encore des émissions de jeux. Notre spécificité est que MBC1 amorce un retour avec des programmes phares qui, maintenant, parlent avec des chiffres d'audience. On parle, actuellement, de Tach 18, Khawater 7, Oum El Hal 2, Hourouf wa oulouf 10… Les acteurs de Bab El Hara reviennent avec la drama El Zaïm.
Si vous voulez, la grille des programmes de MBC1 et MBC Drama, durant le Ramadhan, est un succès tout en étant une continuité quant aux attentes et autres goûts des téléspectateurs d'une année à l'autre, ce qui est devenu une tradition pendant le Ramadhan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.