Harek remplace Ghoulam    L'équipe nationale boucle son stage en Suisse    4 blessés dans trois accidents de la circulation    1700 hectares de végétation partis en fumée depuis juin    PROFUSIONS DE FAVORIS    «Preuve de l'engagement de l'Etat à promouvoir les droits humains»    Accroissement de la dépense publique et tensions budgétaires    Sonatrach a enregistré 18 découvertes d'hydrocarbures    2e édition de l'Université d'été des associations de consommateurs    Respect des vies dans leurs différences    Plus de trois millions de réfugiés syriens, craintes face aux djihadistes    Les clubs peuvent calmer le jeu    Algérie:Crash d'un avion ukrainien à Tamanrasset: la justice ordonne des investigations préliminaires    DEFICIT, SURCHARGE ET RETARD DANS LA REALISATION DES PROJETS : Encore une rentrée scolaire difficile à Oran    MASCARA : 14 000 doses de vaccins pour 37 000 têtes bovines    Les deux derniers otages algériens enlevés à Gao libérés (MAE)    Pour accélérer les activités de manutention    Recettes touristiques    Bilan de la CNEP-Banque    Son commandant, le général Rodriguez, reçu par Sellal, Gaïd Salah et Lamamra    COUP D'ENVOI DE LA 9e EDITION DU FNTP    FESTIVAL NATIONAL DE LA POéSIE MELHOUN DE MOSTAGANEM    Au sujet de "L'Oranais" de Lyès Salem    Mouvement dans la magistrature    Alors que les aides humanitaires commencent à affluer    Sa dépouille mortelle a quitté Alger jeudi à 17h et devait arriver hier soir à Douala    Télécom    Emigration clandestine    LE Ministre de l'Enseignement supérieur à Médéa    Le ministre des Affaires religieuses met en garde les futurs hadjis    Libye:La liste des individus ciblés par les sanctions ONU connue le semaine prochaine    Signature électronique : Satisfecit du patronat    Eliminatoires CAN-2015 : Le match Algérie-Mali maintenu à Blida    Le volume en hausse de 5,32% : 3,5 millions de tonnes de produits traités au port d'Oran    Les syndicats de l'Education déçus : La rentrée scolaire risque d'être mouvementée    L'OTAN appelle Moscou à «cesser ses actions illégales»    La malédiction du FLN    FESTIVAL DE LA MUSIQUE, LA CHANSON, LA DANSE ET L’HABIT TRADITIONNEL NAÏLI    Le repos du guerrier    FOOTBALL    Davutoglu présente son gouvernement    RENTRÉE SCOLAIRE    GUELMA    L’entretien de la semaine    Vous avez dit abus?    9e FESTIVAL NATIONAL DU THÉÂTRE PROFESSIONNEL D’ALGER    LE COUP DE BILL’ART DU SOIR    Une célébration très discrète en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

UGTA Annaba
Grogne des syndicalistes
Publié dans El Watan le 16 - 05 - 2006

Le monde syndical à Annaba est secoué par une nouvelle affaire de faux syndicalistes UGTA. Ces derniers ont été, sans aucun avis ou pétition signée par les travailleurs, désignés par un procès-verbal émis par l'Union de wilaya (UW) UGTA.
La révélation a été faite par les syndicalistes de la direction de la jeunesse et des sports lors d'une assemblée générale de leurs adhérents et suivie d'une conférence de presse. « Nous dénonçons avec vigueur la méthode illégitime et non déontologique avec laquelle a été installé un bureau parallèle. Cette méthode, qui consiste à désigner directement et sans l'avis des travailleurs concernés, une section syndicale parallèle consacre l'anarchie et le mépris envers l'ensemble des fonctionnaires et cadres du secteur », soulignent les membres du syndicat élus par les travailleurs. Outre le rejet des personnes désignées par l'UW, ils ont présenté des preuves irréfutables du faux établi par cette dernière structure syndicale. Forte de l'adhésion de l'ensemble des travailleurs à sa démarche, la section syndicale de la DJS a décidé de déposer plainte auprès du tribunal de Annaba pour faux et usage de faux. Elle est dirigée contre le signataire du document ainsi que les personnes qu'il a désignées. Cette section rejoint de fait son homologue du Cous 2000 lits Annaba. Pour les mêmes motifs, cette section a entamé une procédure judiciaire similaire. D'autres plaintes pourraient suivre. Elles devraient émaner des bureaux syndicaux de la commune de Annaba, hôpital Errazi, l'entreprise Urban et l'OPGI, victimes du même procédé de désignation directe. Préalablement, les représentants légitimes des travailleurs avaient saisi la centrale syndicale UGTA, en vain. Pour les mêmes syndicalistes, ce procédé illégal a pour arrière-fond des calculs politiques dans la perspective des prochaines élections locales.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.