Ligue 1 (U-21) : l'USM Alger tombe face au MC Alger après 9 matchs d'invincibilité    Ligue 1 Mobilis : le MC Alger poursuit sa descente aux enfers    Sellal s'entretient avec son homologue qatari    Météo: pluies orageuses dans le Sud-Ouest    Présidentielle en Tunisie: les chances d'Essebssi "relativement plus importantes" que celles de Marzouki (analystes)    Tipaza: le procureur général adjoint en état d'ivresse provoque un accident sur l'autoroute    Espagne: Messi buteur record en Liga, Ronaldo éclipsé    Le marché pétrolier entre dans une nouvelle ère    Ligue 1 de France (14e j) : l'Algérien Zeffane (Lyon) non retenu face à Bastia    La chute des prix de l'or noir met à mal les finances de pays producteurs    La chute des prix du pétrole défie le boom du schiste aux Etats-Unis    "Massarat", l'unique périodique littéraire algérien reparaît après des années d'absence    La Compagnie algérienne "KBS, nouvelle génération" remporte le Prix du Jury du 6e FCIDC    Education nationale: pas d'effet rétroactif pour l'application des promotions (Benghebrit)    Beni Mileuk : Deux terroristes abattus    Les représentants de l'UE «venus écouter»    Adieu l'humoriste et merci...    L'ex-UP cédé au commissariat de l'évènement de 2015    Réunion de l'Opep sous haute tension, face à la chute du pétrole    Sellal entame une visite de travail au Qatar    en bref    Amar Saâdani charge l'opposition    Guerre des mots autour de la «patate»    Le stress souvent à l'origine de la colopathie fonctionnelle    20% des enfants connaissent un retard de croissance à cause de la mal    Jactance démocratique en recul    «Des avancées significatives», en attendant mieux    Planification familiale : des spécialistes soulignent l'importance d'a    CAN-2017 : un cahier de charges peu contraignant, mais...    Le dossier de l'Algérie a de «grandes chances» d'être accepté    La scission au sein du RND consommée à Tizi Ouzou    Le cinéaste Abderrazak Hellal ressuscité    Les Algériens à la découverte de cultures venues d'ailleurs    Afrique-pays émergents : donnant, donnant    Menace djihadiste : La France en première ligne    Selon le quotidien Rossiïskaïa gazeta : Washington insuffle à l'Europe la peur de la Russie    Nucléaire iranien : De nouveaux obstacles dans les négociations    Inter Milan : Un derby comme baptême du feu pour Roberto Mancini    El Oued : Formation en aquaculture pour 4.500 agriculteurs    Boumerdès : Amélioration attendue dans la production d'olives et d'huile    Hassi-Messaoud : Plusieurs projets de développement lancés    Coupe Du Monde des Clubs : Younes : "Nous ne craignons personne"    Japon : Le déficit commercial s'est réduit de 35,5%    Islamisme incontournable ?    Nouvelle promotion de lieutenants de police    Le cinéma algérien en 10 leçons    DÉBUT DU TROISIÈME ROUND DES NÉGOCIATIONS À ALGER    L’entretien de la semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

UGTA Annaba
Grogne des syndicalistes
Publié dans El Watan le 16 - 05 - 2006

Le monde syndical à Annaba est secoué par une nouvelle affaire de faux syndicalistes UGTA. Ces derniers ont été, sans aucun avis ou pétition signée par les travailleurs, désignés par un procès-verbal émis par l'Union de wilaya (UW) UGTA.
La révélation a été faite par les syndicalistes de la direction de la jeunesse et des sports lors d'une assemblée générale de leurs adhérents et suivie d'une conférence de presse. « Nous dénonçons avec vigueur la méthode illégitime et non déontologique avec laquelle a été installé un bureau parallèle. Cette méthode, qui consiste à désigner directement et sans l'avis des travailleurs concernés, une section syndicale parallèle consacre l'anarchie et le mépris envers l'ensemble des fonctionnaires et cadres du secteur », soulignent les membres du syndicat élus par les travailleurs. Outre le rejet des personnes désignées par l'UW, ils ont présenté des preuves irréfutables du faux établi par cette dernière structure syndicale. Forte de l'adhésion de l'ensemble des travailleurs à sa démarche, la section syndicale de la DJS a décidé de déposer plainte auprès du tribunal de Annaba pour faux et usage de faux. Elle est dirigée contre le signataire du document ainsi que les personnes qu'il a désignées. Cette section rejoint de fait son homologue du Cous 2000 lits Annaba. Pour les mêmes motifs, cette section a entamé une procédure judiciaire similaire. D'autres plaintes pourraient suivre. Elles devraient émaner des bureaux syndicaux de la commune de Annaba, hôpital Errazi, l'entreprise Urban et l'OPGI, victimes du même procédé de désignation directe. Préalablement, les représentants légitimes des travailleurs avaient saisi la centrale syndicale UGTA, en vain. Pour les mêmes syndicalistes, ce procédé illégal a pour arrière-fond des calculs politiques dans la perspective des prochaines élections locales.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.