Un réseau national de trafiquants de stupéfiants démantelé    Une nette hausse au 1er trimestre 2014    Chouf chouf confirme la clôture de sa chaîne sur Youtube    Bouteflika s'adressera prochainement aux citoyens    "Le Conseil constitutionnel a couvert la fraude"    L'ambassadeur américain à Alger rend visite au CRA    Washington et Téhéran exposent leurs arguments    Un gouvernement d'union nationale d'ici cinq semaines    Duplicité occidentale!    Algérie - Côte d'Ivoire les 30 avril et 3 mai à Alger    Ezzarga à la chasse des Canaris    Bougherra buteur contre Tabriz    Zemiti : « Je n'ai plus le moral, je me retire »    "La guerre d'Algérie" n'est pas finie à Cannes    Promotion du matériau local    Rachid Taha au programme    Le dossier ficelé en trois semaines"    "Il n'y aura pas d'exception pour Ghardaïa"    L'heure de rendre des comptes    3000 tonnes de viande arrivent    Enlèvement d'un Algérien au Soudan : L'Algérie suit de très près la situation    Selon l'ONS : Hausse de plus de 11 % de la valeur des importations de marchandises en 2013    Sous le signe de la mise au jour des trésors millénaires des Ouled Naïls    Bourses : Les marchés européens en hausse    Chlef : Lancement des travaux de réalisation d'un nouveau pont sur l'Oued Allala à Ténès    Corées : Le Nord pourrait préparer un 4e essai nucléaire, selon Séoul    Tunisie : Une cellule de crise pour suivre la situation des deux diplomates kidnappés en Libye    Oran : 3,5 milliards DA pour réaliser un abri de pêche à Cap Blanc    Une nouvelle rubrique sur le site électronique de la Sûreté nationale pour répondre aux préoccupations des citoyens    Pourquoi interroger le passé, l'avenir n'est-il pas plus important ?    Skikda s'invite à la capitale    Le FCE veut remobiliser ses troupes    2 800 «solutions» socioéconomiques en attente de validation    Tamma rate la 5e place qualificative aux JOJ-2014    Amateurisme    Le patrimoine attend toujours une réelle et pérenne prise en charge    La CNAS a lancé un sondage d'opinion sur ses prestations    Plusieurs projets pour Hussein Dey    «L'armée russe répondra à toute menace»    Le satisfecit de la DTN algérienne    La Protection civile réanime une petite fille noyée, après avoir été déclarée morte    Le président Abdelaziz Bouteflika prêtera serment le 28 avril    Ahmed Salah Bara    Réunion des pays du Sahel à Alger pour consolider l'accord d'Ouagadougou    Les boycotteurs de la présidentielle du 17 avril créent une nouvelle coordination    Real Madrid-Bayern Munich    Présidentielle 2014: Le Conseil constitutionnel publie les résultats définitifs    Incidents de Tizi-Ouzou : Quatre policiers suspendus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

UGTA Annaba
Grogne des syndicalistes
Publié dans El Watan le 16 - 05 - 2006

Le monde syndical à Annaba est secoué par une nouvelle affaire de faux syndicalistes UGTA. Ces derniers ont été, sans aucun avis ou pétition signée par les travailleurs, désignés par un procès-verbal émis par l'Union de wilaya (UW) UGTA.
La révélation a été faite par les syndicalistes de la direction de la jeunesse et des sports lors d'une assemblée générale de leurs adhérents et suivie d'une conférence de presse. « Nous dénonçons avec vigueur la méthode illégitime et non déontologique avec laquelle a été installé un bureau parallèle. Cette méthode, qui consiste à désigner directement et sans l'avis des travailleurs concernés, une section syndicale parallèle consacre l'anarchie et le mépris envers l'ensemble des fonctionnaires et cadres du secteur », soulignent les membres du syndicat élus par les travailleurs. Outre le rejet des personnes désignées par l'UW, ils ont présenté des preuves irréfutables du faux établi par cette dernière structure syndicale. Forte de l'adhésion de l'ensemble des travailleurs à sa démarche, la section syndicale de la DJS a décidé de déposer plainte auprès du tribunal de Annaba pour faux et usage de faux. Elle est dirigée contre le signataire du document ainsi que les personnes qu'il a désignées. Cette section rejoint de fait son homologue du Cous 2000 lits Annaba. Pour les mêmes motifs, cette section a entamé une procédure judiciaire similaire. D'autres plaintes pourraient suivre. Elles devraient émaner des bureaux syndicaux de la commune de Annaba, hôpital Errazi, l'entreprise Urban et l'OPGI, victimes du même procédé de désignation directe. Préalablement, les représentants légitimes des travailleurs avaient saisi la centrale syndicale UGTA, en vain. Pour les mêmes syndicalistes, ce procédé illégal a pour arrière-fond des calculs politiques dans la perspective des prochaines élections locales.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.