Tunisie:Nouvelair reliera Tunis à Nice et Lyon    Algérie:renforcement prochain des lignes de transport urbain et suburbain d'Oran    Egypte:Quatre activistes d'ajnad Misr tués par la police    Tunisie:Réflexion sur l'unité de la gauche et la création d'un grand parti de gauche    Algérie:Visite d'une délégation d'hommes d'affaires hongrois du 6 au 8 mars prochain    Algérie:Agrément de 15 projets d'investissement en aquaculture et pisciculture à Boumerdes    Licence d'importation des véhicules neufs : Les concessionnaires auront les mêmes quotas qu'auparavant    BLIDA: Les patriotes se rappellent de la décennie noire    Séance extraordinaire du parlement : Vers un remaniement ministériel    La Corée du Nord tire une fusée au mépris des menaces de renforcement des sanctions    Face aux défaites rebelles : L'Arabie saoudite tentée d'envoyer des troupes en Syrie    MCA : Les dirigeants dans l'embarras    RC Relizane : L'opération sauvetage enclenchée    NAHD : Une remarquable démonstration    Une procédure de vote inspirée par la méfiance    L'Arabie saoudite et le Venezuela discutent du marché pétrolier    UNE PIECE THEATRALE DE MAUVAIS GOUT    Banco    Le procès permanent du «je» par le «nous»    Du verbiage sur la Constitution sans la réalité objective de l'Algérie    Demain l'Algérie!    "Mahrez pourrait finir le meilleur de la Premier League"    Chenihi retrouve les filets    Hanni vaut 6 à 7 millions d'euros    Des Palestiniens comme professeurs    Mohammed VI dans les territoires occupés    Damas prendra part au dialogue "sans conditions préalables"    Marco Rubio malmené avant le New Hampshire    Grogne au front social    19.000 enseignants seront recrutés    19 blessés enregistrés    "Sakiet Sidi-Youcef est un symbole de fraternité"    Du discours à la méthode    Problème d'espace dans la TNT française    "2017 sera l'année du pardon"    Etat des lieux du 7e art algérien    Tizi-Ouzou : Un concert contre le cancer, pour soutenir les enfants cancéreux    Bourses : Wall Street appréhende une nouvelle semaine à risque    Afin d'accélérer la coopération entre les deux capitales : Anne Hidalgo, maire de Paris, à Alger    Jijel : L'huile d'olive à la recherche d'un label    Tout a été tenté    Pétrole : Les géants du secteur s'enfoncent dans la crise    Avancées démocratiques irrévocables    L'Italienne Elisa Di Francisca remporte le trophée    Classement buteurs : Zaâbia (MC Oran) seul en tête    « Don Quichotte bientôt adapté à l'écran »    «Rani m'choumer» subjugue le public    Amar Imache et l'Etoile nord-africaine revisités    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





UGTA Annaba
Grogne des syndicalistes
Publié dans El Watan le 16 - 05 - 2006

Le monde syndical à Annaba est secoué par une nouvelle affaire de faux syndicalistes UGTA. Ces derniers ont été, sans aucun avis ou pétition signée par les travailleurs, désignés par un procès-verbal émis par l'Union de wilaya (UW) UGTA.
La révélation a été faite par les syndicalistes de la direction de la jeunesse et des sports lors d'une assemblée générale de leurs adhérents et suivie d'une conférence de presse. « Nous dénonçons avec vigueur la méthode illégitime et non déontologique avec laquelle a été installé un bureau parallèle. Cette méthode, qui consiste à désigner directement et sans l'avis des travailleurs concernés, une section syndicale parallèle consacre l'anarchie et le mépris envers l'ensemble des fonctionnaires et cadres du secteur », soulignent les membres du syndicat élus par les travailleurs. Outre le rejet des personnes désignées par l'UW, ils ont présenté des preuves irréfutables du faux établi par cette dernière structure syndicale. Forte de l'adhésion de l'ensemble des travailleurs à sa démarche, la section syndicale de la DJS a décidé de déposer plainte auprès du tribunal de Annaba pour faux et usage de faux. Elle est dirigée contre le signataire du document ainsi que les personnes qu'il a désignées. Cette section rejoint de fait son homologue du Cous 2000 lits Annaba. Pour les mêmes motifs, cette section a entamé une procédure judiciaire similaire. D'autres plaintes pourraient suivre. Elles devraient émaner des bureaux syndicaux de la commune de Annaba, hôpital Errazi, l'entreprise Urban et l'OPGI, victimes du même procédé de désignation directe. Préalablement, les représentants légitimes des travailleurs avaient saisi la centrale syndicale UGTA, en vain. Pour les mêmes syndicalistes, ce procédé illégal a pour arrière-fond des calculs politiques dans la perspective des prochaines élections locales.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.