Les prix du pétrole en baisse en Asie    BEM: Benghebrit donne depuis El Oued le coup d'envoi officiel des épreuves    Téléphonie: Attribution provisoire de la licence 4G aux trois opérateurs    L'inflation à 4,8%: Les prix à la hausse tirés par les fruits et légumes    Valls est rentré d'Israël les mains vides mais soumis    Basket-ball - Finale aller du tournoi des As: Le CRBDB pour forcer le destin face au GSP    MC Oran: Club glorieux à la recherche de son passé    ASM Oran: Vers le plébiscite de Mohamed Saâdoun à la tête de la SSPA    Sellal ordonne l'assainissement de l'audiovisuel: Des TV privées menacées de fermeture    Ramadhan et saison estivale: 140 brigades pour le contrôle de la qualité et des prix    M. Saci Ahmed Abdelhafid, wali de Tlemcen, au «Le Quotidien d'Oran»: La contrebande, le logement et des déficits    EL-BAYADH: Huit affaires criminelles à traiter    Bouihi: Fantasia et courses de chevaux à Magoura    La derbouka    Makhloufi 2e sur 800m    Malaga veut Mandi    Eliminatoires CAN-2017 (Seychelles-Algérie) : Hanni autorisé à retarder son arrivée au stage des Verts    Sortie de quatre promotions d'officiers    Le pragmatisme l'emporte sur la politique    De tout un peu le mercredi    chaînes de télévision privées: Sellal décide de faire le ménage    La CTE se fâche    Une rencontre d'affaires aujourd'hui à Milan    "Mon objectif est de préserver la continuité"    Haro sur le néolibéralisme!    Sellal veut mettre un terme à l'anarchie audiovisuelle    Accolade historique    Mundiavocat : Oran accueillera la 19ème édition    Nigeria : Les syndicats mettent fin à leur grève    Tamanrasset : Nouvelles espèces de poissons d'eau douce projetées    Yémen : Double attentat à Aden revendiqué par l'EI    Thaïlande : La plus importante manifestation d'opposants depuis le coup d'Etat    En visite de travail a Bechar : Ahmed Gaïd Salah a mis en exergue les efforts de l'ANP et ses capacités à accomplir son devoir national    Moins de croissance gaspilleuse    Minimisation des écarts idéologiques ?    Tizi-Ouzou : Le village d'Ath Kaïd, dans un état de dégradation    Suzuki avoue des "irrégularités"    L'opération lancée    Les organisateurs à pied d'oeuvre    Peugeot 208 et 308 : meilleure citadine et meilleure compacte de l'année    Discret renoncement à une mesure    Une seule opération bancaire pour tout le quota    Plus que 10 jours    Hamel défend son programme    Les deux candidats à la présidentielle au coude à coude    Alger à travers l'objectif de jeunes photographes    Trois films algériens en compétition    Contribution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





UGTA Annaba
Grogne des syndicalistes
Publié dans El Watan le 16 - 05 - 2006

Le monde syndical à Annaba est secoué par une nouvelle affaire de faux syndicalistes UGTA. Ces derniers ont été, sans aucun avis ou pétition signée par les travailleurs, désignés par un procès-verbal émis par l'Union de wilaya (UW) UGTA.
La révélation a été faite par les syndicalistes de la direction de la jeunesse et des sports lors d'une assemblée générale de leurs adhérents et suivie d'une conférence de presse. « Nous dénonçons avec vigueur la méthode illégitime et non déontologique avec laquelle a été installé un bureau parallèle. Cette méthode, qui consiste à désigner directement et sans l'avis des travailleurs concernés, une section syndicale parallèle consacre l'anarchie et le mépris envers l'ensemble des fonctionnaires et cadres du secteur », soulignent les membres du syndicat élus par les travailleurs. Outre le rejet des personnes désignées par l'UW, ils ont présenté des preuves irréfutables du faux établi par cette dernière structure syndicale. Forte de l'adhésion de l'ensemble des travailleurs à sa démarche, la section syndicale de la DJS a décidé de déposer plainte auprès du tribunal de Annaba pour faux et usage de faux. Elle est dirigée contre le signataire du document ainsi que les personnes qu'il a désignées. Cette section rejoint de fait son homologue du Cous 2000 lits Annaba. Pour les mêmes motifs, cette section a entamé une procédure judiciaire similaire. D'autres plaintes pourraient suivre. Elles devraient émaner des bureaux syndicaux de la commune de Annaba, hôpital Errazi, l'entreprise Urban et l'OPGI, victimes du même procédé de désignation directe. Préalablement, les représentants légitimes des travailleurs avaient saisi la centrale syndicale UGTA, en vain. Pour les mêmes syndicalistes, ce procédé illégal a pour arrière-fond des calculs politiques dans la perspective des prochaines élections locales.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.