Appel à l'arbitrage du président de la République    68% de recul durant les sept premiers mois de 2016    Le Brent termine la semaine en baisse à 49,49 dollars le baril    Le rythme d'inflation en glissement annuel de juillet 2016 représente l'évolution de l'indice des prix    Le programme AADL1 sera livré au plus tard en février 2017 (ministre)    Le développement de l'Afrique passe par un "transfert réel de technologies" (Messahel)    Une victoire de l'Etat de droit    Le nouveau gouvernement obtient la confiance du Parlement    L'incontournable Rais M'Bolhi    16 millions de manuels scolaires 2e génération» distribués    17 morts et 890 blessés dans 810 accidents de la route    Indentification du terroriste neutralisé mardi dernier    Figure phare du Nouveau Roman    En marge du 49e festival du théâtre amateur    Inauguration de la 4e édition    Ghouini plaide pour un consensus national autour des institutions de l'Etat    « La faute aux mandataires »    Moscou et Washington annoncent des progrès vers un cessez-le-feu    « Pour une réforme juste et profonde du système des Nations unies », souligne Abdelkader Messahel    Ali Bongo Ondimba largement favori    Aïn Fekroun et Aïn Kercha seront alimentées depuis Beni Haroun à partir de mars 2017    Nouvel album des Abranis    Mohamed Brahim Salhi n'est plus    Beignets de pommes de terre    L'Algérie s'incline d'entrée face à l'egypte    TLEMCEN : 1 422 clefs de logements sociaux remises à leurs bénéficiaires    MASCARA : Arrestation d'un ‘'ivrogne'' en possession d'armes blanches    Séisme en Italie: le bilan s'élève à 290 morts (secours)    Crise malienne : vers un nouveau rappel à l'ordre d'Alger ?    Derniers jours décisifs pour Ghezzal, Brahimi, M'bolhi, Slimani...    Programme des rencontres Hier    Parc Dounia : "L'attribution des terrains est illégale"    Deux cadavres découverts jeudi    Quelles leçons faut-il tirer des assises de la Soummam ?    RENTRÉE SCOLAIRE À TÉBESSA    1,3 milliard d'euros à se partager    Coupe de la CAF    Cristiano Ronaldo sacré meilleur joueur en Europe    BOUMERDÈS    Rentrée scolaire pour les trois paliers    ACTUCULT    Tourisme : Nouri est surpris de l'affaire de Dounia parc    Japon : Un gouverneur demande l'arrêt de deux réacteurs    Bentaleb prêté une année    Le nouveau mécanisme de rectification des erreurs d'état-civil opérationnel    Un nouveau bâtiment de guerre pour la marine    Sid Ahmed Ghozali réapparaît    Mobilisation de tous les efforts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





UGTA Annaba
Grogne des syndicalistes
Publié dans El Watan le 16 - 05 - 2006

Le monde syndical à Annaba est secoué par une nouvelle affaire de faux syndicalistes UGTA. Ces derniers ont été, sans aucun avis ou pétition signée par les travailleurs, désignés par un procès-verbal émis par l'Union de wilaya (UW) UGTA.
La révélation a été faite par les syndicalistes de la direction de la jeunesse et des sports lors d'une assemblée générale de leurs adhérents et suivie d'une conférence de presse. « Nous dénonçons avec vigueur la méthode illégitime et non déontologique avec laquelle a été installé un bureau parallèle. Cette méthode, qui consiste à désigner directement et sans l'avis des travailleurs concernés, une section syndicale parallèle consacre l'anarchie et le mépris envers l'ensemble des fonctionnaires et cadres du secteur », soulignent les membres du syndicat élus par les travailleurs. Outre le rejet des personnes désignées par l'UW, ils ont présenté des preuves irréfutables du faux établi par cette dernière structure syndicale. Forte de l'adhésion de l'ensemble des travailleurs à sa démarche, la section syndicale de la DJS a décidé de déposer plainte auprès du tribunal de Annaba pour faux et usage de faux. Elle est dirigée contre le signataire du document ainsi que les personnes qu'il a désignées. Cette section rejoint de fait son homologue du Cous 2000 lits Annaba. Pour les mêmes motifs, cette section a entamé une procédure judiciaire similaire. D'autres plaintes pourraient suivre. Elles devraient émaner des bureaux syndicaux de la commune de Annaba, hôpital Errazi, l'entreprise Urban et l'OPGI, victimes du même procédé de désignation directe. Préalablement, les représentants légitimes des travailleurs avaient saisi la centrale syndicale UGTA, en vain. Pour les mêmes syndicalistes, ce procédé illégal a pour arrière-fond des calculs politiques dans la perspective des prochaines élections locales.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.