Le déficit du Trésor devrait reculer à 55 milliards DA en 2019    Investissements marocains en Afrique. Des organismes internationaux en parlent.    Italie: Lombardie et Vénétie votent pour plus d'autonomie    Algérie-Le cadre réglementaire de la presse électronique relève des prérogatives de la ARPE (ministre)    Aïn Témouchent/Elle sera une zone industrielle : Tamazougha, l'espoir de la wilaya    Presse écrite / Djamel Kaouane : «L'avenir est aux médias électroniques»    Accord Opep/non Opep - réduction de production de pétrole : Un taux au-delà des engagements !    Ligue 1 Mobilis - 8e journée : Le Doyen s'offre le clasico et amorce son déclic    Battue hier soir à Casablanca : L'USMA attendra pour accrocher une «Etoile»    Le programme : USMA - USMH ce mardi    Dellys / Environnement : L'enfant et la mer    Real : Zidane bientôt désigné meilleur entraineur au monde ?    Ce qui attend l'actuel wali...    «Nous avons été victime d'une cabale»    Le Salon des énergies renouvelables s'ouvrira demain    Du statut de «nation» au bras de fer    Equipe nationale : La fin de l'ère M'bolhi ?    EN jeunes : Charef entame les contacts    Deuxième victoire de Hamza Yacine    Cinq harraga interceptés à El Ançor    Des quartiers ne sont pas raccordés au réseau d'AEP    Un centre commercial ravagé par le feu    Une procédure de justice du Front Polisario contre Transavia pour son vol Paris-Dakhla    Tizi Ouzou : 1er Salon de la bande dessinée    Mohamed Ghafir présente son livre et rend hommage à Fatima Bedar    On vous le dit    Tunisie: Slim Riahi auditionné pour une affaire de chèques sans provision    Mali : l'ONU veut l'application urgente de l'accord de paix    Equilibre alimentaire dans les cantines scolaires des zones défavorisées: Une dizaine d'écoles ciblées par une campagne de sensibilisation    Pour mettre un terme au stationnement anarchique dans les grandes communes: Le dossier des parkings à étages relancé    Tlemcen: Elections locales: 357 listes validées, 14 autres rejetées    Europe: «Ce grand corps malade»    Ouyahia, une cible ?    Après les déclarations de Messahel: Crise diplomatique entre Alger et Rabat    Les partis mobilisent leurs "bataillons"    Veto et atrocités!    Hanoune se "déchaîne"    Un acquis de taille pour le CHU de Annaba    Les Verts viseront le podium au Caire    Une enseigne qui s'impose    L'innovation récompensée    Le RND affûte ses armes    "La loi sur la publicité n'est pas sur la table du gouvernement"    Cérémonie de remise des prix    13.000 livres distribués    Un espace de réflexion et une force de proposition    "Une occasion pour une représentation juste de la femme"    Idir de retour à Alger après 38 ans d'absence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





UGTA Annaba
Grogne des syndicalistes
Publié dans El Watan le 16 - 05 - 2006

Le monde syndical à Annaba est secoué par une nouvelle affaire de faux syndicalistes UGTA. Ces derniers ont été, sans aucun avis ou pétition signée par les travailleurs, désignés par un procès-verbal émis par l'Union de wilaya (UW) UGTA.
La révélation a été faite par les syndicalistes de la direction de la jeunesse et des sports lors d'une assemblée générale de leurs adhérents et suivie d'une conférence de presse. « Nous dénonçons avec vigueur la méthode illégitime et non déontologique avec laquelle a été installé un bureau parallèle. Cette méthode, qui consiste à désigner directement et sans l'avis des travailleurs concernés, une section syndicale parallèle consacre l'anarchie et le mépris envers l'ensemble des fonctionnaires et cadres du secteur », soulignent les membres du syndicat élus par les travailleurs. Outre le rejet des personnes désignées par l'UW, ils ont présenté des preuves irréfutables du faux établi par cette dernière structure syndicale. Forte de l'adhésion de l'ensemble des travailleurs à sa démarche, la section syndicale de la DJS a décidé de déposer plainte auprès du tribunal de Annaba pour faux et usage de faux. Elle est dirigée contre le signataire du document ainsi que les personnes qu'il a désignées. Cette section rejoint de fait son homologue du Cous 2000 lits Annaba. Pour les mêmes motifs, cette section a entamé une procédure judiciaire similaire. D'autres plaintes pourraient suivre. Elles devraient émaner des bureaux syndicaux de la commune de Annaba, hôpital Errazi, l'entreprise Urban et l'OPGI, victimes du même procédé de désignation directe. Préalablement, les représentants légitimes des travailleurs avaient saisi la centrale syndicale UGTA, en vain. Pour les mêmes syndicalistes, ce procédé illégal a pour arrière-fond des calculs politiques dans la perspective des prochaines élections locales.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.