OPEP: L'action diplomatique algérienne aurait contribué à l'accord d'Alger    Rajevac convoque 24 joueurs    Une adolescente portée disparue depuis dimanche    Une partie d'un stock d'acide citrique détruite par un incendie    Peine capitale pour trois terroristes auteurs de l'assassinat d'un maire    Angleterre : Allardyce n'est pas reparti les mains vides    Pétrole - La réunion de l'OPEP à Alger redonne des couleurs à un marché durablement incertain    Syrie / Après la reprise des bombardements sur Alep - USA - Russie : rien ne va plus    en bref...    Skikda : Quand la rage... fait rage    Ligue 1 / Matchs avancés de la 6e journée : L'USMH en péril à Oran    Omnisports / JO-2020 : Tokyo voit le budget à la hausse    UEFA Champions League - 2e journée / Groupe A : Le PSG et Arsenal font le travail    Rajevac convoque Rahmani et Abeid    Les supporters béjaouis dénoncent    À sept mois des législatives, le FLN investit dans le social    1er Salon du tourisme et des voyages    Le ministère tente d'éliminer les causes    FLN : rentrée politique pour Saâdani dimanche    Washington demande à Bamako de rompre avec un groupe armé    Le corps sans vie d'un enfant retiré de la bâche d'eau d'une crèche    La SDA-Alger confirme la cause de l'inhalation du monoxyde de carbone    À l'eau ! (4)    Un climat à revoir    L'inflation à 5,8%: Tout a flambé ou presque    Réunion de l'Assemblée parlementaire de l'UPM : Le Parlement algérien y prend part à Bruxelles    Inhumation de l'ancien DG de l'APS, Laïd Bici    Algérie-ONU : Ban Ki-Moon reçoit M. Lamamra    Domaines des énergies solaire et éolienne : Lancement d'ambitieux projets prochainement    Portant ratification de plusieurs accords et mémorandums : Le président Bouteflika signe plusieurs décrets    Lamamra transmet un message du président Bouteflika à Ban Ki-Moon    Décès : L'ancien directeur général de l'APS, Laïd Bici, tire sa révérence    Ayrault menace ceux qui ne voteront pas la résolution française    Le Pentagone ne veut pas renoncer à la première frappe    AI: "Les criminels doivent être traduits devant la justice"    L'adieu à un grand et modeste confrère    L'Algérie tête de série    Des anomalies à la chaîne    Tizi Ouzou accueillera samedi un meeting    Boudina répond aux "nostalgiques de l'Algérie française"    Hommage au grand artiste Athmani    Le bricolage des télévisions privées    L'indifférence !    Plaidoyer pour une réconciliation nationale    La culture coréenne à l'honneur en Algérie    Plusieurs artistes primés    Exposition de bouquinistes en novembre    Tendances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





UGTA Annaba
Grogne des syndicalistes
Publié dans El Watan le 16 - 05 - 2006

Le monde syndical à Annaba est secoué par une nouvelle affaire de faux syndicalistes UGTA. Ces derniers ont été, sans aucun avis ou pétition signée par les travailleurs, désignés par un procès-verbal émis par l'Union de wilaya (UW) UGTA.
La révélation a été faite par les syndicalistes de la direction de la jeunesse et des sports lors d'une assemblée générale de leurs adhérents et suivie d'une conférence de presse. « Nous dénonçons avec vigueur la méthode illégitime et non déontologique avec laquelle a été installé un bureau parallèle. Cette méthode, qui consiste à désigner directement et sans l'avis des travailleurs concernés, une section syndicale parallèle consacre l'anarchie et le mépris envers l'ensemble des fonctionnaires et cadres du secteur », soulignent les membres du syndicat élus par les travailleurs. Outre le rejet des personnes désignées par l'UW, ils ont présenté des preuves irréfutables du faux établi par cette dernière structure syndicale. Forte de l'adhésion de l'ensemble des travailleurs à sa démarche, la section syndicale de la DJS a décidé de déposer plainte auprès du tribunal de Annaba pour faux et usage de faux. Elle est dirigée contre le signataire du document ainsi que les personnes qu'il a désignées. Cette section rejoint de fait son homologue du Cous 2000 lits Annaba. Pour les mêmes motifs, cette section a entamé une procédure judiciaire similaire. D'autres plaintes pourraient suivre. Elles devraient émaner des bureaux syndicaux de la commune de Annaba, hôpital Errazi, l'entreprise Urban et l'OPGI, victimes du même procédé de désignation directe. Préalablement, les représentants légitimes des travailleurs avaient saisi la centrale syndicale UGTA, en vain. Pour les mêmes syndicalistes, ce procédé illégal a pour arrière-fond des calculs politiques dans la perspective des prochaines élections locales.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.