USMA / Meziane : «On n'est pas loin des 1⁄4, il faudra assurer en Tunisie»    Le Conseil de sécurité parvient à un consensus    Attentat dans la gare centrale de Bruxelles    Ahmed Saci reçoit des professionnels et des syndicats de son secteur    Belaïli : "Je suis soulagé !"    La citerne dans les songes    Economie /Le non-recours à l'endettement extérieur : Le satisfecit des élus    Oran : Des agents «Ask Me» pour guider les visiteurs    Omnisports    AS Monaco : Boukholda va rejoindre le LOSC et Bielsa    La décision : Fin de fonction pour le SG de la FAF    Aïd El-Fitr : la friperie, ce plan «B»    Alger /Bus, trains et taxis : ça roule pendant l'Aïd    USA : Trump est un «psychopathe» selon Pyongyang    Libye : Ghassan Salamé nommé envoyé de l'ONU    Youssef Chahed déjoue le plan de Mohammed VI    Absentéisme, course à «la brosse» et très peu de critiques    Les assurances de Tebboune et les doutes de l'opposition    Pénurie d'eau : Installation d'une cellule de suivi    Belles leçons de bénévolat et d'entraide    «La baisse des recettes pétrolières a asséché le système bancaire»    Aghbalou : Le théâtre amazigh à l'honneur    Quand le Pouvoir méprise ses médias    La «cabine à livres» risque de disparaître    Une vraie révolution de palais    Mascara: Plus de 540 commerçants réquisitionnés pour l'Aïd    Recrutement d'enseignants: Les maths et la physique posent problème    Bouira: L'auteur présumé du quadruple crime de Taghzout arrêté    Tizi Ouzou: Fin de cavale pour un baron de la drogue    CRB: En route pour la septième consécration !    13es championnats d'Afrique juniors d'athlétisme: Tlemcen fin prête pour le rendez-vous continental    Collo: Cinq terroristes, dont quatre femmes, arrêtés    Amnesty salue les efforts de l'Algérie en faveur des réfugiés    Constantine - Le parcours du cheikh Benbadis revisité    Après l'avance de la date de versement des pensions de retraite en prévision de l'Aïd : Entre satisfactions et réalité amère des retraités    Economie française : La croissance va s'affermir en 2017, prédit l'Insee    Fake news, rumeur et manipulation    Combien la baguette, khouya?    La bataille a déjà commencé    Les partis de la majorité optimistes    Espace audiovisuel: le quiproquo!    Le groupe "Babylone" au programme    Le public séduit    La représentante du Centre du patrimoine mondial de l'Unesco à Alger    «Adapter les dispositifs aux besoins sécuritaires de la région»    Radjaâ éliminé au 3e tour des qualifications    Tebboune : «Renforcer la coopération entre le Gouvernement et le Parlement»    Arrestation des criminels et large condamnation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





UGTA Annaba
Grogne des syndicalistes
Publié dans El Watan le 16 - 05 - 2006

Le monde syndical à Annaba est secoué par une nouvelle affaire de faux syndicalistes UGTA. Ces derniers ont été, sans aucun avis ou pétition signée par les travailleurs, désignés par un procès-verbal émis par l'Union de wilaya (UW) UGTA.
La révélation a été faite par les syndicalistes de la direction de la jeunesse et des sports lors d'une assemblée générale de leurs adhérents et suivie d'une conférence de presse. « Nous dénonçons avec vigueur la méthode illégitime et non déontologique avec laquelle a été installé un bureau parallèle. Cette méthode, qui consiste à désigner directement et sans l'avis des travailleurs concernés, une section syndicale parallèle consacre l'anarchie et le mépris envers l'ensemble des fonctionnaires et cadres du secteur », soulignent les membres du syndicat élus par les travailleurs. Outre le rejet des personnes désignées par l'UW, ils ont présenté des preuves irréfutables du faux établi par cette dernière structure syndicale. Forte de l'adhésion de l'ensemble des travailleurs à sa démarche, la section syndicale de la DJS a décidé de déposer plainte auprès du tribunal de Annaba pour faux et usage de faux. Elle est dirigée contre le signataire du document ainsi que les personnes qu'il a désignées. Cette section rejoint de fait son homologue du Cous 2000 lits Annaba. Pour les mêmes motifs, cette section a entamé une procédure judiciaire similaire. D'autres plaintes pourraient suivre. Elles devraient émaner des bureaux syndicaux de la commune de Annaba, hôpital Errazi, l'entreprise Urban et l'OPGI, victimes du même procédé de désignation directe. Préalablement, les représentants légitimes des travailleurs avaient saisi la centrale syndicale UGTA, en vain. Pour les mêmes syndicalistes, ce procédé illégal a pour arrière-fond des calculs politiques dans la perspective des prochaines élections locales.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.