L'Algérie risque d'affronter le Maroc ou la Libye en novembre    L'Atlético de Madrid entre en lice pour Ghoulam    Des services AV rénovés à la succursale : «Les grands Vents»    Aït Bouadou (Ouadhias) : Hommage à «Krikeche»    Plan de restructuration des entreprises des travaux publics    «La révision de la Constitution en phase de finalisation ultime»    Solitude, spleen et mal du pays    Poutine prône le dialogue avec Washington    L'épopée de Constantine ce soir au Casif de Sidi Fredj    El Tarf : un poste avancé de la protection civile sur la bande frontalière Est    L'Algérie condamne fermement    Les syndicats appellent à une commission d'évaluation des examens    Mesures de grâce du président Bouteflika    Une série d'erreurs «tragiques» à l'origine du drame    Belaili dans le viseur de deux clubs qataris    Les exactions de l'OAS et le chemin douloureux vers l'indépendance    Une date qui interpelle toujours    Fermeture de 10 locaux par la DCP durant la 1re décade du mois de Ramadhan    Trois morts dans deux accidents de la circulation à Tlemcen    La dernière ligne droite ?    Allaoua, la star de toujours    Algérie : Hausse de 1,1% des prix à la production industrielle hors hydrocarbures au 1er trimestre 2015    Le Sénégalais Ousseynou Ba à l'essai    Le Pérou se console avec la 3e place    Algérie : le projet de révision de la Constitution est en phase de "finalisation ultime" (Bouteflika)    Sellal inaugure la nouvelle Faculté de droit à Saïd Hamdine    Bouteflika rend hommage à l'ANP    Nouvelle extension du métro d'Alger vers El Harrach    Sellal : la rationalisation des dépenses publiques n'est pas de l'austérité    La troupe musicale "Ruta Pùrpura" enchante le public oranais    Le ministère rassure quant à la disponibilité des médicaments    Debla (Tunis)    Athlétisme : Large vainqueur du 1 000 m à Nancy    EnquÃate-Témoignages    Le poÚte est en tournée nationale    Egypte: trois civils tués au Sinaï    MO Béjaïa - Geiger augmente la charge de travail : Les joueurs contestent    Batna : Le botulisme fait deux morts    Bouira : Un policier tue un citoyen    Affaire des moines de Tibéhirine : Un rapport qui ne dit rien de nouveau    Benbitour : Plaidoyer pour le changement du système de gouvernance    Ministère de la Communication : Le département songe à renforcer le secteur audiovisuel public    Face à la baisse des prix de Pétrole : L'Algérie doit améliorer sa gestion    Noureddine Bedoui prend en charge le dossier de Ghardaïa    5 Casques bleus burkinabés tués dans le nord du Mali    Appel des députés islamistes    Zoom sur Climat-de-France ou la "Colombie algérienne"    L'Egypte face aux limites de l'option sécuritaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

UGTA Annaba
Grogne des syndicalistes
Publié dans El Watan le 16 - 05 - 2006

Le monde syndical à Annaba est secoué par une nouvelle affaire de faux syndicalistes UGTA. Ces derniers ont été, sans aucun avis ou pétition signée par les travailleurs, désignés par un procès-verbal émis par l'Union de wilaya (UW) UGTA.
La révélation a été faite par les syndicalistes de la direction de la jeunesse et des sports lors d'une assemblée générale de leurs adhérents et suivie d'une conférence de presse. « Nous dénonçons avec vigueur la méthode illégitime et non déontologique avec laquelle a été installé un bureau parallèle. Cette méthode, qui consiste à désigner directement et sans l'avis des travailleurs concernés, une section syndicale parallèle consacre l'anarchie et le mépris envers l'ensemble des fonctionnaires et cadres du secteur », soulignent les membres du syndicat élus par les travailleurs. Outre le rejet des personnes désignées par l'UW, ils ont présenté des preuves irréfutables du faux établi par cette dernière structure syndicale. Forte de l'adhésion de l'ensemble des travailleurs à sa démarche, la section syndicale de la DJS a décidé de déposer plainte auprès du tribunal de Annaba pour faux et usage de faux. Elle est dirigée contre le signataire du document ainsi que les personnes qu'il a désignées. Cette section rejoint de fait son homologue du Cous 2000 lits Annaba. Pour les mêmes motifs, cette section a entamé une procédure judiciaire similaire. D'autres plaintes pourraient suivre. Elles devraient émaner des bureaux syndicaux de la commune de Annaba, hôpital Errazi, l'entreprise Urban et l'OPGI, victimes du même procédé de désignation directe. Préalablement, les représentants légitimes des travailleurs avaient saisi la centrale syndicale UGTA, en vain. Pour les mêmes syndicalistes, ce procédé illégal a pour arrière-fond des calculs politiques dans la perspective des prochaines élections locales.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.