Un jeu de massacre sans fin    Obama émule de Bush même dans le mensonge    L'Etat islamique est une Arabie saoudite ambulante et sans pétrole    Pour de nouveaux blocs d'exploration : 5 groupes pétroliers étrangers en renfort    Commerce : Des licences d'importation revues et corrigées    Le chantier bientôt lancé: Extension du tram vers l'aéroport    Ligue des champions - Finale retour à Blida : Les raisons d'un choix, selon Hammar    Ligue des champions : Chaud débat à Madrid    Benflis : Un livre blanc pour dire «assez à la fraude»    BENI-BOUSSAID: Découverte d'un site archéologique près de Sidi Medjahed    GUELMA - Tayeb Zitouni : «Nous devons être fiers de notre histoire»    Tragique accident entre Aflou et Laghouat : 16 morts et 45 blessés dans une collision entre 2 bus    Relizane : Cinq personnes sauvées des crues    Kassali Brahim Djamel élu président de l'UAR    Les troupes kurdes lancent une offensive sur trois fronts    Le Front Polisario condamne un "assassinat délibéré"    RC Arbaâ    Medias Driving Xperience    Les dates des 7e et 8e journées désignées    Commission de discipline de la LFP    Fekir dans le calepin de Mankowski    Deux matchs pour Belaïli et trois pour Meklouche    Espagne    Elle sera au Parlement en janvier    "La drogue et le terrorisme menacent le pays"    Djaâfar Haddad    Diamal    Â«Camion de l’année 2015»    Ali Benflis dévoile son "livre blanc"    Libye    Saâdani écrit à l'ambassadeur de France    Hasni ressuscité à Bab El Oued    Le coup de bill’art du Soir    ACTUCULT    Coopération Algéro-Chinoise    "Préservons la quiétude dans notre vallée"    Hommage à l'acteur Nino Manfredi    "La crise du logement sera réglée avant 2019"    NCA Rouiba affiche de bons résultats au 1er semestre 2014    Makrout laâssel    Ghribia    Malfouf de foie de mouton    187,2 kg de kif saisis    Entre fièvre aphteuse et... fièvre acheteuse!    Le FLN a son bélier    Production d'électricité : Yousfi mise sur les énergies propres    La Réconciliation nationale n'a d'autre objectif que l'organisation du consensus national    Inflation à 1,5% en août dernier : Le rythme annuel se stabilise    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Privatisation du CET et de la Corne d'Or de Tipaza
Un homme d'affaires britannique intéressé
Publié dans El Watan le 28 - 01 - 2007

La saison estivale 2007 approche à grands pas. Les trois unités de l'EGTT (Entreprise de gestion touristique de Tipaza) se trouvent dans l'expectative. Les gestionnaires n'ont pas daigné répondre à nos questions sur les éventuels travaux à entreprendre en vue d'améliorer les conditions d'accueil et de séjour des estivants de 2007.
« Adressez-vous à notre tutelle (ndlr, SGP) pour avoir de plus amples informations », rétorquent-ils en guise de réponse. Après avoir exécuté les ordres de leur SGP, en dépensant inutilement des sommes d'argent colossales, d'abord pour la création des filiales, qui ne verront d'ailleurs pas le jour, les travailleurs des complexes touristiques, lassés par les discours officiels, attendent maintenant la décision définitive sur la privatisation du complexe La Corne d'Or et du Complexe Equestre de Tipaza qui devait intervenir vers la fin de l'année 2006. Le CET s'étale sur une superficie de 180 250 m2, tandis que La Corne d'Or sur une surface de 33 960 m2. Les appels d'offres avaient été lancés et les repreneurs, tous des nationaux, faut-il le préciser, ont retiré les cahiers des charges pour l'acquisition de ces unités. Aucun responsable de l'EGTT ne voulait s'exprimer sur le déroulement de cette opération. Selon nos sources, seul le complexe de La Corne d'Or a reçu une offre intéressante de la part d'un groupe de repreneurs de la région de la Mitidja qui proposait une somme « cash » de 126 milliards de centimes. Quant au richissime Djillali Mehri, son offre financière, bien que dépassant la barre de 100 milliards de centimes, accompagnée d'un plan d'aménagement du site, n'a pas été retenue. Mais la nouvelle offre est venue d'ailleurs, à la suite de la virée à Tipaza d'un visiteur exceptionnel sur les sites, durant le mois de septembre 2006. En effet, le milliardaire britannique d'origine irakienne Nadhmi Shakir Auchi, s'était déplacé spécialement à Tipaza pour voir les deux complexes touristiques. Installé à Londres depuis 1981, il fait aujourd'hui partie des 7 premières fortunes du Royaume-Uni. Il est aujourd'hui le patron de General Mediterranean Holding (GMH) créé en 1979 au Luxembourg et qui opère également dans d'autres secteurs, notamment les banques, l'immobilier, les commerces, l'industrie pharmaceutique, le transport aérien, et les télécommunications. GMH est présent dans 30 pays. Ses actifs sont évalués à 2 milliards de dollars US. Le 20 septembre 2006, il adresse une lettre au président du comité de participation de l'Etat (CPE), présidé par le chef du gouvernement, dans laquelle il précise qu'il postule à l'acquisition des deux complexes touristiques et dévoile ses perspectives dans l'investissement en Algérie, à l'instar de ce qui avait été réalisé par son groupe GMH ailleurs dans d'autres pays, à travers le monde, pour ne citer que la Tunisie, le Maroc, la France, l'Espagne, la Jordanie, l'Egypte, le Liban, le Luxembourg et le Royaume-Uni. Le milliardaire britannique confirme par la suite son intention pour l'acquisition des deux complexes touristiques de Tipaza, La Corne d'Or et le CET, en proposant un investissement qui varie entre 40 millions et 60 millions de dollars US, pour les hisser au niveau mondial avec le label du Groupe Royal Hôtel de 5 étoiles. Le 16 octobre 2006, le milliardaire et patron du GMH envoie de nouveau au président du CPE, un courrier dans lequel il précise qu'à la suite de sa visite effectuée à Tipaza, les conclusions de la 1re étude effectuée par ses experts spécialistes font ressortir des conclusions. GMH est en mesure de construire un hôtel de style « Royal », un centre de conférences totalement équipé pour accueillir les réunions et les congrès internationaux, un Aqua park, un centre de remise en forme physique, un centre de thalassothérapie, une marina et enfin un centre des loisirs et des activités de plein air au niveau des deux sites de la Corne d'Or et du CET. Une véritable opportunité qui s'offre pour la remise à niveau de ce site paradisiaque inauguré par le défunt Président Houari Boumediène, qui fut très prisé dans le passé par les touristes européens. Hélas, un silence intriguant entoure l'opération de privatisation de ces deux complexes touristiques. La privatisation de ces deux unités est-elle renvoyée aux calendes grecques, en dépit des discours officiels qui emballent uniquement, sans connaître de suite ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.