Ben Yedder n'ira pas à l'OM    Importation de médicaments : En baisse de près de 30%    Indices    Le président malien est depuis hier à Alger    Plus de 43 millions d'abonnés en 2014    Equipe Nationale : Les pros se regroupent à Paris    Makhloufi rate le podium à Pékin    Rentrée scolaire 2015-2016 : La qualité de l'enseignement, un défi à relever    Début de semaine meurtrier à Mila : six morts dans deux accidents de la route    On vous le dit    Politiques d'arabisation : Quand le pouvoir falsifie les noms des lieux    Blida : réception de 2000 logements AADL durant le premier semestre 2016    La dévaluation du yuan réduira la facture des importations    300 nouveaux magistrats sur le terrain    Un cambriolage avec arme à feu avorté à Oran    PSG: Sirigu sondé par Valence    DSA -RELIZANE : 870 000 quintaux de pommes de terre de saison produits dans la wilaya    Batna: les producteurs de figues veulent organiser la commercialisation directe au consommateur    Environ 15 % des travailleurs non déclarés à la sécurité sociale        OL : Un accord trouvé pour le départ de Yassine Benzia    Gaïd Salah s'entretient avec le ministre malien de la Défense    L'Algérie puise sa force dans la détermination du peuple à tourner la page du passé    USMH-NAHD au 5 juillet, CRB-JSK au 20 août    Nigeria : une journaliste réputée kidnappée    Nigeria    Les jihadistes de l'EI se battent dans Damas contre des rebelles    Rentrée scolaire    Habitat    Afrobasket 2015    MC Alger : Le spectre d’une éniÚme saison ratée    FESTIVAL DE LA MUSIQUE ANDALOUSE DE CHERCHELL    MOSTAGANEM    ACTUCULT    Formation pour journalistes d'expression amazighe du 1 au 5 septembre à Alger    Migrants:nouveau naufrage au large de la Libye, au moins 37 morts    Le général Hassan en prison : Une mise sous mandat de dépot et des questions    Le temps de la diversion    Parler, ça ne coûte pas cher    ANNABA: 9 vols programmés pour 2.600 hadjis    SASSEL: Un feu ravage 10 hectares d'espaces forestiers    MEDEA: En hommage à «H'mimiche»    Cisjordanie : manifestations contre le mur de l'Apartheid    Syrie : Premiers raids des avions turcs avec la coalition contre l'EI    Liban : Des milliers de manifestants à Beyrouth contre le gouvernement    Yasmina Khadra : "Avec Kadhafi, l'expérience d'écriture a été incroyablement physique"    Quatre suspects incarcérés en Hongrie    Prix d'honneur pour Spike Lee, Gena Rowlands et Debbie Reynolds    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Privatisation du CET et de la Corne d'Or de Tipaza
Un homme d'affaires britannique intéressé
Publié dans El Watan le 28 - 01 - 2007

La saison estivale 2007 approche à grands pas. Les trois unités de l'EGTT (Entreprise de gestion touristique de Tipaza) se trouvent dans l'expectative. Les gestionnaires n'ont pas daigné répondre à nos questions sur les éventuels travaux à entreprendre en vue d'améliorer les conditions d'accueil et de séjour des estivants de 2007.
« Adressez-vous à notre tutelle (ndlr, SGP) pour avoir de plus amples informations », rétorquent-ils en guise de réponse. Après avoir exécuté les ordres de leur SGP, en dépensant inutilement des sommes d'argent colossales, d'abord pour la création des filiales, qui ne verront d'ailleurs pas le jour, les travailleurs des complexes touristiques, lassés par les discours officiels, attendent maintenant la décision définitive sur la privatisation du complexe La Corne d'Or et du Complexe Equestre de Tipaza qui devait intervenir vers la fin de l'année 2006. Le CET s'étale sur une superficie de 180 250 m2, tandis que La Corne d'Or sur une surface de 33 960 m2. Les appels d'offres avaient été lancés et les repreneurs, tous des nationaux, faut-il le préciser, ont retiré les cahiers des charges pour l'acquisition de ces unités. Aucun responsable de l'EGTT ne voulait s'exprimer sur le déroulement de cette opération. Selon nos sources, seul le complexe de La Corne d'Or a reçu une offre intéressante de la part d'un groupe de repreneurs de la région de la Mitidja qui proposait une somme « cash » de 126 milliards de centimes. Quant au richissime Djillali Mehri, son offre financière, bien que dépassant la barre de 100 milliards de centimes, accompagnée d'un plan d'aménagement du site, n'a pas été retenue. Mais la nouvelle offre est venue d'ailleurs, à la suite de la virée à Tipaza d'un visiteur exceptionnel sur les sites, durant le mois de septembre 2006. En effet, le milliardaire britannique d'origine irakienne Nadhmi Shakir Auchi, s'était déplacé spécialement à Tipaza pour voir les deux complexes touristiques. Installé à Londres depuis 1981, il fait aujourd'hui partie des 7 premières fortunes du Royaume-Uni. Il est aujourd'hui le patron de General Mediterranean Holding (GMH) créé en 1979 au Luxembourg et qui opère également dans d'autres secteurs, notamment les banques, l'immobilier, les commerces, l'industrie pharmaceutique, le transport aérien, et les télécommunications. GMH est présent dans 30 pays. Ses actifs sont évalués à 2 milliards de dollars US. Le 20 septembre 2006, il adresse une lettre au président du comité de participation de l'Etat (CPE), présidé par le chef du gouvernement, dans laquelle il précise qu'il postule à l'acquisition des deux complexes touristiques et dévoile ses perspectives dans l'investissement en Algérie, à l'instar de ce qui avait été réalisé par son groupe GMH ailleurs dans d'autres pays, à travers le monde, pour ne citer que la Tunisie, le Maroc, la France, l'Espagne, la Jordanie, l'Egypte, le Liban, le Luxembourg et le Royaume-Uni. Le milliardaire britannique confirme par la suite son intention pour l'acquisition des deux complexes touristiques de Tipaza, La Corne d'Or et le CET, en proposant un investissement qui varie entre 40 millions et 60 millions de dollars US, pour les hisser au niveau mondial avec le label du Groupe Royal Hôtel de 5 étoiles. Le 16 octobre 2006, le milliardaire et patron du GMH envoie de nouveau au président du CPE, un courrier dans lequel il précise qu'à la suite de sa visite effectuée à Tipaza, les conclusions de la 1re étude effectuée par ses experts spécialistes font ressortir des conclusions. GMH est en mesure de construire un hôtel de style « Royal », un centre de conférences totalement équipé pour accueillir les réunions et les congrès internationaux, un Aqua park, un centre de remise en forme physique, un centre de thalassothérapie, une marina et enfin un centre des loisirs et des activités de plein air au niveau des deux sites de la Corne d'Or et du CET. Une véritable opportunité qui s'offre pour la remise à niveau de ce site paradisiaque inauguré par le défunt Président Houari Boumediène, qui fut très prisé dans le passé par les touristes européens. Hélas, un silence intriguant entoure l'opération de privatisation de ces deux complexes touristiques. La privatisation de ces deux unités est-elle renvoyée aux calendes grecques, en dépit des discours officiels qui emballent uniquement, sans connaître de suite ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.