Rapts d'enfants: l'ARAV appelle les médias à traiter les informations en se fiant exclusivement au procureur de la République    Céréales: baisse de 28,5% de la facture d'importation sur sept mois    Accidents de la route: 58 morts et 1.981 blessés en une semaine (Protection civile)    FNTA Mostaganem: la troupe "Théâtre pour jeunes" de SBA décroche le grand prix    Ouverture de la session parlementaire 2016-2017 le 4 septembre    Violences dans les stades : Bedoui brandit des sanctions sévères contre les auteurs    Convocation pour le retrait des ordres de versement à partir du 5 septembre    Au moins 60 morts dans un attentat-suicide à Aden    Irak : 18 morts dans une attaque-suicide dans une oasis    Algérie-Cameroun fixé pour le 9 octobre à Blida    Brahmia évite les questions qui fâchent !    Un match à huis clos pour l'USMH    Aokas : rassemblement de soutien à Slimane Bouhafs    Chelghoum table sur un prix variant entre 20 000 et 45 000 DA    Quatre caches terroristes découvertes et détruites    Retraite : "Le gouvernement doit revenir à l'ancien système"    Le "Souk traditionnel", une alternative pour promouvoir les produits d'artisanat    Nouria Hafsi : "Nous faisons partie de cette société"    L'exposition "du Makam à la Nouba" est de retour    Jeux virtuels à munitions réelles en Syrie    Le burkini ou la main étrangère    Annulation de commandes, délais de livraison, non-respect des prix: Des concessionnaires au banc des accusés    Protection des barrages et traitement des eaux: Une facture salée    Afrique de l'Ouest : Mobilisation contre l'immigration clandestine des jeunes    Libye : "L'ultime bataille" contre l'EI lancée à Syrte    Verts d'Europe : Slimani buteur pour sa dernière apparition    Articles scolaires : Chalandage commun aux marchés populaires et aux grandes surfaces de la capitale    Sahara occidental : Appel aux Nations unies de prendre des mesures nécessaires    Vainqueurs et vaincus connus d'avance    «Supermani» à un pas de Leicester    Coup d'envoi de la compétition fin septembre 2016    Margarita Louis-Dreyfus confirme la vente de l'OM à Frank McCourt    Commerce informel à Alger: Ça marche bien    "Préservez les acquis du pays"    Les redresseurs réclament son invalidation    L'envoyé spécial des Etats-Unis à Khartoum    Les batailles de septembre    Un policier se donne la mort avec son arme    Saisie de 10 kg de kif traité et de 536 comprimés psychotropes    Le contrat de Kadir résilié    Le Japon à la conquête de l'Afrique    En compétition à Toulouse    L'Electric Daisy Carnival en Inde    L'Union Berlusconi-Bolloré tombe à l'eau    Bryan Singer raconte les débuts de la franchise    Rochefort et la Corderie royale    «La promotion des comportements sains chez les jeunes»    ANNABA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Privatisation du CET et de la Corne d'Or de Tipaza
Un homme d'affaires britannique intéressé
Publié dans El Watan le 28 - 01 - 2007

La saison estivale 2007 approche à grands pas. Les trois unités de l'EGTT (Entreprise de gestion touristique de Tipaza) se trouvent dans l'expectative. Les gestionnaires n'ont pas daigné répondre à nos questions sur les éventuels travaux à entreprendre en vue d'améliorer les conditions d'accueil et de séjour des estivants de 2007.
« Adressez-vous à notre tutelle (ndlr, SGP) pour avoir de plus amples informations », rétorquent-ils en guise de réponse. Après avoir exécuté les ordres de leur SGP, en dépensant inutilement des sommes d'argent colossales, d'abord pour la création des filiales, qui ne verront d'ailleurs pas le jour, les travailleurs des complexes touristiques, lassés par les discours officiels, attendent maintenant la décision définitive sur la privatisation du complexe La Corne d'Or et du Complexe Equestre de Tipaza qui devait intervenir vers la fin de l'année 2006. Le CET s'étale sur une superficie de 180 250 m2, tandis que La Corne d'Or sur une surface de 33 960 m2. Les appels d'offres avaient été lancés et les repreneurs, tous des nationaux, faut-il le préciser, ont retiré les cahiers des charges pour l'acquisition de ces unités. Aucun responsable de l'EGTT ne voulait s'exprimer sur le déroulement de cette opération. Selon nos sources, seul le complexe de La Corne d'Or a reçu une offre intéressante de la part d'un groupe de repreneurs de la région de la Mitidja qui proposait une somme « cash » de 126 milliards de centimes. Quant au richissime Djillali Mehri, son offre financière, bien que dépassant la barre de 100 milliards de centimes, accompagnée d'un plan d'aménagement du site, n'a pas été retenue. Mais la nouvelle offre est venue d'ailleurs, à la suite de la virée à Tipaza d'un visiteur exceptionnel sur les sites, durant le mois de septembre 2006. En effet, le milliardaire britannique d'origine irakienne Nadhmi Shakir Auchi, s'était déplacé spécialement à Tipaza pour voir les deux complexes touristiques. Installé à Londres depuis 1981, il fait aujourd'hui partie des 7 premières fortunes du Royaume-Uni. Il est aujourd'hui le patron de General Mediterranean Holding (GMH) créé en 1979 au Luxembourg et qui opère également dans d'autres secteurs, notamment les banques, l'immobilier, les commerces, l'industrie pharmaceutique, le transport aérien, et les télécommunications. GMH est présent dans 30 pays. Ses actifs sont évalués à 2 milliards de dollars US. Le 20 septembre 2006, il adresse une lettre au président du comité de participation de l'Etat (CPE), présidé par le chef du gouvernement, dans laquelle il précise qu'il postule à l'acquisition des deux complexes touristiques et dévoile ses perspectives dans l'investissement en Algérie, à l'instar de ce qui avait été réalisé par son groupe GMH ailleurs dans d'autres pays, à travers le monde, pour ne citer que la Tunisie, le Maroc, la France, l'Espagne, la Jordanie, l'Egypte, le Liban, le Luxembourg et le Royaume-Uni. Le milliardaire britannique confirme par la suite son intention pour l'acquisition des deux complexes touristiques de Tipaza, La Corne d'Or et le CET, en proposant un investissement qui varie entre 40 millions et 60 millions de dollars US, pour les hisser au niveau mondial avec le label du Groupe Royal Hôtel de 5 étoiles. Le 16 octobre 2006, le milliardaire et patron du GMH envoie de nouveau au président du CPE, un courrier dans lequel il précise qu'à la suite de sa visite effectuée à Tipaza, les conclusions de la 1re étude effectuée par ses experts spécialistes font ressortir des conclusions. GMH est en mesure de construire un hôtel de style « Royal », un centre de conférences totalement équipé pour accueillir les réunions et les congrès internationaux, un Aqua park, un centre de remise en forme physique, un centre de thalassothérapie, une marina et enfin un centre des loisirs et des activités de plein air au niveau des deux sites de la Corne d'Or et du CET. Une véritable opportunité qui s'offre pour la remise à niveau de ce site paradisiaque inauguré par le défunt Président Houari Boumediène, qui fut très prisé dans le passé par les touristes européens. Hélas, un silence intriguant entoure l'opération de privatisation de ces deux complexes touristiques. La privatisation de ces deux unités est-elle renvoyée aux calendes grecques, en dépit des discours officiels qui emballent uniquement, sans connaître de suite ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.