Gaïd Salah réitère la détermination de l'ANP à défendre les frontières nationales    Equipe Nationale A' : "Le stage s'est déroulé dans d'excellentes conditions" (FAF)    Ligue des Champions européenne: "la défaite face au Paris SG : une grosse déception" (Djebbour/Apoel Nicosie)    Championnat d'Espagne (9e j) Real Madrid-Barcelone : Messi annonce la couleur    Deux morts et deux blessés dans un accident de la circulation à M'sila    Les dernières fluctuations des marchés pétroliers n'impacteront pas l'économie nationale (Djellab)    L'opération de fermeture des comptes spéciaux se poursuit progressivement (ministre)    Conférence du consensus: rencontre de concertation entre le RND et le FFS    Saisie de 1.000 litres de carburant à Timiaouine et 23 quintaux de câbles de cuivre à Laghouat    Algérie: Sellal évalue l'état d'avancement du projet algérien d'accession à l'OMC    France: le torchon brûle entre le parti socialiste au pouvoir et ses frondeurs    Ligue des champions (3e j) - l'AS Rome corrigée par le Bayern, Garcia fait son mea culpa    CRB : Zvunka jette l'éponge    La situation en Libye préoccupe l'union européenne    Dans un message à l'occasion de la journée du 22 octobre    La grève de l'UNPEF largement suivie hier, selon le responsable de la communication    La Chine va lancer une nouvelle sonde lunaire    Cinéma : Le Film Fadhma N'Soumer à l'affiche    Tlemcen: démantèlement d'un réseau de narcotrafiquants et saisie de 3 tonnes de kif    Conflit malien: Alger propose un avant-projet de paix aux parties concernées    Tunisie: "ne pas voter Nidaa, c'est voter Ennahdha" Beji Caid Essebsi    NAHD : Un autre défi à relever    Une ambition démesurée ?    Célébration de la Journée de la presse : Le journaliste, ce «bouc émissaire»    Coopération avec l'Algérie : La délégation de l'UE dresse un «bilan positif»    Battant pavillon sierra-léonais : Un remorqueur secouru au large d'Oran    BOUMERDES: Du nouveau pour les stades    La valse des entraîneurs se poursuit : Un phénomène à éradiquer    A quoi sert un pays aujourd'hui?    Chantiers et désagréments: Les mises au point du wali    Les combats se poursuivent entre le MNLA et le GATIA au Nord-Mali    La manne publicitaire au centre des enjeux    L'Iran poursuit sa mise en conformité    15 morts dans un attentat suicide    Qui défend les intérêts des journalistes ?    Un millier de postes ouverts à travers le pays    Arrêt sur parcours    Passer de la méfiance à la... confiance    De nouvelles mesures pour les assurés exerçant à l'étranger    La caravane médiatique dans les wilayas du Sud    Grine : "Une question de souveraineté"    Fury détrône Gone Girl    On ne vous oubliera jamais !    Mascara se dote d'un institut national spécialisé en techniques    Ooredoo réitère son engagement envers les médias nationaux    La fluidité de la circulation promise reste hypothétique    Où sont les responsables ?    La ministre de la Culture annonce le lancement prochain du "Grand Prix du roman"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Privatisation du CET et de la Corne d'Or de Tipaza
Un homme d'affaires britannique intéressé
Publié dans El Watan le 28 - 01 - 2007

La saison estivale 2007 approche à grands pas. Les trois unités de l'EGTT (Entreprise de gestion touristique de Tipaza) se trouvent dans l'expectative. Les gestionnaires n'ont pas daigné répondre à nos questions sur les éventuels travaux à entreprendre en vue d'améliorer les conditions d'accueil et de séjour des estivants de 2007.
« Adressez-vous à notre tutelle (ndlr, SGP) pour avoir de plus amples informations », rétorquent-ils en guise de réponse. Après avoir exécuté les ordres de leur SGP, en dépensant inutilement des sommes d'argent colossales, d'abord pour la création des filiales, qui ne verront d'ailleurs pas le jour, les travailleurs des complexes touristiques, lassés par les discours officiels, attendent maintenant la décision définitive sur la privatisation du complexe La Corne d'Or et du Complexe Equestre de Tipaza qui devait intervenir vers la fin de l'année 2006. Le CET s'étale sur une superficie de 180 250 m2, tandis que La Corne d'Or sur une surface de 33 960 m2. Les appels d'offres avaient été lancés et les repreneurs, tous des nationaux, faut-il le préciser, ont retiré les cahiers des charges pour l'acquisition de ces unités. Aucun responsable de l'EGTT ne voulait s'exprimer sur le déroulement de cette opération. Selon nos sources, seul le complexe de La Corne d'Or a reçu une offre intéressante de la part d'un groupe de repreneurs de la région de la Mitidja qui proposait une somme « cash » de 126 milliards de centimes. Quant au richissime Djillali Mehri, son offre financière, bien que dépassant la barre de 100 milliards de centimes, accompagnée d'un plan d'aménagement du site, n'a pas été retenue. Mais la nouvelle offre est venue d'ailleurs, à la suite de la virée à Tipaza d'un visiteur exceptionnel sur les sites, durant le mois de septembre 2006. En effet, le milliardaire britannique d'origine irakienne Nadhmi Shakir Auchi, s'était déplacé spécialement à Tipaza pour voir les deux complexes touristiques. Installé à Londres depuis 1981, il fait aujourd'hui partie des 7 premières fortunes du Royaume-Uni. Il est aujourd'hui le patron de General Mediterranean Holding (GMH) créé en 1979 au Luxembourg et qui opère également dans d'autres secteurs, notamment les banques, l'immobilier, les commerces, l'industrie pharmaceutique, le transport aérien, et les télécommunications. GMH est présent dans 30 pays. Ses actifs sont évalués à 2 milliards de dollars US. Le 20 septembre 2006, il adresse une lettre au président du comité de participation de l'Etat (CPE), présidé par le chef du gouvernement, dans laquelle il précise qu'il postule à l'acquisition des deux complexes touristiques et dévoile ses perspectives dans l'investissement en Algérie, à l'instar de ce qui avait été réalisé par son groupe GMH ailleurs dans d'autres pays, à travers le monde, pour ne citer que la Tunisie, le Maroc, la France, l'Espagne, la Jordanie, l'Egypte, le Liban, le Luxembourg et le Royaume-Uni. Le milliardaire britannique confirme par la suite son intention pour l'acquisition des deux complexes touristiques de Tipaza, La Corne d'Or et le CET, en proposant un investissement qui varie entre 40 millions et 60 millions de dollars US, pour les hisser au niveau mondial avec le label du Groupe Royal Hôtel de 5 étoiles. Le 16 octobre 2006, le milliardaire et patron du GMH envoie de nouveau au président du CPE, un courrier dans lequel il précise qu'à la suite de sa visite effectuée à Tipaza, les conclusions de la 1re étude effectuée par ses experts spécialistes font ressortir des conclusions. GMH est en mesure de construire un hôtel de style « Royal », un centre de conférences totalement équipé pour accueillir les réunions et les congrès internationaux, un Aqua park, un centre de remise en forme physique, un centre de thalassothérapie, une marina et enfin un centre des loisirs et des activités de plein air au niveau des deux sites de la Corne d'Or et du CET. Une véritable opportunité qui s'offre pour la remise à niveau de ce site paradisiaque inauguré par le défunt Président Houari Boumediène, qui fut très prisé dans le passé par les touristes européens. Hélas, un silence intriguant entoure l'opération de privatisation de ces deux complexes touristiques. La privatisation de ces deux unités est-elle renvoyée aux calendes grecques, en dépit des discours officiels qui emballent uniquement, sans connaître de suite ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.