Parlement européen: l'intergroupe sur le Sahara occidental salue la décision de prolonger le mandat de la Minurso    Tottenham veut doubler de salaire de Kane    Trois éléments de soutien aux terroristes arrêtés à Bourmerdès et Bordj Bou Arréridj    Cession d'actifs du groupe El Khabar à Cevital: polémique autour d'une affaire relevant des compétences de la justice    Le Hamas accuse Israël d'empiéter sur le territoire de Ghaza    Messahel salue le transfert à Tripoli du conseil présidentiel du gouvernement d'union nationale libyen    Tunisie: une cellule terroriste démantelé à Sidi Bouzid    Le Département d'Etat a autorisé la vente à la Tunisie de 24 hélicoptères de reconnaissance Bell OH-58D Kiowa    La lente disparition du billet "Ben Laden"    PSG : La pubalgie ne quitte pas Verratti    Le pétrole repasse sous 45 dollars à Londres    Liverpool : Kolo Touré rend hommage à Sakho    Classement Fifa : l'Algérie conserve sa 33e place mondiale    L'aveuglement du regard des autres    La foule en question    Les cours du pétrole terminent en petite hausse    Ouyahia plébiscité Secrétaire général du RND    Ecosse : les indépendantistes revendiquent une victoire "historique"    La spiruline, ou le "super aliment"    La Colombie déclare 74 prisons en état d'urgence sanitaire    Espagne: premier cas détecté de microcéphalie associée au virus Zika    Dans la peau d'un trader : SMS 2    Le piano: histoire d'un instrument    L'art, une histoire de perception...    Mettre fin au gaspillage alimentaire est un vrai défi pour la région MENA (rapport de la FAO)    Comment l'Arabie Saoudite va sortir du piège pétrole avant l'Algérie    Festival du film arabe de Corée du sud: le réalisateur algérien Merzak Allouache à l'honneur    Début des travaux du congrès extraordinaire du RND à l'Aurassi    Le chantage se poursuit    Réactions    Histoire de deux tragédies    Plaidoyer pour l'adaptabilité des langues étrangères    MCA : Changement au niveau du staff technique : Amrouche et Menad pour la nouvelle saison ?    Syrie / Une trêve a été conclue hier : Alep, le silence des armes    Alger / Relogement : Bientôt une autre opération    Tabagisme : 45 Algériens en meurent chaque jour    MOB : Ultimes réglages avant l'ES Tunis : Les défections inquiètent Amrani    La Ligue arabe condamne les massacres et actes de destruction en Syrie    Constantine - Les candidats au bac attendent toujours leurs cartes biométriques    Maladies saisonnières: Le dispositif d'alerte activé    Skikda: Les terroristes en déroute, échec d'une tentative de fuite    Photo de Bouteflika: Valls plaide sa bonne foi auprès de Sellal    Ligue des champions : La meilleure équipe d'Europe, c'est l'Atlético    Ultime explication pour le maintien    Des parlementaires contre-attaquent    Séminaire autour du droit du sport    Le Keblouti, source de la littérature révolutionnaire    Selon Mohamed Aissa : L'Islam qu'on connaît au Maghreb et en Afrique a une seule source    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Privatisation du CET et de la Corne d'Or de Tipaza
Un homme d'affaires britannique intéressé
Publié dans El Watan le 28 - 01 - 2007

La saison estivale 2007 approche à grands pas. Les trois unités de l'EGTT (Entreprise de gestion touristique de Tipaza) se trouvent dans l'expectative. Les gestionnaires n'ont pas daigné répondre à nos questions sur les éventuels travaux à entreprendre en vue d'améliorer les conditions d'accueil et de séjour des estivants de 2007.
« Adressez-vous à notre tutelle (ndlr, SGP) pour avoir de plus amples informations », rétorquent-ils en guise de réponse. Après avoir exécuté les ordres de leur SGP, en dépensant inutilement des sommes d'argent colossales, d'abord pour la création des filiales, qui ne verront d'ailleurs pas le jour, les travailleurs des complexes touristiques, lassés par les discours officiels, attendent maintenant la décision définitive sur la privatisation du complexe La Corne d'Or et du Complexe Equestre de Tipaza qui devait intervenir vers la fin de l'année 2006. Le CET s'étale sur une superficie de 180 250 m2, tandis que La Corne d'Or sur une surface de 33 960 m2. Les appels d'offres avaient été lancés et les repreneurs, tous des nationaux, faut-il le préciser, ont retiré les cahiers des charges pour l'acquisition de ces unités. Aucun responsable de l'EGTT ne voulait s'exprimer sur le déroulement de cette opération. Selon nos sources, seul le complexe de La Corne d'Or a reçu une offre intéressante de la part d'un groupe de repreneurs de la région de la Mitidja qui proposait une somme « cash » de 126 milliards de centimes. Quant au richissime Djillali Mehri, son offre financière, bien que dépassant la barre de 100 milliards de centimes, accompagnée d'un plan d'aménagement du site, n'a pas été retenue. Mais la nouvelle offre est venue d'ailleurs, à la suite de la virée à Tipaza d'un visiteur exceptionnel sur les sites, durant le mois de septembre 2006. En effet, le milliardaire britannique d'origine irakienne Nadhmi Shakir Auchi, s'était déplacé spécialement à Tipaza pour voir les deux complexes touristiques. Installé à Londres depuis 1981, il fait aujourd'hui partie des 7 premières fortunes du Royaume-Uni. Il est aujourd'hui le patron de General Mediterranean Holding (GMH) créé en 1979 au Luxembourg et qui opère également dans d'autres secteurs, notamment les banques, l'immobilier, les commerces, l'industrie pharmaceutique, le transport aérien, et les télécommunications. GMH est présent dans 30 pays. Ses actifs sont évalués à 2 milliards de dollars US. Le 20 septembre 2006, il adresse une lettre au président du comité de participation de l'Etat (CPE), présidé par le chef du gouvernement, dans laquelle il précise qu'il postule à l'acquisition des deux complexes touristiques et dévoile ses perspectives dans l'investissement en Algérie, à l'instar de ce qui avait été réalisé par son groupe GMH ailleurs dans d'autres pays, à travers le monde, pour ne citer que la Tunisie, le Maroc, la France, l'Espagne, la Jordanie, l'Egypte, le Liban, le Luxembourg et le Royaume-Uni. Le milliardaire britannique confirme par la suite son intention pour l'acquisition des deux complexes touristiques de Tipaza, La Corne d'Or et le CET, en proposant un investissement qui varie entre 40 millions et 60 millions de dollars US, pour les hisser au niveau mondial avec le label du Groupe Royal Hôtel de 5 étoiles. Le 16 octobre 2006, le milliardaire et patron du GMH envoie de nouveau au président du CPE, un courrier dans lequel il précise qu'à la suite de sa visite effectuée à Tipaza, les conclusions de la 1re étude effectuée par ses experts spécialistes font ressortir des conclusions. GMH est en mesure de construire un hôtel de style « Royal », un centre de conférences totalement équipé pour accueillir les réunions et les congrès internationaux, un Aqua park, un centre de remise en forme physique, un centre de thalassothérapie, une marina et enfin un centre des loisirs et des activités de plein air au niveau des deux sites de la Corne d'Or et du CET. Une véritable opportunité qui s'offre pour la remise à niveau de ce site paradisiaque inauguré par le défunt Président Houari Boumediène, qui fut très prisé dans le passé par les touristes européens. Hélas, un silence intriguant entoure l'opération de privatisation de ces deux complexes touristiques. La privatisation de ces deux unités est-elle renvoyée aux calendes grecques, en dépit des discours officiels qui emballent uniquement, sans connaître de suite ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.