La voie libre pour Saadani    Baisse de près de 50% en avril    L'investissement à l'ordre du jour    Gefco Algérie : Un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros en 2014    Ligue 2 : Les clubs à gros salaires recalés    On vous le dit    Comment concilier travail et responsabilité au foyer ? : des femmes de l'Oranie en parlent    Recrudescence des agressions à l'arme blanche    Tennis, Roland Garros : Les résultats du 2e tour    NAHD-JSS : Aliouane : «On n'a pas le droit de décevoir nos supporters»    Maroc-France:signature à Paris d'une convention de coopération entre la CGEM et le MEDEF    FIFA : Le Graët doute de Blatter    La guerre de Louh continue    L'Etat de Palestine rejette la proposition    Gourcuff aujourd'hui à Alger    Alain Michel rempile pour une saison    Nucléaire: c'est dit noir sur blanc!    L'ANP frappe fort au sud du pays    "La menace de Daesh est très sérieuse en Libye"    33% des jeunes Algérois sont accros à l'Internet    "L'enseignement de tamazight sera généralisé"    Elle sera renforcée par des textes d'application    L'Aarc condamne vigoureusement    Concours de recrutement dans l’éducation    En cas d’égalité de points entre plusieurs équipes    CS Constantine    Scepticisme    TrÃave d’opportunisme !    Salah Bey ouvre la compétition du FNTP    EN PRÉVISION DE SON DÉPLACEMENT AU MAROC    MEDEA: 2 morts et 4 blessés sur la route    Tri sélectif à Akid Lotfi : Un projet pilote qui ne fait pas bon ménage avec les chiffonniers    Attentat de Beni Amrane : Deux condamnations à perpétuité et douze peines de mort    Affaire Khalifa Bank : Les directeurs généraux et les dépôts en milliards    Quelle légitimité ?    Misserghine : cinq blessés dans une collision    FCE : Pour le renforcement des liens entre l'université et l'entreprise    Selon M. Hantabli : Algérie-Télécom Satellite s'investit dans le développement de la région du Sud-Ouest    Bourses : Les places européennes terminent en baisse    Libye : Le Premier ministre échappe à une tentative d'assassinat    Yémen : Raids contre les forces spéciales à Sanaa    Algérie-Lesotho : Le Roi Letsie III a reçu Mohamed Larbi Ould Khelifa    Constantine : Lancement du projet de réhabilitation du chemin des Touristes    Marche à pied de 1.000 km contre Rousseff    Rejet du recours en référé contre "Les Républicains"    Lamamra réitère l'engagement de l'Algérie    Il fête ses 50 ans en juillet avec 1.336 spectacles    La chanteuse américaine Madonna crée la polémique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Privatisation du CET et de la Corne d'Or de Tipaza
Un homme d'affaires britannique intéressé
Publié dans El Watan le 28 - 01 - 2007

La saison estivale 2007 approche à grands pas. Les trois unités de l'EGTT (Entreprise de gestion touristique de Tipaza) se trouvent dans l'expectative. Les gestionnaires n'ont pas daigné répondre à nos questions sur les éventuels travaux à entreprendre en vue d'améliorer les conditions d'accueil et de séjour des estivants de 2007.
« Adressez-vous à notre tutelle (ndlr, SGP) pour avoir de plus amples informations », rétorquent-ils en guise de réponse. Après avoir exécuté les ordres de leur SGP, en dépensant inutilement des sommes d'argent colossales, d'abord pour la création des filiales, qui ne verront d'ailleurs pas le jour, les travailleurs des complexes touristiques, lassés par les discours officiels, attendent maintenant la décision définitive sur la privatisation du complexe La Corne d'Or et du Complexe Equestre de Tipaza qui devait intervenir vers la fin de l'année 2006. Le CET s'étale sur une superficie de 180 250 m2, tandis que La Corne d'Or sur une surface de 33 960 m2. Les appels d'offres avaient été lancés et les repreneurs, tous des nationaux, faut-il le préciser, ont retiré les cahiers des charges pour l'acquisition de ces unités. Aucun responsable de l'EGTT ne voulait s'exprimer sur le déroulement de cette opération. Selon nos sources, seul le complexe de La Corne d'Or a reçu une offre intéressante de la part d'un groupe de repreneurs de la région de la Mitidja qui proposait une somme « cash » de 126 milliards de centimes. Quant au richissime Djillali Mehri, son offre financière, bien que dépassant la barre de 100 milliards de centimes, accompagnée d'un plan d'aménagement du site, n'a pas été retenue. Mais la nouvelle offre est venue d'ailleurs, à la suite de la virée à Tipaza d'un visiteur exceptionnel sur les sites, durant le mois de septembre 2006. En effet, le milliardaire britannique d'origine irakienne Nadhmi Shakir Auchi, s'était déplacé spécialement à Tipaza pour voir les deux complexes touristiques. Installé à Londres depuis 1981, il fait aujourd'hui partie des 7 premières fortunes du Royaume-Uni. Il est aujourd'hui le patron de General Mediterranean Holding (GMH) créé en 1979 au Luxembourg et qui opère également dans d'autres secteurs, notamment les banques, l'immobilier, les commerces, l'industrie pharmaceutique, le transport aérien, et les télécommunications. GMH est présent dans 30 pays. Ses actifs sont évalués à 2 milliards de dollars US. Le 20 septembre 2006, il adresse une lettre au président du comité de participation de l'Etat (CPE), présidé par le chef du gouvernement, dans laquelle il précise qu'il postule à l'acquisition des deux complexes touristiques et dévoile ses perspectives dans l'investissement en Algérie, à l'instar de ce qui avait été réalisé par son groupe GMH ailleurs dans d'autres pays, à travers le monde, pour ne citer que la Tunisie, le Maroc, la France, l'Espagne, la Jordanie, l'Egypte, le Liban, le Luxembourg et le Royaume-Uni. Le milliardaire britannique confirme par la suite son intention pour l'acquisition des deux complexes touristiques de Tipaza, La Corne d'Or et le CET, en proposant un investissement qui varie entre 40 millions et 60 millions de dollars US, pour les hisser au niveau mondial avec le label du Groupe Royal Hôtel de 5 étoiles. Le 16 octobre 2006, le milliardaire et patron du GMH envoie de nouveau au président du CPE, un courrier dans lequel il précise qu'à la suite de sa visite effectuée à Tipaza, les conclusions de la 1re étude effectuée par ses experts spécialistes font ressortir des conclusions. GMH est en mesure de construire un hôtel de style « Royal », un centre de conférences totalement équipé pour accueillir les réunions et les congrès internationaux, un Aqua park, un centre de remise en forme physique, un centre de thalassothérapie, une marina et enfin un centre des loisirs et des activités de plein air au niveau des deux sites de la Corne d'Or et du CET. Une véritable opportunité qui s'offre pour la remise à niveau de ce site paradisiaque inauguré par le défunt Président Houari Boumediène, qui fut très prisé dans le passé par les touristes européens. Hélas, un silence intriguant entoure l'opération de privatisation de ces deux complexes touristiques. La privatisation de ces deux unités est-elle renvoyée aux calendes grecques, en dépit des discours officiels qui emballent uniquement, sans connaître de suite ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.