Man United : Une bonne nouvelle pour Pogba    Jeux de la Solidarité islamique : La liste des 23 dévoilée    La Russie s'est conformée à l'accord sur le pétrole quelques semaines avant son expiration    Moussa Touati à Oran : «L'abstention est un vote pour la continuité»    La production algérienne s'expose à Nouakchott : Le marché africain en ligne de mire    Ligue 1 - Mise à jour : Les Canaris respirent    Atlético de Madrid : José Giménez encore blessé    Sept personnes interpellées    Les grottes de Gueldamane et la maison des Amrouche proposées    Ils prennent «langue» à Oran    Abdelhak Bérerhi, parcours atypique d'un érudit engagé    Le petit Salim Mahdad retrouvé sain et sauf    "Le pouvoir veut casser le tissu industriel de la région"    Benghabrit dément l'abandon des cantines scolaires    La moitié des diabétiques n'atteint pas les objectifs thérapeutiques    Le président Bouteflika appelle à un vote massif    L'inertie du MJS    Une campagne électorale passée inaperçue    Un Algérien décède dans un bureau de vote à Nantes    Batna: Quatre terroristes abattus    Elections législatives: La communauté algérienne à l'étranger commence à voter    A quand un vrai débat ?    Direction régionale du Commerce d'Oran: 3.451 commerçants traduits en justice, à l'Ouest    Constantine - Bac, BEM et 5e: Des sessions de préparation des candidats et de leurs parents    Conseil de sécurité: Succès diplomatique du Polisario    Un bouc émissaire tout désigné pour les macronistes    Ligue 1 - Mise à jour: L'USMA retrouve le podium, la JSK tire le nul à Oran    Lancement, demain, de la «Ballade urbaine»: De l'art dans la rue    Le trafic ferroviaire El Harrach-El Affroun perturbé dès mercredi    Les Marines américains de retour dans le Helmand    L'ONU alerte sur la détérioration de la situation    Erdogan veut se présenter en position de force    Deux morts dans un accident de la circulation    Les Algériens passent à 12 médailles    L'AC Milan passe à la vitesse supérieure pour Ghoulam    Ouyahia durcit le ton    Le FFS tire à boulets rouges sur les autonomistes    le programme du festival 2017    Duke Ellington chaleureusement revisité à Alger    Chants basques et irlandais le 8 mai    Un énorme incendie ravage une base de vie    Bouteflika adresse un message à la Nation    Garmin Vivofit Jr. le bracelet connecté pour les enfants    Nouveau tir de missile    Belani dénonce une "énième imposture marocaine"    Yew, une application algérienne de VoIP    Les retraités pénalisés à Guelma    Aggravation de l'état de santé de certains détenus palestiniens    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Privatisation du CET et de la Corne d'Or de Tipaza
Un homme d'affaires britannique intéressé
Publié dans El Watan le 28 - 01 - 2007

La saison estivale 2007 approche à grands pas. Les trois unités de l'EGTT (Entreprise de gestion touristique de Tipaza) se trouvent dans l'expectative. Les gestionnaires n'ont pas daigné répondre à nos questions sur les éventuels travaux à entreprendre en vue d'améliorer les conditions d'accueil et de séjour des estivants de 2007.
« Adressez-vous à notre tutelle (ndlr, SGP) pour avoir de plus amples informations », rétorquent-ils en guise de réponse. Après avoir exécuté les ordres de leur SGP, en dépensant inutilement des sommes d'argent colossales, d'abord pour la création des filiales, qui ne verront d'ailleurs pas le jour, les travailleurs des complexes touristiques, lassés par les discours officiels, attendent maintenant la décision définitive sur la privatisation du complexe La Corne d'Or et du Complexe Equestre de Tipaza qui devait intervenir vers la fin de l'année 2006. Le CET s'étale sur une superficie de 180 250 m2, tandis que La Corne d'Or sur une surface de 33 960 m2. Les appels d'offres avaient été lancés et les repreneurs, tous des nationaux, faut-il le préciser, ont retiré les cahiers des charges pour l'acquisition de ces unités. Aucun responsable de l'EGTT ne voulait s'exprimer sur le déroulement de cette opération. Selon nos sources, seul le complexe de La Corne d'Or a reçu une offre intéressante de la part d'un groupe de repreneurs de la région de la Mitidja qui proposait une somme « cash » de 126 milliards de centimes. Quant au richissime Djillali Mehri, son offre financière, bien que dépassant la barre de 100 milliards de centimes, accompagnée d'un plan d'aménagement du site, n'a pas été retenue. Mais la nouvelle offre est venue d'ailleurs, à la suite de la virée à Tipaza d'un visiteur exceptionnel sur les sites, durant le mois de septembre 2006. En effet, le milliardaire britannique d'origine irakienne Nadhmi Shakir Auchi, s'était déplacé spécialement à Tipaza pour voir les deux complexes touristiques. Installé à Londres depuis 1981, il fait aujourd'hui partie des 7 premières fortunes du Royaume-Uni. Il est aujourd'hui le patron de General Mediterranean Holding (GMH) créé en 1979 au Luxembourg et qui opère également dans d'autres secteurs, notamment les banques, l'immobilier, les commerces, l'industrie pharmaceutique, le transport aérien, et les télécommunications. GMH est présent dans 30 pays. Ses actifs sont évalués à 2 milliards de dollars US. Le 20 septembre 2006, il adresse une lettre au président du comité de participation de l'Etat (CPE), présidé par le chef du gouvernement, dans laquelle il précise qu'il postule à l'acquisition des deux complexes touristiques et dévoile ses perspectives dans l'investissement en Algérie, à l'instar de ce qui avait été réalisé par son groupe GMH ailleurs dans d'autres pays, à travers le monde, pour ne citer que la Tunisie, le Maroc, la France, l'Espagne, la Jordanie, l'Egypte, le Liban, le Luxembourg et le Royaume-Uni. Le milliardaire britannique confirme par la suite son intention pour l'acquisition des deux complexes touristiques de Tipaza, La Corne d'Or et le CET, en proposant un investissement qui varie entre 40 millions et 60 millions de dollars US, pour les hisser au niveau mondial avec le label du Groupe Royal Hôtel de 5 étoiles. Le 16 octobre 2006, le milliardaire et patron du GMH envoie de nouveau au président du CPE, un courrier dans lequel il précise qu'à la suite de sa visite effectuée à Tipaza, les conclusions de la 1re étude effectuée par ses experts spécialistes font ressortir des conclusions. GMH est en mesure de construire un hôtel de style « Royal », un centre de conférences totalement équipé pour accueillir les réunions et les congrès internationaux, un Aqua park, un centre de remise en forme physique, un centre de thalassothérapie, une marina et enfin un centre des loisirs et des activités de plein air au niveau des deux sites de la Corne d'Or et du CET. Une véritable opportunité qui s'offre pour la remise à niveau de ce site paradisiaque inauguré par le défunt Président Houari Boumediène, qui fut très prisé dans le passé par les touristes européens. Hélas, un silence intriguant entoure l'opération de privatisation de ces deux complexes touristiques. La privatisation de ces deux unités est-elle renvoyée aux calendes grecques, en dépit des discours officiels qui emballent uniquement, sans connaître de suite ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.