Ali Benflis : "C'est un coup de force constitutionnel !"    Tunisie:Accord de coopération entre le CEPEX et la Chambre tuniso- néérlandaises pour le commerce    Les souscripteurs demandent l'intervention du wali de Annaba    Investissements : l'argent des binationaux sollicité    Des perturbations pendant 10 semaines    L'UA et la FAO signent un accord sur la lutte contre la dégradation des terres, la désertification et la sécheresse    Maroc:4ème édition du Forum International Afrique Développement, les 25 et 26 février à Casablanca    Palestine: le journaliste gréviste Mohammed al-Qiq risque de mourir, selon son avocate    Mali: trois militaires maliens tués par une mine dans le Centre (Défense)    Syrie : Washington et Riyad contrariés dans leurs desseins    Omnisports / Volley-ball JO-2016 - Tournoi qualificatif féminin : Belacel : «On jouera sans complexe»    José Mourinho d'accord avec MU pour la saison prochaine ?    Bira, le plan B du Mouloudia    Mahrez nominé pour le titre du meilleur joueur de la saison 2015-2016    Alain Michel : "Les points face au MCO sont plus qu'importants"    Nouvelle hausse des prix de détail    Plus de 64 milliards de DA en 2015    BRÈVES de l'Est    Une dizaine de prix et des hommages en clôture    Secousse tellurique de 4,7 à Blida    Rebond du pétrole en Asie    Commission de discipline de la LFP    Essai    SOIT DIT EN PASSANT    Alors que la Minusma insiste sur le rÃŽle de la société civile    Licences d’importation de véhicules neufs pour les concessionnaires habituels uniquement    Santé    Lutte contre la violence routière: promouvoir la stratégie nationale et tirer profit des expériences réussies    Le successeur de Meziane Ighil pas encore trouvé    L’ouvrage a fait l’objet d’une vente-dédicace à la librairie cheikh de Tizi-Ouzou    TRILOGIE LITTERAIRE DE BADR’ EDDINE MILI    Pomme de terre: 94.000 tonnes de semences importées déchargées au port de Mostaganem    L'UE se rabat sur la Turquie pour régler la crise des réfugiés    Algérie:La demeure familiale du défunt président Boumediene à Guelma bientôt transformée en musée    Algérie:Un terroriste neutralisé par l'armée près de Bouira    Washington veut muscler la coalition contre Daech    Arrestation de syndicalistes et militants des droits de l'Homme : La Confédération syndicale internationale saisit le ministre du Travail    Ekmuhl : Découverte d'un cadavre en état de décomposition    Formation professionnelle: Déficit en infrastructures    L'ALGERIEN, CE GRAND INCOMPRIS    Du verbiage sur la Constitution sans la réalité objective de l'Algérie    Incapacité à tempérer ou à récupérer    Transferts : La défense du Barça pourrait bouger    Le président Zuma sous pression    Obama promulgue une loi d'aide à l'électrification    Rachid Nekkaz affirme que l'article 51 ne le concerne pas    Quand le remaniement influe sur l'avenir de l'audiovisuel national    Notre passé est notre Livre d'Histoire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Privatisation du CET et de la Corne d'Or de Tipaza
Un homme d'affaires britannique intéressé
Publié dans El Watan le 28 - 01 - 2007

La saison estivale 2007 approche à grands pas. Les trois unités de l'EGTT (Entreprise de gestion touristique de Tipaza) se trouvent dans l'expectative. Les gestionnaires n'ont pas daigné répondre à nos questions sur les éventuels travaux à entreprendre en vue d'améliorer les conditions d'accueil et de séjour des estivants de 2007.
« Adressez-vous à notre tutelle (ndlr, SGP) pour avoir de plus amples informations », rétorquent-ils en guise de réponse. Après avoir exécuté les ordres de leur SGP, en dépensant inutilement des sommes d'argent colossales, d'abord pour la création des filiales, qui ne verront d'ailleurs pas le jour, les travailleurs des complexes touristiques, lassés par les discours officiels, attendent maintenant la décision définitive sur la privatisation du complexe La Corne d'Or et du Complexe Equestre de Tipaza qui devait intervenir vers la fin de l'année 2006. Le CET s'étale sur une superficie de 180 250 m2, tandis que La Corne d'Or sur une surface de 33 960 m2. Les appels d'offres avaient été lancés et les repreneurs, tous des nationaux, faut-il le préciser, ont retiré les cahiers des charges pour l'acquisition de ces unités. Aucun responsable de l'EGTT ne voulait s'exprimer sur le déroulement de cette opération. Selon nos sources, seul le complexe de La Corne d'Or a reçu une offre intéressante de la part d'un groupe de repreneurs de la région de la Mitidja qui proposait une somme « cash » de 126 milliards de centimes. Quant au richissime Djillali Mehri, son offre financière, bien que dépassant la barre de 100 milliards de centimes, accompagnée d'un plan d'aménagement du site, n'a pas été retenue. Mais la nouvelle offre est venue d'ailleurs, à la suite de la virée à Tipaza d'un visiteur exceptionnel sur les sites, durant le mois de septembre 2006. En effet, le milliardaire britannique d'origine irakienne Nadhmi Shakir Auchi, s'était déplacé spécialement à Tipaza pour voir les deux complexes touristiques. Installé à Londres depuis 1981, il fait aujourd'hui partie des 7 premières fortunes du Royaume-Uni. Il est aujourd'hui le patron de General Mediterranean Holding (GMH) créé en 1979 au Luxembourg et qui opère également dans d'autres secteurs, notamment les banques, l'immobilier, les commerces, l'industrie pharmaceutique, le transport aérien, et les télécommunications. GMH est présent dans 30 pays. Ses actifs sont évalués à 2 milliards de dollars US. Le 20 septembre 2006, il adresse une lettre au président du comité de participation de l'Etat (CPE), présidé par le chef du gouvernement, dans laquelle il précise qu'il postule à l'acquisition des deux complexes touristiques et dévoile ses perspectives dans l'investissement en Algérie, à l'instar de ce qui avait été réalisé par son groupe GMH ailleurs dans d'autres pays, à travers le monde, pour ne citer que la Tunisie, le Maroc, la France, l'Espagne, la Jordanie, l'Egypte, le Liban, le Luxembourg et le Royaume-Uni. Le milliardaire britannique confirme par la suite son intention pour l'acquisition des deux complexes touristiques de Tipaza, La Corne d'Or et le CET, en proposant un investissement qui varie entre 40 millions et 60 millions de dollars US, pour les hisser au niveau mondial avec le label du Groupe Royal Hôtel de 5 étoiles. Le 16 octobre 2006, le milliardaire et patron du GMH envoie de nouveau au président du CPE, un courrier dans lequel il précise qu'à la suite de sa visite effectuée à Tipaza, les conclusions de la 1re étude effectuée par ses experts spécialistes font ressortir des conclusions. GMH est en mesure de construire un hôtel de style « Royal », un centre de conférences totalement équipé pour accueillir les réunions et les congrès internationaux, un Aqua park, un centre de remise en forme physique, un centre de thalassothérapie, une marina et enfin un centre des loisirs et des activités de plein air au niveau des deux sites de la Corne d'Or et du CET. Une véritable opportunité qui s'offre pour la remise à niveau de ce site paradisiaque inauguré par le défunt Président Houari Boumediène, qui fut très prisé dans le passé par les touristes européens. Hélas, un silence intriguant entoure l'opération de privatisation de ces deux complexes touristiques. La privatisation de ces deux unités est-elle renvoyée aux calendes grecques, en dépit des discours officiels qui emballent uniquement, sans connaître de suite ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.