Les prix du pétrole à la hausse en Asie    1,4 million d'enfants risquent de mourir de la famine dans 4 pays (Unicef)    Le Maroc dans l'UA, un " cheval de Troie " selon le Washington Post    Elections législatives : Des prétendants trouvent des difficultés    Décès de M. Chorfi : Le défunt inhumé aujourd'hui à Oran    A cause de l'indisponibilité du président Bouteflika : Report de la visite de la Chancelière allemande    Coopération Algéro- malienne: Un plan de travail commun pour diversifier le développement    Invité de la rédaction : La diversification de l'économie, une réalité    Développement local: CAPDEL en «actions»    Assassinat d'Ali Tounsi : L'accusé comparaîtra dimanche devant le tribunal criminel d'Alger    Chlef: Plus de 10.000 citoyens radiés des listes électorales    Mogadiscio : 20 morts dans un attentat à la voiture piegée    Coopération algéro-française : Le projet de loi relatif aux échanges de jeunes actifs en examen à l'Assemblée française    Du chantage proféré à demi-mot à la mise en œuvre pratique    Coupe de la CAF: Une qualification salutaire    Ligue 1 Française : Le PSG tenu en échec par Toulouse    Séisme de magnitude 3,7 à Alger    Tlemcen: Baisse significative des affaires de contrebande    Constantine - Nouveau sit-in de demandeurs de logement    Boudebouz dans le onze type de la semaine    Dix des onze Algériens engagés éliminés dès le 1er tour    Les relations économiques et la situation sécuritaire au menu    Réunion ministérielle de concertation à Tunis sur la situation    Hanni (Anderlecht) signe son 8e but    Hind Oufriha présente El harba wine    Manceron et Gèze appellent les Français à «regarder en face» le passé colonial    Le théâtre introduit à l'école comme méthode pédagogique    Conjuguer les insécurités    23 enlèvements d'enfants enregistrés par la gendarmerie en 2016    Les comissionnaires en douane en alerte    Talaï : «Plusieurs changements s'imposent»    Grine : «Des progrès remarquables ont été enregistrés»    Députés, serrez vos ceintures!    Xavier Driencourt nouvel ambassadeur de France à Alger    Propagande anti-algérienne sur le Net    El Hadi Makboul serait le prochain ministre du Commerce    Plusieurs bléssés déplorés    Grève au lycée de Ouaguenoun    L'hygiène hospitalière dans un séminaire    De la drogue chez des écoliers!    L'AG ordinaire fixée au jeudi à Dély Ibrahim    Le déclic pour les Canaris ?    Laredj remporte la finale B    Deux films algériens en compétition    La France en Algérie: de quelques évidences    "Ta vie, Amar, a été exemplaire"    Quel sort pour les 13 variantes menacées?    Résidence d'écriture de documentaires en mars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Privatisation du CET et de la Corne d'Or de Tipaza
Un homme d'affaires britannique intéressé
Publié dans El Watan le 28 - 01 - 2007

La saison estivale 2007 approche à grands pas. Les trois unités de l'EGTT (Entreprise de gestion touristique de Tipaza) se trouvent dans l'expectative. Les gestionnaires n'ont pas daigné répondre à nos questions sur les éventuels travaux à entreprendre en vue d'améliorer les conditions d'accueil et de séjour des estivants de 2007.
« Adressez-vous à notre tutelle (ndlr, SGP) pour avoir de plus amples informations », rétorquent-ils en guise de réponse. Après avoir exécuté les ordres de leur SGP, en dépensant inutilement des sommes d'argent colossales, d'abord pour la création des filiales, qui ne verront d'ailleurs pas le jour, les travailleurs des complexes touristiques, lassés par les discours officiels, attendent maintenant la décision définitive sur la privatisation du complexe La Corne d'Or et du Complexe Equestre de Tipaza qui devait intervenir vers la fin de l'année 2006. Le CET s'étale sur une superficie de 180 250 m2, tandis que La Corne d'Or sur une surface de 33 960 m2. Les appels d'offres avaient été lancés et les repreneurs, tous des nationaux, faut-il le préciser, ont retiré les cahiers des charges pour l'acquisition de ces unités. Aucun responsable de l'EGTT ne voulait s'exprimer sur le déroulement de cette opération. Selon nos sources, seul le complexe de La Corne d'Or a reçu une offre intéressante de la part d'un groupe de repreneurs de la région de la Mitidja qui proposait une somme « cash » de 126 milliards de centimes. Quant au richissime Djillali Mehri, son offre financière, bien que dépassant la barre de 100 milliards de centimes, accompagnée d'un plan d'aménagement du site, n'a pas été retenue. Mais la nouvelle offre est venue d'ailleurs, à la suite de la virée à Tipaza d'un visiteur exceptionnel sur les sites, durant le mois de septembre 2006. En effet, le milliardaire britannique d'origine irakienne Nadhmi Shakir Auchi, s'était déplacé spécialement à Tipaza pour voir les deux complexes touristiques. Installé à Londres depuis 1981, il fait aujourd'hui partie des 7 premières fortunes du Royaume-Uni. Il est aujourd'hui le patron de General Mediterranean Holding (GMH) créé en 1979 au Luxembourg et qui opère également dans d'autres secteurs, notamment les banques, l'immobilier, les commerces, l'industrie pharmaceutique, le transport aérien, et les télécommunications. GMH est présent dans 30 pays. Ses actifs sont évalués à 2 milliards de dollars US. Le 20 septembre 2006, il adresse une lettre au président du comité de participation de l'Etat (CPE), présidé par le chef du gouvernement, dans laquelle il précise qu'il postule à l'acquisition des deux complexes touristiques et dévoile ses perspectives dans l'investissement en Algérie, à l'instar de ce qui avait été réalisé par son groupe GMH ailleurs dans d'autres pays, à travers le monde, pour ne citer que la Tunisie, le Maroc, la France, l'Espagne, la Jordanie, l'Egypte, le Liban, le Luxembourg et le Royaume-Uni. Le milliardaire britannique confirme par la suite son intention pour l'acquisition des deux complexes touristiques de Tipaza, La Corne d'Or et le CET, en proposant un investissement qui varie entre 40 millions et 60 millions de dollars US, pour les hisser au niveau mondial avec le label du Groupe Royal Hôtel de 5 étoiles. Le 16 octobre 2006, le milliardaire et patron du GMH envoie de nouveau au président du CPE, un courrier dans lequel il précise qu'à la suite de sa visite effectuée à Tipaza, les conclusions de la 1re étude effectuée par ses experts spécialistes font ressortir des conclusions. GMH est en mesure de construire un hôtel de style « Royal », un centre de conférences totalement équipé pour accueillir les réunions et les congrès internationaux, un Aqua park, un centre de remise en forme physique, un centre de thalassothérapie, une marina et enfin un centre des loisirs et des activités de plein air au niveau des deux sites de la Corne d'Or et du CET. Une véritable opportunité qui s'offre pour la remise à niveau de ce site paradisiaque inauguré par le défunt Président Houari Boumediène, qui fut très prisé dans le passé par les touristes européens. Hélas, un silence intriguant entoure l'opération de privatisation de ces deux complexes touristiques. La privatisation de ces deux unités est-elle renvoyée aux calendes grecques, en dépit des discours officiels qui emballent uniquement, sans connaître de suite ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.