L'Atlético entrave la voie à Guardiola et se qualifie pour la finale    Gourcuff : "Il y a un temps pour tout"    Mourinho : "Je cède mon titre à Claudio Ranieri"    Les souscriptions ont atteint 35 milliards de dinars à la BEA    Grine exige que « l'élite » anime les journaux électroniques    Livraison de 480 véhicules Mercedes-Benz fabriqués à Aïn Bouchekif    Secousse tellurique de 3,3 degrés sur l'échelle de Richter    MINISTRE DE LA COMMUNICATION, HAMID GRINE ASSURE : La presse Algérienne jouit d'une "liberté totale"    TISSEMSILT : Un début timide pour l'acquittement de la vignette auto    MDN : Saisie de 23 qx de kif à Ouargla    Au moins 14 morts dans un attentat contre la communauté chiite à Baghdad    Manifestation monstre pour le départ du président Maduro    Un accord de coopération et deux mémorandums d'entente signés    «Parcours, problèmes et attentes»    Le Brent à plus de 45 dollars à Londres    Grâce à Leicester, N'Golo Kanté voit l'avenir en Bleu    Evolution constante face aux défis du numérique    Londres appelle à une solution politique qui prévoit l'autodétermination    Les Etats-Unis tentent d'obtenir une trêve pour sauver Alep    Les directeurs fixeront les dates    «El-Ghalta» gagne les faveurs du public    Festival «Mawazine Rythmes du monde»    « Le pavillon bleu 2016 » pour Le port d'Azeffoun    MCA-USMA pour lancer la nouvelle saison    11.092 artisans recensés    Béjaia: Le port sec du fils du général Boustila démoli    La croissance chinoise et japonaise en net recul en 2016    Sidi Saïd tire sur l'occupation marocaine    Sahel : le message de l'Europe contre le terrorisme    France : les actes antimusulmans en France ont triplé    Un gel délibéré pour une anarchie programmée    Bréves de l'Est    Ooredoo présente ses meilleurs vœux à la presse algérienne    De la presse en général et de Grine en particulier    En parallèle à la remise de 233 pré-affectations: Relogement aujourd'hui de 471 familles d'Es-Seddikia    Gisement de Gara Djebilet: Accord de 3 milliards de dinars pour financer les études de faisabilité    AS Khroub: Le plus dur a été fait    Droits d'auteur: Des TV privées hors la loi    Il y a quatre ans disparaissait Mohamed Bouabdelli: Le RND rend hommage à l'un de ses membres fondateurs    Quelle place pour le correspondant local?    "Vous êtes les gardiens de l'ordre social"    Le peuple sahraoui dans l'attente d'une résolution du Conseil de sécurité    Mise à la retraite des professeurs de CHU : Boudiaf :" une décision qui s'inscrit dans le cadre des lois en vigueur sur les plans national et ...    Deux pièces théâtrales algériennes au menu    Clôture en apothéose du concours de la meilleure chanson chaouie    "Oummou Mohamed" ou l'autre voile    Le batteur ivoirien Paco Séry célèbre le jazz à Alger    Un long chemin de luttes et de sacrifices !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cheikh Chamseddine : « Pourquoi m'avez-vous menti Monsieur Scharbook ?
Publié dans Ennahar le 11 - 07 - 2009

Alger- Le prédicateur musulman Cheikh Chamseddine Bouroubi a révélé que l'ancien directeur commercial de la compagnie Renault à Oran, Jacques Scharbook qui s'est converti à l'Islam et choisi pour nom « Farouk » avait menti Le prédicateur musulman Cheikh Chamseddine Bouroubi a révélé que l'ancien directeur commercial de la compagnie Renault à Oran, Jacques Scharbook qui s'est converti à l'Islam et choisi pour nom « Farouk » avait menti. Il avait menti sur sa conversion à l'Islam, selon le Cheikh, pour avoir le soutien de ce dernier dans l'affaire l'opposant à la famille de sa défunte épouse et avoir la garde de l'enfant Safia.
Cheikh Chamseddine, dans un entretien avec Ennahar, a déclaré que Jacques Scharbook l'avait contacté par un intermédiaire et une rencontre avait été programmée le 13 mai 2008. « Nous nous sommes rencontré à Onze heures et avions discuté pendant trois heures entières », nous dit-il, avant d'ajouter, « Le menteur a essayé durant toute la rencontre de me convaincre qu'il s'était vraiment converti à l'Islam ».
Chamseddine nous dit que la première question qu'il lui avait posée était « Etes vous musulman ? », Scharbook avait répondu : Oui, ajoutant qu'il avait déclaré la Chahada devant un Imam à Arzew, Oran. Chamseddine a contacté l'Imam par téléphone pour s'assurer que ce dernier avait épousé Farah Belhoucine selon légalement le rite musulman.
Par ailleurs, cheikh Chamseddine s'est interrogé comment a-t-on pu donner la garde de l'enfant à un homme qui n'a été marié à une femme que pendant trois mois seulement. Comment une femme peut-elle accoucher après trois mois seulement alors que la durée entre le contrat de mariage et la naissance de l'enfant n'était que trois mois. « On n'a pas besoin de la science pour comprendre que l'enfant était le fruit du premier mariage de Farah » dit-il.
Cheikh Chamseddine ajoute que Jacques Scharbook lui avait déclaré qu'il était marié avant et que son mariage avait duré 12 années et qu'il n'avait pas eu d'enfant car, selon lui, son épouse avait un cancer du colon. Chose qui ne tenait pas debout, car la maladie de son épouse ne l'empêchait pas d'avoir des enfants !
Chamseddine a conclu en disant « Il s'est avéré que Scharbook était un malin et un hypocrite. Il est toujours chrétien et par conséquent, son mariage avec Farah est nul. La garde de l'enfant Safia revient à la famille de sa mère musulmane ».
Cheikh Chamseddine Bouroubi souhaite et demande l'intervention le président de la république Abdelaziz Bouteflika afin que Safia revienne chez elle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.