Mascara: vaccination de 7.900 têtes de bovins contre la fièvre aphteuse    Laghouat : 12 nouvelles structures éducatives prévues pour la prochaine rentrée scolaire    Maroc-Espagne:Renforcement de la coopération sécuritaire    Algérie:2ème Université d'été des associations de consommateurs à Oran    Algérie:Arrestation pour détention de stupéfiants du président de l'APC de Ghrouss (Mascara)    Belkhadem excommunié    Equipe Nationale : Gourcuff convoque 27 joueurs    Arrêt du championnat un mois, et après ?    Election de "Raja" au bureau exécutif du Conseil de la jeunesse arabo-africaine    Un nouvel article redéfinira le SNMG (ministre)    Algérie:L'UGTA satisfaite de l'abrogation de l'article 87 bis du code de travail relatif au SNMG    Le chef d'état-major de l'ANP reçoit le commandant de l'Africom    Adoption de projets de loi pour protéger la femme et l'enfant    Quand la rivalité féminine prend le pas sur la solidarité gouvernementale    Refusant de réagir à chaud aux mesures prises contre lui    Palmarès du Festival du film francophone d'Angoulême    UN FESTIVAL CONSACRE L'ŒUVRE DE SMAIL AZIKKIW    L'AARC AU 4e FESTIVAL ORIENTALYS DE MONTREAL    Dans le but de briser le siège imposé à la ville chiite turcomane    Loi de finances 2015    Suite à la volonté des maliens de délocaliser le match, une source autorisée de la FAF révèle à "Liberté"    EN Olympique    Buteur et passeur décisif mardi soir face à Lille    Algérie:le ministre des transports appelle au lancement des travaux du tramway de Blida début 2015    D'après le dernier rapport de l'OMS    Après avoir favorablement accueilli l'accord de cessez-le-feu    Colonie de vacances : plus de 6300 enfants des Hauts plateaux et du Sud ont séjourné dans les wilayas côtières    Une responsable du CPMC l'a déclaré hier    Annaba    Ode au chant spirituel et sacré avec un zeste de rythmes festifs    EN BREF    Célébration d'un legs ancestral    Le ferry Alger-El Djemila a transporté 37 000 estivants en 18 jours    Téhéran a commencé à modifier le coeur du réacteur Arak    Que deviendra-t-il après son limogeage?    Le traumatisme de trop...    Le malaise refait surface    L'écrivaine canado- algérienne s'attaque au Maroc    La Mostra de Venise écarte le cinéma révolutionnaire algérien    "La répression des libertés m'a poussé à écrire"    "Moi, Brutus Belkhadem"    Hollande nomme un gouvernement social-libéral    Une vidéo de soutien à Daesh à Oran!    La fièvre aphteuse dévoile les insuffisances!    La Fédération des auto-écoles se démarque    Bourses : Les places européennes portées par l'espoir d'une action prochaine de la BCE    Libye : Washington accuse les Emirats d'avoir mené des raids contre des islamistes    La France dépassée par la Russie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Cheikh Chamseddine : « Pourquoi m'avez-vous menti Monsieur Scharbook ?
Publié dans Ennahar le 11 - 07 - 2009

Alger- Le prédicateur musulman Cheikh Chamseddine Bouroubi a révélé que l'ancien directeur commercial de la compagnie Renault à Oran, Jacques Scharbook qui s'est converti à l'Islam et choisi pour nom « Farouk » avait menti Le prédicateur musulman Cheikh Chamseddine Bouroubi a révélé que l'ancien directeur commercial de la compagnie Renault à Oran, Jacques Scharbook qui s'est converti à l'Islam et choisi pour nom « Farouk » avait menti. Il avait menti sur sa conversion à l'Islam, selon le Cheikh, pour avoir le soutien de ce dernier dans l'affaire l'opposant à la famille de sa défunte épouse et avoir la garde de l'enfant Safia.
Cheikh Chamseddine, dans un entretien avec Ennahar, a déclaré que Jacques Scharbook l'avait contacté par un intermédiaire et une rencontre avait été programmée le 13 mai 2008. « Nous nous sommes rencontré à Onze heures et avions discuté pendant trois heures entières », nous dit-il, avant d'ajouter, « Le menteur a essayé durant toute la rencontre de me convaincre qu'il s'était vraiment converti à l'Islam ».
Chamseddine nous dit que la première question qu'il lui avait posée était « Etes vous musulman ? », Scharbook avait répondu : Oui, ajoutant qu'il avait déclaré la Chahada devant un Imam à Arzew, Oran. Chamseddine a contacté l'Imam par téléphone pour s'assurer que ce dernier avait épousé Farah Belhoucine selon légalement le rite musulman.
Par ailleurs, cheikh Chamseddine s'est interrogé comment a-t-on pu donner la garde de l'enfant à un homme qui n'a été marié à une femme que pendant trois mois seulement. Comment une femme peut-elle accoucher après trois mois seulement alors que la durée entre le contrat de mariage et la naissance de l'enfant n'était que trois mois. « On n'a pas besoin de la science pour comprendre que l'enfant était le fruit du premier mariage de Farah » dit-il.
Cheikh Chamseddine ajoute que Jacques Scharbook lui avait déclaré qu'il était marié avant et que son mariage avait duré 12 années et qu'il n'avait pas eu d'enfant car, selon lui, son épouse avait un cancer du colon. Chose qui ne tenait pas debout, car la maladie de son épouse ne l'empêchait pas d'avoir des enfants !
Chamseddine a conclu en disant « Il s'est avéré que Scharbook était un malin et un hypocrite. Il est toujours chrétien et par conséquent, son mariage avec Farah est nul. La garde de l'enfant Safia revient à la famille de sa mère musulmane ».
Cheikh Chamseddine Bouroubi souhaite et demande l'intervention le président de la république Abdelaziz Bouteflika afin que Safia revienne chez elle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.