Benyettou buteur face à Kasımpaşa    Réunion du Comité ministériel de suivi Opep-Non Opep: Des ajustements en vue pour mieux stabiliser les marchés    Manchester United: Mourinho dément un intérêt pour Bale    ORAN : 554 quintaux de liège attendus    ELECTIONS LOCALES : Le FLN énonce ses critères de candidature    Algérie- L'Etat subventionne l'eau uniquement à Alger et Tipaza    Maroc-Rif: RSF dénonce la chape de plomb et la censure médiatique sur la répression policière à Al Hoceima    ORAN : Fermeture de huit commerces pour insalubrité    LE PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL DE L'ORDRE DES MEDECINS A REFLEXION : Un organisme public si marginalisé    Barcelone : Comment Messi et Suarez auraient convaincu Neymar de rester !    24 candidats à l'émigration clandestine interceptées à Arzew    Moscou conclut un accord avec les rebelles    Auditions publiques de l'Instance vérité et dignité    Le syndicat dénonce des pressions sur les magistrats    Immobilier/Location à courte durée : Ce que veulent les agences    Nouveaux walis et walis délégués : La feuille de route    La Roma augmente son offre à 35 millions d'euros    Les dirigeants de Galatasaray à Paris pour négocier le transfert de Feghouli    L'inflation à 6,5% sur un an    La mission "casse-cou" du Premier ministre    MSP : Menasra succède à Makri    Au moins 30 terroristes éliminés    7 morts et 30 blessés en 24 heures    "L'austérité ne doit pas toucher le secteur de l'éducation"    Djamel Ould Abbes à Aït Yahia Moussa et à Timizart    Violentes échauffourées à Aokas    Omnisports : Des Verts euphoriques dans une salle Harcha en liesse    Handisport - Mondiaux-2017 : De l'or pour Ismahane Boudjadar    Appel à la retenue et à la coopération    Tébessa-Aïn M'lila : Le train va siffler en 2018    Travail de proximité à l'est du pays : La police a accompli «des pas de géant»    MCA : la décision a été officialisée hier : Kaci-Saïd (re)prend les rênes du Mouloudia    Festival international de musique diwane : Premier concert de Nora Mint Selmaly à Alger    Bedoui appelle les walis à faire preuve «d'objectivité» et de «transparence    Bled maâlich !    Aïn Témouchent: Formation au profit de bibliothécaires    Les APC coupées de leurs racines    La bête noire du monde des affaires    Et puis Tebboune est arrivé...    28 condamnés à mort pour l'assassinat d'un procureur    L'Italie hausse le ton face à ses voisins    L'Algérie à l'honneur    Cheb Anouar à l'affiche    Des rythmes, de la musique sraoui et des mélodies syriennes à l'ouverture    Etats-Unis-Chine : Le dialogue économique conclu sans avancée majeure    Licences d'importation : Eviter de mauvaises interprétations    Transition sans transaction    Constantine : Le Monument aux morts, un lieu de détente au cœur de l'histoire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cheikh Chamseddine : « Pourquoi m'avez-vous menti Monsieur Scharbook ?
Publié dans Ennahar le 11 - 07 - 2009

Alger- Le prédicateur musulman Cheikh Chamseddine Bouroubi a révélé que l'ancien directeur commercial de la compagnie Renault à Oran, Jacques Scharbook qui s'est converti à l'Islam et choisi pour nom « Farouk » avait menti Le prédicateur musulman Cheikh Chamseddine Bouroubi a révélé que l'ancien directeur commercial de la compagnie Renault à Oran, Jacques Scharbook qui s'est converti à l'Islam et choisi pour nom « Farouk » avait menti. Il avait menti sur sa conversion à l'Islam, selon le Cheikh, pour avoir le soutien de ce dernier dans l'affaire l'opposant à la famille de sa défunte épouse et avoir la garde de l'enfant Safia.
Cheikh Chamseddine, dans un entretien avec Ennahar, a déclaré que Jacques Scharbook l'avait contacté par un intermédiaire et une rencontre avait été programmée le 13 mai 2008. « Nous nous sommes rencontré à Onze heures et avions discuté pendant trois heures entières », nous dit-il, avant d'ajouter, « Le menteur a essayé durant toute la rencontre de me convaincre qu'il s'était vraiment converti à l'Islam ».
Chamseddine nous dit que la première question qu'il lui avait posée était « Etes vous musulman ? », Scharbook avait répondu : Oui, ajoutant qu'il avait déclaré la Chahada devant un Imam à Arzew, Oran. Chamseddine a contacté l'Imam par téléphone pour s'assurer que ce dernier avait épousé Farah Belhoucine selon légalement le rite musulman.
Par ailleurs, cheikh Chamseddine s'est interrogé comment a-t-on pu donner la garde de l'enfant à un homme qui n'a été marié à une femme que pendant trois mois seulement. Comment une femme peut-elle accoucher après trois mois seulement alors que la durée entre le contrat de mariage et la naissance de l'enfant n'était que trois mois. « On n'a pas besoin de la science pour comprendre que l'enfant était le fruit du premier mariage de Farah » dit-il.
Cheikh Chamseddine ajoute que Jacques Scharbook lui avait déclaré qu'il était marié avant et que son mariage avait duré 12 années et qu'il n'avait pas eu d'enfant car, selon lui, son épouse avait un cancer du colon. Chose qui ne tenait pas debout, car la maladie de son épouse ne l'empêchait pas d'avoir des enfants !
Chamseddine a conclu en disant « Il s'est avéré que Scharbook était un malin et un hypocrite. Il est toujours chrétien et par conséquent, son mariage avec Farah est nul. La garde de l'enfant Safia revient à la famille de sa mère musulmane ».
Cheikh Chamseddine Bouroubi souhaite et demande l'intervention le président de la république Abdelaziz Bouteflika afin que Safia revienne chez elle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.