Deux terroristes abattus par les forces de l'ANP à Médéa    Le Brent à plus de 46 dollars    Real : La pire entame de Cristiano Ronaldo    Vie des clubs / JSK - Hannachi revient sur sa décision et parle de recul : Azlef prend l'intérim    Coupe de la CAF / Demi-finale (retour) - FUS Rabat 1 – MO Béjaïa 1 : Historique pour les Crabes !    Une famille décimée par un raid aérien au Yémen    Quel avenir pour le Gabon ?    "Il y a consensus sur la nécessité de stabiliser le marché"    Un mort et 196 blessés    Ségolène Royal en guest-star à Alger    Nigeria - Algérie aura lieu à Port Harcourt    Report de la 3e édition    Le CS Sfax obligé de négocier avec le MO Béjaïa    Dix-sept nouvelles spécialités lancées à Tizi Ouzou    Cinq personnes décédées après inhalation de gaz toxique    134 personnes intoxiquées    Ammar Bouras dément Ãatre le président de la commission juridique du COA et précise :    ACCIDENT DE TRAIN DE BOUDOUAOU    Kiosque arabe    USA: levée du couvre-feu à Charlotte    Ail confit    ACTUCULT    L’Art dans la rue    Air France: Un vol quotidien Oran/Paris dès mars 2017    Exportation: Le poids de la bureaucratie    Coups de gueule, rappels à l'ordre: Le gouvernement parle-t-il d'une même voix ?    Douze enseignants assassinés il y a dix-neuf ans: L'Algérie ne veut et ne peut pas oublier    Viande ovine putréfiée: Les résultats de l'enquête avant la fin de la semaine    Constantine - Deux dealers arrêtés    Détenteurs de pré-affectations de Hai Derb: Relogement ce mercredi de 208 familles à Gdyel    Des violons mal accordés    54 pays au Forum international de l'énergie    Sport : Les médaillés aux jeux Olympiques et Paralympiques 2016 honorés    Pour l'autodétermination du peuple sahraoui : L'UE disponible à faciliter la mise en œuvre d'une solution politique    Portugal: Déficit public réduit à 2,8% du PIB au premier semestre    Le remplaçant par une structure de proximité: Le marché des Trois horloges de Bab el Oued bientôt fermé    Algérie-Royaume du Lesotho : Letsoa reçu par le Premier ministre    Nigeria : "Je vais parfaitement bien", annonce le chef de Boko Haram    Dans l'application du programme du président : Grine affirme qu'il y a une discipline gouvernementale    Avant un big bang sur ses tarifs : Canal+ renonce à crypter son "Grand Journal"    La Turquie prête à participer à l'offensive contre l'EI à Raqqa    Les députés vont trancher aujourd'hui    La police publie des vidéos de la mort de Scott    La mauvaise gestion des établissements    Lors de l'Assemblée constituante, Ferhat Abbas proclame officiellement, à Alger, la «République algérienne démocratique et populaire»    La culture est le meilleur ambassadeur du tourisme    En tournée dans 4 grandes villes    La Cour suprême autorise une enquête sur le président Michel Temer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cheikh Chamseddine : « Pourquoi m'avez-vous menti Monsieur Scharbook ?
Publié dans Ennahar le 11 - 07 - 2009

Alger- Le prédicateur musulman Cheikh Chamseddine Bouroubi a révélé que l'ancien directeur commercial de la compagnie Renault à Oran, Jacques Scharbook qui s'est converti à l'Islam et choisi pour nom « Farouk » avait menti Le prédicateur musulman Cheikh Chamseddine Bouroubi a révélé que l'ancien directeur commercial de la compagnie Renault à Oran, Jacques Scharbook qui s'est converti à l'Islam et choisi pour nom « Farouk » avait menti. Il avait menti sur sa conversion à l'Islam, selon le Cheikh, pour avoir le soutien de ce dernier dans l'affaire l'opposant à la famille de sa défunte épouse et avoir la garde de l'enfant Safia.
Cheikh Chamseddine, dans un entretien avec Ennahar, a déclaré que Jacques Scharbook l'avait contacté par un intermédiaire et une rencontre avait été programmée le 13 mai 2008. « Nous nous sommes rencontré à Onze heures et avions discuté pendant trois heures entières », nous dit-il, avant d'ajouter, « Le menteur a essayé durant toute la rencontre de me convaincre qu'il s'était vraiment converti à l'Islam ».
Chamseddine nous dit que la première question qu'il lui avait posée était « Etes vous musulman ? », Scharbook avait répondu : Oui, ajoutant qu'il avait déclaré la Chahada devant un Imam à Arzew, Oran. Chamseddine a contacté l'Imam par téléphone pour s'assurer que ce dernier avait épousé Farah Belhoucine selon légalement le rite musulman.
Par ailleurs, cheikh Chamseddine s'est interrogé comment a-t-on pu donner la garde de l'enfant à un homme qui n'a été marié à une femme que pendant trois mois seulement. Comment une femme peut-elle accoucher après trois mois seulement alors que la durée entre le contrat de mariage et la naissance de l'enfant n'était que trois mois. « On n'a pas besoin de la science pour comprendre que l'enfant était le fruit du premier mariage de Farah » dit-il.
Cheikh Chamseddine ajoute que Jacques Scharbook lui avait déclaré qu'il était marié avant et que son mariage avait duré 12 années et qu'il n'avait pas eu d'enfant car, selon lui, son épouse avait un cancer du colon. Chose qui ne tenait pas debout, car la maladie de son épouse ne l'empêchait pas d'avoir des enfants !
Chamseddine a conclu en disant « Il s'est avéré que Scharbook était un malin et un hypocrite. Il est toujours chrétien et par conséquent, son mariage avec Farah est nul. La garde de l'enfant Safia revient à la famille de sa mère musulmane ».
Cheikh Chamseddine Bouroubi souhaite et demande l'intervention le président de la république Abdelaziz Bouteflika afin que Safia revienne chez elle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.