Algérie:Lancement de 105.000 logements AADL à travers le pays (ministre)    Reprise mardi des séances plénières    Abbas menace de mesures judiciaires    Bataille de rue à Kobané    la Tunisie pays de transit de la traite des femmes, selon l'OIM    Fonctionnaires de la Sûreté nationale    Protestation des policiers    "Aucune pression n'est exercée sur l'Anep"    Les Emirats ont levé l'interdiction de visas aux Algériens de moins de 40 ans    Les Crabes seuls invaincus après 7 journées    Le conflit Hannachi-Raouraoua éclate au grand jour    Le rêve des Algériennes prend fin    Alors que Bentaleb a été ménagé pour le match de l'Europa League    Judo - Championnats du Monde 2014 "juniors"    Escalade verbale marocaine contre l'Algérie    Appels à l'arrêt des combats    Ils ont jugé l'avant-projet de loi sanitaire incohérent    Le carrefour des énergies renouvelables    Une vingtaine d'hommes d'affaires autrichiens en visite en Algérie    BRÈVES de l'Est    Le syndicat national affilié au Snapap rend publique une plateforme de revendications    Ce qui attend Sellal au Sud    Une femme et sa nièce égorgées en plein sommeil    Le train est resté en gare    "Il faut stimuler l'enseignement de tamazight à l'école"    L'adaptation cinématographique des oeuvres littéraires en débat à Médéa    Algérie:décès d'un blessé des dernières échauffourées de Berriane    Béjaïa : Une jeune fille enlevée, libérée par les gendarmes    Selon Med Mebarki : Une académie des sciences et des technologies pour bientôt    MCO : Un bon point pour le moral    EL-TARF - Relogement : les représentants des quartiers s'impliquent    Sans relâche de Antoine Bourseiller : La vraie histoire du théâtre français    Association «Les Nomades Algériens» : Sortie découverte au fortin de «Santiago», la semaine prochaine    AIN TEMOUCHENT: Journées cinématographiques «Suicide» décroche le 1er prix    Intérêt nouveau des jeunes pour l'agriculture de montagne    Le début de la purge ?    Solutions politiques avérées : Ne pas faire l'économie de vraies thérapies    François Hollande souhaite une issue rapide des négociations    Il sera aujourd'hui à In Guezzam et Bordj Badji Mokhtar : Sellal reprend son bâton de pèlerin    Mandi se blesse, Boudebouz renoue avec la compétition    Accession de l'Algérie à l'OMC : Le 13ème round des négociations en janvier 2015    Modiano en tête des ventes de romans    Leonardo DiCaprio s'allie à Netflix    Des marques et des nouveautés    Un partenariat de coproduction pour dépasser la simple coopération    EN BREF    L'ANP au four terroriste et au moulin sécuritaire    Le groupe Freeklane et d'autres artistes algériens au Festival    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Cheikh Chamseddine : « Pourquoi m'avez-vous menti Monsieur Scharbook ?
Publié dans Ennahar le 11 - 07 - 2009

Alger- Le prédicateur musulman Cheikh Chamseddine Bouroubi a révélé que l'ancien directeur commercial de la compagnie Renault à Oran, Jacques Scharbook qui s'est converti à l'Islam et choisi pour nom « Farouk » avait menti Le prédicateur musulman Cheikh Chamseddine Bouroubi a révélé que l'ancien directeur commercial de la compagnie Renault à Oran, Jacques Scharbook qui s'est converti à l'Islam et choisi pour nom « Farouk » avait menti. Il avait menti sur sa conversion à l'Islam, selon le Cheikh, pour avoir le soutien de ce dernier dans l'affaire l'opposant à la famille de sa défunte épouse et avoir la garde de l'enfant Safia.
Cheikh Chamseddine, dans un entretien avec Ennahar, a déclaré que Jacques Scharbook l'avait contacté par un intermédiaire et une rencontre avait été programmée le 13 mai 2008. « Nous nous sommes rencontré à Onze heures et avions discuté pendant trois heures entières », nous dit-il, avant d'ajouter, « Le menteur a essayé durant toute la rencontre de me convaincre qu'il s'était vraiment converti à l'Islam ».
Chamseddine nous dit que la première question qu'il lui avait posée était « Etes vous musulman ? », Scharbook avait répondu : Oui, ajoutant qu'il avait déclaré la Chahada devant un Imam à Arzew, Oran. Chamseddine a contacté l'Imam par téléphone pour s'assurer que ce dernier avait épousé Farah Belhoucine selon légalement le rite musulman.
Par ailleurs, cheikh Chamseddine s'est interrogé comment a-t-on pu donner la garde de l'enfant à un homme qui n'a été marié à une femme que pendant trois mois seulement. Comment une femme peut-elle accoucher après trois mois seulement alors que la durée entre le contrat de mariage et la naissance de l'enfant n'était que trois mois. « On n'a pas besoin de la science pour comprendre que l'enfant était le fruit du premier mariage de Farah » dit-il.
Cheikh Chamseddine ajoute que Jacques Scharbook lui avait déclaré qu'il était marié avant et que son mariage avait duré 12 années et qu'il n'avait pas eu d'enfant car, selon lui, son épouse avait un cancer du colon. Chose qui ne tenait pas debout, car la maladie de son épouse ne l'empêchait pas d'avoir des enfants !
Chamseddine a conclu en disant « Il s'est avéré que Scharbook était un malin et un hypocrite. Il est toujours chrétien et par conséquent, son mariage avec Farah est nul. La garde de l'enfant Safia revient à la famille de sa mère musulmane ».
Cheikh Chamseddine Bouroubi souhaite et demande l'intervention le président de la république Abdelaziz Bouteflika afin que Safia revienne chez elle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.