Le taux de participation revu à la baisse    Il rejette les résultats proclamés par le conseil constitutionnel    Il s'est engagé à s'adresser au peuple prochainement    À une semaine de l'échéance de la médiation washingtonienne    Washington enverra des troupes en Europe    Malgré une légère amélioration sur le plan sécuritaire    Les canaris effectueront un périlleux déplacement demain à l'Arba    Affaire USMMH-USMBA    Ligue 2 (26e journée)    Ansej    Elle avait été transférée dans une clinique privée    L'allaitement réduirait le risque de maladies cardiovasculaires, selon une étude    Clarifications de Mohamed Chafik Mesbah    Algérie:faire de la PME un axe stratégique de développement local (FCE)    Marrakech veut attirer 3,8 millions de touristes par an à l'horizon 2018    Algérie - L'opérateur de téléphonie mobile Djezzy sera introduit, à terme, en Bourse    Maroc:le directeur de la Bibliothèque Nationale élu à la tête du Réseau Francophone Numérique    La 15e édition ouvre ses portes aux exposants algériens et étrangers    «J'ai eu trois millions de voix»    Hannachi fait appel    Un résultat net en hausse au 1er trimestre à 79 millions de dollars    Projet de reconstruction du navire historique «Raïs Hamidou»    Erdogan présente les condoléances de la Turquie    L'ambassadeur américain à Alger rend visite au CRA    Décryptage du vote de notre émigration    De terrain en terrain    Washington et Téhéran exposent leurs arguments    Algérie - Côte d'Ivoire les 30 avril et 3 mai à Alger    Le FC Barcelone obtient un sursis    "Il n'y aura pas d'exception pour Ghardaïa"    L'heure de rendre des comptes    3000 tonnes de viande arrivent    Bougherra buteur contre Tabriz    Un général tué dans un attentat au Caire    "La guerre d'Algérie" n'est pas finie à Cannes    Promotion du matériau local    Rachid Taha au programme    Enlèvement d'un Algérien au Soudan : L'Algérie suit de très près la situation    Selon l'ONS : Hausse de plus de 11 % de la valeur des importations de marchandises en 2013    Bourses : Les marchés européens en hausse    Corées : Le Nord pourrait préparer un 4e essai nucléaire, selon Séoul    Oran : 3,5 milliards DA pour réaliser un abri de pêche à Cap Blanc    Plusieurs projets pour Hussein Dey    Tamma rate la 5e place qualificative aux JOJ-2014    La CNAS a lancé un sondage d'opinion sur ses prestations    Le patrimoine attend toujours une réelle et pérenne prise en charge    Pourquoi interroger le passé, l'avenir n'est-il pas plus important ?    Skikda s'invite à la capitale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Cheikh Chamseddine : « Pourquoi m'avez-vous menti Monsieur Scharbook ?
Publié dans Ennahar le 11 - 07 - 2009

Alger- Le prédicateur musulman Cheikh Chamseddine Bouroubi a révélé que l'ancien directeur commercial de la compagnie Renault à Oran, Jacques Scharbook qui s'est converti à l'Islam et choisi pour nom « Farouk » avait menti Le prédicateur musulman Cheikh Chamseddine Bouroubi a révélé que l'ancien directeur commercial de la compagnie Renault à Oran, Jacques Scharbook qui s'est converti à l'Islam et choisi pour nom « Farouk » avait menti. Il avait menti sur sa conversion à l'Islam, selon le Cheikh, pour avoir le soutien de ce dernier dans l'affaire l'opposant à la famille de sa défunte épouse et avoir la garde de l'enfant Safia.
Cheikh Chamseddine, dans un entretien avec Ennahar, a déclaré que Jacques Scharbook l'avait contacté par un intermédiaire et une rencontre avait été programmée le 13 mai 2008. « Nous nous sommes rencontré à Onze heures et avions discuté pendant trois heures entières », nous dit-il, avant d'ajouter, « Le menteur a essayé durant toute la rencontre de me convaincre qu'il s'était vraiment converti à l'Islam ».
Chamseddine nous dit que la première question qu'il lui avait posée était « Etes vous musulman ? », Scharbook avait répondu : Oui, ajoutant qu'il avait déclaré la Chahada devant un Imam à Arzew, Oran. Chamseddine a contacté l'Imam par téléphone pour s'assurer que ce dernier avait épousé Farah Belhoucine selon légalement le rite musulman.
Par ailleurs, cheikh Chamseddine s'est interrogé comment a-t-on pu donner la garde de l'enfant à un homme qui n'a été marié à une femme que pendant trois mois seulement. Comment une femme peut-elle accoucher après trois mois seulement alors que la durée entre le contrat de mariage et la naissance de l'enfant n'était que trois mois. « On n'a pas besoin de la science pour comprendre que l'enfant était le fruit du premier mariage de Farah » dit-il.
Cheikh Chamseddine ajoute que Jacques Scharbook lui avait déclaré qu'il était marié avant et que son mariage avait duré 12 années et qu'il n'avait pas eu d'enfant car, selon lui, son épouse avait un cancer du colon. Chose qui ne tenait pas debout, car la maladie de son épouse ne l'empêchait pas d'avoir des enfants !
Chamseddine a conclu en disant « Il s'est avéré que Scharbook était un malin et un hypocrite. Il est toujours chrétien et par conséquent, son mariage avec Farah est nul. La garde de l'enfant Safia revient à la famille de sa mère musulmane ».
Cheikh Chamseddine Bouroubi souhaite et demande l'intervention le président de la république Abdelaziz Bouteflika afin que Safia revienne chez elle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.