Suffit-il d'une semonce pour conjurer la menace islamiste ?    Une détention et des zones d'ombre : Confessions de l'avocat du général Hassan    TIARET: La ministre des PTIC met en garde    Algérie-Turquie : Un complexe intégré des textiles à Relizane    Le ministre des Travaux publics à Oran : Le péage, les retards et «l'affaire» Coojal    Algérie, Niger et Tchad : Rencontre tripartite sur la Libye à Alger    Drames de l'immigration : Le petit AYLAN n'est pas une fiction    J.M 2021 : Du beau monde pour célébrer la victoire    Eliminatoires de la CAN-2017: Lesotho-Algérie à J-1 , Les Verts depuis hier à Maseru    Raissi: «Je n'ai pas menacé de partir»    MEDEA: La rentrée scolaire sous la loupe    Rentrée scolaire : Plan spécial pour renforcer la sécurité devant les écoles    El Oued : Près de 15 500 téléphones portables saisis    Les larmes de crocodile ne feront pas revenir le petit naufragé syrien    Hommage    Développement local: «Réunion d'urgence» pour une nouvelle feuille de route    Benghebrit: Donner à tous les élèves les mêmes chances de réussite en consacrant les concepts d'équité et de qualité    CAF C1 :- Poules - Programme de la 6ème journée    Maroc : Les Marocains ont voté ce vendredi lors d'élections locales    Crise Libyenne : Ouverture de la nouvelle session de pourparlers de paix    Comité de l'ua sur les TIC : L'Algérie élue à la vicepr ésidence du bureau    Intel : Investissement dans la recherche sur l'informatique quantique    Concurrence entre producteurs et importateurs    Prix du pétrole : Baisse dans un marché prudent avant l'emploi américain    Grèce : Le pays ne pourra pas rembourser sa dette    Equipe nationale : Pas de préparation pour le synthétique ?    Mahrez en course pour le trophée du meilleur joueur africain    La sélection olympique poursuit son stage à Sidi-Moussa    Plus de 100 kg de drogue saisis    Solidarité agissante de l'Etat    102 morts et 876 blessés en une semaine    Otto Perez remet sa démission    Un fragment d'aile retrouvé à La Réunion    Slimani opérationnel face au Lesotho    Ces images iconiques qui interpellent les consciences !    Taylor Swift, la grande gagnante    Constantine 2015 : la chanteuse tunisienne Chahrazed Helal fait chavirer le public    Les conditions d'une sortie de crise garantie    Combien de Aylan Kurdi doivent mourir pour faire bouger le monde et l'    Prisons : les cellules du terrorisme    Béjaïa : les gardes communaux s'organisent pour la manifestation du 13 septembre    Madani Mezrag veut «défoncer les portes»    Voter en France ou ailleurs est un acte citoyen important    Invitée de Radio M, Nacera Dutour revient sur le long combat des familles de disparus en Algérie    PTIC à Tiaret : les prestations de service à Tiaret restent en deçà des investissements (ministre)    Boudjemâa El Ankis nous quitte :Un vie au service du chaâbi    La scène artistique perd un des monuments de la chanson châabi (Bouteflika)    Algérie-Turquie:accord de partenariat portant sur la réalisation d'un complexe intégré des textiles à Relizane    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Cheikh Chamseddine : « Pourquoi m'avez-vous menti Monsieur Scharbook ?
Publié dans Ennahar le 11 - 07 - 2009

Alger- Le prédicateur musulman Cheikh Chamseddine Bouroubi a révélé que l'ancien directeur commercial de la compagnie Renault à Oran, Jacques Scharbook qui s'est converti à l'Islam et choisi pour nom « Farouk » avait menti Le prédicateur musulman Cheikh Chamseddine Bouroubi a révélé que l'ancien directeur commercial de la compagnie Renault à Oran, Jacques Scharbook qui s'est converti à l'Islam et choisi pour nom « Farouk » avait menti. Il avait menti sur sa conversion à l'Islam, selon le Cheikh, pour avoir le soutien de ce dernier dans l'affaire l'opposant à la famille de sa défunte épouse et avoir la garde de l'enfant Safia.
Cheikh Chamseddine, dans un entretien avec Ennahar, a déclaré que Jacques Scharbook l'avait contacté par un intermédiaire et une rencontre avait été programmée le 13 mai 2008. « Nous nous sommes rencontré à Onze heures et avions discuté pendant trois heures entières », nous dit-il, avant d'ajouter, « Le menteur a essayé durant toute la rencontre de me convaincre qu'il s'était vraiment converti à l'Islam ».
Chamseddine nous dit que la première question qu'il lui avait posée était « Etes vous musulman ? », Scharbook avait répondu : Oui, ajoutant qu'il avait déclaré la Chahada devant un Imam à Arzew, Oran. Chamseddine a contacté l'Imam par téléphone pour s'assurer que ce dernier avait épousé Farah Belhoucine selon légalement le rite musulman.
Par ailleurs, cheikh Chamseddine s'est interrogé comment a-t-on pu donner la garde de l'enfant à un homme qui n'a été marié à une femme que pendant trois mois seulement. Comment une femme peut-elle accoucher après trois mois seulement alors que la durée entre le contrat de mariage et la naissance de l'enfant n'était que trois mois. « On n'a pas besoin de la science pour comprendre que l'enfant était le fruit du premier mariage de Farah » dit-il.
Cheikh Chamseddine ajoute que Jacques Scharbook lui avait déclaré qu'il était marié avant et que son mariage avait duré 12 années et qu'il n'avait pas eu d'enfant car, selon lui, son épouse avait un cancer du colon. Chose qui ne tenait pas debout, car la maladie de son épouse ne l'empêchait pas d'avoir des enfants !
Chamseddine a conclu en disant « Il s'est avéré que Scharbook était un malin et un hypocrite. Il est toujours chrétien et par conséquent, son mariage avec Farah est nul. La garde de l'enfant Safia revient à la famille de sa mère musulmane ».
Cheikh Chamseddine Bouroubi souhaite et demande l'intervention le président de la république Abdelaziz Bouteflika afin que Safia revienne chez elle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.