Nouvelle vague de dissidence au RND: «Ouyahia a été trop loin dans son coup d'Etat»    Ben labène    En quatre mois: Baisse de près de 70 % des véhicules importés    Constantine - 434 logements LSP en chantier depuis 1992: Sit-in des souscripteurs devant la wilaya    A la veille de la réunion de l'OPEP, le baril franchit les 50 dollars    Alger entre Washington et Paris    Netanyahu effraie même les militaires israéliens    JO 2016 - Amar Brahmia: « Il n'existe aucun différend entre le COA et les fédérations »    RC Kouba: L'espoir d'un renouveau renaît    IRB Sougueur: Retour à la case départ    Tlemcen: Préserver l'identité de l'Algérie à l'école    Enquête de la FOREM: Le tabagisme fait un tabac en milieu hospitalier    Avec trois secousses par jour: L'Algérie dans une zone de sismicité modérée    Mostaganem: Les travaux du congrès international du soufisme ouverts    Retour sur une randonnée pas comme les autres    "Bassma djazaïria" entre dans la course    Le Sénat expédie son agenda    Les Verts peaufinent les derniers réglages    Lahoulou victorieux malgré la blessure    La LFP établit un contrat-type pour les entraîneurs    Des députés dénoncent la "mafia des enchères"    Les forces irakiennes entrent dans Falloujah    Le parti libertarien dévoile son candidat    Solidarité avec le peuple sahraoui    Le fondateur de Canal+ tire sa révérence    Le site de "Bélier de Boualem" classé bien culturel    Souhila... Ce n'est qu'un au revoir    Les travaux empêchent les candidats d'arrivér à l'heure : Une chance ratée à cause de raisons "incompréhensibles" à Aïn Defla    Les spécialistes indiquent depuis Bouira : L'enfant atteint d'autisme doit être pris en charge dès les premiers mois    Pour ceux qui n'ont pas de passeport biométrique : Le gouvernement facilite l'entrée en Algérie    Manchester United : Entre 13 et 20 millions d'euros par saison pour Mourinho    "Les jardins de Tunis-la Manouba" : Habib Essid donne le coup d'envoi    Usine de montage Hyundai de Batna: Entrée en production "très prochainement"    Matches amicaux : L'Allemagne coule face à la Slovaquie (1-3)    La première du genre entre les deux pays    La nouvelle coalition de Netanyahu menacée    L'ex-président tchadien condamné à la prison à vie    Une réplique d'une magnitude de 4,3    Le site Tariki de la GN, dédié au trafic routier, n'est pas encore opérationnel    Découverte d'une cache d'armes    Attention aux retardataires !    Des études techniques exhaustives pour les futurs projets de routes    Bouteflika présente ses condoléances    Autopsie d'un astre    Babzman, une nouvelle revue    La beauté historique et architecturale de Rome    UN COLLOQUE LUI A ÉTÉ CONSACRÉ RÉCEMMENT À L’INPED DE BOUMERDÈS    Décès de Chawki Mostefei : L'Algérie perd une grande personnalité politique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cheikh Chamseddine : « Pourquoi m'avez-vous menti Monsieur Scharbook ?
Publié dans Ennahar le 11 - 07 - 2009

Alger- Le prédicateur musulman Cheikh Chamseddine Bouroubi a révélé que l'ancien directeur commercial de la compagnie Renault à Oran, Jacques Scharbook qui s'est converti à l'Islam et choisi pour nom « Farouk » avait menti Le prédicateur musulman Cheikh Chamseddine Bouroubi a révélé que l'ancien directeur commercial de la compagnie Renault à Oran, Jacques Scharbook qui s'est converti à l'Islam et choisi pour nom « Farouk » avait menti. Il avait menti sur sa conversion à l'Islam, selon le Cheikh, pour avoir le soutien de ce dernier dans l'affaire l'opposant à la famille de sa défunte épouse et avoir la garde de l'enfant Safia.
Cheikh Chamseddine, dans un entretien avec Ennahar, a déclaré que Jacques Scharbook l'avait contacté par un intermédiaire et une rencontre avait été programmée le 13 mai 2008. « Nous nous sommes rencontré à Onze heures et avions discuté pendant trois heures entières », nous dit-il, avant d'ajouter, « Le menteur a essayé durant toute la rencontre de me convaincre qu'il s'était vraiment converti à l'Islam ».
Chamseddine nous dit que la première question qu'il lui avait posée était « Etes vous musulman ? », Scharbook avait répondu : Oui, ajoutant qu'il avait déclaré la Chahada devant un Imam à Arzew, Oran. Chamseddine a contacté l'Imam par téléphone pour s'assurer que ce dernier avait épousé Farah Belhoucine selon légalement le rite musulman.
Par ailleurs, cheikh Chamseddine s'est interrogé comment a-t-on pu donner la garde de l'enfant à un homme qui n'a été marié à une femme que pendant trois mois seulement. Comment une femme peut-elle accoucher après trois mois seulement alors que la durée entre le contrat de mariage et la naissance de l'enfant n'était que trois mois. « On n'a pas besoin de la science pour comprendre que l'enfant était le fruit du premier mariage de Farah » dit-il.
Cheikh Chamseddine ajoute que Jacques Scharbook lui avait déclaré qu'il était marié avant et que son mariage avait duré 12 années et qu'il n'avait pas eu d'enfant car, selon lui, son épouse avait un cancer du colon. Chose qui ne tenait pas debout, car la maladie de son épouse ne l'empêchait pas d'avoir des enfants !
Chamseddine a conclu en disant « Il s'est avéré que Scharbook était un malin et un hypocrite. Il est toujours chrétien et par conséquent, son mariage avec Farah est nul. La garde de l'enfant Safia revient à la famille de sa mère musulmane ».
Cheikh Chamseddine Bouroubi souhaite et demande l'intervention le président de la république Abdelaziz Bouteflika afin que Safia revienne chez elle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.