La diaspora algérienne ne décolère pas    Les mises en garde du Groupe des 19    Aït Yahia (Tizi Ouzou) : Pèlerinage au village de Hocine Aït Ahmed    La première urgence    FA de Cyclisme : L'AGEx aujourd'hui à Alger    Saisie d'importantes quantités de drogue en 2015    La marge bénéficiaire revue à la hausse    Le syndicat des magistrats salue les avancées    Timor-Leste et Sahara occidental    Les étudiants algériens en France se défendent    Ces Algériens d'Allemagne!    Plus d'une centaine de députés non concernés    L'Algérie face à la Mauritanie en avril    L'Afrique soutient Cheikh Salman    Les Crabes tombent à Constantine    La fabrication militaire comme objectif prioritaire    Deux terroristes arrêtés à Skikda et à In Amenas    8000 logements au nouveau pôle urbain de Misserghine    1200 nouveaux cas recensés en 2015    Présentation de la pièce "Al Namlatou el mouchakissa"    Il a fondé le groupe américain "Earth, Wind & Fire"    "Metzeouedj fi otla" au programme    Révision de la Constitution : Vote des deux chambres du Parlement aujourd'hui    Les Sanafirs sur leur lancée    Iran : Le nouvel eldorado touristique ?    La patience d'un orfèvre    Coopération Algéro-Française : Emploi et sécurité sociale en point de mire    Affaire Snowden : Nouvelles révélations sur le renseignement britannique    Une coque pour smartphone enregistrant les... conversations    Google Glass + Lego    La poussette du futur... roule toute seule    Confusion des concepts    La sous-secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères polonaise en visite à Alger    Comme un grain de sable    Les doutes    BRÈVES    L'association TRIA tire la sonnette d'alarme    Ali Fergani fait son come-back à Béjaïa    Des demandes de "PR4bis" traînent depuis deux ans    Le vote à main levée est-il fiable ?    Coupe du monde/Fleuret féminin (32es de finale): large domination des Italiennes et des Russes    ...Culture En Bref...    Un quatuor plastique rend hommage à l'artiste Baya    Projection du doc "Hier, aujourd'hui et demain" de Yamina Chouikh    Education nationale: le concours de recrutement ouvert aux licenciés en sciences de l'information et de la communication    6e Jca: "Hier aujourd'hui et demain" de Yamina Bachir-Chouikh présenté à Alger    Ça chauffe... (I)    Clinton à l'attaque face à son rival démocrate    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des douaniers et des responsables à l'aéroport d'Alger écroués
Publié dans Ennahar le 05 - 11 - 2010

Alger- le juge d'instruction près le tribunal d'El Harrache a ordonné la mise en détention provisoire de neuf douaniers travaillant à l'aéroport international Houari Boumediene. Huit autres douaniers ont été placés sous contrôle judiciaire après leur audition pour avoir touché des pots de vin, vol de marchandise saisie en plus de trahison et d'implication avec les trafiquants dans une affaire de contrebande.
Parmi les douaniers impliqués figure le fils d'un inspecteur de douanes, qui a été arrêté par les services de sécurité au niveau de l'aéroport et présenté le même jour devant le procureur de la république. L'audition des accusés a durée deux jours.
Parmi eux figurent aussi des contrôleurs et des chefs de services de l'aéroport, arrêtés par l'administration des douanes pour enquêter sur leur implication au mois d'avril et présentés devant la justice.
Le chef de l'inspection des douanes au niveau de l'aéroport Houari Boumediene, Kamarsane Dahmane, en sa qualité de représentant de la direction général des douanes a été entendu par le juge, ainsi que cinq autres témoins, en plus des 12 accusés, douaniers et fonctionnaires de l'aéroport Houari Boumediene.
Les faits remontent au mois d'avril dernier lorsque l'unité de renseignement de la direction générale des douanes a reçue des informations sur l'implication de douaniers avec des commerçants (importateurs de vêtements) des pays européens, notamment l'Espagne, le Danemark et la France. Les douaniers ont été arrêtés en flagrant délit en faisant passer des valises sans quelles soient contrôlées en contrepartie de pots de vin qu'ils perçoivent de la part de ces commerçants.
Les accusés ; agents, inspecteurs et chefs de services, ont été alors suspendus de leurs postes en attendant d'être présentés devant la justice.
Selon un responsable de la direction générale des douanes, dans une déclaration à Ennahar, les services de la direction ont entamé une enquête dans le cadre de l'assainissement de l'institution de tous les agents et responsables impliqués dans des affaires de corruption et d'abus de pouvoir. Ce dernier ajoute que pas moins de 100 douaniers sont sanctionnés chaque années pour faute professionnelles de premier degré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.