L'architecture typique de la région s'est effacée au profit d'une urba    Les Algériens éliminés au stade des qualifications    Cap sur l'USM Alger    Tendance à la baisse parmi les universitaires    Salama Assurances enregistre un taux d'évolution de 24% en 2013    Des survivants de la Shoah condamnent les massacres israéliens    Le navire-école «Soummam 937» accoste au port    L'incident survenu au tribunal de Khenchela continue de faire l'événement    Hausse des demandes déposées et baisse du taux de refus    Sofiane Dey expose à Alger    Pouvoir un peu oublié !    «Le stage de Pologne a été bénéfique»    Renforcement des mesures et dispositifs de sécurité    Des cycles de formation au profit de 25 104 enseignants nouvellement reçus    Le Polisario épingle le Maroc    Six pays au rendez-vous les 20 et 21 août    Place à l'assistance aux familles des victimes    Saâdani renonce à attaquer Belayat    Les taxes de la colère    "Le stade de Larba est prêt"    La radio locale fête ses 18 ans    Rafael Nadal forfait    Tirs de roquettes et frappes aériennes reprennent à Ghaza    Nouvelle nuit d'émeutes à Ferguson    L'épidémie d'Ebola s'étend en Afrique de l'Ouest    80.000 euros saisis    Début des épreuves ce week-end à Jijel    Participation active de l'Andi    Sidi Saïd contesté    Sonelgaz rassure ses abonnés    20 août 1955 et 1956 : Deux dates, une cause    Pétition d'un millier d'auteurs allemands    Une tendance inquiétante    L' amazighité, une valeur ajoutée à l'unité nationale    Ni n'avance, ni ne recule    Signature d'une convention de partenariat entre le CRA et l'UGCCA    60 tonnes acheminées d'Oran vers Alger    Les raids sur Tripoli revendiqués par le général Haftar    Combativité économique intensifiée    Trois semaines d'indisponibilité pour Zineddine Ferhat    Faire connaître les produits locaux    Report du sommet extraordinaire de l'UA à Ouagadougou    137 affaires classées par la police    Changement démocratique    FIEVRE APHTEUSE À TIZI-OUZOU    Béjaà ̄a    Conférence de presse du directeur d'Algérie Telecom de Guelma    Il draguait en roulant...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Des douaniers et des responsables à l'aéroport d'Alger écroués
Publié dans Ennahar le 05 - 11 - 2010

Alger- le juge d'instruction près le tribunal d'El Harrache a ordonné la mise en détention provisoire de neuf douaniers travaillant à l'aéroport international Houari Boumediene. Huit autres douaniers ont été placés sous contrôle judiciaire après leur audition pour avoir touché des pots de vin, vol de marchandise saisie en plus de trahison et d'implication avec les trafiquants dans une affaire de contrebande.
Parmi les douaniers impliqués figure le fils d'un inspecteur de douanes, qui a été arrêté par les services de sécurité au niveau de l'aéroport et présenté le même jour devant le procureur de la république. L'audition des accusés a durée deux jours.
Parmi eux figurent aussi des contrôleurs et des chefs de services de l'aéroport, arrêtés par l'administration des douanes pour enquêter sur leur implication au mois d'avril et présentés devant la justice.
Le chef de l'inspection des douanes au niveau de l'aéroport Houari Boumediene, Kamarsane Dahmane, en sa qualité de représentant de la direction général des douanes a été entendu par le juge, ainsi que cinq autres témoins, en plus des 12 accusés, douaniers et fonctionnaires de l'aéroport Houari Boumediene.
Les faits remontent au mois d'avril dernier lorsque l'unité de renseignement de la direction générale des douanes a reçue des informations sur l'implication de douaniers avec des commerçants (importateurs de vêtements) des pays européens, notamment l'Espagne, le Danemark et la France. Les douaniers ont été arrêtés en flagrant délit en faisant passer des valises sans quelles soient contrôlées en contrepartie de pots de vin qu'ils perçoivent de la part de ces commerçants.
Les accusés ; agents, inspecteurs et chefs de services, ont été alors suspendus de leurs postes en attendant d'être présentés devant la justice.
Selon un responsable de la direction générale des douanes, dans une déclaration à Ennahar, les services de la direction ont entamé une enquête dans le cadre de l'assainissement de l'institution de tous les agents et responsables impliqués dans des affaires de corruption et d'abus de pouvoir. Ce dernier ajoute que pas moins de 100 douaniers sont sanctionnés chaque années pour faute professionnelles de premier degré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.