5 terroristes, dont 4 femmes, capturés    APN : les débats commencent timidement    Les appréhensions des consommateurs    Ahmed Saci reçoit des professionnels et des syndicats de son secteur    Deux ONG exhortent à la mobilisation contre le racisme    Arabie Saoudite : le coup de force du roi Salmane    Le Conseil de sécurité parvient à un consensus    Le MCA à 3 points des quarts de finale    Badou Zaki rêve d'offrir une septième couronne au CRB    Le chargé de communication promu SG de la FAF    "Le nouveau système pédagogique mérite un sacrifice"    Fin de cavale pour le meurtrier de Taghzout    Des armes et des voitures récupérées    AS Monaco : Boukholda va rejoindre le LOSC et Bielsa    USA : Trump est un «psychopathe» selon Pyongyang    Oran : Des agents «Ask Me» pour guider les visiteurs    Omnisports    Aïd El-Fitr : la friperie, ce plan «B»    Alger /Bus, trains et taxis : ça roule pendant l'Aïd    News People    «Avoir 20 ans» : Spectacle algéro-français en préparation    Les assurances de Tebboune et les doutes de l'opposition    «La baisse des recettes pétrolières a asséché le système bancaire»    Pénurie d'eau : Installation d'une cellule de suivi    Belles leçons de bénévolat et d'entraide    Libye : Ghassan Salamé nommé envoyé de l'ONU    Youssef Chahed déjoue le plan de Mohammed VI    Cheikh Ben Badis et les idées reçues    Aghbalou : Le théâtre amazigh à l'honneur    Quand le Pouvoir méprise ses médias    Plan d'action du gouvernement Tebboune: L'opposition entre réserves et propositions    13es championnats d'Afrique juniors d'athlétisme: Tlemcen fin prête pour le rendez-vous continental    Après l'avance de la date de versement des pensions de retraite en prévision de l'Aïd : Entre satisfactions et réalité amère des retraités    Economie française : La croissance va s'affermir en 2017, prédit l'Insee    Fake news, rumeur et manipulation    Le TAS force la main à la FAF    Espace audiovisuel: le quiproquo!    Combien la baguette, khouya?    La bataille a déjà commencé    Les partis de la majorité optimistes    Bruxelles a évité le pire dans une "attaque terroriste"    Le groupe "Babylone" au programme    Le public séduit    La représentante du Centre du patrimoine mondial de l'Unesco à Alger    «Adapter les dispositifs aux besoins sécuritaires de la région»    Radjaâ éliminé au 3e tour des qualifications    Tebboune : «Renforcer la coopération entre le Gouvernement et le Parlement»    Arrestation des criminels et large condamnation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des douaniers et des responsables à l'aéroport d'Alger écroués
Publié dans Ennahar le 05 - 11 - 2010

Alger- le juge d'instruction près le tribunal d'El Harrache a ordonné la mise en détention provisoire de neuf douaniers travaillant à l'aéroport international Houari Boumediene. Huit autres douaniers ont été placés sous contrôle judiciaire après leur audition pour avoir touché des pots de vin, vol de marchandise saisie en plus de trahison et d'implication avec les trafiquants dans une affaire de contrebande.
Parmi les douaniers impliqués figure le fils d'un inspecteur de douanes, qui a été arrêté par les services de sécurité au niveau de l'aéroport et présenté le même jour devant le procureur de la république. L'audition des accusés a durée deux jours.
Parmi eux figurent aussi des contrôleurs et des chefs de services de l'aéroport, arrêtés par l'administration des douanes pour enquêter sur leur implication au mois d'avril et présentés devant la justice.
Le chef de l'inspection des douanes au niveau de l'aéroport Houari Boumediene, Kamarsane Dahmane, en sa qualité de représentant de la direction général des douanes a été entendu par le juge, ainsi que cinq autres témoins, en plus des 12 accusés, douaniers et fonctionnaires de l'aéroport Houari Boumediene.
Les faits remontent au mois d'avril dernier lorsque l'unité de renseignement de la direction générale des douanes a reçue des informations sur l'implication de douaniers avec des commerçants (importateurs de vêtements) des pays européens, notamment l'Espagne, le Danemark et la France. Les douaniers ont été arrêtés en flagrant délit en faisant passer des valises sans quelles soient contrôlées en contrepartie de pots de vin qu'ils perçoivent de la part de ces commerçants.
Les accusés ; agents, inspecteurs et chefs de services, ont été alors suspendus de leurs postes en attendant d'être présentés devant la justice.
Selon un responsable de la direction générale des douanes, dans une déclaration à Ennahar, les services de la direction ont entamé une enquête dans le cadre de l'assainissement de l'institution de tous les agents et responsables impliqués dans des affaires de corruption et d'abus de pouvoir. Ce dernier ajoute que pas moins de 100 douaniers sont sanctionnés chaque années pour faute professionnelles de premier degré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.