MCA :Ghrib : «Innocent, Chaouchi est victime d'un complot»    Ghezzal «Le coach peut compter sur moi face aux Seychelles»    Les Verts dans un paradis aux Seychelles    Quelle part d'incertitudes ?    USA : Janet Yellen promet une hausse des taux "dans les prochains mois"    La ville la plus chaude de la planète    La grande question    Communes agricoles: l'éternel endettement    Mauritanie : La grève à la grande mine d'or de Tasiast se poursuit    Tunisie : Les compétences tunisiennes peuvent être recrutées par le Koweït    Et Daesh est toujours là    Nord du Mali : Cinq soldats maliens tués et quatre blessés dans l'explosion d'une mine    Nucléaire: l'utopie Obama!    L'ONU encourage le rapprochement    Maroc : Le tribunal européen a été très clair dans son jugement    Adhésion de la Turquie à l'UE: Parcours d'obstacles ou jeu de dupes?    Les premiers jalons juridiques de la Constitution    L'Arav victime de sa sagesse et de sa vieillesse    Saâdani baisse le ton à Maghnia    Le GS Pétroliers conserve son titre    Equipe nationale : Hanni ambitionne d'effectuer ses débuts contre les Seychelles    La Saoura entre dans l'histoire    Le HBCB et le REH accèdent en division excellence    Fête du tapis à Tiaret : 37 artisans y participent    Quatre personnes se noient dans une mare d'eau    Des citoyens exigent le départ du maire et de son équipe    25.000 candidats aux épreuves    Le 4 juin à Oran    Au menu du Festival du film africain de Galway    Le français indésirable dans les universités algériennes?    Benghebrit : «Toutes les mesures sont prises pour assurer le bon déroulement»    Le président Bouteflika félicite son homologue Mutalu Teshome    Deux narcotrafiquants arrêtés et 19 quintaux de kif traité saisis    16e partie    François Hollande et Manuel Valls restent inflexibles    Les civils pris au piège de la guerre contre Daech    67e partie    Une base aérienne de fret prochainement à Annaba    Remise des prix aux lauréats    La délicate mission de Benhamadi    La présence de Khelil fait polémique    Remise des clés lundi à Alger    Les islamo-conservateurs continuent de chahuter l’émancipation de la femme en Algérie    Boutlelis, Sidi El Hasni et RN4: Onze blessés dans trois accidents de la route    Il a des retombées bénéfiques dans de multiples domaines / Tri sélectif des déchets : où on est-on ?    Visite d’une délégation de l’institut Français des hautes études en sécurité    Théâtre : «Ana Djazairi» en tournée durant le mois sacré    ACTUCULT    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Soldes : Haro sur le centre commercial de Bab Ezzouar
Publié dans Horizons le 21 - 01 - 2011

Depuis le 1er janvier, date de lancement des soldes d'hiver, les magasins du centre des affaires de Bab Ezzouar ne désemplissent pas. C'est le rush. Hommes, femmes, jeunes et moins jeunes s'y précipitent à la recherche de la bonne occasion. Les rabais, affichés ostensiblement sur les devantures entre 10 et 70%, concernent vêtements, articles de sport, literie, montres et bijoux. Au sortir des échoppes des marques « Dixit », « Jeune et Jolie » ou encore « Fashion Planet », les clients affichent des mines satisfaites. Une quadragénaire se présentant à la caisse et devant la remise de 75 % pratiquée sur un pull dont le prix est passé de 1200 DA à 360 DA a demandé à la caissière de stopper le calcul de la facture et est partie en courant chercher d'autres produits. Une autre vient de payer 1680 DA sur un prix initial de 2400 DA.
Les prix affichés ont donné le tournis à plus d'une. Dans un magasin de luxe, le vendeur a enregistré en cette journée du jeudi la vente de 22 articles. « Certaines personnes optent pour plusieurs articles à la fois. Le pic des ventes est attendu pour ce week-end bien que les plus avisés aient fait leurs emplettes dès l'annonce des soldes », explique-t-il. Néanmoins, certains articles ne sont pas concernés par les soldes. « C'est une nouvelle collection de l'année 2011 et nous venons juste des les recevoir », explique une vendeuse de vêtements en réfutant par la même occasion que les soldes touchent uniquement les articles démodés ou de mauvaise qualité.
« C'est une pratique réglementée par des textes de loi précis et est appliquée aux produits de fin de série », assure-t-elle. Mais comment savoir si ces articles sont réellement soldés aux taux indiqués ? Le responsable des ventes du magasin de la marque de vêtements « Dixit » atteste que la baisse de prix des articles mis en vente est respectée.
« Ceci est évident sur le ticket de caisse où l'ancien prix, la remise et le nouveau prix sont calculés sur place et sur chaque produit concerné par les soldes. D'autres préfèrent barrer l'ancien prix et placent une deuxième étiquette sur l'article », souligne-t-il. Une chose est certaine : les soldes d'hiver, ouverts jusqu'au 28 du mois courant, sont, pour bon nombre de personnes, synonyme d'affaires à saisir. De quoi renouveler sa garde robe en attendant les soldes du printemps.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.