Où sont passées les instructions de Sellal ?    Taxe de voyage introduite par la Tunisie    Abrogation de l'article 87 bis    L'usine Renault Algérie inaugurée le 10 novembre prochain    Le Ministre de la santé jeudi à Tizi Ouzou    Démantèlement d'un réseau d'Emigration clandestine    Tunisie:Arrestation de trois individus et saisie de 34 fusils de chasse à Ben Guerdane    ESS - TP Mazembe à huis clos : Un complot de la CAF, selon Hammar    Football - Ligue 1 : Le RCA, l'ASO et l'USMBA sous pression    Technologies avancées :Des décisions d'éligibilité pour 32 jeunes entrepreneurs    El Tarf : Fin du conflit à l'APC de Bougous    Son aviation a bombardé la région de Mossoul : La France entre en guerre en Irak    Alger met en échec le projet français d'intervention étrangère en Libye    Aïn Témouchent : Trois accidents dont deux mortels en 24 heures    Naâma : Plus de 7 quintaux de viande avariée saisis dans une cité U    Ebola: les aéroports dotés d'un tapis de détection de la fièvre    L'Ecosse fait planer le spectre de la contagion    Festival international de la BD sous le slogan «Le Mondial des Bulles    Emotions en crescendo au 6e Festival international de musique symphoni    Espagne    MOYEN-ORIENT    Le pouvoir égyptien accusé d'abus    EnquÃate-Témoignages    Football    Il est leader du classement des buteurs    Un retard inexpliqué    Rainford Kalaba :    Les Chélifiens dans l'obligation de réagir    Le coup de bill’art du Soir    Skikda    ACTUCULT    El Amraouia de Tizi Ouzou en concert    Les raisons de la réaction du patron de France 24    Le Sewé attend de pied ferme l'AC Léopards    ELEVES RECALES DE L’ACADEMIE D’ALGER-CENTRE    Une erreur ça se corrige    L'APN forme des cadres burkinabés    ADHÉSION DE L’ALGÉRIE À L’OMC    La Turquie ouvre sa frontière aux Kurdes    Trucs et astuces    l'Algérie gagne 4 places    Le projet toujours en phase d'étude    Wall Street finit en hausse avec des records    USA : Hausse surprise des stocks de brut    Bravofly Rumbo : Bénéfice semestriel amputé de moitié, objectifs confirmés    Le SG du MAE rend hommage au défunt    La légende Mohamed-Tahar Fergani donne le ton    La promesse du ministre de la Formation professionnelle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Soldes : Haro sur le centre commercial de Bab Ezzouar
Publié dans Horizons le 21 - 01 - 2011

Depuis le 1er janvier, date de lancement des soldes d'hiver, les magasins du centre des affaires de Bab Ezzouar ne désemplissent pas. C'est le rush. Hommes, femmes, jeunes et moins jeunes s'y précipitent à la recherche de la bonne occasion. Les rabais, affichés ostensiblement sur les devantures entre 10 et 70%, concernent vêtements, articles de sport, literie, montres et bijoux. Au sortir des échoppes des marques « Dixit », « Jeune et Jolie » ou encore « Fashion Planet », les clients affichent des mines satisfaites. Une quadragénaire se présentant à la caisse et devant la remise de 75 % pratiquée sur un pull dont le prix est passé de 1200 DA à 360 DA a demandé à la caissière de stopper le calcul de la facture et est partie en courant chercher d'autres produits. Une autre vient de payer 1680 DA sur un prix initial de 2400 DA.
Les prix affichés ont donné le tournis à plus d'une. Dans un magasin de luxe, le vendeur a enregistré en cette journée du jeudi la vente de 22 articles. « Certaines personnes optent pour plusieurs articles à la fois. Le pic des ventes est attendu pour ce week-end bien que les plus avisés aient fait leurs emplettes dès l'annonce des soldes », explique-t-il. Néanmoins, certains articles ne sont pas concernés par les soldes. « C'est une nouvelle collection de l'année 2011 et nous venons juste des les recevoir », explique une vendeuse de vêtements en réfutant par la même occasion que les soldes touchent uniquement les articles démodés ou de mauvaise qualité.
« C'est une pratique réglementée par des textes de loi précis et est appliquée aux produits de fin de série », assure-t-elle. Mais comment savoir si ces articles sont réellement soldés aux taux indiqués ? Le responsable des ventes du magasin de la marque de vêtements « Dixit » atteste que la baisse de prix des articles mis en vente est respectée.
« Ceci est évident sur le ticket de caisse où l'ancien prix, la remise et le nouveau prix sont calculés sur place et sur chaque produit concerné par les soldes. D'autres préfèrent barrer l'ancien prix et placent une deuxième étiquette sur l'article », souligne-t-il. Une chose est certaine : les soldes d'hiver, ouverts jusqu'au 28 du mois courant, sont, pour bon nombre de personnes, synonyme d'affaires à saisir. De quoi renouveler sa garde robe en attendant les soldes du printemps.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.