Le dialogue reprendra demain    Mahmoud Abbas menace de dissoudre l'Autorité    Les costumes nuptiaux renaissent au Palais de la culture    JIJEL : La famille d'un terroriste retrouvée dans une casemate à El-Aouana    Oran : Un jeune homme poignarde mortellement son ami    Le déploiement de la 3G en Algérie a été le plus rapide au niveau maghrébin    Championnat d'Afrique d'escrime (3e journée)    Reprise sous tension    L'Unpef boycotte le dialogue, la grève de trois jours maintenue    Après les crues dévastatrices, la ville est sans eau    Le Maroc toujours en tête des producteurs de résine de cannabis en Afrique    Les députés protestent à l'intérieur de l'hémicycle    Agroalimentaire : Les Espagnols ont beaucoup à apporter à la filière    Marché des hydrocarbures : Les prix en légère baisse    Foulées des gazelles : une participation nombreuse attendue    CS Constantine : Laïche out, Bracci arrive en urgence    APN : Le projet de révision de la Constitution au menu ?    Le cordonnier mal chaussé    Horoya Conakry-ASO : Le match aller à Bamako    Tizi Ouzou : Deux peines capitales pour enlèvement suivi d'assassinat    Journée internationale de la Protection Civile : Commémoration à Ghardaïa    Gaz de schiste : Illizi et Ouargla se solidarisent avec In Salah    Maroc: Le président du Gabon reçoit les ministres marocains des affaires étrangères et de l'économie    Les USA souhaitent renforcer leur liens économiques avec l'Algérie    12 pièces au programme    Le Mali champion d'Afrique    L'EN U21 garçons et U20 filles qualifiées    17e réunion sur la lutte antiterroriste    L'Algérie appelle à lancer les négociations    Bounedjah met Gourcuff dans l'embarras    "L'opposition est hors la loi"    El Wahrani et Cousines aux Etats-Unis    Augmentation de 40% en 2014    COMMUNICATION    ClÃŽture du premier forum d’affaires des entreprises Algéro-Espagnoles    Le Soir du Centre    TAHAR DJAOUT, CE TISSEUR DE LUMIÈRE DE DJOHER AMHIS-OUKSEL    «Floussssse»    Illizi : 70 Egyptiens établis en Libye rapatriés vers leur pays    ADRAR: La préservation des manuscrits en question    Un réseau de soutien démantelé    L'UA salue l'initiative d'Alger    "Eliminer le groupe EI ne veut pas dire qu'on n'aura pas 50 Etats islamiques derrière"    Après les incidents de Tamanrasset et In Salah : Retour au calme    Promotion de la production nationale : L'UNEP exprime sa volonté de s'impliquer davantage    Beihdja Rahal présente son nouvel album    Les élections législatives retardées à cause d'une loi anticonstitutionnelle    Exposition collective «Le Signe» au Centre culturel Mustapha-Kateb    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Soldes : Haro sur le centre commercial de Bab Ezzouar
Publié dans Horizons le 21 - 01 - 2011

Depuis le 1er janvier, date de lancement des soldes d'hiver, les magasins du centre des affaires de Bab Ezzouar ne désemplissent pas. C'est le rush. Hommes, femmes, jeunes et moins jeunes s'y précipitent à la recherche de la bonne occasion. Les rabais, affichés ostensiblement sur les devantures entre 10 et 70%, concernent vêtements, articles de sport, literie, montres et bijoux. Au sortir des échoppes des marques « Dixit », « Jeune et Jolie » ou encore « Fashion Planet », les clients affichent des mines satisfaites. Une quadragénaire se présentant à la caisse et devant la remise de 75 % pratiquée sur un pull dont le prix est passé de 1200 DA à 360 DA a demandé à la caissière de stopper le calcul de la facture et est partie en courant chercher d'autres produits. Une autre vient de payer 1680 DA sur un prix initial de 2400 DA.
Les prix affichés ont donné le tournis à plus d'une. Dans un magasin de luxe, le vendeur a enregistré en cette journée du jeudi la vente de 22 articles. « Certaines personnes optent pour plusieurs articles à la fois. Le pic des ventes est attendu pour ce week-end bien que les plus avisés aient fait leurs emplettes dès l'annonce des soldes », explique-t-il. Néanmoins, certains articles ne sont pas concernés par les soldes. « C'est une nouvelle collection de l'année 2011 et nous venons juste des les recevoir », explique une vendeuse de vêtements en réfutant par la même occasion que les soldes touchent uniquement les articles démodés ou de mauvaise qualité.
« C'est une pratique réglementée par des textes de loi précis et est appliquée aux produits de fin de série », assure-t-elle. Mais comment savoir si ces articles sont réellement soldés aux taux indiqués ? Le responsable des ventes du magasin de la marque de vêtements « Dixit » atteste que la baisse de prix des articles mis en vente est respectée.
« Ceci est évident sur le ticket de caisse où l'ancien prix, la remise et le nouveau prix sont calculés sur place et sur chaque produit concerné par les soldes. D'autres préfèrent barrer l'ancien prix et placent une deuxième étiquette sur l'article », souligne-t-il. Une chose est certaine : les soldes d'hiver, ouverts jusqu'au 28 du mois courant, sont, pour bon nombre de personnes, synonyme d'affaires à saisir. De quoi renouveler sa garde robe en attendant les soldes du printemps.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.