Un terroriste se rend avec un important lot d'armes    Le président Bouteflika reçoit le Premier ministre belge    Hamel évoque à Tunis l'expérience pionnière de l'Algérie    Les prix se maintiendront à 50 dollars en 2017    Cinq millions de cartes électroniques prêtes dès ce mois    « Nous sommes prêts à accompagner l'Algérie »    L'armée reprend Alep    Grande affluence à l'ouverture du 16e Salon AutoWest d'Oran    Des juristes dénoncent le pillage des ressources naturelles    Quatre gardiens de but en stage    La manipulation des produits pyrotechniques est dangereuse    21 individus soupçonnés d'incitation à la haine et à la violence écroués    Musée du moudjahid    « Ce genre de manifestation préservera notre identité »    MARATHON DE 22 RONDES !    Le Barça retrouve sa verve, Naples et Benfica qualifiés    Mini-remaniement du gouvernement    L'ONU préoccupée par la lenteur des progrès    16e salon d’Oran Autowest    L'ambassadeur d'Algérie à Paris dit avoir respecté la procédure    Les cheminots observent une grève surprise    Bentahar instruit les douaniers de faciliter les opérations d'exportation    Les Aigles de Carthage amoindris pour le stage en Espagne    Gymnastique    Comment les ménages peuvent alléger leurs factures    GOURAYA (TIPASA)    Les étudiants ferment les campus d'Aboudaou et de Targa Ouzemour    21 affaires de kidnapping traitées depuis 2003    Arrestation de 40 individus    Benflis appelle à réduire le train de vie de l'Etat "à sa plus simple expression"    Rachid Halet radié du FFS    Des cours en langue et culture amazighes lancés    TR Constantine    7e FICA    Sidi Bel-Abbès: Une recette des impôts cambriolée    Sécurité et fair-play : Les acteurs du football appelés à être impliqués    Accidents de la route : Les agences de contrôle contribuent à l'aggravation de la situation    Commercialisation du café : Un nouveau texte adopté    Projet de la nouvelle loi sanitaire : Il sera présenté aujourd'hui    Blida: Des milliers de pétards saisis    Première victime des tensions entre l'Iran et l'Arabie saoudite    Le trophée remis le 12 décembre    Deux militants appellent au «boycott et au sabotage»    Téhéran s'offusque du maintien des sanctions américaines    "On veut nos fusils!"    Des manuscrits originaux de Dylan et Clapton    Yousra récupérée par le festival de Marrakech    Hommage à un officier de valeur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Soldes : Haro sur le centre commercial de Bab Ezzouar
Publié dans Horizons le 21 - 01 - 2011

Depuis le 1er janvier, date de lancement des soldes d'hiver, les magasins du centre des affaires de Bab Ezzouar ne désemplissent pas. C'est le rush. Hommes, femmes, jeunes et moins jeunes s'y précipitent à la recherche de la bonne occasion. Les rabais, affichés ostensiblement sur les devantures entre 10 et 70%, concernent vêtements, articles de sport, literie, montres et bijoux. Au sortir des échoppes des marques « Dixit », « Jeune et Jolie » ou encore « Fashion Planet », les clients affichent des mines satisfaites. Une quadragénaire se présentant à la caisse et devant la remise de 75 % pratiquée sur un pull dont le prix est passé de 1200 DA à 360 DA a demandé à la caissière de stopper le calcul de la facture et est partie en courant chercher d'autres produits. Une autre vient de payer 1680 DA sur un prix initial de 2400 DA.
Les prix affichés ont donné le tournis à plus d'une. Dans un magasin de luxe, le vendeur a enregistré en cette journée du jeudi la vente de 22 articles. « Certaines personnes optent pour plusieurs articles à la fois. Le pic des ventes est attendu pour ce week-end bien que les plus avisés aient fait leurs emplettes dès l'annonce des soldes », explique-t-il. Néanmoins, certains articles ne sont pas concernés par les soldes. « C'est une nouvelle collection de l'année 2011 et nous venons juste des les recevoir », explique une vendeuse de vêtements en réfutant par la même occasion que les soldes touchent uniquement les articles démodés ou de mauvaise qualité.
« C'est une pratique réglementée par des textes de loi précis et est appliquée aux produits de fin de série », assure-t-elle. Mais comment savoir si ces articles sont réellement soldés aux taux indiqués ? Le responsable des ventes du magasin de la marque de vêtements « Dixit » atteste que la baisse de prix des articles mis en vente est respectée.
« Ceci est évident sur le ticket de caisse où l'ancien prix, la remise et le nouveau prix sont calculés sur place et sur chaque produit concerné par les soldes. D'autres préfèrent barrer l'ancien prix et placent une deuxième étiquette sur l'article », souligne-t-il. Une chose est certaine : les soldes d'hiver, ouverts jusqu'au 28 du mois courant, sont, pour bon nombre de personnes, synonyme d'affaires à saisir. De quoi renouveler sa garde robe en attendant les soldes du printemps.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.