Ouyahia, une cible ?    Tlemcen: Elections locales: 357 listes validées, 14 autres rejetées    Constantine - El Islah appelle au dialogue    Importation : Nouveau tour de vis    Réformes économiques et crise financière: La méthode Ouyahia    Les blanchisseuses du Makhzen    Europe: «Ce grand corps malade»    EN - Avec le soutien des hautes autorités: Madjer s'entoure de toutes les garanties de réussite    Football - Ligue 1: Le CSC en solide leader, le PAC pointe son nez    Ligue 2 : GCM 3 MCEE 0: Une première pour Meriah !    Après les déclarations de Messahel: Crise diplomatique entre Alger et Rabat    Oran: Cinq harraga interceptés    Equilibre alimentaire dans les cantines scolaires des zones défavorisées: Une dizaine d'écoles ciblées par une campagne de sensibilisation    Veto et atrocités!    Un comité antitorture de l'ONU interrompt sa visite    La Centrafrique peine à se relever    Le RND affûte ses armes    Une enseigne qui s'impose    L'innovation récompensée    L'USM El Harrach respire enfin    Bounedjah buteur et passeur contre Al Arabi    Mesut Özil s'annonce à Manchester United    Une mutuelle pour les travailleurs des entreprises du FCE    La femme en politique, une affaire sérieuse    Les dernières retouches    Une cité sans eau depuis quatre ans    Un acquis de taille pour le CHU de Annaba    L'aquaculture séduit de plus en plus d'agriculteurs    "La loi sur la publicité n'est pas sur la table du gouvernement"    Cérémonie de remise des prix    13.000 livres distribués    AT offre un mois gratuit pour tout rechargement ADSL de plus de 5 mois    Des failles sur le reseau WiFi    Le système d exploitationWindows Mobile officiellement mort    «Première Réunion plénière du Groupe de travail du GCTF sur l'Afrique de l'Ouest»    Un espace de réflexion et une force de proposition    Destruction d'une casemate par l'ANP    L'USM Harrach tient, enfin, sa 1re victoire    "Une occasion pour une représentation juste de la femme"    Bouteflika appelle à accélérer la mise en place    Idir de retour à Alger après 38 ans d'absence    Sahara Occidental: Procédure judiciaire à Paris contre Air Transavia    Musique : Idir sur scène à Alger en janvier 2018    Des chœurs syriens chantent Dahmane El Harrachi    Handball : les Verts invités au tournoi des quatre nations    10e édition du festival de la chanson Sétifienne    Un Algérien troisième à un concours de pizza en Italie    Les Forces démocratiques syriennes annoncent la libérationcomplète de Raqqa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Soldes : Haro sur le centre commercial de Bab Ezzouar
Publié dans Horizons le 21 - 01 - 2011

Depuis le 1er janvier, date de lancement des soldes d'hiver, les magasins du centre des affaires de Bab Ezzouar ne désemplissent pas. C'est le rush. Hommes, femmes, jeunes et moins jeunes s'y précipitent à la recherche de la bonne occasion. Les rabais, affichés ostensiblement sur les devantures entre 10 et 70%, concernent vêtements, articles de sport, literie, montres et bijoux. Au sortir des échoppes des marques « Dixit », « Jeune et Jolie » ou encore « Fashion Planet », les clients affichent des mines satisfaites. Une quadragénaire se présentant à la caisse et devant la remise de 75 % pratiquée sur un pull dont le prix est passé de 1200 DA à 360 DA a demandé à la caissière de stopper le calcul de la facture et est partie en courant chercher d'autres produits. Une autre vient de payer 1680 DA sur un prix initial de 2400 DA.
Les prix affichés ont donné le tournis à plus d'une. Dans un magasin de luxe, le vendeur a enregistré en cette journée du jeudi la vente de 22 articles. « Certaines personnes optent pour plusieurs articles à la fois. Le pic des ventes est attendu pour ce week-end bien que les plus avisés aient fait leurs emplettes dès l'annonce des soldes », explique-t-il. Néanmoins, certains articles ne sont pas concernés par les soldes. « C'est une nouvelle collection de l'année 2011 et nous venons juste des les recevoir », explique une vendeuse de vêtements en réfutant par la même occasion que les soldes touchent uniquement les articles démodés ou de mauvaise qualité.
« C'est une pratique réglementée par des textes de loi précis et est appliquée aux produits de fin de série », assure-t-elle. Mais comment savoir si ces articles sont réellement soldés aux taux indiqués ? Le responsable des ventes du magasin de la marque de vêtements « Dixit » atteste que la baisse de prix des articles mis en vente est respectée.
« Ceci est évident sur le ticket de caisse où l'ancien prix, la remise et le nouveau prix sont calculés sur place et sur chaque produit concerné par les soldes. D'autres préfèrent barrer l'ancien prix et placent une deuxième étiquette sur l'article », souligne-t-il. Une chose est certaine : les soldes d'hiver, ouverts jusqu'au 28 du mois courant, sont, pour bon nombre de personnes, synonyme d'affaires à saisir. De quoi renouveler sa garde robe en attendant les soldes du printemps.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.