Beni Mileuk : Deux terroristes abattus    Les représentants de l'UE «venus écouter»    Coupe Interquartiers : Tahmi donnera le coup d'envoi    Education nationale: pas d'effet rétroactif pour l'application des promotions (Benghebrit)    Des échanges commerciaux à intensifier    Adieu l'humoriste et merci...    L'ex-UP cédé au commissariat de l'évènement de 2015    La Tunisie votent pour une présidentielle historique    Réunion de l'Opep sous haute tension, face à la chute du pétrole    Sellal entame une visite de travail au Qatar    Environ 250 immigrés Syriens secourus au large de Chypre-nord    Le dossier de l'Algérie a de «grandes chances» d'être accepté    Le dossier algérien pour 2017 en pôle position    CAN-2017 : un cahier de charges peu contraignant, mais...    La scission au sein du RND consommée à Tizi Ouzou    en bref    Le stress souvent à l'origine de la colopathie fonctionnelle    le petit pois    Planification familiale : des spécialistes soulignent l'importance d'a    20% des enfants connaissent un retard de croissance à cause de la mal    Jactance démocratique en recul    Guerre des mots autour de la «patate»    «Des dysfonctionnements en terme de gestion»    «Des avancées significatives», en attendant mieux    Amar Saâdani charge l'opposition    Le cinéaste Abderrazak Hellal ressuscité    Les Algériens à la découverte de cultures venues d'ailleurs    Selon le quotidien Rossiïskaïa gazeta : Washington insuffle à l'Europe la peur de la Russie    Nucléaire iranien : De nouveaux obstacles dans les négociations    Menace djihadiste : La France en première ligne    Inter Milan : Un derby comme baptême du feu pour Roberto Mancini    Japon : Le déficit commercial s'est réduit de 35,5%    Afrique-pays émergents : donnant, donnant    Tunisie : Création de la première académie de franchise    Coupe Du Monde des Clubs : Younes : "Nous ne craignons personne"    El Oued : Formation en aquaculture pour 4.500 agriculteurs    Boumerdès : Amélioration attendue dans la production d'olives et d'huile    Hassi-Messaoud : Plusieurs projets de développement lancés    Islamisme incontournable ?    Nouvelle promotion de lieutenants de police    Grande commission mixte algéro-qatarie: poursuite des travaux du groupe d'experts    Le leader défie le champion africain    "Cette défaite tombe à pic"    Le cinéma algérien en 10 leçons    DÉBUT DU TROISIÈME ROUND DES NÉGOCIATIONS À ALGER    L’entretien de la semaine    Le Bonjour du «Soir»    L'OPU à la disposition des éditeurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Soldes : Haro sur le centre commercial de Bab Ezzouar
Publié dans Horizons le 21 - 01 - 2011

Depuis le 1er janvier, date de lancement des soldes d'hiver, les magasins du centre des affaires de Bab Ezzouar ne désemplissent pas. C'est le rush. Hommes, femmes, jeunes et moins jeunes s'y précipitent à la recherche de la bonne occasion. Les rabais, affichés ostensiblement sur les devantures entre 10 et 70%, concernent vêtements, articles de sport, literie, montres et bijoux. Au sortir des échoppes des marques « Dixit », « Jeune et Jolie » ou encore « Fashion Planet », les clients affichent des mines satisfaites. Une quadragénaire se présentant à la caisse et devant la remise de 75 % pratiquée sur un pull dont le prix est passé de 1200 DA à 360 DA a demandé à la caissière de stopper le calcul de la facture et est partie en courant chercher d'autres produits. Une autre vient de payer 1680 DA sur un prix initial de 2400 DA.
Les prix affichés ont donné le tournis à plus d'une. Dans un magasin de luxe, le vendeur a enregistré en cette journée du jeudi la vente de 22 articles. « Certaines personnes optent pour plusieurs articles à la fois. Le pic des ventes est attendu pour ce week-end bien que les plus avisés aient fait leurs emplettes dès l'annonce des soldes », explique-t-il. Néanmoins, certains articles ne sont pas concernés par les soldes. « C'est une nouvelle collection de l'année 2011 et nous venons juste des les recevoir », explique une vendeuse de vêtements en réfutant par la même occasion que les soldes touchent uniquement les articles démodés ou de mauvaise qualité.
« C'est une pratique réglementée par des textes de loi précis et est appliquée aux produits de fin de série », assure-t-elle. Mais comment savoir si ces articles sont réellement soldés aux taux indiqués ? Le responsable des ventes du magasin de la marque de vêtements « Dixit » atteste que la baisse de prix des articles mis en vente est respectée.
« Ceci est évident sur le ticket de caisse où l'ancien prix, la remise et le nouveau prix sont calculés sur place et sur chaque produit concerné par les soldes. D'autres préfèrent barrer l'ancien prix et placent une deuxième étiquette sur l'article », souligne-t-il. Une chose est certaine : les soldes d'hiver, ouverts jusqu'au 28 du mois courant, sont, pour bon nombre de personnes, synonyme d'affaires à saisir. De quoi renouveler sa garde robe en attendant les soldes du printemps.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.