Bejaïa fête la police    Le moment de la qualité    Serie A italienne (préparation) Inter Milan : Saphir Taider convoqué pour le stage des Etats-Unis    Algérie-Télécom projette de poser 20 000 km de câbles de fibre optique d'ici à fin 2015 à l'échelle national    Les journées des 1er et 2 Chaoual chômées et payées    94 morts dans des accidents de la circulation en une semaine    Il y aura bien un Aïd cette année    À l'épreuve des droits de l'homme    Boudebouz intéresse Elche    Brahimi signe pour cinq ans    Quel visage pour l'Entente ?    La FAF prépare déjà le voyage des verts en Ethiopie    Son Ambassadeur multiplie les rencontres avec les pouvoirs publics et le patronat    Avec la livraison du barrage Kef Eddir en décembre prochain    Brèves    Crash en Ukraine    Turquie    Prévu du 14 au 17 août prochain à Tanger    NAHD    Installation de la commission provisoire de mise en œuvre de la carte du journaliste professionnel    ... La direction du commerce fait un premier bilan    Fin des travaux de la conférence nationale d'évaluation de la réforme de l'éducation    La population de BEni Zmenzer se mobilise pour la libération de Amar Gada    Sûreté nationale : Sellal salue la qualité de la formation et les sacrifices durant la tragédie nationale    Irak: plus de 75 civils morts depuis début juin dans les opérations de l'armée visant l'EI (HRW)    L'euro stable face au dollar sur les marchés asiatiques    D'autres manifestations sont prévues dans d'autres villes    Les attentats visent notamment les forces de sécurité    Au lendemain de l'incendie à Sétif : Samsung à l'heure du bilan    L'Occident joue l'Autorité palestinienne contre le Hamas    Constructions inachevées : Près de 2.500 dossiers, seulement, régularisés en 5 ans    Ghardaïa : Lueur d'espoir    Concours aujourd'hui pour le recrutement d'enseignants: 10.000 postulants pour 148 postes d'emploi    EL HACHIMIA, HAIZER, BOUDERBALA ET BOUKRAM: 25 ha et 525 arbres fruitiers calcinés    Prise en charge des cancéreux: De souffrances en souffrances    Algérie: Le projet de loi relatif au service national adopté à l'unanimité    Un plan d'action pour booster le théâtre    Crash d'un hélicoptère de l'armée libyenne    Au Brésil, les opérateurs télécoms sont les grands gagnants du Mondial    Suspension des négociations de paix à Brazzaville    Malya Saâdi donne un concert à Alger    Nessma Tv zappe Ghaza et opte pour le Ramadhan    De l'inhumanité du colonialisme...    Une caravane pédagogique pour les jeunes    Hommage au jurisconsulte, Al-Gubrini (1246-1314)    Les Rouge et Noir fin prêts pour la Supercoupe    Le champ politique a joué la carte de son destin !    Mais où est donc passé le glaive de Constantin ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

El-Wissal Coiffure
Publié dans Info Soir le 15 - 06 - 2004

Service Vous avez un local et vous projetez d?ouvrir un salon de coiffure, une adresse : El-Wissal Coiffure.
Créée depuis un an, cette entreprise propose, catalogue à l?appui, tout ce qu?il faut pour équiper un salon de coiffure. Casques, sièges, miroirs, peignes rien ne manque sur la liste d?équipements et de matériels d?El-Wissal Coiffure.
Ainsi, «il suffit de nous communiquer la superficie de votre local, son emplacement et on s?occupe du reste», dira Hakim, gérant du stand basé à Alger-Centre.
Deux renseignements de taille puisque si le premier permet une meilleure occupation de l?espace, en proposant le nombre adéquat de chaises, miroirs et autres matériels, le second permet de connaître la nature du quartier dans lequel veut s?implanter le client dans le but de lui proposer des équipements en fonction du niveau social des habitants.
Ainsi pour un quartier huppé, «nous proposons un équipement haut de gamme ; en revanche, pour un magasin situé dans un quartier populaire, nous conseillons à nos clients des équipements moins coûteux afin qu?ils ne se ruinent pas», dira Hakim.
Ce jeune témoin de l?aventure El-Wissal Coiffure assure que ce genre de commerce n?en est qu?à ses débuts.
«Les coiffeurs sont, pour la plupart, réticents à apporter des nouveautés dans leurs locaux», dira-t-il. «Cependant, ils n?ont pas le choix vu que le client est de plus en plus exigeant, ce qui leur impose d?améliorer leur commerce», ajoutera-t-il. En effet, les locaux modernes et bien décorés attirent plus de clients puisque cela dénote le sérieux et le professionnalisme du coiffeur.
Ce qui augure d?une expansion des commerces de fournisseurs d?équipements pour salons de coiffure. Pour l?heure, seules les grandes villes du pays sont touchées par ce phénomène, mais les petites villes ne sont pas à la traîne.
A cet effet, Hakim nous cite l?exemple de «coiffeurs installés dans d?autres villes qui demandent à leurs connaissances de passage devant notre local de leur apporter des prospectus pour avoir une idée sur les articles proposés».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.