Comment l'Arabie Saoudite va sortir du piège pétrole avant l'Algérie    Sidati plaide pour la mise en oeuvre de mesures permettant de rétablir la pleine fonctionnalité de la Minurso    Festival du film arabe de Corée du sud: le réalisateur algérien Merzak Allouache à l'honneur    Classement Fifa : l'Algérie conserve sa 33e place mondiale, l'Argentine toujours en tête    Bouira: opération de recheche d'un enfant mineur disparu à Ain Bessam    CSC / Sameur : «J'accorde la priorité au CSC à condition qu'on m'invite à rempiler»    Filipe Luis: « Simeone a changé toute l'histoire récente de l'Atlético »    Début des travaux du congrès extraordinaire du RND à l'Aurassi    DOCUMENT- El-Khabar, un patrimoine vendu à 406 milliards !    Leicester : les joueurs vont aller à...Las Vegas !    Le chantage se poursuit    Réactions    La Protection civile fin prête    El Affroun : Un club pour les chercheurs en psychologie    La FIJ solidaire    Histoire de deux tragédies    Le grand bleu    Tabagisme : 45 Algériens en meurent chaque jour    MOB : Ultimes réglages avant l'ES Tunis : Les défections inquiètent Amrani    Syrie / Une trêve a été conclue hier : Alep, le silence des armes    Alger / Relogement : Bientôt une autre opération    Ayrault et Steinmeïer réitèrent le soutien européen    Prolongation des contrôles aux frontières intérieures pour cinq pays    10 morts et 22 blessés en 24 heures    Participation des huit filiales du groupe Benhamadi    MFG vise une production de 1 400 tonnes/jour    La voie est libre pour l'investiture républicaine de Donald Trump    3e colloque national en didactique des langues étrangères    Cri des hommes libres pour défendre l'Algérie des libertés    Skikda: Les terroristes en déroute, échec d'une tentative de fuite    Photo de Bouteflika: Valls plaide sa bonne foi auprès de Sellal    9ème édition du tournoi de football de la presse nationale: Une totale réussite    Constantine - Les candidats au bac attendent toujours leurs cartes biométriques    Maladies saisonnières: Le dispositif d'alerte activé    400 migrants rapatriés chez eux    Importation des produits alimentaires et du ciment : Les prix continuent leurs baisses sur les 2 premiers mois 2016    Des parlementaires contre-attaquent    Séminaire autour du droit du sport    France : Les pilotes d'Air France se préparent à la grève    Semences de pommes de terre : Un programme pour réduire de 30% leurs importations    Batimatec tient toutes ses promesses    Ultime explication pour le maintien    Course infernale pour le podium    Feu vert de la Cour suprême au référendum contre la relocalisation de réfugiés    Syrie: de quoi parle-t-on?    Le Keblouti, source de la littérature révolutionnaire    Pari réussi par de jeunes comédiens    Selon Mohamed Aissa : L'Islam qu'on connaît au Maghreb et en Afrique a une seule source    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El-Wissal Coiffure
Publié dans Info Soir le 15 - 06 - 2004

Service Vous avez un local et vous projetez d?ouvrir un salon de coiffure, une adresse : El-Wissal Coiffure.
Créée depuis un an, cette entreprise propose, catalogue à l?appui, tout ce qu?il faut pour équiper un salon de coiffure. Casques, sièges, miroirs, peignes rien ne manque sur la liste d?équipements et de matériels d?El-Wissal Coiffure.
Ainsi, «il suffit de nous communiquer la superficie de votre local, son emplacement et on s?occupe du reste», dira Hakim, gérant du stand basé à Alger-Centre.
Deux renseignements de taille puisque si le premier permet une meilleure occupation de l?espace, en proposant le nombre adéquat de chaises, miroirs et autres matériels, le second permet de connaître la nature du quartier dans lequel veut s?implanter le client dans le but de lui proposer des équipements en fonction du niveau social des habitants.
Ainsi pour un quartier huppé, «nous proposons un équipement haut de gamme ; en revanche, pour un magasin situé dans un quartier populaire, nous conseillons à nos clients des équipements moins coûteux afin qu?ils ne se ruinent pas», dira Hakim.
Ce jeune témoin de l?aventure El-Wissal Coiffure assure que ce genre de commerce n?en est qu?à ses débuts.
«Les coiffeurs sont, pour la plupart, réticents à apporter des nouveautés dans leurs locaux», dira-t-il. «Cependant, ils n?ont pas le choix vu que le client est de plus en plus exigeant, ce qui leur impose d?améliorer leur commerce», ajoutera-t-il. En effet, les locaux modernes et bien décorés attirent plus de clients puisque cela dénote le sérieux et le professionnalisme du coiffeur.
Ce qui augure d?une expansion des commerces de fournisseurs d?équipements pour salons de coiffure. Pour l?heure, seules les grandes villes du pays sont touchées par ce phénomène, mais les petites villes ne sont pas à la traîne.
A cet effet, Hakim nous cite l?exemple de «coiffeurs installés dans d?autres villes qui demandent à leurs connaissances de passage devant notre local de leur apporter des prospectus pour avoir une idée sur les articles proposés».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.