Florilège de pièces du répertoire universel    ORAN : La première voiture algérienne sortira le 10 novembre    SUITE AUX AFFIRMATIONS DU SECRETAIRE GENERAL DE L'UGTA : Evaluation de l'impact financier de l'abrogation de l'article 87 bis sur le trésor public algérien    Saisie de 7 quintaux de viande avariée à Naama    La syndicat des magistrats : « Il durcir la loi contre la corruption »    Lamamra fait le point avec Kerry et Susan Rice    Algérie:installation dimanche de l'autorité de régulation de l'audiovisuel    Maroc:Benkirane préside la première réunion du Comité stratégique du tourisme    Taxe de voyage introduite par la Tunisie    Le premier ministre, jeudi, à l'ouverture de la Tripartite    Le Ministre de la santé jeudi à Tizi Ouzou    Démantèlement d'un réseau d'Emigration clandestine    Technologies avancées :Des décisions d'éligibilité pour 32 jeunes entrepreneurs    Son aviation a bombardé la région de Mossoul : La France entre en guerre en Irak    Alger met en échec le projet français d'intervention étrangère en Libye    ESS - TP Mazembe à huis clos : Un complot de la CAF, selon Hammar    Football - Ligue 1 : Le RCA, l'ASO et l'USMBA sous pression    Aïn Témouchent : Trois accidents dont deux mortels en 24 heures    Ebola: les aéroports dotés d'un tapis de détection de la fièvre    Ténès : Le projet «plan Aquapêche 2020» en débat    L'Ecosse fait planer le spectre de la contagion    Festival international de la BD sous le slogan «Le Mondial des Bulles    Rainford Kalaba :    Les Chélifiens dans l'obligation de réagir    Le Sewé attend de pied ferme l'AC Léopards    La Turquie ouvre sa frontière aux Kurdes    Espagne    MOYEN-ORIENT    Football    Le coup de bill’art du Soir    Skikda    ACTUCULT    El Amraouia de Tizi Ouzou en concert    Les raisons de la réaction du patron de France 24    Il est leader du classement des buteurs    ADHÉSION DE L’ALGÉRIE À L’OMC    EnquÃate-Témoignages    ELEVES RECALES DE L’ACADEMIE D’ALGER-CENTRE    Une erreur ça se corrige    L'APN forme des cadres burkinabés    Trucs et astuces    Le projet toujours en phase d'étude    USA : Hausse surprise des stocks de brut    Le SG du MAE rend hommage au défunt    l'Algérie gagne 4 places    La légende Mohamed-Tahar Fergani donne le ton    Bravofly Rumbo : Bénéfice semestriel amputé de moitié, objectifs confirmés    La promesse du ministre de la Formation professionnelle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

El-Wissal Coiffure
Publié dans Info Soir le 15 - 06 - 2004

Service Vous avez un local et vous projetez d?ouvrir un salon de coiffure, une adresse : El-Wissal Coiffure.
Créée depuis un an, cette entreprise propose, catalogue à l?appui, tout ce qu?il faut pour équiper un salon de coiffure. Casques, sièges, miroirs, peignes rien ne manque sur la liste d?équipements et de matériels d?El-Wissal Coiffure.
Ainsi, «il suffit de nous communiquer la superficie de votre local, son emplacement et on s?occupe du reste», dira Hakim, gérant du stand basé à Alger-Centre.
Deux renseignements de taille puisque si le premier permet une meilleure occupation de l?espace, en proposant le nombre adéquat de chaises, miroirs et autres matériels, le second permet de connaître la nature du quartier dans lequel veut s?implanter le client dans le but de lui proposer des équipements en fonction du niveau social des habitants.
Ainsi pour un quartier huppé, «nous proposons un équipement haut de gamme ; en revanche, pour un magasin situé dans un quartier populaire, nous conseillons à nos clients des équipements moins coûteux afin qu?ils ne se ruinent pas», dira Hakim.
Ce jeune témoin de l?aventure El-Wissal Coiffure assure que ce genre de commerce n?en est qu?à ses débuts.
«Les coiffeurs sont, pour la plupart, réticents à apporter des nouveautés dans leurs locaux», dira-t-il. «Cependant, ils n?ont pas le choix vu que le client est de plus en plus exigeant, ce qui leur impose d?améliorer leur commerce», ajoutera-t-il. En effet, les locaux modernes et bien décorés attirent plus de clients puisque cela dénote le sérieux et le professionnalisme du coiffeur.
Ce qui augure d?une expansion des commerces de fournisseurs d?équipements pour salons de coiffure. Pour l?heure, seules les grandes villes du pays sont touchées par ce phénomène, mais les petites villes ne sont pas à la traîne.
A cet effet, Hakim nous cite l?exemple de «coiffeurs installés dans d?autres villes qui demandent à leurs connaissances de passage devant notre local de leur apporter des prospectus pour avoir une idée sur les articles proposés».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.