"Préservez les acquis du pays"    Les redresseurs réclament son invalidation    Une promotion au succès retentissant    La deuxième tranche à verser le 5 septembre    "Notre pays peut profiter de cet accord"    "Inacceptables", dénonce Washington    Mobilisée contre l'immigration clandestine    L'EI pourchassé dans ses derniers carrés à Syrte    L'AG élective de la FAF début 2017    L'Algérie pour le rachat face à l'Angola    Le contrat de Kadir résilié    Quatre casemates détruites par l'armée    526 personnes interpellées en une semaine    Les syndicats se déchirent    Coup d'envoi de la 8ème édition à Relizane    De nouveaux horaires et un programme spécial école    L'Electric Daisy Carnival en Inde    La restitution des archives de la guerre de Libération est une question de principe pour les Algériens    Quatre caches découvertes à Kherrata    20 plaintes contre les concessionnaires auto    Le prix du mouton abordable    Le groupe terroriste Daech a frappé à Aden    Les appréhensions des parents d'élèves    Khemissa offre ses planches romaines    Les Bourses européennes clôturent en baisse    Les Algériennes sacrées    Pétrole: le scepticisme sur un éventuel gel de la production et un dollar fort pèsent sur les cours    Amar Brahmia donne sa version des faits    Vers la création d'une Direction des équipes nationales de football (FAF)    Escalade marocaine dans la zone d'Alguergarat: Ban "profondément préoccupé", appelle au retrait de tous les éléments armés    Les Verts à l'étranger / Il a quitté l'Estádio José Alvalade en pleurs et avec un but : Slimani va rejoindre Mahrez à Leicester    Vie des clubs / USMA - le champion enchaîne la performance : Les Usmistes dans le bon tempo    ANNABA    Brèves de Béjaïa    Skikda    SOIT DIT EN PASSANT    Yes ! We can    Nigeria    Le Front du changement invite le pouvoir à s'ouvrir à l'opposition    ...SORTIR...    USA : Trump promet des expulsions dès le premier jour de son mandat    Importations des médicaments : Hausse de 10% durant les sept premiers mois 2016    Tirs de roquettes contre l'aéroport de Diyarbakir    8 morts dans un accident de la circulation à Boulekroud    Visite de travail du ministère des Ressources en eau    Saâdani revient cette semaine    Une soixantaine d'artistes à Skikda    Accueil de l'expo le «Souk traditionnel»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El-Wissal Coiffure
Publié dans Info Soir le 15 - 06 - 2004

Service Vous avez un local et vous projetez d?ouvrir un salon de coiffure, une adresse : El-Wissal Coiffure.
Créée depuis un an, cette entreprise propose, catalogue à l?appui, tout ce qu?il faut pour équiper un salon de coiffure. Casques, sièges, miroirs, peignes rien ne manque sur la liste d?équipements et de matériels d?El-Wissal Coiffure.
Ainsi, «il suffit de nous communiquer la superficie de votre local, son emplacement et on s?occupe du reste», dira Hakim, gérant du stand basé à Alger-Centre.
Deux renseignements de taille puisque si le premier permet une meilleure occupation de l?espace, en proposant le nombre adéquat de chaises, miroirs et autres matériels, le second permet de connaître la nature du quartier dans lequel veut s?implanter le client dans le but de lui proposer des équipements en fonction du niveau social des habitants.
Ainsi pour un quartier huppé, «nous proposons un équipement haut de gamme ; en revanche, pour un magasin situé dans un quartier populaire, nous conseillons à nos clients des équipements moins coûteux afin qu?ils ne se ruinent pas», dira Hakim.
Ce jeune témoin de l?aventure El-Wissal Coiffure assure que ce genre de commerce n?en est qu?à ses débuts.
«Les coiffeurs sont, pour la plupart, réticents à apporter des nouveautés dans leurs locaux», dira-t-il. «Cependant, ils n?ont pas le choix vu que le client est de plus en plus exigeant, ce qui leur impose d?améliorer leur commerce», ajoutera-t-il. En effet, les locaux modernes et bien décorés attirent plus de clients puisque cela dénote le sérieux et le professionnalisme du coiffeur.
Ce qui augure d?une expansion des commerces de fournisseurs d?équipements pour salons de coiffure. Pour l?heure, seules les grandes villes du pays sont touchées par ce phénomène, mais les petites villes ne sont pas à la traîne.
A cet effet, Hakim nous cite l?exemple de «coiffeurs installés dans d?autres villes qui demandent à leurs connaissances de passage devant notre local de leur apporter des prospectus pour avoir une idée sur les articles proposés».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.