Education: Examens de promotion et concours de recrutement primaire et fondamental    Ennahar TV... 1ère chaîne d'information avec 2 millions de téléspectateurs/jour    Sélection prochaine des bureaux d'études    "Un des auteurs a été éliminé par l'ANP"    Le parquet de Paris prononce un non-lieu    "Le siège du président est occupé jusqu'en 2019"    Le pouvoir ignore l'opposition et ne change rien à son agenda    6000 fonctionnaires seront formés    Le régime alimentaire méditerranéen date de 9 000 ans    Un et deux ans de prison pour deux ex-directeurs    "La signalisation est insuffisante sur les routes"    "L'Algérie est le pays des diplomates chevronnés"    Les enjeux de sécurité régionale au coeur de la visite    Biden attise-t-il le feu de la guerre?    Hamma Hammami arbitre de la présidentielle tunisienne    "Ce que met la FAF à notre disposition est exceptionnel"    Brahimi en 8es de finale et Slimani encore buteur    Mokhtar Amalou au sifflet    L'équipe nationale A' : 9 nouveaux joueurs en stage    RCA : Les supporters exigent le départ du président    L'Opep va-t-elle jeter l'éponge?    Le gnaoui, le gruge et le flamenco    Julie Gayet offre une mention pour la fille de Azzedine Meddour    Les studios du film L'Emir Abdelkader à El Achour    Projet de loi relatif à la création du fonds de la pension alimentaire : Les députés adoptent le texte à l'unanimité    Bejaia : La fermeture de la décharge intercommunale de Biziou au centre d'une enquête    Amara Benyounès : "Ils ont une relation schizophrénique avec le Président"    Développement durable : Le Réseau Nada organise un Forum international à Alger    Avec plus de cinq millions de passagers : Air Algérie augmente sa part du marché à 51,5%    Ligue des champions : Manchester City-Bayern Munich (3-2)    USA : La croissance encore plus solide qu'attendue au troisième trimestre    La France retarde la livraison du Mistral à la Russie    Ukraine : Règlement impossible sans un compromis avec la Russie    Présidentielle en Tunisie : Essebsi et Marzouki s'affronteront au second tour    Nul n'affectionne l'euthanasie politique    « Les relations algéro- américaines n'ont jamais été aussi bonnes »    300 000 enfants travaillent en Algérie    Saâdani tente de contenir la protesta de ses députés    Challenge international de Nice (lutte libre): la sélection algérienne    Berraf : «Le COA donnera toutes les garanties en cas de retour au pays    La prochaine évaluation sur le climat des affaires sera meilleure    Le partenariat d'exception plaide pour un traité de fraternité    Le tort des uns et des autres    Restructuration du Val d'Hydra    Pari ou péril jeunes    Le manque de structures empêche des artistes en herbe d'éclore    El Anka, phénix du chaâbi    Un énorme patrimoine en perte de vocation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

El-Wissal Coiffure
Publié dans Info Soir le 15 - 06 - 2004

Service Vous avez un local et vous projetez d?ouvrir un salon de coiffure, une adresse : El-Wissal Coiffure.
Créée depuis un an, cette entreprise propose, catalogue à l?appui, tout ce qu?il faut pour équiper un salon de coiffure. Casques, sièges, miroirs, peignes rien ne manque sur la liste d?équipements et de matériels d?El-Wissal Coiffure.
Ainsi, «il suffit de nous communiquer la superficie de votre local, son emplacement et on s?occupe du reste», dira Hakim, gérant du stand basé à Alger" class="city">Alger-Centre.
Deux renseignements de taille puisque si le premier permet une meilleure occupation de l?espace, en proposant le nombre adéquat de chaises, miroirs et autres matériels, le second permet de connaître la nature du quartier dans lequel veut s?implanter le client dans le but de lui proposer des équipements en fonction du niveau social des habitants.
Ainsi pour un quartier huppé, «nous proposons un équipement haut de gamme ; en revanche, pour un magasin situé dans un quartier populaire, nous conseillons à nos clients des équipements moins coûteux afin qu?ils ne se ruinent pas», dira Hakim.
Ce jeune témoin de l?aventure El-Wissal Coiffure assure que ce genre de commerce n?en est qu?à ses débuts.
«Les coiffeurs sont, pour la plupart, réticents à apporter des nouveautés dans leurs locaux», dira-t-il. «Cependant, ils n?ont pas le choix vu que le client est de plus en plus exigeant, ce qui leur impose d?améliorer leur commerce», ajoutera-t-il. En effet, les locaux modernes et bien décorés attirent plus de clients puisque cela dénote le sérieux et le professionnalisme du coiffeur.
Ce qui augure d?une expansion des commerces de fournisseurs d?équipements pour salons de coiffure. Pour l?heure, seules les grandes villes du pays sont touchées par ce phénomène, mais les petites villes ne sont pas à la traîne.
A cet effet, Hakim nous cite l?exemple de «coiffeurs installés dans d?autres villes qui demandent à leurs connaissances de passage devant notre local de leur apporter des prospectus pour avoir une idée sur les articles proposés».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.