Un jeu de massacre sans fin    Obama émule de Bush même dans le mensonge    L'Etat islamique est une Arabie saoudite ambulante et sans pétrole    Pour de nouveaux blocs d'exploration : 5 groupes pétroliers étrangers en renfort    Commerce : Des licences d'importation revues et corrigées    Le chantier bientôt lancé: Extension du tram vers l'aéroport    Ligue des champions - Finale retour à Blida : Les raisons d'un choix, selon Hammar    Ligue des champions : Chaud débat à Madrid    Benflis : Un livre blanc pour dire «assez à la fraude»    BENI-BOUSSAID: Découverte d'un site archéologique près de Sidi Medjahed    GUELMA - Tayeb Zitouni : «Nous devons être fiers de notre histoire»    Tragique accident entre Aflou et Laghouat : 16 morts et 45 blessés dans une collision entre 2 bus    Relizane : Cinq personnes sauvées des crues    Kassali Brahim Djamel élu président de l'UAR    Les troupes kurdes lancent une offensive sur trois fronts    Le Front Polisario condamne un "assassinat délibéré"    RC Arbaâ    Medias Driving Xperience    Les dates des 7e et 8e journées désignées    Commission de discipline de la LFP    Fekir dans le calepin de Mankowski    Deux matchs pour Belaïli et trois pour Meklouche    Espagne    Elle sera au Parlement en janvier    "La drogue et le terrorisme menacent le pays"    Djaâfar Haddad    Diamal    Â«Camion de l’année 2015»    Ali Benflis dévoile son "livre blanc"    Libye    Saâdani écrit à l'ambassadeur de France    Hasni ressuscité à Bab El Oued    Le coup de bill’art du Soir    ACTUCULT    Coopération Algéro-Chinoise    "Préservons la quiétude dans notre vallée"    Hommage à l'acteur Nino Manfredi    "La crise du logement sera réglée avant 2019"    NCA Rouiba affiche de bons résultats au 1er semestre 2014    Makrout laâssel    Ghribia    Malfouf de foie de mouton    187,2 kg de kif saisis    Entre fièvre aphteuse et... fièvre acheteuse!    Le FLN a son bélier    Production d'électricité : Yousfi mise sur les énergies propres    La Réconciliation nationale n'a d'autre objectif que l'organisation du consensus national    Inflation à 1,5% en août dernier : Le rythme annuel se stabilise    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

El-Wissal Coiffure
Publié dans Info Soir le 15 - 06 - 2004

Service Vous avez un local et vous projetez d?ouvrir un salon de coiffure, une adresse : El-Wissal Coiffure.
Créée depuis un an, cette entreprise propose, catalogue à l?appui, tout ce qu?il faut pour équiper un salon de coiffure. Casques, sièges, miroirs, peignes rien ne manque sur la liste d?équipements et de matériels d?El-Wissal Coiffure.
Ainsi, «il suffit de nous communiquer la superficie de votre local, son emplacement et on s?occupe du reste», dira Hakim, gérant du stand basé à Alger-Centre.
Deux renseignements de taille puisque si le premier permet une meilleure occupation de l?espace, en proposant le nombre adéquat de chaises, miroirs et autres matériels, le second permet de connaître la nature du quartier dans lequel veut s?implanter le client dans le but de lui proposer des équipements en fonction du niveau social des habitants.
Ainsi pour un quartier huppé, «nous proposons un équipement haut de gamme ; en revanche, pour un magasin situé dans un quartier populaire, nous conseillons à nos clients des équipements moins coûteux afin qu?ils ne se ruinent pas», dira Hakim.
Ce jeune témoin de l?aventure El-Wissal Coiffure assure que ce genre de commerce n?en est qu?à ses débuts.
«Les coiffeurs sont, pour la plupart, réticents à apporter des nouveautés dans leurs locaux», dira-t-il. «Cependant, ils n?ont pas le choix vu que le client est de plus en plus exigeant, ce qui leur impose d?améliorer leur commerce», ajoutera-t-il. En effet, les locaux modernes et bien décorés attirent plus de clients puisque cela dénote le sérieux et le professionnalisme du coiffeur.
Ce qui augure d?une expansion des commerces de fournisseurs d?équipements pour salons de coiffure. Pour l?heure, seules les grandes villes du pays sont touchées par ce phénomène, mais les petites villes ne sont pas à la traîne.
A cet effet, Hakim nous cite l?exemple de «coiffeurs installés dans d?autres villes qui demandent à leurs connaissances de passage devant notre local de leur apporter des prospectus pour avoir une idée sur les articles proposés».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.