Man United : La tendance se confirme pour Ibrahimovic    MINISTRE YOUCEF YOUSEFI : Examen prochain du dossier de l'industrie automobile    ORAN : Arrestation de 4 narcotrafiquants et saisie de 3 qx de kif    SAIDA : Les prix des fournitures scolaires s'envolent    Le terroriste éliminé à Lakhdaria identifié    Barcelone : la police ignore si le fugitif est en Espagne    Chute d'une roquette près de l'entrée de la Foire de Damas    Message du Président de la république à l'occasion de la journée du Moudjahid    Le parcours solitaire de Benyoucef Mellouk    Le RCD et Jil Djadid dénoncent le discrédit des institutions    L'armée libanaise face à Daech à la frontière syrienne    Turquie : Erdogan au MAE allemand, «Quel âge as-tu ?»    Mexique : les cadavres de trois policiers retrouvés sur une route    Trump congédie son sulfureux conseiller Steve Bannon    L'intervention saoudienne en cause    Les nouveaux ministres prennent leurs fonctions    Le stade : Kerbadj pas contre la domiciliation du MCA au 5-Juillet    CSC : Amrani prolonge son contrat    Grosse pression sur Alcaraz    Début réussi pour Ghezzal    7 070 tonnes de lait écrémé importées    La ligne Aïn Témouchent-Oran risque d'être suspendue    Le prix du mouton s'envole    La culture de la figue de Barbarie encouragée    Décès mystérieux de deux petites sœurs    Dernier délai, fin septembre    Colloque : Les contributions de Mouloud Mammeri dans la lutte anticoloniale    Alger / Manifestation «Dar Dzaïr» : L'Algérie racontée en 12 jours    Semaine de la culture et de l'histoire d'Irdjen : L'histoire de la radio en débat    Nouvelle approche ?    Oran : Le patron de Mobil'Art décédé au Maroc    Enquête sur les auteurs des piquages illicites    Comment le Gouvernement Ouyahia fera-t-il face aux tensions sociales et budgétaires 2017/2019? (contribution)    Administration territoriale : Important mouvement des cadres    Usagers des taxis : L'arnaque au quotidien    L'inévitable anarchie    Praticiens de la santé publique : «Le médecin est un bouc émissaire»    Le taux d'inflation annuel grimpe à 6,1%    CHAN-2018. Libye 1 – Algérie 1 : Les Verts éliminés de la course    Ahmad Ahmad retourne sa veste    Emouvant hommage à Kaddour Bousselham    Célébration du 20 Août 56    Communiqué du collectif de la Tribune    Le système    Makri invente, mais dans l'officieux    Transition sans transaction    Djamel Allam est rentré hier de Paris    Trois films algériens en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Supercopa : FC Barcelone - Real Madrid : L'ombre de Neymar sur le Camp Nou
Publié dans Info Soir le 13 - 08 - 2017

Clasico - Après le départ de sa star Neymar, c'est un Barça affaibli qui reçoit aujourd'hui le Real Madrid en Supercopa aller (21h).
Ce sera un contexte bien différent du match amical remporté fin juillet par les Catalans. Ce jour-là, à Miami, Neymar avait brillé pour ce qui restera comme son ultime match sous le maillot blaugrana, contribuant à la victoire barcelonaise (3-2) avec deux passes décisives. Mais la semaine dernière, son transfert record au Paris SG en échange de 222 millions d'euros a bouleversé le paysage : si le Barça regorge désormais de liquidités, aucun renfort n'est pour l'instant venu combler le vide béant laissé par l'attaquant brésilien. Et même si le club catalan convoite l'ailier français de Dortmund, Ousmane Dembélé, ou le milieu brésilien Philippe Coutinho (Liverpool), c'est avec un trident «MSN» réduit à deux hommes, Lionel Messi et Luis Suarez, que le Barça accueille le Real dimanche soir au Camp Nou. Sans le virevoltant Brésilien, le nouvel entraîneur barcelonais Ernesto Valverde doit choisir : soit titulariser un pur ailier comme Gerard Deulofeu, séduisant pendant la préparation, soit aligner un quatrième milieu pour densifier son entrejeu, tel Sergi Roberto. Et sans Neymar, Barcelone doit se méfier d'un Real regonflé à bloc par le sacre obtenu mardi en Supercoupe d'Europe aux dépens de Manchester United (2-1). L'équipe de Zidane semblait pourtant avoir raté sa campagne de pré-saison, avec plusieurs défaites inquiétantes comme celle face au Barça le 30 juillet. Mais dès que la compétition a repris, l'ogre merengue s'est remis à croquer ses adversaires. Avec la conquête de sa deuxième Supercoupe d'Europe d'affilée, la «Maison blanche» a prolongé son épatante série offensive, signant un 66e match officiel consécutif avec au moins un but inscrit. Et forts de ce premier trophée de la saison, le sixième de l'ère Zidane, les supporters madrilènes rêvent d'un incroyable sextuplé dans cette campagne 2017-2018, qui les verrait glaner tous les titres en jeu jusqu'en mai prochain... Pour ajouter à l'euphorie, «Zizou» a lui-même confirmé samedi en conférence de presse qu'il allait prochainement prolonger son contrat avec le club madrilène, qu'il entraîne depuis janvier 2016. Le quotidien sportif As évoque un nouveau bail jusqu'en 2020. L'enceinte catalane réussit bien à Zidane depuis ses débuts de technicien : une victoire (2-1) et un nul arraché in extremis (1-1). L'entraîneur des doubles champions d'Europe en titre, privé dimanche de Luka Modric suspendu, peut en outre compter sur un Isco en pleine forme et buteur contre Manchester. Bref, entre le Barça, tenant de la Coupe du Roi, et le Real, champion de Liga, le 235e clasico disputé en match officiel s'annonce très indécis. A la plus grande joie des quelque 650 millions de téléspectateurs qui suivent habituellement ce choc planétaire entre les deux armadas espagnoles. Quant à Neymar, lui, il devrait être à la même heure sur un terrain plus modeste, le stade du Roudourou de Guingamp, pour une première apparition très attendue avec le PSG. A des années-lumière de l'atmosphère étouffante du Clasico.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.