Ligue 1 Mobilis – 8e journée : Alger au rythme du classico MCA-JSK    WAC – USMA : ce soir à Casablanca : Soir de vérité pour l'USM Alger    Alger : Plus de 200 jardins en voie de réhabilitation    Bientôt la mise en exploitation du complexe céréalier de la commune d'El Hamma    Musique : Idir sur scène à Alger en janvier 2018    Langue amazighe : Elément de l'identité nationale et facteur de cohésion sociale    Migration clandestine : Concilier sécurité et devoir de solidarité    Santé : Il faut réhabiliter le médecin généraliste    Egypte/Terrorisme : Au moins 35 policiers et soldats tués    Afghanistan : Près de 60 morts dans deux attentats    Le gouvernement veut réduire ses importations à 30 milliards de dollars    Le partenariat avec les étrangers en... marche    Tour d'Algérie 2017 : Lagab vainqueur à Ghardaïa, Nouisri en jaune    USMH 2 – USMB 0 : Première victoire des Harrachis    GC Mascara : Le président Ali Merih décède dans un accident à Chlef    Finance islamique : La CNEP, la BADR et la BDL se lancent    Le rapport critique du Conseil de l'UE    Le procès du général Benhadid reporté    Sur un air de pré-campagne électorale    On vous le dit :    «Saïd Chitour n'est pas un traître, encore moins un espion»    «Nous sommes ouverts à la négociation...»    Un monde d'expressions    Des chœurs syriens chantent Dahmane El Harrachi    Le Commandant Azeddine au «Forum constantinois»    STATISTIQUES ÉCONOMIQUES    SOIT DIT EN PASSANT    Handball : les Verts invités au tournoi des quatre nations    ATTRIBUTION DU NUMÉRO D’IDENTIFICATION NATIONAL POUR LES PARTIS    Eclairage    L'opération a été lancée hier et se poursuivra pendant 4 vendredis: 2.000 doses de vaccin anti-grippal pour les fidèles de la Mosquée «Ibn Badis»    Le Myanmar mis en accusation    Tillerson en tournée au Moyen-Orient    1re session du dialogue de haut niveau Algérie-UE à Bruxelles    Nous visons un code de travail «unique et moderne»    Seddik Chihab, élu à la présidence du groupe africain géopolitique    Saisie de pièces détachées usagées au port de Annaba    Session de formation au profit des artisans    "On va récupérer les terres inexploitées"    L'Algérie bientôt autosuffisante en produits sidérurgiques    Ould Ali exhorte les responsables à accélérer les travaux    Un séminaire pour rappeler ce que tout le monde sait    Macron se démarque de Trump    Un Algérien troisième à un concours de pizza en Italie    L'Algérie est une nouvelle fois passée à côté du MIP TV    Les Forces démocratiques syriennes annoncent la libérationcomplète de Raqqa    Avant-première de l'opérette El Fadjr oua El Miksala    ELECTIONS LOCALES : Les partis en lice obtiennent leurs numéros d'identification    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Histoire : Promouvoir les films sur les martyrs de la révolution
Publié dans Info Soir le 25 - 09 - 2017

Cinéma - Réaliser des films sur les martyrs de la Révolution libératrice est ''le moins que l'on puisse faire pour la mémoire historique'', a affirmé le producteur et réalisateur Bachir Derrais.
Lors de son passage samedi soir à l'émission le "‘Forum de Constantine"‘, dans la cadre de la seconde édition de la manifestation ‘‘Houna Quassantina'', M. Derrais a estimé qu'''il est temps de produire des films qui dépoussièrent l'histoire de la Révolution pour la faire connaitre à la nouvelle génération".
Il a précisé que faire connaitre les personnalités historiques est "la moindre des choses à entreprendre eu égard aux sacrifices immenses qu'ils ont consentis pour le pays".
Le réalisateur, dont le parcours artistique a plus de 30 ans, a évoqué également son prochain film sur le parcours et la vie du chahid Mohamed Larbi Ben M'hidi, en cours de tournage, révélant que cette réalisation est ''en voie d'être finalisée''.
A ce propos, M. Derrais a fait savoir qu'il a fait appel à des historiens connus et crédibles ainsi qu'à des témoignages de compagnons du chahid et de membres de sa famille pour les besoins du film afin de mettre davantage l'accent sur le côté humain de Ben M'hidi, assurant qu'une fois les dernières retouches apportées, le film sera présenté à plusieurs historiens pour avoir leur avis avant sa projection devant le grand public.
Il a ajouté que cette œuvre cinématographique historique a nécessité 5 ans de travail avant d'entamer les principales phases du tournage qui ont été réalisées en Algérie et en Tunisie, en plus des opérations de casting menées à travers 20 wilayas du pays pour choisir les acteurs du film. Affirmant que ce film a nécessité la participation de cinq scénaristes (trois algériens et deux étrangers) ''pour apporter un plus à l'oeuvre et la valoriser'', il a soutenu que le titre du film n'a pas encore été défini pour l'instant.
Ce réalisateur a profité aussi de l'occasion pour révéler un autre projet artistique en cours de réalisation, portant sur le chantre de la chanson amazigh, Maâtoub Lounès, assassiné en juin 1998.
Au cours de ce forum organisé au "café riche", situé dans le quartier de la Casbah de Constantine, des séquences exclusives du film sur le chahid Ben M'hidi ont été projetées, en plus d'un hommage rendu au réalisateur Bachir Derrais.
La manifestation "Houna Quassantina", organisée à l'initiative de l'association ‘‘Numidi-Arts'' en collaboration avec les Editions du champ libre, a pour objectif de se pencher sur la réalité de la ville de
Constantine pour tenter d'opérer un changement vers le meilleur, apporter le plus souhaité pour cette cité deux fois millénaires, mais aussi de mettre sous les feux de la rampe les parcours professionnels de plusieurs éminentes personnalités dans différents domaines.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.