Vol AH5017 d'Air Algérie:l'avion de Swiftair disparu était celui du Real Madrid par le passé    La Coordination pour les libertés et la transition démocratique organise un sit-in à Alger    Avion d'Air Algérie: 116 passagers, dont 51 Français, 26 Burkinabés et 7 Algériens    Libye:9 morts et 19 blessés dans de nouveaux combats meurtriers à Benghazi    Tunisie:Mehdi Jomaa appelle à la vigilence et à l'unité face au terrorisme    119 passagers étaient à bord    Sellal : nous sommes toujours en contact avec les autorités concernées et il ya des Algériens parmi les passagers du vol    Ligue des Champions d'Afrique : Ahly Benghazi – ES Sétif demain à 22h au stade Chadli-Zouiten (tunis)    Après des stages en Turquie, en France, au Maroc et en Tunisie    Yacine Brahimi    Le général-major Hamel à la fête de la police    Bouira    Plus de 650 morts à Gaza, qui reste toujours sous les bombes    Initié par le Parti des Travailleurs et l'UGTA en soutien à la Palestine    Boumerdes    Un nouveau secrétaire général au ministère des Ressources en eau    Disponibilité du carburant durant l'aïd    Slimane Benaïssa au forum de "Liberté"    Rassemblement, hier, devant le siège de la wilaya de Tizi Ouzou    La date officielle de l'Aïd El-Fitr sera connue dans la soirée de dimanche    9 ravisseurs interpellés et l'otage libéré    Hamid Grine rend hommage à des pionnières de la presse algérienne    Tunisie:la Loi de finances complémentaire ne comporte pas une stratégie d'austérité (Mehdi Jomâa)    Un bilan maigre et contesté    Le chat et la souris    Tahmi donne priorité aux jeunes catégories    Belaïd obtient la nationalité tunisienne    La réouverture de la pêche au corail prévue en fin d'année    Sellal redescend sur le terrain    Soudani à nouveau buteur en Ligue des Champions    Sellal salue la qualité de la formation des éléments de la Sûreté nationale et leurs sacrifices durant la tragédie nationale    Le Dr Taleb El-Ibrahimi appelle à la dissolution de la Ligue arabe    Les anciens chanteurs chaâbis honorés    Naïma Dziria et Nadia Baroud font un tabac    Célébration de la Fête de la police à l'Ouarsenis    43 fonctionnaires promus et une trentaine de retraités honorés    Un nouveau dispositif mis en place    De nouveaux mécanismes juridiques pour l'emploi des diplômés seront mis en place    Mme Zerhouni : «Treize plans d'aménagement adoptés»    Saisie de 9 220 litres de carburant et 1 277 kg de déchets de cuivre    Marchés : Les Bourses européennes dans le vert    Club Africain-Olympique de Marseille : José Anigo aurait proposé un échange Khalifa-Djabou    Alger : Deux établissements scolaires pour la nouvelle cité des 1.430 logements de Heuraoua    Dans Alger la noire, le policier ne fait pas son polar    Objectif : protéger les travaux de recherche et faciliter leur finance    Briser la glace pour baliser le chemin à un débat plus profond    Message de vœux du Vatican aux musulmans à la veille de l'Aïd el Fitr    Fin de fonctions pour l'imam décrié    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La légende d?El-Djazia
Publié dans Info Soir le 11 - 11 - 2003

La légende raconte qu?El-Djazia est le nom d?une belle femme au teint bistré et aux cheveux noirs, qui était chef de la tribu des Banou Hilal.
Brave et intelligente, elle a longtemps été l?objet de la convoitise des princes de l?époque, qui souhaitaient conquérir son amour et l?épouser.
Pour arriver à leurs fins, ces chefs de tribus ont dû mener de rudes batailles contre elle, mais El-Djazia en sortait toujours victorieuse, étant une combattante rebelle et farouche.
Ainsi, elle a réussi à gagner l?estime des combattants et à être classée parmi les dix meilleurs leaders.
El-Djazia s?est mariée enfin à son cousin Diab, un guerrier habile, qu?elle a elle-même choisi après avoir testé ses compétences morales.
Dans la ville de Aïn-el-Beïda, on retrouve la statue contemporaine du cheval de Diab, seul témoin de cette histoire.
Plus aucun document portant la mémoire de la commune ne subsiste.
Un cimetière de Banou Hilal a été découvert dans la montagne, loin du centre ville, mais personne n?a pu déterminer si El-Djazia y est enterrée, faute de recherche et de fouilles.
Le récit magique a été oublié. Rares sont ceux qui s?en souviennent, même si les femmes de cette localité continuent à se battre pour ne pas mourir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.