Deux morts et deux blessés dans un accident de la circulation à M'sila    Ligue des champions (3e j) : Slimani se blesse, Brahimi passeur décisif    Championnat d'Espagne (9e j) Real Madrid-Barcelone : Messi annonce la couleur    Ligue des champions (3e j)-l'AS Rome corrigée par le Bayern, Garcia fait son mea culpa    Saisie de 1.000 litres de carburant à Timiaouine et 23 quintaux de câbles de cuivre à Laghouat    Conférence du consensus: rencontre de concertation entre le RND et le FFS    Algérie: Sellal évalue l'état d'avancement du projet algérien d'accession à l'OMC    La grève de l'UNPEF largement suivie hier, selon le responsable de la communication    20e anniversaire du dialogue méditerranéen de l'OTAN    Les forces spéciales poursuivent toujours leurs recherches    Dans un message à l'occasion de la journée du 22 octobre    CRB : Zvunka jette l'éponge    La Chine va lancer une nouvelle sonde lunaire    Cinéma : Le Film Fadhma N'Soumer à l'affiche    Conflit malien: Alger propose un avant-projet de paix aux parties concernées    Tunisie: "ne pas voter Nidaa, c'est voter Ennahdha" Beji Caid Essebsi    Tlemcen: démantèlement d'un réseau de narcotrafiquants et saisie de 3 tonnes de kif    Battant pavillon sierra-léonais : Un remorqueur secouru au large d'Oran    Coopération avec l'Algérie : La délégation de l'UE dresse un «bilan positif»    Après 4 jours de débrayage quotidien d'une heure du tram : La protestation gelée suite à un accord bilatéral    Dossier de retraite : Un interminable parcours du combattant    Une ambition démesurée ?    BOUMERDES: Du nouveau pour les stades    La valse des entraîneurs se poursuit : Un phénomène à éradiquer    NAHD : Un autre défi à relever    Célébration de la Journée de la presse : Le journaliste, ce «bouc émissaire»    La police honore les journalistes    A quoi sert un pays aujourd'hui?    Chantiers et désagréments: Les mises au point du wali    Les combats se poursuivent entre le MNLA et le GATIA au Nord-Mali    De nouvelles mesures pour les assurés exerçant à l'étranger    La caravane médiatique dans les wilayas du Sud    La manne publicitaire au centre des enjeux    L'Iran poursuit sa mise en conformité    15 morts dans un attentat suicide    Nekkache et El Orfi libérés, Karaoui et Ferhat rappelés    Qui défend les intérêts des journalistes ?    Un millier de postes ouverts à travers le pays    Arrêt sur parcours    Passer de la méfiance à la... confiance    Grine : "Une question de souveraineté"    Fury détrône Gone Girl    On ne vous oubliera jamais !    Mascara se dote d'un institut national spécialisé en techniques    Ooredoo réitère son engagement envers les médias nationaux    La fluidité de la circulation promise reste hypothétique    Où sont les responsables ?    La ministre de la Culture annonce le lancement prochain du "Grand Prix du roman"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La légende d?El-Djazia
Publié dans Info Soir le 11 - 11 - 2003

La légende raconte qu?El-Djazia est le nom d?une belle femme au teint bistré et aux cheveux noirs, qui était chef de la tribu des Banou Hilal.
Brave et intelligente, elle a longtemps été l?objet de la convoitise des princes de l?époque, qui souhaitaient conquérir son amour et l?épouser.
Pour arriver à leurs fins, ces chefs de tribus ont dû mener de rudes batailles contre elle, mais El-Djazia en sortait toujours victorieuse, étant une combattante rebelle et farouche.
Ainsi, elle a réussi à gagner l?estime des combattants et à être classée parmi les dix meilleurs leaders.
El-Djazia s?est mariée enfin à son cousin Diab, un guerrier habile, qu?elle a elle-même choisi après avoir testé ses compétences morales.
Dans la ville de Aïn-el-Beïda, on retrouve la statue contemporaine du cheval de Diab, seul témoin de cette histoire.
Plus aucun document portant la mémoire de la commune ne subsiste.
Un cimetière de Banou Hilal a été découvert dans la montagne, loin du centre ville, mais personne n?a pu déterminer si El-Djazia y est enterrée, faute de recherche et de fouilles.
Le récit magique a été oublié. Rares sont ceux qui s?en souviennent, même si les femmes de cette localité continuent à se battre pour ne pas mourir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.