Décès de Mohamed Abdelaziz: le peuple sahraoui endeuillé par la perte d'un grand militant pour l'indépendance    Baccalauréat 2016: avis mitigés sur la difficulté des sujets des Sciences naturelles, de comptabilité et de philosophie    Réplique de 4,5 degrés à Médéa (CRAAG)    Améliorer la qualité, enjeu et défi    Les horaires de travail durant le ramadan sont fixés de 9h à 16h    L'Algérie n'importera plus de ciment à compter de 2017    Décès de Mohamed Abdelaziz: le défunt avait fait de la paix un choix incontournable (président Bouteflika)    Le Front Polisario décrète 40 jours de deuil    L'esprit et la lettre de la constitution révisée    Participation du général-major Abdelghani Hamel    Les enfants algériens, entre la protection des textes et la réalité    Une bombe de confection artisanale détruite à Chlef    Le mois de ramadan débuterait le 7 juin    « Femme 10949 » séduit un public nombreux en Jordanie    Une cérémonie au Caire à l'occasion de la publication de la version arabe    Face au challenge de la croissance économique    Deux matchs à huis clos pour le MC Alger et un pour l'ES Sétif    Sidi Abdallah: un contrat de 39 mds DA à des entreprises publiques pour travaux de viabilisation    Le tabac est responsable du quart des décès par cancer    Visite en Algérie du président de l'Assemblée nationale française    Un arbitre soudanais au sifflet    Real Madrid , Perez : " Zidane a changé l'histoire récente du club "    Affaire Kamel Daoud-Ahmadache Ziraoui : le verdict de l'appel sera rendu mardi    Décès du président sahraoui: le Conseil des ministres observe une minute de silence    MEDICAMENTS : Nette hausse de la facture d'importation en 4 mois    DIRECTION DE LA CONCURRENCE ET DES PRIX DE MOSTAGANEM : 34 brigades mobilisées pour un Ramadhan sans spéculations    Juventus : Pogba va acheter une maison en Espagne    Seychelles – Algérie : Des arbitres soudanais pour diriger la rencontre    en bref...    Sahel : les imams pour la coexistence pacifique    "Vacance du pouvoir : la facture sera lourde"    Bréves de l'Ouest    Les forces irakiennes entrent à Fallouja    Un contrat type pour les entraîneurs    Mandi se rapproche de la Premier League    Venezuela: 10.000 morts parmi les signatures anti-Maduro    Nouvelle vague de dissidence au RND: «Ouyahia a été trop loin dans son coup d'Etat»    Lahoulou victorieux malgré la blessure    Retour sur une randonnée pas comme les autres    Le parti libertarien dévoile son candidat    Le Sénat expédie son agenda    Le fondateur de Canal+ tire sa révérence    Le site de "Bélier de Boualem" classé bien culturel    Souhila... Ce n'est qu'un au revoir    Usine de montage Hyundai de Batna: Entrée en production "très prochainement"    Découverte d'une cache d'armes    Autopsie d'un astre    Babzman, une nouvelle revue    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La légende d?El-Djazia
Publié dans Info Soir le 11 - 11 - 2003

La légende raconte qu?El-Djazia est le nom d?une belle femme au teint bistré et aux cheveux noirs, qui était chef de la tribu des Banou Hilal.
Brave et intelligente, elle a longtemps été l?objet de la convoitise des princes de l?époque, qui souhaitaient conquérir son amour et l?épouser.
Pour arriver à leurs fins, ces chefs de tribus ont dû mener de rudes batailles contre elle, mais El-Djazia en sortait toujours victorieuse, étant une combattante rebelle et farouche.
Ainsi, elle a réussi à gagner l?estime des combattants et à être classée parmi les dix meilleurs leaders.
El-Djazia s?est mariée enfin à son cousin Diab, un guerrier habile, qu?elle a elle-même choisi après avoir testé ses compétences morales.
Dans la ville de Aïn-el-Beïda, on retrouve la statue contemporaine du cheval de Diab, seul témoin de cette histoire.
Plus aucun document portant la mémoire de la commune ne subsiste.
Un cimetière de Banou Hilal a été découvert dans la montagne, loin du centre ville, mais personne n?a pu déterminer si El-Djazia y est enterrée, faute de recherche et de fouilles.
Le récit magique a été oublié. Rares sont ceux qui s?en souviennent, même si les femmes de cette localité continuent à se battre pour ne pas mourir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.