Abdelghani Hamel salue les résultats positifs accomplis par la police algérienne    Hydraulique: 411 projets mis en service au premier semestre 2014 (ministre)    Au moins 75 civils victimes des raids de l'armée irakienne    Plus de 3,5 tonnes de marchandises saisies à Bejaia    Transfert : Yacine Brahimi (Grenade) s'engage pour cinq ans avec le FC Porto    PLUS DE 600 MORTS, 4000 BLESSES ET 100 000 DEPLACES : Gaza pleure ses morts    La police fête son 52ème anniversaire    Algérie Telecom étend son offre 4G LTE fixe aux cybercafés    L'euro stable face au dollar sur les marchés asiatiques    Ain Defla : 3 morts et 16 blessés dans un accident de la route    D'autres manifestations sont prévues dans d'autres villes    Les attentats visent notamment les forces de sécurité    Disparu depuis le 13 juillet    ASO Chlef : La préparation bat son plein avant les derniers réglages en Turquie    L'Occident joue l'Autorité palestinienne contre le Hamas    Constructions inachevées : Près de 2.500 dossiers, seulement, régularisés en 5 ans    Hamid Grine : «Séparer le bon grain de l'ivraie»    Ghardaïa : Lueur d'espoir    Transport de voyageurs et de marchandises : 1.470 décès dans des accidents    Education : Révélations sur un massacre    Prise en charge des cancéreux: De souffrances en souffrances    Algérie: Le projet de loi relatif au service national adopté à l'unanimité    La Chine veut renforcer ses investissements en Algérie    Un plan d'action pour booster le théâtre    EN BREF    Les APC s'efforcent d'aider les familles nécessiteuses    Crash d'un hélicoptère de l'armée libyenne    Au Brésil, les opérateurs télécoms sont les grands gagnants du Mondial    Installé récemment aux commandes de l'équipe nationale    "Je me suis trompé en partant à l'Inter"    Suspension des négociations de paix à Brazzaville    Monaco justifie la vente de James au Real Madrid    Malya Saâdi donne un concert à Alger    Les taliban s'expriment en tamazight    Etrange silence des partis et organisations politiques    Nessma Tv zappe Ghaza et opte pour le Ramadhan    De l'inhumanité du colonialisme...    Mais où est donc passé le glaive de Constantin ?    Une caravane pédagogique pour les jeunes    Hommage au jurisconsulte, Al-Gubrini (1246-1314)    Marchés : Les Bourses européennes tiraillées entre inquiétude géopolitique et bons résultats    Une fusillade fait quatre morts à Mombasa    Ghaza: L'Algérie appelle le Conseil de sécurité à agir pour mettre fin à l'agression militaire israélienne    Les Rouge et Noir fin prêts pour la Supercoupe    «Halilhodzic avait la chance d'avoir derrière lui un homme comme Raouraoua»    Le champ politique a joué la carte de son destin !    4e match amical et 4e victoire de l'USM Alger    Wall Street rebondit grâce aux résultats d'entreprises    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Le procès en France de l'affaire Khalifa renvoyé au mois de juin
Devant se dérouler du 2 au 20 décembre
Publié dans La Tribune le 25 - 09 - 2013

Le procès de l'affaire Khalifa a été renvoyé hier au mois de juin prochain par le tribunal correctionnel de Nanterre, après qu'une question prioritaire de constitutionalité (QPC) ait été soulevée par la défense. Il s'agit d'une question sur le délai raisonnable de jugement, jugé recevable par le tribunal correctionnel. Cette QPC soulevée par Me Jean-Yves Leborgne, conseil de l'un des prévenus, Raghid El Chammah, avait déjà été posée par Me Leborgne lors d'une audience devant le tribunal de Nouméa en Nouvelle-Calédonie, début septembre. Dès lors, le tribunal de Nanterre «a décidé de ne pas transmettre de nouveau la même QPC et sursoit à statuer en attendant que la Cour de cassation se prononce». La Haute juridiction a jusqu'au 11 décembre pour rendre sa décision.
Le procès devait initialement se dérouler du 2 au 20 décembre, avec une audience préalable prévue le 25 septembre, il doit désormais se tenir du 2 au 20 juin. Abdelmoumène Khalifa, poursuivi en France pour «banqueroute par dissimulation ou détournement d'actifs», est le principal prévenu de ce procès dans lequel comparaissent dix autres personnes, dont son ex-femme Nadia Amirouchen, des anciens représentants de l'entreprise en France ainsi qu'un constructeur et équipementier aéronautique. Il est à rappeler qu'ils sont poursuivis pour des «malversations» qui auraient accompagné la déconfiture de sociétés du Groupe, les filiales françaises de la compagnie aérienne Khalifa Airways et de Khalifa Rent Car, mise en faillite en juillet 2003. Selon l'instruction, il s'agit notamment de la vente ou de la cession dans des conditions douteuses de plusieurs véhicules de luxe appartenant aux sociétés Khalifa et de la villa «Bagatelle» à Cannes achetée par Khalifa Airways en juillet 2002 pour environ
36 millions d'euros et revendue 16 millions d'euros l'année suivante. Il s'agit également de la ré-immatriculation de trois avions de la compagnie aérienne, d'une valeur d'environ 1,7 million d'euros chacun, au profit d'une autre compagnie qui n'avait aucun rapport avec elle.
Rappelons que Rafik Khelifa s'était réfugié en Grande-Bretagne après l'éclatement du scandale en 2003 avant d'être arrêté et emprisonné en 2007 sur la base d'un mandat d'arrêt européen. Condamné en 2007 à la réclusion à perpétuité par le tribunal criminel près la Cour de Blida, Abdelmoumène Khalifa attend aujourd'hui la décision de la Hight Cour qui doit se prononcer sur la demande d'extradition formulée par l'Algérie.
Un nouveau procès dans cette affaire, qui devait débuter le 2 avril dernier, à Blida a été reporté à une date ultérieure en raison de l'absence d'accusés.
H. Y./APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.