VISITE DE TRAVAIL : Abdelmalek Sellal aujourd'hui à Batna    MINISTRE DE LA COMMUNICATION, HAMID GRINE : "Pas de dépassements" dans les médias audiovisuels''    CROISSANCE ECONOMIQUE EN ALGERIE : Le FMI et la BM démentent les infos alarmistes    PRESIDENTIELLE EN FRANCE : Pour qui ont voté les Français d'Algérie ?    Le Maroc accuse l'Algérie de laisser des réfugiés Syriens entrer illégalement sur son territoire    AIN TEMOUCHENT : Le conseil de wilaya prépare la saison estivale    MINISTERE DU COMMERCE : 4509 milliards de cts de transactions non facturées    SIMULATION DU MODELE DE L'ONU: Deux Algériens distingués à la conférence de Moscou    Un facteur d'unité à même de préserver la paix et la stabilité du pays    Véhicules de tourisme: Baisse de plus de 7% de la facture d'importation au 1er trimestre 2017    Coopération algéro-américaine: les laboratoires américains incités à développer leurs investissements en Algérie    Mohcine Belabbas plaide pour la régionalisation    Présidentielle en France: premier tour sous haute sécurité, le vote démarre outre-mer    Caracas dénonce un coup d'Etat terroriste    des écarts très serrés entre les favoris    Et ce sera même dur pour la 2e place    Brahimi : "Alcaraz est un entraîneur discipliné et exigeant"    "Les bons résultats sont obligatoires pour la FAF et le nouveau sélectionneur"    "L'unité du pays et du peuple est une ligne rouge"    "La priorité à l'efficience et au renforcement du capital humain"    Plus de 43 000 victimes en 2016 en Algérie    L'austérité touche même les écoles primaires    Trois personnes inculpées pour agression à main armée    L'adhésion de l'Algérie à l'OMC est inévitable (Benyounès)    "Je ne connais pas de passé révolutionnaire à Ould Abbes"    Clasico : Le Barça a finalement pris sa décision pour Neymar    Bâtiment et travaux publics: Le poids de l'informel    Tebboune à Annaba: «Sans démagogie aucune !»    Grâce à sa précieuse victoire sur le CAB: La JSK se remet en selle    Real-Barça: Les 10 Clasicos les plus marquants    En se hissant en tête de la DNA: L'US Beni Douala rêve de la Ligue 2    enquête sur l'attaque chimique de Khan Cheikhoun: L'énigmatique refus de Washington    El-Bayadh: Le cheptel sous haute surveillance    Bedoui: Les chalets de Boumerdès éradiqués avant fin 2017    FA Judo - Prospection tous azimuts: Les postes de DTN et de DEN seront changés    Rapatriement des dépouilles aux frais de l'Etat: Seules les familles nécessiteuses concernées    Naâma: Réflexion autour du français en Algérie    Xavier Driencourt nommé officiellement    La Cgea a réussi le pari    Air Algérie s'ouvre la ligne du Gabon    carnaval fi dechra    Une stèle pour bannir l'oubli...    Lancement du programme "Ciné-office 2017"    Surveillabce de près des essais nucléaires nord-coréens    Les candidats courtisent les femmes    257 kilogrammes de kif traité saisis    La statue de Lounès Matoub fait polémique    Vers la création d'un centre d'interprétation culturelle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le procès en France de l'affaire Khalifa renvoyé au mois de juin
Devant se dérouler du 2 au 20 décembre
Publié dans La Tribune le 25 - 09 - 2013

Le procès de l'affaire Khalifa a été renvoyé hier au mois de juin prochain par le tribunal correctionnel de Nanterre, après qu'une question prioritaire de constitutionalité (QPC) ait été soulevée par la défense. Il s'agit d'une question sur le délai raisonnable de jugement, jugé recevable par le tribunal correctionnel. Cette QPC soulevée par Me Jean-Yves Leborgne, conseil de l'un des prévenus, Raghid El Chammah, avait déjà été posée par Me Leborgne lors d'une audience devant le tribunal de Nouméa en Nouvelle-Calédonie, début septembre. Dès lors, le tribunal de Nanterre «a décidé de ne pas transmettre de nouveau la même QPC et sursoit à statuer en attendant que la Cour de cassation se prononce». La Haute juridiction a jusqu'au 11 décembre pour rendre sa décision.
Le procès devait initialement se dérouler du 2 au 20 décembre, avec une audience préalable prévue le 25 septembre, il doit désormais se tenir du 2 au 20 juin. Abdelmoumène Khalifa, poursuivi en France pour «banqueroute par dissimulation ou détournement d'actifs», est le principal prévenu de ce procès dans lequel comparaissent dix autres personnes, dont son ex-femme Nadia Amirouchen, des anciens représentants de l'entreprise en France ainsi qu'un constructeur et équipementier aéronautique. Il est à rappeler qu'ils sont poursuivis pour des «malversations» qui auraient accompagné la déconfiture de sociétés du Groupe, les filiales françaises de la compagnie aérienne Khalifa Airways et de Khalifa Rent Car, mise en faillite en juillet 2003. Selon l'instruction, il s'agit notamment de la vente ou de la cession dans des conditions douteuses de plusieurs véhicules de luxe appartenant aux sociétés Khalifa et de la villa «Bagatelle» à Cannes achetée par Khalifa Airways en juillet 2002 pour environ
36 millions d'euros et revendue 16 millions d'euros l'année suivante. Il s'agit également de la ré-immatriculation de trois avions de la compagnie aérienne, d'une valeur d'environ 1,7 million d'euros chacun, au profit d'une autre compagnie qui n'avait aucun rapport avec elle.
Rappelons que Rafik Khelifa s'était réfugié en Grande-Bretagne après l'éclatement du scandale en 2003 avant d'être arrêté et emprisonné en 2007 sur la base d'un mandat d'arrêt européen. Condamné en 2007 à la réclusion à perpétuité par le tribunal criminel près la Cour de Blida, Abdelmoumène Khalifa attend aujourd'hui la décision de la Hight Cour qui doit se prononcer sur la demande d'extradition formulée par l'Algérie.
Un nouveau procès dans cette affaire, qui devait débuter le 2 avril dernier, à Blida a été reporté à une date ultérieure en raison de l'absence d'accusés.
H. Y./APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.