Le résultat du 4e appel d'offres traduit l'échec de la nouvelle stratégie énergétique-N.Zouiouèche sur RadioM (audio)    Un nouveau chef norvégien pour l'Otan confrontée au défi russe    Une nouvelle circulaire contre le détournement des terres agricoles    Accident de Laghouat : 17 morts et de 27 blessés sous surveillance médicale (bilan final)    Tlemcen : saisie d'une quantité de plus de 9,5 quintaux de kif dans un domicile à Maghnia    Le Polisario appelle l'UE à agir pour mettre fin aux atteintes du Maroc aux droits humains au Sahara occidental    La lutte contre le crime organisé et le terrorisme "principale préoccupation" de l'Algérie (Hamel)    Assassinat d'un ressortissant français: certains membres du groupe terroriste identifiés (Louh)    Déchets: atteindre un taux de recyclage de plus de 40% à partir de 2016 (ministère)    Ali Benflis dévoile son "Livre blanc sur la fraude"    Abbas déterminé à aller au Conseil de sécurité et à défier Washington    Ligue des champions d'Afrique    Algérie: le déficit en matière de logement sera résorbé d'ici 2018 (Sellal)    Des ressources humaines qualifiées : au cœur du challenge énergétique et industriel du pays    en Bref    Ligue 1    Il a de nouveau boycotté hier la séance de la CD de la LFP    Une première rencontre jugée "positive" s'est tenue sous l'égide de l'ONU    Bréves de l'Ouest    Formation professionnelle à El-Bayadh    CONCERT-HOMMAGE à LA SALLE ATLAS    Tunisie    GUELMA    Relizane : Cinq personnes sauvées des crues    Commerce : Des licences d'importation revues et corrigées    Un jeu de massacre sans fin    Le chantier bientôt lancé: Extension du tram vers l'aéroport    Hugo Broos aurait exercé illégalement    Saâdani écrit à l'ambassadeur de France    Téhéran va fournir des équipements à l'armée libanaise    Le Soir du Centre    Elle sera au Parlement en janvier    Djaâfar Haddad    Diamal    Ali Benflis dévoile son "livre blanc"    RC Arbaâ    Makrout laâssel    Ghribia    Hésitant entre l’Algérie et la France    Deux matchs de suspension pour Belaà ̄li (USM Alger) et trois pour Meklouche (USM Blida)    "On ne gère pas un football pro avec des amateurs"    Le coup de bill’art du Soir    ACTUCULT    Coopération Algéro-Chinoise    "Préservons la quiétude dans notre vallée"    Hommage à l'acteur Nino Manfredi    La Réconciliation nationale n'a d'autre objectif que l'organisation du consensus national    Production d'électricité : Yousfi mise sur les énergies propres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Le procès en France de l'affaire Khalifa renvoyé au mois de juin
Devant se dérouler du 2 au 20 décembre
Publié dans La Tribune le 25 - 09 - 2013

Le procès de l'affaire Khalifa a été renvoyé hier au mois de juin prochain par le tribunal correctionnel de Nanterre, après qu'une question prioritaire de constitutionalité (QPC) ait été soulevée par la défense. Il s'agit d'une question sur le délai raisonnable de jugement, jugé recevable par le tribunal correctionnel. Cette QPC soulevée par Me Jean-Yves Leborgne, conseil de l'un des prévenus, Raghid El Chammah, avait déjà été posée par Me Leborgne lors d'une audience devant le tribunal de Nouméa en Nouvelle-Calédonie, début septembre. Dès lors, le tribunal de Nanterre «a décidé de ne pas transmettre de nouveau la même QPC et sursoit à statuer en attendant que la Cour de cassation se prononce». La Haute juridiction a jusqu'au 11 décembre pour rendre sa décision.
Le procès devait initialement se dérouler du 2 au 20 décembre, avec une audience préalable prévue le 25 septembre, il doit désormais se tenir du 2 au 20 juin. Abdelmoumène Khalifa, poursuivi en France pour «banqueroute par dissimulation ou détournement d'actifs», est le principal prévenu de ce procès dans lequel comparaissent dix autres personnes, dont son ex-femme Nadia Amirouchen, des anciens représentants de l'entreprise en France ainsi qu'un constructeur et équipementier aéronautique. Il est à rappeler qu'ils sont poursuivis pour des «malversations» qui auraient accompagné la déconfiture de sociétés du Groupe, les filiales françaises de la compagnie aérienne Khalifa Airways et de Khalifa Rent Car, mise en faillite en juillet 2003. Selon l'instruction, il s'agit notamment de la vente ou de la cession dans des conditions douteuses de plusieurs véhicules de luxe appartenant aux sociétés Khalifa et de la villa «Bagatelle» à Cannes achetée par Khalifa Airways en juillet 2002 pour environ
36 millions d'euros et revendue 16 millions d'euros l'année suivante. Il s'agit également de la ré-immatriculation de trois avions de la compagnie aérienne, d'une valeur d'environ 1,7 million d'euros chacun, au profit d'une autre compagnie qui n'avait aucun rapport avec elle.
Rappelons que Rafik Khelifa s'était réfugié en Grande-Bretagne après l'éclatement du scandale en 2003 avant d'être arrêté et emprisonné en 2007 sur la base d'un mandat d'arrêt européen. Condamné en 2007 à la réclusion à perpétuité par le tribunal criminel près la Cour de Blida, Abdelmoumène Khalifa attend aujourd'hui la décision de la Hight Cour qui doit se prononcer sur la demande d'extradition formulée par l'Algérie.
Un nouveau procès dans cette affaire, qui devait débuter le 2 avril dernier, à Blida a été reporté à une date ultérieure en raison de l'absence d'accusés.
H. Y./APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.