Ebossé : la dépouille mortelle rapatriée au Cameroun    Algérie:Accord entre Mobilis et le COA pour prolonger leur partenariat jusqu'à 2020    La Ligue arabe appelle à l'envoi d'aides humanitaires urgentes en Somalie    Libye:Le gouvernement démissionne    Un responsable palestinien dévoile un plan politique visant à mettre fin à l'occupation israélienne    Fièvre aphteuse: vaccination de 10.000 têtes bovines à Oum El Bouaghi    Algérie:Des mesures "strictes" au niveau des frontières, aéroports et ports pour faire face au virus Ebola    Tunisie:Importation de pesticides biologiques pour lutter contre le feu bactérien    Mali:Les mouvements rebelles du nord font la paix entre eux    Maroc:Le CESE émet son avis sur le projet de loi sur les banques participatives    Mascara: vaccination de 7.900 têtes de bovins contre la fièvre aphteuse    Renforcement de la lutte contre la violence à l'égard des femmes    Election de "Raja" au bureau exécutif du Conseil de la jeunesse arabo-africaine    Suite à la volonté des maliens de délocaliser le match, une source autorisée de la FAF révèle à "Liberté"    Dans le but de briser le siège imposé à la ville chiite turcomane    EN Olympique    Courrier & courriel    Algérie:le ministre des transports appelle au lancement des travaux du tramway de Blida début 2015    D'après le dernier rapport de l'OMS    Palmarès du Festival du film francophone d'Angoulême    FESTIVAL NATIONAL DE LA MUSIQUE ACTUELLE DE GUELMA    La mosquée dans le sommeil    Colère présidentielle    Quand la rivalité féminine prend le pas sur la solidarité gouvernementale    Refusant de réagir à chaud aux mesures prises contre lui    Colonie de vacances : plus de 6300 enfants des Hauts plateaux et du Sud ont séjourné dans les wilayas côtières    Une responsable du CPMC l'a déclaré hier    Annaba    Quand la résistance paie    L'Algérie et les Etats-Unis coordonnent leurs actions contre le terror    262 milliards de dollars pour l'investissement public    EN BREF    Le ferry Alger-El Djemila a transporté 37 000 estivants en 18 jours    Célébration d'un legs ancestral    Ode au chant spirituel et sacré avec un zeste de rythmes festifs    Un Brahimi tout feu tout flamme au Dragão    EN BREF    La Mostra de Venise écarte le cinéma révolutionnaire algérien    "La répression des libertés m'a poussé à écrire"    "Une décision courageuse du Président"    Le traumatisme de trop...    "Moi, Brutus Belkhadem"    Que deviendra-t-il après son limogeage?    Hollande nomme un gouvernement social-libéral    Le malaise refait surface    L'écrivaine canado- algérienne s'attaque au Maroc    La fièvre aphteuse dévoile les insuffisances!    Bourses : Les places européennes portées par l'espoir d'une action prochaine de la BCE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Le procès en France de l'affaire Khalifa renvoyé au mois de juin
Devant se dérouler du 2 au 20 décembre
Publié dans La Tribune le 25 - 09 - 2013

Le procès de l'affaire Khalifa a été renvoyé hier au mois de juin prochain par le tribunal correctionnel de Nanterre, après qu'une question prioritaire de constitutionalité (QPC) ait été soulevée par la défense. Il s'agit d'une question sur le délai raisonnable de jugement, jugé recevable par le tribunal correctionnel. Cette QPC soulevée par Me Jean-Yves Leborgne, conseil de l'un des prévenus, Raghid El Chammah, avait déjà été posée par Me Leborgne lors d'une audience devant le tribunal de Nouméa en Nouvelle-Calédonie, début septembre. Dès lors, le tribunal de Nanterre «a décidé de ne pas transmettre de nouveau la même QPC et sursoit à statuer en attendant que la Cour de cassation se prononce». La Haute juridiction a jusqu'au 11 décembre pour rendre sa décision.
Le procès devait initialement se dérouler du 2 au 20 décembre, avec une audience préalable prévue le 25 septembre, il doit désormais se tenir du 2 au 20 juin. Abdelmoumène Khalifa, poursuivi en France pour «banqueroute par dissimulation ou détournement d'actifs», est le principal prévenu de ce procès dans lequel comparaissent dix autres personnes, dont son ex-femme Nadia Amirouchen, des anciens représentants de l'entreprise en France ainsi qu'un constructeur et équipementier aéronautique. Il est à rappeler qu'ils sont poursuivis pour des «malversations» qui auraient accompagné la déconfiture de sociétés du Groupe, les filiales françaises de la compagnie aérienne Khalifa Airways et de Khalifa Rent Car, mise en faillite en juillet 2003. Selon l'instruction, il s'agit notamment de la vente ou de la cession dans des conditions douteuses de plusieurs véhicules de luxe appartenant aux sociétés Khalifa et de la villa «Bagatelle» à Cannes achetée par Khalifa Airways en juillet 2002 pour environ
36 millions d'euros et revendue 16 millions d'euros l'année suivante. Il s'agit également de la ré-immatriculation de trois avions de la compagnie aérienne, d'une valeur d'environ 1,7 million d'euros chacun, au profit d'une autre compagnie qui n'avait aucun rapport avec elle.
Rappelons que Rafik Khelifa s'était réfugié en Grande-Bretagne après l'éclatement du scandale en 2003 avant d'être arrêté et emprisonné en 2007 sur la base d'un mandat d'arrêt européen. Condamné en 2007 à la réclusion à perpétuité par le tribunal criminel près la Cour de Blida, Abdelmoumène Khalifa attend aujourd'hui la décision de la Hight Cour qui doit se prononcer sur la demande d'extradition formulée par l'Algérie.
Un nouveau procès dans cette affaire, qui devait débuter le 2 avril dernier, à Blida a été reporté à une date ultérieure en raison de l'absence d'accusés.
H. Y./APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.