Sellal : partira ? Partira pas ?    Un terroriste arrêté à Skikda...    Des témoignages éloquents sur la personnalité du défunt    Réussir la réforme globale grâce à un gouvernement d'exception ou retour au FMI    Pas de menace sur l'agriculture    Augmentation de la marge bénéficiaire des distributeurs    Ralentissement de la croissance du PIB au troisième trimestre 2015    Les pièges d'une intervention    Moscou rejette les critiques occidentales, annonce de «nouvelles idées»    La JSK fait chuter le Chabab    Baptême du feu reporté pour Belkaroui !    Juventus : Morata au Real... pour être vendu ?    4 631 interventions suite à différents appels    Deux dealers écroués et du kif traité saisi    Un charlatan derrière les verrous    Les technologies numériques pour captiver les élèves    Partenaire de la 6e édition des Journées cinématographiques d'Alger    Ahmed Khemis, habité par le voyage et la spiritualité    DU 7 AU 9 FEVRIER : La sous-secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères polonaise en visite à Alger    AIN TEMOUCHENT : Les malades cancéreux extériorisent leur souffrance    Nabil Saâdi (président de la Fédération algérienne de boxe) au temps d'Algérie : «Le tournoi de Yaoundé sera décisif»    Vorganov suspendu provisoirement    Mourinho en discussions avec Man.U    Révision de la Constitution : Secteur de l'audiovisuel, quelles perspectives ?    C'était un grand homme de théâtre : Tayeb Seddiki est mort    Irak: 15 soldats tués dans des attaques de Daech    Un abonnement unique pour plusieurs modes de transport à Alger    Mahrez surclasse Manchester City    Vaste mobilisation en Amérique latine pour lutter contre le virus Zika    172 Palestiniens tués par les forces d'occupation israéliennes depuis début octobre dernier    Suspense : Les fleurs de l'orient 340e partie    Nombre de projets sont en cours de réalisation / Algérie-France : lune de miel industrielle    L'Algérienne des eaux : Une entreprise en difficulté    L'Alliance de l'Algérie verte en bloc pour le boycott    "Les radars doivent être visibles sur les routes"    Les 8 harragas portés disparus depuis mardi sont sains et saufs    Inauguration officielle du plus grand Park Mall du pays    Ali Bey Nasri : "L'externalisation des banques algériennes est devenue un impératif"    18 personnes sur 500 atteintes de cancer à Tamanrasset    RCA - USMB à Tchaker    USA : la révolution Bernie séduit la jeunesse démocrate    Soupçonnés de préparer des attentats : Trois Algériens arrêtés en Allemagne    SELLAL NE DÉMISSIONNERA PAS    LES MÉMOIRES DE HADJ AHMED BEY DE DJILALI SARI    Le ministre de l'Intérieur préside la sortie de la 10e promotion de lieutenants de police    Un dictionnaire français-arabe algérien édité    La bataille audiovisuelle d'Oran    10e édition du concours Mouloud-Mammeri    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une concurrence qui s'annonce de plus en plus rude
Le grand rendez-vous télévisuel des chaînes satellitaires arabes
Publié dans La Tribune le 12 - 08 - 2010

Comme chaque année à l'approche du Ramadhan, un nouvel intérêt est porté aux programmes de télévision. Depuis quelques semaines déjà, les chaînes satellitaires arabes redoublent d'ingéniosité pour faire la promotion de leur programme télé de ce mois de Ramadhan, avec de longs spots attractifs et attrayants pour attirer de plus en plus de téléspectateurs et de facto de plus en plus de manne publicitaire.Comme à l'accoutumée, la grande série, star incontournable de ce mois sacré, et qui est suivie depuis quatre ans par des millions de téléspectateurs arabes, c'est l'indétrônable «Bab el hara» du réalisateur Bassem Al Molla, dont la cinquième et finale saison scotchera encore tous ses fans devant le petit écran pour suivre le quotidien de ses personnages.Derrière cette série syrienne, de nombreux autres essayeront de percer la masse de la centaine de séries qui seront diffusées à l'instar des très attendues Aya Atgaouez (Je veux me marier) avec Hend Sabri, diffusée sur Assoumariya, Abu Dhabi, Orbit MBC, et Al Haja Zohra wa azwajha al khamsa (Zohra et ses cinq époux) avec Ghada Abderrazek, qui sera diffusée sur NBN, Hekayat, Future TV, Melody Drama, Tunisie 7 et Maroc TV. Les spectatrices algériennes pourront également renouer avec d'autres feuilletons fétiches à l'instar de Rajel waset settat (Un homme et six femmes) avec Achraf Abdel Baki qui sera diffusé sur Al Hayat TV, Abu Dhabi, Assoumariya, New TV, Yemen TV, Maroc TV, Tunisie 7, Doniya et Syria TV et de Hekayat wbenich-ha 2 (Des Histoires vécues) avec Leïla Aloui, qui sera diffusé sur Al Masryia, Dubai TV, Dream, Orbit. L'incontournable actrice égyptienne Youssra sera l'héroïne de Bechamaâ al ahmar (A la cire rouge) diffusé sur Dubai TV. D'autres feuilletons tenteront de créer la différence à l'instar de Kadhiyat Safiya (La cause de Safia) avec May Ezzedine, diffusé sur LBC, New TV, Orbit, Tunisie 7, Maroc TV, Assoumariya, Cléopâtre avec Soulef Fawakherji, qui sera diffusé sur Al Qahira Wa-ennas, Rotana Khalijiya, Nile Drama, Mamlakat al jabal (Le Royaume de la montagne) avec Amrou Saad, qui sera diffusé sur Al Masryia, Abu Dhabi, Panorama Drama et l'émouvant Imraa fi warta (Femme en difficulté) qui sera diffusé sur Abu Dhabi.Loin de posséder les moyens colossaux des chaînes qatarie ou saoudienne, les chaînes satellitaires maghrébines tentent de se démarquer pour gagner de plus en plus d'audimat. Citons, à titre d'exemple, les chaînes
satellitaires tunisiennes qui, selon un site spécialisé, ont connu cette année le plus grand nombre de productions télévisuelles. Ainsi, ce mois de Ramadhan 2010 enregistre un record incontestable en termes de volume de production télévisuelle. Dès lors, Tunis 7 diffusera trois nouvelles productions : la sitcom Garage el krik de Rania M'lika et Dar Lekhlaâ de Hatem Belhadj, ainsi que le feuilleton Casting de Sami El Fehri. Hannibal TV présentera les deuxièmes volets de ses deux programmes à succès de l'année dernière, soit Njoum Ellil 2 et Tunis 2050. Deux sitcoms seront au menu de Nessma TV : Nsibiti Laâziza de Slaheddine Essid et Malla Zhar de Sami Belarbi. Quant à Canal 21, elle diffusera le feuilleton El Mateha de Moez Ben Rhouma.Par ailleurs, afin de promouvoir sa nouvelle grille ramadhanesque, la chaîne privée Nessma TV avait donné, au mois de juillet passé, une conférence de presse gigantesque où la presse écrite maghrébine était au rendez-vous.Placé sous le slogan «Ramadhan esna fordja dayma». Nessma TV a opté pour le divertissement. Au programme, l'incontournabl Bab el hara 5. Il y a aussi les feuilletons d'une production iranienne Youssef, relatant l'histoire et les périples du prophète Youssef, Ayza etgawez qui sera diffusé dans la deuxième quinzaine du mois, à raison de deux épisodes/jour. Quant à «Ness Nessma», elle s'est relookée spécial Ramadhan avec de nouveaux décors, nouvelles rubriques et conception. Autre nouveauté, c'est l'émission «Jek El Marsoul» s'inspirant de l'émission italienne «C'e poste per te». Un postier adresse l'invitation d'une personne à une autre et qui est en quête d'amour, de réconciliation. Nessma investit cette année dans le culinaire avec l'émission «Couzinetna hakka», animée par Maha Chtourou et qui proposera des plats de l'Algérie, de Tunisie et Maroc. Aujourd'hui, les dés sont lancés et seuls les téléspectateurs pourront désigner les gagnants de cette concurrence impitoyable entre les programmes télévisuels des chaînes satellitaires.
S. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.