Ould-Ali : « L'Algérie peut être fière de ses athlètes »    Remake !    Ligue 1 Mobilis (2e J): chaud derby au 5-juillet, l'USMA sur du velours    Une secousse de 2,9 degrés à Tipaza    "Kindil El Bahr" de Damien Ounouri au Festival de Sao Paulo    Séisme en Italie: le bilan grimpe à 38 morts    Olympiades 2016: Il n'y aura pas de commission d'enquête, je suis satisfait des résultats (ministre)    John Kerry rencontrera Sergueï Lavrov demain à Genève    La rectification électronique opérationnelle depuis hier    Merkel sollicite les pays nord-africains    De nombreuses communautés menacées    AUGMENTATION DE LA PART DE LA FLOTTE ALGÉRIENNE    Relizane    Tendances    Les Crabes qualifiés pour les demi-finales    AprÚs le refus de Ghezzal    Mesloub rempile avec le FC Lorient    La Cnan se dote d'un nouveau navire    Il sera mis en œuvre le 18 septembre prochain    "Les points noirs soulevés par le rapport américain seront clarifiés"    51 morts et 2 077 blessés en une semaine    Le diktat des chauffeurs de taxi    Hanoune : "Le régime a provoqué la déliquescence des institutions"    Les "angles" de l'affrontement de Rome et de la Numidie mis en exergue    ...SORTIR...    La danse, le corps et l'âme    Littérature    Constantine 18 bombes artisanales détruites    Réunion d'Alger: Caracas favorable à un gel de la production de pétrole    Représentation au sein du Parlement: La «Diaspora des Algériens résidant à l'étranger» saisit Sellal    Guinée : Des investissements nécessaires pour réhabiliter le réseau routier    Souk Ahras : La figue de barbarie inonde les espaces commerciaux    Un choc d'ignorances    Orior : Le groupe rachète le belge Culinor    USA : Les banquiers centraux au chevet de la faible croissance    Subprimes : L'ex-PDG de Fannie Mae conclut un accord avec la SEC    Afrique du Sud : Un maire de l'opposition élu à Johannesburg    Rio ou la soif de l'or    Quatre joueurs suspendus par la LFP    Un joueur de cornemuse tué par son instrument    La lutte contre la cybercriminalité de plus en plus complexe    L'homme d'une "success story"    L'Union des familles laïques de France s'en mêle    Addis-Abeba promet qu'il ne sera pas inquiété    Combats douteux    Grande affluence à la représentation    "Va lire, mon enfant!"    Fini le village kabyle des cartes postales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une concurrence qui s'annonce de plus en plus rude
Le grand rendez-vous télévisuel des chaînes satellitaires arabes
Publié dans La Tribune le 12 - 08 - 2010

Comme chaque année à l'approche du Ramadhan, un nouvel intérêt est porté aux programmes de télévision. Depuis quelques semaines déjà, les chaînes satellitaires arabes redoublent d'ingéniosité pour faire la promotion de leur programme télé de ce mois de Ramadhan, avec de longs spots attractifs et attrayants pour attirer de plus en plus de téléspectateurs et de facto de plus en plus de manne publicitaire.Comme à l'accoutumée, la grande série, star incontournable de ce mois sacré, et qui est suivie depuis quatre ans par des millions de téléspectateurs arabes, c'est l'indétrônable «Bab el hara» du réalisateur Bassem Al Molla, dont la cinquième et finale saison scotchera encore tous ses fans devant le petit écran pour suivre le quotidien de ses personnages.Derrière cette série syrienne, de nombreux autres essayeront de percer la masse de la centaine de séries qui seront diffusées à l'instar des très attendues Aya Atgaouez (Je veux me marier) avec Hend Sabri, diffusée sur Assoumariya, Abu Dhabi, Orbit MBC, et Al Haja Zohra wa azwajha al khamsa (Zohra et ses cinq époux) avec Ghada Abderrazek, qui sera diffusée sur NBN, Hekayat, Future TV, Melody Drama, Tunisie 7 et Maroc TV. Les spectatrices algériennes pourront également renouer avec d'autres feuilletons fétiches à l'instar de Rajel waset settat (Un homme et six femmes) avec Achraf Abdel Baki qui sera diffusé sur Al Hayat TV, Abu Dhabi, Assoumariya, New TV, Yemen TV, Maroc TV, Tunisie 7, Doniya et Syria TV et de Hekayat wbenich-ha 2 (Des Histoires vécues) avec Leïla Aloui, qui sera diffusé sur Al Masryia, Dubai TV, Dream, Orbit. L'incontournable actrice égyptienne Youssra sera l'héroïne de Bechamaâ al ahmar (A la cire rouge) diffusé sur Dubai TV. D'autres feuilletons tenteront de créer la différence à l'instar de Kadhiyat Safiya (La cause de Safia) avec May Ezzedine, diffusé sur LBC, New TV, Orbit, Tunisie 7, Maroc TV, Assoumariya, Cléopâtre avec Soulef Fawakherji, qui sera diffusé sur Al Qahira Wa-ennas, Rotana Khalijiya, Nile Drama, Mamlakat al jabal (Le Royaume de la montagne) avec Amrou Saad, qui sera diffusé sur Al Masryia, Abu Dhabi, Panorama Drama et l'émouvant Imraa fi warta (Femme en difficulté) qui sera diffusé sur Abu Dhabi.Loin de posséder les moyens colossaux des chaînes qatarie ou saoudienne, les chaînes satellitaires maghrébines tentent de se démarquer pour gagner de plus en plus d'audimat. Citons, à titre d'exemple, les chaînes
satellitaires tunisiennes qui, selon un site spécialisé, ont connu cette année le plus grand nombre de productions télévisuelles. Ainsi, ce mois de Ramadhan 2010 enregistre un record incontestable en termes de volume de production télévisuelle. Dès lors, Tunis 7 diffusera trois nouvelles productions : la sitcom Garage el krik de Rania M'lika et Dar Lekhlaâ de Hatem Belhadj, ainsi que le feuilleton Casting de Sami El Fehri. Hannibal TV présentera les deuxièmes volets de ses deux programmes à succès de l'année dernière, soit Njoum Ellil 2 et Tunis 2050. Deux sitcoms seront au menu de Nessma TV : Nsibiti Laâziza de Slaheddine Essid et Malla Zhar de Sami Belarbi. Quant à Canal 21, elle diffusera le feuilleton El Mateha de Moez Ben Rhouma.Par ailleurs, afin de promouvoir sa nouvelle grille ramadhanesque, la chaîne privée Nessma TV avait donné, au mois de juillet passé, une conférence de presse gigantesque où la presse écrite maghrébine était au rendez-vous.Placé sous le slogan «Ramadhan esna fordja dayma». Nessma TV a opté pour le divertissement. Au programme, l'incontournabl Bab el hara 5. Il y a aussi les feuilletons d'une production iranienne Youssef, relatant l'histoire et les périples du prophète Youssef, Ayza etgawez qui sera diffusé dans la deuxième quinzaine du mois, à raison de deux épisodes/jour. Quant à «Ness Nessma», elle s'est relookée spécial Ramadhan avec de nouveaux décors, nouvelles rubriques et conception. Autre nouveauté, c'est l'émission «Jek El Marsoul» s'inspirant de l'émission italienne «C'e poste per te». Un postier adresse l'invitation d'une personne à une autre et qui est en quête d'amour, de réconciliation. Nessma investit cette année dans le culinaire avec l'émission «Couzinetna hakka», animée par Maha Chtourou et qui proposera des plats de l'Algérie, de Tunisie et Maroc. Aujourd'hui, les dés sont lancés et seuls les téléspectateurs pourront désigner les gagnants de cette concurrence impitoyable entre les programmes télévisuels des chaînes satellitaires.
S. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.