Reprise de la ligne Réghaïa-Thénia dès ce matin    Un visa qui ne dit pas son nom    Le FLN stigmatise les islamistes    Les éclairages du général Ben Bicha    Le président du Sénat en visite de cinq jours en Algérie    Le Snapap entamera une série de réunions    La coupe est pleine... de sang    Benghebrit remet les pendules à l'heure    Boulemdaïs s'installe en tête    La JSK, l'USMA et le MCA en force    Fournier encense Fekir    Eblouissants Syriens!    L'Association Nedjma brille à Blida    Une longue nuit d'étoiles...    L'Etat islamique revendique la décapitation    Cameron déterminé à "des nouvelles mesures" contre l'EI    Emin Auto se dote de son premier showroom JAC    Médéa : Un projet de parc urbain à l'étude    Ghardaïa : Une production de près de 560 000 quintaux de dattes attendue    Lutte contre la contrebande : Les Douanes dressent leur bilan    Les crimes liés à l'héritage en hausse    Pénétrante autoroutière Bejaia-El Adjiba : De sérieux retards    Russie : La banque centrale prête à de nouvelles hausses de taux    Bourses : Wall Street touchée par les interrogations sur la Fed    Des supporters de la JSK marchent à Tizi Ouzou    Conjurer et non conjuguer les périls    Eu égard à la spécificité de la Wilaya d'Alger : Louh annonce un redécoupage judiciaire de la Capitale    Sellal reçoit le directeur du département Moyen-Orient au FMI    Une base de données des compétences artistiques en élaboration    Une sixième sous de meilleurs auspices    Rôle des services de sécurité dans la protection du cyberespace    Stimuler la demande intérieure et l'investissement    Appel à la création d'un secrétariat d'Etat dédié à la prévention    Présidentielle au Brésil : Dilma Rousseff revient sur Marina Silva    Des parlementaires français à Moscou pour apporter leur soutien    Une union implosée ?    Les autorités d'occupation marocaines expulsent une délégation basque    Baba Sissoko et le tamani enchantés    Immersion onirique avec l'Association « Nedjma » de Blida    O Marseille : Foued Kadir explique le malaise par "un manque de communication" (médias)    Le chef d'état-major des Armées françaises à Alger    Ligue 1 de football/classement des buteurs : Hamza Boulemdais s'installe confortablement en tête (5 buts)    FC Lorient : Mostefa, à nouveau remplaçant, compromet son retour en sélection algérienne    Maroc: Ouverture à Marrakech de l'édition 2014 de la coupe intercontinentale de l'IAAF    L'Etat islamique affirme avoir décapité un otage britannique    Le ministre de la Communication, M. Grine, en a fait l'annonce    Justice    Invité de la chaîne III : Grine songe à professionnaliser le secteur de la communication    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Une concurrence qui s'annonce de plus en plus rude
Le grand rendez-vous télévisuel des chaînes satellitaires arabes
Publié dans La Tribune le 12 - 08 - 2010

Comme chaque année à l'approche du Ramadhan, un nouvel intérêt est porté aux programmes de télévision. Depuis quelques semaines déjà, les chaînes satellitaires arabes redoublent d'ingéniosité pour faire la promotion de leur programme télé de ce mois de Ramadhan, avec de longs spots attractifs et attrayants pour attirer de plus en plus de téléspectateurs et de facto de plus en plus de manne publicitaire.Comme à l'accoutumée, la grande série, star incontournable de ce mois sacré, et qui est suivie depuis quatre ans par des millions de téléspectateurs arabes, c'est l'indétrônable «Bab el hara» du réalisateur Bassem Al Molla, dont la cinquième et finale saison scotchera encore tous ses fans devant le petit écran pour suivre le quotidien de ses personnages.Derrière cette série syrienne, de nombreux autres essayeront de percer la masse de la centaine de séries qui seront diffusées à l'instar des très attendues Aya Atgaouez (Je veux me marier) avec Hend Sabri, diffusée sur Assoumariya, Abu Dhabi, Orbit MBC, et Al Haja Zohra wa azwajha al khamsa (Zohra et ses cinq époux) avec Ghada Abderrazek, qui sera diffusée sur NBN, Hekayat, Future TV, Melody Drama, Tunisie 7 et Maroc TV. Les spectatrices algériennes pourront également renouer avec d'autres feuilletons fétiches à l'instar de Rajel waset settat (Un homme et six femmes) avec Achraf Abdel Baki qui sera diffusé sur Al Hayat TV, Abu Dhabi, Assoumariya, New TV, Yemen TV, Maroc TV, Tunisie 7, Doniya et Syria TV et de Hekayat wbenich-ha 2 (Des Histoires vécues) avec Leïla Aloui, qui sera diffusé sur Al Masryia, Dubai TV, Dream, Orbit. L'incontournable actrice égyptienne Youssra sera l'héroïne de Bechamaâ al ahmar (A la cire rouge) diffusé sur Dubai TV. D'autres feuilletons tenteront de créer la différence à l'instar de Kadhiyat Safiya (La cause de Safia) avec May Ezzedine, diffusé sur LBC, New TV, Orbit, Tunisie 7, Maroc TV, Assoumariya, Cléopâtre avec Soulef Fawakherji, qui sera diffusé sur Al Qahira Wa-ennas, Rotana Khalijiya, Nile Drama, Mamlakat al jabal (Le Royaume de la montagne) avec Amrou Saad, qui sera diffusé sur Al Masryia, Abu Dhabi, Panorama Drama et l'émouvant Imraa fi warta (Femme en difficulté) qui sera diffusé sur Abu Dhabi.Loin de posséder les moyens colossaux des chaînes qatarie ou saoudienne, les chaînes satellitaires maghrébines tentent de se démarquer pour gagner de plus en plus d'audimat. Citons, à titre d'exemple, les chaînes
satellitaires tunisiennes qui, selon un site spécialisé, ont connu cette année le plus grand nombre de productions télévisuelles. Ainsi, ce mois de Ramadhan 2010 enregistre un record incontestable en termes de volume de production télévisuelle. Dès lors, Tunis 7 diffusera trois nouvelles productions : la sitcom Garage el krik de Rania M'lika et Dar Lekhlaâ de Hatem Belhadj, ainsi que le feuilleton Casting de Sami El Fehri. Hannibal TV présentera les deuxièmes volets de ses deux programmes à succès de l'année dernière, soit Njoum Ellil 2 et Tunis 2050. Deux sitcoms seront au menu de Nessma TV : Nsibiti Laâziza de Slaheddine Essid et Malla Zhar de Sami Belarbi. Quant à Canal 21, elle diffusera le feuilleton El Mateha de Moez Ben Rhouma.Par ailleurs, afin de promouvoir sa nouvelle grille ramadhanesque, la chaîne privée Nessma TV avait donné, au mois de juillet passé, une conférence de presse gigantesque où la presse écrite maghrébine était au rendez-vous.Placé sous le slogan «Ramadhan esna fordja dayma». Nessma TV a opté pour le divertissement. Au programme, l'incontournabl Bab el hara 5. Il y a aussi les feuilletons d'une production iranienne Youssef, relatant l'histoire et les périples du prophète Youssef, Ayza etgawez qui sera diffusé dans la deuxième quinzaine du mois, à raison de deux épisodes/jour. Quant à «Ness Nessma», elle s'est relookée spécial Ramadhan avec de nouveaux décors, nouvelles rubriques et conception. Autre nouveauté, c'est l'émission «Jek El Marsoul» s'inspirant de l'émission italienne «C'e poste per te». Un postier adresse l'invitation d'une personne à une autre et qui est en quête d'amour, de réconciliation. Nessma investit cette année dans le culinaire avec l'émission «Couzinetna hakka», animée par Maha Chtourou et qui proposera des plats de l'Algérie, de Tunisie et Maroc. Aujourd'hui, les dés sont lancés et seuls les téléspectateurs pourront désigner les gagnants de cette concurrence impitoyable entre les programmes télévisuels des chaînes satellitaires.
S. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.