« Le développement du terrorisme est le nouveau défi pour la police arabe »    La révision de la Constitution à l'ordre du jour    Les relations algéro-cubaines hissées à un véritable partenariat    Filet de veau en papillote    Cookies    Beauté    EnquÃate-Témoignages    Il présentera un nouveau dossier pour son parti    L’hiver en lumiÚres de Bab-El-Oued    Classement Fifa du mois de décembre    Afrique du Sud    Sénégal    Le coup de bill’art du Soir    Ouverture, aujourd’hui, de la 7e édition du Festival de la musique et de la chanson amazighes    ClÃŽture du 5e FICA    Au moins 11 morts    Tunisie : Marzouki à Sidi Bouzid pour l'anniversaire de l'immolation de Bouazizi ...    Dispositif sécuritaire sur la bande frontalière ouest : Un projet de surveillance électronique à l'étude    Crédits sans intérêts : 28 % ont été remboursés à l'échelle nationale    Une magnitude de 4,7 sur l'échelle de Richter    Wilaya d'Alger : Le budget primitif 2015 arrêté à plus de 35 milliards DA    Madoui ne veut lâcher aucun de ses joueurs    Les Canaris en péril à Lavigerie    "Ouverture d'une enquête judiciaire sur la mort d'Ebossé"    Verts d'Europe : Riyad Mahrez attise les convoitises du continent    La surveillance renforcée    Le Parlement échoue à élire un chef d'Etat dès le 1er tour : La Grèce au seuil d'une crise politique    Wall Street bondit encore après la décision de la Fed    USA : Baisse inférieure aux attentes des stocks de brut    Le secrétaire général de l'ONU    Libye : Les pays africains exhortent les occidentaux à agir    Petrobras : Fin d'année noire pour la compagnie phare du Brésil    Soutien croissant en Europe    Quand les médias s'en mêlent    Installation début 2015 d'une commission mixte algéro-turque pour lancer le plan d'action    La politique de subvention des produits de consommation sera maintenue    «Les affaires de corruption en suspens prêtes à être jugées»    La crise assombrit l'horizon des Algériens    L'Algérie est un «grand partenaire» des Etats-Unis    Les Etats-Unis de Barak Obama ont foi en les catholiques de Cuba    Les résultats scolaires du premier trimestre «non satisfaisants»    Beaucoup d'avancées    La finale divine    L'hydre salafiste redouble de férocité !    Un programme de formation en Algérie    Timbuktu : l'intégrisme source de tous les maux    Un terroriste armé se rend à Beni Milleuk    MOSTAGANEM : Riches activités à l'occasion de la journée de la police arabe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Micro-ordinateur et Internet envahissent les grandes villes à Aïn Defla
Le milieu rural semble encore loin du développement technologique
Publié dans La Tribune le 08 - 10 - 2008


De notre correspondant à Aïn Defla
Madani Azzeddine
L'utilisation de l'informatique dans la vie quotidienne se développe de plus en plus ces derniers temps, touchant
l'ensemble des domaines et selon les besoins.
Le fonctionnaire s'est habitué déjà à manipuler le micro-ordinateur sur son lieu de travail et à la maison ; la femme au foyer, quant à elle, l'utilise pour choisir une recette pour le dîner ou les gâteaux. Elle l'exploite également pour l'acquisition des connaissances dans différents volets scientifiques.
Les enfants s'attachent chaque jour davantage à ces micro-ordinateurs pour les différents jeux qu'ils offrent, particulièrement en ligne, et arrivent maintenant à les faire démarrer et à les connecter à Internet, une nouvelle technologie qui rapproche les distances et établit les ponts de l'amitié entre les différents peuples du monde entier.
C'est ainsi que cet outil informatique s'est forgé une place dans de nombreux foyers en Algérie ou ailleurs. son coût, qui était assez élevé ces dernières années, a fini par baisser dernièrement pour être accessible à tout citoyen; néanmoins, la qualité du micro-ordinateur, sa puissance, son concepteur et la composante de ces
périphéries ont un impact important sur son prix. Chaque personne peut donc se permettre un micro-ordinateur selon ses moyens financiers. Les formules de facilités offertes ici et là par les vendeurs spécialisés ou par les œuvres sociales relevant des différentes directions et sociétés peuvent les aider à en avoir un.
Au niveau de la wilaya d'Aïn Defla, de nombreux ménages sont dotés de ces outils informatiques, leur acquisition a doublé ces derniers temps, témoignent des citoyens. Cependant, son utilisation est différente d'une personne à une autre. Selon Ahmed, l'achat de cet instrument est dû au développement rapide de la technologie, puisqu'il permet, à titre d'exemple, d'être à jour en matière d'information. «J'arrive à lire les journaux du monde entier grâce au Net et voir même les chaînes de télévision», a indiqué notre interlocuteur, et ce, avant d'ajouter que ses enfants n'iront pas dorénavant dans les cybercafés pour se brancher aux jeux en ligne qui les attirent. Entre autres, les cybercafés ont cessé de recevoir du monde depuis que les prix des micro-ordinateurs et de l'abonnement à l'ADSL ont baissé. La disponibilité de l'Internet à travers une grande partie du territoire de cette wilaya a encouragé d'autres personnes à se doter de ces moyens d'information, de communication et de savoir.
Dans une autre vision, et depuis un certain temps, il semble que l'acquisition d'un micro-ordinateur équipé d'Internet ne signifie pas un niveau de vie élevé, vu la baisse des prix de la connexion et des ordinateurs.
Selon les statistiques de la wilaya parues en mars 2008, les services concernés ont ouvert 3 852 nouvelles lignes ADSL en 2007 afin d'offrir une capacité globale de 6 540, permettant à une grande partie de la population de se connecter au Net. En plus, durant cette même période, 27 centres ont été réalisés pour faciliter l'accès aux différents services d'Internet. Par ailleurs, la dominance de la ruralité dans cette wilaya a fait que la répartition de l'outil informatique soit un peu limitée par rapport aux zones urbaines où le micro-ordinateur et l'Internet ont déjà envahi les ménages.
En somme, à Aïn Defla, il semble que le micro-ordinateur et l'Internet sont indispensables dans les maisons, et ce, depuis que le développement technologique et la mondialisation ont atteint un certain niveau, lequel impose
à tout individu de prendre des mesures nécessaires pour mieux s'intégrer et se développer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.