Les boîtes noires du vol AH5017 d'Air Algérie seront analysées par le BEA en France    La sévère expertise d'un commandant de bord : «Il y a une défaillance au niveau du commandement d'Air Algérie»    Tunisie:un plan pour assurer le retour des tunisiens de Libye    Une vingtaine de centrales photovoltaïques installées d'ici la fin de l'année (CDER)    Oh, impuissance quand tu nous tiens !    Depuis le début de l'agression israélienne : Plus de 1.000 morts à Ghaza    Ligue des champions d'Afrique : L'Entente proche du carré final    Equipe nationale : Soudani et Belfodil, deux atouts maîtres pour Gourcuff    RCD : Les événements de Ghardaïa et le crash de l'avion d'Air Algérie    Permanences de l'Aïd : Près de 2.000 commerces réquisitionnés à l'Ouest    Un réservoir de 50.000 m3 inauguré    Police-Gendarmerie : Un dispositif spécial pour l'Aïd    AIN TEMOUCHENT: Des habits pour 1.400 orphelins    Rush sur les marchés et hausse des prix: Une mercuriale fidèle à une veille de fête    Maroc:grâce Royale au profit de 277 personnes à l'occasion de l'Aid Al-Fitr    La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye    Vol AH 5017 : Le PDG d'Air Algérie était à bord du MD-83 la veille de son crash    Olympique Lyonnais : Nabil Fékir n'a pas encore tranché sur son avenir international    Lundi, premier jour de Aïd El-fitr    L'Aïd El-Fitr a été fixé au lundi 28 juillet en Algérie    Les autres challenges de la FAF    14 morts et 67 blessés sur les routes du pays en une journée (Gendarmerie nationale)    Ibn 'Arafa Al-warghamî Une référence dans les fetwas au Maghreb    Football-Portugal : Brahimi choisit le numéro de maillot de... Madjer au FC Porto    LE DIRECTEUR DE LA SONATRACH, ABDELHAMID ZERGUINE, LIMOGE    DEUX POIDS DEUX MESURES !    A L'APPROCHE DE L'AID : Les prix des vêtements pour enfants flambent    Le président Bouteflika présente ses condoléances aux chefs d'Etat des pays touchés par le crash    Il a rompu avec ses éclipses post-présidentielles    Match amical    Affaire d'écoutes illégales visant Erdogan    Né dans le sillage de l'opposition à un 4e mandat pour Bouteflika    La production pharmaceutique nationale en est souvent victime    Elle a réuni 500 personnalités dans une conférence sur la transition    Lutte contre le trafic de drogue à Mila    Dirigé par Amine Kouider, il présente «Schéhérazade»    La police fête un événement historique....    Mohamed Assef et Indila à l'honneur    Rassemblement propalestinien interdit: incidents et interpellations à Paris    Sept entraîneurs étrangers en Ligue 1    Belaïli inscrit un doublé contre l'USMB    L'Etat n'a jamais cessé de d'œuvrer à recouvrer la sécurité et bannir la culture de la violence à Ghardaïa (Sellal)    "Nous sommes dans l'inhumain"    L'hommage au Sage    Un premier versement des redevances acquitté    Dialogue intermalien: les Etats-Unis félicitent l'Algérie suite à l'adoption d'une feuille de route    Oran : Prochain recensement de sites archéologiques des communes côtières    Ouargla : Plusieurs actions pour la réhabilitation du musée saharien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Micro-ordinateur et Internet envahissent les grandes villes à Aïn Defla
Le milieu rural semble encore loin du développement technologique
Publié dans La Tribune le 08 - 10 - 2008


De notre correspondant à Aïn Defla
Madani Azzeddine
L'utilisation de l'informatique dans la vie quotidienne se développe de plus en plus ces derniers temps, touchant
l'ensemble des domaines et selon les besoins.
Le fonctionnaire s'est habitué déjà à manipuler le micro-ordinateur sur son lieu de travail et à la maison ; la femme au foyer, quant à elle, l'utilise pour choisir une recette pour le dîner ou les gâteaux. Elle l'exploite également pour l'acquisition des connaissances dans différents volets scientifiques.
Les enfants s'attachent chaque jour davantage à ces micro-ordinateurs pour les différents jeux qu'ils offrent, particulièrement en ligne, et arrivent maintenant à les faire démarrer et à les connecter à Internet, une nouvelle technologie qui rapproche les distances et établit les ponts de l'amitié entre les différents peuples du monde entier.
C'est ainsi que cet outil informatique s'est forgé une place dans de nombreux foyers en Algérie ou ailleurs. son coût, qui était assez élevé ces dernières années, a fini par baisser dernièrement pour être accessible à tout citoyen; néanmoins, la qualité du micro-ordinateur, sa puissance, son concepteur et la composante de ces
périphéries ont un impact important sur son prix. Chaque personne peut donc se permettre un micro-ordinateur selon ses moyens financiers. Les formules de facilités offertes ici et là par les vendeurs spécialisés ou par les œuvres sociales relevant des différentes directions et sociétés peuvent les aider à en avoir un.
Au niveau de la wilaya d'Aïn Defla, de nombreux ménages sont dotés de ces outils informatiques, leur acquisition a doublé ces derniers temps, témoignent des citoyens. Cependant, son utilisation est différente d'une personne à une autre. Selon Ahmed, l'achat de cet instrument est dû au développement rapide de la technologie, puisqu'il permet, à titre d'exemple, d'être à jour en matière d'information. «J'arrive à lire les journaux du monde entier grâce au Net et voir même les chaînes de télévision», a indiqué notre interlocuteur, et ce, avant d'ajouter que ses enfants n'iront pas dorénavant dans les cybercafés pour se brancher aux jeux en ligne qui les attirent. Entre autres, les cybercafés ont cessé de recevoir du monde depuis que les prix des micro-ordinateurs et de l'abonnement à l'ADSL ont baissé. La disponibilité de l'Internet à travers une grande partie du territoire de cette wilaya a encouragé d'autres personnes à se doter de ces moyens d'information, de communication et de savoir.
Dans une autre vision, et depuis un certain temps, il semble que l'acquisition d'un micro-ordinateur équipé d'Internet ne signifie pas un niveau de vie élevé, vu la baisse des prix de la connexion et des ordinateurs.
Selon les statistiques de la wilaya parues en mars 2008, les services concernés ont ouvert 3 852 nouvelles lignes ADSL en 2007 afin d'offrir une capacité globale de 6 540, permettant à une grande partie de la population de se connecter au Net. En plus, durant cette même période, 27 centres ont été réalisés pour faciliter l'accès aux différents services d'Internet. Par ailleurs, la dominance de la ruralité dans cette wilaya a fait que la répartition de l'outil informatique soit un peu limitée par rapport aux zones urbaines où le micro-ordinateur et l'Internet ont déjà envahi les ménages.
En somme, à Aïn Defla, il semble que le micro-ordinateur et l'Internet sont indispensables dans les maisons, et ce, depuis que le développement technologique et la mondialisation ont atteint un certain niveau, lequel impose
à tout individu de prendre des mesures nécessaires pour mieux s'intégrer et se développer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.