Les forces militaires sécurisent des quartiers au sud de Ramadi    Les Palestiniens réitèrent leurs conditions    Romario: « Quelque chose va changer, parce qu'il y a une attente, pour que Blatter aussi soit arrêté »    La JSK garde un œil sur Merbah    CRB : La victoire !    La mise en garde de la LFP    La CAF suspend les présidents des deux clubs    Les Rouge et Noir ne veulent pas revivre les années sombres de leur histoire    Sellal à Rome pour participer au 3e sommet algéro-italien de haut niveau    L'AIEA brandit l'arme des inspections militaires    Des entreprises publiques et mutualités n'ont pas pu récupérer l'argent déposé à Khalifa Bank    Signature à Alger du procès-verbal de trois documents    Un « consolation » ouvert    M. LARABI LARBI, DAS DE MOSTAGANEM AU FORUM DE REFLEXION : 40 mille familles démunies seront prises en charge durant le Ramadhan    LES ‘'FLNISTES'' ETAIENT HIER DANS LE FACE A FACE : Retour de manivelle pour Amar Saadani    Mostaganem : Un mort et deux blessés sur la route    Congrès du FLN : la plainte des dissidents rejetée par la Justice    Algérie: Conférence internationale sur la dé-radicalisation du 22 au 23 juillet à Alger    Le Prophète et les handicapés    L'amour en Dieu, les exigences et les entraves    Des chercheurs américains ont trouvé le remède contre Ebola    Algérie:ouverture prochaine à Alger de l'Institut de l'ONU du développement durable    Algérie-Face à une situation économique inquiétante, le gouvernement change de ton et de discours    Le pétrole rebondit en Asie    Maroc:la situation actuelle des finances publiques ne permet pas de mesures qui pèsent sur le budget de l'Etat ( Benkirane)    La Nasa se lance dans l'exploration d'Europe    Algérie:forte baisse des importations des véhicules et des médicaments en avril 2015    FCE : L'entreprise et l'université se recherchent    Real Madrid - Ancelotti limogé : Benitez et Michel en pole position    Alger : Incendie dans une biscuiterie    Le CRA ouvrira trois restaurants de la Rahma    Blocage des comptes du FLN : La justice se prononce aujourd'hui    Le réquisitoire de Jil Jadid    TUER L'HONNEUR ET LA CIVILITE    La lente agonie d'un idéal entêté    Cliché    Portes ouvertes sur l'Ecole de spécialisation sur hélicoptères d'Ain Arnat    Attentat terroriste à Béni Amrane en 2008 : Procès aujourd'hui des auteurs présumés    Lamamra affirme : Les relations de l'Algérie avec les pays du Golfe sont "bonnes"    À l'invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika : Le Roi du Lesotho à Alger pour une visite d'Etat    Tizi-Ouzou : Grine appelle à remédier au manque de professionnalisme par la formation des journalistes    Qui sauvera le FLN ?    L'occasion de raffermir les liens de fraternité    Plus de 11.000 consultations et 700 interventions réalisées    Saisie de 51.700 sachets de tabac à chiquer contrefait    La canicule fait plus de 500 morts    Une enquête ouverte pour homicide    Agenda culturel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Micro-ordinateur et Internet envahissent les grandes villes à Aïn Defla
Le milieu rural semble encore loin du développement technologique
Publié dans La Tribune le 08 - 10 - 2008


De notre correspondant à Aïn Defla
Madani Azzeddine
L'utilisation de l'informatique dans la vie quotidienne se développe de plus en plus ces derniers temps, touchant
l'ensemble des domaines et selon les besoins.
Le fonctionnaire s'est habitué déjà à manipuler le micro-ordinateur sur son lieu de travail et à la maison ; la femme au foyer, quant à elle, l'utilise pour choisir une recette pour le dîner ou les gâteaux. Elle l'exploite également pour l'acquisition des connaissances dans différents volets scientifiques.
Les enfants s'attachent chaque jour davantage à ces micro-ordinateurs pour les différents jeux qu'ils offrent, particulièrement en ligne, et arrivent maintenant à les faire démarrer et à les connecter à Internet, une nouvelle technologie qui rapproche les distances et établit les ponts de l'amitié entre les différents peuples du monde entier.
C'est ainsi que cet outil informatique s'est forgé une place dans de nombreux foyers en Algérie ou ailleurs. son coût, qui était assez élevé ces dernières années, a fini par baisser dernièrement pour être accessible à tout citoyen; néanmoins, la qualité du micro-ordinateur, sa puissance, son concepteur et la composante de ces
périphéries ont un impact important sur son prix. Chaque personne peut donc se permettre un micro-ordinateur selon ses moyens financiers. Les formules de facilités offertes ici et là par les vendeurs spécialisés ou par les œuvres sociales relevant des différentes directions et sociétés peuvent les aider à en avoir un.
Au niveau de la wilaya d'Aïn Defla, de nombreux ménages sont dotés de ces outils informatiques, leur acquisition a doublé ces derniers temps, témoignent des citoyens. Cependant, son utilisation est différente d'une personne à une autre. Selon Ahmed, l'achat de cet instrument est dû au développement rapide de la technologie, puisqu'il permet, à titre d'exemple, d'être à jour en matière d'information. «J'arrive à lire les journaux du monde entier grâce au Net et voir même les chaînes de télévision», a indiqué notre interlocuteur, et ce, avant d'ajouter que ses enfants n'iront pas dorénavant dans les cybercafés pour se brancher aux jeux en ligne qui les attirent. Entre autres, les cybercafés ont cessé de recevoir du monde depuis que les prix des micro-ordinateurs et de l'abonnement à l'ADSL ont baissé. La disponibilité de l'Internet à travers une grande partie du territoire de cette wilaya a encouragé d'autres personnes à se doter de ces moyens d'information, de communication et de savoir.
Dans une autre vision, et depuis un certain temps, il semble que l'acquisition d'un micro-ordinateur équipé d'Internet ne signifie pas un niveau de vie élevé, vu la baisse des prix de la connexion et des ordinateurs.
Selon les statistiques de la wilaya parues en mars 2008, les services concernés ont ouvert 3 852 nouvelles lignes ADSL en 2007 afin d'offrir une capacité globale de 6 540, permettant à une grande partie de la population de se connecter au Net. En plus, durant cette même période, 27 centres ont été réalisés pour faciliter l'accès aux différents services d'Internet. Par ailleurs, la dominance de la ruralité dans cette wilaya a fait que la répartition de l'outil informatique soit un peu limitée par rapport aux zones urbaines où le micro-ordinateur et l'Internet ont déjà envahi les ménages.
En somme, à Aïn Defla, il semble que le micro-ordinateur et l'Internet sont indispensables dans les maisons, et ce, depuis que le développement technologique et la mondialisation ont atteint un certain niveau, lequel impose
à tout individu de prendre des mesures nécessaires pour mieux s'intégrer et se développer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.