FC Barcelone : Pedro plus que jamais proche de Man U    Le wali de Tamanrasset installé dans ses nouvelles fonctions    La prochaine tripartite axée sur la promotion de la production nationale    Relever les défis pour consolider la cohésion entre l'Armée et sa profondeur populaire    L'université Alger 3 de Dely Ibrahim s'attend à recevoir 10.000 nouveaux étudiants    8ème Feliv: intérêt relatif des initiés et indifférence des plus jeunes    Alstom remporte un contrat de 200 millions d'euros en Algérie    Algérie-Russie:7ème session de la Commission mixte de coopération jeudi à Moscou    Médéa se souvient de Si Tayeb El-Djoughlali    Progression de 13% du trafic de marchandises au port d'Alger au 1er semestre 2015    FIFA : Platini candidat pour la succession de Blatter    Maroc- Mohamed Hassad annonce les résultats de la stratégie de lutte antiterroriste    Formation professionnelle : 7.900 places pédagogiques pour la prochaine session à Ouargla    Mise en place en septembre d'unités de surveillance et d'entretien des routes    Algérie:actualisation l'année prochaine du texte d'application relatif à la gestion des plages (ministre)    EN U-20    Libye    Aà ̄n Defla    CHU de Constantine    Malades atteints d'hépatite C: un traitement plus "efficace" en cours d'examen    Timide réaction de la FAF à propos de l’interdiction qui frappe les joueurs étrangers en Algérie    L'OL veut rapatrier Belhanda ?    Entretien avec l’artiste peintre Zola Djenane    ACTUCULT    Même les jeunes cèdent à la tentation    UN PHENOMENE EN VOGUE    Deux victoires et trois défaites pour l'EN    Attentat meurtrier contre la police    "Rien ne peut se faire par l'exclusion"    L'Algérie et le Niger œuvrent de concert à "relever des défis multiples et complexes"    La pièce Rahla de la troupe El Bahja primée    "On doit mettre en valeur nos réalisations"    Les dangers de la démystification    Algérie:un Institut national de formation aux techniques touristiques projeté à Constantine    Trois morts et un blessé dans une collision    A deux semaines du coup d'envoi de la saison : Le président de la FAF inspecte le stade du 5-Juillet    Reprise demain du procès après cassation : L'affaire Algérie Télécom revient    Les subventions maintenues : A la recherche de l'argent «fantôme»    4e session des consultations politiques algéro-polonaises : Elle se tient aujourd'hui en pologne    Une culture des obstacles    Réunion le 5 août des ministres de la ligue arabe    L'assainissement des institutions en marche    Djaballah revient à la charge    "Ultime" report du procès d'officiers pro-Gbagbo    Obama appelle à maintenir la "pression" sur les shebab    Trois arrestations et saisie d'un important lot d'armes par la gendarmerie    20 cliniques privées fermées à Alger    Al warda dévoilé pour la 1re fois mardi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Micro-ordinateur et Internet envahissent les grandes villes à Aïn Defla
Le milieu rural semble encore loin du développement technologique
Publié dans La Tribune le 08 - 10 - 2008


De notre correspondant à Aïn Defla
Madani Azzeddine
L'utilisation de l'informatique dans la vie quotidienne se développe de plus en plus ces derniers temps, touchant
l'ensemble des domaines et selon les besoins.
Le fonctionnaire s'est habitué déjà à manipuler le micro-ordinateur sur son lieu de travail et à la maison ; la femme au foyer, quant à elle, l'utilise pour choisir une recette pour le dîner ou les gâteaux. Elle l'exploite également pour l'acquisition des connaissances dans différents volets scientifiques.
Les enfants s'attachent chaque jour davantage à ces micro-ordinateurs pour les différents jeux qu'ils offrent, particulièrement en ligne, et arrivent maintenant à les faire démarrer et à les connecter à Internet, une nouvelle technologie qui rapproche les distances et établit les ponts de l'amitié entre les différents peuples du monde entier.
C'est ainsi que cet outil informatique s'est forgé une place dans de nombreux foyers en Algérie ou ailleurs. son coût, qui était assez élevé ces dernières années, a fini par baisser dernièrement pour être accessible à tout citoyen; néanmoins, la qualité du micro-ordinateur, sa puissance, son concepteur et la composante de ces
périphéries ont un impact important sur son prix. Chaque personne peut donc se permettre un micro-ordinateur selon ses moyens financiers. Les formules de facilités offertes ici et là par les vendeurs spécialisés ou par les œuvres sociales relevant des différentes directions et sociétés peuvent les aider à en avoir un.
Au niveau de la wilaya d'Aïn Defla, de nombreux ménages sont dotés de ces outils informatiques, leur acquisition a doublé ces derniers temps, témoignent des citoyens. Cependant, son utilisation est différente d'une personne à une autre. Selon Ahmed, l'achat de cet instrument est dû au développement rapide de la technologie, puisqu'il permet, à titre d'exemple, d'être à jour en matière d'information. «J'arrive à lire les journaux du monde entier grâce au Net et voir même les chaînes de télévision», a indiqué notre interlocuteur, et ce, avant d'ajouter que ses enfants n'iront pas dorénavant dans les cybercafés pour se brancher aux jeux en ligne qui les attirent. Entre autres, les cybercafés ont cessé de recevoir du monde depuis que les prix des micro-ordinateurs et de l'abonnement à l'ADSL ont baissé. La disponibilité de l'Internet à travers une grande partie du territoire de cette wilaya a encouragé d'autres personnes à se doter de ces moyens d'information, de communication et de savoir.
Dans une autre vision, et depuis un certain temps, il semble que l'acquisition d'un micro-ordinateur équipé d'Internet ne signifie pas un niveau de vie élevé, vu la baisse des prix de la connexion et des ordinateurs.
Selon les statistiques de la wilaya parues en mars 2008, les services concernés ont ouvert 3 852 nouvelles lignes ADSL en 2007 afin d'offrir une capacité globale de 6 540, permettant à une grande partie de la population de se connecter au Net. En plus, durant cette même période, 27 centres ont été réalisés pour faciliter l'accès aux différents services d'Internet. Par ailleurs, la dominance de la ruralité dans cette wilaya a fait que la répartition de l'outil informatique soit un peu limitée par rapport aux zones urbaines où le micro-ordinateur et l'Internet ont déjà envahi les ménages.
En somme, à Aïn Defla, il semble que le micro-ordinateur et l'Internet sont indispensables dans les maisons, et ce, depuis que le développement technologique et la mondialisation ont atteint un certain niveau, lequel impose
à tout individu de prendre des mesures nécessaires pour mieux s'intégrer et se développer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.