«Seul un Etat indépendant...»    Arabie saoudite: cinq personnes impliquées dans les attentats en 2003 condamnées à mort    Le MAE malien entame une visite en Algérie    Repères    EN/ Il sera présent lors du prochain stage    Omnisports/ Boxe Mondiaux-2014 (garçons)    Vie des clubs/ JSK : afin de mieux préparer la finale face au MCA    Au lendemain de l'attentat d'Iboudrarène    Bab Ezzouar    Formation professionnelle - Entreprises    Oran : plages    Bouira : à chacun son 20 Avril    Réunion d'évaluation entre Lamamra et les observateurs étrangers    Projection de «Ad Yidir mmi-s umazigh» de Si El Hachemi Assad aujourd'hui    Des matériaux locaux dans les architectures traditionnelles    Assad se rend à Maaloula reconquise par l'armée pour la fête de Pâques    Necira Nounou et l'AS Sûreté nationale se distinguent    Un consensus pour un sursaut national    37 terroristes éliminés et un important arsenal d'armes de guerre récupéré    Arrestation de trois barons de drogue et saisie de plus de 12 quintaux de kif    Sporting Lisbonne    Election présidentielle    Première victime de la reconduction de Bouteflika    FAF    Bougherra qualifié pour la finale de la Coupe du Qatar    HOUARI-Boumediene (GUELMA)    Egypte:Al Sissi et Sabahi seuls candidats à la présidence    Libye:sept candidats au poste de Premier ministre devant le Congrès    Tunisie:vers la réduction du nombre des diplomates en Libye    Employé sur une plate-forme pétrolière : Un Algérien enlevé au Soudan    LA DAMNATION DU LIEVRE    Agressions à Oued El Had, un mandat de dépôt    Réhabilitation du parc immobilier du centre-ville : 1,6 milliard de dinars pour la relance des chantiers    Conférence de l'opposition en perspective    Le quartier-mémoire d'Oran se meurt    "Je suis solidaire du combat identitaire"    Concert Folk-Flamenco    Escarmouche à la fin de la marche du MAK    Pas de Coupe de l'UAFA la saison prochaine    Nécessité d'une régulation rigoureuse    Le monde pleure la légende de la littérature    Prolongation du délai de dépôt des travaux du concours Média Star jusqu'au 04 mai 2014 : Dernière ligne droite    26e Festival de musique : Le chanteur Rachid Taha aux "Francofolies de Montréal"    Optimiser les profits au bénéfice des entreprises    A l'épreuve des menaces informatiques    Avantages et inconvénients    Rapprocher les nouvelles unités agroalimentaires des zones agraires    Multiplication des infrastructures d'envergure au détriment des action    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Micro-ordinateur et Internet envahissent les grandes villes à Aïn Defla
Le milieu rural semble encore loin du développement technologique
Publié dans La Tribune le 08 - 10 - 2008


De notre correspondant à Aïn Defla
Madani Azzeddine
L'utilisation de l'informatique dans la vie quotidienne se développe de plus en plus ces derniers temps, touchant
l'ensemble des domaines et selon les besoins.
Le fonctionnaire s'est habitué déjà à manipuler le micro-ordinateur sur son lieu de travail et à la maison ; la femme au foyer, quant à elle, l'utilise pour choisir une recette pour le dîner ou les gâteaux. Elle l'exploite également pour l'acquisition des connaissances dans différents volets scientifiques.
Les enfants s'attachent chaque jour davantage à ces micro-ordinateurs pour les différents jeux qu'ils offrent, particulièrement en ligne, et arrivent maintenant à les faire démarrer et à les connecter à Internet, une nouvelle technologie qui rapproche les distances et établit les ponts de l'amitié entre les différents peuples du monde entier.
C'est ainsi que cet outil informatique s'est forgé une place dans de nombreux foyers en Algérie ou ailleurs. son coût, qui était assez élevé ces dernières années, a fini par baisser dernièrement pour être accessible à tout citoyen; néanmoins, la qualité du micro-ordinateur, sa puissance, son concepteur et la composante de ces
périphéries ont un impact important sur son prix. Chaque personne peut donc se permettre un micro-ordinateur selon ses moyens financiers. Les formules de facilités offertes ici et là par les vendeurs spécialisés ou par les œuvres sociales relevant des différentes directions et sociétés peuvent les aider à en avoir un.
Au niveau de la wilaya d'Aïn Defla, de nombreux ménages sont dotés de ces outils informatiques, leur acquisition a doublé ces derniers temps, témoignent des citoyens. Cependant, son utilisation est différente d'une personne à une autre. Selon Ahmed, l'achat de cet instrument est dû au développement rapide de la technologie, puisqu'il permet, à titre d'exemple, d'être à jour en matière d'information. «J'arrive à lire les journaux du monde entier grâce au Net et voir même les chaînes de télévision», a indiqué notre interlocuteur, et ce, avant d'ajouter que ses enfants n'iront pas dorénavant dans les cybercafés pour se brancher aux jeux en ligne qui les attirent. Entre autres, les cybercafés ont cessé de recevoir du monde depuis que les prix des micro-ordinateurs et de l'abonnement à l'ADSL ont baissé. La disponibilité de l'Internet à travers une grande partie du territoire de cette wilaya a encouragé d'autres personnes à se doter de ces moyens d'information, de communication et de savoir.
Dans une autre vision, et depuis un certain temps, il semble que l'acquisition d'un micro-ordinateur équipé d'Internet ne signifie pas un niveau de vie élevé, vu la baisse des prix de la connexion et des ordinateurs.
Selon les statistiques de la wilaya parues en mars 2008, les services concernés ont ouvert 3 852 nouvelles lignes ADSL en 2007 afin d'offrir une capacité globale de 6 540, permettant à une grande partie de la population de se connecter au Net. En plus, durant cette même période, 27 centres ont été réalisés pour faciliter l'accès aux différents services d'Internet. Par ailleurs, la dominance de la ruralité dans cette wilaya a fait que la répartition de l'outil informatique soit un peu limitée par rapport aux zones urbaines où le micro-ordinateur et l'Internet ont déjà envahi les ménages.
En somme, à Aïn Defla, il semble que le micro-ordinateur et l'Internet sont indispensables dans les maisons, et ce, depuis que le développement technologique et la mondialisation ont atteint un certain niveau, lequel impose
à tout individu de prendre des mesures nécessaires pour mieux s'intégrer et se développer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.