Parution à Oran d'un ouvrage sur l'expérience d'écriture collective    Le projet de la conférence du consensus national au centre d'une rencontre entre le Mouvement El Islah et le FFS (communiqué)    Essebsi, premier président de la deuxième République tunisienne    Sellal offre un déjeuner en l'honneur du président palestinien    De nouveaux raids aériens menés par des forces loyalistes    Les clubs algériens bien lotis    5 clubs en course pour le titre de champion d'hiver    Football/Karim Benzema à l'APS : "L'Algérie peut gagner la CAN-2015"    CAN-2015 de football : "Le Ghana sera notre principal concurrent" (Brahimi)    « Le Ghana, notre principal concurrent »    DEFICIT BUDGETAIRE : Forte chute de l'excédent commercial national en 2014    Ooredoo offre jusqu'à 12 Go d'internet pour ses clients Entreprises    L'Algérie prend en charge les réfugiés maliens jusqu'au retour de la stabilité dans leurs pays (ministre)    Démantèlement d'un réseau criminel spécialisé dans le trafic de psychotropes (Sûreté de la wilaya d'Alger)    Le Général de corps d'armée Gaïd Salah met en avant l'importance des médias dans la consolidation de l'unité nationale    Menaces de mort contre Kamel Daoud: un dérapage "très dangereux" (ministre)    BENABDELMALEK RAMDANE : Commémoration du 60éme anniversaire de la mort du Chahid Bordji Amar    TLEMCEN : Saisie de 18 tonnes de kif et 2870 psychotropes en 2014    Réforme...    Sanction financière pour Khoualed    «Le problème des espaces non gouvernés menace l'ordre international»    Le pétrole prend un peu de hauteur en Asie    L'euro tente un rebond face au dollar lors des échanges asiatiques    Benflis dépose le dossier constitutif    Une preuve de l'inefficacité des sanctions    Procès aujourd'hui de 41 terroristes, dont le chef d'Aqmi Abdelmalek Droudkel    Plusieurs enseignants agressés à Tizi Ouzou    7373 morts sur 19.031 cas de contaminations    "On l'accueillera comme un frère"    Un métro aérien pour désengorger Alger    Le Service national expliqué aux jeunes    Ambiance festive et communion    Le ministre chargé des relations avec le Parlement : L'augmentation des salaires des députés, pas d'actualité    SNTA : 6,9 milliards de dinars pour le renouvellement des équipements    Ijtihad et mise au point    Du fabuleux destin de l'homme-squale !    Collecte de fonds via SMS pour lutter contre Ebola    "Journée de secours" en direction des SDF à Oran    Les Farc tuent huit soldats et policiers    4 détenus afghans de Guantanamo renvoyés dans leur pays    Oran abritera la future école régionale    En vue d'adhérer à l'OMC : L'Algérie accélère le processus des négociations    Etat Islamique : Nouvelle offensive kurde en Irak et en Syrie    "L'Algérie et les mouvements de libération"    Le COA accorde un intérêt particulier à la reconversion des anciens    Les inquiétudes des producteurs de la wilaya d'El Tarf    La scène théâtrale d'Aïn Témouchent se dédie aux enfants    Gestion du Hadj et de la Omra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

L'entreprise turque Özgün fortement présente dans les projets du chemin de fer en Algérie
Elle participera au Salon des travaux publics
Publié dans Le Maghreb le 09 - 11 - 2008


Hydraulique, machinerie, bâtiment, travaux publicd, et même les infrastructures ferroviaires, les entreprises turques sont présentes dans pratiquement tous les secteurs en Algérie.Elles contribuent donc dans la construction de divers projets d'envergure du pays : les barrages, les chemins de fer.etc. Dans ce même ordre d'idées, la société Özgün ?n?aat, spécialisée en construction, contribue elle aussi avec des projets en Algérie. Celle-ci active dans les chantiers du pays il y a quelques temps déjà. L'entreprise participera au 6e Salon international des travaux publics (SITP 2008) qui se tiendra du 15 au 18 novembre au Palais des expositions des Pins Maritimes à Alger. Il y a lieu de noter que Ozgun a été chargée de réaliser plus de 1.6 km de tunnels à des endroits différents dans le projet de la voie ferrée Tizi Ouzou /Oued Aïssi. Rappelons que ce tronçon de voie ferrée de plus de 14 km a commencé à voir le jour en 1994 avant de connaître un arrêt 5 ans plus tard pour manque de sources de financement. Durant toute cette période, un peu moins d'un tiers du projet, comme des ouvrages d'art, a été réalisé. Et ce n'est qu'en septembre 2004 que celui-ci a connu sa reprise pour une autorisation de programme de plus de 10 milliards de DA. Les travaux ont été confiés au groupement constitué par l'ETRHB et l'entreprise turque Ozgun. Aussi, un autre projet à été confié à la société turque Ozgun en forme de groupement d'entreprises constitué de CCECC (Chine) comme chef de file et D'Ozgun évidemment, qui ont décroché ce projet de plus de 400 millions d'euros dans les chemins de fer. L'Agence nationale d'études et de suivi de la réalisation des infrastructures ferroviaires (Anesrif) avait annoncé auparavant avoir choisi ce groupement pour la réalisation des travaux de dédoublement de la voie ferrée avec rectification du tracé entre les gares d'El Afroun (Blida) et de Khemis Miliana (Aïn Defla) sur 55 km. Le projet, fait partie de la modernisation de la ligne ferroviaire entre Alger et Oran signale-t-on. Anesrif avait attribué aussi en 2007, deux contrats majeurs à des groupes étrangers. Le premier, d'un montant de 1,8 milliard d'euros, a été confié au groupement sino-turc constitué des deux groupes CCECC et Ozgun. Ce contrat concernait la conception et la réalisation d'une ligne ferroviaire à double voie électrifiée entre Thenia dans la région de Boumerdès et Bord Bou-Arréridj, sur une distance totale de 175 kilomètres.Il est convient de mentionner que la société Özgün in?aat Taahhüt Hafriyat ltd.?ti qui a commencé ses activités dans le secteur de la construction en 1993, s'est, depuis lors, développée toujours à la même allure et a réussi à devenir une des plus prestigieuses et sociétés turques de ce secteur. Tout au long de ce processus, dans une première étape, la société a commencé à travailler dans la construction de tunnels et, avec le temps, elle s'est développée grâce à l'engagement de ses propres travailleurs et s'est orientée vers des projets d'ingénierie de base où elle a réalisé des projets très importants. " Elle continue à travailler dans une harmonie familiale avec tout son personnel, et c'est grâce à cela que notre firme a pu grandir et se développer de cette façon ", a indiqué M. Cahit karakullukçu président du Conseil d'Administration de l'entreprise. A noter que le principe de l'entreprise consiste en trois facteurs essentiels : sécurité, économie et esthétique. " Nous allons toujours respecter et appliquer ces trois facteurs.. ", a conclu le même responsable.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.