La Tunisie piégée?    Un duel plus serré    Quelle sera la riposte de l'Opep?    Les députés sermonnent Derdouri    "Une filiale low cost en projet"    Le calvaire au quotidien    Ça communique au ministère de l'Education    Du nouveau dans le corps de la Sûreté nationale    ÇA REPART!    Intenses activités militaires à l'est de la wilaya    Bouteflika remet sur le tapis le projet de révision constitutionnelle    Les députés exigent des réponses sur les affaires de corruption    Des villageois refusent sa délocalisation    Le Festival du film arabe est maintenu à Oran    Lakhdar Hamina aux Oscars et Lyes Salem aux Césars    Les Verts en stage du 1er au 3 décembre    Tout pour réussir la fête continentale    Les joueurs du RC Arba reprennent l'entraînement    Mouloudia d'Alger : Artur Jorge débarque à Alger    Louisa Hanoune n'a qu'à fermer sa gueule (Bairi)    Europe : Le pape solidaire avec les immigrés    Coordination des mutuelles : Pour une caisse nationale de retraite complémentaire    Du bon blé et de la mauvaise galette !    D'un coût estimatif de 28 millions de dinars : Une nouvelle bibliothèque pour les habitants de Bousfer    Exposition-vente de livres de l'Office des publications universitaires : Un appel pour doter les bibliothèques des facultés de nouveaux ouvrages    Initié par la direction de la santé d'Oran : Le plan stratégique de lutte contre le sida généralisé aux autres wilayas    El Kerma : 20 millions de dinars pour le désenclavement de trois localités    Résiliation du contrat, mises en demeure, pénalités de retard… : Les Chinois épinglés par le wali    Alger : Première station de gaz naturel comprimé inaugurée    Restrictifation    Equipe nationale A' : Gourcuff évaluera 23 joueurs locaux à Sidi Moussa    Inter-régions Ouest : Hennaya à l'écoute de Mohammadia    Libye : Raid aérien sur le seul aéroport en service à Tripoli    Les pelleteuses entrent en action    Infection de douze nouveau-nés    Plusieurs cas de jaunisse à Chelghoum-Laïd    Bourses : Les places européennes en ordre dispersé malgré un bon indicateur allemand    Une vingtaine d'artistes au rendez-vous    Antique Casbah de Dellys : Entrée en vigueur du Plan de préservation avant fin 2014    Pomme de terre à Aïn Defla : Quand les vendeurs imposent leur diktat    Selon l'ONS : L'indice des prix à la consommation en hausse de 1,7%, en octobre    Ukraine : L'OTAN manipule Kiev à des fins militaires    Le président Sissi entame sa 1re tournée en Europe    Semaine cruciale entre Farc et gouvernement    Où en sommes-nous dans la prévention ?    Election présidentielle en Tunisie: Marzouki appelle les forces démocratiques ''à la cohésion autour de sa candidature'' au 2ème tour    Les Crabes rêvent déjà du titre    L’avancée d’Ebola au Mali inquiÚte en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

L'entreprise turque Özgün fortement présente dans les projets du chemin de fer en Algérie
Elle participera au Salon des travaux publics
Publié dans Le Maghreb le 09 - 11 - 2008


Hydraulique, machinerie, bâtiment, travaux publicd, et même les infrastructures ferroviaires, les entreprises turques sont présentes dans pratiquement tous les secteurs en Algérie.Elles contribuent donc dans la construction de divers projets d'envergure du pays : les barrages, les chemins de fer.etc. Dans ce même ordre d'idées, la société Özgün ?n?aat, spécialisée en construction, contribue elle aussi avec des projets en Algérie. Celle-ci active dans les chantiers du pays il y a quelques temps déjà. L'entreprise participera au 6e Salon international des travaux publics (SITP 2008) qui se tiendra du 15 au 18 novembre au Palais des expositions des Pins Maritimes à Alger" class="city">Alger. Il y a lieu de noter que Ozgun a été chargée de réaliser plus de 1.6 km de tunnels à des endroits différents dans le projet de la voie ferrée Tizi Ouzou /Oued Aïssi. Rappelons que ce tronçon de voie ferrée de plus de 14 km a commencé à voir le jour en 1994 avant de connaître un arrêt 5 ans plus tard pour manque de sources de financement. Durant toute cette période, un peu moins d'un tiers du projet, comme des ouvrages d'art, a été réalisé. Et ce n'est qu'en septembre 2004 que celui-ci a connu sa reprise pour une autorisation de programme de plus de 10 milliards de DA. Les travaux ont été confiés au groupement constitué par l'ETRHB et l'entreprise turque Ozgun. Aussi, un autre projet à été confié à la société turque Ozgun en forme de groupement d'entreprises constitué de CCECC (Chine) comme chef de file et D'Ozgun évidemment, qui ont décroché ce projet de plus de 400 millions d'euros dans les chemins de fer. L'Agence nationale d'études et de suivi de la réalisation des infrastructures ferroviaires (Anesrif) avait annoncé auparavant avoir choisi ce groupement pour la réalisation des travaux de dédoublement de la voie ferrée avec rectification du tracé entre les gares d'El Afroun (Blida" class="city">Blida) et de Khemis Miliana (Aïn Defla) sur 55 km. Le projet, fait partie de la modernisation de la ligne ferroviaire entre Alger" class="city">Alger et Oran" class="city">Oran signale-t-on. Anesrif avait attribué aussi en 2007, deux contrats majeurs à des groupes étrangers. Le premier, d'un montant de 1,8 milliard d'euros, a été confié au groupement sino-turc constitué des deux groupes CCECC et Ozgun. Ce contrat concernait la conception et la réalisation d'une ligne ferroviaire à double voie électrifiée entre Thenia dans la région de Boumerdès et Bord Bou-Arréridj, sur une distance totale de 175 kilomètres.Il est convient de mentionner que la société Özgün in?aat Taahhüt Hafriyat ltd.?ti qui a commencé ses activités dans le secteur de la construction en 1993, s'est, depuis lors, développée toujours à la même allure et a réussi à devenir une des plus prestigieuses et sociétés turques de ce secteur. Tout au long de ce processus, dans une première étape, la société a commencé à travailler dans la construction de tunnels et, avec le temps, elle s'est développée grâce à l'engagement de ses propres travailleurs et s'est orientée vers des projets d'ingénierie de base où elle a réalisé des projets très importants. " Elle continue à travailler dans une harmonie familiale avec tout son personnel, et c'est grâce à cela que notre firme a pu grandir et se développer de cette façon ", a indiqué M. Cahit karakullukçu président du Conseil d'Administration de l'entreprise. A noter que le principe de l'entreprise consiste en trois facteurs essentiels : sécurité, économie et esthétique. " Nous allons toujours respecter et appliquer ces trois facteurs.. ", a conclu le même responsable.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.