«L'art algérien n'existe pas encore»    Equipe nationale : Un onze remanié face à Oman    Cyclisme – tour de Constantine victoire de Keddah    26e session du sommet arabe : Les travaux ont débuté, hier, à Charm el-Cheikh    Les présidents fusibles    Escalade au Yémen : vers une guerre entre les Etats arabes, l'Iran et les pays dirigés par des pouvoirs chiites ?    Les Nations unies appelées à "assumer leur responsabilité"    Mort du Cheikh Moulay Touhami Ghitaoui : M. Sellal se recueille à la mémoire du regretté    Début du dénouement    Paris reprend la main à l'Onu avec un projet de résolution    Entretiens parlementaires algéro-suisses à Alger    Bouchouareb plaide pour un partenariat industriel    Salon de l'automobile: Baisse de l'affluence sur fond de déception sur les prix    5 morts et 40 blessés en deux jours    Le wali inspecte des projets    106 poètes au rendez-vous    Controverse autour de l'utilisation du CD-Rom comme support    Rouverte au public    Crue de l'oued El Grine à Ouled Fadel (Batna) : le corps d'un second enfant retrouvé    Relizane : Arrestation de 3 personnes pour vol de marchandise    Inauguration d'une sûreté urbaine et un centre de tir    Une quarantaine d'exposants à la première édition    Amara Benyounès fait l'objet de menaces et d'appels au meurtre    «Nous devons rester fidèles aux sacrifices des chouhada et des moudjahidine»    Zitouni à Djebel Thamer (M'sila) pour la commémoration de la mort des colonels Amirouche et Si El Haouès    Tizi-Ouzou : des livres en braille et des CD remis gracieusement aux non-voyants durant le festival Lire en fête    Plus de 200 participantes au 2e tournoi d'Adrar    Le président Bouteflika adresse un message de condoléances à la famille du défunt    1 200 migrants subsahariens battus et conduits vers la frontière algérienne    Pessimisme    Du pain sur la planche pour Gourcuff    Défaite du GSP face au Ahly    Le champion de demain se prépare aujourd'hui    Fournier : «J'espère que Fekir ne se fera pas siffler à Geoffroy-Guichard»    Coupe d'Algérie de football (1/2 finale) : le RC Arbaâ accueillera l'ASO Chlef au stade Omar-Hamadi (direction)    «Aucune revendication n'est négligée»    La vérité des pâmoisons !    De nouveaux livres scolaires dès la rentrée 2016-2017    Bensalah représentera le président Bouteflika    100 documents, comprenant des casiers judiciaires, retirés    Le wali d'Ouargla présente un exposé sur le développement dans sa wilaya    Priorité à l'équilibre de développement des régions    Le CPP patauge dans les scandales et les fautes politiques (vidéo)    Gaz de schiste s'invite à Tunis    Adrar: examen de perspectives de partenariat avec le mouvement associatif local    Habitat: l'AADL se dote d'un nouvel organigramme    SELON M.TAYEB BELAIZ : 21 communes connaissent des situations d'impasse    Mobilis affiche une "bonne santé" financière    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

L'entreprise turque Özgün fortement présente dans les projets du chemin de fer en Algérie
Elle participera au Salon des travaux publics
Publié dans Le Maghreb le 09 - 11 - 2008


Hydraulique, machinerie, bâtiment, travaux publicd, et même les infrastructures ferroviaires, les entreprises turques sont présentes dans pratiquement tous les secteurs en Algérie.Elles contribuent donc dans la construction de divers projets d'envergure du pays : les barrages, les chemins de fer.etc. Dans ce même ordre d'idées, la société Özgün ?n?aat, spécialisée en construction, contribue elle aussi avec des projets en Algérie. Celle-ci active dans les chantiers du pays il y a quelques temps déjà. L'entreprise participera au 6e Salon international des travaux publics (SITP 2008) qui se tiendra du 15 au 18 novembre au Palais des expositions des Pins Maritimes à Alger. Il y a lieu de noter que Ozgun a été chargée de réaliser plus de 1.6 km de tunnels à des endroits différents dans le projet de la voie ferrée Tizi Ouzou /Oued Aïssi. Rappelons que ce tronçon de voie ferrée de plus de 14 km a commencé à voir le jour en 1994 avant de connaître un arrêt 5 ans plus tard pour manque de sources de financement. Durant toute cette période, un peu moins d'un tiers du projet, comme des ouvrages d'art, a été réalisé. Et ce n'est qu'en septembre 2004 que celui-ci a connu sa reprise pour une autorisation de programme de plus de 10 milliards de DA. Les travaux ont été confiés au groupement constitué par l'ETRHB et l'entreprise turque Ozgun. Aussi, un autre projet à été confié à la société turque Ozgun en forme de groupement d'entreprises constitué de CCECC (Chine) comme chef de file et D'Ozgun évidemment, qui ont décroché ce projet de plus de 400 millions d'euros dans les chemins de fer. L'Agence nationale d'études et de suivi de la réalisation des infrastructures ferroviaires (Anesrif) avait annoncé auparavant avoir choisi ce groupement pour la réalisation des travaux de dédoublement de la voie ferrée avec rectification du tracé entre les gares d'El Afroun (Blida) et de Khemis Miliana (Aïn Defla) sur 55 km. Le projet, fait partie de la modernisation de la ligne ferroviaire entre Alger et Oran signale-t-on. Anesrif avait attribué aussi en 2007, deux contrats majeurs à des groupes étrangers. Le premier, d'un montant de 1,8 milliard d'euros, a été confié au groupement sino-turc constitué des deux groupes CCECC et Ozgun. Ce contrat concernait la conception et la réalisation d'une ligne ferroviaire à double voie électrifiée entre Thenia dans la région de Boumerdès et Bord Bou-Arréridj, sur une distance totale de 175 kilomètres.Il est convient de mentionner que la société Özgün in?aat Taahhüt Hafriyat ltd.?ti qui a commencé ses activités dans le secteur de la construction en 1993, s'est, depuis lors, développée toujours à la même allure et a réussi à devenir une des plus prestigieuses et sociétés turques de ce secteur. Tout au long de ce processus, dans une première étape, la société a commencé à travailler dans la construction de tunnels et, avec le temps, elle s'est développée grâce à l'engagement de ses propres travailleurs et s'est orientée vers des projets d'ingénierie de base où elle a réalisé des projets très importants. " Elle continue à travailler dans une harmonie familiale avec tout son personnel, et c'est grâce à cela que notre firme a pu grandir et se développer de cette façon ", a indiqué M. Cahit karakullukçu président du Conseil d'Administration de l'entreprise. A noter que le principe de l'entreprise consiste en trois facteurs essentiels : sécurité, économie et esthétique. " Nous allons toujours respecter et appliquer ces trois facteurs.. ", a conclu le même responsable.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.