Liverpool : Klopp suggère un départ en janvier pour Coutinho    Un taux d'inflation annuel de 5,9% en septembre 2017    FORUM MONDIAL DE LUTTE CONTRE LE TERRORISME (GCTF) : Le trafic de drogue et le blanchiment d'argent, source de financement    L'armée irakienne avance vers Kirkouk    L'Envoyé de l'ONU pour le Sahara occidental reçu à la présidence    ARMEE NATIONALE POPULAIRE : Arrestation d'une terroriste et mère de deux terroristes    DROGUE : 38 tonnes de kif traité saisies en Algérie en 2017    PLF 2018: amélioration de certaines données de l'économie nationale    USM Alger- USM El Harrach: les "Rouge et Noir" pour oublier la désillusion africaine    42e EUCOCO: large élan de solidarité en faveur de la cause sahraouie    Le prix du Président de la République du journaliste: Khaled Taâzibt de l'APS primé    Bayern : La durée d'absence de Müller connue !    Crise du Golfe : Les parties toujours pas prêtes au dialogue    Des remplaçants des Super Eagles pour affronter les Fennecs : La notoriété des Verts écorchée    Péage de l'autoroute Est-Ouest : Quels tarifs ?    Après la Catalogne, c'est au tour de la Lombardie et de la Vénétie en Italie / Europe : à l'ère des « petites patries »    Musique/Retour d'Idir sur la scène algérienne : «L'officialisation de tamazight a été déterminante»    Poésie amazighe : Poésie amazighe : Promouvoir l'apprentissage du tifinagh    Les premiers essais dynamiques sont en cours    Pourquoi Abdelkader Messahel a éructé le dépit terminal de l'économie 1.0    AS Radieuse : Finale du Tournoi de l'amitié    On vous le dit    Oran en bref :    Le ministère compte revoir le discours religieux en profondeur    Des classes de 60 élèves !    Ouattara à la botte du roi Mohammed VI    «Toutes nos interrogations persistent sur les exclusions de listes électorales»    Youcef Yousfi assène ses vérités et tente la conciliation avec le privé    Participation de 52 pays et l'Afrique du Sud invitée d'honneur    Verts d’Europe    Bouchées croustillantes au thon    Championnat arabe des clubs (messieurs)    Mali    Ce que prévoit la réglementation en vigueur pour les maîtres d’œuvre nationaux    PROJET DE LOI SUR LA PUBLICITÉ    Idir, le come-back :    Tlemcen: Des locaux pour la presse    Bagarres rangées à la cité Ruisseau d'or    Le wali de Constantine rend visite au bureau de L'Expression    La sinistrose gagne les partis    Le journalisme et "l'auberge espagnole"    988 millions de dinars de créances    Bientôt une Air Afrique algérienne?    50 kg de kif et 21 kg de corail saisis à El Tarf    "Les ombres de la vérité" de Salah Boufellah    Quelle place pour le feuilleton arabe dans le Festival des séries en 2018?    "L'Algérie qui m'a marqué"    Victoire de Yacine Hamza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'entreprise turque Özgün fortement présente dans les projets du chemin de fer en Algérie
Elle participera au Salon des travaux publics
Publié dans Le Maghreb le 09 - 11 - 2008


Hydraulique, machinerie, bâtiment, travaux publicd, et même les infrastructures ferroviaires, les entreprises turques sont présentes dans pratiquement tous les secteurs en Algérie.Elles contribuent donc dans la construction de divers projets d'envergure du pays : les barrages, les chemins de fer.etc. Dans ce même ordre d'idées, la société Özgün ?n?aat, spécialisée en construction, contribue elle aussi avec des projets en Algérie. Celle-ci active dans les chantiers du pays il y a quelques temps déjà. L'entreprise participera au 6e Salon international des travaux publics (SITP 2008) qui se tiendra du 15 au 18 novembre au Palais des expositions des Pins Maritimes à Alger. Il y a lieu de noter que Ozgun a été chargée de réaliser plus de 1.6 km de tunnels à des endroits différents dans le projet de la voie ferrée Tizi Ouzou /Oued Aïssi. Rappelons que ce tronçon de voie ferrée de plus de 14 km a commencé à voir le jour en 1994 avant de connaître un arrêt 5 ans plus tard pour manque de sources de financement. Durant toute cette période, un peu moins d'un tiers du projet, comme des ouvrages d'art, a été réalisé. Et ce n'est qu'en septembre 2004 que celui-ci a connu sa reprise pour une autorisation de programme de plus de 10 milliards de DA. Les travaux ont été confiés au groupement constitué par l'ETRHB et l'entreprise turque Ozgun. Aussi, un autre projet à été confié à la société turque Ozgun en forme de groupement d'entreprises constitué de CCECC (Chine) comme chef de file et D'Ozgun évidemment, qui ont décroché ce projet de plus de 400 millions d'euros dans les chemins de fer. L'Agence nationale d'études et de suivi de la réalisation des infrastructures ferroviaires (Anesrif) avait annoncé auparavant avoir choisi ce groupement pour la réalisation des travaux de dédoublement de la voie ferrée avec rectification du tracé entre les gares d'El Afroun (Blida) et de Khemis Miliana (Aïn Defla) sur 55 km. Le projet, fait partie de la modernisation de la ligne ferroviaire entre Alger et Oran signale-t-on. Anesrif avait attribué aussi en 2007, deux contrats majeurs à des groupes étrangers. Le premier, d'un montant de 1,8 milliard d'euros, a été confié au groupement sino-turc constitué des deux groupes CCECC et Ozgun. Ce contrat concernait la conception et la réalisation d'une ligne ferroviaire à double voie électrifiée entre Thenia dans la région de Boumerdès et Bord Bou-Arréridj, sur une distance totale de 175 kilomètres.Il est convient de mentionner que la société Özgün in?aat Taahhüt Hafriyat ltd.?ti qui a commencé ses activités dans le secteur de la construction en 1993, s'est, depuis lors, développée toujours à la même allure et a réussi à devenir une des plus prestigieuses et sociétés turques de ce secteur. Tout au long de ce processus, dans une première étape, la société a commencé à travailler dans la construction de tunnels et, avec le temps, elle s'est développée grâce à l'engagement de ses propres travailleurs et s'est orientée vers des projets d'ingénierie de base où elle a réalisé des projets très importants. " Elle continue à travailler dans une harmonie familiale avec tout son personnel, et c'est grâce à cela que notre firme a pu grandir et se développer de cette façon ", a indiqué M. Cahit karakullukçu président du Conseil d'Administration de l'entreprise. A noter que le principe de l'entreprise consiste en trois facteurs essentiels : sécurité, économie et esthétique. " Nous allons toujours respecter et appliquer ces trois facteurs.. ", a conclu le même responsable.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.