Le syndicat des magistrats salue les avancées    Plus d'une centaine de députés non concernés    La fabrication militaire comme objectif prioritaire    La marge bénéficiaire revue à la hausse    Timor-Leste et Sahara occidental    Les étudiants algériens en France se défendent    Ces Algériens d'Allemagne!    L'Algérie face à la Mauritanie en avril    L'Afrique soutient Cheikh Salman    Les Crabes tombent à Constantine    Deux terroristes arrêtés à Skikda et à In Amenas    8000 logements au nouveau pôle urbain de Misserghine    1200 nouveaux cas recensés en 2015    Présentation de la pièce "Al Namlatou el mouchakissa"    Il a fondé le groupe américain "Earth, Wind & Fire"    "Metzeouedj fi otla" au programme    Un terroriste arrêté à In Amenas (MDN)    Une coque pour smartphone enregistrant les... conversations    Google Glass + Lego    Les Sanafirs sur leur lancée    La poussette du futur... roule toute seule    Révision de la Constitution : Vote des deux chambres du Parlement aujourd'hui    Iran : Le nouvel eldorado touristique ?    La patience d'un orfèvre    Affaire Snowden : Nouvelles révélations sur le renseignement britannique    Coopération Algéro-Française : Emploi et sécurité sociale en point de mire    Confusion des concepts    La sous-secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères polonaise en visite à Alger    Un nouveau départ ?    Les doutes    BRÈVES    L'association TRIA tire la sonnette d'alarme    Ali Fergani fait son come-back à Béjaïa    Des demandes de "PR4bis" traînent depuis deux ans    Le vote à main levée est-il fiable ?    Comme un grain de sable    ...Culture En Bref...    Un quatuor plastique rend hommage à l'artiste Baya    Projection du doc "Hier, aujourd'hui et demain" de Yamina Chouikh    Le gouvernement approuve la proposition avancée pour la tenue du Bac du 29 mai au 2 juin    Tennis-Tournoi ITF de Hammamet: Ibbou éliminée en quarts de finale    Education nationale: le concours de recrutement ouvert aux licenciés en sciences de l'information et de la communication    Le groupe des "19" solidaire de Louisa Hanoune et de Zohra Drif    6e Jca: "Hier aujourd'hui et demain" de Yamina Bachir-Chouikh présenté à Alger    Foot / Ligue 1 Mobilis (19e journée): résultats et classement    Tunisie : les autorités préoccupées par la perspective d'une intervention militaire en Libye    Ça chauffe... (I)    Clinton à l'attaque face à son rival démocrate    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'entreprise turque Özgün fortement présente dans les projets du chemin de fer en Algérie
Elle participera au Salon des travaux publics
Publié dans Le Maghreb le 09 - 11 - 2008


Hydraulique, machinerie, bâtiment, travaux publicd, et même les infrastructures ferroviaires, les entreprises turques sont présentes dans pratiquement tous les secteurs en Algérie.Elles contribuent donc dans la construction de divers projets d'envergure du pays : les barrages, les chemins de fer.etc. Dans ce même ordre d'idées, la société Özgün ?n?aat, spécialisée en construction, contribue elle aussi avec des projets en Algérie. Celle-ci active dans les chantiers du pays il y a quelques temps déjà. L'entreprise participera au 6e Salon international des travaux publics (SITP 2008) qui se tiendra du 15 au 18 novembre au Palais des expositions des Pins Maritimes à Alger. Il y a lieu de noter que Ozgun a été chargée de réaliser plus de 1.6 km de tunnels à des endroits différents dans le projet de la voie ferrée Tizi Ouzou /Oued Aïssi. Rappelons que ce tronçon de voie ferrée de plus de 14 km a commencé à voir le jour en 1994 avant de connaître un arrêt 5 ans plus tard pour manque de sources de financement. Durant toute cette période, un peu moins d'un tiers du projet, comme des ouvrages d'art, a été réalisé. Et ce n'est qu'en septembre 2004 que celui-ci a connu sa reprise pour une autorisation de programme de plus de 10 milliards de DA. Les travaux ont été confiés au groupement constitué par l'ETRHB et l'entreprise turque Ozgun. Aussi, un autre projet à été confié à la société turque Ozgun en forme de groupement d'entreprises constitué de CCECC (Chine) comme chef de file et D'Ozgun évidemment, qui ont décroché ce projet de plus de 400 millions d'euros dans les chemins de fer. L'Agence nationale d'études et de suivi de la réalisation des infrastructures ferroviaires (Anesrif) avait annoncé auparavant avoir choisi ce groupement pour la réalisation des travaux de dédoublement de la voie ferrée avec rectification du tracé entre les gares d'El Afroun (Blida) et de Khemis Miliana (Aïn Defla) sur 55 km. Le projet, fait partie de la modernisation de la ligne ferroviaire entre Alger et Oran signale-t-on. Anesrif avait attribué aussi en 2007, deux contrats majeurs à des groupes étrangers. Le premier, d'un montant de 1,8 milliard d'euros, a été confié au groupement sino-turc constitué des deux groupes CCECC et Ozgun. Ce contrat concernait la conception et la réalisation d'une ligne ferroviaire à double voie électrifiée entre Thenia dans la région de Boumerdès et Bord Bou-Arréridj, sur une distance totale de 175 kilomètres.Il est convient de mentionner que la société Özgün in?aat Taahhüt Hafriyat ltd.?ti qui a commencé ses activités dans le secteur de la construction en 1993, s'est, depuis lors, développée toujours à la même allure et a réussi à devenir une des plus prestigieuses et sociétés turques de ce secteur. Tout au long de ce processus, dans une première étape, la société a commencé à travailler dans la construction de tunnels et, avec le temps, elle s'est développée grâce à l'engagement de ses propres travailleurs et s'est orientée vers des projets d'ingénierie de base où elle a réalisé des projets très importants. " Elle continue à travailler dans une harmonie familiale avec tout son personnel, et c'est grâce à cela que notre firme a pu grandir et se développer de cette façon ", a indiqué M. Cahit karakullukçu président du Conseil d'Administration de l'entreprise. A noter que le principe de l'entreprise consiste en trois facteurs essentiels : sécurité, économie et esthétique. " Nous allons toujours respecter et appliquer ces trois facteurs.. ", a conclu le même responsable.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.