Le Polisario déposera plainte pour une application des décisions de la CJUE    Plusieurs axes routiers bloqués par la neige    La manifestation a tenu ses promesses    Début de la bataille des frontières    Festival international des programmes audiovisuels à Biarritz    Le Sénégal premier qualifié    Tanger et le FUS Rabat au menu du CR Belouizdad au Maroc    Le citoyen est «au cœur» de l'équation sécuritaire    Benghebrit : «Le rattrapage des cours ne représente aucun problème pour le secteur»    La CNAS a réalisé des résultats importants    Le président Bouteflika condamne «avec la plus grande fermeté»    Les Tunisiens, bête noire des Verts !    Les bureaux de change "peuvent attendre"    Il pleut...des candidatures au FLN    L'homme du nouveau rêve américain    Les Etats-Unis renouvellent leur gratitude à l'Algérie    Trump, le formidable allié    L'Algérie fidèle à ses principes    La paix au Mali perd du temps    Messahel au Caire pour prendre part à la réunion    Le narcotrafiquant "El Chapo" a été extradé vers les Etats-Unis    Les islamistes misent sur 180 sièges    Deux dangereux terroristes arrêtés    Feu vert du gouvernement    Une reprise amputée de trois chocs    Abdoun dit avoir décliné une offre du WA Casablanca    Annulation de la 33e édition    "Impossible de gagner en donnant des cadeaux"    Les Africains subsahariens dénoncent le racisme des Maghrébins    Les promoteurs appellent à une révision des textes    Sonatrach dénonce des "pressions"    Incendie à la résidence universitaire de jeunes filles    Les orientations de Mohamed Aissa    Trois phrases et mille dégâts    Les dangers d'une consommation excessive    "La sécurité du citoyen est notre priorité"    Coup de pouce pour les épidémies de grippe    Bouteflika : «L'Algérie a survécu»    Sonatrach booste "la production nationale"    Ce que pèse le passeport dans le monde    "Le voyage de Keltoum" de Anis Djaâd en compétition    Hamza Bounoua expose    Les télévisions privées et les législatives 2017    Algérie - Le docteur Kamel-Eddine Fekhar décidé à poursuivre sa grève de la faim (Avocat)    ELECTIONS LEGISLATIVES : Première réunion de l'instance de surveillance, ce dimanche, à Alger    Deux terroristes arrêtés à Tizi Ouzou    9EME EDITION du FESTIVAL DU THEATRE ARABE A MOSTAGANEM : Une cérémonie de clôture grandiose    «Boudiaf a été assassiné par ceux qui l'ont ramené»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'entreprise turque Özgün fortement présente dans les projets du chemin de fer en Algérie
Elle participera au Salon des travaux publics
Publié dans Le Maghreb le 09 - 11 - 2008


Hydraulique, machinerie, bâtiment, travaux publicd, et même les infrastructures ferroviaires, les entreprises turques sont présentes dans pratiquement tous les secteurs en Algérie.Elles contribuent donc dans la construction de divers projets d'envergure du pays : les barrages, les chemins de fer.etc. Dans ce même ordre d'idées, la société Özgün ?n?aat, spécialisée en construction, contribue elle aussi avec des projets en Algérie. Celle-ci active dans les chantiers du pays il y a quelques temps déjà. L'entreprise participera au 6e Salon international des travaux publics (SITP 2008) qui se tiendra du 15 au 18 novembre au Palais des expositions des Pins Maritimes à Alger. Il y a lieu de noter que Ozgun a été chargée de réaliser plus de 1.6 km de tunnels à des endroits différents dans le projet de la voie ferrée Tizi Ouzou /Oued Aïssi. Rappelons que ce tronçon de voie ferrée de plus de 14 km a commencé à voir le jour en 1994 avant de connaître un arrêt 5 ans plus tard pour manque de sources de financement. Durant toute cette période, un peu moins d'un tiers du projet, comme des ouvrages d'art, a été réalisé. Et ce n'est qu'en septembre 2004 que celui-ci a connu sa reprise pour une autorisation de programme de plus de 10 milliards de DA. Les travaux ont été confiés au groupement constitué par l'ETRHB et l'entreprise turque Ozgun. Aussi, un autre projet à été confié à la société turque Ozgun en forme de groupement d'entreprises constitué de CCECC (Chine) comme chef de file et D'Ozgun évidemment, qui ont décroché ce projet de plus de 400 millions d'euros dans les chemins de fer. L'Agence nationale d'études et de suivi de la réalisation des infrastructures ferroviaires (Anesrif) avait annoncé auparavant avoir choisi ce groupement pour la réalisation des travaux de dédoublement de la voie ferrée avec rectification du tracé entre les gares d'El Afroun (Blida) et de Khemis Miliana (Aïn Defla) sur 55 km. Le projet, fait partie de la modernisation de la ligne ferroviaire entre Alger et Oran signale-t-on. Anesrif avait attribué aussi en 2007, deux contrats majeurs à des groupes étrangers. Le premier, d'un montant de 1,8 milliard d'euros, a été confié au groupement sino-turc constitué des deux groupes CCECC et Ozgun. Ce contrat concernait la conception et la réalisation d'une ligne ferroviaire à double voie électrifiée entre Thenia dans la région de Boumerdès et Bord Bou-Arréridj, sur une distance totale de 175 kilomètres.Il est convient de mentionner que la société Özgün in?aat Taahhüt Hafriyat ltd.?ti qui a commencé ses activités dans le secteur de la construction en 1993, s'est, depuis lors, développée toujours à la même allure et a réussi à devenir une des plus prestigieuses et sociétés turques de ce secteur. Tout au long de ce processus, dans une première étape, la société a commencé à travailler dans la construction de tunnels et, avec le temps, elle s'est développée grâce à l'engagement de ses propres travailleurs et s'est orientée vers des projets d'ingénierie de base où elle a réalisé des projets très importants. " Elle continue à travailler dans une harmonie familiale avec tout son personnel, et c'est grâce à cela que notre firme a pu grandir et se développer de cette façon ", a indiqué M. Cahit karakullukçu président du Conseil d'Administration de l'entreprise. A noter que le principe de l'entreprise consiste en trois facteurs essentiels : sécurité, économie et esthétique. " Nous allons toujours respecter et appliquer ces trois facteurs.. ", a conclu le même responsable.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.