Vers la mise en place d'un partenariat entre l'Agence marocaine des ports et le port de Santos    ONU : Bernardino Leon poursuit à Alger les consultations avec des représentants du CGN libyen    Tunisie : 5 individus seront traduits en justice pour avoir tenté de rejoindre une organisation terroriste en Libye    Tunisie : 532 individus arrêtés pour crimes divers    Virus Ebola : un vaccin à l'essai en Guinée se révèle efficace à 100%    Un nouvel arrêté balise l'activité des concessionnaires : Déblocage au «compte-gouttes» des véhicules importés    TIZI-OUZOU: Le nouveau wali et le commandant du groupement de Gendarmerie installés    Le nouveau SG de wilaya installé lundi    Palestine : Un bébé palestinien brûlé vif dans une attaque de colons    Face à Boko Haram : Le Tchad rétablit la peine de mort    Sans salaires depuis 7 mois: Grève illimitée à l'Office de l'élevage équin    Le courroux du patronat privé    Marche ou crève    Education : Conférence régionale pour l'évaluation des examens de fin d'année    AIN TEMOUCHENT : L'auteur présumé d'un crime arrêté    Mila : Un bus dérape, vingt-six blessés    LA LANGUE, ARME D'UN POUVOIR SPOLIE    De la langue de bois à l'art de communiquer    Algérie-Niger : Installations de comités pour booster la coopération aux frontières    Le satisfecit de l'UGTA et du patronat    L'Algérie se classe à la 12e position    Une mesure de la FAF à l'aune de l'humeur décapante des présidents    163 transferts effectués, l'instabilité perdure    L'Algérie conserve la première place    Prolongation de contrat de Mahrez Un accord est imminent !    Satli : «Voilà pourquoi j'ai résilié mon contrat avec Petrolul»    Mesloub : «Toulouse ? Des rumeurs demercato sans plus ! Je suis bien à Lorient»    L'appel de Lamamra aux jeunes pour privilégier les voies pacifiques    Elle est publiée au Journal officiel N° 41    Touati appelle à la récupération des fonds déposés dans les banques étrangères    Un nouveau chef à la tête de la 5e Région militaire    Le journaliste Malik Aït Aoudia tire sa révérence    Des sanctions contre les mauvais payeurs    Sit-in des habitants des chalets devant le siège de la daïra    Nécessité de revoir le plan national    Les licences d'importation de retour, en attendant les textes d'appli    De nouveaux débris découverts sur l'île de la Réunion    Grine appelle à une « critique constructive »    Madame Courage de Marzak Allouache en compétition    Ouverture du concours d'écriture de scénario    L'arabe classique n'a jamais été la langue maternelle    5 choses que vous ignorez (peut-être) sur Iguerbouchène    Un homme recherché dans une affaire de drogue arrêté à Ouargla (MDN)    Tunisie:pas de vacances pour les membres du gouvernement    Algérie:un quota de 70% du Corail récolté sera destinés aux artisans bijoutiers    Maroc:la DGSN dément les informations faisant état d'une circulaire restreignant le droit d'accès à certains commerces    L'Algérie disponible à accompagner la police nigérienne en matière de formation et d'équipements pédagogiques    Mali:la MINUSMA appelle au strict respect du cessez-le-feu et des droits de l'Homme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

L'entreprise turque Özgün fortement présente dans les projets du chemin de fer en Algérie
Elle participera au Salon des travaux publics
Publié dans Le Maghreb le 09 - 11 - 2008


Hydraulique, machinerie, bâtiment, travaux publicd, et même les infrastructures ferroviaires, les entreprises turques sont présentes dans pratiquement tous les secteurs en Algérie.Elles contribuent donc dans la construction de divers projets d'envergure du pays : les barrages, les chemins de fer.etc. Dans ce même ordre d'idées, la société Özgün ?n?aat, spécialisée en construction, contribue elle aussi avec des projets en Algérie. Celle-ci active dans les chantiers du pays il y a quelques temps déjà. L'entreprise participera au 6e Salon international des travaux publics (SITP 2008) qui se tiendra du 15 au 18 novembre au Palais des expositions des Pins Maritimes à Alger. Il y a lieu de noter que Ozgun a été chargée de réaliser plus de 1.6 km de tunnels à des endroits différents dans le projet de la voie ferrée Tizi Ouzou /Oued Aïssi. Rappelons que ce tronçon de voie ferrée de plus de 14 km a commencé à voir le jour en 1994 avant de connaître un arrêt 5 ans plus tard pour manque de sources de financement. Durant toute cette période, un peu moins d'un tiers du projet, comme des ouvrages d'art, a été réalisé. Et ce n'est qu'en septembre 2004 que celui-ci a connu sa reprise pour une autorisation de programme de plus de 10 milliards de DA. Les travaux ont été confiés au groupement constitué par l'ETRHB et l'entreprise turque Ozgun. Aussi, un autre projet à été confié à la société turque Ozgun en forme de groupement d'entreprises constitué de CCECC (Chine) comme chef de file et D'Ozgun évidemment, qui ont décroché ce projet de plus de 400 millions d'euros dans les chemins de fer. L'Agence nationale d'études et de suivi de la réalisation des infrastructures ferroviaires (Anesrif) avait annoncé auparavant avoir choisi ce groupement pour la réalisation des travaux de dédoublement de la voie ferrée avec rectification du tracé entre les gares d'El Afroun (Blida) et de Khemis Miliana (Aïn Defla) sur 55 km. Le projet, fait partie de la modernisation de la ligne ferroviaire entre Alger et Oran signale-t-on. Anesrif avait attribué aussi en 2007, deux contrats majeurs à des groupes étrangers. Le premier, d'un montant de 1,8 milliard d'euros, a été confié au groupement sino-turc constitué des deux groupes CCECC et Ozgun. Ce contrat concernait la conception et la réalisation d'une ligne ferroviaire à double voie électrifiée entre Thenia dans la région de Boumerdès et Bord Bou-Arréridj, sur une distance totale de 175 kilomètres.Il est convient de mentionner que la société Özgün in?aat Taahhüt Hafriyat ltd.?ti qui a commencé ses activités dans le secteur de la construction en 1993, s'est, depuis lors, développée toujours à la même allure et a réussi à devenir une des plus prestigieuses et sociétés turques de ce secteur. Tout au long de ce processus, dans une première étape, la société a commencé à travailler dans la construction de tunnels et, avec le temps, elle s'est développée grâce à l'engagement de ses propres travailleurs et s'est orientée vers des projets d'ingénierie de base où elle a réalisé des projets très importants. " Elle continue à travailler dans une harmonie familiale avec tout son personnel, et c'est grâce à cela que notre firme a pu grandir et se développer de cette façon ", a indiqué M. Cahit karakullukçu président du Conseil d'Administration de l'entreprise. A noter que le principe de l'entreprise consiste en trois facteurs essentiels : sécurité, économie et esthétique. " Nous allons toujours respecter et appliquer ces trois facteurs.. ", a conclu le même responsable.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.