Cinq terroristes éliminés à Batna    El-Islah tranche pour une participation    "L'accord n'est pas contraignant"    "Ce statu quo est insupportable"    Une autre façon de voir le tourisme    Plus de 17 000 Nigériens renvoyés de Tamanrasset    Washington estime le risque de troubles civils très élevé    Des révélations embarrassantes pour Nicolas Sarkozy    EN : quand Rajevac fait du Vahid !    Ligue 1 (6e journée)    Quelque 1 200 athlètes de 11 pays attendus    Un mort dans une collision    Cinq mandats d'arrêt émis à son encontre    La collégienne Zahra Belgacem retrouvée chez sa mère à Relizane    Ventes-dédicaces    Vibrant hommage au chanteur kabyle Atmani    JS Saoura - JS Kabylie    AprÚs sa premiÚre apparition à la télévision    MPA : Amara BenyounÚs effectue sa rentrée politique :    EN ATTENDANT LES PARAMÈTRES CONCRETS DE L’ACCORD DE L’OPEP    OUM EL BOUAGHI    CR Belouizdad    Evocation    Le coup de bill’art du Soir    Il a perdu près de 30% de ces capacités en quatre ans: Le CET du groupement d'Oran menacé de saturation    Béni-Saf: La lutte contre la rage, objectif zéro décès    Constantine - Cotisations impayées: Le délai prorogé au 30 décembre    Ministère de l'Energie: Les ratés de la «com»    Détournement d'argent: La ministre «disculpe» les postiers    Le passeport biométrique passe à 48 pages    Le projet sera présenté à la Conférence mondiale du climat CoP22: La Résidence «El Ryad», un modèle de «construction verte»    Nsitou    Pour une politique éducative et culturelle créatrice de renaissance    Journée internationale des personnes âgées : M. Bouteflika n'a cessé de souligner le caractère social de l'Etat algérien    Révision annuelle des listes électorales : L'opération débutera aujourd'hui jusqu'au 30 octobre    6e journée de Ligue 1 Mobilis : ES Sétif - MC Alger en tête d'affiche    Zinédine Zidane : Enquête sur un "intouchable"    blida attire les investisseurs    Ouyahia appelle les cadres féminins à des actions de "sensibilisation"    "C'est un report conjoncturel"    "Notre rôle est d'encourager les exportations"    Réserves de Moscou    Un Syrien extradé par la France vers l'Allemagne    Les fruits de la réconciliation    Kabele Camara et Kwezi Nyantakyi élus    L'absence d'humanisme dénoncée    Ankara hostile à une conquête de Rakka par les Kurdes    Washington utilise la trêve pour réarmer les terroristes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'entreprise turque Özgün fortement présente dans les projets du chemin de fer en Algérie
Elle participera au Salon des travaux publics
Publié dans Le Maghreb le 09 - 11 - 2008


Hydraulique, machinerie, bâtiment, travaux publicd, et même les infrastructures ferroviaires, les entreprises turques sont présentes dans pratiquement tous les secteurs en Algérie.Elles contribuent donc dans la construction de divers projets d'envergure du pays : les barrages, les chemins de fer.etc. Dans ce même ordre d'idées, la société Özgün ?n?aat, spécialisée en construction, contribue elle aussi avec des projets en Algérie. Celle-ci active dans les chantiers du pays il y a quelques temps déjà. L'entreprise participera au 6e Salon international des travaux publics (SITP 2008) qui se tiendra du 15 au 18 novembre au Palais des expositions des Pins Maritimes à Alger. Il y a lieu de noter que Ozgun a été chargée de réaliser plus de 1.6 km de tunnels à des endroits différents dans le projet de la voie ferrée Tizi Ouzou /Oued Aïssi. Rappelons que ce tronçon de voie ferrée de plus de 14 km a commencé à voir le jour en 1994 avant de connaître un arrêt 5 ans plus tard pour manque de sources de financement. Durant toute cette période, un peu moins d'un tiers du projet, comme des ouvrages d'art, a été réalisé. Et ce n'est qu'en septembre 2004 que celui-ci a connu sa reprise pour une autorisation de programme de plus de 10 milliards de DA. Les travaux ont été confiés au groupement constitué par l'ETRHB et l'entreprise turque Ozgun. Aussi, un autre projet à été confié à la société turque Ozgun en forme de groupement d'entreprises constitué de CCECC (Chine) comme chef de file et D'Ozgun évidemment, qui ont décroché ce projet de plus de 400 millions d'euros dans les chemins de fer. L'Agence nationale d'études et de suivi de la réalisation des infrastructures ferroviaires (Anesrif) avait annoncé auparavant avoir choisi ce groupement pour la réalisation des travaux de dédoublement de la voie ferrée avec rectification du tracé entre les gares d'El Afroun (Blida) et de Khemis Miliana (Aïn Defla) sur 55 km. Le projet, fait partie de la modernisation de la ligne ferroviaire entre Alger et Oran signale-t-on. Anesrif avait attribué aussi en 2007, deux contrats majeurs à des groupes étrangers. Le premier, d'un montant de 1,8 milliard d'euros, a été confié au groupement sino-turc constitué des deux groupes CCECC et Ozgun. Ce contrat concernait la conception et la réalisation d'une ligne ferroviaire à double voie électrifiée entre Thenia dans la région de Boumerdès et Bord Bou-Arréridj, sur une distance totale de 175 kilomètres.Il est convient de mentionner que la société Özgün in?aat Taahhüt Hafriyat ltd.?ti qui a commencé ses activités dans le secteur de la construction en 1993, s'est, depuis lors, développée toujours à la même allure et a réussi à devenir une des plus prestigieuses et sociétés turques de ce secteur. Tout au long de ce processus, dans une première étape, la société a commencé à travailler dans la construction de tunnels et, avec le temps, elle s'est développée grâce à l'engagement de ses propres travailleurs et s'est orientée vers des projets d'ingénierie de base où elle a réalisé des projets très importants. " Elle continue à travailler dans une harmonie familiale avec tout son personnel, et c'est grâce à cela que notre firme a pu grandir et se développer de cette façon ", a indiqué M. Cahit karakullukçu président du Conseil d'Administration de l'entreprise. A noter que le principe de l'entreprise consiste en trois facteurs essentiels : sécurité, économie et esthétique. " Nous allons toujours respecter et appliquer ces trois facteurs.. ", a conclu le même responsable.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.