Un terroriste abattu par l'Armée    L'opposition en fait ses choux gras    On redistribue les mêmes cartes    Tayeb Zitouni tête de liste à Oran    Connues en fin de semaine, selon Tebboune    Le pétrole en baisse à Londres    Une copie de l'avant-projet transmise aux syndicats    L'université d'Oran crée un "master tourisme"    Le Rallye au féminin    La période d'acquittement débutera le 1er mars prochain    Aucune médiation permise entre l'Etat et le citoyen    Le secrétaire général de l'Onu reçoit le représentant du Front Polisario    Idéologies corrosives    Expulser... c'est tendance    Nouveaux affrontements au Nagorny Karabakh    Renforcer les pouvoirs d'Erdogan stabilisera le pays    77 morts dons 41 civils    L'Entente bien partie pour s'adjuger le titre    Bentaleb transféré définitivement pour 19 millions d'euros    Le match qu'il ne fallait pas perdre    Le champion d'hiver en perte de vitesse    Bounedjah inscrit son 22e but    "C'est frustrant de dominer Nice et perdre"    Aucune victime mais des dégâts matériels    23 crimes élucidés en janvier    Des milliers de travailleurs marchent à Tizi-Ouzou    L'ordonnance de Boudiaf    Deux lycéens témoignent    La formation professionnelle à la rescousse    Abdelmadjid Meskoud honoré    Le programme    Quel sort pour les chaînes privées non accréditées durant les législatives    la nouvelle appli qui répare les coeurs brisés    Fret Zeppelin vous fera jouer de la guitare comme un dieu    Des milliers de travailleurs dans la rue    «Le groupe Sonatrach s'est de tout temps adapté aux évolutions du marché»    Le Paradou, déjà un bon pied en Ligue 1    Soirée en l'honneur de Meskoud    Spéculations sur la Toile et palabres de rue    «Nous ne croyons pas à l'acte isolé»    Mémoire de Scène, pour que nul n'oublie    Leicester : Première réaction d'un joueur au licenciement de Ranieri    Entretien avec Fatma Oussedik, professeur en sociologie à l’université d’Alger et chercheuse au Cread (Centre de recherche en économie appliquée pour le développement) :    Création de l’UGTA Et la nationalisation des hydrocarbures    ACTUCULT    Intervention de la police pour empêcher un rassemblement d'étudiants à Alger: Bedoui annonce l'ouverture d'une enquête sur d'éventuels dépassements    FRAPPES AERIENNES : L'Irak attaque l'EI en Syrie    Sahara occidental : L'UE doit profiter de l'adhésion du Maroc à l'UA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Port de Béjaïa: Arrestation de plusieurs personnes impliquées dans une affaire de vol
Publié dans Le Maghreb le 23 - 09 - 2012


Vingt et une personnes, des commerçants et des agents de sécurité exerçant au sein de "Bejaia Mediteranean Terminal", une entreprise algéro-singapourienne, exploitant du terminal à conteneurs du port de Béjaïa, ont été arrêtées et déférées au parquet, a-t-on appris vendredi dernier auprès de la sûreté de wilaya. Ces personnes ont été arrêtées, jeudi dernier, après leur implication présumée dans une affaire de vol de marchandises dans l'enceinte portuaire. Les mis en causes, âgés entre 21 et 44 ans, avaient été confondus après avoir subtilisé d'un conteneur en attente de dédouanement du matériel électronique, composé notamment d'appareils wifi et de démodulateurs, puis soumis à la vente aux commerçants de la région. Jouissant de leur position d'agents de sécurité, les présumés malfaiteurs, selon la police, ont forcé en toute quiétude un conteneur importé de Chine, et se sont relayés chaque soir pour le soulager d'une partie de sa cargaison, a-t-on expliqué. Agissant sur renseignements et surtout sur les véhicules utilisés pour écouler les marchandises volées, la section criminelle de la sûreté de wilaya leur a tendu une souricière à l'entrée de la localité de Takerietz, à l'issue de laquelle, les policiers en action ont mis la main sur deux démodulateurs et un appareil wifi dont les numéros de série figuraient parmi les objets déclarés volés et arrêté deux personnes, convoyant le véhicule incriminé. L'enquête a permis de neutraliser tout le réseau, dont six agents de sécurité et le reste composé de commerçants ayant pris possession du produit des vols. 152 démodulateurs et 97 appareils ont été récupérés à la fin du coup de filet, a-t-on ajouté. Tous les agents impliqués ont été écroués et leurs acolytes placés sous contrôle judiciaire, a-t-on précisé de même source.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.