L'Algérie et le Sénégal travaillent à bâtir des convergences "fortes" (MAE sénégalais)    Le succès démocratique en Tunisie va-t-il déteindre sur l'Algérie ? Au CPP de Radio M, on est sceptique    La communauté nationale établie au Burkina Faso va bien (MAE)    L'Algérie condamne "avec force" les attaques terroristes contre des forces de sécurité nigériennes    Messahel s'entretient avec le chef de la diplomatie égyptienne    Elaboration d'un projet de décret exécutif relatif aux dispositions spécifiques applicables au poste de SG de commune    Promotion de 2.900 éléments de la Protection civile    Tamanrasset : la base aérienne de l'ANP baptisée au nom du moudjahid Ouankerbi Ahmedoune    Les opportunités d'investissement en Algérie présentées le 10 décembre à Londres (ambassadeur)    Les Etats-Unis soutiennent les efforts de l'Algérie pour développer une économie durable    Algérie-Koweït : la relance de la coopération dans le domaine de la communication évoquée à Alger    L'année 2015, une nouvelle étape dans la bonne gestion du secteur de la santé (ministre)    Approfondir l'enseignement de l'Histoire de l'Algérie dans les instituts de formation des imams (ministre)    Neuropathies: lancement d'un nouveau traitement ayant peu d'effets secondaires en Algérie    Constantine, capitale de la culture arabe 2015 : réception du tiers des projets de restauration en avril prochain (responsable)    Trois sites pilotes retenus pour un programme de l'UE dédié au patrimoine algérien    Le rôle pionnier des intellectuels algériens durant la Guerre de libération mis en avant (conférence)    Ligue des champions (finale) : l'ES Sétif à 90 minutes d'un exploit historique    Ligue 1-Mibilis (9e j) JS Kabylie : l'entraîneur Ciccolini ne s'attendait pas à battre le MC Alger    Mondial-2018 - La Fifa s'excuse pour une carte incluant la Crimée dans la Russie    Tibhirine: Trévidic réclame l'expertise des prélèvements effectuée sur les crânes    L'opposition qualifie la prise de pouvoir de l'armée de "coup d'Etat"    L'euro recule, le yen au plus bas en six ans lors des échanges asiatiques    Le FFS chez les syndicats dès aujourd'hui    Tunisie-Législatives 2014 : Le dépôt des recours contre les résultats préliminaires du 31 octobre au 02 novembre 2014    Coupe d'Algérie : Tirage au sort le 1er décembre    Le programme de 2007 enfin clos    CAN-2015 : L'option juin 2015 se précise    Loi de finances 2015 : Le timbre pour le passeport passe à 6000 DA    Alnaft obligée de revoir sa copie    La France ne remettra jamais des archives qui "lui font tort" (ministre des Moudjahidine)    Sellal, Modiano et le rêve numérique    Les féministes entrent en scène    Burkina Faso : L'armée annonce la formation d'un organe de transition    Maroc-Grève contre le régime des retraites : le gouvernement rappelle la réalité des chiffres    Les rappelés du Service national marchent à Tizi Ouzou    Il a remis ses lettres de créance au Président Bouteflika    Ça va bouger devant    Près de 40.000 cas chaque année    NAHD : Les sang et or veulent battre le CSC    Maroc: le rapport "Doing Business" de La Banque Mondiale salue le progrès réalisé par le royaume    Fruits et légumes : Des augmentations de prix «passagères» qui durent !    Trucs et astuces    Passeport : Le timbre fixé à 6000 DA, et plus de 3 000 000 de dossiers déposés    POLITIQUE ÉTRANGÈRE DU PAYS    Ouled El-Houma    Le coup de bill’art du Soir    Les associations sauvent des programmes officiels rebattus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

HYGIÈNE HOSPITALIÈRE EN ALGERIE
Absence de traitement de l'air
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 04 - 2012

Si la Protection civile représente l'organe agréé en Algérie pour le contrôle des normes liées au désenfumage dans le secteur du bâtiment et autres, aucune autorité n'existe par contre, dans le pays, pour l'expertise de traitement de l'air en milieu hospitalier.
La climatisation ne consiste pas uniquement à refroidir une pièce. La notion de confort est tout aussi importante et c'est par une diffusion d'air travaillée que l'on parvient à un résultat parfait ; absence de courant d'air, bonnes répartitions de l'air frais dans les pièces… Aussi, pour un confort sécurisé en matière d'hygiène de l'air, il est impératif de procéder aux contrôles adéquats pour toute pollution extérieure ou intérieure ou générée par des équipements aérauliques. C'est ce qui a été expliqué, hier, à l'occasion d'un séminaire sur le désenfumage et l'hygiène hospitalière, organisé par le groupe France Air et son représentant officiel en Algérie, Genepi, à l'hôtel Mercure à Alger. «Aujourd'hui, nous sommes appelés tous à œuvrer pour répondre aux nouvelles normes en matière de traitement de l'air et de désenfumage dans les différentes structures. Nous invitons tous les concepteurs de projets, promoteurs, architectes, bureaux d'études, institutions… à réfléchir ensemble dans le but de travailler selon des normes mondiales pour la sécurité et le confort de tous», dira Abdelhak Addi, directeur général et manager de Genepi, dans son allocution d'ouverture. Après avoir diffusé à l'assistance une vidéo de simulation d'un incendie, Abdelhak Addi a expliqué que dans de pareilles situations, c'est généralement la fumée qui tue et non pas le feu. D'où, l'importance d'installations adéquates dans les différents genres de construction pour le dégagement de la fumée. Même si les normes en la matière ne sont pas tout à fait claires en Algérie, le DG de Genepi avoue que la Protection civile fait un travail considérable dans ce sens. «Dans le secteur du bâtiment, nous avons différentes entreprises étrangères qui opèrent. Les unes sont asiatiques ou du Moyen-Orient, les autres sont européennes… mais nous ne savons toujours pas si chacune procède en fonction des normes de son pays pour l'installation du système de désenfumage ou de celles de l'Algérie. De toute manière, chez-nous, nous continuons de fonctionner avec des normes datant de 1976», a-t-il expliqué. S'agissant du traitement de l'air, Abdelhak Addi affirme que les choses sont encore plus compliquées : «Le principe d'une salle propre dans un établissement hospitalier consiste à calculer le nombre de particules par mètre cube, afin d'assurer une hygiène de l'air pour les hospitalisés et le personnel. Or, aujourd'hui en Algérie, nous ne sommes pas encore à ce stade mais en plus nous ne disposons pas d'organe de contrôle de traitement de l'air dans les hôpitaux.» Enfin, il est à préciser que France Air est une entreprise spécialisée dans la conception et la distribution de matériels aérauliques pour les bâtiments tertiaires, hospitaliers, industriels, logements individuels et collectifs, ainsi que pour les cuisines professionnelles. Genepi est son représentant et distributeur officiel en Algérie depuis 2003.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.