« Les mutations se font avec la souffrance de la femme »    Libye: des milices pro-gouvernementales prennent le contrôle d'une ville de l'ouest    Le Conseil constitutionnel, "pierre angulaire" de la vie politique en Algérie (responsable)    Trois morts et quatre blessés dans un accident de la circulation à Mostaganem    L'EXPERT MEBTOUL REPOND AU MINISTRE DU COMMERCE : ‘'Monsieur le Ministre, ne vous contredisez pas et ne vous trompez pas de cible''    Les Verts sans Kessaï et Abi Ayad    DEVELOPPEMENT SOCIAL : L'Union Européenne satisfaite du progrès social de l'Algérie    La Ligue des champions en ligne de mire    MOTS POUR MAUX : Le rêve des cancéreux deviendra-t-il réalité ?!    Khomri insiste sur l'implication des jeunes dans le développement économique    Transfert : l'entraîneur algérien Rouabah s'engage avec Al-Ittifak (Arabie Saoudite)    Sahara occidental: Hollande interpellé sur les violations des droits de l'homme commises par le Maroc    Le ministre qatari des Affaires étrangères, souligne le poids de l'Algérie et son rôle dans la stabilité de la région    Une centaine d'enseignants et d'inspecteurs de langue anglaise en formation à Sétif    Espagne: Valence laisse filer le derby et le podium    Le tribunal criminel près la cour d'Alger examine le 2 décembre prochain une affaire de massacres collectifs    Tunisie: la bataille du second tour engagée entre Marzouki et Essebsi    Soustara jubile mais Bab El Oued gronde    Trois soldats tués en 24 heures dans l'Est ukrainien    Sarkozy en piste    Une "grave dérive" pour Hanoune    Forte participation des Tunisiens de l'Est algérien    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie au Qatar    Ouverture du 7e Festival des musique et chanson du Souf    Le doyen des juges palestiniens salue les relations historiques    Medjani double buteur face à Galatasaray    Tahmi optimiste pour le dossier de l'Algérie    Le trafic d'enfants ne cesse de croître dans le monde    Matériaux pour l'énergétique et génie de l'environnement, thème d'un séminaire international à Alger    Le GSP et le CRBDB visent la qualification à la phase finale    «KBS, nouvelle génération» reçoit le prix du jury    «Massarat» reparaît après des années d'absence    «Aider les patrons de la pêche à renouveler leur flottille»    Lancement d'une campagne de sensibilisation à Blida    Ebola continue de passer les frontières    Vaine agitation    Il y a un mois décédait Amar Zeghrar, ancien secrétaire général à la présidence de la République : Chronique d'une Algérie «en quête d'une conscience nationale»    BOUMERDES: Le Dr Noureddine Melikchi honoré    Vente-dédicace : Kamel Daoud parle de «Meursault contre-enquête»    Un cerf-volant inquiet dans une tasse de café    Falcon Motors/Mitsubishi : jusqu'à 200 000 DA de remise    Plus d'un demi-million de comprimés psychotropes saisis en 10 mois : 1.796 personnes arrêtées    Iran-Etats-Unis : Peut-être une nouvelle situation géopolitique    Une soprano qui "soigne l'âme"    Les mises en garde des députés    France : L'économie plus robuste que prévu, mais l'humilité reste de mise    Une brèche dans le front    La réalisation du Centre culturel islamique de Ouargla en bonne voie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

HYGIÈNE HOSPITALIÈRE EN ALGERIE
Absence de traitement de l'air
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 04 - 2012

Si la Protection civile représente l'organe agréé en Algérie pour le contrôle des normes liées au désenfumage dans le secteur du bâtiment et autres, aucune autorité n'existe par contre, dans le pays, pour l'expertise de traitement de l'air en milieu hospitalier.
La climatisation ne consiste pas uniquement à refroidir une pièce. La notion de confort est tout aussi importante et c'est par une diffusion d'air travaillée que l'on parvient à un résultat parfait ; absence de courant d'air, bonnes répartitions de l'air frais dans les pièces… Aussi, pour un confort sécurisé en matière d'hygiène de l'air, il est impératif de procéder aux contrôles adéquats pour toute pollution extérieure ou intérieure ou générée par des équipements aérauliques. C'est ce qui a été expliqué, hier, à l'occasion d'un séminaire sur le désenfumage et l'hygiène hospitalière, organisé par le groupe France Air et son représentant officiel en Algérie, Genepi, à l'hôtel Mercure à Alger. «Aujourd'hui, nous sommes appelés tous à œuvrer pour répondre aux nouvelles normes en matière de traitement de l'air et de désenfumage dans les différentes structures. Nous invitons tous les concepteurs de projets, promoteurs, architectes, bureaux d'études, institutions… à réfléchir ensemble dans le but de travailler selon des normes mondiales pour la sécurité et le confort de tous», dira Abdelhak Addi, directeur général et manager de Genepi, dans son allocution d'ouverture. Après avoir diffusé à l'assistance une vidéo de simulation d'un incendie, Abdelhak Addi a expliqué que dans de pareilles situations, c'est généralement la fumée qui tue et non pas le feu. D'où, l'importance d'installations adéquates dans les différents genres de construction pour le dégagement de la fumée. Même si les normes en la matière ne sont pas tout à fait claires en Algérie, le DG de Genepi avoue que la Protection civile fait un travail considérable dans ce sens. «Dans le secteur du bâtiment, nous avons différentes entreprises étrangères qui opèrent. Les unes sont asiatiques ou du Moyen-Orient, les autres sont européennes… mais nous ne savons toujours pas si chacune procède en fonction des normes de son pays pour l'installation du système de désenfumage ou de celles de l'Algérie. De toute manière, chez-nous, nous continuons de fonctionner avec des normes datant de 1976», a-t-il expliqué. S'agissant du traitement de l'air, Abdelhak Addi affirme que les choses sont encore plus compliquées : «Le principe d'une salle propre dans un établissement hospitalier consiste à calculer le nombre de particules par mètre cube, afin d'assurer une hygiène de l'air pour les hospitalisés et le personnel. Or, aujourd'hui en Algérie, nous ne sommes pas encore à ce stade mais en plus nous ne disposons pas d'organe de contrôle de traitement de l'air dans les hôpitaux.» Enfin, il est à préciser que France Air est une entreprise spécialisée dans la conception et la distribution de matériels aérauliques pour les bâtiments tertiaires, hospitaliers, industriels, logements individuels et collectifs, ainsi que pour les cuisines professionnelles. Genepi est son représentant et distributeur officiel en Algérie depuis 2003.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.