Le président palestinien se recueille à la mémoire des martyrs de la guerre de libération    Illizi : un fusil kalachnikov et un véhicule tout-terrain récupérés    Tunisie: "victoire" d'Essebsi à la présidentielle, selon son directeur de campagne    «Personne ne parviendra à intimider ou à isoler la Russie»    Pétrole: les producteurs non-Opep mis à l'index pour la chute des cours    Accession de l'Algérie à l'OMC: Accélération du processus des négociations    Pétrole: les monarchies du Golfe toujours intransigeantes    EXPORTATIONS EN ALGERIE : La France dépassée par la Chine    Saisie de trois véhicules et une quantité de denrées alimentaires à l'extrême sud du pays (MDN)    L'Algérie et les mouvements de libération, thème du 6e colloque sur Houari Boumediene    TANDIS QUE DES INTELLECTUELS APPELLENT A SON INCARCERATION : La fatwa de Hamadache, reflet d'une société en perte de repères ?!    Feghouli encourage Fékir à opter pour les «Verts»    Signature des conventions de financement de deux programmes de développement local d'un montant total de 30 millions d'euros    Un Egyptien condamné à 10 ans de prison pour espionnage au profit d'Israël    Aujourd'hui s'ouvre le procès de Droudkel et 41 autres terroristes    Alain Geiger : «Il n'y a pas de contact avec la JSK»    Le Real toujours plus grand    Au rythme du Festival national de la musique et de la chanson amazighes    L'effet boomerang    Domingo Mituy Edjang, président de la Fédération équato-guinéenne de football : «On sera prêts dans les temps»    Formation : "Le COA accorde un intérêt particulier à la reconversion des anciens athlètes" (Berraf)    Bordj Bou-Arreridj : 7 morts et 2 blessés après le dérapage d'un véhicule    La fièvre hémorragique Ebola a fait 7.373 morts sur 19.031 cas de contaminations (bilan OMS)    HAI DJEBLI MOHAMED (EX-MONT-PLAISIR) : Les habitants de la cité des 57 logements passent un hiver froid    Un séisme d'une magnitude de 3,3 secoue Hammam Melouane (Blida)    Hamrouche anime une conférence à Sidi Bel-Abbès    MALGRE LES NOMBREUX PROJETS ANNONCES PAR LE GOUVERNEMENT : Un déficit de 3 millions de logements enregistré en Algérie    Boxe : L'ancien champion du monde, Mohamed Ali, hospitalisé pour une pneumonie    Palestine-résistance-commémoration    Une démarche algérienne    Les Suisses pour l'interdiction du port de la burqa (sondage)    Jordanie: 11 hommes exécutés pour meurtres, une 1e depuis 8 ans    Le FFS poursuit sa campagne    Les consommateurs n'ont pas suivi    Aoudia marque 8 minutes après son retour!    Ooredoo remporte le prix du meilleur opérateur d'Afrique du Nord pour la cinquième fois    Ça se bouscule devant    Une présence marquée sur le terrain    BHL, gommez-vous!    Sept troupes présentes à Aïn Témouchent    Trois terroristes éliminés à Boumerdès (MDN)    Mauritanie : 1er sommet du processus de Nouakchott sur la sécurité sous-régionale    Bourses : Les places européennes en légère baisse    Pakistan : L'armée contre-attaque après le carnage taliban    L'ANR rejette toute atteinte à la légitimité des institutions    Les Douanes renforcent leur présence et utiliseront des équipements    Kamel Daoud et nous autres, libres d'aller en enfer !    L'expérience turque au service de la Casbah    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

HYGIÈNE HOSPITALIÈRE EN ALGERIE
Absence de traitement de l'air
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 04 - 2012

Si la Protection civile représente l'organe agréé en Algérie pour le contrôle des normes liées au désenfumage dans le secteur du bâtiment et autres, aucune autorité n'existe par contre, dans le pays, pour l'expertise de traitement de l'air en milieu hospitalier.
La climatisation ne consiste pas uniquement à refroidir une pièce. La notion de confort est tout aussi importante et c'est par une diffusion d'air travaillée que l'on parvient à un résultat parfait ; absence de courant d'air, bonnes répartitions de l'air frais dans les pièces… Aussi, pour un confort sécurisé en matière d'hygiène de l'air, il est impératif de procéder aux contrôles adéquats pour toute pollution extérieure ou intérieure ou générée par des équipements aérauliques. C'est ce qui a été expliqué, hier, à l'occasion d'un séminaire sur le désenfumage et l'hygiène hospitalière, organisé par le groupe France Air et son représentant officiel en Algérie, Genepi, à l'hôtel Mercure à Alger. «Aujourd'hui, nous sommes appelés tous à œuvrer pour répondre aux nouvelles normes en matière de traitement de l'air et de désenfumage dans les différentes structures. Nous invitons tous les concepteurs de projets, promoteurs, architectes, bureaux d'études, institutions… à réfléchir ensemble dans le but de travailler selon des normes mondiales pour la sécurité et le confort de tous», dira Abdelhak Addi, directeur général et manager de Genepi, dans son allocution d'ouverture. Après avoir diffusé à l'assistance une vidéo de simulation d'un incendie, Abdelhak Addi a expliqué que dans de pareilles situations, c'est généralement la fumée qui tue et non pas le feu. D'où, l'importance d'installations adéquates dans les différents genres de construction pour le dégagement de la fumée. Même si les normes en la matière ne sont pas tout à fait claires en Algérie, le DG de Genepi avoue que la Protection civile fait un travail considérable dans ce sens. «Dans le secteur du bâtiment, nous avons différentes entreprises étrangères qui opèrent. Les unes sont asiatiques ou du Moyen-Orient, les autres sont européennes… mais nous ne savons toujours pas si chacune procède en fonction des normes de son pays pour l'installation du système de désenfumage ou de celles de l'Algérie. De toute manière, chez-nous, nous continuons de fonctionner avec des normes datant de 1976», a-t-il expliqué. S'agissant du traitement de l'air, Abdelhak Addi affirme que les choses sont encore plus compliquées : «Le principe d'une salle propre dans un établissement hospitalier consiste à calculer le nombre de particules par mètre cube, afin d'assurer une hygiène de l'air pour les hospitalisés et le personnel. Or, aujourd'hui en Algérie, nous ne sommes pas encore à ce stade mais en plus nous ne disposons pas d'organe de contrôle de traitement de l'air dans les hôpitaux.» Enfin, il est à préciser que France Air est une entreprise spécialisée dans la conception et la distribution de matériels aérauliques pour les bâtiments tertiaires, hospitaliers, industriels, logements individuels et collectifs, ainsi que pour les cuisines professionnelles. Genepi est son représentant et distributeur officiel en Algérie depuis 2003.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.