Juventus : Alex Sandro veut rejoindre Chelsea    L'AS Monaco fera tout pour retenir Mbappé    Arsenal : Un attaquant mancunien en cas d'échec dans le dossier Mbappé    Fanzone.dz : Les footballeurs internationaux conservent leur titre de leaders de la twittosphère    Aïd El Fitr à l'ouest du pays : 4 000 commerçants et opérateurs mobilisés pour assurer la permanence    Un Salon de l'électricité et de l'électronique au CIC    Les enjeux d'un changement    Le rendement au ralenti    Bourses : Les places européennes oscillent au gré du prix du pétrole    Riyadh déjoue une attaque d'envergure contre La Mecque    Commerce illégal du phosphate du Sahara occidental : Une société britannique met fin à ses activités    Objectif de la coalition anti-Qatar : Renverser le régime de Doha    Djibouti victime collatérale de la crise du Golfe    Manifestation contre le bouclier antimissile US    Ouganda : Le chef de l'ONU rencontre des réfugiés    Un nouveau ministre pour bientôt    Un nouveau cahier des charges pour les TV privées    Financement de l'économie nationale : Le PPP et la modernisation des banques parmi les solutions    Retard à la salle Harcha    Soustara affiche ses ambitions pour la saison prochaine    Makhlouf disputera les qualifications    Championnat d'afrique de Boxe : Flissi et Benbaziz passent en 1/2 finales    Le cadeau de l'Aïd de Bouteflika    Des cadeaux pour les enfants subsahariens    Du kayak au mont Chenoua    Recueillement, aujourd'hui, à Taourirt Moussa    Le patrimoine andalou revisité    L'humoriste Taher Safir clôture la manifestation    Algérie Poste : M. Dahmani installé en qualité de DG de l'établissement    Les réponses de Tebboune    Un terroriste se rend aux autorités militaires    L'élite à l'heure du mercato    13 mort et 52 blessés en deux jours    Algérie - Le Gouvernement veut taxer les grandes fortunes et exonérer les bas revenus    GB/ Quand Einstein regrettait ses mariages ratés    Hadjar somme les recteurs de sévir    L'Arabie Saoudite et les Emirats posent leurs conditions    Les «années d'or» brillent toujours    L'APN adopte le plan d'action du gouvernement    Mustapha Cherif, penseur et islamologue :    Voyage culinaire    ATTITUDES    EnquÃate-Témoignages    Journées du monologue et de l’humour à Jijel    Mascara: Des saisies et des arrestations    El-Bayadh: Un bus se renverse, 5 morts et 16 blessés    Nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Algérie    Amel Zen, Raina Raï, El Dey célèbrent la fête de la Musique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





HYGIÈNE HOSPITALIÈRE EN ALGERIE
Absence de traitement de l'air
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 04 - 2012

Si la Protection civile représente l'organe agréé en Algérie pour le contrôle des normes liées au désenfumage dans le secteur du bâtiment et autres, aucune autorité n'existe par contre, dans le pays, pour l'expertise de traitement de l'air en milieu hospitalier.
La climatisation ne consiste pas uniquement à refroidir une pièce. La notion de confort est tout aussi importante et c'est par une diffusion d'air travaillée que l'on parvient à un résultat parfait ; absence de courant d'air, bonnes répartitions de l'air frais dans les pièces… Aussi, pour un confort sécurisé en matière d'hygiène de l'air, il est impératif de procéder aux contrôles adéquats pour toute pollution extérieure ou intérieure ou générée par des équipements aérauliques. C'est ce qui a été expliqué, hier, à l'occasion d'un séminaire sur le désenfumage et l'hygiène hospitalière, organisé par le groupe France Air et son représentant officiel en Algérie, Genepi, à l'hôtel Mercure à Alger. «Aujourd'hui, nous sommes appelés tous à œuvrer pour répondre aux nouvelles normes en matière de traitement de l'air et de désenfumage dans les différentes structures. Nous invitons tous les concepteurs de projets, promoteurs, architectes, bureaux d'études, institutions… à réfléchir ensemble dans le but de travailler selon des normes mondiales pour la sécurité et le confort de tous», dira Abdelhak Addi, directeur général et manager de Genepi, dans son allocution d'ouverture. Après avoir diffusé à l'assistance une vidéo de simulation d'un incendie, Abdelhak Addi a expliqué que dans de pareilles situations, c'est généralement la fumée qui tue et non pas le feu. D'où, l'importance d'installations adéquates dans les différents genres de construction pour le dégagement de la fumée. Même si les normes en la matière ne sont pas tout à fait claires en Algérie, le DG de Genepi avoue que la Protection civile fait un travail considérable dans ce sens. «Dans le secteur du bâtiment, nous avons différentes entreprises étrangères qui opèrent. Les unes sont asiatiques ou du Moyen-Orient, les autres sont européennes… mais nous ne savons toujours pas si chacune procède en fonction des normes de son pays pour l'installation du système de désenfumage ou de celles de l'Algérie. De toute manière, chez-nous, nous continuons de fonctionner avec des normes datant de 1976», a-t-il expliqué. S'agissant du traitement de l'air, Abdelhak Addi affirme que les choses sont encore plus compliquées : «Le principe d'une salle propre dans un établissement hospitalier consiste à calculer le nombre de particules par mètre cube, afin d'assurer une hygiène de l'air pour les hospitalisés et le personnel. Or, aujourd'hui en Algérie, nous ne sommes pas encore à ce stade mais en plus nous ne disposons pas d'organe de contrôle de traitement de l'air dans les hôpitaux.» Enfin, il est à préciser que France Air est une entreprise spécialisée dans la conception et la distribution de matériels aérauliques pour les bâtiments tertiaires, hospitaliers, industriels, logements individuels et collectifs, ainsi que pour les cuisines professionnelles. Genepi est son représentant et distributeur officiel en Algérie depuis 2003.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.