Algérie - Statoil annonce le retour de son personnel et du personnel de Sonatrach et BP à Tiguentourine    Algérie:incident sans gravité entre deux avions ATR d'Air Algérie à l'aéroport d'Alger    Tunisie: Une patrouille sécuritaire attaquée par des terroristes à Kasserine    Algérie:1782 logements LPL vont être distribués dans la wilaya de Tizi-Ouzou    M. Sellal représentera le président de la République mardi au Conseil de paix et de sécurité de l'UA    La suppression de l'article 87 bis objet d'interprétations multiples    Selon l'Office national des statistiques    Le Fonds de régulation des recettes (FRR) n'a pas été alimenté durant les 4 premiers mois de 2014    Deux jours après le crash de l'avion ukrainien au sud de Tamanrasset    Lamamra: l'Algérie un facteur de stabilité pour la communauté internationale    Algérie:Les études techniques sur le transfert des eaux du Sud vers les Hauts plateaux achevées avant fin 2014    Israël s'approprie des terres palestiniennes en Cisjordanie    Algérie:Fièvre aphteuse: suspicion de contamination du cheptel bovin par le sanglier    USM Bel-Abbès : La préparation s'effectuera sur place    Football - Equipe nationale : Début du stage aujourd'hui à Sidi Moussa    L'écueil à s'éviter pour la CNLTD    14 morts sur la route en une journée    18 bus pour le transport scolaire    La Foire aux métiers traditionnels du bâti à Oran    Slimani convoqué pour le derby    Poutine évoque pour la première fois un "Etat" dans l'Est    Rare succès face aux jihadistes    ESS-USMBA, le 6 septembre à 19h    L’ENTRAÎNEUR ROUMAIN DES UKRAINIENS LE VEUT À TOUT PRIX    TIPASA    LE PREMIER CAS DE FIÈVRE APHTEUSE SIGNALÉ À L’OUEST    Ban appelle à renforcer la lutte contre ce crime    Les hésitations pour un référendum    Quelle fin pour Belkhadem...    LE COUP DE BILL’ART DU SOIR    Bientôt les billets pour l'Eden?    Un one-man-show "électrique"    Pierce Brosnan reprend ses armes d'espion    ACTUCULT    ESPLANADE DE LA GRANDE-POSTE    AÏN-TÉMOUCHENT    JUDO : MONDIAUX-2014    PLUS QUE QUELQUES HEURES AVANT LA FERMETURE DU MARCHÉ DES TRANSFERTS D’ÉTÉ    L'EN entame son stage à Alger    Un fratricide arrêté    Khoubz eddar    Le Premier ministre en Afrique du Sud    Don de 25 millions de dollars de la BM    L'ancien président de la RFA, Christian Wulff, élu président de l'association EMA    Clôture dans une ambiance conviviale    21 titres de concession attribués à Ouargla    Pour l'amélioration de la gestion de l'établissement éducatif : La nouvelle feuille de route de Benghebrit    Réception de 12 nouvelles structures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

HYGIÈNE HOSPITALIÈRE EN ALGERIE
Absence de traitement de l'air
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 04 - 2012

Si la Protection civile représente l'organe agréé en Algérie pour le contrôle des normes liées au désenfumage dans le secteur du bâtiment et autres, aucune autorité n'existe par contre, dans le pays, pour l'expertise de traitement de l'air en milieu hospitalier.
La climatisation ne consiste pas uniquement à refroidir une pièce. La notion de confort est tout aussi importante et c'est par une diffusion d'air travaillée que l'on parvient à un résultat parfait ; absence de courant d'air, bonnes répartitions de l'air frais dans les pièces… Aussi, pour un confort sécurisé en matière d'hygiène de l'air, il est impératif de procéder aux contrôles adéquats pour toute pollution extérieure ou intérieure ou générée par des équipements aérauliques. C'est ce qui a été expliqué, hier, à l'occasion d'un séminaire sur le désenfumage et l'hygiène hospitalière, organisé par le groupe France Air et son représentant officiel en Algérie, Genepi, à l'hôtel Mercure à Alger. «Aujourd'hui, nous sommes appelés tous à œuvrer pour répondre aux nouvelles normes en matière de traitement de l'air et de désenfumage dans les différentes structures. Nous invitons tous les concepteurs de projets, promoteurs, architectes, bureaux d'études, institutions… à réfléchir ensemble dans le but de travailler selon des normes mondiales pour la sécurité et le confort de tous», dira Abdelhak Addi, directeur général et manager de Genepi, dans son allocution d'ouverture. Après avoir diffusé à l'assistance une vidéo de simulation d'un incendie, Abdelhak Addi a expliqué que dans de pareilles situations, c'est généralement la fumée qui tue et non pas le feu. D'où, l'importance d'installations adéquates dans les différents genres de construction pour le dégagement de la fumée. Même si les normes en la matière ne sont pas tout à fait claires en Algérie, le DG de Genepi avoue que la Protection civile fait un travail considérable dans ce sens. «Dans le secteur du bâtiment, nous avons différentes entreprises étrangères qui opèrent. Les unes sont asiatiques ou du Moyen-Orient, les autres sont européennes… mais nous ne savons toujours pas si chacune procède en fonction des normes de son pays pour l'installation du système de désenfumage ou de celles de l'Algérie. De toute manière, chez-nous, nous continuons de fonctionner avec des normes datant de 1976», a-t-il expliqué. S'agissant du traitement de l'air, Abdelhak Addi affirme que les choses sont encore plus compliquées : «Le principe d'une salle propre dans un établissement hospitalier consiste à calculer le nombre de particules par mètre cube, afin d'assurer une hygiène de l'air pour les hospitalisés et le personnel. Or, aujourd'hui en Algérie, nous ne sommes pas encore à ce stade mais en plus nous ne disposons pas d'organe de contrôle de traitement de l'air dans les hôpitaux.» Enfin, il est à préciser que France Air est une entreprise spécialisée dans la conception et la distribution de matériels aérauliques pour les bâtiments tertiaires, hospitaliers, industriels, logements individuels et collectifs, ainsi que pour les cuisines professionnelles. Genepi est son représentant et distributeur officiel en Algérie depuis 2003.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.