«Lancement de plus de 2 millions de logements»    Mauritanie: Un parti de l'opposition désapprouve le changement du repos hebdomadaire    Tunisie: Mehdi Jomâa affirme qu'il ne sera pas candidat à la présidentielle    Décès de l'ambassadeur d'Indonésie en Algérie    La Conférence de Madrid appelle à un dialogue inclusif en Libye    Algérie - Les subventions seront maintenues à hauteur de 60 milliards de dollars/an - Sellal    Elle sera adoptée par le Parlement, selon le chef du FLN    Parole de Saâdani    Il affirme qu'ils touchent le sommet de l'état    Henri de Peyrelongue, DG Europe et Afrique du Nord d'Air France KLM, à "Liberté"    téléphones portables    CEM El-HARITIA (El-Biar)    Décès de Smaïn Khabatou    Salut les altistes !    «Renouer avec l'islam de Cordoue»    La conférence économique algéro-allemande: appelle à hisser le niveau de partenariat économique entre les deux pays    Le Maroc préside à Tunis la 17e Conférence des responsables arabes de la lutte contre le terrorisme    L'arbre à palabres    L'Algérie pour «une solution pacifique et négociée»    La tâche de l'Entente se complique...    Volodymyr Sheiko subjugue le public avec la création d'une conversati    Arts cherchent médiatisation objective    Le piège écossais!!??    Al-Theni présente son cabinet au Parlement    Violence à l'hôpital!    Ban Ki-moon réclame une réponse exceptionnelle    Après un mois de septembre caniculaire    La pression s'accentue sur les jihadistes en Irak    Fin d'une bataille rangée entre les députés    ESS-TP Mazembe ce samedi, à huis clos    JSK-ASO à Bordj Bou-Arréridj    Yebda officiellement qualifié    Saâdi inscrit le 500e but du club en Ligue 2    Chaïbi s'illustre en Youth League    Favorable à Bou-Saâda et Médéa    De quoi s'agit-il?    L'Algérie dans le flou    L'Etat promet l'enfer aux contrevenants    Une chance pour le développement durable en Algérie    Trois romans algériens en lice pour le prix littéraire arabe    Vernissage à la galerie Art et culture    Les buzz troublants d'Echourouk TV    Il a été conçu dans le cadre du plan d'action du gouvernement 2015-2019 : Le projet "Aquapêche 2020" présenté à Oran    L'Otan entend interdire à la Russie et à la Chine de se développer    Alger : Sécurisation de 1.093 établissements scolaires par les services de sûreté    Au grand bonheur des Algérois : Début d'exploitation du téléphérique de Oued Koriche    9e édition du festival de théâtre comique de Médéa    Santé : Hanoune veut le retrait du projet de loi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La Mutuelle de l'industrie du pétrole nous écrit
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 01 - 2013

Nous avons pris connaissance de l'article paru dans le journal le Soir d'Algérie, daté du 27 novembre 2012, «Soir Retraite rubrique des lecteurs», sous la signature de M. B. M. et S.Y., Bordj El-Bahri, wilaya d'Alger : Nous devons rétablir la vérité sur la base des faits qui peuvent être vérifiés.
La MIP (Mutuelle de l'Industrie du Pétrole) est une institution à but non lucratif. Elle jouit d'une autonomie financière et de gestion, totalement externalisée du tutorat des entreprises constituant son environnement immédiat (secteur du pétrole, parapétrolier, chimie et mines), en revanche elle subit toutes les tutelles légales de souveraineté. Dans ce cas bien précis, depuis le 1 mai 1998, la MIP, en vertu de ses statuts, a mis en place une prestation sociale d'aide aux retraités, désignée sous le vocable de «pension complémentaire à la retraite» ; revendication socioprofessionnelle. La MIP se trouve être sollicitée pour se charger de la mise en œuvre des aspects pratiques et d'expertise, et assurer pour compte la gestion purement comptable au lieu et place de l'entreprise des «fonds d'aide aux retraités» mis à sa disposition. Cette délégation de prérogatives est fondée sur la base d'une convention signée entre l'employeur, le partenaire social et enfin la MIP. Pour équilibrer le système de gestion de cette multiplicité de fonds, et assurer une pérennité sur le long terme, très tôt la MIP a préconisé aux entreprises contractantes, des mesures adéquates en faisant varier les éléments de calcul de cette prestation. Afin de maintenir favorablement le rapport entre les proportions optimales de la répartition entre cotisations et bénéficiaires de l'aide aux retraités, faire exercer la solidarité à fond, et protéger cet acquis social au profit de 42 000 agents retraités. A défaut, la menace de tarissement de la ressource financière mettra un terme définitif à cette prestation. Les entreprises, le partenaire social et la MIP sont très sensibles pour la formulation de solutions et la prise en charge effective de cette préoccupation. Mutuelle de l'Industrie du Pétrole (MIP)

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.