Sortir sa famille de la crise    À l'occasion de la fête nationale de leurs pays : Le président Bouteflika félicite plusieurs de ses homologues    Que cache le retour politique de Belkhadem ?    Le Premier ministre Abdelmalek sellal, dès aujourd'hui, en Chine Témoigner de l'évolution de nos relations    Loi de finances 2015 :Des nouvelles mesures pour encourager les entreprises productives    Affaire de l'autoroute est-ouest : Annonce des premières auditions de Chani Medjdoub    Chani Madjdoub : «C'est un mensonge d'Etat, une affaire politique et    Des ministres cités, mais non concernés...    Décision réciproque des autorités : Un diplomate mauritanien non souhaité en Algérie    Tunisie : Travaux d'entretien à la synagogue de la Ghriba en prévision du pèlerinage annuel    Yémen Un nouvel émissaire de l'ONU pour tenter de relancer le dialogue    Minicrise entre Alger et Nouakchott    Verts d'Europe : Carl Medjani de nouveau buteur    Liga BBVA : Le Real enchaîne avec les victoires    USM Alger : Les Algérois en perte de vitesse    MO Béjaïa : Cap sur la Coupe d'Algérie    Fidèle à ses principes : L'Algérie octroie une aide d'un million de dollars au Népal    Education :Le dépôt des dossiers de recrutement des enseignants se poursuit    Les médecins renouent avec la protesta    214 permis de conduire retirés en mars    La Casbah de Mostaganem sera classée prochainement secteur préservé    Perpétuer la tradition constructive des Ksour    Des éditeurs critiquent certaines dispositions    Abderrahmane Dendane saxophoniste du groupe Raïna Raï inhumé à Sidi Bel Abbes    Pfister se tourne vers la Ligue des champions    La nouvelle politique selon Said Djellab    Le bilan continue de s'alourdir    Les Chypriotes-turcs élisent leur nouveau dirigeant    Le salon de l'utilitaire ouvre ses portes à Oran    Une situation explosive !    Des habitants du VSA ferment le siège de l'APC de Chabet El Ameur    L'endocrinologue    Un TGV inter-maghrébin !    Le PT accuse la ministre de la Culture    Le livre fait débat à l'APN    22 wilayas dotées de surveillance électronique    Les étudiants de nouveau en grève    L'Onda ressuscite Slimane Azem    Bayern : Robben pressenti pour revenir face à Dortmund    Fekir : «Je suis content d'avoir choisi la France et je ne regrette rien»    Un député du PT accuse la ministre de la Culture de financement public d'un projet de film privé    l'ONDA rend hommage à Slimane Azem    MCA : Hadj Ahmed : «Les Harrachis auront 300 billets»    John Kerry et son homologue iranien Javad Zarif se rencontrent à New York    Généralisation de la corruption    Algérie-Education nationale:poursuite du dépôt des dossiers de recrutement des enseignants    La CNLTD toujours sur la brèche    25 000 établissements scolaires et 10 millions d'enfants ciblés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La Mutuelle de l'industrie du pétrole nous écrit
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 01 - 2013

Nous avons pris connaissance de l'article paru dans le journal le Soir d'Algérie, daté du 27 novembre 2012, «Soir Retraite rubrique des lecteurs», sous la signature de M. B. M. et S.Y., Bordj El-Bahri, wilaya d'Alger : Nous devons rétablir la vérité sur la base des faits qui peuvent être vérifiés.
La MIP (Mutuelle de l'Industrie du Pétrole) est une institution à but non lucratif. Elle jouit d'une autonomie financière et de gestion, totalement externalisée du tutorat des entreprises constituant son environnement immédiat (secteur du pétrole, parapétrolier, chimie et mines), en revanche elle subit toutes les tutelles légales de souveraineté. Dans ce cas bien précis, depuis le 1 mai 1998, la MIP, en vertu de ses statuts, a mis en place une prestation sociale d'aide aux retraités, désignée sous le vocable de «pension complémentaire à la retraite» ; revendication socioprofessionnelle. La MIP se trouve être sollicitée pour se charger de la mise en œuvre des aspects pratiques et d'expertise, et assurer pour compte la gestion purement comptable au lieu et place de l'entreprise des «fonds d'aide aux retraités» mis à sa disposition. Cette délégation de prérogatives est fondée sur la base d'une convention signée entre l'employeur, le partenaire social et enfin la MIP. Pour équilibrer le système de gestion de cette multiplicité de fonds, et assurer une pérennité sur le long terme, très tôt la MIP a préconisé aux entreprises contractantes, des mesures adéquates en faisant varier les éléments de calcul de cette prestation. Afin de maintenir favorablement le rapport entre les proportions optimales de la répartition entre cotisations et bénéficiaires de l'aide aux retraités, faire exercer la solidarité à fond, et protéger cet acquis social au profit de 42 000 agents retraités. A défaut, la menace de tarissement de la ressource financière mettra un terme définitif à cette prestation. Les entreprises, le partenaire social et la MIP sont très sensibles pour la formulation de solutions et la prise en charge effective de cette préoccupation. Mutuelle de l'Industrie du Pétrole (MIP)

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.