Belgique - Batshuayi : "Je suis fier de porter ce maillot"    Entretient à Charm el-Scheikh entre Béji Caïd Essebsi et le Roi du Bahreïn    Charm el Cheikh : M. Bensalah appelle à soutenir le dialogue interlibyen    Maroc: L'Union Constitutionnelle tient à Casablanca son 5-ème congrès national    M. Nouri appelle les entreprise suisses à investir dans l'agroalimentaire en Algérie    Maroc : Le ministre du Tourisme souligne l'impératif de promouvoir la destination Agadir    Sceptique sur les EnR, le PDG de Sonelgaz propose d'aller vers le gaz de schiste et le nucléaire    L'inflation a atteint 3,7%    Handball - Coupe d'Algérie : L'élite en force aux huitièmes de finale    Inter-régions Ouest : L'ASB Maghnia prend option    Inter-régions Centre-Ouest : Le leader et son dauphin freinés, Hydra AC sur le podium    Sommet de la Ligue arabe : Forcing égyptien et saoudien pour une force militaire arabe    TIZI OUZOU: Le festival «Lire en fête» fait le plein    Les gens du Nord !    Batna : Deux enfants emportés par les eaux d'un oued    Deux mains    Haï Es-Sabah : Victime d'un découpage administratif obsolète !    Louisa Hanoune :«J'ai averti les hauts responsables contre les dérives de l'oligarchie    Les luttes partisanes à l'origine du blocage des APC    Bensalah contesté    "Le texte doit être soumis à un référendum"    Pas de congrès pour l'opposition    Condamner l'opposition à sa disparition?    Une combinaison connecte les sportifs des... pieds à la tête    1 200 migrants subsahariens battus et conduits vers la frontière algérienne    Début du dénouement    Les présidents fusibles    Pessimisme    Du pain sur la planche pour Gourcuff    Défaite du GSP face au Ahly    Le champion de demain se prépare aujourd'hui    Bensalah aux travaux du sommet de la Ligue arabe à Charm El-Cheikh    Les Nations unies appelées à "assumer leur responsabilité"    Les revendications presque toutes satisfaites    Une quarantaine d'exposants à la première édition    Amara Benyounès fait l'objet de menaces et d'appels au meurtre    «Nous devons rester fidèles aux sacrifices des chouhada et des moudjahidine»    "Ecrire l'histoire de la Révolution sans laisser à quiconque le soin de l'écrire à notre place" (ministre)    Tizi-Ouzou : des livres en braille et des CD remis gracieusement aux non-voyants durant le festival Lire en fête    Un nouvel organigramme pour l'AADL    Discrimination salariale, dites-vous ?    Madani Mezrag fait l'apologie du terrorisme    Le wali inspecte des projets    106 poètes au rendez-vous    Controverse autour de l'utilisation du CD-Rom comme support    Rouverte au public    Crue de l'oued El Grine à Ouled Fadel (Batna) : le corps d'un second enfant retrouvé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La Mutuelle de l'industrie du pétrole nous écrit
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 01 - 2013

Nous avons pris connaissance de l'article paru dans le journal le Soir d'Algérie, daté du 27 novembre 2012, «Soir Retraite rubrique des lecteurs», sous la signature de M. B. M. et S.Y., Bordj El-Bahri, wilaya d'Alger : Nous devons rétablir la vérité sur la base des faits qui peuvent être vérifiés.
La MIP (Mutuelle de l'Industrie du Pétrole) est une institution à but non lucratif. Elle jouit d'une autonomie financière et de gestion, totalement externalisée du tutorat des entreprises constituant son environnement immédiat (secteur du pétrole, parapétrolier, chimie et mines), en revanche elle subit toutes les tutelles légales de souveraineté. Dans ce cas bien précis, depuis le 1 mai 1998, la MIP, en vertu de ses statuts, a mis en place une prestation sociale d'aide aux retraités, désignée sous le vocable de «pension complémentaire à la retraite» ; revendication socioprofessionnelle. La MIP se trouve être sollicitée pour se charger de la mise en œuvre des aspects pratiques et d'expertise, et assurer pour compte la gestion purement comptable au lieu et place de l'entreprise des «fonds d'aide aux retraités» mis à sa disposition. Cette délégation de prérogatives est fondée sur la base d'une convention signée entre l'employeur, le partenaire social et enfin la MIP. Pour équilibrer le système de gestion de cette multiplicité de fonds, et assurer une pérennité sur le long terme, très tôt la MIP a préconisé aux entreprises contractantes, des mesures adéquates en faisant varier les éléments de calcul de cette prestation. Afin de maintenir favorablement le rapport entre les proportions optimales de la répartition entre cotisations et bénéficiaires de l'aide aux retraités, faire exercer la solidarité à fond, et protéger cet acquis social au profit de 42 000 agents retraités. A défaut, la menace de tarissement de la ressource financière mettra un terme définitif à cette prestation. Les entreprises, le partenaire social et la MIP sont très sensibles pour la formulation de solutions et la prise en charge effective de cette préoccupation. Mutuelle de l'Industrie du Pétrole (MIP)

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.