Deux terroristes abattus, des armes et des munitions récupérés à Boumerdès (MDN)    Une moyenne annuelle de 13% des travailleurs non déclarés à la sécurité sociale    ‘‘Le peuple sahraoui a le droit à l'autodétermination'‘ (professeur de droit international)    Yémen: aucune percée aux pourparlers de paix entre le gouvernement et les Houthis    Coupe d'Algérie (finale) /MCA-NAHD: les deux clubs appellent au fair-play    Baccalauréat 2016: réalisation de 800.000 cartes d'identité biométriques pour les candidats    En bref...    Emploi : 5525 chômeurs de moins en 3 mois à Oran    Laboratoire de recherche dans le domaine de la psychologie des usagers de la route    Boumerdès : Des projets dans le secteur de la pêche    Algérie-UE : Cinq villes accueilleront le 17e Festival culturel européen    28 avril 1961 : Il y a 55 ans, Messaoud Boudjeriou tombait en martyr    Europa Ligue : Villarreal - Liverpool (Les compositions)    Le ministre de l'Intérieur tunisien met en garde contre des opérations de Daesh dans le Grand-Tunis    Sahara occidental: l'UE rejette les allégations mensongères sur le détournement de l'aide humanitaire    Colloque maghrébin sur le patrimoine oral à Kairouan: l'Algérie présente à la 4e édition    Algérie - Emprunt national : Cash et sa filiales Aglic ont déjà souscrit pour 550 millions de dinars    Bayern : Guardiola justifie ses choix    Les journalistes sont appelés à respecter l'éthique et la déontologie    Le secteur de la solidarité nationale disposera de 417 centres d'ici à fin 2016    Suspense : Douce nuit 58e partie    Histoires Etranges / Naufrage du Lusitania : coulé en 18 minutes, un siècle de mystères 5e partie    Histoires vraies : Le racket 1re partie    La «perle» antique du désert syrien dévastée / Palmyre : retour sur un pillage international !    Emeutes, trafic et marché noir !    Le tribunal administratif autorise le congrès du MDS    Un terroriste abattu par les militaires et un citoyen blessé    Cinq accords de coopération ont été signés    La Syrie au centre des préoccupations de la communauté internationale    La Cnas introduit un nouveau médicament    La marche des étudiants réprimée par les forces de l'ordre    Un collégien dérobe 600 millions du coffre de son père    Salah Abdeslam a été remis hier à la France    Le principe de la laïcité maintenu dans la nouvelle Constitution    L'arbitraire    Mise en service d'un tronçon autoroutierKsar El Boukhari-Boughezoul    L'apport d'Afripol, une "valeur ajoutée certaine" à la nouvelle architecture mondiale de sécurité    Ali Benflis : "C'était une tentative de diversion"    Programme du week-end    Pour un ordre moral, sécuritaire et culturel    Constantine - Université des Frères Mentouri: Création d'un club université-entreprises    Tizi-Ouzou : Les opérateurs économiques "n'expriment pas leurs besoins en matière de formation"    L'ANP garante de la stabilité politique du pays : Une armée professionnelle et citoyenne plus que jamais en symbiose avec la nation    Les finalistes connus    Le CET, le wali et les ordures    "Je vise le podium à Rio"    Belkhadem revient par les fenêtres de... Facebook    90 députés du FLN contestent Djemaï    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Mutuelle de l'industrie du pétrole nous écrit
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 01 - 2013

Nous avons pris connaissance de l'article paru dans le journal le Soir d'Algérie, daté du 27 novembre 2012, «Soir Retraite rubrique des lecteurs», sous la signature de M. B. M. et S.Y., Bordj El-Bahri, wilaya d'Alger : Nous devons rétablir la vérité sur la base des faits qui peuvent être vérifiés.
La MIP (Mutuelle de l'Industrie du Pétrole) est une institution à but non lucratif. Elle jouit d'une autonomie financière et de gestion, totalement externalisée du tutorat des entreprises constituant son environnement immédiat (secteur du pétrole, parapétrolier, chimie et mines), en revanche elle subit toutes les tutelles légales de souveraineté. Dans ce cas bien précis, depuis le 1 mai 1998, la MIP, en vertu de ses statuts, a mis en place une prestation sociale d'aide aux retraités, désignée sous le vocable de «pension complémentaire à la retraite» ; revendication socioprofessionnelle. La MIP se trouve être sollicitée pour se charger de la mise en œuvre des aspects pratiques et d'expertise, et assurer pour compte la gestion purement comptable au lieu et place de l'entreprise des «fonds d'aide aux retraités» mis à sa disposition. Cette délégation de prérogatives est fondée sur la base d'une convention signée entre l'employeur, le partenaire social et enfin la MIP. Pour équilibrer le système de gestion de cette multiplicité de fonds, et assurer une pérennité sur le long terme, très tôt la MIP a préconisé aux entreprises contractantes, des mesures adéquates en faisant varier les éléments de calcul de cette prestation. Afin de maintenir favorablement le rapport entre les proportions optimales de la répartition entre cotisations et bénéficiaires de l'aide aux retraités, faire exercer la solidarité à fond, et protéger cet acquis social au profit de 42 000 agents retraités. A défaut, la menace de tarissement de la ressource financière mettra un terme définitif à cette prestation. Les entreprises, le partenaire social et la MIP sont très sensibles pour la formulation de solutions et la prise en charge effective de cette préoccupation. Mutuelle de l'Industrie du Pétrole (MIP)

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.