Louisa Hanoune : «Le remaniement ministériel reflète des contradictions dans les politiques et les décisions»    Permutations, départs, arrivées, un remaniement de plus ?    Journée d'information sur les relations justice-presse    Elimination de 25 terroristes en 24 heures : L'ANP réaffirme sa détermination à éradiquer le terrorisme    Incapacité à tempérer ou à récupérer    25 terroristes abattus à Bouira    Découverte d'un abri contenant des armes    Repère : Les preuves de la déroute et de l'improvisation    Axes globaux de redressement de l'économie et mesures pour dynamiser les PMI-PME    Des accusés comparaissent pour «abus de confiance» causant des dommages à Khalifa Bank    Dix stations de déminéralisation opérationnelles dans le Grand Sud    3.000 unités réceptionnées chaque trimestre dès 2016    Le verdict reporté au 3 juin    Appel à une consultation sur le Wi-Fi outdoor    Zones d'activité à Boumerdès : D'importantes assiettes foncières en quête d'exploitation de la part des investisseurs    Bourses : Les places européennes terminent en hausse    Pari gagné pour la diplomatie algérienne    Le conflit a fait 1 850 morts    L'ex-président Morsi condamné à mort    La perpétuité requise    Syrie : Daech avance dans la périphérie nord de Palmyre    Attaque du musée Bardo à Tunis : Un Marocain soupçonné d'avoir participé à l'attentat, arrêté en Italie    1.850 morts et 500.000 personnes déplacées    «La torture touche des personnes aux profils variés au Maroc»    Hannachi riposte et annonce qu'il reste    Fin de saison pour Abdelkader Laifaoui, blessé    L'ESS se rapproche du titre    Zemmouri supplée le caroubier    Le PSG prêt à une folie pour Cristiano Ronaldo    Bayern Munich: Weiser et Pizarro devraient partir    Arsenal : Rosicky prolongé    Quarté-Quintescope    Saisie de 42 quintaux de kif et 2 975 litres de carburant    7 000 couffins du Ramadhan prévus par l'APC    Les uns ont aménagé un grillage, les autres des tranchées    Lâcher de 7.000 alevins black-bass dans les barrages    Tighzert se met au volontariat pour retrouver sa beauté    Deux noyés repêchés à Aïn Témouchent    La protection de l'enfant : La violence contre les enfants au centre des préoccupations des députés    La sûreté de la wilaya d'Alger organise plusieurs activités    Appartenance géographique et non religieuse    Meilleur moyen pour valoriser un legs ancestral    Alors qu'on l'a toujours considéré comme le résultat d'une défaillance ou une source de stress    Waciny Laaredj décroche le prix Qatara du roman arabe    La chanteuse espagnole La Negra revisite le flamenco    L'artiste serbe Jadranka Jovanovic rend hommage à Noura    Hommage à El-Hachemi Guerouabi les 29 et 30 mai    Possible canonisation de Mère Teresa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La Mutuelle de l'industrie du pétrole nous écrit
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 01 - 2013

Nous avons pris connaissance de l'article paru dans le journal le Soir d'Algérie, daté du 27 novembre 2012, «Soir Retraite rubrique des lecteurs», sous la signature de M. B. M. et S.Y., Bordj El-Bahri, wilaya d'Alger : Nous devons rétablir la vérité sur la base des faits qui peuvent être vérifiés.
La MIP (Mutuelle de l'Industrie du Pétrole) est une institution à but non lucratif. Elle jouit d'une autonomie financière et de gestion, totalement externalisée du tutorat des entreprises constituant son environnement immédiat (secteur du pétrole, parapétrolier, chimie et mines), en revanche elle subit toutes les tutelles légales de souveraineté. Dans ce cas bien précis, depuis le 1 mai 1998, la MIP, en vertu de ses statuts, a mis en place une prestation sociale d'aide aux retraités, désignée sous le vocable de «pension complémentaire à la retraite» ; revendication socioprofessionnelle. La MIP se trouve être sollicitée pour se charger de la mise en œuvre des aspects pratiques et d'expertise, et assurer pour compte la gestion purement comptable au lieu et place de l'entreprise des «fonds d'aide aux retraités» mis à sa disposition. Cette délégation de prérogatives est fondée sur la base d'une convention signée entre l'employeur, le partenaire social et enfin la MIP. Pour équilibrer le système de gestion de cette multiplicité de fonds, et assurer une pérennité sur le long terme, très tôt la MIP a préconisé aux entreprises contractantes, des mesures adéquates en faisant varier les éléments de calcul de cette prestation. Afin de maintenir favorablement le rapport entre les proportions optimales de la répartition entre cotisations et bénéficiaires de l'aide aux retraités, faire exercer la solidarité à fond, et protéger cet acquis social au profit de 42 000 agents retraités. A défaut, la menace de tarissement de la ressource financière mettra un terme définitif à cette prestation. Les entreprises, le partenaire social et la MIP sont très sensibles pour la formulation de solutions et la prise en charge effective de cette préoccupation. Mutuelle de l'Industrie du Pétrole (MIP)

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.