Tunisie: un demi million de tunisiens en âge de voter n'ont pas de carte d'identité    Maroc: Les recettes douanières ont augmenté de 1,9 pc en 2014    Tunisie: le déficit commercial a baissé de 23% en deux mois    Signature d'une déclaration conjointe entre l'Algérie et la Pologne pour le développement de la coopération industrielle    Le Bureau de l'APN examine 16 amendements proposés au projet de code pénal et d'autres projets de loi    Examen des moyens de renforcement de la coopération économique entre la Tunisie et l'Espagne    Algérie: le CNAPESTE maintient le mot d'ordre de grève    Mali : le Conseil de sécurité de l'ONU salue les efforts de l'Algérie    Avis aux mélomanes!    Djabou risque de s'éloigner des Verts    Bouteflika reçoit un émissaire de l'Emir du Koweït    ILS EXIGENT LE RETRAIT DU PROJET DE LOI AMENDANT ET COMPLÉTANT LE CODE PÉNAL    UGTA    Les choses de la vie    JS Kabylie    Le coup de bill’art du Soir    Expo «révéler l’étoffe» de Maya-InÚs Touam à Alger    Basket-ball : championnat national de Super Division (Mise à jour)    Tarte à l'orange    Ligue 2 : Les prétendants à l'épreuve    Football - Ligue 1 : Un tournant à ne pas rater    Un autre enseignement qui nous vient d'In Salah    Sidi Saïd parle de manœuvres de déstabilisation du pays    In Salah : raison d'Etat et prépondérance démesurée !    Division nationale amateurs Ouest : Mohammadia pôle d'attraction    L'Education au moyen de la langue maternelle    Le musée des Arts et Expressions culturelles sur la bonne voie    TEBESSA: Le cinéma revient    Poutine, l'homme à la poigne de fer    Messahel : Plus de 200 acteurs de la scène libyenne ont été reçus à Alger    Aïn Temouchent : Quatre policiers décèdent dans un accident de la route    Ces cours dits particuliers : un fait ou un phénomène ?    El Aouana (Jijel) : La famille d'un terroriste dans une casemate    «Les auteurs de dépassements seront sanctionnés»    Diplôme CAF C : Gourcuff dispense des cours à d'ex-internationaux    Le Commandant de la 6è région militaire rencontre des représentants de la population d'In Salah : Tout pour assurer la stabilité dans cette région    Simon Rattle dirigera l'orchestre symphonique à partir de 2017    L'ex-général Khalifa Haftar nommé à la tête de l'armée    Edward Snowden négocie un possible retour au pays    Explosion d'une bombe près de la Cour suprême    Derby algérois palpitant,belle affiche à Oran    Symbole fort d'un patrimoine commun !    Ils tuent un homme avant de brûler son corps !    Trois plantes contre le mal de dos    Ghardaïa accueille la caravane    Commandant de la6e Région militaire coordonne les efforts des services    Juba affirme que les sanctions entraveront la paix et affecteront    Mobilis prépare son grand bond vers la 5G    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La Mutuelle de l'industrie du pétrole nous écrit
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 01 - 2013

Nous avons pris connaissance de l'article paru dans le journal le Soir d'Algérie, daté du 27 novembre 2012, «Soir Retraite rubrique des lecteurs», sous la signature de M. B. M. et S.Y., Bordj El-Bahri, wilaya d'Alger : Nous devons rétablir la vérité sur la base des faits qui peuvent être vérifiés.
La MIP (Mutuelle de l'Industrie du Pétrole) est une institution à but non lucratif. Elle jouit d'une autonomie financière et de gestion, totalement externalisée du tutorat des entreprises constituant son environnement immédiat (secteur du pétrole, parapétrolier, chimie et mines), en revanche elle subit toutes les tutelles légales de souveraineté. Dans ce cas bien précis, depuis le 1 mai 1998, la MIP, en vertu de ses statuts, a mis en place une prestation sociale d'aide aux retraités, désignée sous le vocable de «pension complémentaire à la retraite» ; revendication socioprofessionnelle. La MIP se trouve être sollicitée pour se charger de la mise en œuvre des aspects pratiques et d'expertise, et assurer pour compte la gestion purement comptable au lieu et place de l'entreprise des «fonds d'aide aux retraités» mis à sa disposition. Cette délégation de prérogatives est fondée sur la base d'une convention signée entre l'employeur, le partenaire social et enfin la MIP. Pour équilibrer le système de gestion de cette multiplicité de fonds, et assurer une pérennité sur le long terme, très tôt la MIP a préconisé aux entreprises contractantes, des mesures adéquates en faisant varier les éléments de calcul de cette prestation. Afin de maintenir favorablement le rapport entre les proportions optimales de la répartition entre cotisations et bénéficiaires de l'aide aux retraités, faire exercer la solidarité à fond, et protéger cet acquis social au profit de 42 000 agents retraités. A défaut, la menace de tarissement de la ressource financière mettra un terme définitif à cette prestation. Les entreprises, le partenaire social et la MIP sont très sensibles pour la formulation de solutions et la prise en charge effective de cette préoccupation. Mutuelle de l'Industrie du Pétrole (MIP)

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.