Le président du Niger entame une visite d'Etat en Algérie    Kamel Daoud annule une conférence à Tizi Ouzou suite à des menaces    CAN-2015/Gr C (3e J) Sénégal-Algérie : les "Lions de la Teranga" se méfient des Verts    CAN-2015/Gr C (3e J) Sénégal-Algérie : vers la titularisation de Soudani, Lacen sur le banc    Ecrire l'histoire de la glorieuse révolution de novembre par des gens intègres (ministre)    Zambie : le Front patriotique reste au pouvoir en remportant l'élection présidentielle    Chute des prix du baril : les compagnies aériennes soulagées    Ligue 1 (U21) : l'ES Sétif garde les commandes    Sombres perspectives pour la Libye selon le FMI : le déficit budgétaire atteindra 37% du PIB en 2015    Algérie: les spécialistes appellent à la réhabilitation du médecin généraliste dans le système de santé    Algérie-Turquie: Messahel reçoit le représentant spécial du président turc sur la Libye    Lutte antiterroriste: Steinmeier plaide à Alger pour le renforcement de la coopération internationale    Une symphonie mal réglée    Les importations en hausse en 2014    Plusieurs villes touchées    9 morts et 42 blessés en 48 heures    Grippe saisonnière: la campagne de vaccination se poursuit jusqu'à mars prochain en Algérie    Hocine Aït Ahmed "est rentré chez lui et il récupère bien"    Retour sur l'arrêt du processus électoral    La Constitution en stand-by    Le gaz de schiste: "Un mal nécessaire"    Aït Ahmed hospitalisé suite à un AVC    Les militants en prison et Moubarak quasi libre    345 nouvelles collections acquises    Franc succès pour la générale    L'Etoile mystérieuse de Tintin et Milou à 2,5 millions d'euros    Une situation préoccupante    Chefs d'Etat et dirigeants à Riyadh pour rencontrer le nouveau roi    Egypte: une manifestante tuée par balle lors d'un défilé gauchiste au Caire    Les raisons d'un échec    Le président de la CAHB satisfait des Africains    L'Afrique du Sud et le Sénégal se neutralisent    Le Maroc a démarré l'année 2015 sur de meilleures bases budgétaires (OGB)    Algérie - Affaire de l'autoroute Est-Ouest: La date du procès fixée au 25 mars    Des sueurs froides !    Mystère et interrogations    Soldes en Algérie : Halte à l'arnaque !    Organisation d'un séminaire les 28 et 29 janvier : Effets de la loi de finances 2015 sur l'entreprise    CAF Le pays hôte participera aux qualifications    Borderline    Vers leur classement comme secteurs sauvegardés    La santé mentale dédaignée aussi bien sur le plan social que médical    CAN-2015 (GR. C-2e journée): l'Algérie s'incline face au Ghana 1-0    EnquÃate-Témoignages    Le Soir du Centre    ACTUCULT    Patrimoine    Quatre films algériens en compétition pour l'Etalon d'or de Yennenga    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La Mutuelle de l'industrie du pétrole nous écrit
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 01 - 2013

Nous avons pris connaissance de l'article paru dans le journal le Soir d'Algérie, daté du 27 novembre 2012, «Soir Retraite rubrique des lecteurs», sous la signature de M. B. M. et S.Y., Bordj El-Bahri, wilaya d'Alger : Nous devons rétablir la vérité sur la base des faits qui peuvent être vérifiés.
La MIP (Mutuelle de l'Industrie du Pétrole) est une institution à but non lucratif. Elle jouit d'une autonomie financière et de gestion, totalement externalisée du tutorat des entreprises constituant son environnement immédiat (secteur du pétrole, parapétrolier, chimie et mines), en revanche elle subit toutes les tutelles légales de souveraineté. Dans ce cas bien précis, depuis le 1 mai 1998, la MIP, en vertu de ses statuts, a mis en place une prestation sociale d'aide aux retraités, désignée sous le vocable de «pension complémentaire à la retraite» ; revendication socioprofessionnelle. La MIP se trouve être sollicitée pour se charger de la mise en œuvre des aspects pratiques et d'expertise, et assurer pour compte la gestion purement comptable au lieu et place de l'entreprise des «fonds d'aide aux retraités» mis à sa disposition. Cette délégation de prérogatives est fondée sur la base d'une convention signée entre l'employeur, le partenaire social et enfin la MIP. Pour équilibrer le système de gestion de cette multiplicité de fonds, et assurer une pérennité sur le long terme, très tôt la MIP a préconisé aux entreprises contractantes, des mesures adéquates en faisant varier les éléments de calcul de cette prestation. Afin de maintenir favorablement le rapport entre les proportions optimales de la répartition entre cotisations et bénéficiaires de l'aide aux retraités, faire exercer la solidarité à fond, et protéger cet acquis social au profit de 42 000 agents retraités. A défaut, la menace de tarissement de la ressource financière mettra un terme définitif à cette prestation. Les entreprises, le partenaire social et la MIP sont très sensibles pour la formulation de solutions et la prise en charge effective de cette préoccupation. Mutuelle de l'Industrie du Pétrole (MIP)

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.