Mascara: vaccination de 7.900 têtes de bovins contre la fièvre aphteuse    Laghouat : 12 nouvelles structures éducatives prévues pour la prochaine rentrée scolaire    Maroc-Espagne:Renforcement de la coopération sécuritaire    Algérie:2ème Université d'été des associations de consommateurs à Oran    Algérie:Arrestation pour détention de stupéfiants du président de l'APC de Ghrouss (Mascara)    Belkhadem excommunié    Equipe Nationale : Gourcuff convoque 27 joueurs    Arrêt du championnat un mois, et après ?    Election de "Raja" au bureau exécutif du Conseil de la jeunesse arabo-africaine    Un nouvel article redéfinira le SNMG (ministre)    Algérie:L'UGTA satisfaite de l'abrogation de l'article 87 bis du code de travail relatif au SNMG    Le chef d'état-major de l'ANP reçoit le commandant de l'Africom    Adoption de projets de loi pour protéger la femme et l'enfant    Quand la rivalité féminine prend le pas sur la solidarité gouvernementale    Refusant de réagir à chaud aux mesures prises contre lui    Palmarès du Festival du film francophone d'Angoulême    UN FESTIVAL CONSACRE L'ŒUVRE DE SMAIL AZIKKIW    L'AARC AU 4e FESTIVAL ORIENTALYS DE MONTREAL    Dans le but de briser le siège imposé à la ville chiite turcomane    Loi de finances 2015    Suite à la volonté des maliens de délocaliser le match, une source autorisée de la FAF révèle à "Liberté"    EN Olympique    Buteur et passeur décisif mardi soir face à Lille    Algérie:le ministre des transports appelle au lancement des travaux du tramway de Blida début 2015    D'après le dernier rapport de l'OMS    Après avoir favorablement accueilli l'accord de cessez-le-feu    Colonie de vacances : plus de 6300 enfants des Hauts plateaux et du Sud ont séjourné dans les wilayas côtières    Une responsable du CPMC l'a déclaré hier    Annaba    Ode au chant spirituel et sacré avec un zeste de rythmes festifs    EN BREF    Célébration d'un legs ancestral    Le ferry Alger-El Djemila a transporté 37 000 estivants en 18 jours    Téhéran a commencé à modifier le coeur du réacteur Arak    Que deviendra-t-il après son limogeage?    Le traumatisme de trop...    Le malaise refait surface    L'écrivaine canado- algérienne s'attaque au Maroc    La Mostra de Venise écarte le cinéma révolutionnaire algérien    "La répression des libertés m'a poussé à écrire"    "Moi, Brutus Belkhadem"    Hollande nomme un gouvernement social-libéral    Une vidéo de soutien à Daesh à Oran!    La fièvre aphteuse dévoile les insuffisances!    La Fédération des auto-écoles se démarque    Bourses : Les places européennes portées par l'espoir d'une action prochaine de la BCE    Libye : Washington accuse les Emirats d'avoir mené des raids contre des islamistes    La France dépassée par la Russie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La Mutuelle de l'industrie du pétrole nous écrit
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 01 - 2013

Nous avons pris connaissance de l'article paru dans le journal le Soir d'Algérie, daté du 27 novembre 2012, «Soir Retraite rubrique des lecteurs», sous la signature de M. B. M. et S.Y., Bordj El-Bahri, wilaya d'Alger : Nous devons rétablir la vérité sur la base des faits qui peuvent être vérifiés.
La MIP (Mutuelle de l'Industrie du Pétrole) est une institution à but non lucratif. Elle jouit d'une autonomie financière et de gestion, totalement externalisée du tutorat des entreprises constituant son environnement immédiat (secteur du pétrole, parapétrolier, chimie et mines), en revanche elle subit toutes les tutelles légales de souveraineté. Dans ce cas bien précis, depuis le 1 mai 1998, la MIP, en vertu de ses statuts, a mis en place une prestation sociale d'aide aux retraités, désignée sous le vocable de «pension complémentaire à la retraite» ; revendication socioprofessionnelle. La MIP se trouve être sollicitée pour se charger de la mise en œuvre des aspects pratiques et d'expertise, et assurer pour compte la gestion purement comptable au lieu et place de l'entreprise des «fonds d'aide aux retraités» mis à sa disposition. Cette délégation de prérogatives est fondée sur la base d'une convention signée entre l'employeur, le partenaire social et enfin la MIP. Pour équilibrer le système de gestion de cette multiplicité de fonds, et assurer une pérennité sur le long terme, très tôt la MIP a préconisé aux entreprises contractantes, des mesures adéquates en faisant varier les éléments de calcul de cette prestation. Afin de maintenir favorablement le rapport entre les proportions optimales de la répartition entre cotisations et bénéficiaires de l'aide aux retraités, faire exercer la solidarité à fond, et protéger cet acquis social au profit de 42 000 agents retraités. A défaut, la menace de tarissement de la ressource financière mettra un terme définitif à cette prestation. Les entreprises, le partenaire social et la MIP sont très sensibles pour la formulation de solutions et la prise en charge effective de cette préoccupation. Mutuelle de l'Industrie du Pétrole (MIP)

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.