Des violons mal accordés    Coups de gueule, rappels à l'ordre: Le gouvernement parle-t-il d'une même voix ?    Douze enseignants assassinés il y a dix-neuf ans: L'Algérie ne veut et ne peut pas oublier    54 pays au Forum international de l'énergie    Accident de train de Boudouaou: Une «erreur humaine» selon les premiers éléments de l'enquête    Environnement: Ségolène Royal demain à Alger    ALEP : La rébellion «modérée» piégée et hors course    Equipe nationale A': Milovan Rajevac en superviseur    Football - Ligue 1: L'USMA se détache, le CSC, le RCR et l'USMBA se rebiffent    Viande ovine putréfiée: Les résultats de l'enquête avant la fin de la semaine    Belouizdad: Cinq membres d'une même famille tués par le gaz    Chlef: Rentrée de la formation professionnelle, coup d'envoi à partir de Sendjas    Pétrole : Les exportations reprennent en Libye    Ali Bey Naseri président de L'ANEXAL: "Les mesures entreprises par les pouvoirs publics pour faciliter les exportations restent insuffisantes"    Portugal: Déficit public réduit à 2,8% du PIB au premier semestre    Sport : Les médaillés aux jeux Olympiques et Paralympiques 2016 honorés    Premier League : Manchester United se libère contre Leicester    Ronaldo et Bale sont invisibles sur le terrain : Encore un nul pour le Real Madrid    Algérie-Royaume du Lesotho : Letsoa reçu par le Premier ministre    Nigeria : "Je vais parfaitement bien", annonce le chef de Boko Haram    Pour l'autodétermination du peuple sahraoui : L'UE disponible à faciliter la mise en œuvre d'une solution politique    Selon le directeur de l'APPL : Le littorale algérois rejette plus de 9000 tonnes de déchets maritimes    Dans l'application du programme du président : Grine affirme qu'il y a une discipline gouvernementale    Avant un big bang sur ses tarifs : Canal+ renonce à crypter son "Grand Journal"    Victoire d'Ogari et de Woldu    Linares est le nouveau champion du monde    Importante réunion du Bureau exécutif mercredi    L'Espagne organise des élections régionales    Air France assurera quatre vols par semaine    La 4G lancée en Algérie    Les députés vont trancher aujourd'hui    Un mariage a failli tourner au drame    L'adieu aux bidonvilles    4 000 permis de conduire retirés    Neuf membres d'une même famille tués    Un écrivain assassiné devant un tribunal    La mauvaise gestion des établissements    Lors de l'Assemblée constituante, Ferhat Abbas proclame officiellement, à Alger, la «République algérienne démocratique et populaire»    Cycle de cinéma algérien    La culture est le meilleur ambassadeur du tourisme    La Cour suprême autorise une enquête sur le président Michel Temer    Deux fusils de chasse saisis à Batna    L'industrie veut accroître son poids dans l'économie    Ahmed Ouyahia poursuit sa «croisade» contre les binationaux    Le café littéraire de Béjaïa s'insurge    ONDA : Retraite pour des artistes    Amar Ghoul : "Un facteur encourageant"    "Amar Saâdani ne s'est pas retiré de la bataille"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Mutuelle de l'industrie du pétrole nous écrit
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 01 - 2013

Nous avons pris connaissance de l'article paru dans le journal le Soir d'Algérie, daté du 27 novembre 2012, «Soir Retraite rubrique des lecteurs», sous la signature de M. B. M. et S.Y., Bordj El-Bahri, wilaya d'Alger : Nous devons rétablir la vérité sur la base des faits qui peuvent être vérifiés.
La MIP (Mutuelle de l'Industrie du Pétrole) est une institution à but non lucratif. Elle jouit d'une autonomie financière et de gestion, totalement externalisée du tutorat des entreprises constituant son environnement immédiat (secteur du pétrole, parapétrolier, chimie et mines), en revanche elle subit toutes les tutelles légales de souveraineté. Dans ce cas bien précis, depuis le 1 mai 1998, la MIP, en vertu de ses statuts, a mis en place une prestation sociale d'aide aux retraités, désignée sous le vocable de «pension complémentaire à la retraite» ; revendication socioprofessionnelle. La MIP se trouve être sollicitée pour se charger de la mise en œuvre des aspects pratiques et d'expertise, et assurer pour compte la gestion purement comptable au lieu et place de l'entreprise des «fonds d'aide aux retraités» mis à sa disposition. Cette délégation de prérogatives est fondée sur la base d'une convention signée entre l'employeur, le partenaire social et enfin la MIP. Pour équilibrer le système de gestion de cette multiplicité de fonds, et assurer une pérennité sur le long terme, très tôt la MIP a préconisé aux entreprises contractantes, des mesures adéquates en faisant varier les éléments de calcul de cette prestation. Afin de maintenir favorablement le rapport entre les proportions optimales de la répartition entre cotisations et bénéficiaires de l'aide aux retraités, faire exercer la solidarité à fond, et protéger cet acquis social au profit de 42 000 agents retraités. A défaut, la menace de tarissement de la ressource financière mettra un terme définitif à cette prestation. Les entreprises, le partenaire social et la MIP sont très sensibles pour la formulation de solutions et la prise en charge effective de cette préoccupation. Mutuelle de l'Industrie du Pétrole (MIP)

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.