Création d'un nouveau «pôle islamiste»    Le ministre des AE omanais «ne s'est pas déplacé» à Ghardaïa    Les mariages célébrés à la chandelle    Un groupe de 41 terroristes projettent de renverser le pouvoir    Cinq raisons pour lesquelles les clubs turcs enflamment le mercato !    L'Algérie et le Vietnam, au coude-à-coude, séduisent    Bilan semestriel des activités de la Gendarmerie nationale    Sous le slogan «L'Algérie unie par la musique»    USMA : Andria : «D'abord assurer la qualification, ensuite penser au derby»    Le prix du bricolage    Belkalem hérite du numéro 27 avec Watford    JSK : Le staff technique assure que l'équipe est prête pour le début du championnat    Ligue 1/USM Alger : "Hamdi restera entraîneur en chef au moins jusqu'au mercato d'hiver"    Hicham Medjber (Arbaâ) et Bariza Ghezlani (ASSN) vainqueurs    Ankara règle ses comptes avec le PKK    Nouveau tour de vis de la Banque d'Algérie sur les opérations de comme    L'ANP salue le soutien du peuple algérien suite à l'attentat terroriste d'Ain Defla    Mascara : 143,5 ha de forêt ravagés par le feu en un mois    MOSTAGANEM : La gratuité a l'accès aux plages ‘'mise en veilleuse''    Eviter les polémiques stériles sur l'Ecole et s'attaquer aux problèmes fondamentaux du pays    L'ENSEIGNEMENT DES LANGUES ENFLAMME LE DEBAT POLITIQUE : Des politiques font bloc contre les recommandations de Benghebrit    Ouverture à titre "exceptionnel" de postes d'emploi au titre du DAIP dans des communes reculées de Tizi-Ouzou    La commune d'Alger centre et la ville sahraouie d'El Ayoun renouvellent leur jumelage    Le wali de Boumerdès prend ses nouvelles fonctions    Deux mois supplémentaires pour la commission provisoire d'identification des journalistes professionnels    Lamamra reçoit la commissaire aux Affaires politiques de l'Union africaine    Une conférence nationale d'évaluation du système LMD prévue la fin 2015 (ministre)    Rentrée scolaire compromise pour un demi-million d'écoliers palestiniens faute de fonds    Bouira: un individu armé neutralisé dimanche soir (MDN)    Algérie:le FCE préconise plusieurs mesures pour booster les exportations hors-hydrocarbures    La Libye remet 8 terroristes recherchés aux autorités tunisiennes    Algérie:le FNPOS procèdera à la distribution de plus de 7.000 logements d'ici à la fin 2015    ABDELMALEK BOUDIAF, MINISTRE DE LA SANTÉ ET DE LA RÉFORME HOSPITALIÈRE, AU SOIR D’ALGÉRIE :    FACE À L’ÉCHEC DU SYRPALAC    FILM    FESTIVAL DE TIMGAD    IL ÉTAIT UNE FOIS UN FILM SUR LA SEXUALITÉ VU PAR DES CENTAINES DE MILLIERS D'ALGÉRIENS    Victoire de l'Algérie face à l'Argentine    Les Hauts-Plateaux sous les feux des projecteurs    Algérie:mesures au profit des bijoutiers de Beni Yenni et l'artisanat traditionnel (ministre)    Algérie:réunion entre le ministère du Travail et les partenaires sociaux fin août en prévision de la prochaine tripartite    Violences contre les femmes : «Amnesty International» écrit à Sellal    Service national : Plus de 200 mille citoyens régularisés    «La problématique est comment maîtriser la langue arabe enseignée»    Les colons terroristes, produit du système colonial d'apartheid    Tebboune satisfait de l'avancement des travaux : La Grande Mosquée d'Alger sera réceptionnée "dans les délais impartis "    USA John Kerry relance le dialogue stratégique avec : Le Caire    Snoop Dogg arrêté en Italie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Présidentielle 2014
Le RCD opte pour le boycott
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 01 - 2014

L’élection présidentielle du 17 avril prochain n’emballe pas le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD). Le conseil national du parti, réuni hier en session ordinaire, s’est prononcé, à l’unanimité de ses 256 membres, et aprÚs plus de quatre heures de débats, pour le boycott de l’échéance, jugée déjà compromise. Ce boycott n’aura pas d’incidence sur les concertations que le parti a menées avec d’autres formations politiques, a précisé le chargé de la communication du parti.
Sofiane AÃ ̄t Iflis - Alger (Le Soir)
La décision du RCD ne devrait pas surprendre les observateurs attentifs de la scÚne politique nationale, tant le parti avait déjà posé et revendiqué les conditions pour un scrutin libre. Une demande que le gouvernement a rejetée, maintenant les mécanismes traditionnels pour l’organisation et la supervision des élections. Le RCD a, donc, choisi, conséquemment, de ne pas s’impliquer dans un jeu qu’il considére fermé. Dans son propos liminaire aux travaux de la session du conseil national, le président du parti, Mohcine Belabbas, a souligné que l’échéance présidentielle censée consacrer une rupture avec les pratiques frauduleuses en cours depuis 1962 par une légitimation populaire qui en appelle à un scrutin libre est encore compromise», ajoutant que «l’élection de cette année n’est rien d’autre qu’une tromperie continuellement reproduite». Ce constat s’en trouvera partagé par les membres de l’instance délibérante du parti qui, à l’issue d’intenses débats, lui donneront un prolongement concret et pratique en votant l’option du boycott. Pour le RCD, tout indique que le systÚme se prépare à maintenir en poste le Président Bouteflika, en dépit de sa maladie convalescente. «Ce sont les médecins d’une puissance étrangÚre — dont le Premier ministre récemment gratifié de contrats scandaleusement préjudiciables pour l’Algérie a commis un faux témoignage envers le peuple algérien ­— qui délivreront le certificat médical attestant des capacités physiques et mentales du candidat du systÚme», a relevé Mohcine Belabbas qui n’a pas manqué de rappeler que, par ailleurs, la demande du RCD de dessaisir le ministÚre de l’Intérieur de la gestion des élections et l’institution d’une commission de gestion permanente et autonome, bien qu’ayant été reprise par plus de 40 partis politiques et d’autres personnalités, a été ignorée et rejetée. «Le flou et l’opacité qui ont prévalu durant toute cette période sur la présidentielle d’avril 2014 sont un signe de plus sur le refus de l’alternance déjà consacré à travers le viol de la Constitution en 2008.» Evoquant la situation générale du pays durant l’année écoulée, le président du RCD a affirmé que «si elle a été singuliÚre et tragique au regard des différents événements qui l’ont marquée, elle ponctue, au fond, dans la confusion et l’incertitude trois mandats qui ont ébranlé et profondément destructuré le pays». Cela sur tous les plans, y compris sécuritaire avec l’attaque de Tiguentourine. Pour Mohcine Belabbas, cette attaque «renseigne sur l’insécurité qui continue de régner sur nos frontiÚres en l’absence d’un service de renseignement qui accomplit ses missions de contre-espionnage et de lutte contre le crime économique au lieu de sévir en tant que police politique».
Au plan politique, le président du RCD a relevé que «l’hospitalisation de plus de trois mois du chef de l’Etat dans un hÃŽpital français a aggravé l’état de convalescence politique dans lequel est rentré le pays depuis sa premiÚre admission dans le mÃame établissement en 2005» et que «le débat sur la Constitution annoncé depuis le 15 avril 2011 a été réduit aux artifices permettant de prolonger la durée de vie d’un systÚme condamné par l’Histoire. L’Assemblée nationale issue de la fraude électorale d’avril 2012 est devenue une structure budgétivore sans aucune influence sur le cours des événements. Le Conseil de la nation est transformé en maison de retraite pour les acteurs de l’échec».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.