Ligue des champions (finale retour) : l'ES Sétif percevra 1,425 million de dollars de la CAF en cas de succès    Algérie: Abdelouahab Nouri et son homologue français plaident pour un partenariat économique solide et diversifié    Le rapport Doing Business 2015 aidera l'Algérie à améliorer son climat d'affaires (ministre)    La fermeture de l'Esplanade des mosquées est une "déclaration de guerre" aux Palestiniens et aux musulmans (Abbas)    Développement: 148 milliards de dollars par an de capitaux illicites en Afrique    Le British Council lance une nouvelle session de formation au profit des enseignants de la langue anglaise    La grève générale de syndicats contre la précarité des conditions de vie au Maroc largement suivie (Syndicats)    Maroc: Renault Tanger va produire plus de 180.000 véhicules en 2014    Sport/Tahmi et Bubka débattent de la mise en œuvre de la coopération bilatérale    Accident de la circulation: 14 personnes tuées et 55 blessées en une journée    La communauté nationale établie au Burkina Faso va bien (MAE)    Algérie-Koweït : la relance de la coopération dans le domaine de la communication évoquée à Alger    Elaboration d'un projet de décret exécutif relatif aux dispositions spécifiques applicables au poste de SG de commune    Promotion de 2.900 éléments de la Protection civile    L'Algérie et le Sénégal travaillent à bâtir des convergences "fortes" (MAE sénégalais)    Le succès démocratique en Tunisie va-t-il déteindre sur l'Algérie ? Au CPP de Radio M, on est sceptique    Tamanrasset : la base aérienne de l'ANP baptisée au nom du moudjahid Ouankerbi Ahmedoune    Constantine, capitale de la culture arabe 2015 : réception du tiers des projets de restauration en avril prochain (responsable)    Trois sites pilotes retenus pour un programme de l'UE dédié au patrimoine algérien    Le rôle pionnier des intellectuels algériens durant la Guerre de libération mis en avant (conférence)    L'Algérie condamne "avec force" les attaques terroristes contre des forces de sécurité nigériennes    L'année 2015, une nouvelle étape dans la bonne gestion du secteur de la santé (ministre)    Approfondir l'enseignement de l'Histoire de l'Algérie dans les instituts de formation des imams (ministre)    Neuropathies: lancement d'un nouveau traitement ayant peu d'effets secondaires en Algérie    Tibhirine: Trévidic réclame l'expertise des prélèvements effectuée sur les crânes    Le pétrole en baisse en Asie    L'euro recule, le yen au plus bas en six ans lors des échanges asiatiques    L'opposition qualifie la prise de pouvoir de l'armée de "coup d'Etat"    Ligue 1-Mibilis (9e j) JS Kabylie : l'entraîneur Ciccolini ne s'attendait pas à battre le MC Alger    Mondial-2018 - La Fifa s'excuse pour une carte incluant la Crimée dans la Russie    Sellal, Modiano et le rêve numérique    Les féministes entrent en scène    Tunisie-Législatives 2014 : Le dépôt des recours contre les résultats préliminaires du 31 octobre au 02 novembre 2014    Le FFS chez les syndicats dès aujourd'hui    Coupe d'Algérie : Tirage au sort le 1er décembre    La France ne remettra jamais des archives qui "lui font tort" (ministre des Moudjahidine)    Le programme de 2007 enfin clos    NAHD : Les sang et or veulent battre le CSC    Les rappelés du Service national marchent à Tizi Ouzou    Il a remis ses lettres de créance au Président Bouteflika    Ça va bouger devant    Près de 40.000 cas chaque année    POLITIQUE ÉTRANGÈRE DU PAYS    Ouled El-Houma    Le coup de bill’art du Soir    Trucs et astuces    Passeport : Le timbre fixé à 6000 DA, et plus de 3 000 000 de dossiers déposés    Les associations sauvent des programmes officiels rebattus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Présidentielle 2014
Le RCD opte pour le boycott
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 01 - 2014

L’élection présidentielle du 17 avril prochain n’emballe pas le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD). Le conseil national du parti, réuni hier en session ordinaire, s’est prononcé, à l’unanimité de ses 256 membres, et aprÚs plus de quatre heures de débats, pour le boycott de l’échéance, jugée déjà compromise. Ce boycott n’aura pas d’incidence sur les concertations que le parti a menées avec d’autres formations politiques, a précisé le chargé de la communication du parti.
Sofiane AÃ ̄t Iflis - Alger (Le Soir)
La décision du RCD ne devrait pas surprendre les observateurs attentifs de la scÚne politique nationale, tant le parti avait déjà posé et revendiqué les conditions pour un scrutin libre. Une demande que le gouvernement a rejetée, maintenant les mécanismes traditionnels pour l’organisation et la supervision des élections. Le RCD a, donc, choisi, conséquemment, de ne pas s’impliquer dans un jeu qu’il considére fermé. Dans son propos liminaire aux travaux de la session du conseil national, le président du parti, Mohcine Belabbas, a souligné que l’échéance présidentielle censée consacrer une rupture avec les pratiques frauduleuses en cours depuis 1962 par une légitimation populaire qui en appelle à un scrutin libre est encore compromise», ajoutant que «l’élection de cette année n’est rien d’autre qu’une tromperie continuellement reproduite». Ce constat s’en trouvera partagé par les membres de l’instance délibérante du parti qui, à l’issue d’intenses débats, lui donneront un prolongement concret et pratique en votant l’option du boycott. Pour le RCD, tout indique que le systÚme se prépare à maintenir en poste le Président Bouteflika, en dépit de sa maladie convalescente. «Ce sont les médecins d’une puissance étrangÚre — dont le Premier ministre récemment gratifié de contrats scandaleusement préjudiciables pour l’Algérie a commis un faux témoignage envers le peuple algérien ­— qui délivreront le certificat médical attestant des capacités physiques et mentales du candidat du systÚme», a relevé Mohcine Belabbas qui n’a pas manqué de rappeler que, par ailleurs, la demande du RCD de dessaisir le ministÚre de l’Intérieur de la gestion des élections et l’institution d’une commission de gestion permanente et autonome, bien qu’ayant été reprise par plus de 40 partis politiques et d’autres personnalités, a été ignorée et rejetée. «Le flou et l’opacité qui ont prévalu durant toute cette période sur la présidentielle d’avril 2014 sont un signe de plus sur le refus de l’alternance déjà consacré à travers le viol de la Constitution en 2008.» Evoquant la situation générale du pays durant l’année écoulée, le président du RCD a affirmé que «si elle a été singuliÚre et tragique au regard des différents événements qui l’ont marquée, elle ponctue, au fond, dans la confusion et l’incertitude trois mandats qui ont ébranlé et profondément destructuré le pays». Cela sur tous les plans, y compris sécuritaire avec l’attaque de Tiguentourine. Pour Mohcine Belabbas, cette attaque «renseigne sur l’insécurité qui continue de régner sur nos frontiÚres en l’absence d’un service de renseignement qui accomplit ses missions de contre-espionnage et de lutte contre le crime économique au lieu de sévir en tant que police politique».
Au plan politique, le président du RCD a relevé que «l’hospitalisation de plus de trois mois du chef de l’Etat dans un hÃŽpital français a aggravé l’état de convalescence politique dans lequel est rentré le pays depuis sa premiÚre admission dans le mÃame établissement en 2005» et que «le débat sur la Constitution annoncé depuis le 15 avril 2011 a été réduit aux artifices permettant de prolonger la durée de vie d’un systÚme condamné par l’Histoire. L’Assemblée nationale issue de la fraude électorale d’avril 2012 est devenue une structure budgétivore sans aucune influence sur le cours des événements. Le Conseil de la nation est transformé en maison de retraite pour les acteurs de l’échec».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.