Tunisie:Trois bateaux ayant à bord 32 pêcheurs de Zarzis saisis par les gardes-côtes libyens    Algérie-Tunisie:appel à la promotion du partenariat et de l'investissement dans l'industrie pharmaceutique    Tunisie:Naissance du Pacte de l'Union des forces patriotiques progressistes    Le pétrole à un nouveau plus bas depuis 12 ans à New York    Maroc:Aucun cas de maladie du virus Zika n'a été enregistré (ministère)    Tunisie:Examen d'un plan d'urgence en prévision d'un éventuel afflux de réfugiés à la frontière avec la Libye    Le Maroc souhaite attirer plus de 417.000 touristes italiens en 2016 (ONMT)    Libye:Le Soudan condamne les attaques des groupes rebelles du Darfour contre la ville libyenne de Koufra    Algérie:Cinq casemates détruites à Ain Defla et un narcotrafiquant abattu à Bechar (MDN)    JSM Béjaïa : Fergani signe pour 18 mois    La direction du RCD s'attend à une forte mobilisation    Commentaire : Plus jamais ça ?    France : Déchéance de la nationalité, une loi a minima    Sûreté de la wilaya d'Illizi : Proximité et efficacité    Salon du mariage : Coup de projecteur sur les nouvelles tendances    Y a-t-il un théâtre engagé aujourd'hui ?    «La diversité des origines est plus un atout qu'un obstacle»    Le général major Hamel s'enquiert à Berlin de l'expérience de la Police allemande    PSG : Transfert enfin bouclé pour Lavezzi ?    L'huissier de justice algérien est "au coeur du dispositif de l'Etat de droit"    Manchester United : Mourinho à Man U avec 380 millions d'euros pour recruter ?    Evocation : Paris rend hommage à Assia Djebar    Chorégraphie / «El-Hijra» : Mise en scène du calvaire des réfugiés    Un peu de tenue, mon général ! (opinion)    «Référendum maintenant»    FIFA : Revirement de situation pour le Soudan du Sud    Maroc:Le forum "Ra'edat" appelle au renforcement du rôle de la femme dans les institutions politiques    Formation d'un premier noyau d'archéologues spécialisés dans l'inventaire    Au moins 6 morts et une trentaine de blessés    Courrier & courriel    Franchise : l'activité peine à décoller    Rêver de djinn en islam    La ménopause littéraire !    Tunisie:La mise en échec du trafic d'armes à Nabeul a été planifiée préalablement (Douane)    Investissement :Algérie Télécom n'exclut pas un recours au financement extérieur    MAGHNIA: Démantèlement d'un réseau de trafic de psychotropes    Cellule du renseignement financier : 125 dossiers transmis à la justice, en 10 ans    TIARET: L'eau au menu du conseil de wilaya    CRISE MIGRATOIRE : L'EUROPE SE TOURNE VERS L'OTAN    Ifticen ne viendra pas    Les trois Algériennes passent en 1/4 de finale    Algérie-Palestine décalé à 17h    2.438 interventions en 45 heures    Aucun dégât signalé    Merkel s'affole devant l'augmentation du flux de réfugiés syriens    Un terroriste neutralisé à Bouira    Le gouvernement approuve les dates    Selon le rapport d'Oxford business group : L'Algérie diversifie l'économie face à la baisse des prix du pétrole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Présidentielle 2014
Le RCD opte pour le boycott
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 01 - 2014

L’élection présidentielle du 17 avril prochain n’emballe pas le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD). Le conseil national du parti, réuni hier en session ordinaire, s’est prononcé, à l’unanimité de ses 256 membres, et aprÚs plus de quatre heures de débats, pour le boycott de l’échéance, jugée déjà compromise. Ce boycott n’aura pas d’incidence sur les concertations que le parti a menées avec d’autres formations politiques, a précisé le chargé de la communication du parti.
Sofiane AÃ ̄t Iflis - Alger (Le Soir)
La décision du RCD ne devrait pas surprendre les observateurs attentifs de la scÚne politique nationale, tant le parti avait déjà posé et revendiqué les conditions pour un scrutin libre. Une demande que le gouvernement a rejetée, maintenant les mécanismes traditionnels pour l’organisation et la supervision des élections. Le RCD a, donc, choisi, conséquemment, de ne pas s’impliquer dans un jeu qu’il considére fermé. Dans son propos liminaire aux travaux de la session du conseil national, le président du parti, Mohcine Belabbas, a souligné que l’échéance présidentielle censée consacrer une rupture avec les pratiques frauduleuses en cours depuis 1962 par une légitimation populaire qui en appelle à un scrutin libre est encore compromise», ajoutant que «l’élection de cette année n’est rien d’autre qu’une tromperie continuellement reproduite». Ce constat s’en trouvera partagé par les membres de l’instance délibérante du parti qui, à l’issue d’intenses débats, lui donneront un prolongement concret et pratique en votant l’option du boycott. Pour le RCD, tout indique que le systÚme se prépare à maintenir en poste le Président Bouteflika, en dépit de sa maladie convalescente. «Ce sont les médecins d’une puissance étrangÚre — dont le Premier ministre récemment gratifié de contrats scandaleusement préjudiciables pour l’Algérie a commis un faux témoignage envers le peuple algérien ­— qui délivreront le certificat médical attestant des capacités physiques et mentales du candidat du systÚme», a relevé Mohcine Belabbas qui n’a pas manqué de rappeler que, par ailleurs, la demande du RCD de dessaisir le ministÚre de l’Intérieur de la gestion des élections et l’institution d’une commission de gestion permanente et autonome, bien qu’ayant été reprise par plus de 40 partis politiques et d’autres personnalités, a été ignorée et rejetée. «Le flou et l’opacité qui ont prévalu durant toute cette période sur la présidentielle d’avril 2014 sont un signe de plus sur le refus de l’alternance déjà consacré à travers le viol de la Constitution en 2008.» Evoquant la situation générale du pays durant l’année écoulée, le président du RCD a affirmé que «si elle a été singuliÚre et tragique au regard des différents événements qui l’ont marquée, elle ponctue, au fond, dans la confusion et l’incertitude trois mandats qui ont ébranlé et profondément destructuré le pays». Cela sur tous les plans, y compris sécuritaire avec l’attaque de Tiguentourine. Pour Mohcine Belabbas, cette attaque «renseigne sur l’insécurité qui continue de régner sur nos frontiÚres en l’absence d’un service de renseignement qui accomplit ses missions de contre-espionnage et de lutte contre le crime économique au lieu de sévir en tant que police politique».
Au plan politique, le président du RCD a relevé que «l’hospitalisation de plus de trois mois du chef de l’Etat dans un hÃŽpital français a aggravé l’état de convalescence politique dans lequel est rentré le pays depuis sa premiÚre admission dans le mÃame établissement en 2005» et que «le débat sur la Constitution annoncé depuis le 15 avril 2011 a été réduit aux artifices permettant de prolonger la durée de vie d’un systÚme condamné par l’Histoire. L’Assemblée nationale issue de la fraude électorale d’avril 2012 est devenue une structure budgétivore sans aucune influence sur le cours des événements. Le Conseil de la nation est transformé en maison de retraite pour les acteurs de l’échec».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.