Révision de la Constitution : Une simple formalité malgré le boycott annoncé ?    UNE REVISION, ÇA INTERESSE QUI AU FOND !    Aucune garantie contre la tentation autoritariste    Le ministère consent à augmenter leur marge bénéficiaire : Les distributeurs de lait gèlent leur grève    233 Nigériens seront reconduits vers la frontière    Ighil sur la sellette, Menad pressenti    Hamma Bouziane: Retard inexpliqué dans la réalisation d'une salle omnisports    Contrebande de carburant : Le déclin d'un trafic ?    Nouveau terminus et matérialisation des arrêts de la ligne 37 : Le syndicat des transporteurs obtient gain de cause    Que demande le peuple ?    La première urgence    La diaspora algérienne ne décolère pas    Ces Algériens d'Allemagne!    Le syndicat des magistrats salue les avancées    Plus d'une centaine de députés non concernés    L'Algérie face à la Mauritanie en avril    L'Afrique soutient Cheikh Salman    Les Crabes tombent à Constantine    La fabrication militaire comme objectif prioritaire    Timor-Leste et Sahara occidental    Deux terroristes arrêtés à Skikda et à In Amenas    8000 logements au nouveau pôle urbain de Misserghine    1200 nouveaux cas recensés en 2015    Les étudiants algériens en France se défendent    Présentation de la pièce "Al Namlatou el mouchakissa"    Il a fondé le groupe américain "Earth, Wind & Fire"    "Metzeouedj fi otla" au programme    Affaire Snowden : Nouvelles révélations sur le renseignement britannique    La poussette du futur... roule toute seule    Iran : Le nouvel eldorado touristique ?    La patience d'un orfèvre    Coopération Algéro-Française : Emploi et sécurité sociale en point de mire    Une coque pour smartphone enregistrant les... conversations    Les Sanafirs sur leur lancée    Google Glass + Lego    Confusion des concepts    La sous-secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères polonaise en visite à Alger    BRÈVES    L'association TRIA tire la sonnette d'alarme    Le vote à main levée est-il fiable ?    Comme un grain de sable    Ali Fergani fait son come-back à Béjaïa    Des demandes de "PR4bis" traînent depuis deux ans    Les doutes    ...Culture En Bref...    Un quatuor plastique rend hommage à l'artiste Baya    Projection du doc "Hier, aujourd'hui et demain" de Yamina Chouikh    Ça chauffe... (I)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





NOUVELLES DE KHENCHELA
Des détenus meurent
Publié dans Le Soir d'Algérie le 26 - 05 - 2005

Une famille de Constantine a rendu visite à son fils à la prison de Babar, mercredi dernier, et a finalement été choquée de savoir que son fils vient tout juste de décéder. Difficile devant un mur de silence d'en savoir plus. Surtout pour les médias. En fait, l'un des membres de la famille devait faire la navette entre la prison de Babar située à 30 km au sud de Khenchela et l'hôpital cinq fois le même jour pour finalement savoir que la victime est morte à l'hôpital dans un pavillon réservé aux détenus.
La victime avait été admise le 17 avril. L'autopsie devait conclure, croyons-nous savoir à une infection pulmonaire. Le jeune Hichem D., âgé de 30 ans, a été condamné à trois ans de prison pour avoir eu une mésaventure avec une mineure. Un autre décès a eu lieu le 10 mai, il s'agit de K. Smaïl habitant à Bouchegouf (Guelma) détenu à Babar, condamné à trois ans de prison, il était à 3 mois de sa sortie. Son corps a été transféré à la morgue de l'hôpital de Khenchela pour connaître les raisons de sa mort. Il laissera une veuve et deux enfants en bas âge. On avait fait état auparavant du décès d'un autre prisonnier né à Bougaâ (Sétif) en 1963 et admis le 4 mars à l'hôpital. Un autre prisonnier a tenté de se suicider en avalant une aiguille, mais avait été sauvé par les médecins de l'hôpital de Chéchar. Au moment où l'on parle d'efforts pour améliorer les conditions de vie dans le milieu carcéral, 90 détenus se préparent à passer le bac et le BEF à Khenchela, d'autre détenus meurent en silence.

Turbulences à l'APW
Près d'une trentaine d'élus de l'Assemblée populaire de wilaya ont signé une motion qu'ils comptent remettre au wali pour prendre les mesures, à savoir écarter le P/APW et le remplacer par un redresseur du FLN, ex-P/APC à El Hamma dont le nom revient souvent. Cette affaire avait commencé il y a près de deux mois, mais a échoué puisqu'une vingtaine parmi ceux qui contestent actuellement le P/APW ont signé une motion de soutien à ce dernier lors de la première tentative. Quelles sont les motivations des contestataires ? Sur l'ensemble des élus du FLN, 17 sont pour le blocage de l'APW qui a programmé une session pour les prochains jours. Le RND a instruit apparemment ses élus de se tenir en marge sauf que cela n'a pas été l'avis de tout le monde. Certains d'El Islah rejoignent l”opposition”. En attendant que cette affaire s'éclaircisse, faut-il comprendre que l'une il doit y en avoir beaucoup) des causes de la discorde soit le logement social puisque le P/APW en tant que président de la commission de recours a éliminé des amis et élus, de diverses formations politiques habitant les environs de Khenchela et qui ont été proposés par la commission communale pour un autre logement.
Un nouveau siège pour la Chambre d'agriculture
Occupant auparavant les locaux de l'UNPA, ce qui gênait le fonctionnement normal de la Chambre d'agriculture, car les deux organisations ont des prérogatives tout à fait différentes. L'UNPA est un syndicat des exploitants créé du temps de la pensée unique alors que la Chambre de l'agriculture est censée promouvoir le secteur agricole avec l'organisation des exploitants au sein des associations et des filières des productions dites stratégiques, c'est-à-dire à large consommation par la population et qui génèrent des dépenses en devises liées à l'importation de ces produits. Donc la Chambre de l'agriculture vient d'acheter un nouveau local situé près du CEM Houari- Boumediene et la direction de la Sonelgaz, le déménagement a commencé le 21 mai.
Les recasés de la cité Chabord en colère
Dans une pétition signée par 13 habitants sur les 16 concernés d'un bloc de la cité, adressée aux responsables locaux plus précisément au wali de Khenchela et le directeur de la SPIE dont le siège social se trouve à Constantine, les concernés attirent l'attention sur leur situation. Habitant à la cité Chabord qui a été démolie, ces derniers seront recasés à la cité 332/500 Logements sur la route de Batna. Le problème est posé depuis le 5 octobre 2004 sans solution puisque l'entrepreneur chargé de la réalisation du bâtiment n'a pas fini les travaux qui lui ont été confiés par la SPIE de Constantine, spécialisée dans la promotion immobilière et l'épargne. On cite l'étanchéité au niveau du 5e étage, la malfaçon des armoires murales et des portes et des fenêtres non conformes. Les citoyens évoquent aussi beaucoup d'autres défaillances. A. Maâchi


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.