Edf, Le Graët : " Cantona est ridicule "    Man City : Yaya Touré parti pour rester ?    Les Gunners prêts à payer la clause libératoire de Slimani    La France bloquée par les mouvements sociaux    Les avocats de la défense dénoncent une procédure «illégale»    Merzack, le troisième Bedjaoui    Démonstration du m-banking : Règlement de facture par SMS    LNFA : Enquête sur le match SKAF-GCM    JSM Béjaïa : Khezzar trouve un accord avec Tiab    Hausse des températures pour la fin de ce mois    Narcotrafic : Saisie de 26 kg de kif    Habitat précaire : Des familles en danger    Ligue 1 - 30e journée / Avec de gros enjeux : L'Afrique pour certains, la survie pour d'autres    Un peuple de guerriers    Communes agricoles : Toutes sont déficitaires !    20 mai : une date, deux commémorations / Sahara occidental : la longue marche vers la liberté    Album de Brahim Izri : Edition à titre posthume    Le tirage au sort différemment apprécié au MOB    La solidarité avec El-Khabar au rendez-vous    Détournement de fonds au consulat du Mali    Saisie de 697 téléphones portables    Benghabrit menace les fraudeurs de poursuites judiciaires    Bréves du Centre    Le mausolée Sidi H'lal à l'abandon    La justice transitionnelle et l'Algérie    Kherris Kheir Eddine (Entraîneur): «Nos efforts ne sont pas partis en fumée»    Offensive sur Raqqa: dangereuse course de vitesse    Valls en Israël pour relancer le processus de paix    Hommage posthume à Nadir Ben Sbaâ    Le baril augmente la cadence    Syrie: une opposition au-dessus de tout soupçon!?    Des peines de prison annulées    Le Premier ministre l'a reçu : Baylet à Alger en visite de travail    Energies renouvelables : L'UE injecte 10 millions d'euros dans le domaine    De plus en plus confuse    L'affaire renvoyée au 8 juin    Constantine gère ses déchets hospitaliers    Des syndicalistes manifestent leur colère    M. Louh annonce : Le nombre de mandats de dépôt en baisse au cours des derniers mois    TF1 assure ses arrières face à la concurrence de la TNT    Un jour viendra pour la cohabitation    Krim Belkacem raconté par Khalfa Mameri    "Laissons ce corps tranquille!"    Sept morts dans un naufrage    Erdogan met en garde l'Union européenne    Le film Zabana projeté    Ouverture à Paris du 2e Festival du cinéma palestinien (FCP)    Les jeunes talents en concert aujourd'hui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SAID BOUKHARI (MCB)
“Bouteflika veut rallier les ennemis de tamazight à son projet totalitaire”
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 09 - 2005

Ex-animateur du MCB (commission nationales) et l'un des fondateurs avec Saïd Khellil du MDC, Saïd Boukhari qui a été, également, délégué de la première heure du mouvement citoyen de Kabylie, expose son point de vue, suite au “jamais” de Bouteflika pour l'officialisation de tamazight.
“La réaction du chef de l'Etat ne me surprend pas. On ne sort pas des schémas et des subterfuges propres au pouvoir qui consistent à agiter le spectre du séparatisme kabyle chaque fois qu'il y a une crise au sommet ou qu'on veut promouvoir un projet impopulaire pour gagner la confiance d'autres régions du pays à sa cause. Bouteflika veut encore donner des gages aux ennemis de tamazight pour les gagner à la cause de son projet totalitaire”, dira Saïd Boukhari pour qui “croire que le chef du gouvernement ait donné à ses interlocuteurs des arouch, à l'occasion de négociations qui se sont déroulées dans une inexplicable opacité, des assurances pour l'officialisation de tamazight, relève de la naïveté politique qui n'a d'égale que les déclarations euphoriques et démesurées de certains délégués qui voulaient nous faire croire que le représentant de l'Etat s'est engagé pour le règlement de la question de l'officialisation de tamazight. A mon sens, le seul engagement pris par le chef du gouvernement est la satisfaction de la plate-forme d'El-Kseur conformément aux lois de la République. En résumé, la démarche de Ahmed Ouyahia qui n'a en rien engagé l'Etat, consistait à gagner du temps pour réunir les bonnes conditions pour la visite du chef de l'Etat et le déroulement de scrutin du 29 septembre en Kabylie.” L'avenir ? Pour l'ex-animateur des arouch et du MCB “la revendication identitaire a réalisé des avancées importantes ; l'issue de la totalité des revendications et même l'officialisation de la langue (je dis bien langue et non dialecte) tamazight, est inéluctable. Le pouvoir, qui a fini par reconnaître que tamazight est la langue de tous les Algériens, finira par reconnaître que son officialisation concernera tous les Algériens. Permettez que j'invite qui de droit à méditer l'exemple de nos voisins marocains qui ont pris des mesures sur les plans politique, scientifique et institutionnel pour élever tamazight au rang de langue nationale et officielle d'ici à l'horizon 2009”.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.