JSK : Benlamri rejoint l'ESS    La mafia à visage découvert    Hanoune interpelle Bouteflika : «Il faut s'occuper de la maison Algérie»    Irak : Plus de 1400 personnes tuées en juin    Lune 15 / Mythologie du chat et de la chkara    L'Agresseur de son cousin derrière les barreaux    Maghnia : Plongée dans le théâtre de l'absurde    Des veillées culturelles à la recherche d'un public    Oran, Tlemcen et El Bayadh : Regards croisés sur les soirées du Ramadhan    ESS : Djahnit s'engage pour deux ans avec Al-Arabi    Officiel : Carvalho prolonge d'un an à l'ASM    Un enfant de 11 ans, premier malade à succomber au botulisme à Batna    Création prochaine d'une instance pour organiser l'investissement sur fonds de Zakat    L'Algérie se félicite du rétablissement des relations diplomatiques entre Cuba et les Etats Unis    Importations: Le problème de véhicules bloqués réglé prochainement    L'Etat veillera à l'application rigoureuse de la loi contre ceux qui veulent compromettre l'avenir de Ghardaïa    Gaïd Salah préside la cérémonie de remise de grades à des officiers supérieurs de l'ANP    Egypte:le gouvernement s'engage à soutenir pleinement la répression contre les terroristes    Record de 137.000 personnes depuis le début de l'année    La route à tombeau ouvert    Boudebouz à Montpellier pour 1,7 million d'euros    "L'Algérie est importante pour la paix dans la région"    Le Maroc en appelle à l'Otan    Hommage au musicien cheikh Namous    Apulée de Madaure s'invite à Constantine    Aziz Smati restera le créateur de L'inspecteur Mergou    Crise au Yémen: le niveau d'urgence humanitaire majeur décrété par l'ONU    Algérie - Des députés du FLN s'insurgent contre l'obligation du paiement par chèque entrée en vigueur le 1er juillet    Libye:le Conseil de sécurité appelle les participants au dialogue à se mettre d'accord sur une issue à la crise    Batna : Plus de 15.000 téléphones portables saisis    AIN TEMOUCHENT: 85 postes pour les corps des directeurs et d'inspecteurs d'éducation    Barème des rémunérations : Les architectes haussent le ton    Homologation des stades : La LFP émet des réserves    TIARET: Premières journées théâtrales    Ghoulam, Mahrez, Djabou et Meghni, les invités d'honneurs des finales    Fermeture de trois cliniques privées et une pharmacie    La police saisit 30 kilos de kif traité    Abou Diaby quitte Arsenal    Messi n'a pas marqué mais il a servi et l'Argentine s'est régalée    Sécurité sociale : 15% des employeurs payent leurs cotisations en retard    Industrie : Hausse de la croissance industrielle publique hors hydrocarbures    Afin de promouvoir l'industrie des ciments : Signature d'une convention entre la direction de la recherche scientifique et le groupe cimentier GICA    Benkhalfa déclare la guerre à la «chkara»    L'Algérie célèbre la Journée internationale de la lumière et le 53e anniversaire de son indépendance    Ansar Eddine revendique des attaques    Un terroriste abattu à Aïn-Defla    Le MSP égratigne le gouvernement    AGENDA CULTUREL    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

SAID BOUKHARI (MCB)
“Bouteflika veut rallier les ennemis de tamazight à son projet totalitaire”
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 09 - 2005

Ex-animateur du MCB (commission nationales) et l'un des fondateurs avec Saïd Khellil du MDC, Saïd Boukhari qui a été, également, délégué de la première heure du mouvement citoyen de Kabylie, expose son point de vue, suite au “jamais” de Bouteflika pour l'officialisation de tamazight.
“La réaction du chef de l'Etat ne me surprend pas. On ne sort pas des schémas et des subterfuges propres au pouvoir qui consistent à agiter le spectre du séparatisme kabyle chaque fois qu'il y a une crise au sommet ou qu'on veut promouvoir un projet impopulaire pour gagner la confiance d'autres régions du pays à sa cause. Bouteflika veut encore donner des gages aux ennemis de tamazight pour les gagner à la cause de son projet totalitaire”, dira Saïd Boukhari pour qui “croire que le chef du gouvernement ait donné à ses interlocuteurs des arouch, à l'occasion de négociations qui se sont déroulées dans une inexplicable opacité, des assurances pour l'officialisation de tamazight, relève de la naïveté politique qui n'a d'égale que les déclarations euphoriques et démesurées de certains délégués qui voulaient nous faire croire que le représentant de l'Etat s'est engagé pour le règlement de la question de l'officialisation de tamazight. A mon sens, le seul engagement pris par le chef du gouvernement est la satisfaction de la plate-forme d'El-Kseur conformément aux lois de la République. En résumé, la démarche de Ahmed Ouyahia qui n'a en rien engagé l'Etat, consistait à gagner du temps pour réunir les bonnes conditions pour la visite du chef de l'Etat et le déroulement de scrutin du 29 septembre en Kabylie.” L'avenir ? Pour l'ex-animateur des arouch et du MCB “la revendication identitaire a réalisé des avancées importantes ; l'issue de la totalité des revendications et même l'officialisation de la langue (je dis bien langue et non dialecte) tamazight, est inéluctable. Le pouvoir, qui a fini par reconnaître que tamazight est la langue de tous les Algériens, finira par reconnaître que son officialisation concernera tous les Algériens. Permettez que j'invite qui de droit à méditer l'exemple de nos voisins marocains qui ont pris des mesures sur les plans politique, scientifique et institutionnel pour élever tamazight au rang de langue nationale et officielle d'ici à l'horizon 2009”.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.