CS Constantine : Bentobal fixe les critères de recrutement pour le prochain exercice    USM Annaba : Mobilisation générale pour sauver le club    AS Khroub : Les joueurs boudent, les dirigeants dans l'embarras    Tizi Ouzou : 11 militaires tués et trois terroristes abattus    Présidentielle, DRS, opposition : Saadani calme le jeu    LA DAMNATION DU LIEVRE    Acquisition de Djezzy : OTA s'acquittera d'une amende de 1,3 milliard de dollars    Benbadis mérite plus    Assad se rend à Maaloula pour la fête de Pâques    Le groupe MBC explique sa nouvelle politique    Troussier évoque des contacts au Japon    La Cnisep rendra son rapport dans un mois    Messages de soutien des capitales étrangères    Conférence de l'opposition en perspective    Bougherra et Lekhwiya en finale    La transition énergétique sans délai    Soustara fait le plein durant la trêve    "Je suis solidaire du combat identitaire"    Concert Folk-Flamenco    Carte blanche au Festival Premiers Plans d'Angers    "Je ne suis pas insatisfait"    Le groupe Adjnad Misr revendique l'attentat du Caire    Optimiser les profits au bénéfice des entreprises    A l'épreuve des menaces informatiques    Nécessité d'une régulation rigoureuse    Libye : Le Premier ministre plaide pour l'activation des directions de sûreté    Ukraine : La situation est calme sauf à Donetsk et Lougansk    L'étau se resserre autour des terroristes    Mohamed Waeel Omani en 8es de finale    Le monde pleure la légende de la littérature    Prolongation du délai de dépôt des travaux du concours Média Star jusqu'au 04 mai 2014 : Dernière ligne droite    26e Festival de musique : Le chanteur Rachid Taha aux "Francofolies de Montréal"    Une joie immense    La Kabylie touchée par le terrorisme : 37 terroristes éliminés durant le 1er trimestre de 2014    Formation professionnelle : Douze accords pour la prise en charge d'apprentis par des entreprises    Emeutes à Tizi-Ouzou    Ouverture de quatre marchés couverts avant fin 2014    Réhabilitation du pont Romain    Djelfa : Plus de 5 milliards de DA pour des projets de raccordement au gaz naturel    Un registre pour les observations sur la zone de protection du Mausolé    Le manque de compétition des joueurs inquiète Halilhodzic    20 avril, un printemps amazigh attendant de fleurir    Citoyenneté, unique rempart aux tentations fondamentalistes et totalit    Vers un deuxième tour le 28 mai prochain ?    Rapprocher les nouvelles unités agroalimentaires des zones agraires    Multiplication des infrastructures d'envergure au détriment des action    Avantages et inconvénients    Le développement local, une affabulation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

SAID BOUKHARI (MCB)
“Bouteflika veut rallier les ennemis de tamazight à son projet totalitaire”
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 09 - 2005

Ex-animateur du MCB (commission nationales) et l'un des fondateurs avec Saïd Khellil du MDC, Saïd Boukhari qui a été, également, délégué de la première heure du mouvement citoyen de Kabylie, expose son point de vue, suite au “jamais” de Bouteflika pour l'officialisation de tamazight.
“La réaction du chef de l'Etat ne me surprend pas. On ne sort pas des schémas et des subterfuges propres au pouvoir qui consistent à agiter le spectre du séparatisme kabyle chaque fois qu'il y a une crise au sommet ou qu'on veut promouvoir un projet impopulaire pour gagner la confiance d'autres régions du pays à sa cause. Bouteflika veut encore donner des gages aux ennemis de tamazight pour les gagner à la cause de son projet totalitaire”, dira Saïd Boukhari pour qui “croire que le chef du gouvernement ait donné à ses interlocuteurs des arouch, à l'occasion de négociations qui se sont déroulées dans une inexplicable opacité, des assurances pour l'officialisation de tamazight, relève de la naïveté politique qui n'a d'égale que les déclarations euphoriques et démesurées de certains délégués qui voulaient nous faire croire que le représentant de l'Etat s'est engagé pour le règlement de la question de l'officialisation de tamazight. A mon sens, le seul engagement pris par le chef du gouvernement est la satisfaction de la plate-forme d'El-Kseur conformément aux lois de la République. En résumé, la démarche de Ahmed Ouyahia qui n'a en rien engagé l'Etat, consistait à gagner du temps pour réunir les bonnes conditions pour la visite du chef de l'Etat et le déroulement de scrutin du 29 septembre en Kabylie.” L'avenir ? Pour l'ex-animateur des arouch et du MCB “la revendication identitaire a réalisé des avancées importantes ; l'issue de la totalité des revendications et même l'officialisation de la langue (je dis bien langue et non dialecte) tamazight, est inéluctable. Le pouvoir, qui a fini par reconnaître que tamazight est la langue de tous les Algériens, finira par reconnaître que son officialisation concernera tous les Algériens. Permettez que j'invite qui de droit à méditer l'exemple de nos voisins marocains qui ont pris des mesures sur les plans politique, scientifique et institutionnel pour élever tamazight au rang de langue nationale et officielle d'ici à l'horizon 2009”.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.