L'USMA dans la douleur, exploit du MCEE    Un terroriste abattu par les forces de l'ANP    sous le signe de la réduction des risques de catastrophes    Les parents d'élèves appellent la ministre à engager les retraités    Cinq nouvelles spécialités pour cette année    L'efficacité de la médiation algérienne    Fabius rend hommage à l'Algérie    FC Barcelone : Suarez sérial passeur    Ligue 1 Mobilis : Le MO Béjaïa domine l'ES Sétif, le MC Alger bon dernier    Qui arrêtera les Crabes ?    Victoire diplomatique de l'Algérie    Saïd Laroussi, photographe à l'APS, n'est plus    Entre quiétude et inquiétude    Signature prochaine d'une convention    Financement des entreprises naissantes : Vers la signature d'une convention entre l'ANSEJ et deux banques publiques    Le payement des retraités coûte cher : Plus de 70 milliards DA dégagés mensuellement    Il sera organisé pour la première fois à Alger : Le Salon international du pétrole ouvrira ses portes demain    In-Salah s'embrase !    Avec Ooredoo, parlez avec plus de liberté    Retour du crédit-véhicule    Décès de Yasar Kemal    Le quatrième art au féminin !    Impératif et assez indispensable    L'opposant russe Boris Nemtsov assassiné près du Kremlin    Vision sur la question libyenne : L'Algérie et l'Italie sur la même longueur d'onde    3e rencontre du Comité mixte économique franco-algérien : Evaluation positive de l'avancement des projets de partenariat    Education-formation : 418 inspecteurs de l'éducation en stage    Une douzaine d'éboulements rocheux à Béjaïa    Lancement à Oran de "Kawafil el kheir"    Nouveau stade de Tizi Ouzou : Tahmi évoque une livraison en février 2016    Le gouvernement adopte le nouveau programme d'efficacité énergétique    «Le régime est en alerte depuis qu'il n'est plus en mesure d'acheter la paix sociale»    Accord d'Alger : manifestations à Kidal et à Tombouctou    Les déboires continus d'un club aux abois    Des archéologues au chevet du site de la ville romaine de Mina    L'Homme, l'Œuvre et la Révolution    Abdallah Khammar glorifie la femme dans un nouveau texte dramaturge    TRAIT D'UNION : Divorce communiste !    L'Algérie mobilise sa diplomatie pour boycotter le forum de Crans Montana    Ghoul "vend" cher sa participation    Le FLN dans le flou    Guelma    Film Les portes du soleil, Algérie pour toujours    Contour des yeux    Handball - Division Excellence : Les play-off s'éloignent pour Chelghoum Laid    Ligue des champions d'Afrique - Aujourd'hui à 14 h 00 Foulah Edifice - USMA : Une simple formalité    Plusieurs cinéastes issus de 26 wilayas à Kerdada    Le gaz entraîne plus de 30 décès par an    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

SAID BOUKHARI (MCB)
“Bouteflika veut rallier les ennemis de tamazight à son projet totalitaire”
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 09 - 2005

Ex-animateur du MCB (commission nationales) et l'un des fondateurs avec Saïd Khellil du MDC, Saïd Boukhari qui a été, également, délégué de la première heure du mouvement citoyen de Kabylie, expose son point de vue, suite au “jamais” de Bouteflika pour l'officialisation de tamazight.
“La réaction du chef de l'Etat ne me surprend pas. On ne sort pas des schémas et des subterfuges propres au pouvoir qui consistent à agiter le spectre du séparatisme kabyle chaque fois qu'il y a une crise au sommet ou qu'on veut promouvoir un projet impopulaire pour gagner la confiance d'autres régions du pays à sa cause. Bouteflika veut encore donner des gages aux ennemis de tamazight pour les gagner à la cause de son projet totalitaire”, dira Saïd Boukhari pour qui “croire que le chef du gouvernement ait donné à ses interlocuteurs des arouch, à l'occasion de négociations qui se sont déroulées dans une inexplicable opacité, des assurances pour l'officialisation de tamazight, relève de la naïveté politique qui n'a d'égale que les déclarations euphoriques et démesurées de certains délégués qui voulaient nous faire croire que le représentant de l'Etat s'est engagé pour le règlement de la question de l'officialisation de tamazight. A mon sens, le seul engagement pris par le chef du gouvernement est la satisfaction de la plate-forme d'El-Kseur conformément aux lois de la République. En résumé, la démarche de Ahmed Ouyahia qui n'a en rien engagé l'Etat, consistait à gagner du temps pour réunir les bonnes conditions pour la visite du chef de l'Etat et le déroulement de scrutin du 29 septembre en Kabylie.” L'avenir ? Pour l'ex-animateur des arouch et du MCB “la revendication identitaire a réalisé des avancées importantes ; l'issue de la totalité des revendications et même l'officialisation de la langue (je dis bien langue et non dialecte) tamazight, est inéluctable. Le pouvoir, qui a fini par reconnaître que tamazight est la langue de tous les Algériens, finira par reconnaître que son officialisation concernera tous les Algériens. Permettez que j'invite qui de droit à méditer l'exemple de nos voisins marocains qui ont pris des mesures sur les plans politique, scientifique et institutionnel pour élever tamazight au rang de langue nationale et officielle d'ici à l'horizon 2009”.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.