Dialogue intermalien: les pays du Sahel appellent à conforter les consultations exploratoires engagées par l'Algérie    Présidentielle 2014: Le Conseil constitutionnel publie les résultats définitifs    Ligue des Champions - Demi-finale aller: Atletico Madrid et Chelsea font match nul 0 à 0    Mauritanie:le gouvernement réitère sa disponibilité à dialoguer avec l'opposition    Libye:vingt villes vont élire leurs conseils municipaux samedi prochain    Algérie:ouverture du salon international de l'informatique "SICOM 2014"    UNE AUTORITE POUR UNE CASTE    Finale de la Coupe d'Algérie : La JSK et le MCA en pleine concentration    Inter-régions Centre-Est : Bataille pour le maintien    IRB Maghnia : L'opération sauvetage enclenchée    Incidents de Tizi-Ouzou : Quatre policiers suspendus    Le wali veut sa démolition, l'APC s'y oppose: Le kiosque de la discorde    TLEMCEN - CNAS : la télé-déclaration en quelques clics    Entrée en service du nouvel hôpital Mère et Enfant de Sétif    Les Russes à la frontière !    Menasra appelle à une période de transition    Les athlètes de neuf pays attendus en mai à Mila    "L'Algérie est une équipe expérimentée"    Un sans-faute pour les pétrolières    Le retour aux hostilités    Inflation : La tendance baissière se poursuit    Salon international "Batimatec 2014" : Plus de 1.000 entreprises présentes à la 17ème édition    Vulgariser les nouvelles technologies    Lacunes dans le secteur du commerce : Benbada passe à l'action    Encourager les investissements à travers le partenariat    Un Observatoire de la ville pour un meilleur cadre de vie    Ce que prévoit la loi    Festival du court métrage maghrébin : Deux films algériens récompensés    Mois du patrimoine : De riches activités à Constantine et Batna    Une ‘'arme'' contre l'Occident    Rachid Taha en digne ambassadeur !    engagement pour le combat identitaire et démocratique    L'élection présidentielle fixée au 3 juin    Le Polisario dénonce    Début le 5 mai de la 1re session criminelle 2014    Oran : 200 milliards de DA pour financer le budget d'équipement de l'année 2015    Les prestations offertes aux assurés sociaux évaluées    Le marché couvert perd son lustre d'antan    Réhabilitation du Théâtre régional d'Oran    Une responsabilité en partage    Bouteflika exprime sa gratitude au peuple algérien    Création de «La coordination pour la transition démocratique»    Une année riche pour l'athlétisme algérien et ses représentants    Présidentielle du 17 avril 2014 : le Conseil constitutionnel déclare "irrecevables" les 94 recours examinés    La Libye cherche une issue à sa crise politique    L'Eldorado de la contrefaçon et de l'arnaque    Non respect des bonnes pratiques commerciales    Réhabilitation du vieux bâti dans les quartiers d'Alger Centre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

SAID BOUKHARI (MCB)
“Bouteflika veut rallier les ennemis de tamazight à son projet totalitaire”
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 09 - 2005

Ex-animateur du MCB (commission nationales) et l'un des fondateurs avec Saïd Khellil du MDC, Saïd Boukhari qui a été, également, délégué de la première heure du mouvement citoyen de Kabylie, expose son point de vue, suite au “jamais” de Bouteflika pour l'officialisation de tamazight.
“La réaction du chef de l'Etat ne me surprend pas. On ne sort pas des schémas et des subterfuges propres au pouvoir qui consistent à agiter le spectre du séparatisme kabyle chaque fois qu'il y a une crise au sommet ou qu'on veut promouvoir un projet impopulaire pour gagner la confiance d'autres régions du pays à sa cause. Bouteflika veut encore donner des gages aux ennemis de tamazight pour les gagner à la cause de son projet totalitaire”, dira Saïd Boukhari pour qui “croire que le chef du gouvernement ait donné à ses interlocuteurs des arouch, à l'occasion de négociations qui se sont déroulées dans une inexplicable opacité, des assurances pour l'officialisation de tamazight, relève de la naïveté politique qui n'a d'égale que les déclarations euphoriques et démesurées de certains délégués qui voulaient nous faire croire que le représentant de l'Etat s'est engagé pour le règlement de la question de l'officialisation de tamazight. A mon sens, le seul engagement pris par le chef du gouvernement est la satisfaction de la plate-forme d'El-Kseur conformément aux lois de la République. En résumé, la démarche de Ahmed Ouyahia qui n'a en rien engagé l'Etat, consistait à gagner du temps pour réunir les bonnes conditions pour la visite du chef de l'Etat et le déroulement de scrutin du 29 septembre en Kabylie.” L'avenir ? Pour l'ex-animateur des arouch et du MCB “la revendication identitaire a réalisé des avancées importantes ; l'issue de la totalité des revendications et même l'officialisation de la langue (je dis bien langue et non dialecte) tamazight, est inéluctable. Le pouvoir, qui a fini par reconnaître que tamazight est la langue de tous les Algériens, finira par reconnaître que son officialisation concernera tous les Algériens. Permettez que j'invite qui de droit à méditer l'exemple de nos voisins marocains qui ont pris des mesures sur les plans politique, scientifique et institutionnel pour élever tamazight au rang de langue nationale et officielle d'ici à l'horizon 2009”.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.