TLEMCEN: Les rapports entre la presse et la justice en question    Affaire Khalifa : Poursuite de la lecture de l'arrêt de renvoi    Nouveau cahier des charges des concessionnaires : L'importation de la pièce détachée non concernée    L'EFFACEMENT DES MEPHISTOS    Dominé par le Yémen : Sommet des monarchies du Golfe en présence du président français    Hollande, le «héros» des pétromonarchies    USMH : Le podium passe par Bologhine    SA Mohammadia : Un parcours honorable    MO Constantine : Les supporters ne croient plus aux promesses    Ex-rue de France: Les commerçants informels s'organisent    MILA: Un véhicule se renverse, un mort et deux blessés    Les praticiens de la santé suspendent leur grève    Kamel Daoud remporte le Prix Goncourt du premier roman    Nouvelle manifestation d'islamophobie en France : Un maire fiche les élèves musulmans    Bouira : Marche des étudiants de la langue amazighe    Tizi-Ouzou : Organisation de la première foire d'huile d'olive du 12 au 15 mai    Ligue des champions de la CAF : L'ES Sétif avec l'USM Alger, le MC El Eulma et El Merrikh    Bourses : Les places européennes commencent la semaine en hausse    Algérie-Cuba : Le président Castro achève sa visite d'Etat en Algérie    Nous ne sommes pas sortis de l'auberge    Tunisie Ennahdha appelle au respect des droits et libertés énoncés dans la Constitution    Algérie-cuba : Le président Castro a reçu M. Sellal    Cisco : Le patron John Chambers, figure du secteur technologique, passe le relais    APN : Approbation de la loi relative aux activités et au marché du livre    Le gouvernement au banc des accusés    Report du procès DGSN-ABM    Benghebrit veut appliquer la loi    Du cannabis plein les yeux !    La famille demande que justice soit rendue    550 comprimés de psychotropes confisqués à Boumerdès    Les démarches administratives facilitées    Les talibans afghans réitèrent leurs conditions    Gourcuff explique son programme    Une petite princesse est née    Une édition réduite à deux semaines au lieu d'un mois !    Agenda culturel    La défense affirme détenir la preuve de son innocence    Le gouvernement malien « optimiste », indique Zahabi Ould Sidi Mohamed    06 et 07-05-2015 : Ministère de la Jeunesse    ESS : Clément pour les champions d'Afrique    ASO : Messaoud : «Tout pour jouer le prochain match»    Trois narcotrafiquants arrêtés et dix quintaux et demi de kif traité saisis    Kamel Daoud remporte le Prix Goncourt du premier roman    La canicule frappe la région de Sétif    2.100 militaires sénégalais seront envoyés en Arabie saoudite pour le Yémen    «Nous n'agissons pas pour perturber les relations entre l'Algérie et la France    Le père de Guardiola écarte un retour au Barça    Yémen : L'opération militaire saoudienne critiquée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

SAID BOUKHARI (MCB)
“Bouteflika veut rallier les ennemis de tamazight à son projet totalitaire”
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 09 - 2005

Ex-animateur du MCB (commission nationales) et l'un des fondateurs avec Saïd Khellil du MDC, Saïd Boukhari qui a été, également, délégué de la première heure du mouvement citoyen de Kabylie, expose son point de vue, suite au “jamais” de Bouteflika pour l'officialisation de tamazight.
“La réaction du chef de l'Etat ne me surprend pas. On ne sort pas des schémas et des subterfuges propres au pouvoir qui consistent à agiter le spectre du séparatisme kabyle chaque fois qu'il y a une crise au sommet ou qu'on veut promouvoir un projet impopulaire pour gagner la confiance d'autres régions du pays à sa cause. Bouteflika veut encore donner des gages aux ennemis de tamazight pour les gagner à la cause de son projet totalitaire”, dira Saïd Boukhari pour qui “croire que le chef du gouvernement ait donné à ses interlocuteurs des arouch, à l'occasion de négociations qui se sont déroulées dans une inexplicable opacité, des assurances pour l'officialisation de tamazight, relève de la naïveté politique qui n'a d'égale que les déclarations euphoriques et démesurées de certains délégués qui voulaient nous faire croire que le représentant de l'Etat s'est engagé pour le règlement de la question de l'officialisation de tamazight. A mon sens, le seul engagement pris par le chef du gouvernement est la satisfaction de la plate-forme d'El-Kseur conformément aux lois de la République. En résumé, la démarche de Ahmed Ouyahia qui n'a en rien engagé l'Etat, consistait à gagner du temps pour réunir les bonnes conditions pour la visite du chef de l'Etat et le déroulement de scrutin du 29 septembre en Kabylie.” L'avenir ? Pour l'ex-animateur des arouch et du MCB “la revendication identitaire a réalisé des avancées importantes ; l'issue de la totalité des revendications et même l'officialisation de la langue (je dis bien langue et non dialecte) tamazight, est inéluctable. Le pouvoir, qui a fini par reconnaître que tamazight est la langue de tous les Algériens, finira par reconnaître que son officialisation concernera tous les Algériens. Permettez que j'invite qui de droit à méditer l'exemple de nos voisins marocains qui ont pris des mesures sur les plans politique, scientifique et institutionnel pour élever tamazight au rang de langue nationale et officielle d'ici à l'horizon 2009”.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.