Réunion Opep/non-Opep dimanche à Vienne    Algérie : Vers la naissance d'une industrie automobile sur les décombres des importations    Messahel participe à la 10ème session de la réunion des pays voisins de la Libye    Six éléments de soutien aux groupes terroristes interceptés à Boumerdès (MDN)    DIVERSIFICATION ECONOMIQUE : Oxford Business fait le bilan de l'Algérie pour l'année 2016    SOUS-TRAITANCE : Conventions entre Sonatrach et deux groupes industriels publics    Zone d'El Guerguarat : La situation risque de s'aggraver    NIGERIA : Au moins 90 tués par erreur    ONPI : Impératif de mise en place d'une commission ad hoc    Ligue1 Mobilis : Le live de la 16ème journée    West Ham: Payet ne sera pas bradé    CAN 2017 : L'Algérie est désormais dos au mur    Primaire de la gauche française : "Oui, il faut davantage nous protéger"    Algérie- En forte décélération au 3e trimestre 2016, l'activité hors hydrocarbure tire la croissance vers le bas    Tevez donne son avis sur le retard de la prolongation de Messi    Ecoles fermées à cause de la neige et la pluie / Benghebrit : «Les cours seront rattrapés»    Chômage, gaz et transport : Chréa va-t-elle enfin pouvoir respirer ?    Musique / Othmane Bali ou la leçon de luth    Deux terroristes arrêtés par l'ANP non loin d'Azazga    Fekhar maintient sa grève de la faim    "À notre niveau, nous n'avons aucun problème"    Fin de mission pour Leekens    Les deux scénarios pour se qualifier en quarts de finale    Abdoun décline une offre du WA Casablanca    Donald Trump, 45e président des Etats-Unis    L'Algérie pour l'accélération du processus de paix au Mali    Le HCR et l'OIM lancent une nouvelle stratégie    4 personnes mortes asphyxiées au monoxyde de carbone    Deux ouvriers ont trouvé la mort    Tension sur le gaz butane    FLN : la base ne se calme pas    EnquÃate-Témoignages    Zidane Mohamed El-Amine (capitaine d'équipe du RC Relizane) ;    LE PRÉSIDENT DU MSP, ABDERREZAK MOKRI, AU SOIR D’ALGÉRIE :    PRÉVU EN AVRIL PROCHAIN    Emploi: De plus en plus d'universitaires optent pour la police    Bedoui à propos des violences dans les nouvelles cités: Des «actes isolés» amplifiés par les médias et réseaux sociaux    Plusieurs axes routiers bloqués par la neige    Début de la bataille des frontières    Festival international des programmes audiovisuels à Biarritz    Avant-premières des films universels    Le président Bouteflika condamne «avec la plus grande fermeté»    La CNAS a réalisé des résultats importants    Les Etats-Unis renouvellent leur gratitude à l'Algérie    Les islamistes misent sur 180 sièges    "Le voyage de Keltoum" de Anis Djaâd en compétition    Hamza Bounoua expose    Les télévisions privées et les législatives 2017    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SAID BOUKHARI (MCB)
“Bouteflika veut rallier les ennemis de tamazight à son projet totalitaire”
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 09 - 2005

Ex-animateur du MCB (commission nationales) et l'un des fondateurs avec Saïd Khellil du MDC, Saïd Boukhari qui a été, également, délégué de la première heure du mouvement citoyen de Kabylie, expose son point de vue, suite au “jamais” de Bouteflika pour l'officialisation de tamazight.
“La réaction du chef de l'Etat ne me surprend pas. On ne sort pas des schémas et des subterfuges propres au pouvoir qui consistent à agiter le spectre du séparatisme kabyle chaque fois qu'il y a une crise au sommet ou qu'on veut promouvoir un projet impopulaire pour gagner la confiance d'autres régions du pays à sa cause. Bouteflika veut encore donner des gages aux ennemis de tamazight pour les gagner à la cause de son projet totalitaire”, dira Saïd Boukhari pour qui “croire que le chef du gouvernement ait donné à ses interlocuteurs des arouch, à l'occasion de négociations qui se sont déroulées dans une inexplicable opacité, des assurances pour l'officialisation de tamazight, relève de la naïveté politique qui n'a d'égale que les déclarations euphoriques et démesurées de certains délégués qui voulaient nous faire croire que le représentant de l'Etat s'est engagé pour le règlement de la question de l'officialisation de tamazight. A mon sens, le seul engagement pris par le chef du gouvernement est la satisfaction de la plate-forme d'El-Kseur conformément aux lois de la République. En résumé, la démarche de Ahmed Ouyahia qui n'a en rien engagé l'Etat, consistait à gagner du temps pour réunir les bonnes conditions pour la visite du chef de l'Etat et le déroulement de scrutin du 29 septembre en Kabylie.” L'avenir ? Pour l'ex-animateur des arouch et du MCB “la revendication identitaire a réalisé des avancées importantes ; l'issue de la totalité des revendications et même l'officialisation de la langue (je dis bien langue et non dialecte) tamazight, est inéluctable. Le pouvoir, qui a fini par reconnaître que tamazight est la langue de tous les Algériens, finira par reconnaître que son officialisation concernera tous les Algériens. Permettez que j'invite qui de droit à méditer l'exemple de nos voisins marocains qui ont pris des mesures sur les plans politique, scientifique et institutionnel pour élever tamazight au rang de langue nationale et officielle d'ici à l'horizon 2009”.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.