Le Premier ministre sahraoui salue la position de l'Algérie à l'égard de la cause sahraouie    Ligue Europa: premier but de Belkalem, Bentaleb rejoue    Ligue 1-JS Saoura : le président écarte un éventuel retour de Beldjilali (ES Sahel) au club    Ligue 1 : Mohamed Haniched pressenti pour intégrer le staff technique du MC Alger    L'Algérie et la Grande Bretagne pour une solution politique en Libye (ministre britannique)    Pluie orageuse sur la Saoura le week-end et passage pluvieux au Nord dès lundi (ONM)    Don d'organes: le problème pas pris au sérieux (spécialistes)    Le gouvernement "a satisfait" à toutes les revendications socioprofessionnelles de la police (Belaïz)    Belaïz souligne la nécessité d'associer le citoyen à la gestion des affaires de sa commune    Dialogue intermalien: les parties maliennes appelées à "demeurer engagées de bonne foi" dans le processus d'Alger    L'entreprise Dubai Port Algérie: poursuite de la grève en protestation contre la décision de licenciement de 12 travailleurs    Autoroute est-ouest : le coût global du projet estimé à 13 milliards de dollars (ministre)    Le chanteur Ali Amrane, la star du folk-Rock kabyle, enflamme la scène à Tizi Ouzou    Décès du musicien Rahou Boutlelis, membre de la troupe d'Ahmed Wahby,    Oran : état des lieux du Palais du bey et de la mosquée Pacha    Dialogue intermalien : nous avons pu élargir le cercle d'entente entre les parties maliennes (Lamamra)    L'Algérie traite "humainement" le dossier des déplacés (Belaïz)    Secousse tellurique de 3,6 enregistrée dans la wilaya de Blida (CRAAG)    Zahra DZ, une nouvelle chaîne dédiée aux films et séries arabes    Le pétrole chute de plus de 5 dollars à Londres et à New York    Ebola: près de 5.700 personnes mortes de l'épidémie (OMS)    Burkina Faso: l'Assemblée intérimaire tient sa première session    Préparation à la CAN-2015 : Tunisie-Algérie en amical, le 10 ou 11 janvier    Un des assassins d'Hervé Gourdel abattu par l'ANP    La FIDH appelle au boycott    Dr Meriem Bouzid Sababou. Anthropologue et directrice de recherche au niveau du CNRPAH    L'espace urbain, terrain d'affrontement entre francophones et arabophones    Saadani règle ses comptes    Tayeb Louh répond au juge français    Un test crucial pour l'OPEP    L'Algérie signe une convention avec la BM    Batna : Entrée interdite à l'université Hadj Lakhdar    Des cadres ministériels en pompiers    Plaidoyer pour le retour au régime alimentaire méditerranéen    Les enjeux de sécurité régionale au coeur de la visite    "Le siège du président est occupé jusqu'en 2019"    "Ce que met la FAF à notre disposition est exceptionnel"    Brahimi en 8es de finale et Slimani encore buteur    "L'Algérie est le pays des diplomates chevronnés"    6000 fonctionnaires seront formés    Le gnaoui, le gruge et le flamenco    Amara Benyounès : "Ils ont une relation schizophrénique avec le Président"    Aménagement des parcs industriels : Sélection prochaine des bureaux d'études    Le manque de structures empêche des artistes en herbe d'éclore    Pari ou péril jeunes    Challenge international de Nice (lutte libre): la sélection algérienne    Berraf : «Le COA donnera toutes les garanties en cas de retour au pays    Le tort des uns et des autres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

SAID BOUKHARI (MCB)
“Bouteflika veut rallier les ennemis de tamazight à son projet totalitaire”
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 09 - 2005

Ex-animateur du MCB (commission nationales) et l'un des fondateurs avec Saïd Khellil du MDC, Saïd Boukhari qui a été, également, délégué de la première heure du mouvement citoyen de Kabylie, expose son point de vue, suite au “jamais” de Bouteflika pour l'officialisation de tamazight.
“La réaction du chef de l'Etat ne me surprend pas. On ne sort pas des schémas et des subterfuges propres au pouvoir qui consistent à agiter le spectre du séparatisme kabyle chaque fois qu'il y a une crise au sommet ou qu'on veut promouvoir un projet impopulaire pour gagner la confiance d'autres régions du pays à sa cause. Bouteflika veut encore donner des gages aux ennemis de tamazight pour les gagner à la cause de son projet totalitaire”, dira Saïd Boukhari pour qui “croire que le chef du gouvernement ait donné à ses interlocuteurs des arouch, à l'occasion de négociations qui se sont déroulées dans une inexplicable opacité, des assurances pour l'officialisation de tamazight, relève de la naïveté politique qui n'a d'égale que les déclarations euphoriques et démesurées de certains délégués qui voulaient nous faire croire que le représentant de l'Etat s'est engagé pour le règlement de la question de l'officialisation de tamazight. A mon sens, le seul engagement pris par le chef du gouvernement est la satisfaction de la plate-forme d'El-Kseur conformément aux lois de la République. En résumé, la démarche de Ahmed Ouyahia qui n'a en rien engagé l'Etat, consistait à gagner du temps pour réunir les bonnes conditions pour la visite du chef de l'Etat et le déroulement de scrutin du 29 septembre en Kabylie.” L'avenir ? Pour l'ex-animateur des arouch et du MCB “la revendication identitaire a réalisé des avancées importantes ; l'issue de la totalité des revendications et même l'officialisation de la langue (je dis bien langue et non dialecte) tamazight, est inéluctable. Le pouvoir, qui a fini par reconnaître que tamazight est la langue de tous les Algériens, finira par reconnaître que son officialisation concernera tous les Algériens. Permettez que j'invite qui de droit à méditer l'exemple de nos voisins marocains qui ont pris des mesures sur les plans politique, scientifique et institutionnel pour élever tamazight au rang de langue nationale et officielle d'ici à l'horizon 2009”.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.