Le détail de la procédure de vote    Le RND fait la promo de la révision constitutionnelle    Le Syndicat de la magistrature veut des lois organiques    Augmentation de la marge bénéficiaire des distributeurs    Alger : un abonnement unique pour plusieurs modes de transport    "Le projet sera livré le 1er novembre prochain"    Un autre motif pour les Etats africains à quitter la CPI ?    Le choix du chaos de l'Arabie saoudite en Syrie    Et Al-Mourabitoune derrière le rapt de deux Australiens au Burkina Faso    Séoul et Washington vont déployer un système de défense antimissiles    Alors que Biskri refuse l'intérim, Ighil limogé    Mahrez, du spectacle plein les yeux !    Résultats    Le gouvernement approuve le calendrier proposé par Mme Benghabrit    Le meurtrier de Coca arrêté à Batna    Algérie : un terroriste arrêté par l'ANP à In Amenas    6e JCA: "Un film algérien" questionne les cinéastes sur les réalités de leur secteur    233 Nigériens seront reconduits vers la frontière    UNE REVISION, ÇA INTERESSE QUI AU FOND !    Contrebande de carburant : Le déclin d'un trafic ?    Nouveau terminus et matérialisation des arrêts de la ligne 37 : Le syndicat des transporteurs obtient gain de cause    Hamma Bouziane: Retard inexpliqué dans la réalisation d'une salle omnisports    L'opposition s'offre une tribune    Benflis déplore un "passage en force"    Plus d'une centaine de députés non concernés    L'Algérie face à la Mauritanie en avril    L'Afrique soutient Cheikh Salman    Les Crabes tombent à Constantine    Quand le baril éternue, la croissance s'enrhume    L'argus algérien est né    Timor-Leste et Sahara occidental    Les étudiants algériens en France se défendent    Deux terroristes arrêtés à Skikda et à In Amenas    8000 logements au nouveau pôle urbain de Misserghine    1200 nouveaux cas recensés en 2015    L'industrie des TIC prend son envol    Présentation de la pièce "Al Namlatou el mouchakissa"    Il a fondé le groupe américain "Earth, Wind & Fire"    "Metzeouedj fi otla" au programme    Les Sanafirs sur leur lancée    Iran : Le nouvel eldorado touristique ?    Affaire Snowden : Nouvelles révélations sur le renseignement britannique    La patience d'un orfèvre    Confusion des concepts    Les doutes    ...Culture En Bref...    Un quatuor plastique rend hommage à l'artiste Baya    Le Québec instaure la Journée Assia Djebar    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SAID BOUKHARI (MCB)
“Bouteflika veut rallier les ennemis de tamazight à son projet totalitaire”
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 09 - 2005

Ex-animateur du MCB (commission nationales) et l'un des fondateurs avec Saïd Khellil du MDC, Saïd Boukhari qui a été, également, délégué de la première heure du mouvement citoyen de Kabylie, expose son point de vue, suite au “jamais” de Bouteflika pour l'officialisation de tamazight.
“La réaction du chef de l'Etat ne me surprend pas. On ne sort pas des schémas et des subterfuges propres au pouvoir qui consistent à agiter le spectre du séparatisme kabyle chaque fois qu'il y a une crise au sommet ou qu'on veut promouvoir un projet impopulaire pour gagner la confiance d'autres régions du pays à sa cause. Bouteflika veut encore donner des gages aux ennemis de tamazight pour les gagner à la cause de son projet totalitaire”, dira Saïd Boukhari pour qui “croire que le chef du gouvernement ait donné à ses interlocuteurs des arouch, à l'occasion de négociations qui se sont déroulées dans une inexplicable opacité, des assurances pour l'officialisation de tamazight, relève de la naïveté politique qui n'a d'égale que les déclarations euphoriques et démesurées de certains délégués qui voulaient nous faire croire que le représentant de l'Etat s'est engagé pour le règlement de la question de l'officialisation de tamazight. A mon sens, le seul engagement pris par le chef du gouvernement est la satisfaction de la plate-forme d'El-Kseur conformément aux lois de la République. En résumé, la démarche de Ahmed Ouyahia qui n'a en rien engagé l'Etat, consistait à gagner du temps pour réunir les bonnes conditions pour la visite du chef de l'Etat et le déroulement de scrutin du 29 septembre en Kabylie.” L'avenir ? Pour l'ex-animateur des arouch et du MCB “la revendication identitaire a réalisé des avancées importantes ; l'issue de la totalité des revendications et même l'officialisation de la langue (je dis bien langue et non dialecte) tamazight, est inéluctable. Le pouvoir, qui a fini par reconnaître que tamazight est la langue de tous les Algériens, finira par reconnaître que son officialisation concernera tous les Algériens. Permettez que j'invite qui de droit à méditer l'exemple de nos voisins marocains qui ont pris des mesures sur les plans politique, scientifique et institutionnel pour élever tamazight au rang de langue nationale et officielle d'ici à l'horizon 2009”.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.