MCA : Belaid obtient la nationalité tunisienne    Brahimi s'engage pour cinq ans avec le FC Porto    Un juge algérien autorisé à entendre deux anciens des services secrets français    Une session faible en projets de loi    Le monde spectateur d'un massacre d'enfants    Des condamnations et un meeting aujourd'hui à Alger    Un avion d'Air Algérie disparu avec 116 personnes à son bord    Dhalaâ (Oum El Bouaghi) : Une région en quête de projets    Permanence : Plus de 9000 boulangeries ouvertes durant l'Aïd    Révision constitutionnelle : Tamazight langue officielle aux oubliettes ?    Tlemcen : Coup d'envoi de la seconde édition du Festival des écoles de hawzi    Tizi ouzou : Les citoyens exigent la libération de Gada Amar    Sud-est : Escroquerie, fraude et trafic    Sidi Bel Abbès : Libération d'un citoyen enlevé et arrestation de ses ravisseurs    L'avion de la compagnie espagnole Swift Air affrété par Air Algérie s'est écrasé au Mali    Vol AH5017    Crise malienne : cessation des hostilités et engagement pour la paix et la stabilité    L'avion de la compagnie espagnole Swift Air affrété par Air Algérie s'est écrasé au Mali (Lamamra)    Said Djinnit: les pays du Sahel doivent conjuguer leurs efforts pour faire face à l'instabilité    Ain Temouchent : saisie de 30 quintaux de kif traité à El Malah (Sûreté de wilaya)    La Russie annonce le renforcement de sa flotte    La Coordination pour les libertés et la transition démocratique organise un sit-in à Alger    Libye:9 morts et 19 blessés dans de nouveaux combats meurtriers à Benghazi    Algérie:Tassili Airlines ambitionne de desservir six villes françaises d'ici fin 2014 (responsable)    Le général-major Hamel à la fête de la police    Yacine Brahimi    Mohamed TAHMI, MINISTRE DES SPORTS, à CHLEF    Il a fait son entrée en seconde mi-temps    Préparation de l'Aid à Ghardaïa    43 fonctionnaires promus et une trentaine de retraités honorés    Algérie Télécom dévoile ses nouvelles offres    Un bilan maigre et contesté    Un nouveau dispositif mis en place    TV5 Monde zappe l'Algérie durant le Ramadhan    Adaptations    Alger bouillonne la nuit    Le chat et la souris    Le stage à Alger du 29 juillet au 7 août    L'ES Sétif décimée... mais décidée    Célébration de la Fête de la police à l'Ouarsenis    Sellal salue la qualité de la formation des éléments de la Sûreté nationale et leurs sacrifices durant la tragédie nationale    De nouveaux mécanismes juridiques pour l'emploi des diplômés seront mis en place    Mme Zerhouni : «Treize plans d'aménagement adoptés»    Saisie de 9 220 litres de carburant et 1 277 kg de déchets de cuivre    L'investissement dans le tourisme connaît un essor    Briser la glace pour baliser le chemin à un débat plus profond    Message de vœux du Vatican aux musulmans à la veille de l'Aïd el Fitr    Dans Alger la noire, le policier ne fait pas son polar    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

SAID BOUKHARI (MCB)
“Bouteflika veut rallier les ennemis de tamazight à son projet totalitaire”
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 09 - 2005

Ex-animateur du MCB (commission nationales) et l'un des fondateurs avec Saïd Khellil du MDC, Saïd Boukhari qui a été, également, délégué de la première heure du mouvement citoyen de Kabylie, expose son point de vue, suite au “jamais” de Bouteflika pour l'officialisation de tamazight.
“La réaction du chef de l'Etat ne me surprend pas. On ne sort pas des schémas et des subterfuges propres au pouvoir qui consistent à agiter le spectre du séparatisme kabyle chaque fois qu'il y a une crise au sommet ou qu'on veut promouvoir un projet impopulaire pour gagner la confiance d'autres régions du pays à sa cause. Bouteflika veut encore donner des gages aux ennemis de tamazight pour les gagner à la cause de son projet totalitaire”, dira Saïd Boukhari pour qui “croire que le chef du gouvernement ait donné à ses interlocuteurs des arouch, à l'occasion de négociations qui se sont déroulées dans une inexplicable opacité, des assurances pour l'officialisation de tamazight, relève de la naïveté politique qui n'a d'égale que les déclarations euphoriques et démesurées de certains délégués qui voulaient nous faire croire que le représentant de l'Etat s'est engagé pour le règlement de la question de l'officialisation de tamazight. A mon sens, le seul engagement pris par le chef du gouvernement est la satisfaction de la plate-forme d'El-Kseur conformément aux lois de la République. En résumé, la démarche de Ahmed Ouyahia qui n'a en rien engagé l'Etat, consistait à gagner du temps pour réunir les bonnes conditions pour la visite du chef de l'Etat et le déroulement de scrutin du 29 septembre en Kabylie.” L'avenir ? Pour l'ex-animateur des arouch et du MCB “la revendication identitaire a réalisé des avancées importantes ; l'issue de la totalité des revendications et même l'officialisation de la langue (je dis bien langue et non dialecte) tamazight, est inéluctable. Le pouvoir, qui a fini par reconnaître que tamazight est la langue de tous les Algériens, finira par reconnaître que son officialisation concernera tous les Algériens. Permettez que j'invite qui de droit à méditer l'exemple de nos voisins marocains qui ont pris des mesures sur les plans politique, scientifique et institutionnel pour élever tamazight au rang de langue nationale et officielle d'ici à l'horizon 2009”.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.