Crédit à la consommation:financement de la totalité du prix du produit    Campagne pour encourager les citoyens à consommer algérien    Syrie : le temps de la désillusion    D'où vient et où va l'argent du football ?    Les praticiens de la santé en grève d'une journée demain    Disponibilité des vaccins ne doit pas être une option (une obligation)    Opposition ancienne et opposition nouvelle    Libye : Plus d'un demi-million de déplacés depuis 2014 à cause des violences    Yémen : John Kerry appelle les rebelles et leurs alliés à négocier    Grèce : L'Eurogroupe affiche son impatience face à Athènes    FC Barcelone : L'héritage de Tito Vilanova    Tunisie : La BAD fait don de ses équipements et voitures aux structures publiques    L'Apple Watch débarque au Japon, en Chine et en France : Lancement sans la cohue habituelle    Tamanrasset : Extension des superficies irriguées sous pivots dans la daïra d'In-Salah    Oran : Début hier de la campagne du tri sélectif des déchets    Conférence de Bandung : Une clôture avec l'adoption de trois documents principaux    Brahimi entre dans l'histoire de Porto en une saison    Un terroriste abattu par les forces de l'ANP    Deuxième édition de son concours « Oobarmijoo »    L'USM Blida accède en Ligue 1    NAHD : Bourzag assure l'intérim    Près de 13.000 migrants algériens arrêtés    Commémoration du centenaire des massacres de 1915    Dix islamistes et trois soldats tués en deux jours    Le Rôle accru de Europol    8 morts et 67 blessés en 48 heures    Le plan d'urgence adopté    Une casemate contenant 44 mines de fabrication artisanale détruite    Plus de 125.000 logements sociaux recensés    Constantine n'oublie pas ses enfants!    Des acteurs amérindiens quittent le tournage du film d'Adam Sandler    Constantine : Hommage à Malek Haddad et Zhor Ounissi    JSK : Le peuple de la JSK demande le départ de Hannachi    Une casemate contenant 44 mines de fabrication artisanale détruite à Skikda (MDN)    Man City - Hart : "La deuxième place est encore dans nos cordes"    Europol va jouer un "rôle accru" dans la lutte contre le trafic de migrants en Méditerranée    « Krim Belkacem » et « Colonel Lotfi » à l'affiche    Yémen: John Kerry appelle les Houthis et leurs alliés à négocier    Makri "invente" l'instance autonome des élections    Menasra plaide pour un référendum    L'Ecole de conservation du patrimoine et l'université Paris VIII    C’est ma vie    L’entretien de la semaine    EnquÃate-Témoignages    Théâtre    Football - Ligue 1 : Erreur interdite à tous les niveaux    10e congrès du FLN : Rajeunissement du parti, une priorité    Crimes perpétrés par la France en Algérie : Il y aura sans doute une reconnaissance française    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

FLN
Les "dinosaures" soutiennent Bouhara
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 12 - 2007

Le «groupe de militants du FLN», qui ont lancé un appel pour le renouveau de leur formation, serait composé de plusieurs «dinosaures». Pour sa part, la cellule de suivi du FLN se dit prête à soutenir l'initiative de Bouhara.
Tarek Hafid - Alger (Le Soir) - Abderezak Bouhara a d'ores et déjà gagné un premier point face à Belkhadem. Ce dernier avait, en effet, qualifié de «non-événement» l'initiative lancée par Bouhara. Mais il s'avère que ce document a eu un retentissement sans précédent au sein du FLN. «L'appel a été distribué dans l'ensemble des mouhafadhate du parti. Il est aujourd'hui au niveau de la base. Les militants sont conscients de la situation catastrophique dans laquelle a été plongé le parti. Il suffit de reprendre les résultats des dernières élections pour le constater», a souligné hier le sénateur Abdallah Bousnane, en marge d'une séance plénière au Conseil de la nation. L'homme, qui ne cache pas son soutien à Abderezak Bouhara, a affirmé que plusieurs «dinosaures» du FLN ont participé à la rédaction du document en question. Bousnane s'est refusé à donner des noms. Il a toutefois évoqué Abdelkader Hadjar, qui pourrait soutenir l'idée de la tenue d'un congrès extraordinaire du FLN. La position de l'ambassadeur d'Algérie au Caire, un habitué des «grandes manœuvres», pèsera de tout son poids en cas de clash. «Hadjar a été destinataire de la lettre. Nous attendons sa réponse. Mais nous savons qu'il n'est pas satisfait du rendement de l'actuelle direction», notera Bousnane. Une déclaration que démentira formellement le sénateur Madani Houd. «C'est faux ! Abdelkader Hadjar ne soutient pas Abderezak Bouhara. Il n'a rien contre Belkhadem, bien au contraire», lancera Houd, qui se dit très proche de Hadjar. Cette polémique entre les partisans de Bouhara et ceux de Belkhadem ne fait que débuter. Elle devrait atteindre son paroxysme samedi prochain lors de la tenue de la réunion de l'instance exécutive du FLN. Abderezak Bouhara, qui est membre de cette instance, envisage d'imposer son projet de congrès extraordinaire à cette occasion. Et il pourrait bien avoir le soutien de cadres membres de la cellule de suivi du FLN, le mouvement de contestation qui a pris forme lors des élections législatives. «Nous sommes prêts, sous certaines conditions, à soutenir Abderezak Bouhara. C'est une personnalité respectable qui a une vision très objective de la situation actuelle du FLN. Lui, au moins, a eu le mérite d'entendre les appels des militants de base. Si son projet permet de remettre le parti sur les rails, alors oui il obtiendra notre aide», a affirmé hier Abbès Mékhalif, porte-parole de la cellule de suivi.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.