Le fils du propriétaire de Leicester City évoque l'avenir de Mahrez    Pochettino a tranché : «Bentaleb ne fait plus parti de mes plans pour la saison prochaine»    Les droits sociaux du journaliste sont préservés dans le secteur public    Algérie-Etats Unis: renouvellement de l'accord de coopération scientifique et technologique    Algérie: importants investissements en 2017 pour mettre fin à l'importation de dérivés pétroliers    Nour-Eddine Boukrouh répond au professeur K. Merad-Boudia    Importations de véhicules : chute de 67% au 1er semestre 2016    Démarrage de la cimenterie Cilas Biskra    Allemagne    Sommet de la Ligue arabe: terrorisme et sécurité parmi les enjeux principaux    Tripoli proteste contre l'intervention militaire de la France    Les militantes RND du Sud en conclave    LA DECISION D’Y PRENDRE PART N’EST PAS ENCORE ARRETEE    A J-10 des JO-2016    Le CIO ne suspend pas la Russie    Il compte retourner en Europe    Les chances algériennes    L'Algérie décroche l'argent    La petite Nihal est toujours introuvable    Un homme retrouvé mort à Larbaâ Nath Irathen    "Halte à la marginalisation"    Concert    Ã‰DITION    Etats-Unis: la présidente du parti démocrate démissionne    Justice: Des bracelets électroniques algériens à la fin de l'année    Chlef: 175 promotions dans le corps de la police    Y a-t-il encore un avenir pour l'opposition ?    Développement local : Bedoui insiste sur une gestion participative des walis    Entretien Lamamra-Blinken : "Un temps fort" dans la dialogue stratégique entre Alger et Washington    France-Algérie : dérapage ou coup bas délibéré ?    Hausse de près de 8% des prix à la consommation : Le rythme d'inflation annuel à 5,2% en juin    L'Algérie refuse d'être partie prenante dans le conflit intercommunautaire    Promotion de l'artisanat traditionnel : Appel à l'exploitation des structures existantes    4e phase de la 21e opération de relogement : Lancement prévu pour septembre prochain    Aïn Témouchent: 22 personnes victimes d'une intoxication    Optimisation fiscale : Des pays du G20 veulent se coordonner et durcir les règles    Afin d'améliorer l'entreprise touristique : Nouri appelle à promouvoir la formation    Tizi Ouzou: La stèle de Mouloud Mammeri inaugurée à Ath Yenni    Le cinéma arabe veut casser les frontières    Tassili Airlines lance la ligne Constantine-Strasbourg    Les Olympiques algériens ce mercredi à Rio    L'attaque de l'EI a fait 80 morts    La concurrence sera rude cette année    Soirée maghrébine à l'ouverture    "La route d'Istanbul" de Rachid Bouchareb primé    Les réalisateurs tunisiens et les figures historiques algériennes    1 mort et des blessés par balle lors d'une manifestation    Deux courts métrages algériens projetés en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FLN
Les "dinosaures" soutiennent Bouhara
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 12 - 2007

Le «groupe de militants du FLN», qui ont lancé un appel pour le renouveau de leur formation, serait composé de plusieurs «dinosaures». Pour sa part, la cellule de suivi du FLN se dit prête à soutenir l'initiative de Bouhara.
Tarek Hafid - Alger (Le Soir) - Abderezak Bouhara a d'ores et déjà gagné un premier point face à Belkhadem. Ce dernier avait, en effet, qualifié de «non-événement» l'initiative lancée par Bouhara. Mais il s'avère que ce document a eu un retentissement sans précédent au sein du FLN. «L'appel a été distribué dans l'ensemble des mouhafadhate du parti. Il est aujourd'hui au niveau de la base. Les militants sont conscients de la situation catastrophique dans laquelle a été plongé le parti. Il suffit de reprendre les résultats des dernières élections pour le constater», a souligné hier le sénateur Abdallah Bousnane, en marge d'une séance plénière au Conseil de la nation. L'homme, qui ne cache pas son soutien à Abderezak Bouhara, a affirmé que plusieurs «dinosaures» du FLN ont participé à la rédaction du document en question. Bousnane s'est refusé à donner des noms. Il a toutefois évoqué Abdelkader Hadjar, qui pourrait soutenir l'idée de la tenue d'un congrès extraordinaire du FLN. La position de l'ambassadeur d'Algérie au Caire, un habitué des «grandes manœuvres», pèsera de tout son poids en cas de clash. «Hadjar a été destinataire de la lettre. Nous attendons sa réponse. Mais nous savons qu'il n'est pas satisfait du rendement de l'actuelle direction», notera Bousnane. Une déclaration que démentira formellement le sénateur Madani Houd. «C'est faux ! Abdelkader Hadjar ne soutient pas Abderezak Bouhara. Il n'a rien contre Belkhadem, bien au contraire», lancera Houd, qui se dit très proche de Hadjar. Cette polémique entre les partisans de Bouhara et ceux de Belkhadem ne fait que débuter. Elle devrait atteindre son paroxysme samedi prochain lors de la tenue de la réunion de l'instance exécutive du FLN. Abderezak Bouhara, qui est membre de cette instance, envisage d'imposer son projet de congrès extraordinaire à cette occasion. Et il pourrait bien avoir le soutien de cadres membres de la cellule de suivi du FLN, le mouvement de contestation qui a pris forme lors des élections législatives. «Nous sommes prêts, sous certaines conditions, à soutenir Abderezak Bouhara. C'est une personnalité respectable qui a une vision très objective de la situation actuelle du FLN. Lui, au moins, a eu le mérite d'entendre les appels des militants de base. Si son projet permet de remettre le parti sur les rails, alors oui il obtiendra notre aide», a affirmé hier Abbès Mékhalif, porte-parole de la cellule de suivi.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.