La voie libre pour Saadani    Baisse de près de 50% en avril    L'investissement à l'ordre du jour    Gefco Algérie : Un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros en 2014    Ligue 2 : Les clubs à gros salaires recalés    On vous le dit    Comment concilier travail et responsabilité au foyer ? : des femmes de l'Oranie en parlent    Recrudescence des agressions à l'arme blanche    Tennis, Roland Garros : Les résultats du 2e tour    NAHD-JSS : Aliouane : «On n'a pas le droit de décevoir nos supporters»    Maroc-France:signature à Paris d'une convention de coopération entre la CGEM et le MEDEF    FIFA : Le Graët doute de Blatter    La guerre de Louh continue    L'Etat de Palestine rejette la proposition    Gourcuff aujourd'hui à Alger    Alain Michel rempile pour une saison    Nucléaire: c'est dit noir sur blanc!    L'ANP frappe fort au sud du pays    "La menace de Daesh est très sérieuse en Libye"    33% des jeunes Algérois sont accros à l'Internet    "L'enseignement de tamazight sera généralisé"    Elle sera renforcée par des textes d'application    L'Aarc condamne vigoureusement    Concours de recrutement dans l’éducation    En cas d’égalité de points entre plusieurs équipes    CS Constantine    Scepticisme    TrÃave d’opportunisme !    Salah Bey ouvre la compétition du FNTP    EN PRÉVISION DE SON DÉPLACEMENT AU MAROC    MEDEA: 2 morts et 4 blessés sur la route    Tri sélectif à Akid Lotfi : Un projet pilote qui ne fait pas bon ménage avec les chiffonniers    Attentat de Beni Amrane : Deux condamnations à perpétuité et douze peines de mort    Affaire Khalifa Bank : Les directeurs généraux et les dépôts en milliards    Quelle légitimité ?    Misserghine : cinq blessés dans une collision    FCE : Pour le renforcement des liens entre l'université et l'entreprise    Selon M. Hantabli : Algérie-Télécom Satellite s'investit dans le développement de la région du Sud-Ouest    Bourses : Les places européennes terminent en baisse    Libye : Le Premier ministre échappe à une tentative d'assassinat    Yémen : Raids contre les forces spéciales à Sanaa    Algérie-Lesotho : Le Roi Letsie III a reçu Mohamed Larbi Ould Khelifa    Constantine : Lancement du projet de réhabilitation du chemin des Touristes    Marche à pied de 1.000 km contre Rousseff    Rejet du recours en référé contre "Les Républicains"    Lamamra réitère l'engagement de l'Algérie    Il fête ses 50 ans en juillet avec 1.336 spectacles    La chanteuse américaine Madonna crée la polémique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

FLN
Les "dinosaures" soutiennent Bouhara
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 12 - 2007

Le «groupe de militants du FLN», qui ont lancé un appel pour le renouveau de leur formation, serait composé de plusieurs «dinosaures». Pour sa part, la cellule de suivi du FLN se dit prête à soutenir l'initiative de Bouhara.
Tarek Hafid - Alger (Le Soir) - Abderezak Bouhara a d'ores et déjà gagné un premier point face à Belkhadem. Ce dernier avait, en effet, qualifié de «non-événement» l'initiative lancée par Bouhara. Mais il s'avère que ce document a eu un retentissement sans précédent au sein du FLN. «L'appel a été distribué dans l'ensemble des mouhafadhate du parti. Il est aujourd'hui au niveau de la base. Les militants sont conscients de la situation catastrophique dans laquelle a été plongé le parti. Il suffit de reprendre les résultats des dernières élections pour le constater», a souligné hier le sénateur Abdallah Bousnane, en marge d'une séance plénière au Conseil de la nation. L'homme, qui ne cache pas son soutien à Abderezak Bouhara, a affirmé que plusieurs «dinosaures» du FLN ont participé à la rédaction du document en question. Bousnane s'est refusé à donner des noms. Il a toutefois évoqué Abdelkader Hadjar, qui pourrait soutenir l'idée de la tenue d'un congrès extraordinaire du FLN. La position de l'ambassadeur d'Algérie au Caire, un habitué des «grandes manœuvres», pèsera de tout son poids en cas de clash. «Hadjar a été destinataire de la lettre. Nous attendons sa réponse. Mais nous savons qu'il n'est pas satisfait du rendement de l'actuelle direction», notera Bousnane. Une déclaration que démentira formellement le sénateur Madani Houd. «C'est faux ! Abdelkader Hadjar ne soutient pas Abderezak Bouhara. Il n'a rien contre Belkhadem, bien au contraire», lancera Houd, qui se dit très proche de Hadjar. Cette polémique entre les partisans de Bouhara et ceux de Belkhadem ne fait que débuter. Elle devrait atteindre son paroxysme samedi prochain lors de la tenue de la réunion de l'instance exécutive du FLN. Abderezak Bouhara, qui est membre de cette instance, envisage d'imposer son projet de congrès extraordinaire à cette occasion. Et il pourrait bien avoir le soutien de cadres membres de la cellule de suivi du FLN, le mouvement de contestation qui a pris forme lors des élections législatives. «Nous sommes prêts, sous certaines conditions, à soutenir Abderezak Bouhara. C'est une personnalité respectable qui a une vision très objective de la situation actuelle du FLN. Lui, au moins, a eu le mérite d'entendre les appels des militants de base. Si son projet permet de remettre le parti sur les rails, alors oui il obtiendra notre aide», a affirmé hier Abbès Mékhalif, porte-parole de la cellule de suivi.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.