Vers la création d'un conseil national des associations de jeunes    Amara Benyounès : "Ils ont une relation schizophrénique avec le Président"    Pour l'ambassadeur des Etats-Unis à Alger : Les relations algéro-américaines n'ont jamais été "aussi bonnes"    La France retarde la livraison du Mistral à la Russie    Ukraine : Règlement impossible sans un compromis avec la Russie    Equipe nationale : Match amical contre la Tunisie le 10 ou le 11 janvier 2015    Ligue des champions : Manchester City-Bayern Munich (3-2)    Projet de loi relatif à la création du fonds de la pension alimentaire : Les députés adoptent le texte à l'unanimité    Prix du pétrole : Le brut accentue ses pertes    Aménagement des parcs industriels : Sélection prochaine des bureaux d'études    Bourses : Les places européennes en hausse soutenues par la croissance américaine    Nul n'affectionne l'euthanasie politique    Saisie de plus de 40 kg de kif traité    Attention aux gaz !    Boudiaf promet une « excellente nouvelle »    Bejaia : La fermeture de la décharge intercommunale de Biziou au centre d'une enquête    « Les relations algéro- américaines n'ont jamais été aussi bonnes »    en bref    «Un des assassins du Français Hervé Gourdel a été éliminé par l'ANP»    300 000 enfants travaillent en Algérie    La formation est «bénéfique» pour les maires    Le partenariat d'exception plaide pour un traité de fraternité    Berraf : «Le COA donnera toutes les garanties en cas de retour au pays    Constantine projette une exploitation optimale de ses infrastructures    Le manque de structures empêche des artistes en herbe d'éclore    El Anka, phénix du chaâbi    Le Caire veut conforter son rôle régional    Pari ou péril jeunes    Saâdani tente de contenir la protesta de ses députés    « Ce que met la FAF à la disposition des Verts est exceptionelle »    Challenge international de Nice (lutte libre): la sélection algérienne    Le tort des uns et des autres    Restructuration du Val d'Hydra    Le Barça cartonne, Chelsea pulvérise Schalke, Agüero et City coulent le Bayern    Ouverture d'un Colloque à Alger sur "les régimes militaires au Maghreb: de l'antiquité jusqu'à la fin de l'ère ottomane"    La fête de la S'beiba de Djanet classée au patrimoine immatériel de l'humanité (Unesco)    Lutte au finish pour le titre de champion d'hiver    «Rien n'est laissé au hasard»    Moines de Tibhrine: La justice algérienne œuvre dans le cadre de la loi (Louh)    L'Egypte rouvre mercredi le point de passage avec Gaza    Ferguson sous surveillance, manifestations à travers les USA    Quelle sera la riposte de l'Opep?    Du nouveau dans le corps de la Sûreté nationale    Réactions mitigées des députés    Des villageois refusent sa délocalisation    Le Festival du film arabe est maintenu à Oran    Un duel plus serré    Près de 7000 femmes victimes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

FLN
Les "dinosaures" soutiennent Bouhara
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 12 - 2007

Le «groupe de militants du FLN», qui ont lancé un appel pour le renouveau de leur formation, serait composé de plusieurs «dinosaures». Pour sa part, la cellule de suivi du FLN se dit prête à soutenir l'initiative de Bouhara.
Tarek Hafid - Alger" class="city">Alger (Le Soir) - Abderezak Bouhara a d'ores et déjà gagné un premier point face à Belkhadem. Ce dernier avait, en effet, qualifié de «non-événement» l'initiative lancée par Bouhara. Mais il s'avère que ce document a eu un retentissement sans précédent au sein du FLN. «L'appel a été distribué dans l'ensemble des mouhafadhate du parti. Il est aujourd'hui au niveau de la base. Les militants sont conscients de la situation catastrophique dans laquelle a été plongé le parti. Il suffit de reprendre les résultats des dernières élections pour le constater», a souligné hier le sénateur Abdallah Bousnane, en marge d'une séance plénière au Conseil de la nation. L'homme, qui ne cache pas son soutien à Abderezak Bouhara, a affirmé que plusieurs «dinosaures» du FLN ont participé à la rédaction du document en question. Bousnane s'est refusé à donner des noms. Il a toutefois évoqué Abdelkader Hadjar, qui pourrait soutenir l'idée de la tenue d'un congrès extraordinaire du FLN. La position de l'ambassadeur d'Algérie au Caire, un habitué des «grandes manœuvres», pèsera de tout son poids en cas de clash. «Hadjar a été destinataire de la lettre. Nous attendons sa réponse. Mais nous savons qu'il n'est pas satisfait du rendement de l'actuelle direction», notera Bousnane. Une déclaration que démentira formellement le sénateur Madani Houd. «C'est faux ! Abdelkader Hadjar ne soutient pas Abderezak Bouhara. Il n'a rien contre Belkhadem, bien au contraire», lancera Houd, qui se dit très proche de Hadjar. Cette polémique entre les partisans de Bouhara et ceux de Belkhadem ne fait que débuter. Elle devrait atteindre son paroxysme samedi prochain lors de la tenue de la réunion de l'instance exécutive du FLN. Abderezak Bouhara, qui est membre de cette instance, envisage d'imposer son projet de congrès extraordinaire à cette occasion. Et il pourrait bien avoir le soutien de cadres membres de la cellule de suivi du FLN, le mouvement de contestation qui a pris forme lors des élections législatives. «Nous sommes prêts, sous certaines conditions, à soutenir Abderezak Bouhara. C'est une personnalité respectable qui a une vision très objective de la situation actuelle du FLN. Lui, au moins, a eu le mérite d'entendre les appels des militants de base. Si son projet permet de remettre le parti sur les rails, alors oui il obtiendra notre aide», a affirmé hier Abbès Mékhalif, porte-parole de la cellule de suivi.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.