Syrie: le bilan de l'attentat de Daech près d'Al-Bab s'élève à 83 morts    L'opposition syrienne "condamne le terrorisme" depuis Genève    LEGISLATIVES 2017 : Les médias audiovisuels appelés à une couverture honnête et équitable    Benflis à Sétif: «Le patriotisme n'est pas un monopole»    Opep : Un taux de conformité qui devrait encore s'améliorer    Tebboune: «Nous n'avons pas interdit l'importation de bananes»    SELON L'ONS : La croissance des prix enregistre une hausse    Assassinat du DGSN Ali Tounsi: Le procès de Oultache s'ouvre aujourd'hui    Le RND adopte sa liste d'Oran pour les législatives: Tayeb Zitouni et Nabil Louhibi en tête de liste    Affaire Fillon : Ouverture d'une information judiciaire    Quelle tournure pour le dialogue stratégique algéro-US ?    Etats-Unis : Les médias privés d'accès au briefing quotidien de Spicer    Smart Fortwo ED : La citadine électrique idéale ?    USM Bel-Abbès: Une excellente opération    MC Alger: Mouassa sur un siège éjectable    Hammar, Ghrib et Hannachi créent l'événement par leurs déclarations    Premier League Claudio : Ranieri limogé par Leicester !    Handball : Ould Ali réaffirme le soutien de l'Etat à l'organisation du Mondial U21    Faut-il larguer l'UGTA ?    Alger : Près de 17 000 tonnes d'ordures collectées à la Casbah en 2016    Constantine : Les équipements publics doivent être réalisés parallèlement aux logements AADL-2    Développement local: Plaidoyer pour un retour aux architectures de terre    Le Capterre ou l'histoire de l'«Oasis rouge»    Qui et cris    L'université d'Oran crée un "master tourisme"    Le Rallye au féminin    Aucune médiation permise entre l'Etat et le citoyen    Le FFS chez les Canadiens    Un terroriste abattu par l'Armée    Le Doyen piégé par l'Entente au 5-Juillet    Bentaleb transféré définitivement pour 19 millions d'euros    Les présidents des Ligues soutiennent Raouraoua    L'opposition en fait ses choux gras    On redistribue les mêmes cartes    La période d'acquittement débutera le 1er mars prochain    Aucune victime mais des dégâts matériels    23 crimes élucidés en janvier    Boudiaf veut clarifier la situation    Deux lycéens témoignent    La formation professionnelle à la rescousse    Une copie de l'avant-projet transmise aux syndicats    Une aubaine pour relancer l'UMA    Idéologies corrosives    Abdelmadjid Meskoud honoré    Le programme    Quel sort pour les chaînes privées non accréditées durant les législatives    la nouvelle appli qui répare les coeurs brisés    Fret Zeppelin vous fera jouer de la guitare comme un dieu    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FLN
Les "dinosaures" soutiennent Bouhara
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 12 - 2007

Le «groupe de militants du FLN», qui ont lancé un appel pour le renouveau de leur formation, serait composé de plusieurs «dinosaures». Pour sa part, la cellule de suivi du FLN se dit prête à soutenir l'initiative de Bouhara.
Tarek Hafid - Alger (Le Soir) - Abderezak Bouhara a d'ores et déjà gagné un premier point face à Belkhadem. Ce dernier avait, en effet, qualifié de «non-événement» l'initiative lancée par Bouhara. Mais il s'avère que ce document a eu un retentissement sans précédent au sein du FLN. «L'appel a été distribué dans l'ensemble des mouhafadhate du parti. Il est aujourd'hui au niveau de la base. Les militants sont conscients de la situation catastrophique dans laquelle a été plongé le parti. Il suffit de reprendre les résultats des dernières élections pour le constater», a souligné hier le sénateur Abdallah Bousnane, en marge d'une séance plénière au Conseil de la nation. L'homme, qui ne cache pas son soutien à Abderezak Bouhara, a affirmé que plusieurs «dinosaures» du FLN ont participé à la rédaction du document en question. Bousnane s'est refusé à donner des noms. Il a toutefois évoqué Abdelkader Hadjar, qui pourrait soutenir l'idée de la tenue d'un congrès extraordinaire du FLN. La position de l'ambassadeur d'Algérie au Caire, un habitué des «grandes manœuvres», pèsera de tout son poids en cas de clash. «Hadjar a été destinataire de la lettre. Nous attendons sa réponse. Mais nous savons qu'il n'est pas satisfait du rendement de l'actuelle direction», notera Bousnane. Une déclaration que démentira formellement le sénateur Madani Houd. «C'est faux ! Abdelkader Hadjar ne soutient pas Abderezak Bouhara. Il n'a rien contre Belkhadem, bien au contraire», lancera Houd, qui se dit très proche de Hadjar. Cette polémique entre les partisans de Bouhara et ceux de Belkhadem ne fait que débuter. Elle devrait atteindre son paroxysme samedi prochain lors de la tenue de la réunion de l'instance exécutive du FLN. Abderezak Bouhara, qui est membre de cette instance, envisage d'imposer son projet de congrès extraordinaire à cette occasion. Et il pourrait bien avoir le soutien de cadres membres de la cellule de suivi du FLN, le mouvement de contestation qui a pris forme lors des élections législatives. «Nous sommes prêts, sous certaines conditions, à soutenir Abderezak Bouhara. C'est une personnalité respectable qui a une vision très objective de la situation actuelle du FLN. Lui, au moins, a eu le mérite d'entendre les appels des militants de base. Si son projet permet de remettre le parti sur les rails, alors oui il obtiendra notre aide», a affirmé hier Abbès Mékhalif, porte-parole de la cellule de suivi.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.