La présidentielle en Egypte, le choix entre la stabilité et la "révolution"    FAF    Bentaleb, Belkalem, Yebda, Guedioura, Taïder et Kadir    Mondiaux de boxe juniors garçons et filles    Trois terroristes abattus    Election présidentielle    Première victime de la reconduction de Bouteflika    COUP D'ENVOI DU FESTIVAL ARCHI'TERRE    L'USTHB fête ses 40 ans de "contribution dans le développement du pays"    HOUARI-Boumediene (GUELMA)    Libye:sept candidats au poste de Premier ministre devant le Congrès    Tunisie:vers la réduction du nombre des diplomates en Libye    «Printemps berbère» : Une marche à Bouira et une autre, empêchée, à Tizi Ouzou    Acquisition de Djezzy : OTA s'acquittera d'une amende de 1,3 milliard de dollars    CS Constantine : Bentobal fixe les critères de recrutement pour le prochain exercice    USM Annaba : Mobilisation générale pour sauver le club    Agressions à Oued El Had, un mandat de dépôt    Réhabilitation du parc immobilier du centre-ville : 1,6 milliard de dinars pour la relance des chantiers    Conférence de l'opposition en perspective    Escarmouche à la fin de la marche du MAK    La transition énergétique sans délai    "Je suis solidaire du combat identitaire"    Concert Folk-Flamenco    Bougherra et Lekhwiya en finale    West-Ham veut Slimani    Pas de Coupe de l'UAFA la saison prochaine    La Cnisep rendra son rapport dans un mois    Les raisons de l'échec de Ali Benflis    Ukraine : La situation est calme sauf à Donetsk et Lougansk    L'étau se resserre autour des terroristes    Une joie immense    34e anniversaire du Printemps berbère : Réunion d'anciens élèves et collaborateurs de Mouloud Mammeri    Le monde pleure la légende de la littérature    Prolongation du délai de dépôt des travaux du concours Média Star jusqu'au 04 mai 2014 : Dernière ligne droite    26e Festival de musique : Le chanteur Rachid Taha aux "Francofolies de Montréal"    Optimiser les profits au bénéfice des entreprises    A l'épreuve des menaces informatiques    Nécessité d'une régulation rigoureuse    Libye : Le Premier ministre plaide pour l'activation des directions de sûreté    La Kabylie touchée par le terrorisme : 37 terroristes éliminés durant le 1er trimestre de 2014    Formation professionnelle : Douze accords pour la prise en charge d'apprentis par des entreprises    Emeutes à Tizi-Ouzou    Ouverture de quatre marchés couverts avant fin 2014    Multiplication des infrastructures d'envergure au détriment des action    Un registre pour les observations sur la zone de protection du Mausolé    Avantages et inconvénients    Vers un deuxième tour le 28 mai prochain ?    Rapprocher les nouvelles unités agroalimentaires des zones agraires    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

FLN
Les "dinosaures" soutiennent Bouhara
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 12 - 2007

Le «groupe de militants du FLN», qui ont lancé un appel pour le renouveau de leur formation, serait composé de plusieurs «dinosaures». Pour sa part, la cellule de suivi du FLN se dit prête à soutenir l'initiative de Bouhara.
Tarek Hafid - Alger (Le Soir) - Abderezak Bouhara a d'ores et déjà gagné un premier point face à Belkhadem. Ce dernier avait, en effet, qualifié de «non-événement» l'initiative lancée par Bouhara. Mais il s'avère que ce document a eu un retentissement sans précédent au sein du FLN. «L'appel a été distribué dans l'ensemble des mouhafadhate du parti. Il est aujourd'hui au niveau de la base. Les militants sont conscients de la situation catastrophique dans laquelle a été plongé le parti. Il suffit de reprendre les résultats des dernières élections pour le constater», a souligné hier le sénateur Abdallah Bousnane, en marge d'une séance plénière au Conseil de la nation. L'homme, qui ne cache pas son soutien à Abderezak Bouhara, a affirmé que plusieurs «dinosaures» du FLN ont participé à la rédaction du document en question. Bousnane s'est refusé à donner des noms. Il a toutefois évoqué Abdelkader Hadjar, qui pourrait soutenir l'idée de la tenue d'un congrès extraordinaire du FLN. La position de l'ambassadeur d'Algérie au Caire, un habitué des «grandes manœuvres», pèsera de tout son poids en cas de clash. «Hadjar a été destinataire de la lettre. Nous attendons sa réponse. Mais nous savons qu'il n'est pas satisfait du rendement de l'actuelle direction», notera Bousnane. Une déclaration que démentira formellement le sénateur Madani Houd. «C'est faux ! Abdelkader Hadjar ne soutient pas Abderezak Bouhara. Il n'a rien contre Belkhadem, bien au contraire», lancera Houd, qui se dit très proche de Hadjar. Cette polémique entre les partisans de Bouhara et ceux de Belkhadem ne fait que débuter. Elle devrait atteindre son paroxysme samedi prochain lors de la tenue de la réunion de l'instance exécutive du FLN. Abderezak Bouhara, qui est membre de cette instance, envisage d'imposer son projet de congrès extraordinaire à cette occasion. Et il pourrait bien avoir le soutien de cadres membres de la cellule de suivi du FLN, le mouvement de contestation qui a pris forme lors des élections législatives. «Nous sommes prêts, sous certaines conditions, à soutenir Abderezak Bouhara. C'est une personnalité respectable qui a une vision très objective de la situation actuelle du FLN. Lui, au moins, a eu le mérite d'entendre les appels des militants de base. Si son projet permet de remettre le parti sur les rails, alors oui il obtiendra notre aide», a affirmé hier Abbès Mékhalif, porte-parole de la cellule de suivi.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.