ES Sétif : Quatre joueurs convoités par des clubs étrangers    Football - Ligue 1 : L'USMH en examen, une opportunité à saisir pour le MCO    Politique française de délivrance des visas aux Algériens : «Nous sommes prêts à apporter quelques adaptations »    La déflagration    Election présidentielle tunisienne : Beji Caïd Essebsi incontournable ?    Baisse des cours pétroliers : Le gouvernement écarte toute révision des subventions    Sonatrach 1, autoroute Est-Ouest, Khalifa : Les procès au début 2015    OULED MIMOUN : 1024 agents de douane formés depuis 2009    Elan de solidarité avec Kamel Daoud    Tuez le, ce chroniqueur !    Benflis dénonce de nouvelles entraves de l'administration    Des retraités de la police honorés    Commandement régional de la gendarmerie d'Oran : Plus de 80 tonnes de kif saisies en 11 mois    Blida : Séisme de 4,7 degrés sur les hauteurs de Bouinan    CHLEF: Deux collégiens simulent leur enlèvement    « Le développement du terrorisme est le nouveau défi pour la police arabe »    La révision de la Constitution à l'ordre du jour    Les relations algéro-cubaines hissées à un véritable partenariat    ES Sétif    Comme le vent projeté au FICA    Le coup de bill’art du Soir    EnquÃate-Témoignages    L’hiver en lumiÚres de Bab-El-Oued    Pas d’exception    Ouverture, aujourd’hui, de la 7e édition du Festival de la musique et de la chanson amazighes    Afrique du Sud    Classement Fifa du mois de décembre    Filet de veau en papillote    Cookies    Beauté    Libye : Les pays africains exhortent les occidentaux à agir    Petrobras : Fin d'année noire pour la compagnie phare du Brésil    S'en sortir ou nous en sortir ?    Verts d'Europe : Riyad Mahrez attise les convoitises du continent    "Ouverture d'une enquête judiciaire sur la mort d'Ebossé"    Quand les médias s'en mêlent    Au moins 11 morts    Le Parlement échoue à élire un chef d'Etat dès le 1er tour : La Grèce au seuil d'une crise politique    Wall Street bondit encore après la décision de la Fed    USA : Baisse inférieure aux attentes des stocks de brut    Crédits sans intérêts : 28 % ont été remboursés à l'échelle nationale    Wilaya d'Alger : Le budget primitif 2015 arrêté à plus de 35 milliards DA    Un programme de formation en Algérie    Timbuktu : l'intégrisme source de tous les maux    La crise assombrit l'horizon des Algériens    Entre réalisme et défaitisme    La finale divine    Les Etats-Unis de Barak Obama ont foi en les catholiques de Cuba    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

FLN
Les "dinosaures" soutiennent Bouhara
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 12 - 2007

Le «groupe de militants du FLN», qui ont lancé un appel pour le renouveau de leur formation, serait composé de plusieurs «dinosaures». Pour sa part, la cellule de suivi du FLN se dit prête à soutenir l'initiative de Bouhara.
Tarek Hafid - Alger (Le Soir) - Abderezak Bouhara a d'ores et déjà gagné un premier point face à Belkhadem. Ce dernier avait, en effet, qualifié de «non-événement» l'initiative lancée par Bouhara. Mais il s'avère que ce document a eu un retentissement sans précédent au sein du FLN. «L'appel a été distribué dans l'ensemble des mouhafadhate du parti. Il est aujourd'hui au niveau de la base. Les militants sont conscients de la situation catastrophique dans laquelle a été plongé le parti. Il suffit de reprendre les résultats des dernières élections pour le constater», a souligné hier le sénateur Abdallah Bousnane, en marge d'une séance plénière au Conseil de la nation. L'homme, qui ne cache pas son soutien à Abderezak Bouhara, a affirmé que plusieurs «dinosaures» du FLN ont participé à la rédaction du document en question. Bousnane s'est refusé à donner des noms. Il a toutefois évoqué Abdelkader Hadjar, qui pourrait soutenir l'idée de la tenue d'un congrès extraordinaire du FLN. La position de l'ambassadeur d'Algérie au Caire, un habitué des «grandes manœuvres», pèsera de tout son poids en cas de clash. «Hadjar a été destinataire de la lettre. Nous attendons sa réponse. Mais nous savons qu'il n'est pas satisfait du rendement de l'actuelle direction», notera Bousnane. Une déclaration que démentira formellement le sénateur Madani Houd. «C'est faux ! Abdelkader Hadjar ne soutient pas Abderezak Bouhara. Il n'a rien contre Belkhadem, bien au contraire», lancera Houd, qui se dit très proche de Hadjar. Cette polémique entre les partisans de Bouhara et ceux de Belkhadem ne fait que débuter. Elle devrait atteindre son paroxysme samedi prochain lors de la tenue de la réunion de l'instance exécutive du FLN. Abderezak Bouhara, qui est membre de cette instance, envisage d'imposer son projet de congrès extraordinaire à cette occasion. Et il pourrait bien avoir le soutien de cadres membres de la cellule de suivi du FLN, le mouvement de contestation qui a pris forme lors des élections législatives. «Nous sommes prêts, sous certaines conditions, à soutenir Abderezak Bouhara. C'est une personnalité respectable qui a une vision très objective de la situation actuelle du FLN. Lui, au moins, a eu le mérite d'entendre les appels des militants de base. Si son projet permet de remettre le parti sur les rails, alors oui il obtiendra notre aide», a affirmé hier Abbès Mékhalif, porte-parole de la cellule de suivi.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.