Le Collectif de La Tribune refuse la mise à mort du journal et appelle à un sit in le 22 août à la maison de la presse    Un deuxième terroriste abattu à Lakhdaria    Le système    Inflation: Poursuite de la hausse du coût de la vie    Tenue de la 59ème Foire de Damas : un évènement à signification parlante    CHAN 2018 - L'Algérie au tapis: Et vogue la galère !    USMH: Un stage bénéfique en Tunisie    IRB Sougueur - AGE vendredi prochain: Mohamed Benhalima pose ses conditions    Les prix en hausse    Vaste mouvement des cadres de l'administration territoriale    Selon le département d'Etat US: Les minorités religieuses harcelées en Algérie    Peu importe que tout soit non-dit, seul l'avenir compte!    «Intrusion» lors de la «waâda» de Sidi Moussa: Des habitants de Kristel dénoncent    Les nouveaux ministres prennent leurs fonctions    Attentats d'Espagne : Les ressortissants algériens blessés quittent l'hôpital    Trump congédie son sulfureux conseiller Steve Bannon    Le Parlement dessaisi de ses pouvoirs    La réaction de Berlin aux propos d'Erdogan est "arrogante"    Mali : Le "coupeur de mains" de Gao condamné à 10 ans de prison    Aléna : Canada, Etats-Unis et Mexique entament la renégociation    Transition sans transaction    Makri invente, mais dans l'officieux    Quand le prisme de la myopie nuit à la capitale    Benaïssa et Yakhlef s'imposent à Oran    Ghezzal décisif dès son premier match    Chenihi buteur contre l'AS Gabès    Le sucre moins cher?    L'ANARCHIE DOMINE    Les enseignants admis entrent en stage    Une usine de médicaments prend feu    Crise migratoire : A Bizerte, trois tentatives d'émigration clandestine déjouées    Bordj-Bou-Arreridj : Le nouveau wali dévoile son tableau de bord pour une action publique plus efficace    1400 logements distribués dans la capitale    À cause de Trump et de la BCE : Les Bourses européennes en baisse    Assurance des catastrophes naturelles : Fixation des tarifs applicables en la matière dans le JO    CMDT-17 : Le groupe chargé de la préparation se réunira aujourd'hui à Alger    Les fruits de la vallée    La symbolique du 20 Août    Djamel Allam est rentré hier de Paris    Le poulet prend des ailes    Yousfi affiche ses priorités    Lancement de l'offensive contre Daech dans l'est du pays    Le corps médical en colère    Trois films algériens en compétition    Ouyahia et son plan d'action    Il a ouvert hier les travaux de l’université d’été de son parti    Liassine Cadamuro signe pour un an à Nîmes    La 1ère journée scindée en 2 parties    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Sonatrach doit cesser d'être la mamelle du pouvoir»
Ali Fawzi Rebaïne :
Publié dans Le Temps d'Algérie le 21 - 11 - 2011

Le changement opéré jeudi 17 novembre à la tête de Sonatrach n'a pas échappé à la vigilance de Ahd 54 d'Ali Fawzi Rebaïne, qui vient d'être réélu à la tête du parti, à l'issue des travaux de son 4e congrès extraordinaire. «Le régime utilise Sonatrach pour ses intérêts personnels», a dénoncé, hier, M. Rebaïne à l'occasion d'une conférence de presse tenue au siège du parti à Alger-centre. Nordine Cherouati, après dix-huit mois d'exercice, n'est plus le président-directeur général de la plus grande entreprise nationale et africaine depuis la fin de la semaine passée. Il a été limogé sans explications. A sa place, le ministre de l'Energie et des Mines,
Youcef Yousfi, a installé Abdelhamid Zerguine. Avant cette promotion, M. Zerguine assurait la présidence de Samco, filiale de Sonatrach et de l'italien ENI, chargée de la commercialisation du gaz. Le siège de Samco est à Lugano, en Suisse. «Quelle coïncidence !»,
s'est exclamé le président de Ahd 54 à l'évocation du nom du nouvel homme fort du groupe. «En janvier 2010, 15 hauts cadres du groupe pétrolier, dont le PDG Mohamed Méziane, ont démissionné de leur poste après avoir été inculpés par la justice dans une affaire de malversation présumée. Suite à ce «scandale»,
Mohammed Rédha Hemche, ex-directeur de cabinet du PDG de Sonatrach et neveu de Chakib Khelil -qui était ministre de l'Energie au moment des faits-, est officiellement mis en retraite avec une allocation de fin de carrière de 8 millions DA.
M. Hemche, qui serait le protégé de M. Khelil, quitte Alger ; il aurait été envoyé en Suisse travailler au sein de la Samco que dirigeait M. Zerguine. Son nom a été cité comme étant l'un des premiers responsables de passage de marchés douteux et non réglementaires au sein de Sonatrach. Le juge a donc décidé de lancer un mandat d'arrêt international contre lui».
«L'actuel dirigeant de Sonatrach était en Suisse. Il a accueilli au sein de la Samco, dont il était le responsable, un membre de la famille de Chakib Khelil. Je m'interroge sur cette coïncidence», a relevé le conférencier. L'ancien patron de la Samco, placé à la tête de Sonatrach, a-t-il bénéficié d'une promotion pour avoir aidé Chakib Khelil dans la protection de son neveu ?
Le candidat à l'élection présidentielle d'avril 2009 n'était pas en mesure d'y répondre clairement. ‘Je ne suis pas dans le secret des dieux. Je suis un homme politique. Ce qui m'intéresse, c'est que Sonatrach cesse d'être la mamelle du pouvoir. Elle appartient à tous les Algériens. Il faut qu'elle soit gérée dans la transparence', a-t-il expliqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.