Révision de la Constitution : Une simple formalité malgré le boycott annoncé ?    UNE REVISION, ÇA INTERESSE QUI AU FOND !    Aucune garantie contre la tentation autoritariste    Le ministère consent à augmenter leur marge bénéficiaire : Les distributeurs de lait gèlent leur grève    233 Nigériens seront reconduits vers la frontière    Ighil sur la sellette, Menad pressenti    Hamma Bouziane: Retard inexpliqué dans la réalisation d'une salle omnisports    Contrebande de carburant : Le déclin d'un trafic ?    Nouveau terminus et matérialisation des arrêts de la ligne 37 : Le syndicat des transporteurs obtient gain de cause    Que demande le peuple ?    La première urgence    La diaspora algérienne ne décolère pas    Ces Algériens d'Allemagne!    Le syndicat des magistrats salue les avancées    Plus d'une centaine de députés non concernés    L'Algérie face à la Mauritanie en avril    L'Afrique soutient Cheikh Salman    Les Crabes tombent à Constantine    La fabrication militaire comme objectif prioritaire    Timor-Leste et Sahara occidental    Deux terroristes arrêtés à Skikda et à In Amenas    8000 logements au nouveau pôle urbain de Misserghine    1200 nouveaux cas recensés en 2015    Les étudiants algériens en France se défendent    Présentation de la pièce "Al Namlatou el mouchakissa"    Il a fondé le groupe américain "Earth, Wind & Fire"    "Metzeouedj fi otla" au programme    Affaire Snowden : Nouvelles révélations sur le renseignement britannique    La poussette du futur... roule toute seule    Iran : Le nouvel eldorado touristique ?    La patience d'un orfèvre    Coopération Algéro-Française : Emploi et sécurité sociale en point de mire    Une coque pour smartphone enregistrant les... conversations    Les Sanafirs sur leur lancée    Google Glass + Lego    Confusion des concepts    La sous-secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères polonaise en visite à Alger    BRÈVES    L'association TRIA tire la sonnette d'alarme    Le vote à main levée est-il fiable ?    Comme un grain de sable    Ali Fergani fait son come-back à Béjaïa    Des demandes de "PR4bis" traînent depuis deux ans    Les doutes    ...Culture En Bref...    Un quatuor plastique rend hommage à l'artiste Baya    Projection du doc "Hier, aujourd'hui et demain" de Yamina Chouikh    Ça chauffe... (I)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Leïla Bouzidi quitte Echourouk TV
Publié dans L'Expression le 26 - 02 - 2013

«Depuis que toutes les chaînes se livrent cette bataille pour l'audimat, parler de l'intelligence à la télévision, c'est comme si l'on distribuait des guides gastronomiques au Sahel.» Guy Bedos
Après plusieurs mois de présence sur le petit écran d'Echourouk TV, la star audiovisuelle, Leila Bouzidi, a démissionné de la chaîne d'Ali Fodil et de son émission talk show «Houna el Djazaïr» (Ici l'Algérie) pour incompatibilité d'humeur avec les responsables de la chaîne. Mais selon certaines indiscrétions, c'est la création d'une version week-end de son émission, animée par un spécialiste de l'audiovisuel, Kada Benamar, qui a créé des tensions entre l'ancienne présentatrice de MED1 Sat et de Cnbc et la direction de la chaîne. L'ancienne complice de Soraya Bouamama et de Warda El Aouifi dans Khalifa News, a jeté l'éponge après une expérience d'une année à Echourouk TV. Cette nouvelle défection de la chaîne privée la plus puissante financièrement, risque d'être un coup de trop pour le patron de la chaîne qui a visiblement fermé définitivement la page des anciens de l'Entv. Ainsi, après le départ de Slimane Bakhlili, Rabah Khoudri, de Mme Leila et maintenant de Leila Bouzidi, le patron d'Echourouk Tv devrait faire comme son concurrent d'Ennahar TV, puiser dans le vivier de son quotidien directement. Kada Benamar est un enfant du journal, il s'est spécialisé dans l'audiovisuel et connait bien les rouages du cinéma et de l'audiovisuel. Son ton libre et sa connaissance des dernières actualités audiovisuelles arabes a fait de lui un pion important dans l'échiquier d'Echourouk TV, tout comme Samir Boudjadja qui s'occupe avec soin de l'achat des programmes. Après le départ de Leïla Bouzidi, Echourouk Tv va reprendre sa ligne éditoriale réelle et cesser d'être une Entv bis. Dès l'annonce de son départ sur sa page Facebook, Leila Bouzidi a reçu des propositions alléchantes de la chaîne El Djazaïria TV, mais pour le moment elle réserve sa réponse. De plus, elle est actuellement au Maroc, là ou elle a passé le plus de temps de sa carrière audiovisuelle et pourrait éventuellement revenir à Med 1 TV. Ce qui est certain, est que cette nouvelle affaire qui secoue le monde de l'audiovisuel en Algérie démontre un manque flagrant de sérieux de gestion au niveau des télévisions privées. Une gestion marquée par un manque de vision et un manque de stratégie à long terme. Cette absence de stabilité nuit énormément à la crédibilité de la chaîne, mais aussi à la fidélité du téléspectateur. Au moment où le champ audiovisuel local n'est pas totalement ouvert, la carrière des journalistes et des présentateurs vedettes des chaînes n'est pas réellement stable. Le désir de nomadisme audiovisuel est fréquent dans un environnement marqué par l'absence de chiffres crédibles sur les audiences des programmes.
[email protected]


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.