Man United : La tendance se confirme pour Ibrahimovic    MINISTRE YOUCEF YOUSEFI : Examen prochain du dossier de l'industrie automobile    ORAN : Arrestation de 4 narcotrafiquants et saisie de 3 qx de kif    SAIDA : Les prix des fournitures scolaires s'envolent    Le terroriste éliminé à Lakhdaria identifié    Barcelone : la police ignore si le fugitif est en Espagne    Chute d'une roquette près de l'entrée de la Foire de Damas    Message du Président de la république à l'occasion de la journée du Moudjahid    Le parcours solitaire de Benyoucef Mellouk    Le RCD et Jil Djadid dénoncent le discrédit des institutions    L'armée libanaise face à Daech à la frontière syrienne    Turquie : Erdogan au MAE allemand, «Quel âge as-tu ?»    Mexique : les cadavres de trois policiers retrouvés sur une route    Trump congédie son sulfureux conseiller Steve Bannon    L'intervention saoudienne en cause    Les nouveaux ministres prennent leurs fonctions    Le stade : Kerbadj pas contre la domiciliation du MCA au 5-Juillet    CSC : Amrani prolonge son contrat    Grosse pression sur Alcaraz    Début réussi pour Ghezzal    7 070 tonnes de lait écrémé importées    La ligne Aïn Témouchent-Oran risque d'être suspendue    Le prix du mouton s'envole    La culture de la figue de Barbarie encouragée    Décès mystérieux de deux petites sœurs    Dernier délai, fin septembre    Colloque : Les contributions de Mouloud Mammeri dans la lutte anticoloniale    Alger / Manifestation «Dar Dzaïr» : L'Algérie racontée en 12 jours    Semaine de la culture et de l'histoire d'Irdjen : L'histoire de la radio en débat    Nouvelle approche ?    Oran : Le patron de Mobil'Art décédé au Maroc    Enquête sur les auteurs des piquages illicites    Comment le Gouvernement Ouyahia fera-t-il face aux tensions sociales et budgétaires 2017/2019? (contribution)    Administration territoriale : Important mouvement des cadres    Usagers des taxis : L'arnaque au quotidien    L'inévitable anarchie    Praticiens de la santé publique : «Le médecin est un bouc émissaire»    Le taux d'inflation annuel grimpe à 6,1%    CHAN-2018. Libye 1 – Algérie 1 : Les Verts éliminés de la course    Ahmad Ahmad retourne sa veste    Emouvant hommage à Kaddour Bousselham    Célébration du 20 Août 56    Communiqué du collectif de la Tribune    Le système    Makri invente, mais dans l'officieux    Transition sans transaction    Djamel Allam est rentré hier de Paris    Trois films algériens en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les regrets du parti de Benflis
REMISE EN CAUSE DES GRANDES ORIENTATIONS ECONOMIQUES
Publié dans L'Expression le 13 - 08 - 2017

Les dernières évolutions qu' a connues le pays sur les plans politique, économique et social interpellent au plus haut point le parti de Ali Benflis, Talaie El Houriyet.
Les hautes instances de cette formation politique d'opposition annoncent d'ailleurs la quatrième session de son comité central pour le 26 août 2017. Session qui verra le parti tabler sur plusieurs dossiers, notamment le rapport sur l'évolution de la situation politique, économique et sociale depuis la troisième session du comité central, ainsi que celui sur les conditions politiques, institutionnelles et juridiques dans lesquelles se tiendront les prochaines échéances électorales. L'on retiendra également le rapport du bureau politique au comité central et le rapport sur la situation organique du parti. Dans un long communiqué adressé à notre rédaction, les rédacteurs du bureau politique de Talaie El Houriyet font part de la préoccupation de leur composante sur l'ascendant que prend le pouvoir de l'argent dans la décision politique.
Un phénomène qui a d'ailleurs obligé l'Etat, suggèrent les rédacteurs, à entreprendre des actions pour lutter contre la corruption et séparer l'argent et la politique. Selon le document, le parti est convaincu que «seule une justice indépendante et une volonté politique affirmée mettront fin à l'impunité». Tout en appelant à mieux définir les moyens mis à contribution pour financer l'économie, Talaie El Houriyet regrette une certaine remise en cause des choix économiques stratégiques, particulièrement dans les domaines du tourisme, de l'industrie et de l'agriculture. Le texte renvoie, on ne peut plus explicitement, à l'épisode qui a vu l'actuel gouvernement tirer à boulets rouges sur le précédent au sujet des grandes orientations économiques du pays, dont celle relative à l'industrie. Au volet des libertés, le bureau politique du parti ne manque pas de faire part de ses craintes quant au sort de ces dernières par rapport aux dispositions de la Constitution et des conventions internationales. Il évoque des atteintes à la liberté d'association, de manifestation et d'expression... «Le Bureau politique, réitère à cet égard, sa solidarité avec tous ceux qui luttent pour leurs droits légitimes par des moyens pacifiques», est-il noté.
Le phénomène de la transhumance et de l'immigration clandestine interpelle également Talaie El Houriyet. Ce dernier regrette que les autorités n'aient pas su anticiper le phénomène de la migration des subsahariens pourtant prévisible «pour offrir aux demandeurs d'asile et aux migrants, l'accueil, la protection et la sécurité et condamne l'exploitation politicienne du drame humain que vivent ces populations».
Le bureau politique invite par ailleurs, à davantage d'efficacité de l'action publique dans des domaines comme l'éducation, le logement, la santé, l'approvisionnement en eau et la gestion des catastrophes naturelles tels les feux de forêts. Selon le même communiqué, le bureau politique du parti a été informé des résultats de la consultation des secrétaires et coordonnateurs territoriaux du parti, conduite par le président du parti, au sujet de la position de Talaie El Houriyet quant aux échéances électorales à venir, position qui sera adoptée démocratiquement lors de la quatrième session du comité central. Le bureau politique a exprimé sa profonde satisfaction quant au bon déroulement de ces consultations. Il s'est félicité de l'enracinement de la pratique de la consultation des différents échelons du parti avant la prise de décision sur les questions importantes pour la vie du parti et les grandes problématiques nationales, est-il mentionné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.