Yakouren (Tizi Ouzou) : Le siège du FFS saccagé    Inflation : Hausse annuelle de près de 6% en septembre    Fibre optique : Protocole d'accord signé à Aïn Defla    Oran : Ouverture du Salon des énergies renouvelables    Washington classe Aqmi ennemi public n°1    «Il est irréaliste d'envisager un consensus au sein de l'UA contre la RASD»    Tizi Ouzou : Rapatriement de 600 migrants nigériens    USM El Harrach : En quête de confirmation    En bref...    CHAN-2018 : Vers le repêchage de l'Algérie    Mascara : L'irrigation agricole en difficulté    Accidents de la circulation: 46 morts en une semaine    Premier prix pour la troupe marocaine Anfass    Un terroriste abattu et deux enfants pris en otage libérés à Jijel    La nouvelle direction chinoise sera présentée mercredi    Tribunal d'Aïn El Turck: Deux ans de prison ferme pour agression avec arme blanche    719 candidats engagés dans les Locales: Le RND dévoile ses têtes de liste    La majorité approuvent les dispositions prévues dans le projet de loi de finances    L'Algérie vice-championne d'Afrique avec 19 médailles    Outil de gestion des risques climatiques    7200 candidats pour 500 sièges    Le MCA renoue avec le succès    "Le président Bouteflika veut moderniser les médias"    Quand l'huître algérienne s'ouvre...    Le chef de l'exécutif honore les correspondants et journalistes de la wilaya    L'argent pourri même le serment d'Hippocrate    Célébration de la Journée nationale de la presse    Un atelier d'apprentissage du Tifinagh pour les élèves du primaire    Toutes toiles dehors !    «L'officialisation de Tamazight a déterminé mon retour sur scène en Algérie»    Super Sport United rejoint le TP Mazembe en finale    Brésil-Angleterre et Mali-Espagne en demi-finales demain    Ces "petites patries" qui font peur à l'Europe!    Le président Bouteflika reçoit Horst Kohler    L'électricité et la voirie entravent les projets    La "TAAT" pour nourrir l'Afrique    La sûreté de la wilaya de Constantine honore les journalistes    L'algue algérienne sera exportée    PLF2018 : Les dispositions concernant la préservation des acquis sociaux, saluées    42e session de L'EUCOCO : Une stratégie offensive aiguisée pour plus de solidarité avec le peuple sahraoui    Nigeria : 13 morts dans un triple attentat-suicide à Maiduguri    Les Asémistes sur une courbe descendante    Le prix du Président de la République du journaliste: Quatorze lauréats primés    10e Festival national de la musique hawzie    La révolution de Mohamed Aïssa    Dérapage raciste sur Beur TV    Alerte à la drogue !    Le SOS des experts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les regrets du parti de Benflis
REMISE EN CAUSE DES GRANDES ORIENTATIONS ECONOMIQUES
Publié dans L'Expression le 13 - 08 - 2017

Les dernières évolutions qu' a connues le pays sur les plans politique, économique et social interpellent au plus haut point le parti de Ali Benflis, Talaie El Houriyet.
Les hautes instances de cette formation politique d'opposition annoncent d'ailleurs la quatrième session de son comité central pour le 26 août 2017. Session qui verra le parti tabler sur plusieurs dossiers, notamment le rapport sur l'évolution de la situation politique, économique et sociale depuis la troisième session du comité central, ainsi que celui sur les conditions politiques, institutionnelles et juridiques dans lesquelles se tiendront les prochaines échéances électorales. L'on retiendra également le rapport du bureau politique au comité central et le rapport sur la situation organique du parti. Dans un long communiqué adressé à notre rédaction, les rédacteurs du bureau politique de Talaie El Houriyet font part de la préoccupation de leur composante sur l'ascendant que prend le pouvoir de l'argent dans la décision politique.
Un phénomène qui a d'ailleurs obligé l'Etat, suggèrent les rédacteurs, à entreprendre des actions pour lutter contre la corruption et séparer l'argent et la politique. Selon le document, le parti est convaincu que «seule une justice indépendante et une volonté politique affirmée mettront fin à l'impunité». Tout en appelant à mieux définir les moyens mis à contribution pour financer l'économie, Talaie El Houriyet regrette une certaine remise en cause des choix économiques stratégiques, particulièrement dans les domaines du tourisme, de l'industrie et de l'agriculture. Le texte renvoie, on ne peut plus explicitement, à l'épisode qui a vu l'actuel gouvernement tirer à boulets rouges sur le précédent au sujet des grandes orientations économiques du pays, dont celle relative à l'industrie. Au volet des libertés, le bureau politique du parti ne manque pas de faire part de ses craintes quant au sort de ces dernières par rapport aux dispositions de la Constitution et des conventions internationales. Il évoque des atteintes à la liberté d'association, de manifestation et d'expression... «Le Bureau politique, réitère à cet égard, sa solidarité avec tous ceux qui luttent pour leurs droits légitimes par des moyens pacifiques», est-il noté.
Le phénomène de la transhumance et de l'immigration clandestine interpelle également Talaie El Houriyet. Ce dernier regrette que les autorités n'aient pas su anticiper le phénomène de la migration des subsahariens pourtant prévisible «pour offrir aux demandeurs d'asile et aux migrants, l'accueil, la protection et la sécurité et condamne l'exploitation politicienne du drame humain que vivent ces populations».
Le bureau politique invite par ailleurs, à davantage d'efficacité de l'action publique dans des domaines comme l'éducation, le logement, la santé, l'approvisionnement en eau et la gestion des catastrophes naturelles tels les feux de forêts. Selon le même communiqué, le bureau politique du parti a été informé des résultats de la consultation des secrétaires et coordonnateurs territoriaux du parti, conduite par le président du parti, au sujet de la position de Talaie El Houriyet quant aux échéances électorales à venir, position qui sera adoptée démocratiquement lors de la quatrième session du comité central. Le bureau politique a exprimé sa profonde satisfaction quant au bon déroulement de ces consultations. Il s'est félicité de l'enracinement de la pratique de la consultation des différents échelons du parti avant la prise de décision sur les questions importantes pour la vie du parti et les grandes problématiques nationales, est-il mentionné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.