Le CPE approuve la création de dix grands groupes industriels    Des perspectives prometteuses pour Djelfa    Slimani donne raison au Sporting    La délégation algérienne regagne Alger    Eliminations en cascade des Algériens    Tripoli aux mains des islamistes    Lorsque la guerre contre la Syrie rattrape Tel Aviv    Une réfugiée nigérienne accouche en pleine rue à Batna    La guerre d'Algérie au cœur d'un film à Venise    CONTRIBUTION: Houari Boumediene :histoire et légende    Chih : « La porte est ouverte à d'autres joueuses »    AEROPORT D'ALGER : Incident sans gravité entre deux avions d'Air Algérie    Multiples activités    Algérie-Télécom à Mostaganem    11 joueurs ont rejoint Sidi-Moussa hier après-midi    BRÈVES de l'Ouest    Un sexagénaire retrouvé mort dans une mosquée    Médéa    ES Sétif - USM Bel-Abbès, le 6 septembre    Sous peine de nouvelles sanctions économiques    Au moment où les largages d'aides occidentales s'intensifient    Ouverture mardi de la session d'automne des deux chambres du Parlement    Air Algérie: incident sans gravité entre deux avions à l'aéroport d'Alger    Tunisie: Une patrouille sécuritaire attaquée par des terroristes à Kasserine    M. Sellal représentera le président de la République mardi au Conseil de paix et de sécurité de l'UA    Selon l'Office national des statistiques    La suppression de l'article 87 bis objet d'interprétations multiples    Israël s'approprie des terres palestiniennes en Cisjordanie    18 bus pour le transport scolaire    Regroupant rébellion et gouvernement : Reprise du dialogue inter-malien à Alger    L’ENTRAÎNEUR ROUMAIN DES UKRAINIENS LE VEUT À TOUT PRIX    LES CORSES RÉSISTENT À BORDEAUX    Ban appelle à renforcer la lutte contre ce crime    Les hésitations pour un référendum    Quelle fin pour Belkhadem...    Un fratricide arrêté    Khoubz eddar    AÏN-TÉMOUCHENT    TIPASA    LE PREMIER CAS DE FIÈVRE APHTEUSE SIGNALÉ À L’OUEST    LE COUP DE BILL’ART DU SOIR    Bientôt les billets pour l'Eden?    Un one-man-show "électrique"    Pierce Brosnan reprend ses armes d'espion    Mobilis lance le Pack duo LG    Pour l'amélioration de la gestion de l'établissement éducatif : La nouvelle feuille de route de Benghebrit    Sa suppression coûtera près de dix milliards de dollars annuellement    Clôture dans une ambiance conviviale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Affaire Tahkout-Alliance Assurances
Le procureur demande une aggravation de la peine contre Khelifati
Publié dans Liberté le 18 - 03 - 2013

Le procureur général près la cour de Boumerdès a requis hier une aggravation de la peine à l'encontre du P-DG de Alliance Assurances, Hassen Khelifati, condamné en première instance par le tribunal de Rouiba, à 18 mois de prison ferme pour “faux et usage de faux" dans le procès qui oppose sa compagnie d'assurances à l'entreprise de transport Mahieddine-Tahkout.
Lors de leur plaidoirie, les avocats de la défense ont réitéré leur demande d'annulation de la procédure tout en exigeant une expertise sur les contrats signés par M. Tahkout. Le procès a été marqué par le témoignage du traducteur des contrats qui a déclaré aux juges qu'il a établi une traduction des documents sur la base des pièces originales alors que M. Khelifati avait affirmé,
tout au long du procès, qu'il ne détenait
qu'une copie conforme du contrat d'assurance de l'année 2011.
Le témoignage du traducteur a été rejeté par les avocats de la défense, notamment Me Bourayou. Celui-ci a affirmé que ce témoignage a été fait suite aux pressions exercées par M. Tahkout. “Seule une expertise pourra déceler la vérité", a-t-il souligné. Quant à Me Farouk Ksentini, avocat de Tahkout, il a indiqué que son client n'avait aucun intérêt à falsifier des documents et que ceux qu'il avait signés sont authentiques et n'ont pas besoin d'expertise, a-t-il précisé.
L'accusé a répété hier que M. Tahkout a modifié les dispositions du contrat d'assurance de 2011 à son avantage en introduisant de nouvelles clauses et en modifiant d'autres mais en gardant la dernière page du document initial signée par Khelifati. Le prévenu exige 50 milliards de centimes d'impayés alors que les avocats de Tahkout demandent 30 milliards pour les préjudices qui lui ont été causés par le P-DG d'Alliance Assurances, et il accuse dans la foulée son ex-partenaire d'avoir falsifié les contrats. L'affaire a été mise en délibéré et le verdict ne sera connu que le 31 mars.
M.T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.