Iaïche : « Mon avenir est tributaire des résultats »    sous le signe de la réduction des risques de catastrophes    Les parents d'élèves appellent la ministre à engager les retraités    Cinq nouvelles spécialités pour cette année    3e rencontre du Comité mixte économique franco-algérien : Evaluation positive de l'avancement des projets de partenariat    L'efficacité de la médiation algérienne    Fabius rend hommage à l'Algérie    FC Barcelone : Suarez sérial passeur    Ligue 1 Mobilis : Le MO Béjaïa domine l'ES Sétif, le MC Alger bon dernier    Qui arrêtera les Crabes ?    Signature prochaine d'une convention    Financement des entreprises naissantes : Vers la signature d'une convention entre l'ANSEJ et deux banques publiques    Le payement des retraités coûte cher : Plus de 70 milliards DA dégagés mensuellement    Il sera organisé pour la première fois à Alger : Le Salon international du pétrole ouvrira ses portes demain    In-Salah s'embrase !    Avec Ooredoo, parlez avec plus de liberté    Retour du crédit-véhicule    Saïd Laroussi, photographe à l'APS, n'est plus    Entre quiétude et inquiétude    Décès de Yasar Kemal    Le quatrième art au féminin !    Impératif et assez indispensable    Victoire diplomatique de l'Algérie    L'opposant russe Boris Nemtsov assassiné près du Kremlin    Vision sur la question libyenne : L'Algérie et l'Italie sur la même longueur d'onde    Education-formation : 418 inspecteurs de l'éducation en stage    Une douzaine d'éboulements rocheux à Béjaïa    Lancement à Oran de "Kawafil el kheir"    Nouveau stade de Tizi Ouzou : Tahmi évoque une livraison en février 2016    «Le régime est en alerte depuis qu'il n'est plus en mesure d'acheter la paix sociale»    Accord d'Alger : manifestations à Kidal et à Tombouctou    Le gouvernement adopte le nouveau programme d'efficacité énergétique    Les déboires continus d'un club aux abois    Des archéologues au chevet du site de la ville romaine de Mina    L'Homme, l'Œuvre et la Révolution    Abdallah Khammar glorifie la femme dans un nouveau texte dramaturge    TRAIT D'UNION : Divorce communiste !    L'Algérie mobilise sa diplomatie pour boycotter le forum de Crans Montana    Ghoul "vend" cher sa participation    Le FLN dans le flou    Guelma    Film Les portes du soleil, Algérie pour toujours    Contour des yeux    Ligue des champions d'Afrique - Aujourd'hui à 14 h 00 Foulah Edifice - USMA : Une simple formalité    Handball - Division Excellence : Les play-off s'éloignent pour Chelghoum Laid    Plusieurs cinéastes issus de 26 wilayas à Kerdada    Le gaz entraîne plus de 30 décès par an    Louisa, Hermaphrodite et Zeus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Affaire Tahkout-Alliance Assurances
Le procureur demande une aggravation de la peine contre Khelifati
Publié dans Liberté le 18 - 03 - 2013

Le procureur général près la cour de Boumerdès a requis hier une aggravation de la peine à l'encontre du P-DG de Alliance Assurances, Hassen Khelifati, condamné en première instance par le tribunal de Rouiba, à 18 mois de prison ferme pour “faux et usage de faux" dans le procès qui oppose sa compagnie d'assurances à l'entreprise de transport Mahieddine-Tahkout.
Lors de leur plaidoirie, les avocats de la défense ont réitéré leur demande d'annulation de la procédure tout en exigeant une expertise sur les contrats signés par M. Tahkout. Le procès a été marqué par le témoignage du traducteur des contrats qui a déclaré aux juges qu'il a établi une traduction des documents sur la base des pièces originales alors que M. Khelifati avait affirmé,
tout au long du procès, qu'il ne détenait
qu'une copie conforme du contrat d'assurance de l'année 2011.
Le témoignage du traducteur a été rejeté par les avocats de la défense, notamment Me Bourayou. Celui-ci a affirmé que ce témoignage a été fait suite aux pressions exercées par M. Tahkout. “Seule une expertise pourra déceler la vérité", a-t-il souligné. Quant à Me Farouk Ksentini, avocat de Tahkout, il a indiqué que son client n'avait aucun intérêt à falsifier des documents et que ceux qu'il avait signés sont authentiques et n'ont pas besoin d'expertise, a-t-il précisé.
L'accusé a répété hier que M. Tahkout a modifié les dispositions du contrat d'assurance de 2011 à son avantage en introduisant de nouvelles clauses et en modifiant d'autres mais en gardant la dernière page du document initial signée par Khelifati. Le prévenu exige 50 milliards de centimes d'impayés alors que les avocats de Tahkout demandent 30 milliards pour les préjudices qui lui ont été causés par le P-DG d'Alliance Assurances, et il accuse dans la foulée son ex-partenaire d'avoir falsifié les contrats. L'affaire a été mise en délibéré et le verdict ne sera connu que le 31 mars.
M.T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.