Edito: Le dialogue, la raison et le complot    USA : La machine à polémiques Trump se lâche sur l'Europe    Vie des clubs / MCA - Mouassa : «Les plus performants seront alignés»    Brésil : nouvelle émeute dans une prison, au moins 26 détenus tués    Transfert illicite de devises : Le dispositif renforcé    L'ARAV met en garde contre «l'abrutissement de la société»    Les doutes des partis de l'opposition    La paix en danger    Les lois et les programmes sans résultats pour le monde des PME    Un nul arraché à la peine    Groupe A : Egalité parfaite pour commencer    Bouchouareb exhorte Total à accélérer son projet    Circulation difficile sur plusieurs axes routiers    Une famille intoxiquée au CO    Les syndicats mécontents    ALI BENFLIS AU SOIR D’ALGÉRIE :    Groupe C    CR Belouizdad    LIRF    Cinéma algérien, quelle voie de salut ?    Vallée du M’zab    Nucléaire iranien: l'UE se conformera à l'accord    Secousse tellurique de 3,3 degrés à Boumerdes    De bons présages pour le rendez-vous d'Astana    Marché du travail et taux de chômage: Les précisions de l'ONS    Législatives de 2017 : Le FLN lance aujourd'hui ses préparatifs    Transfert illicite de devises : La lutte affiche une nette amélioration    Chine : Deuxième année de baisse des exportations    Blida: Quatre gendarmes tués dans une explosion accidentelle    Constantine - Lotissement El Berda: Le gaz butane introuvable !    Importation céréalière : La facture poursuit sa tendance baissière    Sommet Afrique-France: Hommage à l'Algérie pour ses efforts dans la lutte contre le terrorisme    Tlemcen: Télévision : cap sur la TNT    Décès du réalisateur Hadj Rahim    "Impliquez-vous dans les prochaines élections!"    Une ambiance de groupe à Tizi Ouzou    L'ivresse de l'urne    Promotion de l'investissement: quel rôle pour la Protection civile?    Du son frais et multiculturel    A vos plumes    Bamako dément avoir signé un accord avec l'UE    De nouveaux textes "bientôt soumis au Parlement"    Ghardaïa : le pouvoir va-t-il renouveler l'état d'urgence ?    Ghoulam : "Pas d'excuses, nous n'avons pas fait un bon match"    M. Boutarfa aux Emirats arabes unis    Gambie : fortes pressions sur Yahya Jammeh    L'Emev dénonce la suspension de ses activités culturelles    La monographie sur l'assassinat de Abane Ramdane paraîtra cet été    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Affaire Tahkout-Alliance Assurances
Le procureur demande une aggravation de la peine contre Khelifati
Publié dans Liberté le 18 - 03 - 2013

Le procureur général près la cour de Boumerdès a requis hier une aggravation de la peine à l'encontre du P-DG de Alliance Assurances, Hassen Khelifati, condamné en première instance par le tribunal de Rouiba, à 18 mois de prison ferme pour “faux et usage de faux" dans le procès qui oppose sa compagnie d'assurances à l'entreprise de transport Mahieddine-Tahkout.
Lors de leur plaidoirie, les avocats de la défense ont réitéré leur demande d'annulation de la procédure tout en exigeant une expertise sur les contrats signés par M. Tahkout. Le procès a été marqué par le témoignage du traducteur des contrats qui a déclaré aux juges qu'il a établi une traduction des documents sur la base des pièces originales alors que M. Khelifati avait affirmé,
tout au long du procès, qu'il ne détenait
qu'une copie conforme du contrat d'assurance de l'année 2011.
Le témoignage du traducteur a été rejeté par les avocats de la défense, notamment Me Bourayou. Celui-ci a affirmé que ce témoignage a été fait suite aux pressions exercées par M. Tahkout. “Seule une expertise pourra déceler la vérité", a-t-il souligné. Quant à Me Farouk Ksentini, avocat de Tahkout, il a indiqué que son client n'avait aucun intérêt à falsifier des documents et que ceux qu'il avait signés sont authentiques et n'ont pas besoin d'expertise, a-t-il précisé.
L'accusé a répété hier que M. Tahkout a modifié les dispositions du contrat d'assurance de 2011 à son avantage en introduisant de nouvelles clauses et en modifiant d'autres mais en gardant la dernière page du document initial signée par Khelifati. Le prévenu exige 50 milliards de centimes d'impayés alors que les avocats de Tahkout demandent 30 milliards pour les préjudices qui lui ont été causés par le P-DG d'Alliance Assurances, et il accuse dans la foulée son ex-partenaire d'avoir falsifié les contrats. L'affaire a été mise en délibéré et le verdict ne sera connu que le 31 mars.
M.T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.