USMA / Meziane : «On n'est pas loin des 1⁄4, il faudra assurer en Tunisie»    Le Conseil de sécurité parvient à un consensus    Attentat dans la gare centrale de Bruxelles    Ahmed Saci reçoit des professionnels et des syndicats de son secteur    Belaïli : "Je suis soulagé !"    La citerne dans les songes    Economie /Le non-recours à l'endettement extérieur : Le satisfecit des élus    Oran : Des agents «Ask Me» pour guider les visiteurs    Omnisports    AS Monaco : Boukholda va rejoindre le LOSC et Bielsa    La décision : Fin de fonction pour le SG de la FAF    Aïd El-Fitr : la friperie, ce plan «B»    Alger /Bus, trains et taxis : ça roule pendant l'Aïd    USA : Trump est un «psychopathe» selon Pyongyang    Libye : Ghassan Salamé nommé envoyé de l'ONU    Youssef Chahed déjoue le plan de Mohammed VI    Absentéisme, course à «la brosse» et très peu de critiques    Les assurances de Tebboune et les doutes de l'opposition    Pénurie d'eau : Installation d'une cellule de suivi    Belles leçons de bénévolat et d'entraide    «La baisse des recettes pétrolières a asséché le système bancaire»    Aghbalou : Le théâtre amazigh à l'honneur    Quand le Pouvoir méprise ses médias    La «cabine à livres» risque de disparaître    Une vraie révolution de palais    Mascara: Plus de 540 commerçants réquisitionnés pour l'Aïd    Recrutement d'enseignants: Les maths et la physique posent problème    Bouira: L'auteur présumé du quadruple crime de Taghzout arrêté    Tizi Ouzou: Fin de cavale pour un baron de la drogue    CRB: En route pour la septième consécration !    13es championnats d'Afrique juniors d'athlétisme: Tlemcen fin prête pour le rendez-vous continental    Collo: Cinq terroristes, dont quatre femmes, arrêtés    Amnesty salue les efforts de l'Algérie en faveur des réfugiés    Constantine - Le parcours du cheikh Benbadis revisité    Après l'avance de la date de versement des pensions de retraite en prévision de l'Aïd : Entre satisfactions et réalité amère des retraités    Economie française : La croissance va s'affermir en 2017, prédit l'Insee    Fake news, rumeur et manipulation    Combien la baguette, khouya?    La bataille a déjà commencé    Les partis de la majorité optimistes    Espace audiovisuel: le quiproquo!    Le groupe "Babylone" au programme    Le public séduit    La représentante du Centre du patrimoine mondial de l'Unesco à Alger    «Adapter les dispositifs aux besoins sécuritaires de la région»    Radjaâ éliminé au 3e tour des qualifications    Tebboune : «Renforcer la coopération entre le Gouvernement et le Parlement»    Arrestation des criminels et large condamnation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Affaire Tahkout-Alliance Assurances
Le procureur demande une aggravation de la peine contre Khelifati
Publié dans Liberté le 18 - 03 - 2013

Le procureur général près la cour de Boumerdès a requis hier une aggravation de la peine à l'encontre du P-DG de Alliance Assurances, Hassen Khelifati, condamné en première instance par le tribunal de Rouiba, à 18 mois de prison ferme pour “faux et usage de faux" dans le procès qui oppose sa compagnie d'assurances à l'entreprise de transport Mahieddine-Tahkout.
Lors de leur plaidoirie, les avocats de la défense ont réitéré leur demande d'annulation de la procédure tout en exigeant une expertise sur les contrats signés par M. Tahkout. Le procès a été marqué par le témoignage du traducteur des contrats qui a déclaré aux juges qu'il a établi une traduction des documents sur la base des pièces originales alors que M. Khelifati avait affirmé,
tout au long du procès, qu'il ne détenait
qu'une copie conforme du contrat d'assurance de l'année 2011.
Le témoignage du traducteur a été rejeté par les avocats de la défense, notamment Me Bourayou. Celui-ci a affirmé que ce témoignage a été fait suite aux pressions exercées par M. Tahkout. “Seule une expertise pourra déceler la vérité", a-t-il souligné. Quant à Me Farouk Ksentini, avocat de Tahkout, il a indiqué que son client n'avait aucun intérêt à falsifier des documents et que ceux qu'il avait signés sont authentiques et n'ont pas besoin d'expertise, a-t-il précisé.
L'accusé a répété hier que M. Tahkout a modifié les dispositions du contrat d'assurance de 2011 à son avantage en introduisant de nouvelles clauses et en modifiant d'autres mais en gardant la dernière page du document initial signée par Khelifati. Le prévenu exige 50 milliards de centimes d'impayés alors que les avocats de Tahkout demandent 30 milliards pour les préjudices qui lui ont été causés par le P-DG d'Alliance Assurances, et il accuse dans la foulée son ex-partenaire d'avoir falsifié les contrats. L'affaire a été mise en délibéré et le verdict ne sera connu que le 31 mars.
M.T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.