Six morts et 420 blessés dans le séisme d'Alger    Crash du vol 5017 : Prière de l'absent accomplie à travers les mosquées du pays    Oran : Les travailleurs du Tramway en grève    Libye: Des citoyens révoltés par la violence se rassemblent au centre-ville de Tripoli    Mauritanie: une nouvelle société à capitaux publics dans la Zone Franche de Nouadhibou    Tassili Airlines renouvelle sa certification au label international de qualité de l'IATA    Séisme: les familles touchées seront immédiatement relogées (ministre)    Séisme à Alger: décès d'une femme et 51 blessés    Alger: Installation d'une cellule de crise au ministère de l'Intérieur suite à la secousse tellurique    Ligue des champions : l'ES Tunis sans Houcine Ragued face à l'ES Sétif    L'Algérie prête à aider le peuple palestinien à Ghaza (ministre)    Séisme à Alger : 20 blessés suite à un mouvement de panique (Protection civile)    Relogement de 426 familles dans de nouvelles habitations à partir d'aujourd'hui    Europa League de football : les Algériens Benzia et Fekir participent à la victoire de Lyon face à Mlada Boleslav (4-1)    Ghoul réaffirme à Chicago les mesures prises pour encourager l'investissement étranger en Algérie    Mauritanie: un fils du président mauritanien blessé par balles    Séisme de 5,6 au large d'Alger, 20 blessés à cause de la panique    Agression israélienne contre Ghaza: l'Egypte invite des délégations palestinienne et israélienne pour des négociations    Ukraine: 14 morts dans des combats dans l'Est    Glissement de terrain en Inde: 42 morts    Les prix du pétrole continuent de baisser en Asie (97,98 dollars)    Algérie-Logement : Fin 2014 pour le règlement de la 1ère tranche AADL et début 2015 pour la 2ème tranche LPP    Alger frappée par un fort tremblement de terre    Maroc: Les fruits de myrtilles autorisés à l'exportation vers les Etats-Unis    L'Etat est-il en position d'impuissance à Ghardaïa ?    La Libye risque l'éclatement    ASO Chlef : Départ aujourd'hui pour la Turquie    La consigne n'a pas été respectée    Transfert : Belkalem rejoint Trabzonspor en Autriche    Tizi-Ouzou : inauguration d'un espace vert à la mémoire du journaliste et écrivain Tahar Djaout    La justice ouvre une enquête préliminaire    Le président Bouteflika reçoit des messages de condoléances à la suite du crash de l'avion d'Air Algérie    Le président Bouteflika décide d'une aide pour la Palestine de 25 millions de dollars, particulièrement pour Ghaza    Malgré une saison difficile l'année dernière    Un missi dominici pour Ghardaïa !    Boumerdès    Quelle partie de dominos?    à l'occasion du 15e anniversaire de son accession au Trône    Boudebouz intéresserait Southampton et Sociedad    Bonne performance des athlètes algériens    Troubles à l'ordre public à Aïn Azel    Deux nouvelles productions en préparation    Fonds de commerce    Les salafistes bombent le torse    Classement ATP, Djokovic et Williams dominent toujours le top 10    Tajmaât et les sources d'eau, des lieux de mémoire ignorés    Une partie de la mémoire des Constantinois s'en va    L'ONCI organise les soirées du CASIF 2014 de Sidi Fredj    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Demande de certificats négatifs: La conservation foncière prise d'assaut
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 03 - 06 - 2009

La conservation foncière a vécu durant la journée d'hier une situation inhabituelle avec un nombre de pas moins de 2.000 personnes venues retirer leurs certificats négatifs.
Ce chiffre, qui nous a été communiqué par un responsable, a été estimé sur la base des 4 quittanciers achevés et comprenant 500 quittances chacun. Mais dans la réalité, ce chiffre est dépassé de loin si l'on ajoute les citoyens venus en retard et qui sont retournés bredouilles, sans parler des simples curieux.
Hier, sur place, une véritable anarchie régnait dans cette ruelle étroite et il a fallu l'intervention des forces de l'ordre pour canaliser les demandeurs des documents.
Comme rapporté précédemment sur ces mêmes colonnes, de visu, les conditions d'accueil des citoyens sont déplorables, alors que le personnel, dont le nombre est limité, active dans des conditions également lamentables. Notre source dira que cette situation récurrente, en dépit des SOS lancés en direction de la tutelle, s'explique par le fait que « le certificat négatif exigé notamment pour les dossiers de demande de logements ne concerne qu'Oran-ville. En clair, tous les demandeurs de la wilaya se rendent à ce service au moment où les autres conservations foncières comme celles d'Arzew, d'Es-Sénia ou de Aïn El-Turk sont pratiquement désertes et s'adonnent à leur principale mission, qui est le traitement des actes de propriété établis par les notaires ».
Cette précision veut dire en clair qu'un demandeur de logement peut bénéficier d'un autre, alors qu'il a déjà été bénéficiaire dans l'une des localités, étant donné qu'il ne figure pas sur les fichiers de la conservation foncière d'Oran répartie pour les deux régions est et ouest de la ville. Le responsable a également indiqué qu'en « l'absence de fichier informatisé, les recherches se font manuellement, une tâche qui exige une concentration extrême ».
Dans la grande cour, deux chaînes interminables, l'une pour les hommes et l'autre pour les femmes, se forment bien avant l'ouverture du service. Et selon des témoins, pour assurer une place parmi les premiers, il faut venir à 6 heures, voire avant. A l'entrée et à travers une fenêtre grillagée, un agent appelle ceux et celles qui ont déposé leur dossier et se sont acquittés des droits, 280 dinars. Mais là également, à voir la réaction des demandeurs auxquels on répond que leurs dossiers ont été égarés, vous avez une idée précise sur l'anarchie qui caractérise cette administration. « Ce n'est pas possible, j'ai déposé il y a une dizaine de jours mon dossier, et aujourd'hui, on me fait signifier que mon dossier n'a pas été retrouvé et que je dois en fournir un autre, et par conséquent revivre le même calvaire qu'aujourd' hui», devait nous déclarer furieuse un citoyenne. Par ailleurs, selon des citoyens de la daïra de Aïn El-Turk, la même situation caractérise la conservation foncière de cette circonscription fiscale. Ils affirment aussi que les conditions de travail et d'accueil sont également déplorables.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.