Bouteflika : "Notre génération a fait ce qu'il fallait faire"    Près de 200 caméras de vidéosurveillance installées    MENACE DU VIRUS ZIKA EN ALGÉRIE    Les critères d'attribution des quotas aux concessionnaires connus    La Banque d'Algérie s'appuie sur le savoir-faire palestinien    Les investissements dans l'amont pétrolier plongent    Maroc:La RAM va relier Casablanca à Nairobi    La Syrie victime de visées géopolitiques    Espagne    Ces Algériens qui n'arrivent pas à s'imposer dans les pays du Golfe    La commission de recours de la FAF déboute Merzougui    Menad : "Désolé pour le Mouloudia, je vais subir une opération chirurgicale"    Betrouni et le CA du club à la recherche du successeur d’Ighil    Sol Campbell : " En ce moment, Leicester est l'équipe à battre "    Les agents communaux montent au créneau    Les non-bénéficiaires ferment le siège de l'APC à Raouraoua    Les recettes seront reversées aux familles nécessiteuses d'anciens arbitres    6es journées cinématographiques d’Alger    ACTUCULT    Le 4e Sommet mondial des Gouvernements s'ouvre à Dubaï    Algérie:renforcement prochain des lignes de transport urbain et suburbain d'Oran    Algérie:Agrément de 15 projets d'investissement en aquaculture et pisciculture à Boumerdes    Tunisie:Réflexion sur l'unité de la gauche et la création d'un grand parti de gauche    Algérie:Visite d'une délégation d'hommes d'affaires hongrois du 6 au 8 mars prochain    Egypte:Quatre activistes d'ajnad Misr tués par la police    NAHD : Une remarquable démonstration    La Corée du Nord tire une fusée au mépris des menaces de renforcement des sanctions    BLIDA: Les patriotes se rappellent de la décennie noire    L'Arabie saoudite et le Venezuela discutent du marché pétrolier    Le procès permanent du «je» par le «nous»    Du verbiage sur la Constitution sans la réalité objective de l'Algérie    Du discours à la méthode    4320 mariages "mixtes" enregistrés en 2015    M. Sellal reçoit Mme Anne Hidalgo    Grogne au front social    19.000 enseignants seront recrutés    19 blessés enregistrés    Mohammed VI dans les territoires occupés    Damas prendra part au dialogue "sans conditions préalables"    L'EN dames s'incline face à la Tunisie    Elisa Di Francisca remporte le trophée    "Sakiet Sidi-Youcef est un symbole de fraternité"    Problème d'espace dans la TNT française    "2017 sera l'année du pardon"    Etat des lieux du 7e art algérien    Tizi-Ouzou : Un concert contre le cancer, pour soutenir les enfants cancéreux    Jijel : L'huile d'olive à la recherche d'un label    Tout a été tenté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Revalorisations annuelles, prime de la femme au foyer: Les retraités reviennent à la charge
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 04 - 2012

Les retraités de la wilaya de Constantine remettent sur le tapis, les points de revendication concernant l'augmentation des revalorisations annuelles des retraites ainsi que celle de la prime de la femme au foyer, (appelée prime de majoration conjoint selon la CNR) affirme le président du bureau de la wilaya de Constantine de la fédération nationale des travailleurs retraités (FNTR). M. Rebreb, a ainsi rappelé, au cours d'une conférence de presse animée hier au siège de la fédération, ces points de revendication au lendemain du report de la réunion entre le ministre du travail et de la sécurité sociale, Tayeb Louh, et une délégation du bureau exécutif de la FNTR, qui devaient en discuter.
Selon le conférencier, «il s'agit de faire passer les revalorisations de pensions de retraite annuelles de 10% actuellement à 15 % éventuellement et de relever le montant de la prime accordée au conjoint au foyer de 1.730 à 3.000 dinars mensuels». Et d'ajouter que, «tous ces points sont demeurés en suspens, suite aux dernières augmentations décidées par le président de la république, dont notamment le fameux relèvement de 30% des pensions de retraite qui ont touché plus d'un million de retraités. Et la réunion qui devait avoir lieu avec le ministre du travail, avait pour ordre du jour de débattre de ce dossier.» Et le président du bureau des retraités de Constantine de préciser que son bureau est assailli par des retraités qui viennent aux informations, si bien que des rumeurs commencent à se propager, affirmant que des augmentations ont été décidées. «Chose, dira-t-il, que je démens formellement et ce, pour la simple raison que la rencontre qui devait en décider n'a pas eu lieu».
Cependant, dira-t-il, «le dossier n'est pas abandonné, loin s'en faut, nous continuons à revendiquer des revalorisations annuelles à 15% et des primes au conjoint à 3.000 dinars et nous soutenons les négociateurs de la FNTR sur cette question. Et de souligner que les retraités ont vu leurs dernières augmentations rognées dans une large mesure par la flambée des prix. En effet, déplorera-t-il, les prix des produits de large consommation n'arrêtent pas de s'envoler. «La pomme de terre et la tomate ainsi que les pois chiches étant devenus des produits de luxe, et non plus de large consommation» dira-t-il.
«Les retraités sont au bout du rouleau, mais n'osent pas protester de peur d'être taxés de perturber et d'interférer dans la campagne électorale en cours. Après les élections, cela sera certainement une autre paire de manches, a conclu le responsable local de la fédération des retraités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.