Crise malienne : L'accord d'Alger signé    L'accord de paix malien : le MNLA se démarque    TIARET: Il construit une Mercedes entièrement en bois    Gaz de schiste : Tension à In Salah    Selon le président du Conseil d'affaires algéro-américain : Les Américains intéressés par la filière agricole    MCA : Et vogue la galère !    MO Béjaïa : Dans la peau d'un champion    ASO Chlef : Une victoire salutaire    L'opposition condamne    Skikda : Le cadavre d'un terroriste découvert    Le tableau noir du réseau euro-méditerranéen des droits de l'homme    Je regrette rien    Les gladiateurs des temps modernes    La formation professionnelle à l'heure de l'entreprenariat    BENI-SAF: Une école en quête de moyens    Gendarmerie nationale : Des véhicules banalisés dans 24 wilayas contre les chauffards    L'USMA dans la douleur, exploit du MCEE    sous le signe de la réduction des risques de catastrophes    Les parents d'élèves appellent la ministre à engager les retraités    Qui arrêtera les Crabes ?    FC Barcelone : Suarez sérial passeur    Victoire diplomatique de l'Algérie    Financement des entreprises naissantes : Vers la signature d'une convention entre l'ANSEJ et deux banques publiques    Le payement des retraités coûte cher : Plus de 70 milliards DA dégagés mensuellement    Saïd Laroussi, photographe à l'APS, n'est plus    Entre quiétude et inquiétude    Il sera organisé pour la première fois à Alger : Le Salon international du pétrole ouvrira ses portes demain    Avec Ooredoo, parlez avec plus de liberté    Décès de Yasar Kemal    Le quatrième art au féminin !    Impératif et assez indispensable    Retour du crédit-véhicule    L'opposant russe Boris Nemtsov assassiné près du Kremlin    Vision sur la question libyenne : L'Algérie et l'Italie sur la même longueur d'onde    3e rencontre du Comité mixte économique franco-algérien : Evaluation positive de l'avancement des projets de partenariat    Fabius rend hommage à l'Algérie    Une douzaine d'éboulements rocheux à Béjaïa    Lancement à Oran de "Kawafil el kheir"    Des archéologues au chevet du site de la ville romaine de Mina    Le gouvernement adopte le nouveau programme d'efficacité énergétique    L'Homme, l'Œuvre et la Révolution    Abdallah Khammar glorifie la femme dans un nouveau texte dramaturge    TRAIT D'UNION : Divorce communiste !    Le FLN dans le flou    Ghoul "vend" cher sa participation    Youcef Belaà ̄li (milieu offensif de l’USM Alger) :    Football    Le gaz entraîne plus de 30 décès par an    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Revalorisations annuelles, prime de la femme au foyer: Les retraités reviennent à la charge
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 04 - 2012

Les retraités de la wilaya de Constantine remettent sur le tapis, les points de revendication concernant l'augmentation des revalorisations annuelles des retraites ainsi que celle de la prime de la femme au foyer, (appelée prime de majoration conjoint selon la CNR) affirme le président du bureau de la wilaya de Constantine de la fédération nationale des travailleurs retraités (FNTR). M. Rebreb, a ainsi rappelé, au cours d'une conférence de presse animée hier au siège de la fédération, ces points de revendication au lendemain du report de la réunion entre le ministre du travail et de la sécurité sociale, Tayeb Louh, et une délégation du bureau exécutif de la FNTR, qui devaient en discuter.
Selon le conférencier, «il s'agit de faire passer les revalorisations de pensions de retraite annuelles de 10% actuellement à 15 % éventuellement et de relever le montant de la prime accordée au conjoint au foyer de 1.730 à 3.000 dinars mensuels». Et d'ajouter que, «tous ces points sont demeurés en suspens, suite aux dernières augmentations décidées par le président de la république, dont notamment le fameux relèvement de 30% des pensions de retraite qui ont touché plus d'un million de retraités. Et la réunion qui devait avoir lieu avec le ministre du travail, avait pour ordre du jour de débattre de ce dossier.» Et le président du bureau des retraités de Constantine de préciser que son bureau est assailli par des retraités qui viennent aux informations, si bien que des rumeurs commencent à se propager, affirmant que des augmentations ont été décidées. «Chose, dira-t-il, que je démens formellement et ce, pour la simple raison que la rencontre qui devait en décider n'a pas eu lieu».
Cependant, dira-t-il, «le dossier n'est pas abandonné, loin s'en faut, nous continuons à revendiquer des revalorisations annuelles à 15% et des primes au conjoint à 3.000 dinars et nous soutenons les négociateurs de la FNTR sur cette question. Et de souligner que les retraités ont vu leurs dernières augmentations rognées dans une large mesure par la flambée des prix. En effet, déplorera-t-il, les prix des produits de large consommation n'arrêtent pas de s'envoler. «La pomme de terre et la tomate ainsi que les pois chiches étant devenus des produits de luxe, et non plus de large consommation» dira-t-il.
«Les retraités sont au bout du rouleau, mais n'osent pas protester de peur d'être taxés de perturber et d'interférer dans la campagne électorale en cours. Après les élections, cela sera certainement une autre paire de manches, a conclu le responsable local de la fédération des retraités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.