262 milliards de dollars pour l'investissement public    Le réseau ferroviaire national atteindra 12 500 kilomètres    Quand la résistance paie    L'Algérie et les Etats-Unis coordonnent leurs actions contre le terror    Le ferry Alger-El Djemila a transporté 37 000 estivants en 18 jours    EN BREF    Un Brahimi tout feu tout flamme au Dragão    EN BREF    Ode au chant spirituel et sacré avec un zeste de rythmes festifs    Célébration d'un legs ancestral    Projet Somba pour explorer le bassin algérien    Hollande nomme un gouvernement social-libéral    Une vidéo de soutien à Daesh à Oran!    Téhéran a commencé à modifier le coeur du réacteur Arak    L'Algérie deuxième consommateur d'alcool au Maghreb    Le traumatisme de trop...    Quelle sera la réaction de la FAF?    Le malaise refait surface    Schurmann retient 34 joueurs    Bouteflika renforce leurs droits    La fièvre aphteuse dévoile les insuffisances!    La prévention se poursuit    120 enfants du Sud goûtent aux plaisirs de la mer    Belkhadem récupéré par l'opposition    Global Télécom AGE approuve la vente de 51% à l'Algérie    L'écrivaine canado- algérienne s'attaque au Maroc    La Mostra de Venise écarte le cinéma révolutionnaire algérien    "La répression des libertés m'a poussé à écrire"    Bourses : Les places européennes portées par l'espoir d'une action prochaine de la BCE    LES PUISSANTS DANS LE MONDE, LES PUISSANTS DANS LES PAYS    Toujours pas de sanctions de la part de la LFP    Libye : Washington accuse les Emirats d'avoir mené des raids contre des islamistes    Une jeune femme meurt dans un grave accident de circulation    Plusieurs projets de loi socioéconomiques examinés et adoptés    Ban Ki-moon espère un cessez-le-feu durable    Fièvre aphteuse: début de l'opération d'indemnisation des éleveurs à Sétif    LES RAISONS D'UNE EVICTION : Belkhadem : l'arroseur arrosé    MOSTAGANEM : Des brigades d'inspection pour le contrôle des fournitures scolaires    GAID SALAH REÇOIT LE COMMANDANT DE L'AFRICOM    La plage de la Messida (El Kala) : Destination préférée des familles    Ligue des champions: Fin du rêve pour Lille, surclassé à Porto    Algérie:Mouloud Hamrouche plaide en faveur de la réalisation d'un "nouveau consensus national"    Boudebouz intéresse Besiktas Istanbul (médias)    «Le citoyen, partenaire essentiel pour assurer la sécurité»    Nassim Djezma, Imzad et Tarbaât représenterons l'Algérie    Djamel Laroussi et Karim Albert Kook assurent le show    L'opposition se remet en selle    Gardiens de la galaxie domine toujours les écrans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Revalorisations annuelles, prime de la femme au foyer: Les retraités reviennent à la charge
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 04 - 2012

Les retraités de la wilaya de Constantine remettent sur le tapis, les points de revendication concernant l'augmentation des revalorisations annuelles des retraites ainsi que celle de la prime de la femme au foyer, (appelée prime de majoration conjoint selon la CNR) affirme le président du bureau de la wilaya de Constantine de la fédération nationale des travailleurs retraités (FNTR). M. Rebreb, a ainsi rappelé, au cours d'une conférence de presse animée hier au siège de la fédération, ces points de revendication au lendemain du report de la réunion entre le ministre du travail et de la sécurité sociale, Tayeb Louh, et une délégation du bureau exécutif de la FNTR, qui devaient en discuter.
Selon le conférencier, «il s'agit de faire passer les revalorisations de pensions de retraite annuelles de 10% actuellement à 15 % éventuellement et de relever le montant de la prime accordée au conjoint au foyer de 1.730 à 3.000 dinars mensuels». Et d'ajouter que, «tous ces points sont demeurés en suspens, suite aux dernières augmentations décidées par le président de la république, dont notamment le fameux relèvement de 30% des pensions de retraite qui ont touché plus d'un million de retraités. Et la réunion qui devait avoir lieu avec le ministre du travail, avait pour ordre du jour de débattre de ce dossier.» Et le président du bureau des retraités de Constantine de préciser que son bureau est assailli par des retraités qui viennent aux informations, si bien que des rumeurs commencent à se propager, affirmant que des augmentations ont été décidées. «Chose, dira-t-il, que je démens formellement et ce, pour la simple raison que la rencontre qui devait en décider n'a pas eu lieu».
Cependant, dira-t-il, «le dossier n'est pas abandonné, loin s'en faut, nous continuons à revendiquer des revalorisations annuelles à 15% et des primes au conjoint à 3.000 dinars et nous soutenons les négociateurs de la FNTR sur cette question. Et de souligner que les retraités ont vu leurs dernières augmentations rognées dans une large mesure par la flambée des prix. En effet, déplorera-t-il, les prix des produits de large consommation n'arrêtent pas de s'envoler. «La pomme de terre et la tomate ainsi que les pois chiches étant devenus des produits de luxe, et non plus de large consommation» dira-t-il.
«Les retraités sont au bout du rouleau, mais n'osent pas protester de peur d'être taxés de perturber et d'interférer dans la campagne électorale en cours. Après les élections, cela sera certainement une autre paire de manches, a conclu le responsable local de la fédération des retraités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.