Sidati plaide pour la mise en oeuvre de mesures permettant de rétablir la pleine fonctionnalité de la Minurso    Festival du film arabe de Corée du sud: le réalisateur algérien Merzak Allouache à l'honneur    Classement Fifa : l'Algérie conserve sa 33e place mondiale, l'Argentine toujours en tête    Bouira: opération de recheche d'un enfant mineur disparu à Ain Bessam    CSC / Sameur : «J'accorde la priorité au CSC à condition qu'on m'invite à rempiler»    Filipe Luis: « Simeone a changé toute l'histoire récente de l'Atlético »    Début des travaux du congrès extraordinaire du RND à l'Aurassi    DOCUMENT- El-Khabar, un patrimoine vendu à 406 milliards !    Leicester : les joueurs vont aller à...Las Vegas !    La FIJ solidaire    Le chantage se poursuit    La Protection civile fin prête    El Affroun : Un club pour les chercheurs en psychologie    Réactions    Histoire de deux tragédies    Le grand bleu    Tabagisme : 45 Algériens en meurent chaque jour    MOB : Ultimes réglages avant l'ES Tunis : Les défections inquiètent Amrani    Syrie / Une trêve a été conclue hier : Alep, le silence des armes    Alger / Relogement : Bientôt une autre opération    Ayrault et Steinmeïer réitèrent le soutien européen    Prolongation des contrôles aux frontières intérieures pour cinq pays    10 morts et 22 blessés en 24 heures    Participation des huit filiales du groupe Benhamadi    MFG vise une production de 1 400 tonnes/jour    La voie est libre pour l'investiture républicaine de Donald Trump    3e colloque national en didactique des langues étrangères    Cri des hommes libres pour défendre l'Algérie des libertés    Algérie - 2% des recettes fiscales des wilayas et des communes iront au Fonds de garantie des collectivités locales (officiel)    Skikda: Les terroristes en déroute, échec d'une tentative de fuite    Photo de Bouteflika: Valls plaide sa bonne foi auprès de Sellal    9ème édition du tournoi de football de la presse nationale: Une totale réussite    Constantine - Les candidats au bac attendent toujours leurs cartes biométriques    Maladies saisonnières: Le dispositif d'alerte activé    400 migrants rapatriés chez eux    Importation des produits alimentaires et du ciment : Les prix continuent leurs baisses sur les 2 premiers mois 2016    Des parlementaires contre-attaquent    Séminaire autour du droit du sport    France : Les pilotes d'Air France se préparent à la grève    Semences de pommes de terre : Un programme pour réduire de 30% leurs importations    Batimatec tient toutes ses promesses    Ultime explication pour le maintien    Course infernale pour le podium    Feu vert de la Cour suprême au référendum contre la relocalisation de réfugiés    Syrie: de quoi parle-t-on?    Le Keblouti, source de la littérature révolutionnaire    Pari réussi par de jeunes comédiens    Selon Mohamed Aissa : L'Islam qu'on connaît au Maghreb et en Afrique a une seule source    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Revalorisations annuelles, prime de la femme au foyer: Les retraités reviennent à la charge
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 04 - 2012

Les retraités de la wilaya de Constantine remettent sur le tapis, les points de revendication concernant l'augmentation des revalorisations annuelles des retraites ainsi que celle de la prime de la femme au foyer, (appelée prime de majoration conjoint selon la CNR) affirme le président du bureau de la wilaya de Constantine de la fédération nationale des travailleurs retraités (FNTR). M. Rebreb, a ainsi rappelé, au cours d'une conférence de presse animée hier au siège de la fédération, ces points de revendication au lendemain du report de la réunion entre le ministre du travail et de la sécurité sociale, Tayeb Louh, et une délégation du bureau exécutif de la FNTR, qui devaient en discuter.
Selon le conférencier, «il s'agit de faire passer les revalorisations de pensions de retraite annuelles de 10% actuellement à 15 % éventuellement et de relever le montant de la prime accordée au conjoint au foyer de 1.730 à 3.000 dinars mensuels». Et d'ajouter que, «tous ces points sont demeurés en suspens, suite aux dernières augmentations décidées par le président de la république, dont notamment le fameux relèvement de 30% des pensions de retraite qui ont touché plus d'un million de retraités. Et la réunion qui devait avoir lieu avec le ministre du travail, avait pour ordre du jour de débattre de ce dossier.» Et le président du bureau des retraités de Constantine de préciser que son bureau est assailli par des retraités qui viennent aux informations, si bien que des rumeurs commencent à se propager, affirmant que des augmentations ont été décidées. «Chose, dira-t-il, que je démens formellement et ce, pour la simple raison que la rencontre qui devait en décider n'a pas eu lieu».
Cependant, dira-t-il, «le dossier n'est pas abandonné, loin s'en faut, nous continuons à revendiquer des revalorisations annuelles à 15% et des primes au conjoint à 3.000 dinars et nous soutenons les négociateurs de la FNTR sur cette question. Et de souligner que les retraités ont vu leurs dernières augmentations rognées dans une large mesure par la flambée des prix. En effet, déplorera-t-il, les prix des produits de large consommation n'arrêtent pas de s'envoler. «La pomme de terre et la tomate ainsi que les pois chiches étant devenus des produits de luxe, et non plus de large consommation» dira-t-il.
«Les retraités sont au bout du rouleau, mais n'osent pas protester de peur d'être taxés de perturber et d'interférer dans la campagne électorale en cours. Après les élections, cela sera certainement une autre paire de manches, a conclu le responsable local de la fédération des retraités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.