Liverpool : Klopp suggère un départ en janvier pour Coutinho    Un taux d'inflation annuel de 5,9% en septembre 2017    FORUM MONDIAL DE LUTTE CONTRE LE TERRORISME (GCTF) : Le trafic de drogue et le blanchiment d'argent, source de financement    L'armée irakienne avance vers Kirkouk    L'Envoyé de l'ONU pour le Sahara occidental reçu à la présidence    ARMEE NATIONALE POPULAIRE : Arrestation d'une terroriste et mère de deux terroristes    DROGUE : 38 tonnes de kif traité saisies en Algérie en 2017    PLF 2018: amélioration de certaines données de l'économie nationale    USM Alger- USM El Harrach: les "Rouge et Noir" pour oublier la désillusion africaine    42e EUCOCO: large élan de solidarité en faveur de la cause sahraouie    Le prix du Président de la République du journaliste: Khaled Taâzibt de l'APS primé    Bayern : La durée d'absence de Müller connue !    Crise du Golfe : Les parties toujours pas prêtes au dialogue    Des remplaçants des Super Eagles pour affronter les Fennecs : La notoriété des Verts écorchée    Péage de l'autoroute Est-Ouest : Quels tarifs ?    Après la Catalogne, c'est au tour de la Lombardie et de la Vénétie en Italie / Europe : à l'ère des « petites patries »    Musique/Retour d'Idir sur la scène algérienne : «L'officialisation de tamazight a été déterminante»    Poésie amazighe : Poésie amazighe : Promouvoir l'apprentissage du tifinagh    Les premiers essais dynamiques sont en cours    Pourquoi Abdelkader Messahel a éructé le dépit terminal de l'économie 1.0    AS Radieuse : Finale du Tournoi de l'amitié    On vous le dit    Oran en bref :    Le ministère compte revoir le discours religieux en profondeur    Des classes de 60 élèves !    Ouattara à la botte du roi Mohammed VI    «Toutes nos interrogations persistent sur les exclusions de listes électorales»    Youcef Yousfi assène ses vérités et tente la conciliation avec le privé    Participation de 52 pays et l'Afrique du Sud invitée d'honneur    Verts d’Europe    Bouchées croustillantes au thon    Championnat arabe des clubs (messieurs)    Mali    Ce que prévoit la réglementation en vigueur pour les maîtres d’œuvre nationaux    PROJET DE LOI SUR LA PUBLICITÉ    Idir, le come-back :    Tlemcen: Des locaux pour la presse    Bagarres rangées à la cité Ruisseau d'or    Le wali de Constantine rend visite au bureau de L'Expression    La sinistrose gagne les partis    Le journalisme et "l'auberge espagnole"    988 millions de dinars de créances    Bientôt une Air Afrique algérienne?    50 kg de kif et 21 kg de corail saisis à El Tarf    "Les ombres de la vérité" de Salah Boufellah    Quelle place pour le feuilleton arabe dans le Festival des séries en 2018?    "L'Algérie qui m'a marqué"    Victoire de Yacine Hamza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Revalorisations annuelles, prime de la femme au foyer: Les retraités reviennent à la charge
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 04 - 2012

Les retraités de la wilaya de Constantine remettent sur le tapis, les points de revendication concernant l'augmentation des revalorisations annuelles des retraites ainsi que celle de la prime de la femme au foyer, (appelée prime de majoration conjoint selon la CNR) affirme le président du bureau de la wilaya de Constantine de la fédération nationale des travailleurs retraités (FNTR). M. Rebreb, a ainsi rappelé, au cours d'une conférence de presse animée hier au siège de la fédération, ces points de revendication au lendemain du report de la réunion entre le ministre du travail et de la sécurité sociale, Tayeb Louh, et une délégation du bureau exécutif de la FNTR, qui devaient en discuter.
Selon le conférencier, «il s'agit de faire passer les revalorisations de pensions de retraite annuelles de 10% actuellement à 15 % éventuellement et de relever le montant de la prime accordée au conjoint au foyer de 1.730 à 3.000 dinars mensuels». Et d'ajouter que, «tous ces points sont demeurés en suspens, suite aux dernières augmentations décidées par le président de la république, dont notamment le fameux relèvement de 30% des pensions de retraite qui ont touché plus d'un million de retraités. Et la réunion qui devait avoir lieu avec le ministre du travail, avait pour ordre du jour de débattre de ce dossier.» Et le président du bureau des retraités de Constantine de préciser que son bureau est assailli par des retraités qui viennent aux informations, si bien que des rumeurs commencent à se propager, affirmant que des augmentations ont été décidées. «Chose, dira-t-il, que je démens formellement et ce, pour la simple raison que la rencontre qui devait en décider n'a pas eu lieu».
Cependant, dira-t-il, «le dossier n'est pas abandonné, loin s'en faut, nous continuons à revendiquer des revalorisations annuelles à 15% et des primes au conjoint à 3.000 dinars et nous soutenons les négociateurs de la FNTR sur cette question. Et de souligner que les retraités ont vu leurs dernières augmentations rognées dans une large mesure par la flambée des prix. En effet, déplorera-t-il, les prix des produits de large consommation n'arrêtent pas de s'envoler. «La pomme de terre et la tomate ainsi que les pois chiches étant devenus des produits de luxe, et non plus de large consommation» dira-t-il.
«Les retraités sont au bout du rouleau, mais n'osent pas protester de peur d'être taxés de perturber et d'interférer dans la campagne électorale en cours. Après les élections, cela sera certainement une autre paire de manches, a conclu le responsable local de la fédération des retraités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.