Abdesselam Bouchouareb :"La bancarisation de l'argent de l'informel n'est pas une amnistie fiscale"    Relever les défis multiples et complexes    Messahel expose à Madrid l'expérience algérienne    Amnesty International accuse Israël de « crimes de guerre »    Sensibilisation contre les noyades dans les barrages    «Formation à partir du mois d'août»    Une progression de 13% du trafic de marchandises au 1er semestre 2015    TAMANRASSET : Gaïd Salah installe le nouveau Commandant de la 6éme Région Militaire    La détention provisoire devient exceptionnelle    Bedoui installe le nouveau wali    L'ONU réclame un meilleur accès humanitaire    Platini candidat à la succession de Blatter    L'Algérie éliminée par la Tunisie en demi-finale    Coup d'envoi de la compétition aujourd'hui à Alger    Pékin aborde confiante le slalom jusqu'à 2022    FC Barcelone : Pedro plus que jamais proche de Man U    Reprise jeudi à Alger du procès après cassation de l'affaire    Les inscriptions universitaires se déroulent dans de bonnes conditions    Benghebrit promet une meilleure rentrée scolaire dans le Sud    Les forêts s'embrasent    MALADES ATTEINTS D'HEPATITE C : Un traitement plus "efficace" en cours d'examen    La troupe de Mohamed-Cherif Nasri lauréate    Lancement aujourd'hui de la 8e édition    8ème Feliv: intérêt relatif des initiés et indifférence des plus jeunes    Algérie-Russie:7ème session de la Commission mixte de coopération jeudi à Moscou    Médéa se souvient de Si Tayeb El-Djoughlali    Maroc- Mohamed Hassad annonce les résultats de la stratégie de lutte antiterroriste    Formation professionnelle : 7.900 places pédagogiques pour la prochaine session à Ouargla    Mise en place en septembre d'unités de surveillance et d'entretien des routes    Libye    CHU de Constantine    Aà ̄n Defla    Timide réaction de la FAF à propos de l’interdiction qui frappe les joueurs étrangers en Algérie    EN U-20    Entretien avec l’artiste peintre Zola Djenane    "Rien ne peut se faire par l'exclusion"    La réponse cinglante de Mourinho à la femme de Benitez    Attentat meurtrier contre la police    L'Otan appuie la Turquie dans son offensive contre l'EI    UN PHENOMENE EN VOGUE    La pièce Rahla de la troupe El Bahja primée    "On doit mettre en valeur nos réalisations"    Trois morts et un blessé dans une collision    Les subventions maintenues : A la recherche de l'argent «fantôme»    LFC 2015 : Ce que prévoit la loi en matière fiscale    L'assainissement des institutions en marche    Djaballah revient à la charge    Al warda dévoilé pour la 1re fois mardi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Revalorisations annuelles, prime de la femme au foyer: Les retraités reviennent à la charge
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 04 - 2012

Les retraités de la wilaya de Constantine remettent sur le tapis, les points de revendication concernant l'augmentation des revalorisations annuelles des retraites ainsi que celle de la prime de la femme au foyer, (appelée prime de majoration conjoint selon la CNR) affirme le président du bureau de la wilaya de Constantine de la fédération nationale des travailleurs retraités (FNTR). M. Rebreb, a ainsi rappelé, au cours d'une conférence de presse animée hier au siège de la fédération, ces points de revendication au lendemain du report de la réunion entre le ministre du travail et de la sécurité sociale, Tayeb Louh, et une délégation du bureau exécutif de la FNTR, qui devaient en discuter.
Selon le conférencier, «il s'agit de faire passer les revalorisations de pensions de retraite annuelles de 10% actuellement à 15 % éventuellement et de relever le montant de la prime accordée au conjoint au foyer de 1.730 à 3.000 dinars mensuels». Et d'ajouter que, «tous ces points sont demeurés en suspens, suite aux dernières augmentations décidées par le président de la république, dont notamment le fameux relèvement de 30% des pensions de retraite qui ont touché plus d'un million de retraités. Et la réunion qui devait avoir lieu avec le ministre du travail, avait pour ordre du jour de débattre de ce dossier.» Et le président du bureau des retraités de Constantine de préciser que son bureau est assailli par des retraités qui viennent aux informations, si bien que des rumeurs commencent à se propager, affirmant que des augmentations ont été décidées. «Chose, dira-t-il, que je démens formellement et ce, pour la simple raison que la rencontre qui devait en décider n'a pas eu lieu».
Cependant, dira-t-il, «le dossier n'est pas abandonné, loin s'en faut, nous continuons à revendiquer des revalorisations annuelles à 15% et des primes au conjoint à 3.000 dinars et nous soutenons les négociateurs de la FNTR sur cette question. Et de souligner que les retraités ont vu leurs dernières augmentations rognées dans une large mesure par la flambée des prix. En effet, déplorera-t-il, les prix des produits de large consommation n'arrêtent pas de s'envoler. «La pomme de terre et la tomate ainsi que les pois chiches étant devenus des produits de luxe, et non plus de large consommation» dira-t-il.
«Les retraités sont au bout du rouleau, mais n'osent pas protester de peur d'être taxés de perturber et d'interférer dans la campagne électorale en cours. Après les élections, cela sera certainement une autre paire de manches, a conclu le responsable local de la fédération des retraités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.