Réforme de la Ligue arabe, un défi majeur à relever    Aulas (pdt-Lyon) : «Ghezzal sur la liste des transferts ? Oui, c'est vrai, à mon regret et aussi celui de son papa... »    L'opposition se vide de l'intérieur    L'agriculture à la traîne    Les pilotes espagnols mal formés    Le temps des actes    Tayeb Louh plaide pour l'honneur de la fonction    Alger-Centre jumelée à El Ayoun    Offensive contre les médias    Trump serre les vis aux Français    Une femme nommée à la tête de la cour    Prémices d'un autre échec    El Hadi Ould Ali rencontre Mustapha Berraf    Belkaroui aura enfin son visa aujourd'hui    Le virage de la mort    Deux crimes effroyables    Plus de 250 lauréats récompensés à Béjaïa    Les islamistes algériens face à leur destin    L'art se raconte à Tizi Ouzou    Des rues porteront les noms de martyrs d'origine européenne    Croissance de 3,6% du PIB au 1er trimestre 2016    Chakib Khelil défend son bilan    Les athlètes entament la dernière ligne droite    Gammarth pour peaufiner la préparation de la JSK    Les prix de l'immobilier vont baisser    A quoi joue la France ?    Alger pour une solution consensuelle    Des hadjis dotés de bracelets de suivi médical    L'Algérie prend part à la manifestation    342 kg de kif traité saisis à Tlemcen et à Mostaganem    Le Premier ministre démissionne    Les prix vont encore augmenter en 2017 ?    Reddition d'un djihadiste à Jijel    Concert de Souad Massi à Alger    Rokia Traoré en concert à Alger    FIOFA: l'Algérie qui a défié le terrorisme occupe une place prépondérante chez les arabes et l'Irak    Le système du «bracelet électronique» sera mis en application avant la fin d'année    Collecte du patrimoine oral sur la résistance populaire et la révolution du 1er novembre    Bracelets électroniques pour les pèlerins    Autour de l'expansion du radicalisme en Europe    L'Algérie prend part à la manifestation "Global Village" de Dubaï 2016-2017    Pochettino a tranché : «Bentaleb ne fait plus parti de mes plans pour la saison prochaine»    Le fils du propriétaire de Leicester City évoque l'avenir de Mahrez    Les droits sociaux du journaliste sont préservés dans le secteur public    Algérie-Etats Unis: renouvellement de l'accord de coopération scientifique et technologique    LA DECISION D’Y PRENDRE PART N’EST PAS ENCORE ARRETEE    Chlef: 175 promotions dans le corps de la police    Fusillade d'Allemagne : Des zones d'ombres demeurent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





RETRAITES DE L'ANP : L'ex Général Oudaï à Mostaganem
Publié dans Réflexion le 14 - 09 - 2012

Un vent nouveau souffle sur la toute nouvelle Organisation nationale des retraités de l'Armée nationale populaire. Une organisation qui n'a obtenu son agrément que le 2 septembre 2012. Héritière d'une association somnolente qui passa à l'état comateux ces dernières années après deux décennies d'existence, cette nouvelle congrégation de ceux qui mirent l'Algérie sur ses pieds après qu'elle ait touché le fond se voit aujourd'hui un porte-parole digne des veuves, des orphelins et de ceux qui laissèrent des pans de leurs corps pour ce beau pays.
Jeudi dernier, le Général en retraite Oudaï Mohamed, accosta à Mostaganem vers 10 heures du matin accompagné de son adjoint Tazamoucht .Accueillis à son arrivée par MM. Benmoussa Mohamed et Bekhedda Amar, deux membres actifs de l'organisation de wilaya en même temps que M. Touaïba Mohamed, représentant la wilaya de Tiaret, il lui fut présenté le bilan des quatre derniers mois – et pas plus – soit l'échéance qui revint à M. Benmoussa, c'est-à-dire depuis son installation en mai dernier. Même topo à Mostaganem également qui, après une longue léthargie et une chaotique stagnation de près de vingt années, les responsables ne purent s'ériger une demeure fixe. Les propos concis et précis de M. Benmoussa, un retraité de la Gendarmerie Nationale, ravirent les visiteurs. Tel le général Oudaï, celui-ci ratisse large et n'a pas manqué de vider son sac de suggestions et de nouvelles idées. Tout y passa. Les cotisations, les cartes d'adhérents, les droits et il y en a tant, la communication et une foule de propositions qui, appliquées persuaderont surement les hésitants à rejoindre l'organisation comme les institutions à se plier aux exigences de cette frange de cadres bien formés, disciplinés. Le général en retraite Oudaï aborda la situation héritée au niveau central et tint à faire remarquer la mauvaise compréhension des textes par bon nombre de responsables et la dernière en est l'appel d'un intérimaire, responsable au niveau de la wilaya d'Alger, qui fut repris par un quotidien national et par lequel il était demandé le renouvellement du bureau. « Un agissement faisant fi de toutes les lois, codes et règlements régissant la gestion des associations, affirma le Général. En effet, un scrutin ne se fait qu'en présence d'un huissier de justice devant lequel les plébiscitaires présentent leurs cartes d'adhérents. Et aussi, après la saisie des membres au moins quinze jours avant le scrutin. Or, notre organisation vient juste de voir le jour et nous avons décidé de centraliser le système de confection de la carte d'adhérents. » Ainsi, il est mis fin à toute velléité ou acharnement à ceux qui veulent briguer les postes à des fins personnelles. Enfin, les retraités sont en passe d'accéder à un nouvel acquis qui n'est autre qu'une loi sur les retraites de militaires et autres assimilés et dont le projet a été approuvé par le gouvernement avant d'être adopté par l'Assemblée nationale. Désormais, les ordonnances n'auront plus droit de cité. M. Benmoussa Mohamed, n'a pas omis de faire appel par le biais de Réflexion, à tous ceux qui ont servi dans le métier des armes de s'approcher du siège de l'organisation afin d'apporter du vent au moulin et leur adhésion ne sera que bénéfique à eux-mêmes et aux familles de ceux qui ne sont plus de ce monde.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.