VISITE DE TRAVAIL : Abdelmalek Sellal aujourd'hui à Batna    MINISTRE DE LA COMMUNICATION, HAMID GRINE : "Pas de dépassements" dans les médias audiovisuels''    CROISSANCE ECONOMIQUE EN ALGERIE : Le FMI et la BM démentent les infos alarmistes    PRESIDENTIELLE EN FRANCE : Pour qui ont voté les Français d'Algérie ?    Le Maroc accuse l'Algérie de laisser des réfugiés Syriens entrer illégalement sur son territoire    AIN TEMOUCHENT : Le conseil de wilaya prépare la saison estivale    MINISTERE DU COMMERCE : 4509 milliards de cts de transactions non facturées    SIMULATION DU MODELE DE L'ONU: Deux Algériens distingués à la conférence de Moscou    Un facteur d'unité à même de préserver la paix et la stabilité du pays    Véhicules de tourisme: Baisse de plus de 7% de la facture d'importation au 1er trimestre 2017    Coopération algéro-américaine: les laboratoires américains incités à développer leurs investissements en Algérie    Mohcine Belabbas plaide pour la régionalisation    Présidentielle en France: premier tour sous haute sécurité, le vote démarre outre-mer    Caracas dénonce un coup d'Etat terroriste    des écarts très serrés entre les favoris    Et ce sera même dur pour la 2e place    Brahimi : "Alcaraz est un entraîneur discipliné et exigeant"    "Les bons résultats sont obligatoires pour la FAF et le nouveau sélectionneur"    "L'unité du pays et du peuple est une ligne rouge"    "La priorité à l'efficience et au renforcement du capital humain"    Plus de 43 000 victimes en 2016 en Algérie    L'austérité touche même les écoles primaires    Trois personnes inculpées pour agression à main armée    L'adhésion de l'Algérie à l'OMC est inévitable (Benyounès)    "Je ne connais pas de passé révolutionnaire à Ould Abbes"    Clasico : Le Barça a finalement pris sa décision pour Neymar    Bâtiment et travaux publics: Le poids de l'informel    Tebboune à Annaba: «Sans démagogie aucune !»    Grâce à sa précieuse victoire sur le CAB: La JSK se remet en selle    Real-Barça: Les 10 Clasicos les plus marquants    En se hissant en tête de la DNA: L'US Beni Douala rêve de la Ligue 2    enquête sur l'attaque chimique de Khan Cheikhoun: L'énigmatique refus de Washington    El-Bayadh: Le cheptel sous haute surveillance    Bedoui: Les chalets de Boumerdès éradiqués avant fin 2017    FA Judo - Prospection tous azimuts: Les postes de DTN et de DEN seront changés    Rapatriement des dépouilles aux frais de l'Etat: Seules les familles nécessiteuses concernées    Naâma: Réflexion autour du français en Algérie    Xavier Driencourt nommé officiellement    La Cgea a réussi le pari    Air Algérie s'ouvre la ligne du Gabon    carnaval fi dechra    Une stèle pour bannir l'oubli...    Lancement du programme "Ciné-office 2017"    Surveillabce de près des essais nucléaires nord-coréens    Les candidats courtisent les femmes    257 kilogrammes de kif traité saisis    La statue de Lounès Matoub fait polémique    Vers la création d'un centre d'interprétation culturelle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





RETRAITES DE L'ANP : L'ex Général Oudaï à Mostaganem
Publié dans Réflexion le 14 - 09 - 2012

Un vent nouveau souffle sur la toute nouvelle Organisation nationale des retraités de l'Armée nationale populaire. Une organisation qui n'a obtenu son agrément que le 2 septembre 2012. Héritière d'une association somnolente qui passa à l'état comateux ces dernières années après deux décennies d'existence, cette nouvelle congrégation de ceux qui mirent l'Algérie sur ses pieds après qu'elle ait touché le fond se voit aujourd'hui un porte-parole digne des veuves, des orphelins et de ceux qui laissèrent des pans de leurs corps pour ce beau pays.
Jeudi dernier, le Général en retraite Oudaï Mohamed, accosta à Mostaganem vers 10 heures du matin accompagné de son adjoint Tazamoucht .Accueillis à son arrivée par MM. Benmoussa Mohamed et Bekhedda Amar, deux membres actifs de l'organisation de wilaya en même temps que M. Touaïba Mohamed, représentant la wilaya de Tiaret, il lui fut présenté le bilan des quatre derniers mois – et pas plus – soit l'échéance qui revint à M. Benmoussa, c'est-à-dire depuis son installation en mai dernier. Même topo à Mostaganem également qui, après une longue léthargie et une chaotique stagnation de près de vingt années, les responsables ne purent s'ériger une demeure fixe. Les propos concis et précis de M. Benmoussa, un retraité de la Gendarmerie Nationale, ravirent les visiteurs. Tel le général Oudaï, celui-ci ratisse large et n'a pas manqué de vider son sac de suggestions et de nouvelles idées. Tout y passa. Les cotisations, les cartes d'adhérents, les droits et il y en a tant, la communication et une foule de propositions qui, appliquées persuaderont surement les hésitants à rejoindre l'organisation comme les institutions à se plier aux exigences de cette frange de cadres bien formés, disciplinés. Le général en retraite Oudaï aborda la situation héritée au niveau central et tint à faire remarquer la mauvaise compréhension des textes par bon nombre de responsables et la dernière en est l'appel d'un intérimaire, responsable au niveau de la wilaya d'Alger, qui fut repris par un quotidien national et par lequel il était demandé le renouvellement du bureau. « Un agissement faisant fi de toutes les lois, codes et règlements régissant la gestion des associations, affirma le Général. En effet, un scrutin ne se fait qu'en présence d'un huissier de justice devant lequel les plébiscitaires présentent leurs cartes d'adhérents. Et aussi, après la saisie des membres au moins quinze jours avant le scrutin. Or, notre organisation vient juste de voir le jour et nous avons décidé de centraliser le système de confection de la carte d'adhérents. » Ainsi, il est mis fin à toute velléité ou acharnement à ceux qui veulent briguer les postes à des fins personnelles. Enfin, les retraités sont en passe d'accéder à un nouvel acquis qui n'est autre qu'une loi sur les retraites de militaires et autres assimilés et dont le projet a été approuvé par le gouvernement avant d'être adopté par l'Assemblée nationale. Désormais, les ordonnances n'auront plus droit de cité. M. Benmoussa Mohamed, n'a pas omis de faire appel par le biais de Réflexion, à tous ceux qui ont servi dans le métier des armes de s'approcher du siège de l'organisation afin d'apporter du vent au moulin et leur adhésion ne sera que bénéfique à eux-mêmes et aux familles de ceux qui ne sont plus de ce monde.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.