Man United : Une bonne nouvelle pour Pogba    Jeux de la Solidarité islamique : La liste des 23 dévoilée    La Russie s'est conformée à l'accord sur le pétrole quelques semaines avant son expiration    Moussa Touati à Oran : «L'abstention est un vote pour la continuité»    La production algérienne s'expose à Nouakchott : Le marché africain en ligne de mire    Ligue 1 - Mise à jour : Les Canaris respirent    Atlético de Madrid : José Giménez encore blessé    Sept personnes interpellées    Les grottes de Gueldamane et la maison des Amrouche proposées    Ils prennent «langue» à Oran    Abdelhak Bérerhi, parcours atypique d'un érudit engagé    Le petit Salim Mahdad retrouvé sain et sauf    "Le pouvoir veut casser le tissu industriel de la région"    Benghabrit dément l'abandon des cantines scolaires    La moitié des diabétiques n'atteint pas les objectifs thérapeutiques    Le président Bouteflika appelle à un vote massif    L'inertie du MJS    Une campagne électorale passée inaperçue    Un Algérien décède dans un bureau de vote à Nantes    Batna: Quatre terroristes abattus    Elections législatives: La communauté algérienne à l'étranger commence à voter    A quand un vrai débat ?    Direction régionale du Commerce d'Oran: 3.451 commerçants traduits en justice, à l'Ouest    Constantine - Bac, BEM et 5e: Des sessions de préparation des candidats et de leurs parents    Conseil de sécurité: Succès diplomatique du Polisario    Un bouc émissaire tout désigné pour les macronistes    Ligue 1 - Mise à jour: L'USMA retrouve le podium, la JSK tire le nul à Oran    Lancement, demain, de la «Ballade urbaine»: De l'art dans la rue    Le trafic ferroviaire El Harrach-El Affroun perturbé dès mercredi    Les Marines américains de retour dans le Helmand    L'ONU alerte sur la détérioration de la situation    Erdogan veut se présenter en position de force    Deux morts dans un accident de la circulation    Les Algériens passent à 12 médailles    L'AC Milan passe à la vitesse supérieure pour Ghoulam    Ouyahia durcit le ton    Le FFS tire à boulets rouges sur les autonomistes    le programme du festival 2017    Duke Ellington chaleureusement revisité à Alger    Chants basques et irlandais le 8 mai    Un énorme incendie ravage une base de vie    Bouteflika adresse un message à la Nation    Garmin Vivofit Jr. le bracelet connecté pour les enfants    Nouveau tir de missile    Belani dénonce une "énième imposture marocaine"    Yew, une application algérienne de VoIP    Les retraités pénalisés à Guelma    Aggravation de l'état de santé de certains détenus palestiniens    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Clinique d?ophtalmologie Lazreg
Cinq mois d?attente pour une consultation
Publié dans La Voix de l'Oranie le 03 - 05 - 2009

A l?approche de la p?riode des cong?s de fin d?ann?e qui risque de reporter la date de leur op?ration ? la prochaine entr?e sociale, l?angoisse des malades inscrits sur la liste d?attente ?tablie par la clinique d?ophtalmologie Lazreg tourne carr?ment au stress.
?D?j? que nous devons patienter des mois pour voir arriver notre tour, lorsque survient la p?riode des cong?s du personnel m?dical qui remet tout en question les nouvelles ?ch?ances qui nous sont impos?es ?branlent notre patience et compliquent nos cas?, se plaignent les malades.
M. Youcef qui pr?sente une cataracte fait partie de ces malades en liste d?attente. Il dira: ?Il y a deux mois, j?ai effectu? une s?rie d?examens m?diaux au niveau des cabinets priv?s dans la wilaya de Sa?da qui m?ont orient? vers la clinique de la wilaya d?Oran pour me faire op?rer. J?attends toujours qu?on me fixe une date pour mon intervention chirurgicale.? Youcef pr?cisera qu?il ne peut plus lire le journal et ?vite de sortir pour ne pas s?exposer aux rayons de soleil.
Quant ? Abdeljalil, il dira: ?Le report des examens m?dicaux et des rendez-vous d?interventions chirurgicales nous p?nalise. Cela fait plusieurs mois que je fais des va-et-vient entre Mascara et Oran et, malgr? la longue distance, je n?ai pas r?ussi ? convaincre les responsables de la clinique de faire avancer la date de rendez-vous de mon intervention chirurgicale. Pis encore, je viens d?apprendre que ce rendez-vous qui m?a ?t? fix? au pr?alable a ?t? repouss?.?
D?autre part, les patients de la clinique d?Ophtalmologie se plaignent de la longueur de la dur?e de temps s?parant les rendez-vous de consultations et de contr?les. ?Entre un rendez-vous et un autre, vous attendez 5 mois?, nous dit-on. Ceci constitue un grand probl?me pour ces patients qui font appel aux responsables du secteur pour qu?ils revoient les calendriers des rendez-vous, notamment dans les cas d?interventions urgentes.?
Par ailleurs, Mohamed B. r?v?le: ?R?cemment, l?administration de la clinique a rendu public un communiqu? dans lequel elle invite les fonctionnaires et le personnel m?dical ? d?poser leurs demandes de cong? pour la p?riode allant de d?but mai ? fin ao?t. De ce fait, je me demande ce qui va arriver aux patients pendant cette p?riode de cong?s, et qui va s?occuper d?eux.?
Pour conna?tre la version de ces ?tablissements ophtalmologiques sur cette question particuli?re, nous nous sommes rapproch?s de responsables de leurs directions. ?Vous n?aurez jamais une id?e sur le grand nombre des malades qui sont orient?s vers nos services? C?est pourquoi nous avons fix? les rendez-vous de consultation pour le mois de septembre?, explique-t-on. Une autre source ajoute: ?Au niveau de la clinique ophtalmologique Belazreg et de son annexe, nous recevons plus de 300 malades par jour et nous r?alisons parfois et nous r?alisons parfois un nombre de 15 ? 20 interventions chirurgicales par jour. Je porte ? votre connaissance que nous avons enregistr? pr?s de 1000 interventions depuis le d?but de l?ann?e.?
Il est ? souligner la clinique Belazreg, qui fut un pionnier dans le domaine et au sein duquel ont ?t? form?s nombre de sp?cialistes, 100 greffes de la corn?e ont ?t? r?alis?es en 2008.
Relevant du secteur public, cet ?tablissement sp?cialis? en ophtalmologie demeure l?unique infrastructure qui r?pond ? toute la demande de la r?gion de l?ouest du pays, et est le seul ? assurer la greffe de la corn?e. C?est dire que ses 170 lits ne peuvent plus r?pondre ? une demande que multiplie la croissance d?mographique entre autres?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.