L'éthique et la déontologie au programme    Une guéguerre sans fin ?    Un terroriste neutralisé à Bouira    Conjurer et non conjuguer les périls    125 dossiers transmis à la justice    Réapparition de 200 marchés informels    Un nouveau décret exécutif    Algérie Télécom au diapason de la modernité    On n'intègre pas la sphère informelle par des mesures administratives !    La frontière turque fermée face au flot des réfugiés    Chronique du Jeudi    mort de 3 personnes dans le bombardement d'un hôpital qu'elle soutient    Le journaliste gréviste Mohammed al-Qiq risque de mourir selon son avocate    Merkel s'affole devant l'augmentation du flux de réfugiés syriens    Duel à distance entre l'USMA et le CRB    Droit dans le mur    Le gouvernement approuve les dates    2.438 interventions en 45 heures    1 416 interventions en un mois    Arrestation d'un groupe de voleurs    «L'enseignement de tamazight sera élargi à 32 wilayas»    L'éducation et la santé en tête    Dahmane Azzoune, la remise à flots    Des prix et des hommages    Christiane Taubira confond 2 grands chanteurs français    Mort de sa première chanteuse et de son guitariste    Bougie en bulle    Syrie : Pourquoi l'Arabie saoudite n'enverra pas son armée    Importation frauduleuse de médicaments : Des réseaux "mafieux" agissent actuellement en Algérie    Deutsche Bank : La première banque allemande tente de rassurer sur sa solvabilité    Terrorisme de la route : L'élément humain est "en cause avec un taux de 98,77 %" à Blida    Ligue 1 Mobilis Hadj Taleb : "Ifticen ne pourra pas entraîner le MCA pour des raisons technique et administrative"    Coupe de France :Monaco mangé par Sochaux    Selon le rapport d'Oxford business group : L'Algérie diversifie l'économie face à la baisse des prix du pétrole    Mali : Trois militaires maliens tués    Libye : Une région inquiétante    Un 10 février sismique    Leicester prépare une belle surprise pour Mahrez !    FC Barcelone : Manchester City et United à la lutte pour Neymar    Bira, le plan B du Mouloudia    Ali Benflis : "C'est un coup de force constitutionnel !"    Une dizaine de prix et des hommages en clôture    Suite à l’ajournement de l’AGO du CSA-MCA, Abdelghani Mebarek :    Licences d’importation de véhicules neufs pour les concessionnaires habituels uniquement    SOIT DIT EN PASSANT    L’ouvrage a fait l’objet d’une vente-dédicace à la librairie cheikh de Tizi-Ouzou    Algérie:La demeure familiale du défunt président Boumediene à Guelma bientôt transformée en musée    Rachid Nekkaz affirme que l'article 51 ne le concerne pas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Clinique d?ophtalmologie Lazreg
Cinq mois d?attente pour une consultation
Publié dans La Voix de l'Oranie le 03 - 05 - 2009

A l?approche de la p?riode des cong?s de fin d?ann?e qui risque de reporter la date de leur op?ration ? la prochaine entr?e sociale, l?angoisse des malades inscrits sur la liste d?attente ?tablie par la clinique d?ophtalmologie Lazreg tourne carr?ment au stress.
?D?j? que nous devons patienter des mois pour voir arriver notre tour, lorsque survient la p?riode des cong?s du personnel m?dical qui remet tout en question les nouvelles ?ch?ances qui nous sont impos?es ?branlent notre patience et compliquent nos cas?, se plaignent les malades.
M. Youcef qui pr?sente une cataracte fait partie de ces malades en liste d?attente. Il dira: ?Il y a deux mois, j?ai effectu? une s?rie d?examens m?diaux au niveau des cabinets priv?s dans la wilaya de Sa?da qui m?ont orient? vers la clinique de la wilaya d?Oran pour me faire op?rer. J?attends toujours qu?on me fixe une date pour mon intervention chirurgicale.? Youcef pr?cisera qu?il ne peut plus lire le journal et ?vite de sortir pour ne pas s?exposer aux rayons de soleil.
Quant ? Abdeljalil, il dira: ?Le report des examens m?dicaux et des rendez-vous d?interventions chirurgicales nous p?nalise. Cela fait plusieurs mois que je fais des va-et-vient entre Mascara et Oran et, malgr? la longue distance, je n?ai pas r?ussi ? convaincre les responsables de la clinique de faire avancer la date de rendez-vous de mon intervention chirurgicale. Pis encore, je viens d?apprendre que ce rendez-vous qui m?a ?t? fix? au pr?alable a ?t? repouss?.?
D?autre part, les patients de la clinique d?Ophtalmologie se plaignent de la longueur de la dur?e de temps s?parant les rendez-vous de consultations et de contr?les. ?Entre un rendez-vous et un autre, vous attendez 5 mois?, nous dit-on. Ceci constitue un grand probl?me pour ces patients qui font appel aux responsables du secteur pour qu?ils revoient les calendriers des rendez-vous, notamment dans les cas d?interventions urgentes.?
Par ailleurs, Mohamed B. r?v?le: ?R?cemment, l?administration de la clinique a rendu public un communiqu? dans lequel elle invite les fonctionnaires et le personnel m?dical ? d?poser leurs demandes de cong? pour la p?riode allant de d?but mai ? fin ao?t. De ce fait, je me demande ce qui va arriver aux patients pendant cette p?riode de cong?s, et qui va s?occuper d?eux.?
Pour conna?tre la version de ces ?tablissements ophtalmologiques sur cette question particuli?re, nous nous sommes rapproch?s de responsables de leurs directions. ?Vous n?aurez jamais une id?e sur le grand nombre des malades qui sont orient?s vers nos services? C?est pourquoi nous avons fix? les rendez-vous de consultation pour le mois de septembre?, explique-t-on. Une autre source ajoute: ?Au niveau de la clinique ophtalmologique Belazreg et de son annexe, nous recevons plus de 300 malades par jour et nous r?alisons parfois et nous r?alisons parfois un nombre de 15 ? 20 interventions chirurgicales par jour. Je porte ? votre connaissance que nous avons enregistr? pr?s de 1000 interventions depuis le d?but de l?ann?e.?
Il est ? souligner la clinique Belazreg, qui fut un pionnier dans le domaine et au sein duquel ont ?t? form?s nombre de sp?cialistes, 100 greffes de la corn?e ont ?t? r?alis?es en 2008.
Relevant du secteur public, cet ?tablissement sp?cialis? en ophtalmologie demeure l?unique infrastructure qui r?pond ? toute la demande de la r?gion de l?ouest du pays, et est le seul ? assurer la greffe de la corn?e. C?est dire que ses 170 lits ne peuvent plus r?pondre ? une demande que multiplie la croissance d?mographique entre autres?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.