Fonctionnaires de la Sûreté nationale    Protestation des policiers    "Aucune pression n'est exercée sur l'Anep"    Les Emirats ont levé l'interdiction de visas aux Algériens de moins de 40 ans    Escalade verbale marocaine contre l'Algérie    Appels à l'arrêt des combats    Abbas menace de mesures judiciaires    Bataille de rue à Kobané    la Tunisie pays de transit de la traite des femmes, selon l'OIM    Ils ont jugé l'avant-projet de loi sanitaire incohérent    Le carrefour des énergies renouvelables    Une vingtaine d'hommes d'affaires autrichiens en visite en Algérie    Tizi Ouzou    Les Crabes seuls invaincus après 7 journées    Le conflit Hannachi-Raouraoua éclate au grand jour    Le rêve des Algériennes prend fin    Alors que Bentaleb a été ménagé pour le match de l'Europa League    Judo - Championnats du Monde 2014 "juniors"    BRÈVES de l'Est    Le syndicat national affilié au Snapap rend publique une plateforme de revendications    Ce qui attend Sellal au Sud    Une femme et sa nièce égorgées en plein sommeil    Le train est resté en gare    "Il faut stimuler l'enseignement de tamazight à l'école"    L'adaptation cinématographique des oeuvres littéraires en débat à Médéa    SIDI BEL-ABBES: L'émissaire de Saidani, face aux deux ailes du FLN    Béjaïa : Une jeune fille enlevée, libérée par les gendarmes    EL-TARF - Relogement : les représentants des quartiers s'impliquent    Selon Med Mebarki : Une académie des sciences et des technologies pour bientôt    MCO : Un bon point pour le moral    La Télégestion, l'Environnement et le Développement durable : Des spécialistes, en conclave, à l'Ecole polytechnique d'Oran    Sans relâche de Antoine Bourseiller : La vraie histoire du théâtre français    Association «Les Nomades Algériens» : Sortie découverte au fortin de «Santiago», la semaine prochaine    AIN TEMOUCHENT: Journées cinématographiques «Suicide» décroche le 1er prix    Mandi se blesse, Boudebouz renoue avec la compétition    Il sera aujourd'hui à In Guezzam et Bordj Badji Mokhtar : Sellal reprend son bâton de pèlerin    Le début de la purge ?    François Hollande souhaite une issue rapide des négociations    Solutions politiques avérées : Ne pas faire l'économie de vraies thérapies    Accession de l'Algérie à l'OMC : Le 13ème round des négociations en janvier 2015    Intérêt nouveau des jeunes pour l'agriculture de montagne    Modiano en tête des ventes de romans    Leonardo DiCaprio s'allie à Netflix    EN BREF    Un partenariat de coproduction pour dépasser la simple coopération    Des marques et des nouveautés    L'ANP au four terroriste et au moulin sécuritaire    Le groupe Freeklane et d'autres artistes algériens au Festival    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Clinique d?ophtalmologie Lazreg
Cinq mois d?attente pour une consultation
Publié dans La Voix de l'Oranie le 03 - 05 - 2009

A l?approche de la p?riode des cong?s de fin d?ann?e qui risque de reporter la date de leur op?ration ? la prochaine entr?e sociale, l?angoisse des malades inscrits sur la liste d?attente ?tablie par la clinique d?ophtalmologie Lazreg tourne carr?ment au stress.
?D?j? que nous devons patienter des mois pour voir arriver notre tour, lorsque survient la p?riode des cong?s du personnel m?dical qui remet tout en question les nouvelles ?ch?ances qui nous sont impos?es ?branlent notre patience et compliquent nos cas?, se plaignent les malades.
M. Youcef qui pr?sente une cataracte fait partie de ces malades en liste d?attente. Il dira: ?Il y a deux mois, j?ai effectu? une s?rie d?examens m?diaux au niveau des cabinets priv?s dans la wilaya de Sa?da qui m?ont orient? vers la clinique de la wilaya d?Oran pour me faire op?rer. J?attends toujours qu?on me fixe une date pour mon intervention chirurgicale.? Youcef pr?cisera qu?il ne peut plus lire le journal et ?vite de sortir pour ne pas s?exposer aux rayons de soleil.
Quant ? Abdeljalil, il dira: ?Le report des examens m?dicaux et des rendez-vous d?interventions chirurgicales nous p?nalise. Cela fait plusieurs mois que je fais des va-et-vient entre Mascara et Oran et, malgr? la longue distance, je n?ai pas r?ussi ? convaincre les responsables de la clinique de faire avancer la date de rendez-vous de mon intervention chirurgicale. Pis encore, je viens d?apprendre que ce rendez-vous qui m?a ?t? fix? au pr?alable a ?t? repouss?.?
D?autre part, les patients de la clinique d?Ophtalmologie se plaignent de la longueur de la dur?e de temps s?parant les rendez-vous de consultations et de contr?les. ?Entre un rendez-vous et un autre, vous attendez 5 mois?, nous dit-on. Ceci constitue un grand probl?me pour ces patients qui font appel aux responsables du secteur pour qu?ils revoient les calendriers des rendez-vous, notamment dans les cas d?interventions urgentes.?
Par ailleurs, Mohamed B. r?v?le: ?R?cemment, l?administration de la clinique a rendu public un communiqu? dans lequel elle invite les fonctionnaires et le personnel m?dical ? d?poser leurs demandes de cong? pour la p?riode allant de d?but mai ? fin ao?t. De ce fait, je me demande ce qui va arriver aux patients pendant cette p?riode de cong?s, et qui va s?occuper d?eux.?
Pour conna?tre la version de ces ?tablissements ophtalmologiques sur cette question particuli?re, nous nous sommes rapproch?s de responsables de leurs directions. ?Vous n?aurez jamais une id?e sur le grand nombre des malades qui sont orient?s vers nos services? C?est pourquoi nous avons fix? les rendez-vous de consultation pour le mois de septembre?, explique-t-on. Une autre source ajoute: ?Au niveau de la clinique ophtalmologique Belazreg et de son annexe, nous recevons plus de 300 malades par jour et nous r?alisons parfois et nous r?alisons parfois un nombre de 15 ? 20 interventions chirurgicales par jour. Je porte ? votre connaissance que nous avons enregistr? pr?s de 1000 interventions depuis le d?but de l?ann?e.?
Il est ? souligner la clinique Belazreg, qui fut un pionnier dans le domaine et au sein duquel ont ?t? form?s nombre de sp?cialistes, 100 greffes de la corn?e ont ?t? r?alis?es en 2008.
Relevant du secteur public, cet ?tablissement sp?cialis? en ophtalmologie demeure l?unique infrastructure qui r?pond ? toute la demande de la r?gion de l?ouest du pays, et est le seul ? assurer la greffe de la corn?e. C?est dire que ses 170 lits ne peuvent plus r?pondre ? une demande que multiplie la croissance d?mographique entre autres?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.