Un moratoire et une nouvelle gouvernance énergétique en attendant l'après-Bouteflika    «La loi sur la protection de la femme sera maintenue»    In Salah : Les militaires rencontrent les représentants de la population    JSK – MCEE : La non-domiciliation fait polémique    Ouled El Houma : tournoi interquartiers à Bouira    Guerre civile en Libye : Les Libyens s'en remettent à l'Algérie    L'Algérie sur la voie de la Pologne    Le statu quo confirmé    La police traque les cybercriminels à Oran    Sortie du dernier album de Rabah Asma : Totale confiance    La réforme de l'école à l'épreuve de l'instabilité chronique : Les vérités de Mme Nouria Benghebrit    Mise en œuvre de la commission sectorielle    Vers le renforcement du partenariat dans le domaine agricole    Jean-Paul Laborde : «L'expérience algérienne peut servir d'exemple»    Paraphe de l'accord de paix et de réconciliation au Mali : une étape «très significative»    Pour l'Arabie saoudite, la stabilisation du marché pétrolier exige l'implication des pays non-Opep    ORAN: Découverte d'un commerçant gisant dans une marre de sang    EN SOLIDARITE AVEC LE MAIRE SUSPENDU : Des habitants ferment le siège de l'APC de Kheir Eddine !    Le Maroc condamne les violations des droits humains dans les camps de réfugiés à Tindouf    Le Bureau de l'APN examine 16 amendements proposés au projet de code pénal et d'autres projets de loi    Les Etats-Unis outrés par Netanyahu    Lamamra s'entretient avec plusieurs responsables à Genève    Djabou risque de s'éloigner des Verts    Bouteflika reçoit un émissaire de l'Emir du Koweït    RENCONTRE DES MINISTRES ARABES DE L’INTÉRIEUR À ALGER    Le coup de bill’art du Soir    Expo «révéler l’étoffe» de Maya-InÚs Touam à Alger    ACTUCULT    CE MONDE QUI BOUGE    Fermeture de la Corne d’Or et du CET de Tipasa    Volley-ball : championnat d'Afrique des clubs    Biscothon    Un autre enseignement qui nous vient d'In Salah    L'Education au moyen de la langue maternelle    Le musée des Arts et Expressions culturelles sur la bonne voie    TEBESSA: Le cinéma revient    Ligue 2 : Les prétendants à l'épreuve    Football - Ligue 1 : Un tournant à ne pas rater    Division nationale amateurs Ouest : Mohammadia pôle d'attraction    Poutine, l'homme à la poigne de fer    Le Commandant de la 6è région militaire rencontre des représentants de la population d'In Salah : Tout pour assurer la stabilité dans cette région    Symbole fort d'un patrimoine commun !    Derby algérois palpitant,belle affiche à Oran    L'UGTA "mobilisée"    Trois policiers tués et un autre grièvement blessé    La fuite en avant des uns et des autres    L'expérience de l'Algérie saluée    Juba affirme que les sanctions entraveront la paix et affecteront    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Clinique d?ophtalmologie Lazreg
Cinq mois d?attente pour une consultation
Publié dans La Voix de l'Oranie le 03 - 05 - 2009

A l?approche de la p?riode des cong?s de fin d?ann?e qui risque de reporter la date de leur op?ration ? la prochaine entr?e sociale, l?angoisse des malades inscrits sur la liste d?attente ?tablie par la clinique d?ophtalmologie Lazreg tourne carr?ment au stress.
?D?j? que nous devons patienter des mois pour voir arriver notre tour, lorsque survient la p?riode des cong?s du personnel m?dical qui remet tout en question les nouvelles ?ch?ances qui nous sont impos?es ?branlent notre patience et compliquent nos cas?, se plaignent les malades.
M. Youcef qui pr?sente une cataracte fait partie de ces malades en liste d?attente. Il dira: ?Il y a deux mois, j?ai effectu? une s?rie d?examens m?diaux au niveau des cabinets priv?s dans la wilaya de Sa?da qui m?ont orient? vers la clinique de la wilaya d?Oran pour me faire op?rer. J?attends toujours qu?on me fixe une date pour mon intervention chirurgicale.? Youcef pr?cisera qu?il ne peut plus lire le journal et ?vite de sortir pour ne pas s?exposer aux rayons de soleil.
Quant ? Abdeljalil, il dira: ?Le report des examens m?dicaux et des rendez-vous d?interventions chirurgicales nous p?nalise. Cela fait plusieurs mois que je fais des va-et-vient entre Mascara et Oran et, malgr? la longue distance, je n?ai pas r?ussi ? convaincre les responsables de la clinique de faire avancer la date de rendez-vous de mon intervention chirurgicale. Pis encore, je viens d?apprendre que ce rendez-vous qui m?a ?t? fix? au pr?alable a ?t? repouss?.?
D?autre part, les patients de la clinique d?Ophtalmologie se plaignent de la longueur de la dur?e de temps s?parant les rendez-vous de consultations et de contr?les. ?Entre un rendez-vous et un autre, vous attendez 5 mois?, nous dit-on. Ceci constitue un grand probl?me pour ces patients qui font appel aux responsables du secteur pour qu?ils revoient les calendriers des rendez-vous, notamment dans les cas d?interventions urgentes.?
Par ailleurs, Mohamed B. r?v?le: ?R?cemment, l?administration de la clinique a rendu public un communiqu? dans lequel elle invite les fonctionnaires et le personnel m?dical ? d?poser leurs demandes de cong? pour la p?riode allant de d?but mai ? fin ao?t. De ce fait, je me demande ce qui va arriver aux patients pendant cette p?riode de cong?s, et qui va s?occuper d?eux.?
Pour conna?tre la version de ces ?tablissements ophtalmologiques sur cette question particuli?re, nous nous sommes rapproch?s de responsables de leurs directions. ?Vous n?aurez jamais une id?e sur le grand nombre des malades qui sont orient?s vers nos services? C?est pourquoi nous avons fix? les rendez-vous de consultation pour le mois de septembre?, explique-t-on. Une autre source ajoute: ?Au niveau de la clinique ophtalmologique Belazreg et de son annexe, nous recevons plus de 300 malades par jour et nous r?alisons parfois et nous r?alisons parfois un nombre de 15 ? 20 interventions chirurgicales par jour. Je porte ? votre connaissance que nous avons enregistr? pr?s de 1000 interventions depuis le d?but de l?ann?e.?
Il est ? souligner la clinique Belazreg, qui fut un pionnier dans le domaine et au sein duquel ont ?t? form?s nombre de sp?cialistes, 100 greffes de la corn?e ont ?t? r?alis?es en 2008.
Relevant du secteur public, cet ?tablissement sp?cialis? en ophtalmologie demeure l?unique infrastructure qui r?pond ? toute la demande de la r?gion de l?ouest du pays, et est le seul ? assurer la greffe de la corn?e. C?est dire que ses 170 lits ne peuvent plus r?pondre ? une demande que multiplie la croissance d?mographique entre autres?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.