Oran: Les mises en garde de Bedoui    Projet d'In Salah Gas: Accord pour la compression de 40 % des travailleurs étrangers    Alger et Washington veulent muscler leur coopération énergétique    Un sommet arabe, pour quoi faire ?    Les amalgames    MO Béjaïa - Le groupe à pied d'œuvre à Lubumbashi: La récupération, seul souci pour Sandjak    Sa carrière, l'indifférence vis-à-vis des anciens joueurs et dirigeants...: Beddiar Lahouari, l'un des piliers du MCO se confie au «Le Quotidien d'Oran»    USMH: Le groupe à pied d'œuvre demain à Aïn-Témouchent    22 morts sur les routes, en 48 heures    Ouverture du Festival international d'Oran: Tapis rouge et budget réduit pour le film arabe    Désintérêt pour l'urbain traditionnel    À l'occasion de la commémoration de la révolution du 23 Juillet : Le président Bouteflika félicite son homologue égyptien    Mercato : Mahrez a choisi Arsenal et ça ne devrait plus tarder    Natation : Un seul Algérien aux JO    Deux terroristes se sont rendus à l'armée à Jijel    Près de dix wilayas sous l'effet des Feux de forêts : Les agriculteurs risquent leurs récoltes    Travaux de réparation à domicile : Un avantage à la disposition des abonnés en assurances diverses    Consolidation du renouveau national    L'option de participation aux élections se précise    L'économie marocaine en appelle aux financements extérieurs    Voitures d'occasion: un site-conseil bientôt opérationnel    Entre rêve et réalité    Ils réclament un départ à la retraite à 52 ans    Nouveau cas de corruption à la FIFA    Victoire de l'Algérie face au Gabon    L'Algérie absente du rendez-vous d'Amman    L'opposition en instance d'implosion    "L'UA n'accepte pas en son sein les pays coloniaux"    La cause n'est pas encore confirmée    M'cisna à la recherche de ses ressources    Béjaïa, une ville-chantier    L'Europe au bord de la crise de nerfs!    "Notre coopération s'étend à toutes les crises internationales"    Le vrai visage du royaume    L'étoile montante du châabi-pop    Hindi Zahra en ouverture    Swarm : la puce qui pourrait rendre votre smartphone 75 fois plus rapide    La solution saugrenue !    Ils refont Pac-Man avec des organismes vivants    Cette bague vous fait rappeller la date anniversaire à souhaiter    Un dangereux djihadiste abattu à Boumerdès    Le FFS persiste et signe    La Marine algérienne réceptionne un troisième navire de guerre    L'ex-rébellion renouvelle sa confiance à Riek Machar    L'organisation rejoint la coalition internationale anti-EI    Dda l'Mulud ressuscité à Vava-Hamza    Une fresque humaine du vieux Djelfa    Un 1er cyborg officiellement reconnu par un gouvernement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Clinique d?ophtalmologie Lazreg
Cinq mois d?attente pour une consultation
Publié dans La Voix de l'Oranie le 03 - 05 - 2009

A l?approche de la p?riode des cong?s de fin d?ann?e qui risque de reporter la date de leur op?ration ? la prochaine entr?e sociale, l?angoisse des malades inscrits sur la liste d?attente ?tablie par la clinique d?ophtalmologie Lazreg tourne carr?ment au stress.
?D?j? que nous devons patienter des mois pour voir arriver notre tour, lorsque survient la p?riode des cong?s du personnel m?dical qui remet tout en question les nouvelles ?ch?ances qui nous sont impos?es ?branlent notre patience et compliquent nos cas?, se plaignent les malades.
M. Youcef qui pr?sente une cataracte fait partie de ces malades en liste d?attente. Il dira: ?Il y a deux mois, j?ai effectu? une s?rie d?examens m?diaux au niveau des cabinets priv?s dans la wilaya de Sa?da qui m?ont orient? vers la clinique de la wilaya d?Oran pour me faire op?rer. J?attends toujours qu?on me fixe une date pour mon intervention chirurgicale.? Youcef pr?cisera qu?il ne peut plus lire le journal et ?vite de sortir pour ne pas s?exposer aux rayons de soleil.
Quant ? Abdeljalil, il dira: ?Le report des examens m?dicaux et des rendez-vous d?interventions chirurgicales nous p?nalise. Cela fait plusieurs mois que je fais des va-et-vient entre Mascara et Oran et, malgr? la longue distance, je n?ai pas r?ussi ? convaincre les responsables de la clinique de faire avancer la date de rendez-vous de mon intervention chirurgicale. Pis encore, je viens d?apprendre que ce rendez-vous qui m?a ?t? fix? au pr?alable a ?t? repouss?.?
D?autre part, les patients de la clinique d?Ophtalmologie se plaignent de la longueur de la dur?e de temps s?parant les rendez-vous de consultations et de contr?les. ?Entre un rendez-vous et un autre, vous attendez 5 mois?, nous dit-on. Ceci constitue un grand probl?me pour ces patients qui font appel aux responsables du secteur pour qu?ils revoient les calendriers des rendez-vous, notamment dans les cas d?interventions urgentes.?
Par ailleurs, Mohamed B. r?v?le: ?R?cemment, l?administration de la clinique a rendu public un communiqu? dans lequel elle invite les fonctionnaires et le personnel m?dical ? d?poser leurs demandes de cong? pour la p?riode allant de d?but mai ? fin ao?t. De ce fait, je me demande ce qui va arriver aux patients pendant cette p?riode de cong?s, et qui va s?occuper d?eux.?
Pour conna?tre la version de ces ?tablissements ophtalmologiques sur cette question particuli?re, nous nous sommes rapproch?s de responsables de leurs directions. ?Vous n?aurez jamais une id?e sur le grand nombre des malades qui sont orient?s vers nos services? C?est pourquoi nous avons fix? les rendez-vous de consultation pour le mois de septembre?, explique-t-on. Une autre source ajoute: ?Au niveau de la clinique ophtalmologique Belazreg et de son annexe, nous recevons plus de 300 malades par jour et nous r?alisons parfois et nous r?alisons parfois un nombre de 15 ? 20 interventions chirurgicales par jour. Je porte ? votre connaissance que nous avons enregistr? pr?s de 1000 interventions depuis le d?but de l?ann?e.?
Il est ? souligner la clinique Belazreg, qui fut un pionnier dans le domaine et au sein duquel ont ?t? form?s nombre de sp?cialistes, 100 greffes de la corn?e ont ?t? r?alis?es en 2008.
Relevant du secteur public, cet ?tablissement sp?cialis? en ophtalmologie demeure l?unique infrastructure qui r?pond ? toute la demande de la r?gion de l?ouest du pays, et est le seul ? assurer la greffe de la corn?e. C?est dire que ses 170 lits ne peuvent plus r?pondre ? une demande que multiplie la croissance d?mographique entre autres?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.