LA RECONNAISSANCE DE L’ÉTAT DE PALESTINE EN DÉBAT À L’ASSEMBLÉE FRANCAISE    Afghanistan : Accord bilatéral de sécurité approuvé par le parlement...    Pas de différend entre les justices algérienne et française    Européens et Africains s'engagent à Rome    Les parties concernées décidées à poursuivre les négociations    ATTITUDES    BIENS À L’ÉTRANGER    Tayeb Belaïz : Vers l'annulation de la légalisation des copies de documents originaux    DIGOUTAGE    Quinze projets agricoles cherchent financement    Allemagne : Les consommateurs sceptiques sur la conjoncture mais prêts à dépenser    Ali Haddad, nouveau patron des... patrons    Maintien du plafond de production    Le Maroc reste une destination prisée par les touristes français    Maroc : La coopération maroco-espagnole en eau à l'ordre du jour au forum de Murcie    Baisse des prix du pétrole, surabondance de l’offre...    MC El-Eulma    Tournoi UNAF U23 : Oran abritera l'événement en janvier 2015    Arthur Jorge engagé pour 18 mois    L'Algérien Beldjilali ne quittera pas le club au mercato d'hiver    L'Algérie perd 3 places et recule à la 18e position    Attribution des licences Fifa    L’Europa League connaît les 13 premiers qualifiés aux seiziÚmes    Chacun est libre de conclure    La star du folk-rock enchante son public !    La philosophie de "déconstruction" en débat    Le coup de bill’art du Soir    ACTUCULT    Rencontre avec Badr’Eddine Mili    Près de 90 % d'Algériens favorables au don d'organes    Y a-t-il trop de grèves en Algérie ?    Vaccinera-t-on bientôt les foetus ?    Voyage culinaire    Mousse aux pommes    Feuilletés au poulet    « Le peuple en a marre du bavardage »    L'anthropologue et sociologue Fanny Colonna inhumée aujourd'hui    « Le citoyen doit participer à la gestion des affaires de sa commune »    La persistance du conflit sahraoui, « un facteur aggravant d'instabilité pour la région »    Mahmoud Abbas informe l'ambassadeur d'Algérie au Caire de la situation en Palestine notamment à El-Qods occupée    Ali Amrane enflamme la scène à Tizi-Ouzou    Un terroriste abattu par les forces de l'ANP à Jijel (MDN)    Le leader en appel à Oran    Tenue d'"une conférence nationale de consensus": Le FFS salue les partis politiques ayant adhéré à sa démarche    La question du passage des grades du médecin généraliste réglée (syndicat)    Le pétrole chute de plus de 5 dollars à Londres et à New York    Réactiver l'agence nationale des greffes d'organes pour réguler cette pratique    Dialogue inter-malien : les mouvements signataires de la plateforme d'entente satisfaits    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Clinique d?ophtalmologie Lazreg
Cinq mois d?attente pour une consultation
Publié dans La Voix de l'Oranie le 03 - 05 - 2009

A l?approche de la p?riode des cong?s de fin d?ann?e qui risque de reporter la date de leur op?ration ? la prochaine entr?e sociale, l?angoisse des malades inscrits sur la liste d?attente ?tablie par la clinique d?ophtalmologie Lazreg tourne carr?ment au stress.
?D?j? que nous devons patienter des mois pour voir arriver notre tour, lorsque survient la p?riode des cong?s du personnel m?dical qui remet tout en question les nouvelles ?ch?ances qui nous sont impos?es ?branlent notre patience et compliquent nos cas?, se plaignent les malades.
M. Youcef qui pr?sente une cataracte fait partie de ces malades en liste d?attente. Il dira: ?Il y a deux mois, j?ai effectu? une s?rie d?examens m?diaux au niveau des cabinets priv?s dans la wilaya de Sa?da qui m?ont orient? vers la clinique de la wilaya d?Oran" class="city">Oran pour me faire op?rer. J?attends toujours qu?on me fixe une date pour mon intervention chirurgicale.? Youcef pr?cisera qu?il ne peut plus lire le journal et ?vite de sortir pour ne pas s?exposer aux rayons de soleil.
Quant ? Abdeljalil, il dira: ?Le report des examens m?dicaux et des rendez-vous d?interventions chirurgicales nous p?nalise. Cela fait plusieurs mois que je fais des va-et-vient entre Mascara et Oran" class="city">Oran et, malgr? la longue distance, je n?ai pas r?ussi ? convaincre les responsables de la clinique de faire avancer la date de rendez-vous de mon intervention chirurgicale. Pis encore, je viens d?apprendre que ce rendez-vous qui m?a ?t? fix? au pr?alable a ?t? repouss?.?
D?autre part, les patients de la clinique d?Ophtalmologie se plaignent de la longueur de la dur?e de temps s?parant les rendez-vous de consultations et de contr?les. ?Entre un rendez-vous et un autre, vous attendez 5 mois?, nous dit-on. Ceci constitue un grand probl?me pour ces patients qui font appel aux responsables du secteur pour qu?ils revoient les calendriers des rendez-vous, notamment dans les cas d?interventions urgentes.?
Par ailleurs, Mohamed B. r?v?le: ?R?cemment, l?administration de la clinique a rendu public un communiqu? dans lequel elle invite les fonctionnaires et le personnel m?dical ? d?poser leurs demandes de cong? pour la p?riode allant de d?but mai ? fin ao?t. De ce fait, je me demande ce qui va arriver aux patients pendant cette p?riode de cong?s, et qui va s?occuper d?eux.?
Pour conna?tre la version de ces ?tablissements ophtalmologiques sur cette question particuli?re, nous nous sommes rapproch?s de responsables de leurs directions. ?Vous n?aurez jamais une id?e sur le grand nombre des malades qui sont orient?s vers nos services? C?est pourquoi nous avons fix? les rendez-vous de consultation pour le mois de septembre?, explique-t-on. Une autre source ajoute: ?Au niveau de la clinique ophtalmologique Belazreg et de son annexe, nous recevons plus de 300 malades par jour et nous r?alisons parfois et nous r?alisons parfois un nombre de 15 ? 20 interventions chirurgicales par jour. Je porte ? votre connaissance que nous avons enregistr? pr?s de 1000 interventions depuis le d?but de l?ann?e.?
Il est ? souligner la clinique Belazreg, qui fut un pionnier dans le domaine et au sein duquel ont ?t? form?s nombre de sp?cialistes, 100 greffes de la corn?e ont ?t? r?alis?es en 2008.
Relevant du secteur public, cet ?tablissement sp?cialis? en ophtalmologie demeure l?unique infrastructure qui r?pond ? toute la demande de la r?gion de l?ouest du pays, et est le seul ? assurer la greffe de la corn?e. C?est dire que ses 170 lits ne peuvent plus r?pondre ? une demande que multiplie la croissance d?mographique entre autres?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.