Abdelaziz Bouteflika : " Le FLN est le fruit de Novembre 54 et non l'œuvre d'Octobre "    Après l'accord entre l'Opep et ses alliés : Le pétrole achève la semaine en hausse    USA : Créations d'emplois moins fortes que prévu    À partir de 2021 : "L'Algérie n'importera plus de semences de pomme de terre"    Huawei : La directrice financière soupçonnée de fraude par les Etats-Unis    Accord de pêche UE-Maroc : La Suède s'oppose aux décisions du Conseil de l'UE    CAN 2019 : Le Congo Brazzaville n'est pas candidat à l'organisation    Mondial-2019 dames : Les Américaines, tenantes du titre, avec Thaïlande, Chili et Suède dans le groupe F    Tizi-Ouzou : La recherche des harraga disparus au large de Tigzirt se poursuit    Trump annonce le départ de John Kelly    Paris demande à trump de ne pas semêlerde polotique intérieure Française    Le marché, couvert à 53% de ses besoins    Les autorités algériennes appelées à les respecter    L'Algérie incapable d'abriter une compétition majeure    L'alliance présidentielle affiche sa disponibilité    Leurs corps sans vie repêchées de oued Mendès    Les dispositions expliquées par l'ambassade de France    La viande saisie achetée par un jeune "inconnu"    Le prix Mohia d'or institutionnalisé    Les Français ont eu vraiment peur…    Cinq ONG interpellent les autorités: Un appel «pour le respect des libertés»    «Al Capone le faussaire», dans les filets de la police de sougueur    L'instance de coordination s'est réunie hier au siège du RND: Alliance pour… la stabilité    «El Partiya», spectacle d'improvisation avec le public, présenté à Alger    Une programmation qui a tenu toutes ses promesses    Semences de pomme de terre: L'autosuffisance en 2021    Déclaration de patrimoine: 54 000 élus et 6000 hauts fonctionnaires concernés    CHLEF: Journée de sensibilisation sur «El Harga»    Le Congo Brazzaville n'est pas candidat à l'organisation    Le TAS saisi dans l'affaire de l'entraîneur Bouakkaz, son adjoint et trois joueurs    Brahimi buteur face à Portimonense    «La France est «reconnaissante» à l'Algérie»    Soins en France, rien de nouveau    AIN EL BERD (SIDI BEL ABBES) : 2 cyclistes mortellement percutés par un véhicule    SELON LE MINISTRE DES AFFAIRES RELIGIEUSES : L'Algérie ne craint rien pour son Islam    Le coût du transport réduit la compétitivité    Rapatriement demain des dépouilles des deux Algériens morts noyés au large de Cagliari    Boca débouté    Oran Stage hivernal à Oran    Ah'chem chouia !    Une sacrée «derdba» en hommage au maâlem Benaïssa    Un concours de pièces de théâtre radiophoniques l'année prochaine    La CJUE inébranlable sur la primauté du droit    Un deal à consolider    Tailleur de pierres, un métier ancestral    Travaux de la deuxième législature du Parlement arabe : Le Conseil de la nation y prendra part au Caire    Divergences au sommet    Les conservateurs allemands élisent le successeur d'Angela Merkel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le groupe algérois ''Caméléon'' fait sensation à Oran
Publié dans Algérie Presse Service le 29 - 07 - 2013

Le groupe algérois ''Caméléon'' a fait sensation lors de la soirée de dimanche organisée au Centre des conventions d'Oran, au titre de la manifestation ''Tamoranwi'', lancée depuis le début du ramadan.
Ils étaient quelque 2.300 fans d'Oran, Mostaganem, Tlemcen, Sidi Bel-Abbès, à faire le déplacement pour suivre le concert de ce groupe composée de 5 membres dont les frères Agrane Hocine et Hassan, ''unis comme les doigts d'une main'', qui ont déjà fait des ''incursions'' à Oran, remportant, comme à l'accoutumée, un succès certain.
Avant l'apparition du groupe, l'esplanade du CCO s'est transformée en une gigantesque discothèque sous l'impulsion d'un Dj qui a créé une ambiance explosive poussant même les plus hésitants parmi le public à danser et à vibrer au rythme des compositions musicales les plus en vogue dans le monde. ''C'est une ambiance mahboula !!!'', a lancé le DJ en direction du public.
Puis le groupe ''Caméléon'' a fait son apparition pour entamer son tour de chant avec d'abord ''une intro'' bien dosée avant de gratifier ses fans de ses tubes les plus connus comme ''Bir sghir'' avec son fameux ''Lila'', ''Lillah'', ''Nedbet'', un hommage à Chab Hasni, assassiné dans son quartier natal de Gambetta, ''Rechamy '' ou encore l'adaptation ''version Caméléon'' de la qacida du chaabi ''Sali Houmoumek'' et une reprise de l'adaptation de la légendaire chanson de Brel ''Ne me quitte pas'' signée par le défunt Kamel Messaoudi.
Le groupe a choisi le nom de ''Caméléon'' en référence à ce petit reptile qui change constamment de couleurs pour s'adapter à son environnement. Dans la pochette de son premier album, il est précisé, dans ''l'artist bio'' que le groupe est ''une fusion d'influences, le tout enveloppé dans des rythmes et des couleurs de musique algérienne qui a pour objectif d'imposer son propre style''.
''Une musique qui s'affranchit de tout type d'appartenance de style, de forme, de genre, de famille musicale, de règles à respecter. Elle s'invente ses propres critères de composition, de réalisation. Nombreuses influences sans pour autant que celles-ci s'enferment dans des codes spécifiques de genres.
''La notion de ‘Caméléon' dans une certaine liberté et indépendance musicale'', lit-on sur la même pochette.
Rencontré dans la loge, après la fin du concert, le leader du groupe, l'auteur compositeur Agrane Hassan, a expliqué, dans un entretien à l'APS que le style de ''Caméléon'' réside dans ''ce mélange de styles et d'influences musicales diverses que nous faisons dans chacune de nos chansons tout en gardant l'âme de la musique algérienne''.
''Nous refusons de nous confiner dans un style particulier ou d'imiter une tendance ou un groupe donné. Notre style est basé sur l'improvisation et sur le feeling. On écrit un texte, puis on cherche la musique qui va avec. Il y a dans notre travail un côté réfléchi et spontané en même temps'', a expliqué le jeune chanteur.
Il estime qu'il faut ''tirer profit de la diversité des genres musicaux du pays". ''La force de notre pays, c'est sa diversité et sa richesse musicale. Il existe un énorme gisement musical à exploiter. Il y a aussi des sources d'inspiration extraordinaires dont doivent puiser les jeunes artistes'', a-t-il ajouté.
Il est à noter que depuis le début du mois de ramadan, tous les concerts sont retransmis en direct sur la place Liberté de Tamanrasset. Une prouesse technique d'Algérie Telecom, l'un des partenaires de la manifestation. ''L'objectif étant de faire partager ces soirées avec les jeunes de la capitale de l'Ahaggar en dépit des milliers de kilomètres qui la sépare d'Oran", expliquent les organisateurs.
Des couples, des jeunes, des moins jeunes et des familles entières se déplacent chaque soirée pour suivre l'alléchant programme concocté pour égayer les nuits du ramadan. La garantie de la sécurité et la présence des éléments de la sûreté et de la protection civile ont grandement contribué à encourager le public à venir découvrir le magnifique site du CCO, un balcon sur la Méditerranée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.