LE PRESIDENT TEBBOUNE AFFIRME : ‘'Il est temps d'opérer le changement''    Le procès en appel d'Ali Haddad reporté au 27 septembre    ILLIZI : Installation du commissaire d'Etat près le tribunal administratif    La société civile devenue un "partenaire essentiel et permanent" dans le développement local    Ces quatre nouveaux joueurs convoqués par Belmadi pour le prochain stage de l'EN    La Fondation Matoub Lounes este en justice Noureddine Khettal    RECUPERATION DES RESTES MORTUAIRES DES RESISTANTS : L'Algérie ne renoncera point à la question    La chaîne française M6 interdite d'opérer en Algérie    Lutte contre l'imigration clandestine: 485 personnes sauvées dans les eaux territoriales algériennes    Mali: le médiateur de la Cédéao en visite à Bamako ce mercredi    Mines: La production nationale d 'or ne dépassera pas 58 kg en 2020    Hamdi Bennani, un des meilleurs ambassadeurs de la chanson Malouf sur la scène internationale    Al Ahli a pris sa décision finale pour Belaili    Coronavirus: 197 nouveaux cas, 133 guérisons et 7 décès    Eau: une commission pour développer le renouvelable au niveau des équipements énergivores    5e rassemblement de solidarité avec Khaled Drareni    Une opportunité de relance économique du secteur    Timide reprise des cours    La colère des transporteurs    Un terroriste abattu et un pistolet mitrailleur récupéré à Jijel    Ighil prolonge d'une année    Un attaquant étranger pour boucler le recrutement    Le timing se précise    Boukaroum exclu de l'AG    La science du projecteur expliquée aux daltoniens que nous sommes !    La répression israélienne s'intensifie    Les états-Unis se mettent à dos la communauté internationale    La faute de goût de Nasser    Madrid se prépare à restreindre la liberté de mouvement    Le Sébaou, un fleuve spolié    La pénurie de liquidités en Algérie : Un défi macroéconomique qui requiert un plan global et cohérent de mesures    Les femmes en force à Jijel    Le plan de relance en quête de mode d'emploi et de moyens : Entre les urgences de l'heure et les défis de la transformation économique    La production pétrolière reprend sur plusieurs sites en Libye    Un espace de coworking ouvre ses portes à Tizi Ouzou    Mention spéciale pour l'Algérien Ali Mehaoudi    Les zaouias, l'autre obstacle qui freine l'épanouissement du peuple algérien    Parution du livre Béjaïa, terre de lumières de Rachik Bouanani    USM Bel Abbès : Le club de la Mekerra peine à garder ses cadres    ECORCHURE    Les comportements-barrières d'antan    ASO Chlef: Un effectif à reconstruire    Crise sanitaire: Les offres d'emploi en forte baisse    Pour le lancement des travaux du réservoir d'eau: Les habitants des cités AADL Ain El-Beida interpellent le wali    Vers la révision de la loi sur la Monnaie et le Crédit et la prise en charge des risques de change    Rosthom Fadhli, nouveau gouverneur de la Banque d'Algérie    L'Arabie saoudite va-t-elle suivre ?    203 nouveaux cas, près de 50.000 au total    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le vote à l'étranger et la clôture de la campagne électorale dominent les colonnes de la presse nationale
Publié dans Algérie Presse Service le 08 - 12 - 2019

Les quotidiens nationaux paraissant dimanche ont consacré leurs éditions au vote de la communauté algérienne établie à l'étranger dans le cadre de l'élection présidentielle du 12 décembre, évoquant un "début laborieux", alors que d'autres titres ont réservé leurs colonnes à la 21e journée de la compagne électorale.
Le journal El Moudjahid a notamment abordé le 22ème et dernier jour de la campagne électorale qui s'achève ce dimanche, axant sur l'enjeu du scrutin présidentiel pour "préserver la stabilité du pays" qui marque "la rupture avec un régime destructeur et coupable de trahison des valeurs fondées sur la justice sociale, la dignité humaine, le progrès social et la liberté".
Dans son éditorial intitulé "L'heure de vérité", le doyen de la presse nationale a relevé que "le verdict des urnes est le point de départ de l'Algérie nouvelle, ancrée sous l'autorité du président élu, dans la légitimité populaire et les attentes citoyennes à un changement radical".
Le quotidien Reporters a abordé, pour sa part, l'opération de vote de la diaspora algérienne, s'attardant notamment sur les tensions enregistrées devant les consulats. Il a souligné ainsi qu'"avant même l'ouverture des bureaux de vote, des manifestants anti-élections ont investi les alentours des centres de vote pour exprimer leur opposition à la tenue de l'élection présidentielle".
Citant les protestations enregistrées particulièrement en France, où vit une importante communauté algérienne, le tabloïd a fait état d'une présence policière pour éviter que des manifestants accèdent aux bureaux de vote afin de permettre aux électeurs d'accomplir leur devoir sans craindre pour leur sécurité et intégrité physique.
El Watan a ouvert, également, sa Une sur le vote des Algériens à l'étranger sous le titre "Débuts laborieux du scrutin présidentiel à l'étranger : Tensions et sécurité renforcé".
De son côté, la presse arabophone a focalisé aussi sur le vote de la diaspora algérienne à l'étranger et l'avant-dernière journée de la campagne électorale.
Le journal Ech Chaab a écrit en première page : "La communauté algérienne à l'étranger commence à voter", soulignant que le début du vote à l'étranger marque ainsi le coup d'envoi du scrutin du 12 décembre", en attendant la journée du jeudi où "la participation devrait être intense, compte tenu de la réussite de la campagne électorale et des enjeux de ce rendez-vous".
El Khabar a relevé, quant à lui, un "début difficile" pour l'élection présidentielle à l'étranger, caractérisée par "des manifestations devant les consulats algériens contre la tenue du scrutin", ajoutant que "les autorités diplomatiques du pays ont été contraintes à intervenir afin de permettre aux électeurs d'accomplir leur devoir".
Le même journal a également abordé "le premier débat télévisé entre les cinq candidats en lice, estimant que les Algériens ont vécue, vendredi soir, "un moment particulier où s'est mêlé un "vif intérêt" et des "critiques acerbes" à l'encontre de cette confrontation qui "été suivie par
des millions de citoyens".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.