Football amateur-Fia: la DTN conviée à une réunion par visioconférence    Illizi: installation des nouveaux Président et Procureur général de la Cour de justice    Gouvernement-walis: poursuite à huis clos des travaux des ateliers    Ressources en eau: la nouvelle loi relative à l'eau fin prête    L'ambassadeur sahraoui en Algérie salue le soutien de l'Algérie à la cause sahraouie    Prix Katara pour le roman et l'art plastique: des plasticiens algériens primés    Ali Haddad transféré vers la prison de Tazoult    Hamel condamné à douze ans de prison sur fond d'un nouveau scandale    TP: nouveaux projets d'investissement sur la base de la rentabilité et de l'éfficacité    La drôle de démarche d'un syndicat    Quand la sardine prend des ailes    Rénover et démystifier le "contrôle" pour optimiser la gestion locale    Hausse de la production à Chlef    La défense fait appel    Nouvelle mobilisation de milliers de personnes contre le Président Keïta    Le Président visé par une enquête pour financement illégal de campagne    Windhoek rejette l'offre de réparations allemande    Suspension du traité d'extradition avec Paris et Berlin    Kamala Harris comme colistière de Joe Biden    Nouvelle agression militaire israélienne contre Gaza    L'Algérie parmi les premiers pays à avoir dépêché une délégation médicale et des aides au Liban    La traque d'un "sulfureux" général    Vers l'annulation de la Coupe d'Algérie    Nassim Saâdaoui quitte la prison d'El-Harrach    L'expérience au service de la JSK    À quand la reprise ?    Pour Toko-Ekambi «tout est possible sur un match»    Boudebouz écarté du stage de Dinard    Le procès Tliba reporté au 2 septembre    14 nouveaux départs de feu déclarés    Vers le report de la rentrée    11 décès et 495 nouveaux cas en 24 heures    Un baccalauréat des plus atypiques des révisions chamboulées    La colère de Tebboune    Bougie n'a pas illuminé cet été    "Une réelle réflexion doit être engagée sur l'avenir de la culture et des arts"    Le corona met la vie culturelle en berne    Journées nationales du costume algérien sous le thème «Mon costume, ma mémoire, ma culture»    Des Algériens parmi les auteurs les plus attendus    L'esprit joyeux et la sincérité de «Aâmmi Bachir», les secrets de sa notoriété    Réouverture des plages et reprise des activités hôtelières : Le ministère du Tourisme adopte un protocole sanitaire    A partir de samedi : Réouverture de 429 mosquées    Dr Fawzi Derrar. Virologue et directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA) : «Il me paraît peu probable d'avoir un vaccin avant la fin de l'année»    Ligue des champions d'Europe: Sur fond d'opposition de styles    L'apolitique supplante le politique ?    Presse: Il faut crever l'abcès !    Skikda - Programme AADL 2 : les souscripteurs protestent    L'instit, l'obole et la révolution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Zitounie: l'Etat déterminé à parachever l'opération de récupération des restes mortuaires des chouhada
Publié dans Algérie Presse Service le 06 - 07 - 2020

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Tayeb Zitouni a réaffirmé, lundi à Alger, l'attachement de l'Etat au parachèvement de l'opération de récupération des restes mortuaires de tous les chouhada se trouvant toujours en France, en vue de "les inhumer sur la terre pour laquelle ils ont sacrifié leur vie afin de la libérer".
Dans son allocution lors de la cérémonie organisée à l'occasion du 58e anniversaire de la fête de l'Indépendance sous le slogan: "Ensemble pour construire l'Algérie nouvelle" et qui s'est déroulée en présence de membres du Gouvernement et de représentants d'organisations nationales, M. Zitouni a mis en avant la détermination du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune à parachever l'opération de récupération des restes mortuaires de tous les chouhada se trouvant en France, à même de "les inhumer sur la terre pour laquelle ils ont voué leur vie pour la libérer, d'autant que ce dossier est lié à la Mémoire nationale que nous voulons entière".
Rappelant, dans ce sens, que ce dossier "a été traité dans des cadres bien étudiés et avec sagesse et clairvoyance", le ministre a souligné que la célébration de cette fête "coïncide cette année avec une autre victoire qui vient s'ajouter à la série des victoires remportées par le peuple algérien, après l'annonce historique par le Président Tebboune de la récupération des restes mortuaires de 24 héros de la résistance populaire et leurs compagnons, en vue de leur inhumation dans la terre pour laquelle ils ont voué leur vie".
Il a appelé, à ce propos, "les vaillants enfants de l'Algérie à demeurer fidèles au serment des chouhada et à prendre exemple sur eux en termes d'attachement aux valeurs, aux principes et aux idéaux de la Nation pour poursuivre le processus d'édification de l'Etat", affirmant que la génération de l'indépendance "mène aujourd'hui le combat de l'édification et du renouveau, en dépit des conditions sanitaires exceptionnelles que traverse le pays, un combat tout aussi important que la lutte pour la liberté et l'indépendance".
Zitouni a affirmé, dans ce sens, que «nos jeunes se distinguent par un nationalisme ancré, imprégnée des sacrifices de nos vaillants chouhada.
Nous avons une jeunesse qui veut préserver l'histoire de son pays, mue d'un nationalisme pure et aspirant au développement de son pays qui regorge de potentialités et de compétences l'habilitant à répondre aux exigences de l'heure pour accorder à l'Algérie la place qui lui sied parmi les Nations ».
Lire aussi: Restes mortuaires des 24 martyrs: funérailles solennelles à la hauteur des sacrifices
A cet effet, le ministre a rendu hommage au personnel soignant qui est "à l'avant-garde de la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus », ce qui dénote la communication et la complémentarité entre les générations pour "fondre dans un brassage civilisationnel susceptible d'immuniser notre existence dans tous ses atouts et particularités, pour faire face aux défis et aux enjeux futurs".
M.Zitouni a, en outre, salué "les grands sacrifices" consentis par les éléments de l'Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l'Armée de libération nationale (ALN), "sur la voie de leurs aïeux et en s'inspirant de leurs hauts faits pour la protection du pays et la garantie de sa sécurité, de sa stabilité et de son intégrité".
Le ministre a rendu un hommage particulier aux "éléments de la Gendarmerie et de la Sûreté nationales et à tous les corps constitués et tous les enfants de ce pays qui ont fait front uni pour barrer la voie aux détracteurs ciblant la stabilité du pays qui dispose de moyens à même de le mettre à l'abri des changements conjoncturels enregistrés sur les scènes régionales et internationales".
La cérémonie a été ponctuée par la signature de deux accords-cadres entre les ministères des Moudjahidine, de l'Education nationale, de la Formation et de l'enseignement professionnels portant généralisation de l'enseignement de l'histoire dans les établissements relevant des deux secteurs dans le but de préserver la mémoire de la Nation et de l'ancrer chez les générations montantes.
A la clôture de la cérémonie, un hommage a été rendu au Secrétaire général par intérim de l'Organisation nationale des moudjahidine (ONM), Mohand Ouameur Benelhadj, ainsi qu'à des auteurs, romanciers et chercheurs en histoire, et à une infirmière du secteur de la santé, distinguée en reconnaissance de ses efforts dans la lutte contre la pandémie.Un jeune talent issu de la wilaya de Laghouat, Amira Redouane a également été primée pour ses créations dans le roman historique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.