Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    CAN-2023 (U23) (qualifications): tirage au sort jeudi au Caire    Plages de Tlemcen: près de 2 mns d'estivants recensés en juin et juillet    Jeux de la Solidarité Islamique/Natation: Syoud décroche une 2ème médaille d'or    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Parution d'une publication dédiée à l'histoire de la participation algérienne aux Jeux Olympiques    Said Chanegriha préside la cérémonie d'ouverture    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    NC Magra: Le maintien comme unique objectif    Après un gel des activités durant ces deux dernières années: Du nouveau pour le montage d'appareils électroménagers    Naftal: 660.000 véhicules roulent au GPLc    Onze foyers d'incendies enregistrés à travers six wilayas du pays    Une voiture dérape et chute d'un pont : un mort et un blessé    Etres pensants et animalité    Optimisme interdit ?    RC Relizane - Bilans adoptés et démission du président du CSA: Les responsables du désastre tenus de rendre des comptes    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Rentrée ratée pour le Barça et Lewandowski    Le Hamas en appelle aux organisations internationales    L'Algérie pays à fortes potentialités    Ces entreprises qui ne connaissent pas la crise    Plus de 4 millions de demandeurs    La nouvelle stratégie    danger permanent    Des chiffres toujours en hausse    Les essais techniques lancés fin août    41 morts dans l'incendie d'une église du Caire    Nouveau coach, mêmes ambitions    Manchester United s'effondre    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    L'Algérie présente ses condoléances    Décès du journaliste italien Piero Angela: Goudjil présente ses condoléances    Le CN prend part à une séance sur la participation des jeunes à la vie politique    Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Ghannouchi sur le départ ?    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger
Publié dans Algérie Presse Service le 03 - 07 - 2022

"Senaa", un flamboyant spectacle de musique andalouse a été donné samedi soir à Alger par plus de 260 instrumentistes, issus de 33 écoles et associations de musique andalouse pour la célébration du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale.
L'agora du jardin embellissant le Palais de la Culture Moufdi-Zakaria, où ce bel événement a élu domicile, s'est vite rempli de familles essentiellement, venues apprécier la richesse du précieux legs de l'Ecole algéroise de musique andalouse "Senâa", à l'instar de celles, du "Gharnati" à Tlemcen et du "Malouf" à Constantine.
De Mostaganem à Bejaia, plus de trente associations de musique Senâa issues de neuf villes d'Algérie, dont Alger, Blida, Tipaza, Médéa, Ain Defla et Tizi-Ouzou ont répondu à l'appel du président et directeur artistique de l'association culturelle "El Bachtarzia" de musique andalouse de Koléa, Yazid Hamoudi, initiateur de cette "belle idée".
Une quinzaine de chefs d'orchestres de cette musique savante, ont ainsi contribué, avec les musiciens de leurs associations respectives, à ce moment historique qui donnera naissance à ce qui s'appellera désormais, "Le grand orchestre algérien de l'Ecole Sanâa", "créé pour célébrer le 60e anniversaire de l'Indépendance de l'Algérie".
"La création de ce grand ensemble est une excellente idée, il interviendra une à deux fois par an, et sa direction artistique sera tournante", a déclaré le chef d'orchestre de l'association "Kortoba" de musique andalouse, Naguib Kateb.
Ravi de l'ouverture de ce nouvel espace dédié, a-t-il expliqué, à "la sauvegarde, la promotion et la transmission du patrimoine andalou dans sa variante Senâa", Yazid Hamoudi a été désigné à l'unanimité par ses pairs pour diriger d'"une main de maître" le premier concert du grand orchestre algérien de l'Ecole Senâa.
Dans une ambiance de grands soirs, le grand ensemble a gratifié, deux heures durant, l'assistance de plusieurs pièces, de la musique Senâa, à l'instar de "Touchiya Maya" et "Ya ghazel dhabyou el houma ma adjmalek".
Les sonorités relevées des centaines d'instruments à cordes, retentissant sous le ciel du jardin fleuri du palais de la Culture Moufdi-Zakaria, ont également rendu des extraits de, "Noubet Dil", dans ces déclinaisons modales et rythmiques.
Dans le même mode, les pièces, "Ya na imine la tarqoudou" (Derdj), "Faha ez'zahrou fah" (n'çraf), "Niranou qalbi" (kh'lass 1) et "Wahd el ghoziyel" (kh'lass 2), ont été très applaudies par l'assistance, dans une ambiance conviviale.
Enchaînant dans le genre aroubi et le mode Raml el maya, les instrumentistes de ce nouvel ensemble chantant en chœurs, ont également entonné, entre autres pièces, "Menni bet iraâï lahbab", "Yal'werchane", "Aachiyatoun" et "El khilaâ taâdejb'ni", au plaisir d'un public conquis qui a cédé au relâchement.Yazid Hamoudi et son orchestre ont clos la soirée avec le mythique chant d'honneur et de victoire sur l'ennemi, d'El Hadj M'Hamed El Anka (1907-1978) "El Hamdou li Allah ma b'kach istiâmar fi bladna", repris en chœurs par le public, qui a savouré tous les moments de la soirée dans la délectation.
Créé avec l'"étroite collaboration" du palais de la Culture Moufdi-Zakaria, le grand orchestre algérien de l'Ecole Sanâa entend essentiellement "célébrer le 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, au nom de la grande famille de la musique andalouse", a précisé le directeur artistique du concert de naissance de ce nouvel et bel ensemble.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.