Le revers de trop    Dilapidation de deniers publics : Ahmed Ouyahia face à la justice    La justice "accélère" la cadence    Le général Bouazza nommé à la tête de la DSI    Les chantiers de la refondation du collectif Nabni / Chantier 2 - Rendre les urnes au Peuple Bâtir un système électoral zéro-fraude en moins de ...    Les bus de l'Etub ne circulent plus    Les réfrigérateurs Slimmed Down de LG : Plus minces et aliments plus frais    20 ans de monnaie unique dans l'UE: "L'euro, tel qu'il est aujourd'hui, n'est pas stable"    Huawei va déployer la 5G durant la CAN-2019    La Badr refuse-t-elle de payer les retraités de France?    Après la mort d'une journaliste : Arrestations et appel au calme en Irlande du Nord    Daesh revendique l'attaque meurtrière contre un ministère    4 assaillants tués en attaquant un QG de la sécurité    L'Algérie fer de lance de Seat dans le monde    Conseil de la Ligue arabe : M. Sabri Boukadoum participe à la réunion consacrée à la question palestinienne    28e journée de la Ligue 2 : Statu quo en tête, l'USMH n'est plus relégable    Grève contre le retour du directeur    L'OMA en quête de financement    C'est déjà plié pour Rivaldo    Quinze wilayas sont concernées    Des enfants à sauver    4 kg de kif saisis et 4 individus arrêtés    Spécialiste de l'Algérie : L'historienne Annie-Rey Goldzeiguer, tire sa révérence    13 réalisatrices au festival de Cannes 2019    Tamazight prochainement disponible sur Google traduction    De nouvelles salles de cinéma pour le Ramadhan    Session extraordinaire le 4 mai    La date fixée au 21 juin    Ouyahia, la chute d'un dinosaure    Feu vert officiel pour la mise en service    Ould Abbes dans de mauvais draps    Tizi Ouzou.. Les routes de tous les dangers    Championnat de Ligue 2.. Mobilis Le WAT et l'ASO à 3 points de l'élite    AG des fédérations sportives.. Les défis de l'heure    Il s'est mal comporté avec Bahloul à l'AG de l'UAFA.. Raouraoua déclare la guerre à la FAF    207 morts dans les attaques terroristes.. Massacre au Sri Lanka    Grippe saisonnière.. Net recul cette année    Mois du patrimoine.. Un riche programme    Lutte contre la criminalité : Près de 2900 suspects interpellés en mars dernier    Début du référendum constitutionnel en Egypte    Grandiose 20 Avril à Tizi Ouzou    Algérie-Mali, le 16 juin à Abu Dhabi    Trucs et astuces    Des remèdes complémentaires pour soulager une entorse de la cheville    La progression féconde    …sortir…sortir…sortir…    «Le prix payé pour tamazight a été exorbitant»    Forte explosion et tirs dans le centre de Kaboul    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Expositions, conférences et ateliers à Bouira
Publié dans El Watan le 16 - 01 - 2019

La wilaya de Bouira, à l'instar de nombreuses régions du pays, a concocté, à l'occasion des festivités commémoratives du Nouvel An berbère 2969, un programme riche et varié. Un cachet officiel a été donné à ces festivités.
Ces manifestations culturelles ont enregistré la participation des autorités locales, et ce, pour la deuxième année consécutive. Après la reconnaissance et la consécration de cette date comme journée nationale par le chef de l'Etat, des activités ont eu lieu presque à travers toutes les communes de la wilaya.
En effet, des expositions, des conférences et autres ateliers traitant de l'événement ont été organisés par des associations activant dans le domaine culturel. L'événement a été aussi fêté au niveau des établissements scolaires et même dans les organismes publics (APC, daïra). Au Centre national des sports et loisirs de Tikjda, (Cnslt), un joyau touristique niché au milieu de la cédraie du Parc national du Djurdjura (PND), plusieurs familles ont été conviées à assister à un riche programme mis en place par la direction du complexe, où Yennayer a été toujours fêté au niveau de ce centre. Au chef-lieu de wilaya de Bouira, c'est la direction de l'environnement qui a mis aussi en place plusieurs activités à cette occasion.
En collaboration avec la Maison de l'environnement, de la formation professionnelle, de l'artisanat et du secteur agricole de la wilaya, un programme a été tracé et destiné beaucoup plus aux collégiens. «Un concours du meilleur plat traditionnel et un autre de dessin ont été organisés, et ce, durant une semaine», a déclaré la directrice de l'environnement de la wilaya, rencontrée samedi dernier, à l'occasion de la remise des prix aux participants.
Il faut préciser que d'importants moyens matériels, humains et financiers ont été dégagés cette année par les pouvoirs publics dans le cadre de ces festivités décidées par les autorités centrales du pays. A noter la contribution des autorités, qui n'ont pas lésiné sur les moyens financiers, destinés aux associations désireuses de fêter Yennayer. L'aspect folklorique de Yennayer a quelque peu agacé les militants de tamazight et les enseignants de la langue amazighe, qui n'ont pas cessé de réclamer la promotion de tamazight et la généralisation de son enseignement à travers les établissements scolaires de la wilaya.
«Il est inconcevable que l'enseignement de cette langue soit encore limité à certaines écoles. Au niveau de plusieurs écoles, y compris du chef-lieu de wilaya, tamazight n'est pas enseignée, alors que l'encadrement pédagogique existe».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.