Révision des listes électorales et dépôt de candidatures    Tliba en prison à El Harrach    Adaptation de la loi des hydrocarbures de 2013 et urgence d'un nouveau management stratégique de Sonatrach    Exportation de 30.000 tonnes de rond à béton vers le Canada    Ooredoo présente ses offres et solutions innovantes aux professionnels de la santé    29.000 cibles terroristes detruites par l'aviation russe dans 9.500 sorties    Les Algériens à pied d'oeuvre à Berkane    Probable forfait de Ferhat face à Amiens    «Ma préoccupation, c'est le niveau des joueurs locaux»    Un mort et quatre blessés dans un accident de la route    Arrestation de 5 trafiquants de faux billets en dinars    La «harga» vers l'Europe, la malédiction qui accable la plèbe !    L'oralité dans la culture traditionnelle africaine    L'Algérie est-elle le nouveau «berceau de l'humanité» ?    Tipasa : « libérez nos enfants détenus »,    Biskra : « Non à la zizanie, les Kabyles sont nos frères »    Jijel : » Il n'y aura pas de vote ! «    RETRAIT DE TEBBOUNE DE LA COURSE ELECTORALE : Mohamed Lagab dément    BORDJ BADJI MOKHTAR : Découverte d'une cache d'armes et de munitions    LEVEE D'IMMUNITE DE ALI TALBI ET AHMED OURAGHI : La Commission juridique du Sénat examine les procédures    ECOLE SUPERIEURE DES DOUANES D'ORAN : Sortie de 81 officiers de brigade dont neufs femmes    MAHDIA (TIARET): Une présumée liste des bénéficiaires de logements provoque la colère    SIDI BEL ABBES : Le 58ème anniversaire du 17 octobre 61 commémoré à Dhaya    ADRAR : Saisie de yaourt et de fromage avariés    MOSTAGANEM : 1000 tonnes de pomme de terre bientôt déstockées    Chakib Khelil sera sur le devant de la scène    Liverpool: Van Dijk n'est pas obnubilé par le titre    Real Madrid: Zidane réagit au report du Clasico    Officiel: le Clasico reporté    Le véritable maître de DAESH    Bedoui en Russie    De nouvelles charges contre Donald Trump    «On peut faire encore plus mal»    Constantine : quelle scolarisation pour nos enfants ?    Les députés exigent la démission de la cheffe de l'Exécutif    3 morts et une vingtaine d'enfants blessés dans un attentat    ACTUCULT    "Derb Cinéma" lance l'appel à candidatures jusqu'au 15 novembre    Tout en excluant la trêve : Ankara exhorte les Kurdes de Syrie à déposer les armes    Boukhalfa : Huit blessés dans un accident de la circulation    Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur    Selon le MSP: « Les autorités responsables de l'échec de la transition démocratique »    Rachid Sekak: Le redressement économique passe par le règlement de l'équation politique    Pompiers en colère à Paris : tensions avec la police, au moins 6 interpellations    5ème édition du Prix littéraire " Katara ": Le talent algérien brille de nouveau dans le ciel de Katara    Belmadi et les Verts sur leur lancée    Les chrétiens d'Algérie dénoncent    La France garde le secret    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cancer colorectal : Dépistage incessamment à Corso
Publié dans El Watan le 06 - 03 - 2019

Selon le directeur de la santé, M. Haddad, Boumerdès a été choisie comme wilaya pilote pour mener une recherche et des actions de dépistage du cancer colorectal.
Des locaux sont prévus à Corso pour accueillir des bureaux et un laboratoire réservés à des oncologues, qui devront constituer un registre de la pathologie, mener un programme de dépistage et de lutte, a-t-il indiqué, avant-hier, en marge de la journée de sensibilisation et d'information organisée par l'association Errahma, en collaboration avec la DSP de Boumerdès.
Intervenant lors de cette journée, le Pr Oukkal a précisé que l'Algérie compte 41 500 nouveaux cas de personnes atteintes du cancer colorectal, dont 25 000 hommes. Il a également révélé que 50% de ces malades succombent à cette tumeur adénome qui devient maligne après 10 à 20 ans d'évolution silencieuse. Elle est considérée comme la troisième pathologie la plus responsable des décès.
Mais, «dépistée tôt, elle peut être vaincue par un traitement chimique qui ne nécessite pas une lourde prise en charge, surtout quand elle est au stade 1, où on observe une guérison à 95%», a-t-il ajouté. Selon lui, les causes peuvent être résumées à certains facteurs héréditaires et à un mode d'alimentation trop calorifique, conjugué à l'absence d'activités physiques. Il suffirait de respecter une hygiène de vie et de subir un test immunologique chez son généraliste, notamment pour les personnes âgées de plus de 50 ans.
Avant lui, Mme Razzi, présidente de l'association Errahma, avait inscrit cette journée dans le cadre de la série de manifestations en direction de la société pour la sensibilisation, l'information et le dépistage de cette pathologie. Néanmoins, la salle était peu remplie et plusieurs défections ont été relevées au niveau des intervenants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.