Pour une solution consensuelle: Taleb Ibrahimi, Benyelles et Ali Yahia Abdennour lancent un appel    Alger: Rassemblement de dizaines de militants pour la libération de Louisa Hanoune    Aviculture: La consommation de volaille en hausse de 10 % par an    Sa gestion-exploitation confiée à l'EPIC Ermeso: Le parking à étages de M'dina Djdida «otage» du marché informel    Déclaration du chef du gouvernement marocain à propos de l'Algérie: Rabat dément    JS Kabylie: A fond pour une nouvelle dimension    MC Oran: A la recherche des points salvateurs    MO Béjaïa: Une situation critique    Tlemcen: 36 tonnes de viandes congelées saisies à Ghazaouet    Skikda: Un f'tour collectif empêché par les forces de sécurité    Mila: Un véhicule se renverse, 2 morts et un blessé    Le sage père de famille et l'Algérie de demain    Macron recevra Haftar la semaine prochaine    Baptême du feu pour Arkab!    La reprise des liaisons aériennes reportée    Viande à 750 DA: c'est où M. le ministre?    Arrestation de 29 terroristes    Numidia TV bouleverse la hiérarchie du Ramadhan 2019    Du talent et des aiguilles...    7 Algériens dans la liste de la FIFA    Son traitement est introuvable en Algérie : L'appel de détresse d'une jeune cancéreuse    Sonatrach et Eni prolongent leur lune de miel    Youcef Addouche et Kenza Dahmani sacrés    Frifer se rapproche du CS Sfax    Des soirées littéraires    Transition politique : Conférence nationale pour aboutir à un scrutin présidentiel intègre et crédible    La santé en péril    Ils avaient tout prévu dans leur lettre de 2017    Corée du Nord : Comment une "douzaine de voyous" a pris d'assaut l'ambassade à Madrid    Industrie : Les géants de l'auto confrontés au marché de l'occasion en Afrique    Il égorge sa femme juste avant le ftour    "Une décision salutaire"    Scandale au CPA de Bouira    Trois ans après avoir été démis de ses fonctions : Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger    Etats-Unis : La tension USA-Chine plaide pour une baisse de taux de la Fed    JSK : La JSK répond à l'usma : «Justifier la défaite par des prétextes est l'arme des faibles»    Bourses : Des signaux rassurants relancent l'appétit pour le risque    Avec un "concept store" dans le centre de Beijing : Carrefour Chine étend sa stratégie de distribution intelligente    Le plaidoyer du compromis    Nomination de quatre nouveaux cadres    Le FFS maintient le cap    6 civils tués lors d'un raid saoudien    Farah Rigal en automne en Algérie    Les bilans moral et financier adoptés à l'unanimité    Restauration de la casbah : Le projet confié aux cubains    Le Maghreb se démarque dans la compétition    Kefta bel ham, la version de Skikda    Ouverture d'une nouvelle librairie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Crise à la protection civile de Sétif : La direction générale dépêche une commission d'enquête
Publié dans El Watan le 30 - 03 - 2019

Afin de contenir la crise qui couve depuis un certain temps au sein de la Protection civile de la wilaya de Sétif, la direction générale a dépêché, jeudi, une commission d'enquête.
Dans une plateforme de revendications, dont El Watan détient une copie, les agents demandent le départ du directeur de wilaya, du chef de service de l'administration et de la logistique, du chef du bureau des biens et du premier responsable du service de la Protection générale. Ils réclament également la dissolution des comités des affaires sociales, de la coopérative et de la section syndicale.
Les protestataires réclament, en outre, la révision des sanctions disciplinaires prononcées à l'encontre de certains agents licenciés ou mutés abusivement hors wilaya, selon leurs propos. Les fonctionnaires de ce corps paramilitaire exigent l'ouverture d'une enquête sur la gestion du réfectoire et l'éviction de l'économe. Ils mettent par ailleurs le doigt sur le vol des biens de l'institution (des appareils électroménagers, des chaises et autres).
Brisant le mur du silence, les frondeurs enfoncent carrément le clou en déclarant : «Pour les besoins d'une réfection ou autre, les agents des différentes unités ont été contraints de collecter illégalement de l'argent, alors que le budget y afférent existe.
Se conduisant en despotes, des chefs obligeaient certains chauffeurs à réparer les pannes du parc roulant par leurs propres moyens. Par cupidité, des officiers procédaient à la sous-location des logements de fonction. La direction générale doit mettre un terme à ces dépassements qui ont pollué l'atmosphère de travail.»
Et d'enchaîner à propos de deux points importants : «N'éprouvant aucune animosité à l'encontre de leur chef, les agents de l'unité principale s'opposent au retour d'un certain officier n'ayant pas laissé de bons souvenirs durant son précédent passage à la tête de l'unité, perturbée ces derniers temps par l'intrusion d'éléments des unités de Aïn Arnat, Guedjal, Amoucha et autres. A propos du concours de recrutement de la promotion 2018/2019, la réception et l'étude des dossiers sont du ressort exclusif de la direction de wilaya ayant une main dans l'admission des candidats n°727 et 1191, pour ne citer que ces deux cas.
La commission de déroulement des examens est présidée par le directeur de la Protection civile de Djelfa, aidé par 45 fonctionnaires de Souk Ahras. Les copies sont corrigées à Alger, où sont proclamés les résultats. Pour noyer le poisson, certains responsables de la direction de wilaya et de la tutelle (direction générale) doivent obligatoirement trouver un bouc émissaire. Ils font fausse route. Nous demandons l'intervention du directeur général afin qu'il mette un terme à ces dérapages, s'apparentant à des règlements de comptes».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.