Accusations, révélations et des milliards dilapidés    Un plan de sabotage fomenté par le MAK déjoué    Le Hirak n'abdique pas    Arrestation d'activistes présumés du PNP    Les Verts affronteront la Belgique en mars    Le ministère répond aux grévistes    Chelsea : Abramovich offre un gros chèque à Lampard    Massimiliano Allegri va patienter jusqu'en juin    La fin de la récréation !    OM – Villas-Boas: «Brahimi était dans nos plans, mais…»    Mobilisation exceptionnelle à Alger    OIT: "faire du travail décent une réalité pour la jeunesse africaine"    MDN: large campagne sanitaire pour les habitants de zones enclavées à Ouargla    MASCARA : Création d'une zone industrielle à Mohammadia    ANSEJ MOSTAGANEM : 352 projets validés en 9 mois    PROGRAMME DE LOGEMENTS LPA : Les souscripteurs d'Alger convoqués fin décembre    A TAMANRASSET : Tebboune s'engage à faire de la wilaya un pôle touristique    CAMPAGNE ELECTORALE : La campagne de Benflis visée par un plan d'infiltration    TISSEMSILT : Saisie de 80 kg de viandes blanches impropres à la consommation    BECHAR : Arrestation de 4 braconniers à Beni Ounif    SURETE DE WILAYA DE TIARET : 307 permis de conduire retirés en novembre    Cancer de la prostate : des spécialistes plaident pour "un dépistage de masse précoce"    Harbi s'attaque à l'Armée     Championnats arabes de Cyclisme sur route: deux autres médailles pour l'Algérie en clôture de la compétition    Gaïd Salah : l'Algérie mérite de la part de ses enfants qu'ils demeurent la "forteresse impénétrable"    Loukal rappelle en Egypte l'engagement de l'Algérie pour l'autonomie financière de l'UA    Sonatrach "qualifiée" pour évaluer les actifs d'Anadarko en Algérie    Jeux Paralympiques Tokyo-2020: l'Algérie candidate à l'organisation de deux tournois qualificatifs    Lutte antiterroriste: Une bombe artisanale détruite à Tlemcen    Le projet de loi relative à l'organisation territoriale du pays adopté, un acquis pour la redynamisation du développement dans le Sud    La pièce de théâtre "Ez'Zaouèche" présentée à Alger    "L'Algérie contemporaine, cultures et identités", un nouvel essai en ligne de Ahmed Cheniki    LOPIS: vulgarisation du contenu du guide scientifique au niveau des établissements éducatifs    JM Oran-2021 : la "nouvelle dynamique" des préparatifs de la 19e édition saluée    Prix Assia-Djebar 2019: les noms des lauréats dévoilés    LOPIS : des laboratoires politiques oeuvrent à susciter "une crise de terminologies"    54 appareils distribués aux handicapés    L'ONU lance un appel de près de 29 milliards de dollars    Nouvelle réunion tripartite à Washington lundi    Projecteurs braqués sur Vienne    La commission du renseignement du Congrès accable Trump    ACTUCULT    Ligue des champions d'Afrique. ES Tunis – JS Kabylie (demain à 20h à Radès) : Mission compliquée pour les Kabyles    Malgré des divergences entre ses pays membres : L'Otan adopte une déclaration consensuelle    Intérêts d'Anadarko en Algérie: Sonatrach va exercer son droit de préemption    France-Algérie : Nadia Kaci, le prix de la liberté    70e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Bulgarie Ouverture à Sofia d'une exposition d'art sino-bulgare    Projection du film "Le voleur de bicyclette" le 7 décembre à Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Programme AADL à Sétif : 9 700 logements sans commodités
Publié dans El Watan le 09 - 04 - 2019

Lancés depuis des années, les 6 700 et 3 000 logements AADL de Tinar (Ouled Sabar) et Sétif, marquent le pas, au grand désarroi des souscripteurs qui attendent sur des charbons ardents.
En plus d'une qualité laissant à désirer, la cadence des travaux ne passe pas inaperçue. La voirie et les réseaux divers (VRD) sont l'autre casse-tête des deux sites dépourvus de la moindre commodité. Sans être spécialiste en la matière, les malfaçons vous «agressent». La conception ne laisse pas indifférent le visiteur, frappé par des poutres «massacrant» l'intérieur des locaux commerciaux du site de Tinar.
Les concepteurs du projet où «vivront» au bas mot 48 500 habitants, dont des enfants et des jeunes, n'ont pas prévu, au lancement du chantier, une agence postale, une salle de soins, un espace culturel et éducatif, un centre commercial, des terrains de jeux, une sûreté urbaine, une salle de sports et autres. D'une grande utilité publique, ces équipements sont des créateurs d'emplois.
Les aspects économique, culturel et sociétal ont été éludés par le maître de l'ouvrage, relégant au second plan le bien-être des citoyens, contraints d'habiter dans de nouvelles cités-dortoirs. Hormis une école primaire et deux collèges, en voie de finition, c'est le désert total. L' «oubli» n'est aucunement lié à un problème d'assiette foncière, puisque le projet est implanté sur une superficie de plus de 38 hectares.
Interrogé par El Watan, le wali de Sétif, Nacer Maskri, qui s'est déplacé récemment sur site, où il a rencontré des souscripteurs et les représentants de l'AADL, sommés de renforcer le chantier et de livrer le projet avant la fin de l'année en cours, désapprouve cette manière de faire. «On ne doit plus construire pour construire, d'autant que l'expérience des cités-dortoirs a montré ses limites et ses tares. Le moment est venu pour faire des nouvelles cités un agréable cadre de vie.
Rien n'empêche de mener toutes les opérations en même temps. Il est impératif de rectifier le tir. Il n'est plus possible de placer la charrue avant les bœufs. Sommés de payer rubis sur l'ongle, nos concitoyens ont droit à toutes les commodités, bien avant de prendre possession de leurs biens», souligne le chef de l'exécutif, qui n'a pas manqué de pointer de doigt l'«esthétique» des 9 700 logements n'ayant apparemment fait l'objet d'aucun suivi continu et rigoureux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.