Révision des listes électorales et dépôt de candidatures    Tliba en prison à El Harrach    Adaptation de la loi des hydrocarbures de 2013 et urgence d'un nouveau management stratégique de Sonatrach    Exportation de 30.000 tonnes de rond à béton vers le Canada    Ooredoo présente ses offres et solutions innovantes aux professionnels de la santé    29.000 cibles terroristes detruites par l'aviation russe dans 9.500 sorties    Les Algériens à pied d'oeuvre à Berkane    Probable forfait de Ferhat face à Amiens    «Ma préoccupation, c'est le niveau des joueurs locaux»    Un mort et quatre blessés dans un accident de la route    Arrestation de 5 trafiquants de faux billets en dinars    La «harga» vers l'Europe, la malédiction qui accable la plèbe !    L'oralité dans la culture traditionnelle africaine    L'Algérie est-elle le nouveau «berceau de l'humanité» ?    Tipasa : « libérez nos enfants détenus »,    Biskra : « Non à la zizanie, les Kabyles sont nos frères »    Jijel : » Il n'y aura pas de vote ! «    RETRAIT DE TEBBOUNE DE LA COURSE ELECTORALE : Mohamed Lagab dément    BORDJ BADJI MOKHTAR : Découverte d'une cache d'armes et de munitions    LEVEE D'IMMUNITE DE ALI TALBI ET AHMED OURAGHI : La Commission juridique du Sénat examine les procédures    ECOLE SUPERIEURE DES DOUANES D'ORAN : Sortie de 81 officiers de brigade dont neufs femmes    MAHDIA (TIARET): Une présumée liste des bénéficiaires de logements provoque la colère    SIDI BEL ABBES : Le 58ème anniversaire du 17 octobre 61 commémoré à Dhaya    ADRAR : Saisie de yaourt et de fromage avariés    MOSTAGANEM : 1000 tonnes de pomme de terre bientôt déstockées    Chakib Khelil sera sur le devant de la scène    Liverpool: Van Dijk n'est pas obnubilé par le titre    Real Madrid: Zidane réagit au report du Clasico    Officiel: le Clasico reporté    Le véritable maître de DAESH    Bedoui en Russie    De nouvelles charges contre Donald Trump    «On peut faire encore plus mal»    Constantine : quelle scolarisation pour nos enfants ?    Les députés exigent la démission de la cheffe de l'Exécutif    3 morts et une vingtaine d'enfants blessés dans un attentat    ACTUCULT    "Derb Cinéma" lance l'appel à candidatures jusqu'au 15 novembre    Tout en excluant la trêve : Ankara exhorte les Kurdes de Syrie à déposer les armes    Boukhalfa : Huit blessés dans un accident de la circulation    Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur    Selon le MSP: « Les autorités responsables de l'échec de la transition démocratique »    Rachid Sekak: Le redressement économique passe par le règlement de l'équation politique    Pompiers en colère à Paris : tensions avec la police, au moins 6 interpellations    5ème édition du Prix littéraire " Katara ": Le talent algérien brille de nouveau dans le ciel de Katara    Belmadi et les Verts sur leur lancée    Les chrétiens d'Algérie dénoncent    La France garde le secret    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie parmi les quatre derniers
Liberté économique dans le monde, selon Fraser Institute
Publié dans El Watan le 19 - 09 - 2019

Sur un classement mondial de 162 pays en matière de liberté économique établi par Fraser Institute, l'Algérie occupe la 159e place. Avec un score médiocre de 4,7/10, l'Algérie partage une place avec des pays en guerre, en manque de ressources ou en faillite, en queue de classement. Le think tank canadien – qui mesure à travers cet indice de la liberté économique, comment les politiques et institutions des pays soutiennent leur économie – met l'Algérie dans les dix pays les moins biens notés, la classant avant les trois derniers que sont le Soudan, la Libye et le Venezuela, et juste après l'Angola, la République démocratique du Congo, la Syrie, l'Egypte et l'Irak.
«Les pierres angulaires de la liberté économique sont le choix personnel, les échanges volontaires, la liberté d'accéder aux marchés et la concurrence, ainsi que la sécurité de la personne et des biens», précise le rapport de Fraser Institute, qui utilise 42 points de données pour chaque pays afin de construire son indice synthétique et mesurer le degré de liberté économique dans cinq grands domaines.
Dans le top dix du classement, Hong Kong et Singapour sont en tête, suivis par la Nouvelle- Zélande, la Suisse, les Etats-Unis, l'Irlande, le Royaume-Uni, le Canada, l'Australie et l'île Maurice. «Les pays du quartile supérieur de la liberté économique affichaient un PIB moyen par habitant de 36 770 dollars en 2017, contre 6140 dollars pour les pays du dernier quartile. Et les nations économiquement libres surpassent les nations non libres en termes d'indicateurs de bien-être», explique Fraser Institute, en notant que les libertés politiques et civiles sont considérablement plus élevées dans les pays économiquement libres que dans les autres pays.
Aussi, le revenu moyen des 10% les plus pauvres dans les pays économiquement libres dépasse de deux tiers le revenu moyen par habitant des pays les moins libres, c'est-à-dire 10 646 dollars contre 1503 dollars.
Autre indicateur séparant les deux catégories citées : dans le quartile supérieur du classement, 1,8% de la population souffre de pauvreté extrême (1,90 dollar par jour), contre 27,2% dans le quartile inférieur, alors que le taux de mortalité infantile est de 6,7 pour 1000 naissances dans les pays à l'économie libre, contre 40,5% dans les pays moins libres. «A mesure que les dépenses, la fiscalité et la taille des entreprises contrôlées par le gouvernement augmentent, le processus décisionnel est remplacé par le choix individuel et la liberté économique est réduite», note le rapport de Fraser Institute, en soulignant qu'avoir une «bonne monnaie» est essentiel pour protéger les droits de propriété.
«Lorsque l'inflation est non seulement élevée, mais aussi volatile, il devient difficile pour les particuliers de planifier l'avenir et, par conséquent, d'utiliser efficacement la liberté économique», précise encore le rapport entre autres points et conditions dont le libre échange commercial à l'étranger, ou encore la régulation. Nos voisins marocain et tunisien ont obtenu de meilleurs scores et un meilleur classement. Ils sont respectivement 92e et 122e avec des scores de 6,69 et 6,20/10. Il est utile de noter que le classement évalue des données de l'année 2017.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.