Juventus : Ronaldo n'ira pas au Sporting    Real Madrid: Zidane aurait pris sa décision    Oran: les traditionnelles photos de l'Aïd indétrônables    Délégation nationale aux risques majeurs: Promulgation d'un décret exécutif    Exactions au temps du Hirak : Affaire d'Oran, la fabrication de l'ennemi    Inondations à M'sila: la PC découvre un cadavre    Vendredi 117 : Marche empêchée et des interpellations y compris de journalistes    Mali: démission du gouvernement, Ouane reconduit    Coronavirus: 170 nouveaux cas, 134 guérisons et 5 décès    Palestine: Session publique du Conseil de sécurité dimanche    Aïd el-Fitr: le respect par les commerçants du programme de permanence salué    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Aïd El-Fitr: Belhimer adresse ses vœux au personnel du secteur    Un intérêt de Lyon pour Ghezzal ? L'intéressé répond    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    ElQods vaincra !    Maturité et montée en gamme    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Le flou persiste    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    CRB-EST, maintenu pour le 15 mai à 17h    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Le Cnese en phase de propositions    Réactions mitigées des partis politiques    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Raul Castro va quitter le pouvoir à Cuba : Une page d'histoire qui se tourne ?
Publié dans El Watan le 17 - 04 - 2021

C'est une sacrée page de l'histoire qui se tourne. Les frères Castro avaient pris le pouvoir en 1959. Avec Che Guevara, ils avaient renversé le dictateur Batista. Le jour de la victoire, Raul avait fait exécuter sans procès 71 soldats de l'ancien régime, à Santiago de Cuba. On ne fait pas la révolution sans casser des œufs.
Une fois Fidel au pouvoir, Raul le petit frère va devenir son ministre de la Défense pendant presque 50 ans. Puis il va devenir président par intérim lorsque Fidel Castro est trop malade en 2006. Puis il lui succède officiellement en 2008. Il y a deux ans, après deux mandats, il laisse la présidence à un de ses ministres, mais il reste premier secrétaire du pari communiste cubain.
Et c'est donc cette fonction qu'il va abandonner ce week-end. A l'occasion du 8e congrès du parti. Pour la première fois depuis 62 ans, le parti unique ne sera plus dirigé par un Castro. A presque 90 ans, Raul prend sa retraite.
Il restera comme l'homme qui avait la réputation d'être plus dur encore que son frère. Celui qui avait monté les camps de travail à encadrement militaire pour les cubains jugés associaux.
Mais comme président ces dernières années, il est aussi celui qui a rétabli les relations avec les Etats-Unis. Qui est allé rencontrer Obama, qui a reçu le pape à La Havane.
Sous son règne, l'économie a commencé à s'ouvrir. A ne plus être contrôlée à 100% par l'Etat et l'armée. Avec des résultats mitigés. Le pays est toujours en crise, on fait toujours des heures de queue pour acheter à manger.
Avant de partir, Raul Castro s'est assuré que Cuba restera longtemps dirigé par le Parti communiste. Il a fait inscrire dans la constitution que le socialisme est «irréversible».
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.