Prix Nobel d'économie 2018 : tendances et espoirs    Sommet de l'Alliance présidentielle aujourd'hui    La direction du FFS poursuit sa purge    Bye-bye Monsieur le Président !    Le Salon international du bâtiment ouvert à Constantine    Cap sur l'exploration    Pas plus de 4 minutes en consultation !    Kashoggi, de placard en placards    Belle opération du WA Tlemcen    Ça nous tuerait !    Les Mouloudéens pansent leurs plaies    Malgré l'instruction de Benghabrit    Les étudiants contestent «les choix incohérents» de la plateforme numérique    3es journées médico-chirurgicales à Aïn-Témouchent    Pourquoi eux et à ce moment précis de l'histoire ?    Ratage    L'étude technique en phase d'achèvement: Entrée en vigueur du nouveau plan de circulation début 2019    Incidents à l'issue du match CABBA-MCA: Envahissement de terrain et des blessés à Bordj Bou Arreridj    Une décision anti-palestinienne occultée par le scandale de l'assassinat de Khashoggi    Plénière de validation de la vacance du poste de président de l'APN: Un report et des interrogations    Développement du tourisme: Que d'occasions ratées !    Tissemsilt: 17 éléments de soutien aux terroristes arrêtés    Annaba: Quelle gestion pour les déchets ?    Autorité de régulation de la presse écrite: «Tout est prêt» pour sa mise en place    Violence dans les stades: Passivité et impunité envers les instigateurs    Où est le bout du tunnel ?    Tlemcen: Imams contre groupes radicaux    Bouteflika rappelle le droit des médias à l'accès à l'information    Les volets sécuritaire et économique sont à l'ordre du jour    Rixe et mort de Khashoggi au consulat : Trump juge les explications de Riyad "crédibles"    «Pas moins de 60.000 unités de logement seront distribuées cette semaine»    Commerce : Près de 170 000 infractions constatées durant les 9 premiers mois    Effondrement d'un mur d'une bâtisse menaçant ruine    L'idéologie du dumper    L'école, la famille et les clubs responsabilisés    La nuisance des fake news    Baisse de 2,6% de la production industrielle    Bourses : Les places européennes finissent la semaine en ordre dispersé    Des idées et des propositions de réflexion pour relancer le secteur    Du théâtre-cabaret avec un assaisonnement italien    Le WAT rejoint le MCEE à la deuxième place    Palais de la culture «Moufdi Zakaria»    Sahara occidental: Six plaintes contre des groupes français    FFS: Un «changement de système par une approche consensuelle et pacifique»    France : Massacres d'Octobre 1961, contexte et jeux politiques    Sale temps pour les Al Saoud    Elections législatives en Afghanistan : Sous la menace des talibans    Expulsion de l'ambassadrice vénézuélienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Brèves...
International : les autres articles
Publié dans El Watan le 15 - 12 - 2017

Irak : Exécution de 38 djihadistes condamnés à mort «pour terrorisme»
Trente-huit djihadistes condamnés à mort pour «terrorisme» ont été exécutés par pendaison jeudi dans la prison de Nassiriya, au sud de l'Irak, a affirmé un haut responsable du Conseil provincial. Il s'agit du plus grand nombre d'exécutions en Irak depuis celles de 42 condamnés menées le 25 septembre dans la même prison. «L'administration pénitentiaire a exécuté jeudi, en présence du ministre de la Justice, Haïdar Al Zameli, dans la prison de Nassiriya, 38 condamnés à mort appartenant à Al Qaîda et Daech (EI) accusés d'avoir mené des activités terroristes», a déclaré Dakhel Kazem, directeur adjoint de la commission de sécurité au Conseil provincial.
Belgique : Un de ses frères veut mener Salah Abdeslam à la «rédemption»
Un des frères du djihadiste français Salah Abdeslam a indiqué, hier, lui rendre visite en prison pour le convaincre de «s'exprimer enfin» et le mener à la «rédemption» concernant sa responsabilité dans les attentats meurtriers du 13 novembre 2015 à Paris, dans le quotidien belge La Dernière Heure (DH). Salah Abdeslam, Français d'origine marocaine âgé de 28 ans, est le seul survivant des commandos djihadistes qui ont attaqué Paris le 13 novembre 2015, faisant 130 morts. «Si Salah ne fait pas preuve à un moment de rédemption, moi-même je n'irai plus le voir. Grâce à ces visites, je tente d'instaurer petit à petit une relation de confiance avec lui, pour qu'il s'exprime enfin», a affirmé Mohamed Abdeslam, que La DH a rencontré mercredi soir. Il a précisé que c'est sa famille qui a «convaincu» Salah Abdeslam de prendre un avocat pour son procès à venir à Bruxelles, pour une fusillade avec des policiers survenue en mars 2016, trois jours avant son arrestation dans la capitale belge.
Turquie : 51 migrants secourus après un naufrage
Hier, 51 migrants, dont 15 enfants, ont été secourus après avoir été retrouvés sur un rocher dans la mer Egée, au large de la côte turque, après le naufrage de leur embarcation, ont annoncé les autorités turques. Prévenues dans la nuit, les forces de sécurité ont lancé une opération de secours des migrants échoués sur un rocher en pleine mer au large de Dikili, sur la côte turque, selon un communiqué du commandement des garde-côtes, qui explique avoir dû attendre que le jour se lève pour pouvoir évacuer les naufragés. L'agence étatique Anadolu avait initialement affirmé que 68 migrants avaient été retrouvés. Cinq enfants et une femme ont d'abord été évacués par hélicoptère, tandis que les autres personnes l'ont été par voie maritime à Dikili, a précisé le commandement des garde-côtes, qui ne fait pas mention de victimes ou de disparus.

Boko Haram : Les troupes nigérianes en «état d'alerte»
Les troupes engagées dans la lutte contre Boko Haram dans le nord-est du Nigeria ont reçu, hier, consigne de se tenir «en état d'alerte» après l'attaque d'un poste de l'armée, qui a permis aux djihadistes d'emporter plusieurs véhicules militaires. Un message de la hiérarchie envoyé à aux bases de la région ordonne à «toutes les unités et troupes de rester en état d'alerte et de ne pas se faire prendre au dépourvu». «L'évaluation initiale suggère que 2 VBL (véhicules blindés) et 2 Hilux (pick-up) sont manquants» après la tentative d'assaut mené par les insurgés sur un poste militaire du village de Mainok, dans l'Etat de Borno, dans la nuit de mercredi à jeudi. L'armée a également demandé à ses bases de «contrôler tous les véhicules» approchant de leurs positions, dans la mesure où les insurgés «peuvent se faire passer pour (nos) propres forces». L'armée régulière a pu repousser les assaillants grâce à des renforts, mais l'attaque est la dernière d'une série d'opérations similaires lancées par le groupe djihadiste contre l'armée, faisant craindre une résurgence des extrémistes. Au moins neuf combattants de Boko Haram ont été tués lors des combats qui ont duré une heure, selon le chef d'une milice civile d'autodéfense.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.