Ryad veut un "cadre de coopération" Opep/non Opep à long terme    La Russie retire ses militaires d'Afrine, en Syrie    Mahrez signe son 8e but en Premier League !    Ils revendiquent de meilleures conditions de vie: Des retraités de l'ANP bloqués aux portes d'Alger    Paiement en ligne: Algérie Poste lance sa nouvelle plateforme monétique    Présidentielle, trafic de drogue, montage de véhicules…: Les réponses d'Ouyahia    Le syndrome de Stockholm appliqué à la politique    Selon The Guardian: Al-Qaïda recrute au sein des affiliés de Daech    Chlef: L'affichage sauvage irrite le wali    FAF - Réunion du Bureau fédéral: Un face-à-face décisif entre Zetchi et Kerbadj    USM Harrach: La victoire de l'espoir    Alger: Vol de véhicules, 5 arrestations    Sour El Ghozlane: Quatre personnes sauvées d'une asphyxie au gaz    Boat-people    La Turquie "va" attaquer l'enclave kurde d'Afrine    Contraintes et réalité du terrain    Exposition photographique chinoise    L'envoyé de l'ONU met en garde contre un statu quo    Des crimes de guerre sont commis par les depuis trois ans    Le logement promotionnel aidé (LPA) très convoité    La Poste doit jouer un rôle «central» dans la vie économique des nations africaines    Concert-anniversaire d'El Mossiliya    Voyage sous tension pour Mike Pence    L'accord n'est pas viable sans les Etats-Unis    La maintenance du parc roulant sera assurée    67 investisseurs mis en demeure    «Je ne serai pas candidat à la présidentielle de 2019 contre le président Bouteflika»    Derby maghrébin à haute facture    Main-mise des lutteurs des Ligues d'Alger et d'Oran    La bonne opération de l'USB et l'USMH    L'ASAM et le MOB s'imposent, le CABBA sur le podium    Mourinho ne veut pas de Ronaldo    Du kif à peu de frais    Le parti de Djaballah craint de disparaître    C'est le pourrissement    Les paramédicaux reconduisent leur grève    Deux éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés à Oran et Sétif    Sept mairies toujours bloquées à Tizi Ouzou    Le wali écarte tout recours à la force publique    Ouyahia pour l'application de la peine de mort aux narcotrafiquants    Zahir Ihaddaden est décédé à 89 ans    La classe politique est appelée à changer les mentalités    La commission chargée d'élaborer la liste installée    La musique classique contemporaine s'invite à Alger    Les ambitions cachées de Luc Besson en Algérie    Exposition de mangas à la galerie Ezzou'Art    Visiter la Casbah à dos d'âne    Zahir Iheddaden tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Brèves...
International : les autres articles
Publié dans El Watan le 15 - 12 - 2017

Irak : Exécution de 38 djihadistes condamnés à mort «pour terrorisme»
Trente-huit djihadistes condamnés à mort pour «terrorisme» ont été exécutés par pendaison jeudi dans la prison de Nassiriya, au sud de l'Irak, a affirmé un haut responsable du Conseil provincial. Il s'agit du plus grand nombre d'exécutions en Irak depuis celles de 42 condamnés menées le 25 septembre dans la même prison. «L'administration pénitentiaire a exécuté jeudi, en présence du ministre de la Justice, Haïdar Al Zameli, dans la prison de Nassiriya, 38 condamnés à mort appartenant à Al Qaîda et Daech (EI) accusés d'avoir mené des activités terroristes», a déclaré Dakhel Kazem, directeur adjoint de la commission de sécurité au Conseil provincial.
Belgique : Un de ses frères veut mener Salah Abdeslam à la «rédemption»
Un des frères du djihadiste français Salah Abdeslam a indiqué, hier, lui rendre visite en prison pour le convaincre de «s'exprimer enfin» et le mener à la «rédemption» concernant sa responsabilité dans les attentats meurtriers du 13 novembre 2015 à Paris, dans le quotidien belge La Dernière Heure (DH). Salah Abdeslam, Français d'origine marocaine âgé de 28 ans, est le seul survivant des commandos djihadistes qui ont attaqué Paris le 13 novembre 2015, faisant 130 morts. «Si Salah ne fait pas preuve à un moment de rédemption, moi-même je n'irai plus le voir. Grâce à ces visites, je tente d'instaurer petit à petit une relation de confiance avec lui, pour qu'il s'exprime enfin», a affirmé Mohamed Abdeslam, que La DH a rencontré mercredi soir. Il a précisé que c'est sa famille qui a «convaincu» Salah Abdeslam de prendre un avocat pour son procès à venir à Bruxelles, pour une fusillade avec des policiers survenue en mars 2016, trois jours avant son arrestation dans la capitale belge.
Turquie : 51 migrants secourus après un naufrage
Hier, 51 migrants, dont 15 enfants, ont été secourus après avoir été retrouvés sur un rocher dans la mer Egée, au large de la côte turque, après le naufrage de leur embarcation, ont annoncé les autorités turques. Prévenues dans la nuit, les forces de sécurité ont lancé une opération de secours des migrants échoués sur un rocher en pleine mer au large de Dikili, sur la côte turque, selon un communiqué du commandement des garde-côtes, qui explique avoir dû attendre que le jour se lève pour pouvoir évacuer les naufragés. L'agence étatique Anadolu avait initialement affirmé que 68 migrants avaient été retrouvés. Cinq enfants et une femme ont d'abord été évacués par hélicoptère, tandis que les autres personnes l'ont été par voie maritime à Dikili, a précisé le commandement des garde-côtes, qui ne fait pas mention de victimes ou de disparus.

Boko Haram : Les troupes nigérianes en «état d'alerte»
Les troupes engagées dans la lutte contre Boko Haram dans le nord-est du Nigeria ont reçu, hier, consigne de se tenir «en état d'alerte» après l'attaque d'un poste de l'armée, qui a permis aux djihadistes d'emporter plusieurs véhicules militaires. Un message de la hiérarchie envoyé à aux bases de la région ordonne à «toutes les unités et troupes de rester en état d'alerte et de ne pas se faire prendre au dépourvu». «L'évaluation initiale suggère que 2 VBL (véhicules blindés) et 2 Hilux (pick-up) sont manquants» après la tentative d'assaut mené par les insurgés sur un poste militaire du village de Mainok, dans l'Etat de Borno, dans la nuit de mercredi à jeudi. L'armée a également demandé à ses bases de «contrôler tous les véhicules» approchant de leurs positions, dans la mesure où les insurgés «peuvent se faire passer pour (nos) propres forces». L'armée régulière a pu repousser les assaillants grâce à des renforts, mais l'attaque est la dernière d'une série d'opérations similaires lancées par le groupe djihadiste contre l'armée, faisant craindre une résurgence des extrémistes. Au moins neuf combattants de Boko Haram ont été tués lors des combats qui ont duré une heure, selon le chef d'une milice civile d'autodéfense.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.