Un terroriste capturé à Bouira    Un dangereux terroriste arrêté à Bouira    Un projet de 4.000 logements au profit de la wilaya    Mermouri menace d'exproprier les porteurs de projets hôteliers «traînards»    Aïn Naâdja reliée à la place des Martyrs    110 rapports sous scellés    La cyberpaix menacée    Le numérique fait son entrée dans les banques    Daesh en Libye dans le viseur russe    Kaouane plaide pour la formation des journalistes    115 000 enfants soldats ont été libérés depuis l'an 2000    16 000 migrants ont été rapatriés dans leurs pays d'origine en 2017    Des duels indécis pour boucler la phase aller    Mise en place du statut type du club sportif amateur    Le tour préliminaire fixé du 9 au 11 février 2018    La FIFA sanctionne le Nigeria et attribue la victoire par forfait à l'Algérie    L'Académie Foot-Five et l'Olympique de Marseille officialisent leur partenariat    La FA demande des explications à Mourinho    Plus de 1.800 arrestations dans le cadre de la lutte contre les stupéfiants    Les universités en grève pour 3 jours    Hasbellaoui mise sur la nouvelle carte de santé    Le petit Ramzi toujours recherché    Mohamed Aïssa rencontre son homologue saoudien    La contestation toujours...    Ouyahia en visite à Reggane    «Le retard dans la réalisation des logements est inadmissible à Ain Temouchent»    Norredine Sâadi nous quitte    1re édition des journées de poésie populaire de Mecheria    Dans les œuvres fantastiques    Source d'inspiration    Une intelligence artificielle découvre un nouveau système solaire    Une nouvelle momie découverte en Egypte    Un vrai tournant dans notre révolution    Man United : Mourinho veut Mesut Özil    Le CPP se déchire sur Algériens et Palestiniens par temps de « Chedda » (audio-vidéo)    Les Palestiniens, futures victimes du rapprochement entre Israël et l'Arabie Saoudite    Brèves...    Ahmed Achour n'est plus : un témoin du sport algérien est parti    Libye : Plus de 16 000 migrants ont été rapatriés dans leur pays d'origine    En dépit d'une conjoncture économique difficile : Citibank optimiste pour l'avenir du marché algérien    Carnet politique 23    Le P/APW de Sidi Bel Abbès installé sans les élus du FLN et de TAJ    Coopération : Bedoui s'entretient à Berlin avec son homologue allemand    ASL Airlines France ouvre deux lignes vers Oran pour l'été 2018    Arrestation d'un journaliste français à Sétif    Lycéens et collégiens manifestent pour tamazight    Louisa Hanoune charge les partis du pouvoir    Manga Old School : les rois oubliés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Soldes : Haro sur le centre commercial de Bab Ezzouar
Publié dans Horizons le 21 - 01 - 2011

Depuis le 1er janvier, date de lancement des soldes d'hiver, les magasins du centre des affaires de Bab Ezzouar ne désemplissent pas. C'est le rush. Hommes, femmes, jeunes et moins jeunes s'y précipitent à la recherche de la bonne occasion. Les rabais, affichés ostensiblement sur les devantures entre 10 et 70%, concernent vêtements, articles de sport, literie, montres et bijoux. Au sortir des échoppes des marques « Dixit », « Jeune et Jolie » ou encore « Fashion Planet », les clients affichent des mines satisfaites. Une quadragénaire se présentant à la caisse et devant la remise de 75 % pratiquée sur un pull dont le prix est passé de 1200 DA à 360 DA a demandé à la caissière de stopper le calcul de la facture et est partie en courant chercher d'autres produits. Une autre vient de payer 1680 DA sur un prix initial de 2400 DA.
Les prix affichés ont donné le tournis à plus d'une. Dans un magasin de luxe, le vendeur a enregistré en cette journée du jeudi la vente de 22 articles. « Certaines personnes optent pour plusieurs articles à la fois. Le pic des ventes est attendu pour ce week-end bien que les plus avisés aient fait leurs emplettes dès l'annonce des soldes », explique-t-il. Néanmoins, certains articles ne sont pas concernés par les soldes. « C'est une nouvelle collection de l'année 2011 et nous venons juste des les recevoir », explique une vendeuse de vêtements en réfutant par la même occasion que les soldes touchent uniquement les articles démodés ou de mauvaise qualité.
« C'est une pratique réglementée par des textes de loi précis et est appliquée aux produits de fin de série », assure-t-elle. Mais comment savoir si ces articles sont réellement soldés aux taux indiqués ? Le responsable des ventes du magasin de la marque de vêtements « Dixit » atteste que la baisse de prix des articles mis en vente est respectée.
« Ceci est évident sur le ticket de caisse où l'ancien prix, la remise et le nouveau prix sont calculés sur place et sur chaque produit concerné par les soldes. D'autres préfèrent barrer l'ancien prix et placent une deuxième étiquette sur l'article », souligne-t-il. Une chose est certaine : les soldes d'hiver, ouverts jusqu'au 28 du mois courant, sont, pour bon nombre de personnes, synonyme d'affaires à saisir. De quoi renouveler sa garde robe en attendant les soldes du printemps.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.