BANQUE D'ALGERIE : De nouveaux billets de 500 et 1000 Dinars    VIOLENCES BAB EL OUED (ALGER) : 10 policiers blessés et 30 personnes arrêtées    ACCES DIFFICILE AUx MEDICAMENTS DU CANCER : Le ministère de la Santé pointé du doigt    TRIBUNAL DE KSAR CHELLALA (TIARET) : Le procureur de la République agressé    LE MINISTRE AISSA S'INSURGE ! : Les salafistes décrètent la fête du Mawlid, Haram    Air Algérie s'explique et appelle les grévistes «à la raison»    Plusieurs annonces au Sénat    Le trumpisme : entre ruptures et continuité    Les 4 samedis    Y a-t-il un avion dans le pilote ?    La succession du Nigeria est ouverte, l'Algérie en outsider    Les Aiglonnes renoncent au boycott    Beda sur le front    La répudiation politique est-elle l'ADN du FLN ?    Tiasbanine, un plat convivial de saison    Débit minimum à 2 méga et baisse des prix    Un merveilleux «Safar» à travers l'art    Réouverture «au premier trimestre 2019»    Sakta brise le silence    Produits pyrotechniques : Les douaniers procèdent à d'importantes saisies    Nouvelles d'Oran    L'ornière de la violence    «Ce pays qui n'a jamais voulu de moi, je l'aime pourtant !»    Ould Abbès dégagé ?    Des témoins gênants que Ryad va promptement éliminer    Europe - Brexit : pour le meilleur et pour le pire    Le projet de la loi de finances adopté par l'APN    Bouclé hier par les forces de l'ordre: Nuit de rares violences à Bab El-Oued    Oran: Un cadavre de migrant rejeté par la mer    Le service de maternité du CHUO saturé: 1.200 hospitalisations et 800 accouchements en un mois    Lunetterie: Plus de 700.000 articles contrefaits saisis en 2017    La folie des sénatoriales    Ligue 1 : PAC 2 CABBA 0: A sens unique    EN - Mohamed Farès forfait: Belmadi face aux aléas    Ligue 2: Gros chocs à Biskra et Chlef    Aïn Temouchent: Baba Aroudj a sa stèle    Il entamera sa rééducation dans quelques jours    Prévention des risques d'inondations à Alger: Un plan préventif de la SEAAL pour contrôler plus de 60 points noirs    Consolidation de la démocratie participative    Enigme et interrogations    L'Onu lève ses sanctions    30e anniversaire de la proclamation de l'Etat de Palestine : M. Bouteflika réitère le soutien "indéfectible" de l'Algérie au peuple palestinien    Violence aux stades : El Habiri au chevet des policiers blessés à l'issue du match MCA-USMBA    France Football: Ahcène Lalmas au top des 10 icônes oubliées du foot africain    Partenaires pour un hommage à Alloula    Gabon : La Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade    En bref…    Tout un programme pour l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coupe d'Algérie - Demi-finales/ MCO - USMA : ils se sont affrontés à quatre reprises
Qui affrontera le MCA en finale ?
Publié dans Info Soir le 13 - 04 - 2013

Classique - La rencontre MCO-USMA, comptant pour les demi-finales de la Coupe d'Algérie a fait couler beaucoup d'encre. La raison, le changement de domiciliation.
Alors que les Oranais tenaient à ce que la rencontre se déroule à Bouakeul, la commission d'organisation de cette compétition n'a pas cédé puisque le match se jouera finalement au stade Zabana. Les Hamraoua ont positivé cette décision puisqu'ils trouvent là une meilleure source de motivation pour leurs joueurs qui se sont sentis lésés par cette décision de la LNF. Si l'on passe au côté sportif, il faut savoir que cette demi-finale opposant le MCO à l'USMA est la cinquième du genre. Les deux équipes se sont affrontées à quatre reprises, et à chaque fois le dernier mot est revenu aux Algérois, mais sur terrain neutre. Cette fois-ci, les Oranais entendent saisir cette opportunité d'évoluer chez eux pour décrocher une place en finale et jouer contre le MCA. Libéré du spectre de la relégation, même momentanément, la bande à Slimani tient à sa qualification et ambitionne même d'arracher ce trophée qui la fuit depuis plusieurs saisons. Face à une dream team usmiste, qui marche fort et qui joue sur quatre fronts, puisqu'elle est qualifiée pour la finale de la Coupe de l'UNAF et au prochain tour de la CAF, les Hamraoua sont décidés à se surpasser. En face, les camarades de l'excellent Zemmamouche font de cette coupe un objectif du club. C'est pour cette raison qu'ils comptent surprendre les Hamraoua chez eux, même si ces derniers seront assistés par un public nombreux. Slimani, qui a aligné lors des deux derniers matches de son équipe un onze offensif, reverra sûrement sa stratégie en prônant la prudence cette fois-ci. L'adversaire étant plus costaud, notamment en attaque. Suite au retour de certains éléments, dont Sebbah qui a purgé sa peine et Dagoulou en forme, le coach du MCO compte mettre tous les atouts de son côté en alignant une équipe où le métier ne manquera pas car nécessaire dans ce genre de rencontre. De son côté, Courbis devra trouver un suppléant à Bedbouda, blessé, et Bouchema, suspendu. Les dirigeants des deux clubs n'ont pas raté l'occasion de promettre des primes consistantes à leurs joueurs en cas de qualification, ce qui devrait donner lieu à des débats assez chauds. L'une des attractions de ce match est celle ayant trait à l'évolution de Feham qui évoluait au MCO et qui fera face à ses anciens camarades, un même scénario en ce qui concerne Achiou qui veut, coûte que coûte, prendre part à ces débats face à son ancien club qui l'a sorti par la petite porte. Il a supplié son coach de l'aligner pour ce match qui promet tant sur le terrain que sur les gradins surtout qu'une forte présence des supporters usmistes est attendue. Le spectacle sera une continuité du show déjà vécu hier puisque quel que soit le vainqueur dans ce match, la finale face au Doyen ne sera que plus belle.
La tactique
Courbis compte jouer l'attaque à outrance
Pour les Usmistes, cette rencontre sera d'une extrême importance, pour une équipe qui cherche, vaille que vaille, à reprendre goût aux consécrations, après plusieurs années de disette. Même le coach Courbis veut marquer de son empreinte sa première saison ici en Algérie par un trophée, ce qui risque bien de se réaliser. Le technicien corse insiste pour que son équipe trouve le chemin des filets de Ferradji d'entrée de jeu, afin de semer le doute dans le camp adverse et gérer la suite de la rencontre dans de bonnes conditions. Courbis, et pour réaliser cela, ne mise pas seulement sur les attaquants pour y arriver, mais aussi sur les joueurs composant la zone médiane. Il a incité ces derniers à participer aux offensives de l'équipe, histoire de mettre la pression sur la défense oranaise qui, selon lui, est largement prenable. En outre, il y a aussi ce rôle «important» que doivent jouer les arrières latéraux, dans le cas où l'axe de la défense adverse ne laisserait pas d'espace. En somme, le premier responsable technique algérois ne veut rien laisser au hasard, et compte mettre tous les moyens à la disposition de son équipe pour ne pas rater ce rendez-vous. C'est, certes, le scénario idéal, mais il sera difficile de le tenir sur le terrain, d'autant plus qu'en face, les Oranais ne se présenteront pas dans la peau d'un outsider. L'absence d'éléments tels que Bedbouda et Bouchema du côté algérois risque, certes, de jouer un mauvais tour à l'équipe, mais le coach semble confiant envers ceux qui devront les remplacer et qui sauront relever le défi, au regard de la grande motivation qui anime le groupe ces dernières heures. Outre le staff technique, l'administratif ne laisse rien au hasard dans l'optique de booster le moral des joueurs et de les inciter à sortir le grand jeu. Une prime conséquente a été promise par la direction d'Ali Haddad pour encourager les joueurs à revenir avec le billet qualificatif. La balle est donc dans le camp des joueurs algérois, qui ont, de ce fait, tous les moyens à leur disposition. Mais dans ce genre de rencontre, rien n'est gagné d'avance.
La réponse
L'heure de la revanche pour Achiou
La rencontre d'aujourd'hui sera spéciale pour le meneur de jeu oranais, Hocine Achiou. Comment cela pouvait-il en être autrement, lui qui devra affronter l'équipe de ses premières amours, et celle qui lui avait permis de se faire un nom. Mais ces retrouvailles ne seront pas sans un sentiment de revanche pour le joueur, envers quelques personnes de la direction algéroise. Ces derniers l'avaient poussé, dans un passé récent, vers la sortie, ce que le concerné a mal accepté, lui qui n'arrive toujours pas, même à l'heure actuelle, à le digérer. Il veut rendre la monnaie de la pièce à ces dirigeants et leur prouver qu'il n'est pas encore fini. «Ce sera un match très difficile pour les deux équipes. Nous allons affronter un spécialiste de l'épreuve, mais nous devons profiter de l'avantage du terrain et de l'apport de notre public. Sur le plan personnel, je n'ai aucune revanche à prendre sur mon ancienne équipe. Mon principal souci c'est de tout donner pour honorer les couleurs que je porte actuellement», a-t-il indiqué.
L'ex-usmiste
Boumechra : «Notre objectif : jouer et remporter la finale»
Salim Boumechra, l'un des anciens joueurs de l'USMA, actuellement au MCO, reconnaît qu'il sera en appel face à un spécialiste de l'épreuve, mais espère profiter de quelques circonstances pour que cette rencontre tourne en faveur de son équipe. «Il est vrai que nous ferons face à un spécialiste qui a le vent en poupe mais devant notre public, nous ne serons que renforcés par l'aide de nos supporters. Aller en finale nous tient à cœur et nous ferons le maximum pour y être. La détermination ne manque pas dans le groupe et l'engouement pour cette épreuve va crescendo depuis notre qualification à ce tour, ce qui nous pousse à fournir de gros efforts pour aller en finale et pourquoi pas l'emporter».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.