MCA -USMA J-4 : Bendebka «Pour ne pas décevoir les Chnaoua, toute défaite est interdite contre l'USMA»    MCA -USMA J-4 : Casoni «J'ai une idée précise sur l'équipe de l'USMA, mais... »    Zimbabwe : le nouveau président appelle à éviter la vengeance    Migrants en Libye: les conclusions de l'enquête "ne sauraient tarder"    La Russie va réduire sa présence militaire en Syrie    Elections locales: 16 cas de saisine soumises à la justice    Le pétrole en ordre dispersé en Asie    Méditerranée: 1.500 migrants secourus en 3 jours    Algérie : DZ Joker bombarde la chaine TV Ennahar dans une nouvelle vidéo    Bedoui annonce la prorogation du scrutin jusqu'à 20h00 dans 44 wilayas    Mnangagwa attendu au Zimbabwe pour lui succéder    Le Parlement de Tobrouk donne son quitus    Un nouveau projet de loi adopté par le Conseil des ministres    Des téléphones mobiles LG produits en Algérie    "Je ne pouvais pas dire non !"    Séminaire d'arbitres d'élite ce samedi à Sidi-Moussa    Zetchi : "C'est un petit dérapage"    2 600 agents de police mobilisés    Une nouvelle campagne de vaccination du "RR" du 26 décembre au 2 janvier    L'opération d'indemnisation lancée    Bouteflika s'implique    Saïd Boukhari n'est plus    Sur les traces des héros de la Révolution algérienne à El-Eulma    Sahara Occidental: la Namibie déplore la teneur du discours du Souverain marocain qui "mine tous les efforts d'une solution pacifique" (MAE)    Maroc - Les autorités monétaires rappellent que les monnaies virtuelles sont interdites    Locales 2017: affluence appréciable des électeurs à Alger-Centre durant la matinée    Sahara Occidental: le Conseil de sécurité exprime son soutien aux efforts de Kohler    Un déficit fiscal de 4 milliards de dollars    Vers une nouvelle tendance baissière ?    Graves révélations du syndicat des techniciens de la maintenance    Effondrement d'un immeuble en plein centre-ville    L'Etat veut renforcer la protection des consommateurs    Un mandat dans un contexte de crise    Elections locales : Les gens outrés par l'affichage anarchique    Brèves....    Les Bourses européennes en ordre dispersé en l'absence de Wall Street    Tlemcen - Protection de l'enfant : tous concernés    Rendez-vous de la paix pour la Syrie à Sotchi    «Une étape historique dans la coopération éducative franco-algérienne»: Inauguration officielle de l'école française à Oran le 3 décembre    Il a été effectué hier    La cartographie politique confortée    "Je ne peux pas promettre le titre pour plaire aux fans"    Algérie-Afrique du Sud (messieurs) et Algérie-Kenya (dames)    Le ministère de l'Education annonce le calendrier    Une pièce retraçant les souffrances des Algériens lors de la Guerre de libération    400 chiites arrêtés en une semaine    Le Miptv et Canneseries au secours de l'audiovisuel    Le chant traditionnel sarde s'invite à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Afghanistan : Près de 60 morts dans deux attentats
Publié dans Info Soir le 21 - 10 - 2017

Carnage - Près de 60 personnes ont été tuées hier dans deux attentats contre des mosquées en Afghanistan, l'une chiite à Kaboul, l'autre sunnite dans le Centre, clôturant une semaine particulièrement meurtrière à travers le pays.
Selon un dernier bilan du ministère de l'Intérieur, au moins 39 personnes ont été tuées et plus de 45 blessées dans une attaque suicide à Kaboul, quand un homme armé arrivé à pied à l'heure de la prière a ouvert le feu parmi la foule de fidèles avant de déclencher son engin explosif, selon les éléments recueillis auprès des services responsables.
Au même moment une mosquée, sunnite cette fois, était visée dans la province de Ghor, dans le Centre du pays, faisant au moins 20 morts et 10 blessés selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur.
Le gouverneur du district où s'est produite l'attaque a évoqué un bilan de 30 morts mais a exclu une attaque à caractère sectaire: selon lui, la cible visée était un commandant de police de cette province excentrée, la plus vaste mais aussi l'une des plus démunies et des plus conservatrices.
A Kaboul, où le bilan n'a cessé de s'alourdir au fil de la soirée, au moins 39 morts et 45 blessés ont été recensés dans la mosquée Imam Zaman de Kaboul.
Les lieux, jonchés de vêtements, étaient également éclaboussés de sang, notamment sur les murs. «Un homme armé a pénétré dans la mosquée du district 13 (ouest) et a ouvert le feu sur les pèlerins», a indiqué le général de la police criminelle. Puis il a fait exploser sa charge au milieu de la foule compacte, dans ce quartier à majorité chiite de l'ouest de la capitale.
«J'étais dans la salle des ablutions quand j'ai entendu une forte explosion, je me suis précipité dans la mosquée et j'ai vu tous ces gens en sang», a rapporté un témoin, rapportant des scènes de chaos.
«Partout autour de moi les gens prenaient la fuite. J'ai essayé d'en arrêter pour qu'on vienne en aide aux blessés mais tout le monde était paniqué. Il a fallu près d'une heure aux ambulances et aux policiers pour arriver sur les lieux», a déploré ce témoin.
Les corps des victimes ont été couchés sur le sol de la mosquée et recouverts d'un voile noir.
Les médias locaux montraient les ambulances se ruant sur place et une foule dense se pressant dans la rue à proximité du lieu de l'attaque, circonscrit par les cordons de police.
Le précédent attentat, qui s'inscrivait déjà dans une longue série visant les mosquées chiites en Afghanistan, avait fait six morts dans la capitale le 29 septembre, à la veille des célébrations de l'Achoura, la principale date du calendrier chiite.
Les attentats de Kaboul et de Ghor surviennent au terme d'une semaine particulièrement meurtrière en Afghanistan avec trois attaques majeures mardi et jeudi, contre des bases ou des enceintes des services de sécurité.
R. I / Agences
l Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l'attaque-suicide qui a visé une mosquée chiite de Kaboul, selon un communiqué de l'organisation obtenu aujourd'hui. «Le kamikaze Abou Omar le Turkmène (...) a réussi à se fondre avec sa veste explosive» dans une mosquée chiite à Kaboul. «Il a fait exploser sa veste parmi la foule»w, affirme le communiqué, signé par la province du Khorasan, la branche de l'EI en Afghanistan. L'organisation terroriste considère les musulmans chiites comme des hérétiques et commet régulièrement des attentats contre ces derniers dans différents pays, entre autres en Afghanistan et en Irak. Le communiqué n'évoque toutefois pas le second attentat qui a visé hier une mosquée sunnite dans le centre de l'Afghanistan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.