Les coordinateurs des Délégations instruits d'enquêter sur les plaintes relatives aux souscriptions de signatures    Création de start-up: sept incubateurs seront opérationnels en 2020    Offensive turque contre la Syrie: nouvelle réunion mercredi du Conseil de sécurité de l'ONU    Gaïd Salah: l'Algérie aiguillée sur la bonne voie    Les instituteurs reviennent à la charge    Mandat de dépôt renouvelé pour 6 détenus    Marche du 34e mardi à Alger : Les manifestants plus déterminés que jamais    Le RCD, le FFS et le PT appellent au retrait du projet    Pleins pouvoirs à la police judiciaire    L'Opep maintient le cap    L'autre dossier brûlant pour le gouvernement    VFS Global reprend le traitement des demandes    Promesses d'une révolution décomplexée    Les Verts au révélateur colombien    Batelli convoque 23 joueurs    Deux matchs de suspension pour Casoni    Les leaders à l'aise    250 stadiers et 400 agents de police mobilisés    Rassemblement hier à la faculté de médecine de Tizi Ouzou    L'émigration clandestine en recrudescence    Fondant au chocolat au micro-ondes    L'auteur du quadruple crime refuse de se rendre    11e Fcims à Alger: La Corée du Sud, l'Italie, la Turquie et l'Autriche à l'honneur    La chanson kabyle, vecteur des idées militantes    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Araba oua hikayat, une nouvelle comédie musicale en montage    L'Alternative démocratique dénonce la poursuite des «arrestations» de militants    Chlef : Neuf sages-femmes en renfort dans les maternités    Mostaganem : Des élevages illicites s'implantent en milieu urbain    Proche-Orient : Moscou et Riyad refondent leur coopération    MO Béjaïa : Les Crabes préparent l'ABS    Vérité et justice, réclament des associations et organisations syndicales et politiques    Une urbanisation désordonnée    Université d'Oran : Mohamed Moulfi présente son ouvrage sur la philosophie et la civilisation    Une belle exploration dans une œuvre majeure    «Une programmation professionnelle pour un festival de proximité»    Recouvrement de la fiscalité: Les chiffres «erronés» du gouvernement    LE DICTAT DU TEMPS    Oran : Intégration de l'aquaculture en agriculture: la ferme "Moulay Abdelaziz" réalise un franc succès    Cyclisme (Tour de France): Le voile se lève après le départ de Nice    SNTF: Lancement de la nouvelle ligne ferroviaire Touggourt-Alger    Salon national de la micro-activité : Ouverture aujourd'hui à Alger sous le thème de l'entrepreneuriat    Bordj-Bou-Arreridj : Une stratégie de création de richesses et d'emplois    Pologne : Les conservateurs remportent les élections législatives avec 45 % des voix    François Aissa Touazi : " Les Saoudiens ont pris conscience que l'instabilité régionale menace leur économie "    Brexit : "Il reste beaucoup de travail à faire", prévient Barnier    Amical Algérie-France: Rencontre aujourd'hui entre le président de la FAF et la FFF    Le parti conservateur PiS largement favori    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCA: Chaâl a réalisé son 8e clean sheet de la saison en L1
Publié dans Le Buteur le 23 - 04 - 2019

A défaut d'avoir gagné ce match contre le CABBA au stade du 5-Juillet, Farid Chaâl est parvenu pour la deuxième fois de suite face au CABBA à préserver sa cage vierge. Déjà lors du match aller à Bordj Bou Arréridj, le natif de Beni Douala avait été irréprochable le 20 octobre 2018 en ne prenant aucun but. Ce n'est pas une première pour le dernier rempart mouloudéen qui a réalisé huit clean sheets en championnat depuis le début de l'exercice. Cette performance trouvera sa source le 25 août 2018 contre le DRBT à Tadjenanet puis face au CRB, l'USMA, le CABBA et la JSS. Mais depuis le début du second acte, Chaâl n'a pas pris de but contre le Paradou, le MCO et encore le CABBA dernièrement. Cela traduit l'importance de Chaâl qui reste une valeur sûre de l'équipe mouloudéenne malgré quelques prestations critiquables. Mais on sait qu'à ce poste personne ne peut être parfait, De Gea l'a démontré avec Manchester United face à Barcelone avec une grosse bourde alors qu'il est considéré comme le meilleur du monde à son poste. Il faudrait certainement un grand Chaâl pour espérer accrocher une place africaine.
Souvent insulté, Farid est devenu le chouchou des Chnaoua et du 5-Juillet
Ces derniers temps, Farid Chaâl a souvent été pris pour cible par les Chnaoua qui ne l'ont pas ménagé. Mais grâce à son abnégation, Farid a pu inverser courbe grâce au penalty détourné face au MCO sur la tentative de Nadji. Avant-hier, Chaâl a pu jouir du soutien du public du 5-Juillet qui a scandé son nom à l'unisson, ce qui est un fait rarissime.
L'heure était à la réconciliation avec Chaouchi
Ce qui a marqué ce match à mettre aux oubliettes, c'est cette chaude accolade avant le coup d'envoi entre Farid Chaâl et Fawzi Chaouchi. Comme il avait annoncé l'enfant de Beni-Douala, la venue du CABBA était une belle opportunité d'enterrer la hache de guerre et de remettre les pendules à zéro. C'était le cas entre les deux portiers qui ont eu une longue discussion dans le tunnel traduisant un rapprochement qui met un point final à la polémique.

Chaâl : «On se battra jusqu'au bout pour accrocher le podium car tout reste possible»
Auteur d'une prestation solide, Farid Chaâl s'affirme d'un match à un autre. Le portier revient sur ces retrouvailles avec Chaouchi et ce match nul concédé à la maison face au Bordj.
On imagine votre frustration après le match nul concédé à la maison alors que tout le monde attendait la confirmation.
On voulait gagner ce match. Et personne ne peut remettre en question notre motivation. On a tout fait pour tenter de s'imposer mais on a buté sur une bonne équipe du Bordj très bien organisée. Nous avons du faire fasse à un bloc défensif qui nous a posé énormément de problème tout au long de la partie.
Qu'est-ce qui vous a manqué au juste pour gagner cette rencontre ?
Je pense qu'on a manqué cruellement de réussite surtout en première mi-temps. On a eu des opportunités pour forcer la décision mais la chance n'était pas de notre côté.
Il y a eu un fait de jeu provoquant la polémique avec ce penalty non sifflé par Benbraham…
C'est vrai que Merouani a été fauché dans la surface. Il aurait dû y avoir un penalty. Cela aurait changé toute la donne. Malheureusement, l'arbitre a refusé de nous accorder un coup de pied de surface qui paraissait indiscutable.
Lors de ce match, vous avez pu jouir du soutien des Chnaoua qui ont scandé votre nom tout au long de la rencontre. Cela fait certainement du bien surtout que vous êtes passé par des moments très difficiles.
Sincèrement, cela fait du bien de jouir du soutien de vos supporters. Cela fait du bien aussi de voir son nom scandé à l'unisson par le public du 5-Juillet. C'est très motivant, surtout que je suis passé par des moments difficiles. Cela me pousse à être meilleur à l'avenir.
Ce match a été marqué par vos retrouvailles avec Chaouchi. On sait que vous avez eu une longue discussion dans le tunnel.
Je le dis une nouvelle fois, Chaouchi est comme mon frère aîné. On s'entend bien. Il y a eu un malentendu mais tout est rentré dans l'ordre. La preuve, on a discuté ensemble et on a eu une accolade sur la pelouse devant tous les médias. Il n'y a aucun souci entre nous.
Après ce semi-échec pensez-vous encore pouvoir décrocher une place qualificative pour les joutes africaines ?
Certes, ce match nul n'arrange nullement nos affaires mais tout reste possible puisqu'on accuse que trois points sur le Paradou et cette place africaine tant convoitée. Il faut continuer à se battre jusqu'à la fin de la saison. Et incha'Allah, on parviendra à accrocher le nirvana. A nous de s'accrocher et de ne pas baisser les bras surtout qu'on a encore un match en retard qui pourrait nous permettre de revenir sur le trio de tête.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.