Prorogation du délai    L'entreprise sera soumise « à un audit complet »    La Zlecaf, un choix "stratégique pour l'Algérie"    772 nouveaux cas et 9 décés en 24 heures    Fin tragique pour le petit Yanis    Les responsables sanitaires divisés !    Les deux conditions à satisfaire    Premier League : Man United renverse West Ham. Benrahma a joué 20 minutes    Mali: le colonel Malick Diaw élu à la tête du Conseil national de transition    L'APLS poursuit le bombardement des sites militaires marocains pour le 23e jour consécutif    2e journée de Ligue 1: le "syndrome" des nuls continue de plus belle    Transport aérien : les vols commerciaux internationaux suspendus jusqu'à nouvel ordre    Algérie-Italie : signature à Alger d'un mémorandum d'entente sur le dialogue stratégique    CAHIER DES CHARGES LIE A LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE : Le ministère de l'Industrie dément tout changement    COMMENÇANTS IMPACTES PAR LE COVID-19 : Les conditions d'indemnisation fixées    L'artiste M'hamed Bouhaddaj expose ses nouvelles œuvres à Tlemcen après 30 ans d'exil à l'étranger    Seulement 8 députés pour 5 ministres    Yacine Mebarki se pourvoit en cassation    Le militant écologiste Karim Khima acquitté    Quand le Parlement européen secoue le cocotier    Fragile consensus politique en Libye    «Nous sommes en Europe, au milieu de deux extrémismes, qui, d'ailleurs, se nourrissent mutuellement»    La Chine, "plus grande menace pour la démocratie"    Vers un dénouement de la crise du Golfe    Les «qui-tu-quistes» aux abois    Les militants de RAJ réclament la réhabilitation    Rumeur et inquiétude : le convalescent et le syndrome du prédécesseur    LDC. MC Alger – Buffles FC (Bénin) : Le Doyen l'emporte sur tapis vert !    Js kabylie : Mellal parle des objectifs du club    ES Sétif : Le retour de Fahd Halfaïa    Benaraïbi, Baup et six joueurs atteints de coronavirus    USMBA-MCA mardi    Spectre ou menace réelle ?    Le niveau des barrages en nette hausse    Une récolte de 372 000 quintaux attendue    Ouverture d'un tronçon de 10 km aux véhicules légers    Incident à la station-service du Caroubier    Fin tragique pour le petit Yanis    7 arrestations pour trafic d'armes et de stupéfiants    Le président de l'APW interpelle le ministre de la Santé    Ferhat Aït-Ali Brahim montre la voie bancaire    Un hymne à l'amour et à la jeunesse    Une expérience unique dans le monde arabe    L'observation des oiseaux à Central Park, rare loisir en temps de Covid    Une «Histoire du fils» qui dure un siècle    Le théâtre britannique s'invite virtuellement au TNA    LE LONG TUNNEL NOIR    Mgr Henri Teissier sera inhumé le 9 décembre à la basilique de Notre Dame d'Afrique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Est-il sain de boire de l'eau dans des bouteilles en plastique ?
Publié dans Le Buteur le 21 - 10 - 2019

Bien souvent, lorsque nous achetons des bouteille d'eau en plastique, nous regardons la composition de l'eau et si elle est de faible minéralisation.
Mais savez-vous quel est l'impact du plastique sur notre santé ? Dans cet article, nous vous invitons à vous renseigner sur le sujet.
Aujourd'hui, dans nos supermarchés, nous trouvons de l'eau dans des bouteilles en verre et dans des bouteilles en plastique.
Les bouteilles en plastique ont toujours suscité une grande controverse. Elles ont un impact très négatif sur l'environnement, impact causé par une industrie toute puissante responsable de la production du plastique, de l'étiquetage et même de la privatisation de l'eau.
Nous nous intéressons ici à la composition des bouteilles en plastique afin de savoir si ce type d'eau est sain ou non pour notre santé.
Les bouteilles en plastique : caractéristiques
Les bouteilles en plastique sont fabriquées à partir d'un composé appelé polyéthylène téréphtalate (PET). Il s'agit plus exactement d'un polymère, un élément chimique qui, selon plusieurs études, peut libérer certaines particules dans l'eau.
L'eau embouteillée dans des bouteilles en plastique peut donc être altérée en raison de ce matériau.
Les particules qui peuvent se détacher de la PET
Les phtalates
Ces éléments servent à donner de la flexibilité à la matière plastique. Ils sont nocifs pour la santé seulement s'ils arrivent dans notre corps en grandes quantités, car ils pourraient causer, par exemple, des troubles endocriniens.
L'antimoine
C'est un élément essentiel du catalyseur PET qui peut nuire à notre santé, car il peut provoquer un cancer et des problèmes respiratoires.
Toutefois, les autorités sanitaires établissent des limites quant à l'utilisation de cette substance pour la fabrication des bouteilles d'eau. Ces particules sont donc généralement présentes en très petites quantités.
À notre grand soulagement, l'OMS assure également que ces mesures sont respectées.
Le formaldéhyde et l'acétaldéhyde
Ces composés sont ceux qui donnent parfois un « goût de plastique » à l'eau. Les experts nous disent que cela se produit seulement quand les bouteilles sont exposées au soleil. Lorsque c'est le cas, ces composés se répandent dans l'eau.
En revanche, les bouteilles en PET ne présentent pas d'importantes quantités de formaldéhyde et d'acétaldéhyde.
En somme, le PET n'est pas réellement dangereux pour notre santé, car il n'y a pas de risque direct. Les particules nocives qui passent du plastique à l'eau sont généralement très faibles.
Cependant, il existe des options beaucoup plus saines pour éviter ce risque, et aussi beaucoup plus écologiques. Si nous réfléchissons à la quantité d'eau emballée dans des bouteilles par an, il est fort possible que nous soyons atterrés.
D'autres options plus saines pour remplacer les bouteilles en plastique
* Les bouteilles en verre. Evidemment, elles sont plus chères, mais elles représentent une alternative saine qui devrait être prise en compte.
* Un filtre pour l'eau du robinet. Comme vous le savez, l'eau du robinet est un autre choix intéressant, mais elle n'est parfois pas très saine, car elle contient trop de calcaire ou d'autres éléments qui ne sont pas agréables. Cependant, nous pouvons installer un petit filtre à osmose inverse qui va nous aider à éliminer ces éléments nuisibles.
* Les carafes spécifiques qui purifient l'eau. C'est un système très similaire au filtre à robinet. Elles purifient l'eau, éliminent les odeurs, le mauvais goût et optimise la qualité de l'eau.
Ce que vous ne devriez jamais faire avec des bouteilles en plastique
Ne remplissez pas vos bouteilles d'eau minérales vides. Cette action représente un risque très élevé que nous devrions toujours éviter. Nombreuses sont les personnes qui, lorsqu'elles terminent une bouteille, la gardent pour la remplir à nouveau.
Cet avertissement apparaît maintenant sur l'étiquette de la plupart des bouteilles. Il est question d'éviter les dangers microbiologiques. Lorsqu'une bouteille en plastique est vide, elle peut être contaminée par de nombreux champignons ou bactéries. Ces éléments peuvent alors passer de l'eau à notre corps et nous rendre malade.
Lorsque vous avez terminé une bouteille d'eau, déposez-la directement dans le bac de recyclage !
N'exposez jamais vos bouteilles d'eau au soleil. Lorsque le plastique entre en contact avec la chaleur, le formaldéhyde et l'acétaldéhyde se déplacent dans l'eau. Conséquence de cela : l'eau a un mauvais goût et vous risquez de souffrir d'une indigestion. Il faut toujours garder l'eau dans un endroit frais et ombragé!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.