Benhadid : «La solution est politique»    5 exercices bénéfiques pour les muscles de votre dos    Crise libyenne : L'armée de Haftar au bord de l'enlisement    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Affaires Sonatrach et Autoroute Est-Ouest: Les dossiers de Chakib Khelil et Amar Ghoul transmis à la Cour suprême    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Sécurisation des marches citoyennes: Gaïd Salah annonce l'arrestation d'individus soupçonnés de fomenter des troubles    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    Coupe d'Algérie - 1/2 finale-retour: JSMB - ESS, aujourd'hui à 17 h 00: Un âpre duel en vue    Football - Violence et arrangements: Des résultats complètement faussés    Division nationale Amateur - Ouest: Cinq clubs dans la tourmente    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Restitution des projets financés par l'UE pour la sauvegarde du patrimoine : 5 associations oranaises présentent leurs bilans    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Ali Baba et les 40 voleurs    Un terroriste abattu dans la région du Kef    La guerre de l'espace a-t-elle commencé?    La Chine célèbre en grande pompe les 70 ans de sa marine nationale Xi Jinping propose de construire une communauté de destin maritime    "L'armée ne doit pas imposer son agenda"    Le prix du baril pourrait flamber    Justice : Deux dossiers de poursuites contre Chakib Khelil et ses complices transmis à la Cour suprême    Le temps des décomptes    Van de Beek, ça coûte cher    Renato Sanches veut vraiment partir    L'entraîneur du Kenya compte sur son collectif    Championnat d'Afrique de lutte : Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    Des pays africains exportateurs de pétrole et de gaz en 2022    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Abdelaziz Rahabi à la Radio chaîne III: "La transition porte tous les risques de ne pas aboutir"    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    Comédie burlesque à l'algérienne    "Laissez la justice faire son travail"    Le long métrage "Abou Leïla" en compétition à la Semaine de la critique à Cannes    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    Sidi Bel-Abbés.. Saisie de kif et de psychotropes    Actions de solidarité durant le mois sacré.. Le mouvement associatif tend la main aux démunis    La Casbah pleure ses victimes dans le recueillement    APRES AVOIR COMMIS NEUF VOLS CONSECUTIFS : Trois dangereux voleurs, sous les verrous à Mascara    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Après 9 mois : Nestlé tient le cap et confirme ses objectifs annuels
Publié dans Le Maghreb le 21 - 10 - 2018

Le groupe alimentaire Nestlé a vu son chiffre d'affaires progresser après neuf mois et s'estime en bonne voie pour réaliser ses objectifs annuels. La performance reste néanmoins légèrement en deçà des attentes du marché, et les analystes s'inquiètent du ralentissement de la croissance interne réelle (RIG) au 3e trimestre. Le chiffre d'affaires du groupe mondial s'est établi à 66,4 milliards de francs, en hausse de 2,0% en rythme annuel. La croissance organique s'est montée à 2,8% et celle des volumes à 2,3%, a indiqué le géant veveysan jeudi dans un communiqué. La progression des ventes a été particulièrement soutenue dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique du Nord (Emena), où elles ont atteint 13,73 milliards (+3,7%), à la faveur notamment d'effets de change positifs et en dépit des tendances déflationnistes en Europe occidentale, qui ont pesé sur les prix (-0,7%).

L'Amérique plombée par les devises
Dans la zone Amériques, qui compte pour un tiers des revenus du groupe, les recettes ont décliné de 2,9% à 21,92 milliards de francs, malgré une croissance organique de 1,4%. Les effets de change ont pesé à hauteur de 3,2%. En Amérique du Nord, la composante "adaptation des prix" a augmenté au cours du troisième trimestre, reflétant l'inflation des coûts des matières premières et du transport. Le chiffre d'affaires réalisé en Asie, Océanie et Afrique subsaharienne (AOA) affiche une progression de 3,1% à 15,80 milliards, soutenue par l'ensemble des marchés et des catégories. Les devises ont eu un impact négatif de 1,3% sur la performance réalisée par Nestlé dans cette région. La division Nestlé Waters a vu ses ventes grappiller 0,6% en comparaison annuelle, à 6,13 milliards de francs. Les volumes écoulés en légère baisse (-0,2%) et l'effet des cessions (-0,8%) ont pu être en partie compensés par l'adaptation des prix (+2,3%). Les autres activités du groupe ont progressé de 12,1% à 8,85 milliards. La copie présentée par le paquebot alimentaire est légèrement inférieure aux attentes des analystes interrogés par AWP. Cité dans le communiqué, le directeur général (CEO) Mark Schneider évoque une progression "encourageante", soulignant la croissance soutenue réalisée dans la plupart des régions et des catégories de produits. La direction de Nestlé confirme ses objectifs annuels, à savoir une croissance organique des ventes "autour de 3%" et une amélioration de la marge opérationnelle courante récurrente en ligne avec l'objectif 2020. Les coûts de restructuration sont prévus à "environ 700 millions de francs" et le bénéfice récurrent par action à taux de change constants ainsi que la rentabilité du capital sont attendus à la hausse. Lors d'une conférence call pour les investisseurs, le directeur financier (CFO) François-Xavier Roger a indiqué attendre une légère accélération de la croissance organique au 4e trimestre par rapport au 3e, notamment en raison d'une faible base de comparaison. Le CEO a pour sa part relevé que le groupe profitera d'un vent en poupe en raison du léger retour de l'inflation en Europe surtout. Les éventuelles hausse de prix ne devraient pas avoir d'effet négatif sur le chiffre d'affaires, selon le CFO. La situation au Brésil reste difficile, ont relevé les responsables du groupe. La croissance organique est certes repartie au 3e trimestre, mais la confiance des consommateurs reste très faible. La crise en Argentine a en revanche peu d'influence pour le groupe qui n'y réalise qu'un pourcent de son chiffre d'affaires.

Démission surprise de Wan Ling Martello
Dans la foulée de ses résultats trimestriels, le géant veveysan a annoncé dans un communiqué distinct le départ de sa responsable pour la région AOA, Wan Ling Martello, pour la fin de l'année. Également membre de la direction générale du groupe, l'ex-directrice financière figurait parmi les papables pour en reprendre la tête en 2016. Elle sera remplacée au 1er janvier 2019 par l'Américain Chris Johnson, actuellement responsable des ressources humaines (DRH) et anciennement responsable de la zone Amériques. Ses fonctions seront alors reprises par Béatrice Guillaume-Grabisch, l'actuelle CEO de Nestlé Allemagne. Dans son commentaire, la banque Bernstein déplore le départ de Wan Ling Martello, et rappelle que son successeur a connu beaucoup moins de succès à la tête de la zone Amériques. Même son de cloche du côté de Vontobel, qui se dit surpris par la nomination de Chris Johnson pour reprendre les rênes de la région asiatique. La banque privée zurichoise estime que le groupe est sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs annuels, même si la croissance des volumes s'est avérée décevante.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.