Coupe d'Algérie.. La double confrontation CRB-NAHD officiellement au 5 juillet    Ligue des champions.. Sergio Ramos s'explique après la polémique concernant son carton jaune    Grand succès de «Nathan le sage» à Alger.. Le théâtre pour unir les humains    Première forte mobilisation dans la rue contre le 5e mandat    Tamanrasset, In Guezzam et Bordj Badji Mokhtar.. 39 orpailleurs arrêtés    Salon international de défense «IDEX-2019».. Gaid Salah à Abou Dhabi    Grand concours «Cirta Science» de Constantine.. 550 lycéens aux épreuves préliminaires    INTERSYNDICALE : L'éducation perturbée par une grève le 26 février    UN VEHICULE VOLE A MOSTAGANEM, RETROUVE A RELIZANE : Les 04 voleurs placés sous les verrous    PRESIDENTILLE 2019 : Le PT tranchera prochainement sur sa participation    Le jeune arrête à BBA libéré    REVISION DE LA LOI RELATIVE AU MOUDJAHID ET AU CHAHID : Prise en charge médicale optimale pour les Moudjahidine    Pas de campagne pour Belkhadem et Saâdani    Les assurances de Temmar    La Russie, la Turquie et l'Iran s'engagent à aider Damas à réaliser des réformes constitutionnelles    La justice refuse la libération d'un ex-ministre mozambicain    Abdelmalek Sellal s'emploie à banaliser le 5e mandat    Les faux dilemmes de Benflis et Hanoune    Ernesto Valverde prolongé    «La coupe de cheveux reflète inéluctablement notre idole»    Quelques vieilles saloperies jamais vraiment enterrées au cimetière de Boothill !    La sûreté de wilaya dresse son bilan : 12 réseaux de passeurs démantelés en 2018    Gare routière est : Un policier assassiné dans un bus    MO Béjaïa : Accord trouvé avec Bouzidi    Zone de Bellara, à El Milia (Jijel) : Lancement des travaux de viabilisation    Chambre de commerce : Une délégation américaine en visite à Oran    Coupe arabe des clubs. Al-Merreikh – MCA : Mission difficile pour le Doyen à Omdurman    LFP – sanctions : Huis clos pour le MOB, un an pour Harkabi    Coupe d'Algérie: La double confrontation CRB - NAHD au 5-Juillet    Bilan financier 2018: Ooredoo Algérie compte 13,8 millions d'abonnés    Le ministre du Travail l'affirme: Plus d'un demi million de nouveaux chômeurs diplômés chaque année    Chlef: Le vol de câbles téléphoniques inquiète    Sept médailles dont 3 en or pour l'Algérie    59ème anniversaire des essais nucléaires français en Algérie    Le premier Salon national du miel se déroulera cette année    Deux terroristes se font exploser à Sidi Bouzid    Plus de 100 000 bébés meurent annuellement en raison des guerres    Le réseau internet exposé aux attaques de l'exterieur du pays    Des avions français bombardent des civils à l'extrême Est    Saisie de 1, 260 kg de kif traité    «Les Yeux de Mansour» de Ryad Girod    Générale de Saha l'artiste    Manselkouch.. Manselkouch en ouverture    "Les masques sont tombés" : Moscou répond au journaliste de la BBC sur "l'attaque" à Douma    La dette publique des USA bat un nouveau record: en quoi Trump est-il différent d'Obama?    Abdelkader Kara Bouhadba installé dans ses nouvelles fonctions    Accord de pêche Maroc-UE : Le Tribunal européen ordonne à l'UE de respecter le droit international    Cameroun : L'opposant Maurice Kamto et ses partisans inculpés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bouygues : Les résultats confirment leur dépendance aux télécoms
Publié dans Le Maghreb le 18 - 11 - 2018

Les télécoms confirment leur rôle de vedette chez le géant français Bouygues: en pleine forme, ils lui permettent de s'orienter vers une hausse de son bénéfice net cette année, compensant une série de mauvaises nouvelles dans la construction.

"Stratégiquement, chez Bouygues, ce qui joue le rôle d'un métier à +cash flow+ régulier et élevé ce sont les télécoms", alors que "la construction, par définition, est un métier dans lequel (...) vous pouvez avoir des accidents", a résumé jeudi Philippe Marien, directeur général délégué, lors d'une conférence de presse. "Bouygues a choisi les télécoms, Vinci a choisi les concessions", c'est-à-dire l'exploitation d'autoroutes et d'aéroports, a-t-il illustré, faisant référence à son principal concurrent français dans le bâtiment. Illustration de cet état de fait, la division télécoms représente désormais, à plus de 300 millions d'euros, le premier contributeur au bénéfice net du groupe, sur la base des neuf premiers mois de l'année. Cet essor, réalisé à l'aide d'une accélération de la conquête d'abonnés au troisième trimestre dans la téléphonie mobile comme dans la fibre, atténue un ralentissement du rythme de la croissance du bénéfice net du groupe, même si le chiffre d'affaires accélère un peu à 25,2 milliards d'euros entre janvier et septembre. Sur les neuf premiers mois de l'année, le bénéfice net s'est établi à 772 millions d'euros, soit une hausse de 8,3% par rapport à la même époque de 2017. Bouygues ne le détaille pas sur le seul troisième trimestre, mais, après une hausse de quelque 18% au premier semestre, le rythme s'est manifestement atténué entre juillet et septembre. La cause de ce ralentissement n'est pas une surprise: ce sont les "accidents" évoqués par M. Marien dans la construction, l'autre grande activité de Bouygues. Le groupe en avait fait état dès la mi-octobre, abaissant ses prévisions et prenant alors de court des investisseurs qui ont fait chuter son titre en Bourse. Le groupe a en particulier a subi des contretemps et des résiliations sur des projets au Royaume-Uni et en Irlande. Il pâtit aussi en France de mauvaises performances de Colas, filiale spécialisée dans les travaux sur les infrastructures de transports, à la suite de conséquences plus lourdes que prévu de la grève de la SNCF en début d'année. Bouygues a confirmé jeudi l'abaissement de prévisions signalé dès la mi-octobre: il s'attend à une stagnation ou une légère baisse en 2018 de son bénéfice opérationnel courant, indicateur représentatif de ses performances.

Prévisions confirmées
Les "tendances lourdes de marché ne changent pas en dépit de l'accident ponctuel que nous avons eu", a cependant rappelé M. Marien. "Les activités en difficulté seront moins en difficulté en 2019." A ce titre, le carnet de commandes, indicateur avancé de la construction, laisse présager d'un avenir meilleur: à un niveau sans précédent, il progresse nettement par rapport à un an plus tôt. Déjà supérieure à la moitié, la part de l'international augmente encore dans ce carnet. A ce sujet, le groupe a, parallèlement à ses résultats, annoncé avoir remporté un contrat pour construire une autoroute en Australie, au sein d'une coentreprise avec l'australien Lendlease et coréen Samsung. Reste que pour l'heure, les télécoms, malgré leur part nettement minoritaire dans le chiffre d'affaires, se révèlent comme le moteur du bénéfice net de 2018, même s'il profite aussi d'une nette amélioration des résultats du constructeur ferroviaire Alstom dans lequel Bouygues détient une participation. Plus que jamais, après des années de rumeurs de rachats entre les quatre acteurs français du secteur - Bouygues, Free, Orange et SFR -, "Bouygues Telecom n'est pas à vendre, (...) encore moins compte tenu de la très bonne dynamique que nous vivons", a prévenu M. Marien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.