Quand l'acte de candidature tourne à la comédie !    Facebook impose des règles plus strictes de publicité politique dans les pays qui organisent des élections    Ouverture de la quatrième édition du Salon international de l'agriculture    La vigilance toujours de mise    Duels au sommet et au bas du tableau    Votre week-end sportif    Brèves de sétif...    Distribution de 379 logements à Ahmer-el-Aïn    3 000 postes de formation pédagogique offerts à Mostaganem    Ces «harragas» qui vous empêchent de dormir !    La fabrique à pluralisme !    Je ne suis pas candidat !    Akerrou : Yennayer fêté à Lakrar    Ligue 1: Trois chauds et importants duels    Ligue 2: Chocs explosifs à Blida et Saïda    Caisse nationale de retraite: Près de 610 milliards de DA de déficit prévu en 2019    Un candidat à la candidature, c'est sérieux !    Macias au Maroc: un ballon-sonde sur la voie de la normalisation israélo-marocaine    Chlef: Des projets et des retards importants    Plusieurs wilayas concernées: Rafales de vent, pluie et neige    Présidentielle d'avril 2019: Début de la révision exceptionnelle des listes électorales    Gaïd Salah appelle à la vigilance    Relizane: Les promesses de Mohamed Hattab    De la frontière    Le CHT Oran, un modèle de réussite du sport scolaire    1541 magistrats chargés de présider les commissions électorales    Installation du groupe parlementaire d'amitié «Algérie-Cuba»    «La politique de réconciliation nationale est exposée»    Une réunion pour renforcer davantage les relations    La force et la volonté du peuple sahraoui briseront les projets de l'occupant marocain    Mehdi Abid Charef bientôt sur les terrains de football ?    La Juventus au petit trot, l'AC Milan quatrième    Flambée de violence dans le Nord-Est, des milliers de déplacés    Face aux "menaces" : Macron et Merkel signent un traité de convergence    Sahel: Le changement climatique exacerbe les conflits intercommunautaires (CICR)    Forum économique de Davos : Messahel met en exergue les efforts de l'Algérie pour la stabilité régionale    Aviation : La production d'Airbus sur les terres de Boeing va monter en flèche    Sit-in devant les directions de l'éducation    Par manque de professionnels, le poisson devient rare sur le marché    La criminalité générale en baisse    Quatorze propositions aux futurs candidats à l'élection présidentielles du 18 avril 2019    L'expert Ait Chérif plaide pour une transition énergétique urgente    Chine La croissance du PIB au 4e trimestre au plus bas depuis 2009    L'Autorité palestinienne va refuser toute aide américaine    Les femmes encore reléguées au second plan    La confluence des poètes accroît le niveau de leur créativité    Une possible œuvre de Banksy émeut les Japonais    Ce rivage, où on avance sur le silence* : Abdallah Benanteur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Durant les 9 premiers mois de 2018 : Les exportations agricoles algériennes ont dépassé les 57 millions de dollars
Publié dans Le Maghreb le 09 - 12 - 2018

Les exportations agricoles algériennes ont dépassé les 57 millions USD durant les 9 premiers mois de 2018, a indiqué, jeudi à Alger, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia. Durant les 9 premiers mois de l'année en cours, les exportations agricoles algériennes, estimées à 57.835 de tonnes, ont atteint 57.579.301 USD dollars, soit une hausse de 37% par rapport à la même période de 2017, qui avait enregistré 42.128.2 de tonnes représentant près de 43.985.568 de dollars, a-t-il précisé dans une réponse, lue en son nom par le ministre des relations avec le Parlement, Mahdjoub Bedda, à une question orale posée par le député Khemri Beldia, lors d'une plénière de l'Assemblée populaire nationale (APN), au sujet "des produits exportés refoulés par certains pays européens pour non-conformité aux normes internationales".
Concernant la préoccupation soulevée par le député au sujet de produits agricoles algériens exportés vers des pays étrangers, à l'instar de la France, le Canada, la Russie et le Qatar, et "refoulés", selon l'Anexal (Association nationale des exportateurs algériens), le Premier ministre a rappelé que "les parties concernées, représentées par le ministère de l'Agriculture, du développement rural et de la pêche, s'étaient attelées à lever, à maintes reprises, l'ambiguïté entourant cette question, en affirmant que les informations relayées par les médias étaient erronées et inexactes. A ce propos, M. Ouyahia a déclaré que "les statistiques montrent que les autorités nationales n'ont enregistré, lors des deux précédentes années ainsi que durant l'année en cours, aucun refoulement de produits agricoles pour un problème phytosanitaire ou pour cause de sécurité ou de conformité aux normes", précisant que "les deux seules notifications reçues, émanant effectivement du Canada au début de l'année, pour un problème d'emballage, sachant qu'il s'agissait de pâtes et de boissons gazeuses". Pour le reste des pays cités par le député, en l'occurrence la France, la Russie et le Qatar, il précisé que "le volume des exportations agroalimentaires vers ces pays, y compris le Canada, a connu une évolution appréciable passant de 33,4 millions USD entre 2013 et 2016 à 49,4 millions USD en 2017. Depuis le début de l'année, ce volume est estimé à 33,7 millions USD, a-t-il précisé.
En outre, le Premier ministre a fait état d'une augmentation du nombre de pays important les produits agricoles algériens de 47 pays en 2017 à 72 l'année en cours, affirmant que "c'est là, une preuve tangible de l'attractivité de notre produit agricole dans de nombreux pays, comme la France, l'Allemagne, l'Espagne, la Russie, le Canada, les Emirats Arabes et même les Etats Unis, qui imposent des normes phytosanitaires drastiques pour les produits importés".
Par ailleurs, M. Ouyahia a affirmé que le gouvernement "a réitéré, dans son plan d'action, l'engagement de poursuivre le programme d'appui au développement agricole et rural, adopté par les pouvoirs publics depuis 2009, à travers la nécessaire préservation de la dynamique et du saut qualitatif réalisé par l'économie agricole dans notre pays".
Le secteur agricole représente désormais plus de 12% du PIB, soit près de 3.000 milliards DA", a-t-il indiqué, soulignant que les pouvoirs publics "se sont attachées à mettre en place une stratégie nationale de développement du produit agricole algérien, visant, en premier lieu, à améliorer la production, pour l'adapter aux normes internationales et aux exigences de la protection du consommateur".
Les autorités compétentes "veillent à garantir le respect rigoureux de l'ensemble des normes et critères internationaux en vigueur, tant pour la production végétale qu'animale, notamment en ce qui concerne le contrôle du respect des mesures phytosanitaires, qui doit se faire conformément aux normes phytosanitaires approuvées dans la convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV) relatives essentiellement à l'inspection, à la prise d'échantillons, au diagnostic et à la délivrance des licences d'importation et d'exportation", a-t-il rappelé. Les services compétents "sont tenues légalement de respecter les conditions d'exportation des produits agricoles et les exigences phytosanitaires en vigueur dans le pays importateur.
Elles sont tenues de précéder aux analyses règlementaires liées aux examens phytosanitaires, au niveau du laboratoire officiel de l'Institut national de la protection de végétaux (INPV), reconnu mondialement, avant de procéder à la délivrance du certificat phytosanitaire à l'exportation", a conclu le Premier ministre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.